Exporter (0) Imprimer
Développer tout

Mise à jour des clusters de basculement tout en maintenant la disponibilité avec la mise à jour adaptée aux clusters : vue d’ensemble du scénario

Publication: février 2012

Mis à jour: août 2012

S'applique à: Windows Server 2012

Cette rubrique fournit une vue d’ensemble de la mise à jour adaptée aux clusters (CAU, Cluster-Aware Updating) disponible dans Windows Server 2012. Cette nouvelle fonctionnalité pour les clusters de basculement automatise l’application des mises à jour sur les serveurs en cluster, tout en maintenant un haut niveau de disponibilité. Elle décrit les scénarios et les applications d’utilisation de la mise à jour adaptée aux clusters, et indique des liens vers des ressources supplémentaires qui vous permettront d’en savoir plus sur l’intégration de la mise à jour adaptée aux clusters dans d’autres processus informatiques de gestion et d’automatisation.

Vouliez-vous dire…

La mise à jour adaptée aux clusters, même s’il s’agit d’une technologie connexe, est distincte des technologies de base suivantes :

La mise à jour adaptée aux clusters est une fonctionnalité qui automatise l’application des mises à jour sur les serveurs en cluster, en limitant au minimum l’impact du processus de mise à jour sur le niveau de disponibilité. Pendant une exécution de mise à jour, la mise à jour adaptée aux clusters met chaque nœud du cluster hors ligne, applique les mises à jour principales et associées, redémarre si nécessaire, remet le nœud en ligne, puis passe au nœud suivant à mettre à jour. Toutes ces opérations sont effectuées de manière transparente. Pour un grand nombre de rôles en cluster (appelés auparavant « applications et services ») du cluster, le processus de mise à jour automatique déclenche un basculement planifié, ce qui peut entraîner une interruption temporaire de certains services pour les clients connectés. Toutefois, dans le cas des charges de travail disponibles en continu dans Windows Server 2012, telles que les migrations dynamiques avec Hyper-V ou le basculement transparent SMB sur les serveurs de fichiers, la mise à jour adaptée aux clusters peut orchestrer les mises à jour du cluster sans aucun impact sur la disponibilité des services.

noteRemarque
La mise à jour adaptée aux clusters disponible dans Windows Server 2012 ne peut être utilisée que pour les clusters de basculement Windows Server 2012 ainsi que les rôles en cluster pris en charge dans Windows Server 2012.

La mise à jour adaptée aux clusters offre les fonctionnalités suivantes :

  • une interface utilisateur et plusieurs applets de commande Windows PowerShell, à partir desquelles vous pouvez afficher un aperçu, appliquer, contrôler et générer des rapports des rapports des mises à jour ;

  • une intégration avec l’infrastructure existante de l’utilitaire Agent de mise à jour automatique Windows Update et des services WSUS (Windows Server Update Services) dans Windows Server 2012 ;

  • des profils d’exécution de mise à jour dans lesquels vous définissez les paramètres des options d’exécution de mise à jour, telles que le nombre maximal de tentatives de mise à jour autorisées par nœud. Grâce à ces profils, vous pouvez réutiliser facilement les mêmes paramètres de mise à jour entre chaque exécution de mise à jour ou pour d’autres clusters de basculement ;

  • une architecture extensible qui prend en charge le développement de nouveaux plug-ins pour orchestrer d’autres outils de mise à jour de nœuds du cluster, tels que des programmes d’installation de logiciels personnalisés, des outils de mise à jour du BIOS ou encore des outils de mise à jour de cartes réseau ou d’adaptateurs de bus hôte.

La mise à jour adaptée aux clusters peut orchestrer le processus complet de mise à jour des clusters selon deux modes distincts :

  • Mise à jour à distance   Pour ce mode, un ordinateur distant exécutant Windows Server 2012 ou Windows 8, appelé « orchestrateur », doit être configuré avec les outils de la mise à jour adaptée aux clusters. L’ordinateur orchestrateur ne doit pas appartenir au cluster qui est mis à jour lors de l’exécution de mise à jour. À partir de l’ordinateur distant, l’administrateur déclenche une exécution de mise à jour avec le profil d’exécution de mise à jour par défaut ou personnalisé. Le mode de mise à jour à distance permet de contrôler en temps réel la progression de l’exécution de mise à jour, et ce mode est conseillé pour les clusters exécutés sur des installations minimales de Windows Server 2012.

  • Mise à jour automatique  Pour ce mode, le rôle en cluster Mise à jour adaptée aux clusters doit être configuré en tant que charge de travail sur le cluster de basculement à mettre à jour, et la mise à jour doit être planifiée. Le cluster effectue ensuite ses propres mises à jour aux moments planifiés sur la base du profil d’exécution de mise à jour par défaut ou personnalisé. Lors de l’exécution de mise à jour, l’orchestrateur de la mise à jour adaptée aux clusters commence par mettre à jour le nœud qui possède actuellement le rôle en cluster Mise à jour adaptée aux clusters, puis il met à jour les nœuds suivants du cluster, à tour de rôle. Avec le mode de mise à jour automatique, la mise à jour adaptée aux clusters met à jour le cluster de basculement à l’aide d’un processus de mise à jour de bout en bout entièrement automatisé. Ce mode permet également à un administrateur de déclencher des mises à jour à la demande ou, s’il le souhaite, de revenir au mode de mise à jour à distance. En choisissant le mode de mise à jour automatique, l’administrateur peut connaître en temps réel la progression d’une exécution de mise à jour en se connectant au cluster, puis en exécutant l’applet de commande Windows PowerShell Get-CauRun.

  • La mise à jour adaptée aux clusters réduit les interruptions des services en cluster, limite le recours aux mises à jour manuelles, et fournit à l’administrateur une solution plus fiable pour la mise à jour de clusters de bout en bout. Quand la mise à jour adaptée aux clusters est utilisée conjointement avec des charges de travail de cluster disponibles en continu dans Windows Server 2012, telles que les serveurs de fichiers disponibles en continu (charge de travail avec basculement transparent SMB sur les serveurs de fichiers) ou Hyper-V, les mises à jour du cluster peuvent s’effectuer sans aucun impact sur la disponibilité des services.

  • La mise à jour adaptée aux clusters facilite l’adoption de processus informatiques cohérents au sein de l’entreprise. Il est possible de créer plusieurs profils d’exécution de mise à jour pour différentes catégories de clusters de basculement, puis de centraliser leur gestion sur un partage de fichiers. Ainsi, chaque déploiement de la mise à jour adaptée aux clusters applique les mises à jour de manière cohérente dans toute l’infrastructure informatique de l’entreprise, et ce même si les clusters sont gérés par des départements ou des administrateurs différents.

  • La mise à jour adaptée aux clusters permet de planifier des exécutions de mises à jour à intervalles réguliers (par exemple, selon une fréquence quotidienne, hebdomadaire ou mensuelle) pour faciliter la coordination des mises à jour de cluster en fonction d’autres processus de gestion informatiques.

  • La mise à jour adaptée aux clusters fournit une architecture extensible permettant de mettre à jour l’inventaire des logiciels du cluster à l’aide d’une méthode prenant en charge les clusters. Cet inventaire peut servir de référence à Microsoft et à d’autres éditeurs de logiciels pour orchestrer l’installation de mises à jour logicielles qui ne sont pas publiées sur Windows Update ou Microsoft Update, par exemple, les mises à jour de pilotes de périphérique non Microsoft.

  • Le mode de mise à jour automatique de la mise à jour adaptée aux clusters permet à un « système de cluster tout-en-un » (ensemble d’ordinateurs virtuels en cluster sur un hôte exécutant Windows Server 2012) d’effectuer ses propres mises à jour. Ce type de système est généralement déployé dans des filiales disposant d’un support technique local minimal pour gérer les clusters. Le mode de mise à jour automatique est particulièrement intéressant dans ce genre de scénarios de déploiement.

La mise à jour adaptée aux clusters est compatible avec toutes les éditions de Windows Server 2012, y compris les installations minimales.

Pour utiliser la mise à jour adaptée aux clusters, vous devez installer la fonctionnalité Clustering avec basculement dans Windows Server 2012, puis créer un cluster de basculement. Les composants prenant en charge la fonctionnalité de mise à jour adaptée aux clusters sont automatiquement installés sur chaque nœud du cluster.

Pour installer la fonctionnalité Clustering avec basculement, vous avez le choix entre les outils ci-dessous :

  • Assistant Ajout de rôles et de fonctionnalités dans le Gestionnaire de serveur

  • Applet de commande Windows PowerShell Add-WindowsFeature

  • Outil en ligne de commande Gestion et maintenance des images de déploiement (DISM)

Pour plus d’informations, voir Installer ou désinstaller des rôles, des services de rôle ou des fonctionnalités.

Vous devez également installer les outils de la mise à jour adaptée aux clusters qui sont inclus dans les outils de clustering avec basculement (qui font aussi partie des Outils d’administration de serveur distant). Les outils de la mise à jour adaptée aux clusters se composent de l’interface utilisateur et des applets de commande Windows PowerShell de la mise à jour adaptée aux clusters. Les outils de clustering avec basculement sont installés par défaut sur chaque nœud du cluster lors de l’installation de la fonctionnalité de clustering avec basculement. Vous pouvez également les installer sur un ordinateur local ou distant qui exécute Windows Server 2012 ou Windows 8 et qui est connecté au cluster de basculement via le réseau.

noteRemarque
Si vous n’utilisez pas la mise à jour adaptée aux clusters exclusivement en mode de mise à jour automatique, l’ordinateur sur lequel les outils de mise à jour sont installés et qui est l’orchestrateur des mises à jour ne doit pas appartenir au cluster de basculement.

Pour activer le mode de mise à jour automatique, vous devez ajouter le rôle en cluster Mise à jour adaptée aux clusters au cluster de basculement. Pour ce faire, dans l’interface utilisateur de la mise à jour adaptée aux clusters, sous Actions de cluster, sélectionnez l’action Configurer les options de mise à jour automatique. Vous pouvez aussi exécuter l’applet de commande Windows PowerShell Add-CauClusterRole.

Le cluster de basculement et l’infrastructure de mise à jour logicielle doivent répondre à certaines exigences supplémentaires pour prendre en charge la mise à jour adaptée aux clusters, notamment :

  • Le cluster de basculement doit être en cours d’exécution, c’est-à-dire qu’il doit y avoir un nombre suffisant de nœuds exécutés pour atteindre le quorum.

  • Pour utiliser l’interface utilisateur de la mise à jour adaptée aux clusters ou les applets de commande Windows PowerShell, vous devez avoir ouvert une session à l’aide d’un compte qui dispose de droits d’administrateur et d’autorisations pour tous les nœuds du cluster, ou vous devez explicitement fournir les informations d’identification d’administrateur du cluster.

  • Pour exécuter un script Windows PowerShell antérieur ou postérieur à la mise à jour lors d’une exécution de mise à jour, ou pour lancer une exécution de mise à jour automatique, Windows PowerShell et le .NET Framework doivent avoir été installés sur chaque nœud du cluster.

  • Les nœuds du cluster doivent être configurés pour autoriser la gestion à distance (configuration par défaut dans Windows Server 2012).

Par ailleurs, pour éviter tout risque de résultat inattendu, nous vous recommandons de ne pas utiliser d’autres méthodes d’installation de mises à jour sur les nœuds de cluster, telles que les méthodes suivantes :

  • Mise à jour automatique des nœuds, par exemple, par le biais des options de mise à jour du Panneau de configuration.

  • Configuration d’un système de mise à jour, comme WSUS, pour appliquer les mises à jour automatiquement (à intervalles réguliers) sur les nœuds de cluster.

  • Utilisation d’un outil de gestion de la configuration, comme le Gestionnaire de configuration Microsoft System Center 2012, pour appliquer les mises à jour requises ou automatiques sur les nœuds de cluster.

Pour plus d’informations, voir Configuration requise pour la mise à jour adaptée aux clusters.

Vous pouvez démarrer l’interface utilisateur de la mise à jour adaptée aux clusters à partir des emplacements suivants :

  • Menu Outils dans le Gestionnaire de serveur

  • ClusterUpdateUI.exe dans le dossier %systemroot%\Cluster

  • Gestionnaire du cluster de basculement

Cela vous a-t-il été utile ?
(1500 caractères restants)
Merci pour vos suggestions.

Ajouts de la communauté

AJOUTER
Afficher:
© 2014 Microsoft