Exporter (0) Imprimer
Développer tout
3 sur 4 ont trouvé cela utile - Évaluez ce sujet

Outil de personnalisation Office dans Office System 2010

Mise à jour : 2012/10/16

Pour personnaliser une installation d’Microsoft Office 2010, vous pouvez utiliser l’Outil de personnalisation Office (OPO).

Dans cet article :

Vue d’ensemble de l’outil de personnalisation Office

L’outil de personnalisation Office (OPO) fait partie du programme d’installation et est l’outil recommandé pour la plupart des personnalisations. Vous pouvez exécuter l’OPO en tapant setup.exe /admin à la ligne de commande à la racine du point d’installation réseau qui contient les fichiers sources d’Office 2010. Utilisez par exemple la commande \\serveur\partage\Office14\setup.exe /admin. L’OPO est disponible uniquement avec les versions de licence en volume d’Office 2010 et d’Office System 2007. Pour déterminer si votre installation d’Office 2010 est une édition à licence en volume, vérifiez si le disque d’installation d’Office 2010 contient un dossier nommé Admin. Si le dossier Admin existe, le disque est une édition à licence en volume. Sinon, le disque est une édition de licence unique. Pour plus d’informations sur le point d’installation réseau, voir Création d’un point d’installation réseau pour Office 2010.

Lorsque vous exécutez l’OPO, soit vous créez un fichier de personnalisation de l’installation (.msp), soit vous ouvrez un fichier .msp existant. Si vous créez un fichier, l’OPO affiche la liste des produits disponibles sur le point d’installation réseau. Vous devez en sélectionner un seul pour le personnaliser.

Si vous utilisez l’OPO pour modifier un fichier de personnalisation .msp existant, nous vous recommandons de sélectionner le fichier .msp pour le même produit que celui que vous personnalisez. Par exemple, si vous personnalisez Microsoft Office Professionnel Plus 2010, sélectionnez un fichier .msp de personnalisation d’Office Professionnel Plus 2010.

Cc179097.note(fr-fr,office.14).gifRemarque :

La version d’Office 2010 requiert Windows Installer 4.0 sur les ordinateurs qui exécutent la version 64 bits de l’OPO ou qui importent des fichiers .msp de personnalisation 64 bits. Windows Installer 3.1 ne reconnaît pas les propriétés telles que « ProgramFiles64Folder » qui sont utilisées par la version 64 bits de l’OPO et la fonctionnalité d’importation de l’OPO. Pour plus d’informations sur Windows Installer, voir Windows Installer (éventuellement en anglais) (http://go.microsoft.com/fwlink/?linkid=111108&clcid=0x40C) (éventuellement en anglais).

À l’aide de l’OPO, personnalisez Office et enregistrez vos personnalisations dans un fichier .msp de personnalisation de l’installation. Placez ensuite le fichier dans le dossier Updates sur le point d’installation réseau. Lorsque vous installez Office, le programme d’installation recherche un fichier de personnalisation de l’installation dans le dossier Updates et applique les personnalisations. Le dossier Updates ne peut être utilisé que pour déployer des mises à jour de logiciels pendant une installation initiale d’Office 2010.

Cc179097.Important(fr-fr,office.14).gifImportant :

Si vous prévoyez de déployer plusieurs fichiers de personnalisation d’installation (fichiers .msp), notez que pour une installation initiale, vous pouvez placer un seul fichier .msp de personnalisation par produit Office 2010 installé dans le dossier Updates. Vous devez déployer les autres fichiers .msp de personnalisation des produits après l’installation d’Office. Un seul fichier de personnalisation d’installation par produit est pris en charge dans le dossier Updates. Si vous déployez plusieurs produits Office 2010, par exemple Microsoft Office Professionnel Plus 2010 et Microsoft Visio Professional 2010, vous pouvez inclure un fichier .msp de personnalisation pour Office Professionnel Plus 2010 et un autre fichier de personnalisation .msp pour Visio Professional 2010 dans le dossier Updates. Les fichiers .msp de personnalisation que vous placez dans le dossier Updates seront déployés en premier. Pour cette raison, ils doivent inclure toutes les personnalisations d’installation qui ne peuvent pas être modifiées après l’installation, par exemple l’emplacement de l’installation.

Si vous déployez une installation initiale d’Office 2010 et que vous voulez aussi déployer des mises à jour logicielles d’Office 2010, telles que des Service Packs et des correctifs, le programme d’installation peut appliquer les mises à jour du produit dans le cadre du processus d’installation. Vous pouvez placer les mises à jour du produit Office 2010 dans le dossier Updates. Dans des scénarios tels que ceux-ci où le dossier Updates inclut à la fois un fichier .msp de personnalisation d’installation et des mises à jour du produit, le programme d’installation applique seulement le fichier .msp de personnalisation d’installation et les mises à jour du produit sont appliquées lorsque l’installation est terminée.

Une autre solution pour placer le fichier .msp de personnalisation dans le dossier Updates consiste à utiliser l’option de ligne de commande d’installation /adminfile afin de spécifier le chemin d’accès complet de l’emplacement du fichier .msp. Par exemple, tapez : setup.exe /adminfile \\serveur\partage\mychanges\custom.msp.

Si vous utilisez un autre dossier que le dossier Updates pour vos fichiers de personnalisation, vous pouvez spécifier l’emplacement du dossier dans le fichier Config.xml en utilisant l’attribut SUpdateLocation de l’élément SetupUpdates. Le fichier Config.xml est situé dans le dossier principal du produit (dossier nom_dossier_produit_principal.WW, par exemple, ProPlus.WW pour Microsoft Office Professionnel Plus 2010) pour le produit Office 2010 que vous installez. Pour plus d’informations, voir Fichier Config.xml dans Office 2010.

Vous pouvez également utiliser un fichier de personnalisation de l’installation pour modifier une installation existante. Étant donné qu’un fichier de personnalisation de l’installation est une forme étendue d’un fichier .msp Windows Installer, vous appliquez le fichier de personnalisation à l’ordinateur de l’utilisateur de la même manière que vous appliqueriez une mise à jour logicielle. L’installation d’Office existante de l’utilisateur est mise à jour avec les personnalisations que vous effectuez. Par exemple, si vous attribuez aux états d’installation de certains composants la valeur Non disponible et que vous appliquez le fichier de personnalisation obtenu à une installation existante d’Office, ces composants sont supprimés de l’ordinateur de l’utilisateur.

Certaines options de l’OPO ne sont applicables que sur une nouvelle installation d’Office. Ces options sont identifiées dans l’OPO et dans son fichier d’aide. Par exemple, vous pouvez utiliser l’option Chemin d’installation par défaut (dans la section emplacement d’installation et nom d’organisation) pour spécifier le dossier où Office doit être installé sur l’ordinateur de l’utilisateur. Cependant, si un fichier de personnalisation est appliqué à une installation existante, l’option Chemin d’installation par défaut est ignorée (vous devez désinstaller et réinstaller Office pour en modifier l’emplacement d’installation).

Avant de quitter l’OPO, cliquez sur Enregistrer sous dans le menu Fichier pour enregistrer le fichier de personnalisation de l’installation.

Chaque fois que vous enregistrez un fichier de personnalisation dans l’OPO, l’outil met à jour le numéro de séquencement du fichier de personnalisation avec l’horodatage de l’ordinateur actuel et génère un nouveau GUID de mise à jour. Les fichiers .msp de l’OPO sont appliqués dans l’ordre chronologique de leur horodatage.

Pour montrer le comportement du séquencement, supposons que vous ayez créé les fichiers de maintenance .msp de l’OPO suivants :

  1. Un fichier .msp de l’OPO nommé « uninstall-access.msp » dans lequel vous attribuez à Microsoft Office Access l’état Non disponible. Ce fichier est enregistré en premier afin qu’il possède un plus petit numéro de séquencement et un horodatage ancien. Ce fichier .msp est séquencé en premier et l’état de Access 2010 est défini sur Non disponible sur les ordinateurs des utilisateurs.

  2. Un fichier .msp de l’OPO nommé « install-access.msp » dans lequel vous attribuez à Microsoft Office Access l’état Tout exécuter à partir du disque dur (en sélectionnant le produit et en définissant l’état d’installation dans la section Définir les états d’installation des composants). Ce fichier est enregistré en dernier afin qu’il possède un numéro de séquencement plus élevé et un horodatage plus récent. Ce fichier .msp est séquencé après le premier fichier .msp de l’OPO, « uninstall-access.msp ». Par conséquent, l’état du composant Access 2010 est défini sur Tout exécuter à partir du disque dur sur les ordinateurs des utilisateurs.

L’OPO comprend quatre sections principales : Installation, Composants, Contenu supplémentaire et Outlook. Chaque section contient plusieurs pages d’options. Lorsque vous modifiez une option, le nom de la page dans le volet de gauche de l’OPO apparaît en gras. Si vous ouvrez un fichier de personnalisation de l’installation existant, les noms de page en gras indiquent à quel endroit les options sont personnalisées.

Le tableau suivant répertorie les options qui sont disponibles dans l’OPO.

Section Page

Installation

Emplacement de l’installation et nom de l’organisation

Sources réseau supplémentaires

Licences et interface utilisateur

Supprimer les installations précédentes

Ajouter des installations et exécuter des programmes

Paramètres de sécurité Office

Modifier les propriétés d’installation

Fonctionnalités

Modifier les paramètres utilisateur

Définir les états d’installation des composants

Contenu supplémentaire

Ajouter des fichiers

Supprimer des fichiers

Ajouter des entrées de Registre

Supprimer des entrées de registre

Configurer des raccourcis

Outlook

Profil d’Outlook

Ajouter des comptes

Exporter les paramètres

Spécifier les groupes d’envoi/réception

Nouvelles fonctionnalités de l’outil de personnalisation Office dans Office 2010

La version d’Office 2010 offre les nouvelles fonctionnalités suivantes :

  • Deux versions propres à l’architecture de l’OPO, une pour Office 2010 32 bits et une pour Office 2010 64 bits. La version 64 bits de l’OPO prend en charge les éditions clientes 64 bits d’Office 2010 et fournit la même interface utilisateur, les mêmes fonctionnalités et les mêmes paramètres configurables que la version 32 bits. Les fichiers de l’OPO se trouvent respectivement dans le dossier Admin sous les dossiers x86 (32 bits) et x64 (64 bits).

    Pour plus d’informations sur Office 2010 64 bits, voir Éditions 64 bits d’Office 2010.

  • La fonctionnalité d’importation permet aux administrateurs d’importer les fichiers .msp de personnalisation 32 bits dans la version 64 bits de l’OPO et les fichiers .msp 64 bits dans la version 32 bits de l’OPO. Cela permet aux administrateurs d’environnements mixtes (32 et 64 bits) de procéder aux personnalisations d’installation une fois.

  • Prise en charge de l’ajout de plusieurs comptes de messagerie Outlook.

Pour plus d’informations sur la façon d’importer des fichiers de personnalisation .msp, voir Importer un fichier de personnalisation de l’installation d’Office 2010.

Versions propres à l’architecture de l’outil de personnalisation Office

Comme mentionné plus haut dans cet article, les administrateurs exécutent l’option de ligne de commande suivante pour démarrer l’OPO à partir de la racine de la source d’installation réseau : setup.exe /admin. Vous utilisez la même commande pour exécuter la version 32 ou 64 bits de l’OPO. Exécuter setup.exe /admin sur un ordinateur 32 bits démarre l’OPO 32 bits, et l’exécution de cette commande sur un ordinateur 64 bits démarre l’OPO 64 bits.

Pour exécuter la version 32 bits de l’OPO, exécutez la ligne de commande setup.exe /admin à partir du dossier x86 (32 bits) comme indiqué dans l’exemple suivant : \\serveur\partage\Office14\x86\setup.exe /admin. Pour exécuter la version 64 bits de l’OPO, exécutez la ligne de commande setup.exe /admin à partir du dossier x64 (64 bits).

Le programme d’installation détecte les produits qui sont disponibles pour créer des mises à jour de personnalisation de l’installation et répertorie les résultats dans la liste Créer un fichier de personnalisation de l’installation pour le produit suivant. Étant donné que les fichiers Office 32 et 64 bits se trouvent dans des répertoires racine différents, l’OPO 32 bits répertorie tous les produits Office 32 bits dans la boîte de dialogue de sélection de produit (Créer un fichier de personnalisation de l’installation pour le produit suivant), et l’OPO 64 bits, les produits Office 64 bits.

Les administrateurs utilisent l’OPO 32 bits pour créer, modifier et enregistrer les mises à jour de personnalisation de l’OPO pour les produits Office 32 bits, et l’OPO 64 bits pour créer, modifier et enregistrer les mises à jour de personnalisation de l’OPO pour les produits Office 64 bits.

Office 2010 comprend deux dossiers propres à l’architecture : un pour l’architecture 32 bits et un pour l’architecture 64 bits avec un fichier config.xml et un sous-dossier Updates distincts dans les dossiers 32 et 64 bits.

Cc179097.note(fr-fr,office.14).gifRemarque :

Office 2010 ne prend pas en charge les installations côte à côte d’Office 64 bits et 32 bits sur le même ordinateur, notamment entre les applications. Par exemple, les installations côte à côte d’Office System 2007 32 bits avec Office 2010 64 bits, ou pour Microsoft SharePoint Workspace 2010 64 bits et Microsoft Excel 2010 32 bits, ne sont pas prises en charge. Vous ne pouvez pas utiliser les outils de personnalisation Office 2010 pour configurer des installations ou des personnalisations côte à côte d’Office 64 bits et 32 bits. Par exemple, vous ne pouvez pas créer une installation côte à côte personnalisée avec Microsoft Office Professionnel 2010 64 bits et Visio 2010 32 bits Single Image. Pour plus d’informations sur Office 64 bits, voir Éditions 64 bits d’Office 2010.

Importation de fichiers de personnalisation .msp de l’outil de personnalisation Office

L’outil de personnalisation Office (OPO) prend en charge l’importation des fichiers .msp de personnalisation de l’installation comme suit :

  • Les fichiers .msp de personnalisation de l’installation 32 bits peuvent être importés dans l’OPO 64 bits et être utilisés pour personnaliser les produits Office 64 bits.

  • Les fichiers .msp de personnalisation de l’installation 64 bits peuvent être importés dans l’OPO 32 bits et être utilisés pour personnaliser les produits Office 32 bits.

Un fichier .msp de personnalisation de l’installation 32 bits qui est importé dans l’OPO 64 bits est converti en 64 bits, et un fichier .msp de personnalisation de l’installation de 64 bits qui est importé dans l’OPO 32 bits est converti en 32 bits. Pour importer un fichier .msp de personnalisation, dans l’outil de personnalisation Office, cliquez sur le menu Fichier, puis cliquez sur Importer. Dans la boîte de dialogue Ouvrir , sélectionnez le fichier .msp que vous voulez convertir, puis cliquez sur Ouvrir pour démarrer la conversion.

Cc179097.note(fr-fr,office.14).gifRemarque :

L’importation de fichiers .msp de personnalisation vise des produits d’architecture équivalente uniquement. Vous pouvez importer un fichier .msp de personnalisation Microsoft Office Professionnel Plus 2010 32 bits dans la version 64 bits de l’OPO à la place d’un fichier .msp Office Professionnel Plus 2010 64 bits. Toutefois, vous ne pouvez pas importer un fichier .msp de personnalisation autonome Microsoft Word 2010 32 bits dans l’OPO 64 bits à la place d’un fichier .msp Office Professionnel Plus 2010 64 bits ; cette procédure est interdite et entraîne l’affichage d’un message d’erreur.

Vous ne pouvez pas importer les fichiers .msp de personnalisation de l’installation d’Office System 2007 dans l’OPO Office 2010.

La fonctionnalité d’importation peut également être utilisée lorsque vous avez créé un fichier .msp initial de personnalisation d’installation pour un produit Office 2010 (par exemple, Microsoft Office Professionnel Plus 2010) et que voulez ensuite modifier l’installation pour ajouter des modules linguistiques. Dans ce cas, vous ajoutez d’abord les modules linguistiques au point d’installation réseau qui contient les fichiers sources du produit Office. Ensuite, vous exécutez l’OPO à partir de la racine du point d’installation réseau, créez un nouveau fichier de personnalisation de l’installation pour le même produit (dans cet exemple, Microsoft Office Professionnel Plus 2010), puis importez le fichier .msp de personnalisation d’origine que vous avez précédemment créé pour Microsoft Office Professionnel Plus 2010. Pour importer un fichier .msp de personnalisation, dans l’OPO, cliquez sur le menu Fichier, puis cliquez sur Importer. Dans la boîte de dialogue Ouvrir, sélectionnez le fichier .msp de personnalisation précédemment créé que vous voulez mettre à jour. Dans le menu Fichier, cliquez sur Enregistrer sous. Spécifiez un nom unique pour le fichier .msp, puis cliquez sur Enregistrer. Importer un fichier .msp précédemment créé dans l’OPO mettra à jour le fichier .msp et inclura les langues ajoutées.

Pour plus d’informations sur la façon d’importer des fichiers de personnalisation .msp, voir Importer un fichier de personnalisation de l’installation d’Office 2010. Pour plus d’informations sur la façon de créer un point d’installation réseau, voir Création d’un point d’installation réseau pour Office 2010.

Pour afficher une vidéo illustrant comment utiliser la fonctionnalité d’importation de l’OPO, voir Client Office 2010 : Fonctionnalité d’importation de l’Outil de personnalisation Microsoft Office (éventuellement en anglais) (http://go.microsoft.com/fwlink/?linkid=203128&clcid=0x40C) (éventuellement en anglais).

Configuration des paramètres Installation, Composants, Contenu supplémentaire et Outlook

Les sections suivantes fournissent des informations sur les aspects de l’OPO que vous pouvez configurer :

Cc179097.note(fr-fr,office.14).gifRemarque :

Si l’emplacement géographique de l’ordinateur sur lequel vous exécutez l’Outil de personnalisation Office a la valeur Européenne et que vous créez un nouveau fichier .msp de personnalisation de l’installation ou ouvrez un fichier .msp de personnalisation existant pour lequel aucun paramètre de format de fichier n’a été configuré pour Excel, PowerPoint ou Word, il est possible qu’une boîte de dialogue s’affiche pour vous inviter à choisir un format de document par défaut. Les administrateurs peuvent soit conserver les paramètres actuels pour le fichier de personnalisation de l’installation, soit choisir les formats Office Open XML (qui prennent en charge toutes les fonctionnalités d’Office 2010) ou les formats OpenDocument pour utiliser le format ODF.

Pour en savoir plus sur les formats de fichiers, cliquez sur En savoir plus dans la boîte de dialogue pour afficher l’aide en ligne de l’OPO.

Pour afficher une procédure pas à pas de l’interface utilisateur de l’OPO, voir Client Office 2010 : Procédure pas à pas pour utiliser l’Outil de personnalisation Office (éventuellement en anglais) (http://go.microsoft.com/fwlink/?linkid=203127&clcid=0x40C) (éventuellement en anglais).

Installation

Utilisez la section Installation pour spécifier les éléments suivants :

  • emplacement d’installation par défaut ;

  • nom de l’organisation par défaut ;

  • sources d’installation réseau supplémentaires ;

  • clé de produit ;

  • contrat de licence utilisateur final (CLUF) ;

  • niveau d’affichage ;

  • versions antérieures d’Office à supprimer ;

  • programmes personnalisés à exécuter pendant l’installation ;

  • paramètres de sécurité ;

  • propriétés d’installation.

Emplacement de l’installation et nom de l’organisation

Spécifiez un nom de l’organisation par défaut et l’emplacement de l’installation par défaut pour tous les utilisateurs dont l’installation comprend le fichier de personnalisation de l’installation :

  • Chemin d’installation par défaut : cette option spécifie l’emplacement d’installation d’Office sur l’ordinateur de l’utilisateur. Vous pouvez utiliser le mot clé du dossier prédéfini [ProgramFilesFolder] pour préciser un chemin d’accès aux dossiers standard dans Windows. Le chemin par défaut est [ProgramFilesFolder]\Microsoft Office. Cette option est reconnue uniquement lors de la première installation d’Office sur l’ordinateur de l’utilisateur. Vous ne pouvez pas modifier le chemin d’installation sans désinstaller ni réinstaller Office.

  • Nom de l’organisation : ce nom s’affiche dans la zone de texte À propos (menu d’aide (?)) et dans les pages bannière des applications Office. Le nom que vous spécifiez est le nom de société par défaut pour tous les utilisateurs dont l’installation comprend ce fichier de personnalisation.

Sources réseau supplémentaires

Spécifiez les serveurs supplémentaires dotés d’une copie du point d’installation réseau.

Le programme d’installation recherche les serveurs dans cette liste, dans l’ordre spécifié, en cas d’installation d’un composant sur demande ou en cas de réparation d’Office et si le point d’installation réseau initial n’est pas disponible.

Cliquez sur Ajouter pour ajouter une source à la liste. Pour modifier un chemin d’accès, sélectionnez un serveur dans la liste, puis cliquez sur Modifier. Pour supprimer un serveur de cette liste, sélectionnez-le, puis cliquez sur Supprimer. Pour modifier l’ordre de la liste, sélectionnez un serveur et cliquez sur les flèches de déplacement pour faire monter ou descendre le serveur dans la liste. Pour supprimer tous les serveurs de la liste, sélectionnez Effacer la liste des serveurs existante.

Cc179097.note(fr-fr,office.14).gifRemarque :

L’OPO vérifie tous les chemins d’accès des serveurs et se connecte à tous les serveurs disponibles pendant le processus d’installation initial pour équilibrer la charge du processus de copie de fichier pendant la création de la source d’installation locale. Sachez toutefois qu’une source non disponible spécifiée en tant que source supplémentaire n’entraîne pas l’échec de l’installation.

Boîte de dialogue Ajouter/Modifier une entrée de serveur réseau

Dans la boîte de dialogue Ajouter une entrée de serveur réseau ou Modifier une entrée de serveur réseau, entrez le chemin d’accès à un serveur, puis cliquez sur OK.

Vous pouvez utiliser un chemin d’accès UNC, ou une lettre de lecteur dans ce chemin, si tous les utilisateurs peuvent accéder au serveur qui utilise cette même lettre. Le chemin d’accès peut contenir des variables d’environnement délimitées par des symboles de pourcentage (%) si elles sont définies pour tous les utilisateurs.

Par exemple :

z:\office

\\server1\share\office_root

%USERNAME%\office_root

Licences et interface utilisateur

Utilisez cette section pour la clé de produit et acceptez les termes du contrat de licence logiciel Microsoft au nom de tous les utilisateurs qui installent Office à l’aide du fichier de personnalisation de l’installation. Définissez le Niveau d’affichage de l’interface utilisateur. Ces options sont reconnues uniquement lors de la première installation d’Office sur l’ordinateur de l’utilisateur.

  • Utiliser la clé cliente KMS : une entrée de clé de produit n’est pas requise pour les déploiements d’entreprise qui utilisent l’activation du service KMS (Gestionnaire de clés), car toutes les éditions à licence en volume d’Office 2010 possèdent une clé cliente KMS préinstallée. Le service Gestionnaire de clés est l’une des méthodes fournies par les technologies d’activation de Microsoft Office pour l’activation des produits dont la licence est accordée dans le cadre des programmes de licences en volume Microsoft. Seul un ordinateur hôte de service Gestionnaire de clés requiert une clé hôte de service Gestionnaire de clés pour être activé et établir un service d’activation local dans votre environnement. Office 2010 se connecte à l’hôte de service Gestionnaire de clés local pour l’activation. Par défaut, l’option Utiliser la clé cliente KMS est sélectionnée dans Entrez une clé de produit valide et acceptez le contrat de licence pour les utilisateurs.

    Pour plus d’informations sur les options de licence pour Office 2010, consultez le Vue d’ensemble de l’activation en volume d’Office 2010 et le Guide de démarrage rapide de l’activation en volume pour Office 2010 inclus dans la version actuelle.

  • Entrer une autre clé de produit Vous pouvez entrer une clé d’activation multiple (MAK) valide dans l’OPO à l’aide de l’option Entrer une autre clé de produit dans Entrez une clé de produit valide et acceptez le contrat de licence pour les utilisateurs dans le volet de résultats. La clé MAK est une autre méthode des Technologies d’activation Office pour activer les produits sous licence dans le cadre des programmes de licence en volume Microsoft. À l’aide d’une clé MAK, les clients activent Office 2010 en ligne à l’aide de serveurs d’activation hébergés par Microsoft ou par téléphone.

    Pour utiliser une clé d’activation multiple, dans la zone de texte Entrer une autre clé de produit, entrez la clé d’activation multiple (25 chiffres ou caractères) sans espaces.

    Vous pouvez également utiliser l’option Entrer une autre clé de produit pour entrer une clé du service de gestion de clés pour Microsoft Visio Standard 2010 ou Microsoft Visio Professional 2010. Visio 2010 est préinstallé avec la clé cliente du service de gestion de clés Microsoft Visio Premium 2010 par défaut. Cela permet l’activation de toutes les fonctionnalités de Microsoft Visio Premium 2010. Toutefois, si vous disposez d’un contrat de licence pour Microsoft Visio Standard 2010 ou Microsoft Visio Professional 2010, vous devez installer la clé cliente du service de gestion de clés appropriée. Les fonctionnalités disponibles dépendent de la clé installée.

    Pour plus d’informations, notamment sur l’obtention de la liste des clés du service de gestion de clés pour les contrats de licence de Microsoft Visio Standard 2010 et Microsoft Visio Professional 2010, voir Déployer Visio 2010 dans Déployer l’activation en volume d’Office 2010.

    Cc179097.note(fr-fr,office.14).gifRemarque :

    Vous pouvez également activer Office 2010 au moment de l’installation d’une clé MAK en définissant la valeur de la propriété AUTO_ACTIVATE. Pour ce faire, procédez comme suit :

    1. Dans l’outil OPO, sélectionnez Modifier les propriétés d’installation dans le volet gauche, puis cliquez sur Ajouter dans le volet droit.

    2. Dans la boîte de dialogue Ajouter une valeur de propriété, dans la zone Nom, tapez AUTO_ACTIVATE. Notez que les noms de propriétés doivent être en majuscule.

    3. Dans la zone Valeur, tapez 1, puis cliquez sur OK.

    Pour plus d’informations sur la configuration de la propriété AUTO_ACTIVATE à l’aide du fichier Config.xml, voir Élément Setting dans Fichier Config.xml dans Office 2010.

  • J’accepte les termes du contrat de licence : activez cette case à cocher pour accepter les termes du contrat de licence au nom de l’utilisateur.

    Si l’option Niveau d’affichage est définie sur la valeur Simple ou Aucun, et que vous fournissez une clé de produit, le programme d’installation suppose que vous acceptez également les termes du contrat de licence au nom de l’utilisateur. Dans ce cas, même si la case à cocher J’accepte les termes du contrat de licence n’est pas activée, le système n’invite pas l’utilisateur à accepter les termes de ce contrat, que ce soit au cours de l’installation, ou lors de la première exécution d’une application Office.

  • Niveau d’affichage : sélectionnez l’interface utilisateur que vous voulez afficher aux utilisateurs lors de l’installation. Vous pouvez sélectionner l’une des options suivantes :

    • Complet - par défaut : le programme d’installation est exécuté de manière interactive, en affichant tous les messages et les options de l’interface utilisateur.

    • Simple : le programme d’installation affiche l’écran de bienvenue, demande la clé de produit et les termes du contrat de licence (le cas échéant), et affiche une barre de progression ainsi que l’avertissement de fin d’opération. Aucune autre option n’est présentée à l’utilisateur.

    • Aucun : le programme d’installation est exécuté de manière silencieuse et n’affiche pas l’interface utilisateur.

      Cc179097.Important(fr-fr,office.14).gifImportant :

      Dans les déploiements d’entreprise, il est recommandé d’attribuer à l’option Niveau d’affichage la valeur Aucun pour vous assurer que le programme d’installation s’exécute en mode silencieux, sans demander aux utilisateurs d’entrer des informations et sans que l’installation attende une intervention de l’utilisateur, notamment quand les fichiers sont en cours d’utilisation. Le fait d’affecter à l’option Niveau d’affichage la valeur Aucun suppose que les options Supprimer la boîte de dialogue modale et Avertissement de fin d’opération sont désactivées et que les termes du contrat de licence sont acceptés. Les administrateurs doivent également s’assurer qu’aucune application Office n’est exécutée pendant une installation d’Office 2010.

      Si vous affectez à l’option Niveau d’affichage la valeur Simple et sélectionnez l’option Supprimer la boîte de dialogue modale, les utilisateurs peuvent être sollicités si un fichier Office est en cours d’utilisation. En affectant à l’option Niveau d’affichage la valeur Aucun, vous évitez toute sollicitation des utilisateurs dans pareils cas. L’option Supprimer la boîte de dialogue modale n’empêche pas les messages concernant les fichiers en cours d’utilisation de s’afficher ; seule l’option Niveau d’affichage avec la valeur Aucun empêche l’affichage des messages concernant les fichiers en cours d’utilisation.

  • Avertissement de fin d’opération : activez cette case à cocher si vous souhaitez que le programme d’installation avertisse l’utilisateur une fois l’installation terminée.

  • Supprimer la boîte de dialogue modale : activez cette case à cocher si vous ne souhaitez pas que le programme d’installation affiche des messages d’erreur et d’autres boîtes de dialogue susceptibles d’interrompre l’installation. Si vous définissez l’option Niveau d’affichage sur la valeur Complet, des messages d’erreur et d’autres boîtes de dialogue s’affichent quel que soit l’état de cette case à cocher.

  • Annulation interdite : activez cette case à cocher si vous souhaitez désactiver le bouton d’annulation (le signe X dans le coin supérieur droit). Ce paramètre ne s’applique que lorsque l’option Niveau d’affichage est définie sur Complet ou Simple.

Cc179097.note(fr-fr,office.14).gifRemarque :

Le fichier de personnalisation de l’installation (.msp) définit les informations de licences uniquement lors de l’installation initiale.

Les options précédentes sont identiques aux paramètres du fichier Config.xml indiqués dans le tableau suivant :

Option de l’OPO Paramètre Config.xml

Clé de produit

Élément PIDKEY

J’accepte les termes du contrat de licence

Attribut AcceptEula de l’élément Display

Niveau d’affichage

Attribut Level de l’élément Display

Avertissement de fin d’opération

Attribut CompletionNotice de l’élément Display

Supprimer la boîte de dialogue modale

Attribut SuppressModal de l’élément Display

Cc179097.note(fr-fr,office.14).gifRemarque :

S’il existe plusieurs produits sur le point d’installation réseau et que vous ne spécifiez pas celui que le programme d’installation doit installer, celui-ci utilise le niveau d’affichage complet lorsqu’il invite l’utilisateur à indiquer un produit, quelle que soit la valeur attribuée à l’option Niveau d’affichage dans le fichier de personnalisation de l’installation. Vous utilisez l’option de ligne de commande /config pour spécifier le produit à installer. Pour plus d’informations, voir Exécuter le programme d’installation à partir d’un point d’installation réseau.

Supprimer les installations précédentes

Spécifiez les versions précédentes des applications Microsoft Office à conserver ou à supprimer. Cette option est uniquement reconnue par le programme d’installation lorsque vous installez Office pour la première fois sur l’ordinateur d’un utilisateur.

Par défaut, le programme d’installation supprime les versions précédentes des applications d’Office. Pour en conserver une, cliquez sur Supprimer les installations précédentes dans l’OPO et, dans le volet de résultats, sélectionnez Supprimer les versions antérieures des programmes Microsoft Office suivantes, dans la liste, sélectionnez l’application Office que vous ne souhaitez pas supprimer, cliquez sur Détails et, dans la boîte de dialogue Sélectionner les versions antérieures à supprimer, sous Choisissez les versions antérieures que le programme d’installation devra supprimer, désactivez la case à cocher du produit que vous souhaitez supprimer, puis cliquez sur OK.

Cc179097.note(fr-fr,office.14).gifRemarque :

Microsoft Outlook 2010 ne peut pas être installé en même temps que des versions précédentes d’Outlook. Si vous décidez de garder les versions précédentes, n’installez pas Outlook 2010.

Ajouter des installations et exécuter des programmes

Exécutez des programmes exécutables supplémentaires avant ou après l’installation d’Office. Le programme d’installation exécute les lignes de commande dans l’ordre indiqué dans l’outil et ne termine l’installation qu’une fois toutes les lignes de commande exécutées.

Dans l’OPO, cliquez sur Ajouter des installations et exécuter des programmes et dans le volet de résultats, cliquez sur Ajouter pour ajouter un programme dans la liste. Pour modifier un programme, sélectionnez le programme dans la liste, puis cliquez sur Modifier. Pour supprimer un programme, sélectionnez le programme, puis cliquez sur Supprimer. Pour modifier l’ordre des programmes dans la liste, sélectionnez un programme, puis cliquez sur les flèches Déplacer pour faire monter ou descendre le programme dans la liste.

Cc179097.note(fr-fr,office.14).gifRemarque :

N’ajoutez pas de programme qui nécessite le redémarrage de l’ordinateur, à moins qu’il s’agisse du dernier programme de la liste. Si un programme personnalisé redémarre l’ordinateur, l’installation Office se termine, mais tout programme personnalisé situé plus bas dans cette liste n’est pas exécuté.

Les lignes de commande entrées dans les boîtes de dialogue Ajouter une entrée de programme et Modifier une entrée de programme ou à l’aide de Élément Command dans le fichier Config.xml file sont conçues pour être utilisées uniquement lors des installations et des désinstallations initiales des produits. Les commandes de l’élément Command sont traitées uniquement pendant les installations et désinstallations initiales. Si les commandes de l’élément Command sont utilisées pour les personnalisations après l’installation initiale, elles sont ignorées.

Boîte de dialogue Ajouter/Modifier une entrée de programme

Lorsque vous ajoutez ou modifiez une entrée de programme, vous entrez les informations suivantes dans la boîte de dialogue Ajouter une entrée de programme ou Modifier une entrée de programme, puis cliquez sur OK.

  • Cible : entrez le nom de fichier et le chemin d’accès au programme exécutable.

  • Arguments : entrez une chaîne des options de la ligne de commande ; par exemple, /q /path c:\temp.

  • Exécuter ce programme après l’installation du produit Office. : le programme est exécuté après l’installation d’Office. Il s’agit de l’option recommandée. Si le programme ne se ferme pas correctement ou s’il redémarre l’ordinateur, l’installation d’Office ne s’en trouve pas affectée. En revanche, les autres programmes de la liste ne sont pas exécutés.

  • Exécuter ce programme avant l’installation du produit Office. : le programme est exécuté avant le démarrage d’Office. Si le programme ne se ferme pas correctement ou s’il redémarre l’ordinateur, Office n’est pas installé et les autres programmes de la liste ne sont pas exécutés.

Dans la boîte de dialogue Ajouter une entrée de programme ou Modifier une entrée de programme, vous pouvez inclure tous les dossiers Windows standard dans le chemin d’accès au fichier exécutable.

Dossier Description

[INSTALLLOCATION]

Dossier d’installation de Microsoft Office

[WindowsFolder]

Dossier Windows

[SystemFolder]

Dossier System32 Windows

[ProgramFilesFolder]

Dossier Program Files

[CommonFilesFolder]

Dossier Program Files\Fichiers communs

[DesktopFolder]

Dossier Bureau Windows

[StartMenuFolder]

Menu Démarrer Windows

[ProgramMenuFolder]

Menu Démarrer\Programmes Windows

Paramètres de sécurité Office

Personnalisez les paramètres de sécurité pour les applications Office.

Cc179097.Important(fr-fr,office.14).gifImportant :

Les paramètres de sécurité spécifiés dans un fichier de personnalisation (.msp) d’installation fournissent uniquement les paramètres par défaut initiaux sur les ordinateurs des utilisateurs. Ces paramètres sont ensuite modifiables par les utilisateurs après l’installation. Pour vous aider à verrouiller et à appliquer les paramètres de sécurité, vous devez utiliser une stratégie de groupe. Pour plus d’informations, voir les recommandations du Guide de sécurité de Microsoft Office 2007 (http://go.microsoft.com/fwlink/?linkid=158689&clcid=0x40C).

Le tableau suivant présente les options disponibles.

Paramètre Description

Éditeurs approuvés

Gérez la liste qui identifie les sources approuvées pour des macros aux signatures numériques, des compléments, des contrôles Microsoft ActiveX, et d’autres codes exécutables qu’utilisent les applications Office. Les applications Office partagent une liste de sources approuvées à l’aide de certificats, avec Internet Explorer. Cliquez sur Ajouter pour ajouter un certificat numérique (fichier CER).

Emplacements approuvés

Gérez la liste qui identifie les emplacements d’où vous pouvez ouvrir n’importe quel fichier sans vérification par la fonctionnalité de sécurité Centre de gestion de la confidentialité. Cliquez sur Ajouter pour ajouter un nouvel emplacement, entrez les informations suivantes, puis cliquez sur OK :

  • Application Sélectionnez l’application Office qui utilise cet emplacement. Cette fonctionnalité est prise en charge par Microsoft Access 2010, Microsoft Excel 2010, Microsoft PowerPoint 2010, Microsoft Visio 2010 et Microsoft Word 2010.

  • Chemin Entrez le chemin d’accès à l’emplacement approuvé. Entrez un chemin complet avec la lettre de lecteur ou le chemin UNC. Ce chemin peut comprendre des variables d’environnement.

  • Les sous-dossiers de cet emplacement sont également approuvés Activez cette case à cocher pour inclure les sous-dossiers comme des emplacements approuvés.

  • Description Entrez le texte pour décrire la finalité de cet emplacement.

    Pour supprimer un emplacement approuvé dans cette liste, sélectionnez-le, puis cliquez sur Supprimer.

    Cc179097.note(fr-fr,office.14).gifRemarque :
    Lorsque vous spécifiez un ou plusieurs emplacements approuvés ici, la liste Emplacements approuvés, qui a été définie auparavant sur l’ordinateur de l’utilisateur, est effacée et cette liste la remplace.

Supprimer tous les emplacements approuvés écrits par l’outil de personnalisation Office lors de l’installation

Efface la liste Emplacements approuvés sur l’ordinateur de l’utilisateur. Activez cette case à cocher pour effacer la liste Emplacements approuvés sur l’ordinateur de l’utilisateur sans ajouter de nouveaux emplacements.

Paramètres de sécurité par défaut

Définit les niveaux de sécurité par défaut pour les compléments, les modèles et les applications Office. Vous pouvez définir les options de sécurité pour les applications Office suivantes :

  • Microsoft Office Access

  • Microsoft Office Excel

  • Microsoft Office Outlook

  • Microsoft Office PowerPoint

  • Microsoft Office Project

  • Microsoft Office Publisher

  • Microsoft Office Visio

  • Microsoft Office Word

Les options de sécurité suivantes sont disponibles :

  • Options Autoriser les emplacements approuvés

    • Autoriser les emplacements approuvés ne se trouvant PAS sur l’ordinateur de l’utilisateur

    • Autoriser uniquement les emplacements approuvés se trouvant sur l’ordinateur de l’utilisateur (paramètre par défaut de l’application)

    • Désactiver tous les emplacements approuvés. Seuls les fichiers signés par des éditeurs approuvés seront approuvés.

  • Options des avertissements liés aux compléments d’applications

    • Désactiver toutes les extensions d’applications

    • Exiger la signature des extensions d’applications par un éditeur approuvé

    • Exiger la signature des extensions d’applications et désactiver en silence les extensions non signées

    • Activer tous les compléments d’applications installés (paramètre par défaut de l’application)

  • Options relatives aux avertissements de macros VBA

    • Désactiver toutes les macros VBA

    • Désactiver l’avertissement de la barre de confidentialité pour les macros VBA non signées (le code non signé sera désactivé)

    • Désactiver toutes les macros avec notification (paramètre par défaut de l’application)

    • Aucune vérification de sécurité pour les macros VBA (non recommandé, le code dans tous les documents peut être exécuté)

  • Modèles et compléments (Microsoft Project 2010 uniquement)

    • Faire confiance à tous les modèles et compléments installés

    • Ne pas faire confiance aux modèles et compléments installés

  • Niveau de sécurité (Project 2010 uniquement)

    • Très haute. Seules les macros installées dans des emplacements approuvés seront autorisées à être exécutées. Toutes les autres macros signées et non signées seront automatiquement désactivées.

    • Haute. Seules les macros signées provenant de sources approuvées pourront être exécutées ; les macros non signées sont désactivées.

    • Moyenne. L’utilisateur peut choisir d’exécuter ou non des macros potentiellement dangereuses

    • Basse (non recommandé). Les utilisateurs ne sont pas protégés contre des macros potentiellement dangereuses

Initialisation d’ActiveX non sécurisée

Déterminez si les contrôles ActiveX non signés, et donc éventuellement dangereux, peuvent être lancés à l’aide des données persistantes, en d’autres termes, des données enregistrées d’une instance de contrôle à l’autre. Les valeurs possibles sont les suivantes :

  • <ne pas configurer> Le programme d’installation ne modifie pas le paramètre spécifié sur l’ordinateur de l’utilisateur. Les nouvelles applications sont installées avec le paramètre par défaut suivant : Inviter l’utilisateur à utiliser des données persistantes.

  • Inviter l’utilisateur à employer les paramètres par défaut du contrôle - L’utilisateur reçoit un message d’avertissement avant qu’une application démarre des contrôles ActiveX potentiellement dangereux. Si l’utilisateur fait confiance à la source du document, le contrôle est initialisé avec ses paramètres par défaut.

  • Inviter l’utilisateur à utiliser des données persistantes – L’utilisateur reçoit un message d’avertissement avant qu’une application démarre des contrôles ActiveX potentiellement dangereux. Si l’utilisateur fait confiance à la source du document, le contrôle est initialisé avec les données persistantes.

  • Ne pas demander – Tous les contrôles ActiveX non signés s’exécutent sans que l’utilisateur en soit informé. Ce niveau de sécurité est minimal et non recommandé.

  • Ne pas demander et désactiver tous les contrôles – Tous les contrôles ActiveX non signés sont désactivés sans que l’utilisateur en soit informé.

Modifier les propriétés d’installation

Modifiez les propriétés d’installation appliquées lors de l’installation Office. Vous ne pouvez personnaliser les propriétés d’installation que lorsque vous installez Office pour la première fois sur l’ordinateur d’un utilisateur. Les propriétés définies dans un fichier de personnalisation ne prennent pas effet si vous appliquez le fichier à une installation existante.

Pour ajouter une propriété, cliquez sur Ajouter. Pour modifier une propriété que vous avez ajoutée, sélectionnez-la, puis cliquez sur Modifier. Pour supprimer une propriété que vous avez ajoutée, sélectionnez-la, puis cliquez sur Supprimer.

Pour plus d’informations sur les propriétés et leurs valeurs, voir Propriétés d’installation dans Office 2010.

Boîte de dialogue Ajouter/modifier une valeur de propriété

Lorsque vous ajoutez ou modifiez une propriété d’installation, entrez les informations qui sont indiquées dans le tableau suivant dans la boîte de dialogue Ajouter/modifier une valeur de propriété puis cliquez sur OK.

Paramètre Description

Nom

Nom de la propriété. Les noms de la propriété doivent tous être en majuscules.

Valeur

Valeur de la propriété.

Fonctionnalités

Utilisez la section Fonctionnalités pour configurer les paramètres utilisateur et déterminer les composants Office à installer.

Modifier les paramètres utilisateur

Définissez les valeurs par défaut des paramètres d’applications Office pour les utilisateurs qui installent Office avec ce fichier de personnalisation.

Cc179097.note(fr-fr,office.14).gifRemarque :

L’utilisation de l’OPO pour configurer les paramètres utilisateur établit les valeurs initiales par défaut pour les paramètres. Les utilisateurs peuvent modifier la plupart des paramètres après l’installation d’Office. Pour appliquer les paramètres utilisateur, utilisez une stratégie de groupe.

Vous pouvez utiliser l’OPO pour fournir les paramètres utilisateur par défaut pour les applications Office suivantes. Certaines applications fournissent également des paramètres d’ordinateur, telles que : Microsoft Excel 2010, Microsoft SharePoint Workspace 2010, Microsoft InfoPath 2010, Microsoft Office System 2010, Microsoft Project 2010, Microsoft Word 2010 et Microsoft Visio 2010.

  • Microsoft Access 2010

  • Microsoft Excel 2010

  • Microsoft SharePoint Workspace 2010

  • Microsoft InfoPath 2010

  • Microsoft Office System 2010

  • Microsoft OneNote 2010

  • Microsoft Outlook 2010

  • Microsoft PowerPoint 2010

  • Microsoft Project 2010

  • Microsoft Publisher 2010

  • Microsoft SharePoint Designer 2010

  • Microsoft Visio 2010

  • Microsoft Word 2010

Pour configurer une option, développez l’arborescence sur la gauche, puis cliquez sur l’élément de l’interface utilisateur. Les paramètres configurables associés à cet élément apparaissent à droite. Double-cliquez sur un paramètre, puis sélectionnez l’une des options indiquées dans le tableau suivant.

Paramètre Description

Non configuré

Le paramètre reste tel quel.

Activé

Le paramètre est modifié en fonction de vos choix dans cette boîte de dialogue.

Désactivé

Le paramètre est désactivé. Il peut y avoir une différence entre désactiver une option et ne pas la configurer. Consultez la description de l’option en question pour plus d’informations à ce sujet.

Cliquez sur Afficher tous les paramètres pour afficher tous les paramètres utilisateur disponibles. Cliquez sur Afficher uniquement les paramètres configurés pour afficher uniquement les paramètres que vous avez configurés.

Activez la case à cocher Effectuer la migration des paramètres utilisateur pour conserver les paramètres utilisateur personnalisés provenant d’une version antérieure d’Office. Si vous modifiez les paramètres utilisateur et que vous activez cette case à cocher, le programme d’installation applique d’abord les paramètres modifiés avant d’effectuer la migration des paramètres utilisateur personnalisés existants, remplaçant ainsi tous les paramètres en conflit.

Cc179097.note(fr-fr,office.14).gifRemarque :

Lorsque vous cliquez sur Activé pour afficher les options d’un paramètre, puis que vous cliquez sur OK, Paramètre précédent ou Paramètre suivant, l’état prend la valeur Configuré, même si vous ne modifiez pas ce paramètre. Si vous configurez involontairement un paramètre avec un lien hypertexte, un chemin ou un nom de fichier vide, des erreurs peuvent se produire. Si vous avez cliqué sur Activé et que vous souhaitez ignorer vos modifications ou éviter de configurer ce paramètre, cliquez sur Annuler. Vous pouvez également rétablir l’état Non configuré pour un paramètre en double-cliquant sur celui-ci, en sélectionnant Non configuré, puis en cliquant sur OK.

Définir les états d’installation des composants

Personnalisez le mode d’affichage des composants Office sur l’ordinateur de l’utilisateur.

Pour modifier l’état d’installation d’un composant, cliquez sur Définir les états d’installation des composants dans l’OPO. Dans le volet des résultats, cliquez ensuite avec le bouton droit sur le composant, puis cliquez sur l’état d’installation dans le menu contextuel. Certains composants parents se composent de plusieurs composants enfants. Pour afficher ces composants enfants, cliquez sur le signe plus (+) à gauche du composant parent pour le développer.

Lorsque vous modifiez l’état d’installation d’un composant, son nom et celui des composants enfants (le cas échéant) s’affichent en caractères gras, indiquant ainsi que le programme d’installation appliquera ces modifications à l’installation. Les composants qui ne s’affichent pas en caractères gras sont installés avec l’état d’installation par défaut. Pour supprimer une modification, sélectionnez le composant, puis l’option Rétablir, ou sélectionnez le composant, puis cliquez sur le bouton Réinitialiser la branche.

En règle générale, les états d’installation des composants suivants sont mis à la disposition des utilisateurs lors de l’installation. Tous les états d’installation ne sont pas disponibles pour chaque composant. Par exemple, si un composant contient un élément qui ne peut pas être publié, l’état Installé lors de la première utilisation n’est pas inclus dans la liste.

État Description

Exécuter à partir du disque dur

Le programme d’installation copie les fichiers et écrit les entrées de registre ainsi que les raccourcis associés au composant sur le disque dur de l’utilisateur. L’exécution de l’application ou du composant est locale.

Tout exécuter à partir du disque dur

Cet état est identique à l’état Exécuter à partir du disque dur, si ce n’est que toutes les fonctionnalités enfants associées sont également définies avec cet état.

Installé lors de la première utilisation

Le programme d’installation conserve les éléments du composant et ses composants enfants dans la source d’installation locale jusqu’à leur première utilisation. Ces éléments sont alors installés. Ce composant est aussi appelé composant publié.

Non disponible

Les éléments de ce composant et les composants enfants associés ne sont pas installés sur l’ordinateur.

Cc179097.note(fr-fr,office.14).gifRemarque :

Les sous-composants suivants de Microsoft Publisher 2010 ne figurent pas dans l’arborescence d’état d’installation du composant dans la version d’Office 2010 :

  • Impression professionnelle et le sous-composant Conversion améliorée de RVB en CMJN

  • Jeux de polices

  • Aperçus de PaperDirect

  • Modèles Publisher et les sous-composants Publications commerciales et autres publications

Les options suivantes sont également disponibles pour chaque composant.

Option Description

Masqué

Le programme d’installation n’affiche pas le composant dans l’arborescence lors de l’installation si son exécution est interactive. Le symbole [H] précède le nom du composant pour indiquer que celui-ci est masqué.

Verrouillé

L’utilisateur ne peut pas modifier l’état d’installation que vous avez choisi pour ce composant lors de l’installation ou en mode de maintenance après l’installation d’Office. Le symbole [L] précède le nom du composant pour indiquer que celui-ci est verrouillé.

Rétablir

L'état d'installation par défaut du composant est rétabli. L'utilisation de cette option revient à sélectionner le composant et à cliquer sur le bouton Réinitialiser la branche.

Si vous affectez explicitement l’état par défaut à un composant, le symbole [F] précède le nom du composant afin d’indiquer que ce dernier sera forcé à l’état par défaut. Cette option est utile lorsque vous créez un fichier de personnalisation de l’installation pour modifier une installation Office existante. En d’autres termes, si vous ne modifiez pas l’état d’installation d’un composant, le programme d’installation ne modifie pas le composant sur l’ordinateur de l’utilisateur. En revanche, si vous spécifiez une modification, y compris s’il s’agit d’affecter au composant son état par défaut, le programme d’installation vérifie que le composant est affecté de cet état sur l’ordinateur de l’utilisateur.

Lorsque vous modifiez l’état d’installation d’un composant, le programme d’installation peut modifier l’état d’installation d’un composant parent ou enfant afin d’établir une correspondance avec l’état d’installation. Par exemple, si vous définissez un composant parent sur l’état Installé lors de la première utilisation, mais que vous définissez un composant enfant sur l’état Exécuter à partir du disque dur, le programme d’installation modifie également l’état du composant parent sur l’état Exécuter à partir du disque dur.

Le programme d’installation n’affiche pas les composants masqués dans l’arborescence lorsque les utilisateurs l’exécutent de manière interactive. Les composants sont installés en fonction de leur état d’installation défini. Les composants enfants associés au composant masqué sont également masqués.

Cc179097.Tip(fr-fr,office.14).gifConseil :

Maximisez l’utilisation du paramètre Masquer en simplifiant l’arborescence des composants. Par exemple, vous pouvez masquer la branche Outils Office dans l’arborescence, afin que les utilisateurs n’aient pas à choisir les outils dont ils ont besoin. Seuls les outils sélectionnés sont installés.

Cc179097.note(fr-fr,office.14).gifRemarque :

Si vous définissez l’option Masqué pour un composant à l’aide de l’OPO ou du fichier Config.xml file au cours de l’installation initiale d’Office 2010, vous ne pouvez pas annuler ensuite le masquage de ce composant dans l’arborescence des composants à l’aide d’un autre fichier Config.xml ou en appliquant un deuxième fichier .msp de personnalisation. Cela signifie que le composant n’apparaît pas dans l’arborescence des composants au cours de l’installation. Le composant demeure masqué ; le composant n’apparaîtra pas non plus dans Ajout/Suppression de programmes (Modifier ou supprimer des programmes) dans le Panneau de configuration, sous l’option Ajouter ou supprimer des composants pour Microsoft Office 2010 (ou sous l’option Programmes et fonctionnalités dans Windows Vista). Toutefois, vous pouvez déverrouiller le composant pour l’installer et l’exécuter localement plus tard, à l’aide du fichier de personnalisation .msp ou d’un fichier Config.xml.

Si vous définissez l’option Verrouillé pour une fonctionnalité à l’aide de l’OPO ou du fichier Config.xml au cours de l’installation initiale, cette fonctionnalité peut être déverrouillée et installée localement à l’aide d’un fichier de personnalisation .msp ou d’un fichier Config.xml.

Par exemple, vous pouvez personnaliser le fichier Config.xml de manière à modifier l’élément OptionState et ajouter la ligne suivante pour installer le composant (Access, en l’occurrence) sur l’ordinateur de l’utilisateur et définir les composants enfants du composant sur l’état spécifié :

<OptionState Id=”ACCESSFiles” State=”Local” Children=”force” />

Vous pouvez également utiliser l’OPO pour créer un fichier de personnalisation .msp afin de déverrouiller le composant en définissant son état d’installation sur Tout exécuter à partir du disque dur dans l’écran Définir les états d’installation des composants.

Pour plus d’informations sur l’élément OptionState, voir Fichier Config.xml dans Office 2010.

Si vous affectez à un composant l’état Non disponible et que vous masquez le composant dans l’arborescence, les utilisateurs peuvent tout de même modifier le paramètre et installer le composant en installant le composant parent ou en exécutant le programme d’installation en mode de maintenance. Par exemple, si vous affectez au composant Plug-in Balise active des noms les états Non disponible et Masqué, les utilisateurs peuvent tout de même l’installer en affectant au composant parent Plug-ins Balise active l’état Tout exécuter à partir du disque dur.

Si vous souhaitez empêcher l’installation des composants masqués, sélectionnez les états d’installation Non disponible, Masqué et Verrouillé. Dans ce cas, le composant ou l’application n’est pas installé et n’est pas accessible en mode de maintenance. Les utilisateurs ne peuvent pas installer le composant en modifiant l’état du composant parent. Le seul moyen d’inverser la sélection de l’état d’installation Non disponible, Masqué ou Verrouillé après l’installation d’Office est d’utiliser l’OPO pour créer un fichier de personnalisation d’installation dont la configuration permet de modifier l’état d’installation du composant. Ensuite, vous appliquez le fichier de personnalisation à l’ordinateur de l’utilisateur.

Contenu supplémentaire

Utilisez cette section pour ajouter ou supprimer des fichiers personnalisés, des entrées de Registre et des raccourcis pendant l’installation.

Ajouter des fichiers

Ajoutez des fichiers sur les ordinateurs d’utilisateurs lorsqu’Office est installé.

Pour créer une liste de fichiers à ajouter à l’ordinateur de l’utilisateur pendant l’installation, cliquez sur Ajouter, sélectionnez le fichier à ajouter à la liste et cliquez une nouvelle fois sur Ajouter. Pour modifier le chemin de destination d’un fichier, sélectionnez le fichier dans la liste Ajouter des fichiers personnalisés, puis cliquez sur Modifier. Pour supprimer un fichier de cette liste, sélectionnez-le, puis cliquez sur Supprimer. Vous pouvez utiliser les touches Maj et Ctrl pour sélectionner plusieurs fichiers à la fois.

Lorsque vous ajoutez des fichiers à une installation Office, retenez ce qui suit :

  • Des fichiers sont copiés dans le fichier de personnalisation de l’installation lorsque vous enregistrez le fichier de personnalisation et que vous quittez l’OPO. Des fichiers volumineux augmentent la taille du fichier de personnalisation et sa durée de création.

  • Si vous révisez un fichier qui est inclus dans le fichier de personnalisation, vous devez l’ouvrir avec l’OPO, le supprimer de la liste Ajouter des fichiers, ajouter la version révisée, puis enregistrer le fichier de personnalisation.

  • Si l’utilisateur supprime, répare ou réinstalle Office, les fichiers personnalisés sont supprimés ou réinstallés avec Office. Le programme d’installation ne réinstalle pas de fichier personnalisé si ce fichier a été modifié entre temps.

Boîte de dialogue Chemin de destination du fichier

Dans la boîte de dialogue Chemin de destination sur l'ordinateur de l'utilisateur, entrez le dossier où le fichier doit être installé sur l'ordinateur des utilisateurs, puis cliquez sur OK.

Vous pouvez sélectionner plusieurs fichiers à la fois en utilisant les touches Maj et Ctrl. Ces fichiers seront associés au même dossier de destination. Vous pouvez utiliser dans le chemin de destination les noms de dossiers spéciaux indiqués dans le tableau suivant.

Dossier Description

[INSTALLLOCATION]

Dossier d’installation de Microsoft Office

[ROOTDRIVE]

Disque local offrant le plus d’espace libre

[ProgramFilesFolder]

Dossier Program Files

[CommonFilesFolder]

Dossier Program Files\Fichiers communs

[WindowsFolder]

Dossier Windows

[SystemFolder]

Dossier System32 Windows

[PersonalFolder]

Dossier Mes documents de l’utilisateur

[AppDataFolder]

Dossier Application Data de l’utilisateur

[NetHoodFolder]

Dossier Favoris réseau de l’utilisateur

Supprimer des fichiers

Supprimez des fichiers sur les ordinateurs des utilisateurs lorsqu’Office est installé.

Pour créer une liste de fichiers à supprimer de l’ordinateur de l’utilisateur pendant l’installation, cliquez sur Ajouter. Pour modifier le chemin ou le nom d’un fichier, sélectionnez le fichier dans la liste Supprimer des fichiers, puis cliquez sur Modifier. Pour supprimer un fichier de la liste, sélectionnez-le, puis cliquez sur Supprimer. Vous pouvez utiliser la touche Maj et la touche Ctrl pour sélectionner plusieurs fichiers à la fois.

Cc179097.note(fr-fr,office.14).gifRemarque :

Les fichiers répertoriés dans la liste Supprimer des fichiers sont supprimés de l’ordinateur de l’utilisateur avant que les fichiers de la liste Ajouter des fichiers ne soient installés. Ainsi, vous pouvez supprimer des fichiers existants sur l’ordinateur d’un utilisateur et les remplacer par de nouvelles versions. Si le fichier de destination sur l’ordinateur d’un utilisateur est renommé ou modifié, un fichier ajouté portant le même nom ne le remplace pas.

Boîte de dialogue Chemin d'accès du fichier

Dans la boîte de dialogue Chemin d’accès du fichier, entrez le chemin d’accès et le nom du fichier que vous souhaitez ajouter à la liste des fichiers à supprimer de l’ordinateur de l’utilisateur, puis cliquez sur OK.

Le chemin d’accès doit commencer par une lettre de lecteur, un chemin UNC ou l’un des dossiers spéciaux indiqués dans le tableau suivant.

Dossier Description

[INSTALLLOCATION]

Dossier d’installation de Microsoft Office

[ROOTDRIVE]

Disque local offrant le plus d’espace libre

[ProgramFilesFolder]

Dossier Program Files

[CommonFilesFolder]

Dossier Program Files\Fichiers communs

[WindowsFolder]

Dossier Windows

[SystemFolder]

Dossier System32 Windows

[PersonalFolder]

Dossier Mes documents de l’utilisateur

[AppDataFolder]

Dossier Application Data de l’utilisateur

[NetHoodFolder]

Dossier Favoris réseau de l’utilisateur

Ajouter des entrées de Registre

Ajoutez ou modifiez des entrées de Registre sur les ordinateurs d’utilisateurs lorsqu’Office est installé.

Pour créer une liste d’entrées de Registre à ajouter aux ordinateurs des utilisateurs, cliquez sur Ajouter. Pour modifier une entrée de la liste, sélectionnez l’entrée, puis cliquez sur Modifier. Pour supprimer une entrée de la liste, sélectionnez l’entrée, puis cliquez sur Supprimer. Cliquez sur Importer pour ajouter un ensemble d’entrées à partir d’un fichier de Registre (fichier .reg). Si une entrée du fichier .reg est un doublon d’une entrée de la liste, l’OPO vous demande si vous souhaitez remplacer les entrées de Registre existantes par celles du fichier .reg.

Cc179097.Important(fr-fr,office.14).gifImportant :

Les entrées de registre personnalisées dans cette section risquent de remplacer les paramètres qui ont été personnalisés ailleurs dans l’OPO. Utilisez cette section pour personnaliser les options qui ne peuvent pas être directement définies sur l’interface utilisateur Office et qui ne sont pas configurables à l’aide d’autres méthodes de l’OPO.

Vous ne devez pas utiliser la section Ajouter des entrées de Registre de l’OPO pour ajouter des clés de stratégie basées sur le Registre (clés de Registre basées sur la stratégie de groupe). La configuration de ces paramètres dans une mise à jour de personnalisation (fichier .msp) et leur distribution aux utilisateurs ne sont pas prises en charge et les paramètres risquent de ne pas s’appliquer correctement. Les paramètres de stratégie basés sur le Registre sont des paramètres stockés dans l’un des quatre emplacements de Registre dédiés aux paramètres de stratégie de groupe :

Pour les paramètres de stratégie utilisateur :

  • HKCU\Software\Policies

  • HKCU\Software\Microsoft\Windows\CurrentVersion\Policies

Pour les paramètres de stratégie ordinateur :

  • HKLM\Software\Policies

  • HKLM\Software\Microsoft\Windows\CurrentVersion\Policies

La façon de gérer les clés de stratégie basées sur le Registre consiste à utiliser la stratégie de groupe pour appliquer les paramètres de stratégie basés sur le Registre. La stratégie de groupe vous permet de gérer de façon centralisée les clés de Registre clientes ; utilisez la stratégie de groupe pour définir les configurations dans un premier temps, puis laissez le système d’exploitation appliquer cet état. Les fichiers de modèles d’administration sont des fichiers texte UNICODE que la stratégie de groupe utilise pour décrire l’endroit où les paramètres de stratégie basés sur le Registre sont stockés dans le Registre. Tous les paramètres de stratégie basés sur le Registre apparaissent et sont configurés dans l’Éditeur d’objets de stratégie de groupe sous les nœuds Modèles d’administration.

Boîte de dialogue Ajouter/modifier une entrée de registre

Dans la boîte de dialogue Ajouter/modifier une entrée de Registre, entrez les informations qui sont indiquées dans le tableau suivant pour chaque entrée de Registre, puis cliquez sur OK.

Paramètre Description

Racine

Sélectionnez la branche contenant les entrées à ajouter ou modifier. Les paramètres sont appliqués une seule fois par utilisateur (HKEY_CURRENT_USER) ou par ordinateur (HKEY_LOCAL_MACHINE). vous ne pouvez pas ajouter d’entrée de Registre à la racine de HKEY_USERS ou HKEY_LOCAL_MACHINE.

Type de données

Sélectionnez un type de données pour la valeur de Registre.

Clé

Entrez le nom de la sous-clé en cas de stockage de l’entrée. Par exemple Software\Microsoft\Office\14.0\Common.

Créer une clé vide

Activez cette case à cocher si l’entrée de registre ne contient pas de nom ou de données de valeur. Certains paramètres sont déterminés par la présence ou l’absence de l’entrée de registre.

Nom de la valeur

Entrez un nom pour la nouvelle entrée de registre. Si vous incluez les données Valeurs, mais que vous laissez ce champ vide, la valeur prend le nom <Défaut>. Une clé ne peut comporter qu’un seul nom de valeur <Défaut>.

Données de la valeur

Entrez les données (la valeur) pour un stockage dans la nouvelle entrée de registre. Les données doivent correspondre au type de données.

Supprimer des entrées de registre

Supprimez les entrées de Registre sur les ordinateurs des utilisateurs lorsqu’Office est installé.

Pour créer une liste d’entrées de registre à supprimer des ordinateurs des utilisateurs, cliquez sur Ajouter. Pour modifier une entrée de la liste, sélectionnez l’entrée, puis cliquez sur Modifier. Pour supprimer une entrée de la liste, sélectionnez l’entrée, puis cliquez sur Supprimer.

Pour créer une liste d’entrées de registre à supprimer sur les ordinateurs des utilisateurs, cliquez sur Ajouter, puis entrez les informations suivantes pour chaque entrée de registre.

Cc179097.note(fr-fr,office.14).gifRemarque :

Si l’utilisateur supprime, répare ou réinstalle Office, les entrées de Registre personnalisées sont supprimées ou réinstallées avec Office.

Boîte de dialogue Supprimer/modifier une entrée de registre

Dans la boîte de dialogue Supprimer/modifier une entrée de Registre, entrez les informations qui sont indiquées dans le tableau suivant pour chaque entrée de Registre, puis cliquez sur OK.

Entrée Description

Racine

Sélectionnez la branche contenant les entrées à supprimer.

Clé

Entrez le nom complet de la sous-clé en cas de stockage de l’entrée. Par exemple Software\Microsoft\Office\14.0\Common.

Nom de la valeur

Entrez le nom pour l’entrée de Registre à supprimer. Laissez ce champ vide pour supprimer toute la sous-clé, y compris toutes ses entrées de valeur.

Configurer des raccourcis

Ajoutez des raccourcis vers des fichiers installés avec Office 2010 ou des fichiers qui se trouvaient déjà sur l’ordinateur de l’utilisateur. Vous ne pouvez configurer des raccourcis que lorsque vous installez Office pour la première fois sur l’ordinateur d’un utilisateur. Cette option est ignorée si vous appliquez le fichier de personnalisation de l’installation à une installation existante.

Cliquez sur Ajouter pour ajouter un nouveau raccourci. Pour modifier un raccourci dans la liste, sélectionnez-le et cliquez sur Modifier. Pour supprimer un raccourci de la liste, sélectionnez-le et cliquez sur Supprimer.

Les raccourcis pour lesquels est indiquée la mention Oui dans la colonne Installé sont configurés pendant l’installation. Ceux pour lesquels est indiquée la mention Non dans cette colonne sont configurés si le produit correspondant est installé ultérieurement.

Cc179097.note(fr-fr,office.14).gifRemarque :

Si vous ajoutez un raccourci à une application ou à un fichier personnalisé, ce raccourci n'est ni mis à jour, ni supprimé si l'utilisateur modifie, répare, réinstalle ou supprime Office.

Boîte de dialogue Ajouter/modifier une entrée de raccourci

Dans la boîte de dialogue Ajouter/modifier une entrée de raccourci, entrez les informations qui sont indiquées dans le tableau suivant pour le raccourci que vous créez ou modifiez, puis cliquez sur OK.

Paramètre Description

Cible

Spécifiez l’application associée au raccourci en sélectionnant un mot clé d’application prédéfini ou en entrant le nom et le chemin d’accès au fichier auquel mène le raccourci. Si vous sélectionnez un mot clé d’application, l’OPO entre automatiquement les informations dans les autres zones. Les noms de la liste correspondent aux composants que vous sélectionnez dans la page Définir les états d’installation des composants de cet outil, ainsi que les fichiers personnalisés que vous ajoutez à l’installation dans la page Ajouter des fichiers. Si vous entrez un nom et un chemin d’accès et que l’un ou l’autre comprend un espace, vous devez placer toute la chaîne entre des guillemets doubles (""). Vous pouvez ajouter des options de la ligne de commande pour l’application en utilisant le champ Arguments.

Emplacement

Spécifiez le dossier utilisé pour créer le raccourci en sélectionnant un mot clé de dossier prédéfini ou en entrant le nom et le chemin d’accès à l’emplacement du raccourci. Vous pouvez spécifier un sous-dossier en ajoutant une barre oblique inverse (\) suivie du nom du sous-dossier. Par exemple, pour installer le raccourci de Microsoft Word 2010 dans le sous-dossier Microsoft Office du dossier Programmes du menu Démarrer, sélectionnez [ProgramMenuFolder] et ajoutez le nom du sous-dossier comme suit : [ProgramMenuFolder]\Microsoft Office.

Vous pouvez utiliser les dossiers spéciaux suivants comme emplacement :

  • [StartMenuFolder] : menu Démarrer Windows .

  • [ProgramMenuFolder] : menu Démarrer\Programmes Windows.

  • [StartupFolder] : dossier Démarrage dans le menu Démarrer\Programmes Windows.

  • [DesktopFolder] : dossier Bureau Windows.

  • [INSTALLLOCATION] : dossier d’installation de Microsoft Office.

  • [FavoritesFolder] : dossier Favoris de l’utilisateur.

  • [AppDataFolder] : dossier Application Data de l’utilisateur.

  • [NetHoodFolder] : dossier Favoris réseau de l’utilisateur.

Nom

Entrez une chaîne pour spécifier un nom pour le raccourci.

Démarrer dans

Entrez un chemin d’accès pour spécifier le dossier de démarrage par défaut pour l’application. Si vous laissez cette zone vide, le dossier par défaut défini est le dossier où réside le fichier de destination. Si le chemin n’est pas valide sur l’ordinateur d’un utilisateur, ce dernier reçoit un message d’erreur en essayant d’utiliser le raccourci.

Arguments

Entrez les arguments facultatifs pour accéder à l’application sur la ligne de la commande.

Touche de raccourci

Entrez un raccourci clavier facultatif pour l’application ou le fichier. La syntaxe de la touche de raccourci est la suivante :

[modificateur+]VK_touche

modificateur correspond à Maj, Ctrl, Alt, ou Ext ; et VK_touche correspond à un nom de touche virtuelle (les noms de touches virtuelles, les codes de touches hexadécimaux et les descriptions sont fournis dans le tableau suivant). Le modificateur est facultatif. Vous pouvez en spécifier plusieurs, dans n’importe quel ordre, séparés par des signes plus (+). Si vous utilisez un modificateur, il doit précéder le nom de touche virtuelle. Vous devez entrer un nom de touche virtuelle. N’utilisez pas d’espace dans la définition de la touche, en quelque endroit que ce soit.

Par exemple,

Ctrl+VK_F12

Ctrl+Maj+VK_A

ALT+Ctrl+VK_SNAPSHOT

Certaines combinaisons de touches, telles que Ctrl+Alt+VK_Suppr, sont peut-être déjà utilisées par le système ou par d’autres processus. Ces combinaisons ne doivent pas être utilisées pour ouvrir l’application sur l’ordinateur de l’utilisateur.

Exécuter

Sélectionnez le type de fenêtre dans laquelle l’application ou le fichier doit démarrer (fenêtre normale, fenêtre réduite ou fenêtre agrandie).

Changer d’icône

Sélectionnez une autre icône pour le raccourci.

Le tableau suivant recense les noms de touches virtuelles et les codes de touches hexadécimaux correspondants.

Nom de touche virtuelle code de touche (hexadécimal) Description

VK_0 – VK_9

30-39

Touches 0-9

VK_A – VK_Z

41-5A

Touches A-Z

VK_NUMPAD0 – VK_NUMPAD9

60-69

Touches 0-9 sur le pavé numérique

VK_F1 ... VK_F24

70-87

Touches de fonction F1-F24

VK_LBUTTON

01

Bouton gauche de la souris

VK_RBUTTON

02

Bouton droit de la souris

VK_CANCEL

03

Interruption de commande

VK_MBUTTON

04

Bouton central de la souris (souris à trois boutons)

VK_BACK

08

Touche Retour arrière

VK_CLEAR

0C

Touche Effacer

VK_RETURN

0D

Touche Entrée

VK_PAUSE

13

Touche Pause

VK_CAPITAL

14

Touche Verrouillage majuscule

VK_PRIOR

21

Touche Page précédente

VK_NEXT

22

Touche Page suivante

VK_END

23

Touche Fin

VK_HOME

24

Touche Début

VK_LEFT

25

Touche Gauche

VK_UP

26

Touche Haut

VK_RIGHT

27

Touche Droite

VK_DOWN

28

Touche Bas

VK_SELECT

29

Touche Sélectionner

VK_EXECUTE

2B

Touche Exécuter

VK_SNAPSHOT

2C

Touche Imprimer écran

VK_INSERT

2D

Touche Insérer

VK_DELETE

2E

Touche Supprimer

VK_HELP

2F

Touche Aide

VK_MULTIPLY

6A

Touche Multiplier

VK_ADD

6B

Touche Ajouter

VK_SEPARATOR

6C

Touche Séparateur

VK_SUBTRACT

6D

Touche Soustraction

VK_DECIMAL

6E

Touche Décimal

VK_DIVIDE

6F

Touche Diviser

VK_NUMLOCK

90

Touche Verr. num.

VK_SCROLL

91

Touche Arrêt défilement

Outlook

Utilisez la section Outlook de l’OPO pour personnaliser le profil de Microsoft Outlook 2010 par défaut et définir les options d’Outlook 2010 et Microsoft Exchange Server 2010.

Profil d’Outlook

Personnalisez le profil d’Outlook par défaut d’un utilisateur. Ce profil correspond à l’ensemble de valeurs dans le Registre Windows qui définit les informations propres à l’utilisateur. Un profil d’Outlook peut contenir plusieurs comptes de messagerie. Les utilisateurs peuvent avoir plusieurs profils Outlook. Toutefois, vous ne pouvez en configurer qu’un seul dans le fichier de personnalisation de l’installation. Les paramètres du tableau suivant vous permettent de personnaliser le profil Outlook d’un utilisateur.

Paramètre Description

Utiliser le profil existant

Utilisez le profil qui est déjà configuré sur l’ordinateur de l’utilisateur ou, en l’absence de profil existant, demandez à l’utilisateur de créer un profil lors du premier démarrage d’Outlook.

Modifier le profil

Sélectionnez une des deux options :

  • Définissez les modifications à apporter au profil par défaut existant. En l’absence de profil par défaut, Outlook en crée un nouveau à l’aide de vos personnalisations.    Modifiez le profil par défaut sur l’ordinateur de l’utilisateur.

  • Définissez les modifications à apporter au profil nommé    Spécifiez le nom du profil auquel s’appliquent vos modifications.

En cas d’absence de profil par défaut ou de profil portant le nom que vous spécifiez avec la deuxième option, Outlook crée un profil en fonction des options que vous sélectionnez dans les autres sections d’Outlook de l’OPO. Outlook utilise le nom de profil par défaut ou le nom de profil que vous spécifiez.

Nouveau profil

Créez un nouveau profil sur l’ordinateur de l’utilisateur et définissez-le comme profil par défaut. Les profils existants ne sont pas supprimés et restent à votre disposition. Vous devez entrer un nom dans la zone de texte Nom du profil. Pour trouver le nom d’un profil existant, ouvrez Courrier dans le Panneau de configuration, puis cliquez sur Afficher les profils. Outlook crée le profil en fonction des options que vous sélectionnez dans les autres sections d’Outlook de l’OPO.

Appliquer le PRF

Importez un fichier de profil d’Outlook (.prf) pour définir un nouveau profil par défaut ou pour mettre à jour un profil existant. Le fait de sélectionner cette option ne met pas à jour l’OPO avec les paramètres du fichier .prf. Entrez un nom et un chemin d’accès pour le profil dans la zone de texte Appliquer le profil suivant (fichier PRF). Si vous avez créé un fichier .prf pour une version antérieure d’Outlook, vous pouvez l’importer dans Outlook 2010, à condition que le profil définisse uniquement les services MAPI.

Ajouter des comptes

Incluez de nouveaux comptes de messagerie Outlook dans le profil de l’utilisateur.

Sélectionnez l'option Ne pas personnaliser les informations sur le profil et le compte Outlook si vous ne voulez pas ajouter des comptes à un profil Outlook récemment créé ou modifié.

Sélectionnez l’option Personnaliser les informations supplémentaires sur le profil et le compte Outlook pour spécifier de nouvelles informations de compte dans un profil Outlook récemment créé ou modifié.

Cliquez sur Ajouter pour ajouter un nouveau compte à la liste. Pour modifier un compte de la liste, sélectionnez-le, puis cliquez sur Modifier. Pour supprimer un compte de la liste, sélectionnez-le, puis cliquez sur Supprimer.

Vous pouvez également spécifier ce qui suit :

  • Remettre les nouveaux messages à l’emplacement suivant   Lorsque vous configurez un ordinateur Exchange Server ou ajoutez un fichier de données Outlook (.pst), sélectionnez cette option pour spécifier un emplacement de livraison pour les nouveaux messages électroniques. L’emplacement par défaut est l’ordinateur Exchange Server si un ordinateur est configuré, ou le fichier .pst de l’ordinateur de l’utilisateur dans le cas contraire.

  • Compte de messagerie par défaut Choisissez le compte qui sera le compte de messagerie par défaut pour les utilisateurs.

Boîtes de dialogue Ajouter un compte et Paramètres du compte

Si vous ajoutez un compte, sélectionnez le type de compte à ajouter, puis cliquez sur Suivant.

Dans la boîte de dialogue Paramètres du <type de compte>, définissez les options qui sont appropriées pour le type de compte que vous ajoutez ou modifiez, tel que le nom du compte, le nom de l’utilisateur, le serveur de messagerie et l’adresse de messagerie. Cliquez sur Paramètres supplémentaires pour afficher d’autres options de configuration. Si vous ajoutez ou modifiez un compte Exchange, consultez Paramètres Exchange dans la prochaine section. Cliquez sur Terminer lorsque vous avez terminé.

Pour éviter la superposition des services de messagerie, Outlook peut ne pas autoriser l’ajout de plusieurs comptes pour le même type de service. Par exemple, Outlook vérifie que tous les comptes POP ont des noms uniques. Le tableau suivant montre comment Outlook détermine si un compte du même type, en tant que compte existant, peut être ajouté au fichier de personnalisation du programme d’installation.

Type de compte Plusieurs comptes de ce type autorisés ? Données utilisées pour déterminer l’existence de conflits

POP3

Oui

Nom du compte

IMAP

Oui

Nom du compte

Fichier de données Outlook (.pst)

Oui

Nom du fichier et chemin d’accès au fichier .pst

Carnet d’adresses Outlook

Non

Existence d’un compte

LDAP

Oui

Nom du compte

Exchange

Oui

Nom du compte

Paramètres Exchange

Configurez les paramètres Microsoft Exchange des utilisateurs dans un profil d’Outlook nouveau ou modifié. Le tableau ci-dessous répertorie les paramètres possibles.

Paramètre Description

Nom du compte

Spécifiez un nom pour le type de compte.

Nom d’utilisateur

Identifiez l’utilisateur à l’aide d’une valeur donnée ou d’un paramètre remplaçable. Si vous spécifiez la valeur %NOMUTILISATEUR% par défaut, Outlook utilise le nom de connexion exact de l’utilisateur, plutôt que d’en donner plusieurs versions éventuelles au démarrage d’Outlook.

Exchange Server

Entrez le nom d’un serveur Exchange qui sera vraisemblablement disponible au démarrage d’Outlook. Lorsqu’un utilisateur démarre Outlook pour la première fois, Outlook remplace cette valeur par le serveur exact Exchange de l’utilisateur. Tapez uniquement un nom de serveur littéral dans cette zone de texte ; par exemple, Exch-2-Srvr. N’utilisez pas de barres obliques inverses (\\) ou toute autre syntaxe similaire.

Remplacer les comptes Exchange existants

Sélectionnez cette option pour remplacer un compte Exchange Server existant dans le profil de l’utilisateur avec ce compte.

Paramètres Exchange Server supplémentaires

Cliquez sur le bouton Paramètres supplémentaires dans la boîte de dialogue Paramètres Exchange pour configurer les options d’utilisation hors connexion de Exchange Server et la fonctionnalité Outlook Anywhere.

Exchange

Utilisez les options suivantes pour configurer des profils Outlook de l’utilisateur pour un usage hors connexion et Outlook Anywhere.

Option Description

Activer l’utilisation en mode hors connexion

  • Chemin d’accès et nom du fichier de données Outlook (.ost)    Spécifiez le nom et l’emplacement de stockage du fichier de données Outlook hors connexion.

  • Chemin d’accès au répertoire d’enregistrement des fichiers du Carnet d’adresses en mode hors connexion    Spécifiez le chemin de l’emplacement de stockage des fichiers du carnet d’adresses en mode hors connexion.

Configurer Outlook Anywhere

Se connecter à la boîte aux lettres Exchange avec HTTP    Sélectionnez cette option pour activer Outlook Anywhere.

Si vous avez activé Outlook Anywhere, vous pouvez configurer les options suivantes :

  • Utiliser cette URL pour se connecter au serveur proxy pour Exchange URL du nom du serveur proxy Outlook Anywhere

    N’entrez pas http:// ou https:// dans le nom. L’entrée appropriée (http:// ou https://) est incluse automatiquement dans la zone une fois que vous avez entré le nom, selon les paramètres d’authentification que vous choisissez.

  • Se connecter en utilisant SSL uniquement    Sélectionnez cette option pour vous connecter à l’aide de Secure Sockets Layer uniquement. Pour prendre en charge à la fois l’authentification de serveur et l’authentification de client, sélectionnez :

    • Authentifier mutuellement la session lors de la connexion avec SSL    Si cette option est activée, entrez le Nom principal du serveur proxy.

  • Sur des réseaux rapides, se connecter d’abord avec HTTP, puis avec TCP/IP    Sur un réseau rapide, connectez-vous d’abord à l’aide d’Outlook Anywhere (HTTP) au lieu du réseau local par défaut (TCP/IP).

  • Sur des réseaux lents, se connecter d’abord avec HTTP, puis se connecter avec TCP/IP    Sur un réseau lent, connectez-vous d’abord à l’aide d’Outlook Anywhere (HTTP) au lieu du réseau local par défaut (TCP/IP).

  • Utiliser cette authentification lors de la connexion au serveur proxy pour Exchange    La méthode par défaut est celle de l’authentification par mot de passe (NTLM).

Mode mis en cache

Utilisez les options suivantes pour configurer les profils d’Outlook des utilisateurs afin d’utiliser une copie locale de la boîte aux lettres Exchange.

Option Description

Ne pas configurer le mode Exchange mis en cache

Par défaut, les boîtes aux lettres Exchange sont accessibles à partir de l’ordinateur Exchange Server, au lieu d’être mises en cache sur les ordinateurs des utilisateurs, dans un fichier de données Outlook (.ost) en mode hors connexion.

Configurer le mode Exchange mis en cache

Créez un fichier .ost ou utilisez-en un existant. Les utilisateurs utilisent une copie locale de leur boîte aux lettres Exchange. Si vous sélectionnez l’option Utiliser le mode Exchange mis en cache, vous pouvez configurer le mode Exchange mis en cache pour les utilisateurs à l’aide des options suivantes :

  • Télécharger uniquement les en-têtes    Téléchargez les copies des en-têtes uniquement dans les boîtes aux lettres Exchange des utilisateurs.

  • Télécharger les en-têtes suivis de l’élément complet    Téléchargez les copies des en-têtes dans les boîtes aux lettres Exchange des utilisateurs, puis téléchargez les copies des messages.

  • Télécharger les éléments complets    Téléchargez les copies des messages complets (en-têtes et corps de messages) dans les boîtes aux lettres Exchange des utilisateurs.

  • Sur les connexions lentes, télécharger uniquement les en-têtes    En cas de connexion réseau lente, téléchargez les copies des en-têtes uniquement dans les boîtes aux lettres Exchange des utilisateurs.

  • Télécharger les dossiers partagés extérieurs à la messagerie    Téléchargez tous les dossiers partagés autres que les dossiers de messagerie à partir des boîtes aux lettres d’autres utilisateurs.

  • Télécharger le dossier public Favoris    Téléchargez la liste des dossiers publics Favoris.

Exporter les paramètres

Exportez les paramètres vers un fichier de profil (.prf) Outlook.

Cliquez sur le bouton Exporter les paramètres de profil pour enregistrer les paramètres de profil Outlook que vous avez définis dans un fichier .prf.

Cc179097.Tip(fr-fr,office.14).gifConseil :

La création d’un fichier .prf Outlook est efficace si vous utilisez l’outil de personnalisation Office pour effectuer vos sélections, puis pour les exporter vers un fichier .prf, même si vous n’utilisez pas de fichier de personnalisation de l’installation lorsque vous déployez Office. Vous pouvez modifier le fichier .prf pour effectuer d’autres personnalisations ne figurant pas dans l’outil de personnalisation Office. Vous pouvez, par exemple, ajouter un fournisseur de messagerie ne figurant pas dans l’outil de personnalisation Office.

Spécifier les groupes d’envoi/réception

Définissez les groupes d’envoi/réception pour les comptes et dossiers Exchange, et indiquez les tâches exécutées dans chaque groupe au cours d’une opération d’envoi/réception dans Outlook. Un groupe d’envoi/réception contient un ensemble de comptes et de dossiers Outlook. Vous pouvez spécifier plusieurs options pour les groupes d’envoi/réception lorsqu’Outlook est en ligne et hors connexion, comme illustré dans le tableau ci-dessous.

Option Description

Ne pas configurer les paramètres d’envoi/réception

Ne configurez pas les paramètres des groupes d’envoi/réception. Outlook est configuré pour utiliser uniquement le groupe Tous les comptes et ses paramètres par défaut. (Si les utilisateurs ont créé d’autres groupes, ces derniers effectuent une migration lors d’une mise à niveau vers Outlook 2010.)

Configurer les paramètres d’envoi/réception

Configurez les paramètres pour les groupes d’envoi/réception (comptes et dossiers Exchange uniquement).

  • Cliquez sur Nouveau pour créer un groupe de comptes et de dossiers.

  • Cliquez sur Modifier pour spécifier ou redéfinir les options pour un groupe d’envoi/réception.

  • Cliquez sur Renommer pour renommer un groupe existant d’envoi/réception.

  • Cliquez sur Supprimer pour supprimer un groupe existant d’envoi/réception.

Boîte de dialogue Nouveau groupe Exchange

Entrez le nom du groupe d’envoi/réception Exchange que vous créez dans la zone Nom du nouveau groupe, puis cliquez sur OK.

Boîte de dialogue Modifier le groupe

Lorsque vous modifiez un groupe, sélectionnez l’une des options suivantes dans la boîte de dialogue Modifier le groupe, puis cliquez sur OK.

Sélectionnez les options indiquées dans le tableau suivant sous Sélectionnez les options pour ce groupe d’envoi/réception.

Option Description

Envoyer les éléments du courrier

Envoyez les éléments du courrier depuis la boîte d’envoi, lorsque vous exécutez un envoi ou une réception pour ce groupe.

Recevoir les éléments du courrier

Recevez les éléments du courrier lorsque vous exécutez un envoi ou une réception pour ce groupe.

Rendre les pages d’accueil du dossier disponibles en mode hors connexion

Actualisez le contenu dans les pages d’accueil du dossier lorsque vous exécutez un envoi ou une réception pour ce groupe.

Synchroniser les formulaires

Synchronisez les formulaires lorsque vous exécutez un envoi ou une réception pour ce groupe.

Sous Modifiez les options du dossier pour ce groupe d’envoi/réception, sélectionnez un dossier, puis fournissez les informations indiquées dans le tableau suivant.

Option Description

Inclure ce dossier dans Envoyer/Recevoir

Ajoutez ce dossier à l’ensemble des dossiers mis à jour lors de l’envoi/réception pour ce groupe d’envoi/réception, puis sélectionnez l’une des options suivantes :

  • Télécharger uniquement les en-têtes    Téléchargez les en-têtes uniquement pour ce dossier lorsque vous procédez à une mise à jour en exécutant l’envoi/réception pour ce groupe d’envoi/réception.

  • Télécharger l’élément complet, y compris les pièces jointes    Téléchargez tous les messages électroniques (ou autres éléments) pour ce dossier lorsque vous procédez à une mise à jour en exécutant l’envoi/réception pour ce groupe d’envoi/réception.

  • Télécharger uniquement l’en-tête pour les éléments supérieurs à    Si les éléments sont supérieurs à la taille spécifiée, téléchargez uniquement les en-têtes correspondants. Ce paramètre ne s’applique qu’au dossier lorsque vous procédez à une mise à jour en exécutant l’envoi/réception pour ce groupe d’envoi/réception.

Boîte de dialogue Renommer le groupe Exchange

Entrez le nouveau nom du groupe d’envoi/réception Exchange dans la zone Nom du nouveau groupe, puis cliquez sur OK.

Paramètres d’envoi/réception du groupe sélectionné

Spécifiez des paramètres pour le groupe d’envoi/réception sélectionné dans la liste. Le nom du groupe sélectionné apparaît sur l’étiquette de l’option. Vous pouvez spécifier plusieurs paramètres lorsqu’Outlook est en ligne ou hors connexion.

  • Quand Outlook est en ligne

    • Inclure ce groupe dans l’envoi/réception    Exécutez un envoi/réception pour ce groupe, lorsque l’utilisateur clique sur Envoyer/Recevoir.

    • Planifier un envoi/réception automatique toutes les n minutes    Choisissez l’intervalle entre chaque envoi/réception.

    • Effectuer un envoi/réception automatique en quittant l’application    Exécutez un envoi/réception automatique pour ce groupe, lorsque l’utilisateur quitte Outlook.

  • Quand Outlook est hors connexion

    • Inclure ce groupe dans l’envoi/réception    Exécutez un envoi/réception pour ce groupe, lorsque l’utilisateur clique sur Envoyer/Recevoir.

    • Planifier un envoi/réception automatique toutes les n minutes    Choisissez l’intervalle entre chaque envoi/réception.

  • Carnet d’adresses Exchange

    • Télécharger le Carnet d’adresses en mode hors connexion    Téléchargez le Carnet d’adresses hors connexion lorsque l’utilisateur clique sur Envoyer/Recevoir.

    • Cliquez sur Paramètres du Carnet d’adresses pour ouvrir la boîte de dialogue Modifier les paramètres du Carnet d’adresses. Vous pouvez sélectionner Télécharger les modifications depuis le dernier envoi ou la dernière réception pour télécharger uniquement les mises à jour du Carnet d’adresses depuis le dernier téléchargement. Pour télécharger le carnet d’adresses complet à chaque Envoi/Réception, désactivez la case à cocher Télécharger les modifications depuis le dernier envoi ou la dernière réception.

Boîte de dialogue Modifier les paramètres du Carnet d’adresses

Configurez la façon par défaut dont Outlook met à jour le carnet d’adresses hors connexion (OAB). Choisissez parmi les options suivantes :

  • Télécharger les modifications depuis le dernier envoi ou la dernière réception    Outlook télécharge uniquement les modifications qui ont été apportées au carnet d’adresses depuis la dernière opération Envoyer/Recevoir. Généralement, télécharger uniquement les modifications prend moins de temps que télécharger le carnet d’adresses complet.

  • Tous les détails    Lorsque le carnet d’adresses est téléchargé, Outlook copie toutes les informations de chaque entrée.

  • Aucun détail    Lorsque le carnet d’adresses est téléchargé, Outlook copie uniquement les informations essentielles telles que le nom et l’adresse électronique de chaque entrée. Le téléchargement prend moins de temps, mais les informations d’adresse ne sont pas incluses dans le carnet d’adresses en mode hors connexion. Il s’agit d’une option héritée prise en charge par les versions 2.0 et 3.0 du carnet d’adresses en mode hors connexion (OAB). Si Outlook se connecte à un serveur qui prend en charge OAB 4.0 ou une version ultérieure, tous les détails sont téléchargés même si cette option est sélectionnée.

Téléchargement de la mise à jour des fichiers de l’Outil de personnalisation Office (OPO)

Vous pouvez télécharger la version la plus récente des fichiers de paramètres .opax et de l’Outil de personnalisation Office (OPO) à partir du Centre de téléchargement Microsoft : Fichiers de modèles d’administration Office 2010 (ADM, ADMX/ADML) et Outil de personnalisation Office (éventuellement en anglais) (http://go.microsoft.com/fwlink/?linkid=189316&clcid=0x40C) (éventuellement en anglais). Le package de téléchargement inclut un dossier \Admin qui contient l’Outil de personnalisation Office (OPO) et les fichiers associés (fichiers .opax et .opal). Pour obtenir les dernières informations relatives aux fichiers de l’Outil de personnalisation Office (OPO), voir la section Mises à jour disponibles pour Office 2010, qui est actualisée lorsque des mises à jour de l’Outil de personnalisation Office (OPO) sont disponibles.

Historique des modifications

Date Description

2012/10/16

2012/10/16

3 juin 2011

2011/05/30

17 février 2011

2011/02/14

16 décembre 2010

2010/12/13

7 octobre 2010

2010/10/04

23 septembre 2010

2010/09/20

2012/05/16

Publication initiale

Cela vous a-t-il été utile ?
(1500 caractères restants)
Merci pour vos suggestions.
Afficher:
© 2014 Microsoft.Tous droits réservés.