Exporter (0) Imprimer
Développer tout
Développer Réduire

D'hier à aujourd'hui : Comparaison des tâches de gestion dans Exchange Server 2003 et Exchange Server 2007

 

Dernière rubrique modifiée : 2007-08-30

Par Andrea Fowler

Lors de votre première utilisation de la nouvelle interface utilisateur graphique (GUI) fournie avec Microsoft Exchange Server 2007, il se peut que vous ne sachiez pas où trouver telle fonctionnalité A ou exécuter telle tâche B. Après tout, de nombreuses nouvelles fonctionnalités sont présentes et nombreuses sont celles qui ont été améliorées. Et dans certains cas, certaines ont été déplacées.

Voici une astuce qui vous permettra de retrouver l'emplacement d'une fonctionnalité : Pensez à la manière dont la tâche que vous exécutez a un impact sur votre organisation. Par exemple, l'ajout d'un administrateur Exchange a un impact global sur votre organisation. Dans ce cas, cliquez sur le noeud Configuration de l'organisation , regardez vers la droite, au niveau du volet Actions. Voici de ce que vous cherchiez : l'Assistant Ajouter un administrateur Exchange. Besoin d'une preuve supplémentaire ? OK. L'ajout d'un utilisateur de boîte aux lettres a un impact sur la configuration du destinataire, n'est-ce pas ? Il vous suffit donc de cliquer sur le noeud Configuration du destinataire et de regarder à nouveau dans le volet Actions. Vous l'aviez deviné : il ne vous reste plus qu'à cliquer sur l'Assistant Nouvelle boîte aux lettres. Et voilà !

Bien que cette astuce vous soit utile, vous recherchez probablement des informations plus précises de sorte que la transition entre Exchange Server 2003 et Exchange 2007 se fasse en douceur. Voici donc un article qui vous servira de « couverture de sécurité ». Chaque section contient un tableau indiquant la manière de gérer une fonctionnalité ou une tâche dans Exchange 2003 et Exchange 2007. Vous trouverez également des liens vers les rubriques expliquant les tâches Exchange 2007 en détails. Cet article est relativement long mais couvre tout ce que vous avez besoin de savoir.

 

Fonctionnalité ou tâche Voici la manière dont vous procédiez dans Exchange 2003 Voici la manière dont vous allez procéder dans Exchange 2007

Délégation du contrôle à d'autres administrateurs

Dans Exchange 2003, l'Assistant Délégation d'administration Exchange permettait d'octroyer des autorisations administratives à un utilisateur ou à un groupe.

Exchange 2007 permet aux administrateurs Exchange de déléguer les responsabilités d'administration et de gestion d'un serveur à un individu ou un groupe d'individus lorsque ce dernier fonctionne selon un scénario de gestion d'opérations distribuée.

Procédure de délégation de l'administration d'un serveur.

Réplication de hiérarchie de dossiers publics

Dans Exchange 2003 Service Pack 2 (SP2), la commande Synchronize Hierarchy permettait de synchroniser la hiérarchie de dossiers publics sur un serveur Exchange 2003 avec d'autres serveurs de votre organisation.

Exchange 2007 utilise la cmdlet Update-PublicFolderHierarchy pour synchroniser la hiérarchie de dossiers publics.

Procédure de mise à jour d'une hiérarchie de dossiers publics.

Suspension ou reprise de la réplication du contenu des dossiers publics

Dans Exchange 2003, pour arrêter et démarrer la réplication de contenu, vous utilisiez les fonctionnalités Arrêter la réplication du contenu des dossiers publics et Reprendre la réplication du contenu des dossiers publics dans le Gestionnaire système Exchange.

Exchange 2007 utilise les cmdlets Suspend-PublicFolderReplication et Resume-PublicFolderReplication pour arrêter ou reprendre la réplication du contenu des dossiers publics.

 

Fonctionnalité ou tâche Voici la manière dont vous procédiez dans Exchange 2003 Voici la manière dont vous allez procéder dans Exchange 2007

Tâches anti-spam

Pour éliminer le courrier indésirable, les outils suivants étaient fournis dans Exchange 2003 : filtrage des messages, filtrage des connexions et ID de l'expéditeur.

Exchange 2007 offre les outils suivants pour éviter que le courrier indésirable n'envahisse votre organisation :

En outre, lisez la rubrique Nouvelle fonctionnalité de blocage du courrier indésirable et des virus qui offre une vue d'ensemble de la fonctionnalité de blocage du courrier indésirable et des virus dans Exchange 2007.

Activation des tâches de blocage du courrier indésirable sur un serveur de transport Hub

Non applicable

Vous pouvez installer les agents de blocage du courrier indésirable sur le rôle serveur de transport Hub à l'aide du script Install-AntiSpamAgents.ps1. Le script se trouve dans le dossier %system drive%/Program Files/Microsoft/Exchange Server/Scripts.

Une fois ce script exécuté, tous les agents de blocage du courrier indésirable sont installés et activés et l’onglet Anti-spam est disponible dans la console de gestion Exchange pour les serveurs de transport Hub. Il est recommandé d'installer les agents de blocage du courrier indésirable si vous choisissez une topologie qui n'inclut pas de serveur de transport Hub de sorte que le serveur de transport Edge puisse fournir une protection contre le courrier indésirable pour l'organisation Exchange.

Procédure d'activation de les fonctionnalités de blocage du courrier indésirable sur un serveur de transport Hub

restrictions de taille des messages ;

Dans Exchange 2003, vous personnalisiez les restrictions de taille de message pour l'organisation, un connecteur spécifique, un serveur virtuel spécifique et un utilisateur individuel.

Dans Exchange 2007, les limites de taille disponibles pour les messages individuels s'organisent selon les catégories de base suivantes :

  • Tailles limites d'en-tête de message

  • tailles limites des messages ;

  • Limites de taille des pièces jointes

  • Limites pour les destinataires

Dans Exchange 2007, la portée des limites disponibles pour les messages individuels s'organise selon les catégories de base suivantes :

  • Limites de l'organisation   Ces limites s'appliquent à tous les serveurs de transport Hub existant dans l'organisation.

  • Limites du connecteur   Ces limites s'appliquent aux messages qui utilisent le connecteur d'envoi, de réception ou étranger spécifié pour la remise des messages. Les connecteurs sont définis sur les serveurs de transport Hub ou de transport Edge.

  • Limites du serveur   Ces limites s'appliquent à un serveur de transport Hub spécifique.

  • Limites de l'utilisateur   Ces limites s'appliquent à un objet utilisateur spécifique, tel qu'une boîte aux lettres, un contact, un groupe de distribution ou un dossier public.

Gestion des limites de taille de message

Stratégies de destinataire

Dans Exchange 2003, l'objet stratégie de destinataire définit à la fois les adresses proxy affectées aux objets destinataire et l'ensemble de domaines pour lesquels des messages électroniques sont acceptés dans l'organisation pour un domaine faisant autorité.

Dans Exchange 2007, les stratégies de destinataire sont séparées en Stratégies d'adresse de messagerie et Domaines acceptés. Ces paramètres sont totalement séparés dans Exchange 2007 ; toutefois, tout domaine accepté est disponible pour la stratégie d'adresse de messagerie. En outre, trois nouveaux concepts relatifs aux types de domaines acceptés que vous pouvez avoir dans Exchange 2007 sont disponibles :

  • Domaine faisant autorité   Ce type de domaine accepté remplace la case à cocher Exchange 2003 : L'organisation Exchange est responsable de la remise de tous les messages à cette adresse.

  • Domaine de relais interne   Ce type de domaines acceptés est équivalent à la désactivation de la case à cocher L'organisation Exchange est responsable de la remise de tous les messages à cette adresse dans Exchange 2003, ainsi qu'à la configuration d'un connecteur SMTP (Simple Mail Transfer Protocol) avec le paramètre Relayer vers ces espaces d'adressage. Le connecteur n'est pas requis, sauf si vous voulez spécifier l'hôte actif que vous utiliserez lors de l'envoi de messages vers ce domaine.

  • Domaine de relais externe   Il n'existe aucun équivalent Exchange 2003 pour le domaine de relais externe. Dans un domaine de relais externe, les messages sont relayés vers un serveur de messagerie externe à votre organisation Exchange et à son périmètre réseau. Les messages sont relayés vers le serveur de transport Edge.

Gestion des domaines acceptés

 

Fonctionnalité ou tâche Voici la manière dont vous procédiez dans Exchange 2003 Voici la manière dont vous allez procéder dans Exchange 2007

Listes d'adresses

Dans Exchange 2003, le Gestionnaire système Exchange permettait de créer et de modifier les listes d'adresses.

Dans Exchange 2007, vous gérez les listes d'adresses à l'aide de la console de gestion Exchange et de l'environnement de ligne de commande Exchange Management Shell.

Gestion des listes d'adresses

Enregistrement des diagnostics sur le serveur

Dans Exchange 2003, ADSI Edit ou l'Éditeur du Registre permettait de modifier le niveau d'enregistrement des diagnostics.

Dans Exchange 2007, vous pouvez déterminer le niveau d'enregistrement à l'aide de la cmdlet Get-EventLogLevel, puis le configurer à l'aide de la cmdlet Set-EventLogLevel.

Procédure de modification des niveaux d'enregistrement des processus Exchange.

Gestionnaire de boîte aux lettres

Le Gestionnaire de boîtes aux lettres était une fonctionnalité d'Exchange 2003. Dans Exchange 2000 Server, il faisait partie du service Surveillance du système Microsoft Exchange. Les stratégies Exchange du Gestionnaire de boîtes aux lettres définissaient les limites d'âge et de taille des messages.

Dans Exchange 2007, la gestion des enregistrements de messagerie (MRM) est le service qui permet aux organisations de réduire les risques légaux associés aux messages électroniques et autres communications. Dans Exchange 2007, la gestion des enregistrements de messagerie facilite la conservation des messages nécessaires pour se conformer à la stratégie de la société, aux réglementations gouvernementales ou aux exigences légales, ainsi que la suppression du contenu dépourvu de valeur légale ou commerciale.

MBConn.exe

Dans Exchange 2003, Mbconn.exe était utilisé dans un scénario de récupération d'urgence pour connecter des boîtes aux lettres aux comptes de service d'annuaire Active Directory.

Dans Exchange 2007, vous n'utilisiez pas MBConn.exe mais les scripts de l'environnement de ligne de commande Exchange Management Shell pour rassembler les données nécessaires des boîtes aux lettres déconnectées.

Carnets d'adresses en mode hors connexion (OAB)

Dans Exchange 2003, le Gestionnaire système Exchange permettait de créer un carnet d'adresses en mode hors connexion. Le carnet d'adresses en mode hors connexion était distribué aux applications clientes, telles qu'Outlook, à l'aide de la méthode de distribution des dossiers publics.

Dans Exchange 2007, vous n'avez pas besoin des dossiers publics pour distribuer des carnets d'adresses en mode hors connexion. Vous pouvez utiliser la nouvelle méthode de distribution Web.

Présentation des carnets d'adresses en mode hors connexion

Gestion des dossiers publics

Dans Exchange 2003, vous utilisiez les dossiers publics pour les données de disponibilité et pour le téléchargement de carnets d'adresses en mode hors connexion.

Dans Exchange 2007, les dossiers publics sont facultatifs si vous ne possédez que des clients Office Outlook 2007. Dans Exchange, il n'est pas nécessaire de recourir aux dossiers publics pour distribuer les téléchargements de carnets d'adresses en mode hors connexion et les données de disponibilité. Les carnets d'adresses en mode hors connexion peuvent être distribués grâce à une méthode de distribution Web. Les données de disponibilité sont à présent fournies par le service Disponibilité.

Autorisations des dossiers publics

Dans Exchange 2003, vous gériez les autorisations client pour les dossiers publics dans le Gestionnaire système Exchange et dans les applications clientes Outlook.

En outre, les droits d'administration des dossiers publics étaient gérés dans le Gestionnaire système Exchange, ainsi que dans Active Directory.

Dans Exchange 2007, les autorisations client pour les dossiers publics peuvent être gérées à l'aide d'Outlook et de l'environnement de ligne de commande Exchange Management Shell.

Les droits d'administration des dossiers publics ne peuvent être gérés qu'à l'aide de l'environnement de ligne de commande Exchange Management Shell.

Configuration des autorisations de dossier public.

Groupes de stockage de récupération

Dans Exchange 2003, vous aviez la possibilité de monter une deuxième copie d'une base de données afin d'extraire les données d'une ou plusieurs boîtes aux lettres.

Dans Exchange 2007, vous ne créez pas de groupes de stockage de récupération. Vous utilisez l'outil de gestion de récupération de bases de données, qui se trouve dans la boîte à outils.

 

Fonctionnalité ou tâche Voici la manière dont vous procédiez dans Exchange 2003 Voici la manière dont vous allez procéder dans Exchange 2007

créer une boîte aux lettres ;

Dans Exchange 2003, Utilisateurs et ordinateurs Active Directory permettait de créer une boîte aux lettres pour un utilisateur.

Dans Exchange 2007, vous utilisez la console de gestion Exchange ou l'environnement de ligne de commande Exchange Management Shell pour créer une boîte aux lettres pour un utilisateur existant.

Procédure de création d'une boîte aux lettres pour un nouvel utilisateur

Procédure de création d'une boîte aux lettres pour un utilisateur existant

Modèles de détails et modèles d'adresses

Dans Exchange 2003, vous modifiez l'apparence des propriétés d'objets auxquelles ont accès les clients MAPI, tels qu'Outlook. Toutefois, vous ne disposiez pas d'un éditeur WYSIWYG pour ajouter, supprimer, déplacer ou modifier des éléments.

L'Éditeur de modèles de détails Exchange 2007 dispose d'un volet Concepteur qui permet d'afficher les modifications au fur et à mesure.

Gestion des modèles de détails

Utilisateurs et ordinateurs Active Directory.

Dans Exchange 2003, Utilisateurs et ordinateurs Active Directory permettait de gérer les utilisateurs. Lorsque Exchange est installé, vous disposez d'onglets spécifiques pour l'ajout d'informations spécifiques à Exchange.

Dans Exchange 2007, vous n'utilisez pas Utilisateurs et ordinateurs Active Directory pour créer des comptes Active Directory. Vous pouvez exécuter toutes les tâches relatives aux destinataires dans Exchange.

Gestion des destinataires

ExMerge.exe

Dans Exchange 2003, la fusion de boîtes aux lettres permet d'extraire des données des boîtes aux lettres sur un serveur Exchange, puis de fusionner ces données dans des boîtes aux lettres sur un autre serveur Exchange.

Dans Exchange 2007, vous ne pouvez pas utiliser ExMerge.exe pour exporter des boîtes aux lettres. La cmdlet Export-Mailbox permet d'exporter tous les types de message (messages, éléments de calendrier, contacts, listes de distribution, entrées de journal, tâches, notes et documents).

Procédure d'exportation des données de boîte aux lettres.

Autorisations de boîtes aux lettres

Dans Exchange 2003, Utilisateurs et ordinateurs Active Directory permettait de gérer les autorisations de boîtes aux lettres pour les utilisateurs.

Dans Exchange 2007, vous utilisez la console de gestion Exchange ou l'environnement de ligne de commande Exchange Management Shell pour configurer les autorisations de boîtes aux lettres.

filtrage des destinataires ;

Dans Exchange 2003, vous pouviez créer des requêtes LDAP (Lightweight Directory Access Protocol) pour filtrer les destinataires.

Dans Exchange 2007, OPATH est la syntaxe de filtrage de base utilisée par l'environnement de ligne de commande Exchange Management Shell, et est donc la syntaxe de filtrage utilisée par Exchange 2007.

Création de filtres dans des commandes de destinataire.

Stratégies de destinataire

Dans Exchange 2003, l'objet stratégie de destinataire définit à la fois les adresses proxy affectées aux objets destinataire et l'ensemble de domaines pour lesquels des messages électroniques ont été acceptés dans l'organisation pour un domaine faisant autorité.

Dans Exchange 2007, ces deux concepts sont séparés en stratégies d'adresse de messagerie et en domaines acceptés. Ces paramètres sont totalement séparés dans Exchange 2007 ; toutefois, tout domaine accepté est disponible pour la stratégie d'adresse de messagerie.

Service de mise à jour de destinataire (RUS)

Exchange 2003 utilisait le service de mise à jour de destinataire (RUS) essentiellement pour générer et mettre à jour les listes d'adresses par défaut et personnalisées, et pour traiter les modifications apportées aux stratégies de destinataire.

Dans Exchange 2007, le service de mise à jour de destinataire (RUS) n'existe pas et vous devez utiliser les cmdlets Update-AddressList et Update-EmailAddressPolicy de l'environnement de ligne de commande Exchange Management Shell pour mettre à jour les stratégies d'adresse de messagerie et les listes d'adresses.

Planification des ressources

Dans Exchange 2003, la configuration d'une ressource impliquait de nombreuses étapes.

Dans Exchange 2007, la gestion de la planification des ressources est beaucoup plus simple et inclut la création et la gestion de votre salle de conférence et de votre équipement, ainsi que la planification des ressources.

 

Fonctionnalité ou tâche Voici la manière dont vous procédiez dans Exchange 2003 Voici la manière dont vous allez procéder dans Exchange 2007

Always-up-to-date (AUTD)

Dans Exchange 2003, Exchange ActiveSync était configuré pour synchroniser un périphérique mobile avec une boîte aux lettres de serveur Exchange à des intervalles de 5 minutes.

Par défaut, dans Exchange 2007, la fonction Direct Push est activée et conçue pour tenir un périphérique mobile à jour sur une connexion réseau cellulaire.

Accès au client

Dans Exchange 2003, le serveur frontal contrôlait l'accès au client.

Dans Exchange 2007, le serveur d'accès au client gère tous les traitements relatifs à l'accès au client et fournit un accès aux données de boîtes aux lettres pour les clients externes. Rôle du serveur d'accès au client : Vue d'ensemble.

Configuration cliente

Dans Exchange 2003, les modifications relatives à la configuration cliente nécessitait des mises à jour locales de chaque ordinateur client ou la suppression des mises à jour à l'aide de l'outil de configuration du profil.

Dans Exchange 2007, le service de découverte automatique configure les clients uniquement avec leur adresse de messagerie et leur mot de passe. Les modifications relatives à la configuration du serveur sont reconfigurées automatiquement et sont transparentes à l'utilisateur. Vue d'ensemble du service de découverte automatique.

Outlook Web Access

Dans Exchange 2003, les utilisateurs accédaient à Outlook Web Access via l'URL suivant : https://nom_du_serveur/exchange

Dans Exchange 2007, les utilisateurs accèdent à Outlook Web Access via l'URL suivant : https://nom de serveur/OWA

Gestion d'Outlook Web Access.

En outre, dans Exchange 2007, vous pouvez désormais désactiver les balises Web pour minimiser les menaces de courrier indésirable.

Procédure de contrôle de balises Web et du filtrage de formulaires HTML pour Outlook Web Access.

RPC sur HTTP

Dans Exchange 2003, la configuration de RPC sur HTTP nécessitait de nombreuses étapes pour achever le déploiement correctement.

Dans Exchange 2007, RPC sur HTTP s'appelle désormais Outlook Anywhere. La fonctionnalité Outlook Anywhere permet aux clients Microsoft Office Outlook 2007 et Outlook 2003 de se connecter à leurs serveurs Exchange via Internet à l'aide du composant réseau Windows RPC sur HTTP. Vous pouvez facilement activer Outlook Anywhere à l'aide de l'Assistant Activation Outlook Anywhere.

 

Fonctionnalité ou tâche Voici la manière dont vous procédiez dans Exchange 2003 Voici la manière dont vous allez procéder dans Exchange 2007

Acceptation du relais anonyme

Dans Exchange 2003, vous configuriez les paramètres de relais sur le serveur virtuel et spécifiez l'adresse IP du serveur de messagerie SMTP autorisé à effectuer le relais.

Dans Exchange 2007, les paramètres de domaine accepté contrôlent quels ordinateurs peuvent effectuer un relais via le serveur de transport Hub ou le serveur de transport Edge. Toutefois, vous aurez parfois besoin d'autoriser des ordinateurs spécifiques à relayer des messages électroniques via un serveur de transport Exchange 2007. Généralement, l'ordinateur est un ordinateur approuvé incapable de s'authentifier sur Exchange. 

Processus d'autorisation du relais anonyme sur un connecteur de réception.

Création et gestion des connecteurs de groupes de routage

Dans Exchange 2003, les connecteurs de groupes de routage activaient le transfert de messages entre deux groupes de routage. Les groupes de routage représentaient une limite de routage pour Exchange 2003 et Exchange 2000.

Exchange 2007 utilise Active Directory routage basé sur un site. Vous ne pouvez pas utiliser le Gestionnaire système Exchange 2003 Exchange pour créer ou gérer un connecteur de groupe de routage spécifiant un serveur Exchange 2007 comme serveur source ou serveur cible. Vous devez utiliser les cmdlets New-RoutingGroupConnector et Set-RoutingGroupConnector de l'environnement de ligne de commande Exchange Management Shell.

Messages de clause d'exclusion de responsabilité

Dans Exchange 2003, vous deviez créer un récepteur d'événement personnalisé pour appliquer des clauses d'exclusion de responsabilité à des messages.

Dans Exchange 2007, vous pouvez créer des règles de transport qui ajouteront des clauses d'exclusion de responsabilité aux messages correspondant aux conditions que vous avez spécifiées. Vue d’ensemble des dédits de responsabilité

Connexions SMTP entrantes en provenance d'autres serveurs de messagerie

Dans Exchange 2003, les serveurs virtuels SMTP contrôlaient les paramètres des messages entrants.

Le serveur virtuel SMTP par défaut acceptait les connexions anonymes. Si vous aviez besoin d'une méthode d'authentification spécifique ou d'une restriction de taille de message pour un domaine distant spécifique, vous deviez créer des serveurs virtuels supplémentaires.

Dans Exchange 2007, les connecteurs de réception contrôlent la méthode de réception des messages électroniques. Le connecteur de réception écoute les connexions SMTP. Chaque serveur de transport Hub possède deux connecteurs de réception par défaut. Un des connecteurs est configuré pour recevoir des connexions SMTP authentifiées, le deuxième est configuré pour recevoir des connexions SMTP de clients POP3 et IMAP4. Connecteurs de réception.

Journalisation

Dans Exchange 2003, vous configuriez la journalisation sur le stockage de boîte aux lettres qui contenait les boîtes aux lettres à journaliser.

Dans Exchange 2007, vous disposez d'une licence d'accès client entreprise Exchange pour les boîtes aux lettres que vous voulez journaliser, et vous pouvez utiliser les règles de journal configurées au niveau de l'organisation sur les serveurs de transport Hub. Les règles de journal permettent de spécifier une journalisation par destinataire. Gestion des règles de journal 

Connexions SMTP sortantes vers d'autres serveurs de messagerie

Dans Exchange 2003, le groupe de routage représentait une limite de communication entre les serveurs Exchange faisant partie d'une même organisation. Tous les serveurs Exchange d'un même groupe de routage étaient en mesure de communiquer entre eux.

Dans Exchange 2007, les connecteurs d'envoi contrôlent le trafic SMTP vers les domaines distants. Par défaut, un connecteur d'envoi est disponible dans l'ensemble de l'organisation. Toutefois, la portée d'un connecteur d'envoi peut être définie de sorte qu'il ne soit disponible que pour les serveurs de transport Hub de son site Active Directory local. Connecteurs d'envoi.

POP3 et IMAP4

Dans Exchange 2003, POP3 et IMAP4 étaient des protocoles de réception qui permettaient à un client de recevoir un message électronique. Pour envoyer des messages électroniques, ces clients devaient relayer le trafic SMTP via l'organisation Exchange.

Dans Exchange 2007, chaque serveur de transport Hub dispose d'un connecteur de réception client par défaut qui autorise les utilisateurs authentifiés POP3 et IMAP4 à relayer des messages électroniques SMTP via le serveur de transport Hub. Vous devez spécifiquement activer l'accès POP3 et IMAP4 pour les clients.

Sécurisation de la transmission des messages à l'aide du protocole TLS (Transport Layer Security)

Dans Exchange 2003, pour activer le protocole TLS pour les connexions entrantes, vous deviez configurer les paramètres d'authentification sur un serveur virtuel. Vous accédiez aux propriétés du serveur virtuel, puis activiez une case à cocher pour requérir les protocoles SSL/TLS dans la page Paramètres d'accès et d'authentification.

Dans Exchange 2007, vous configurez le protocole TLS sur un connecteur de réception en le spécifiant comme mécanisme d'authentification disponible. Toutefois, un certificat X.509 doit être installé sur le serveur Exchange. Connecteurs de réception.

 

Fonctionnalité ou tâche Voici la manière dont vous procédiez dans Exchange 2003 Voici la manière dont vous allez procéder dans Exchange 2007

Préparation du déploiement

Dans Exchange 2003, vous utilisiez les commutateurs suivants pour préparer votre forêt pour une installation Exchange :

  • Setup /forestprep

  • Setup /domainprep

Dans Exchange 2007, les commutateurs ont changé :

  • Setup /PrepareLegacyExchangePermissions

  • Setup /PrepareSchema

  • Setup /PreapareAD

  • Setup /PrepareDomain

Procédure de préparation d'Active Directory et de domaines

Installation sans assistance

Dans Exchange 2003, de nombreuses restrictions pour l'installation d'Exchange existaient avec l'installation sans assistance.

Dans Exchange 2007, l'installation sans assistance est facilitée. Procédure d'installation d'Exchange 2007 en mode sans assistance.

0f7a70fa-710d-4818-bd8b-1faeafb9cf03 Andrea Fowler - Rédactrice technique, Microsoft Exchange Server

 
Cela vous a-t-il été utile ?
(1500 caractères restants)
Merci pour vos suggestions.
Afficher:
© 2014 Microsoft