Exporter (0) Imprimer
Développer tout

Nouveautés de la mise en réseau

Publication: juin 2013

Mis à jour: octobre 2014

S'applique à: Windows Server 2012, Windows Server 2012 R2



Cette rubrique décrit la fonctionnalité de mise en réseau nouvelle ou modifiée dans Windows Server 2012 R2 et Windows Server 2012.

Dans cette rubrique :

Dans Windows Server 2012 R2, les technologies de mise en réseau offrent une prise en charge améliorée dans les domaines suivants :

L'accès câblé authentifié 802.1X dans Windows 8.1 et Windows Server 2012 R2 fournit de nouvelles fonctionnalités par rapport aux versions précédentes.

Pour plus d’informations, voir Nouveautés de l'accès câblé authentifié 802.1X.

L'accès sans fil authentifié 802.1X dans Windows 8.1 et Windows Server 2012 R2 fournit de nouvelles fonctionnalités par rapport aux versions précédentes.

Pour plus d’informations, voir Nouveautés de l'accès sans fil authentifié 802.1X.

DNS dans Windows Server 2012 R2 propose de nouvelles fonctionnalités et fonctions par rapport aux versions antérieures.

Pour plus d’informations, voir What's New in DNS Server.

Le protocole DHCP (Dynamic Host Configuration Protocol) dans Windows Server 2012 R2 propose de nouvelles fonctionnalités et fonctions par rapport aux versions antérieures.

Pour plus d’informations, voir What's New in DHCP.

La virtualisation de réseau Hyper-V (HNV) a été mise à jour pour permettre les solutions de cloud privé et de cloud hybride.

Pour plus d’informations, voir Nouveautés de la virtualisation de réseau Hyper-V.

Le commutateur virtuel Hyper-V propose de nouvelles fonctionnalités et fonctions par rapport aux versions antérieures.

Pour plus d’informations, voir Nouveautés du commutateur virtuel Hyper-V dans Windows Server 2012 R2.

La gestion des adresses IP (IPAM) est une fonctionnalité proposée depuis Windows Server 2012 qui fournit des capacités d'administration et d'analyse hautement personnalisables pour l'infrastructure des adresses IP sur un réseau d'entreprise. IPAM dans Windows Server 2012 R2 propose de nombreuses améliorations.

Pour plus d’informations, voir Nouveautés d'IPAM.

L’accès à distance propose de nouvelles fonctionnalités et fonctions par rapport aux versions antérieures.

Pour plus d’informations, voir Nouveautés de l'accès à distance.

Nouveauté de Windows Server 2012 R2, vRSS (virtual Receive-side Scaling) permet aux cartes réseau de distribuer la charge de traitement réseau sur plusieurs processeurs virtuels sur des ordinateurs virtuels à plusieurs cœurs.

Pour plus d’informations, voir Mise à l’échelle côté réception virtuelle dans Windows Server 2012 R2.

Nouveauté de Windows Server 2012 R2, la passerelle Windows Server est un routeur logiciel basé sur un ordinateur virtuel qui permet aux fournisseurs de services cloud (CSP) et aux entreprises le routage du trafic réseau sur le cloud et les centres de données entre des réseaux virtuels et physiques, notamment Internet.

La passerelle Windows Server route le trafic réseau entre le réseau physique et les ressources réseau d’ordinateur virtuel, où que se situent les ressources. Vous pouvez utiliser la passerelle Windows Server pour router le trafic réseau entre des réseaux virtuels et des réseaux physiques au même emplacement physique ou entre plusieurs emplacements physiques, ce qui permet un trafic réseau dans des scénarios de cloud hybride et privé.

Pour plus d’informations, voir Passerelle Windows Server.

Dans Windows Server 2012, les technologies de mise en réseau offrent une prise en charge améliorée dans les domaines suivants :

Pour Windows Server 2012 et Windows® 8, l'accès câblé et sans fil authentifié 802.1X fournit la méthode TTLS (Tunneled Transport Layer Security) du type d'authentification EAP (Extensible Authentication Protocol), ou EAP-TTLS. La méthode EAP-TTLS est nouvelle dans Windows Server 2012 et Windows 8, et elle n'est pas disponible dans les autres versions de Windows Server.

EAP-TTLS est une méthode normalisée de tunneling EAP qui prend en charge l’authentification mutuelle. EAP-TTLS fournit un tunnel sécurisé pour l’authentification client utilisant les méthodes EAP et d’autres protocoles hérités. Vous pouvez également configurer EAP-TTLS sur les ordinateurs clients pour des solutions d’accès réseau dans lesquelles des serveurs RADIUS (Remote Authentication Dial In User Service) non-Microsoft prenant en charge EAP-TTLS sont utilisés pour l’authentification.

Pour plus d’informations sur l’accès câblé authentifié 802.1X, voir Vue d’ensemble de l’accès câblé authentifié 802.1X.

Pour plus d’informations sur l’accès sans fil authentifié 802.1X, voir Vue d'ensemble de l'accès sans fil authentifié 802.1X.

BranchCache est une technologie d'optimisation de la bande passante des réseaux étendus (WAN), incluse dans certaines éditions des systèmes d'exploitation Windows Server 2012 et Windows 8. Pour optimiser la bande passante d’un réseau étendu lorsque des utilisateurs accèdent à du contenu sur des serveurs distants, BranchCache copie le contenu des serveurs de contenu de votre siège social ou du nuage hébergé et le met en cache dans les filiales, permettant ainsi aux ordinateurs clients des filiales d’accéder localement au contenu au lieu de passer par le réseau étendu.

Les améliorations de BranchCache dans Windows Server 2012 incluent la configuration automatique des ordinateurs clients BranchCache, l'intégration en profondeur avec le serveur de fichiers Windows, la capacité de mettre en cache les petites mises à jour dans des fichiers, ce qui permet de plus grandes économies de la bande passante, des améliorations de la sécurité, la simplification du déploiement du serveur de cache hébergé, et plus encore. Pour plus d’informations, voir Nouveautés de BranchCache.

DCB est introduite en tant que nouvelle technologie dans Windows Server 2012. DCB est une suite de normes de l’IEEE (Institute of Electrical and Electronics Engineers) qui sous-tendent Converged Fabrics dans le centre de données où le stockage, la mise en réseau des données, les communications entre processus en cluster et le trafic de gestion partagent tous la même infrastructure de réseau Ethernet. DCB instaure une allocation de bande passante basée sur le matériel à un type spécifique de trafic et améliore la fiabilité du transport Ethernet en utilisant un contrôle de flux basé sur les priorités.

L’allocation de bande passante basée sur le matériel est essentielle si le trafic peut passer outre le système d’exploitation et être déchargé sur une carte réseau convergente, qui peut prendre en charge l’interface iSCSI (Internet Small Computer System Interface), le protocole RoCE (RDMA over Converged Ethernet) ou FCoE (Fiber Channel over Ethernet). Le contrôle de flux basé sur les priorités est essentiel si le protocole de couche supérieure, tel que Fiber Channel, considère un transport sous-jacent sans perte. Pour plus d’informations, voir Vue d’ensemble de Data Center Bridging (DCB)

Dans les réseaux TCP/IP, le système DNS (Domain Name System) permet de nommer les ordinateurs et les services réseau. Grâce à DNS, les ordinateurs sont en mesure de localiser les périphériques et les services sur un réseau par le biais de noms conviviaux.

Dans Windows, le système DNS inclut le service Client DNS et le service Serveur DNS. Windows Server 2012 et Windows 8 incluent plusieurs améliorations du système DNS. Pour plus d’informations, voir Nouveautés dans DNS.

Le protocole DHCP est une norme IETF (Internet Engineering Task Force) conçue pour réduire la charge et la complexité d’administration de la configuration des hôtes sur un réseau TCP/IP, tel qu’un intranet privé. Le recours au service Serveur DHCP permet d’automatiser le processus de configuration TCP/IP sur les clients DHCP. Windows Server 2012 propose plusieurs améliorations du service Serveur DHCP, notamment le basculement DHCP et l'affectation basée sur la stratégie DHCP. Pour plus d’informations, voir Nouveautés dans DHCP.

Devant le succès des centres de données virtualisés, les organisations informatiques et les fournisseurs d’hébergement (fournisseurs offrant des services de colocalisation ou de location de serveurs physiques) ont commencé à offrir des infrastructures virtualisées plus souples qui facilitent l’offre d’instances de serveur à la demande à leurs clients. Ce nouveau type de service est appelé « infrastructure en tant que service » ou « Infrastructure as a Service » (IaaS) en anglais. Windows Server 2012 intègre toutes les fonctionnalités de plateforme nécessaires pour permettre aux clients d'entreprise de créer des clouds privés et d'opérer une transition vers un modèle opérationnel informatique en tant que service. Windows Server 2012 permet également aux hébergeurs de créer des clouds publics et d'offrir des solutions IaaS à leurs clients. Combiné avec System Center pour la gestion de la stratégie de la virtualisation de réseau Hyper-V, la solution de nuage proposée ici par Microsoft s’avère très efficace.

La virtualisation de réseau Hyper-V de Windows Server 2012 assure une virtualisation de réseau basée sur des stratégies et contrôlée par logiciel qui réduit les charges de gestion auxquelles sont confrontées les entreprises qui développent des clouds IaaS dédiés. De plus, elle offre aux hébergeurs de cloud une souplesse et une extensibilité accrues pour gérer les ordinateurs virtuels en vue d'une utilisation plus efficace des ressources.

Pour plus d’informations, voir Vue d’ensemble de la virtualisation de réseau Hyper-V

Le commutateur virtuel Hyper-V est un commutateur réseau de couche 2 qui offre des fonctionnalités gérées par programmation et extensibles pour connecter des machines virtuelles au réseau physique. Le commutateur virtuel Hyper-V assure l’application de la stratégie de sécurité, d’isolement et des niveaux de service. En outre, le commutateur virtuel Hyper-V dans Windows Server® 2012 introduit plusieurs fonctionnalités nouvelles et améliorées pour l’isolation des locataires, la mise en forme du trafic, la protection contre les ordinateurs virtuels malveillants et la résolution simplifiée des problèmes. Pour plus d'informations, voir What's New in Hyper-V Virtual Switch in Windows Server 2012.

IPAM dans Windows Server 2012 est une infrastructure intégrée entièrement nouvelle permettant la découverte, l'analyse, l'audit et la gestion de l'espace d'adressage IP utilisé sur un réseau d'entreprise. IPAM permet d’administrer et de surveiller les serveurs exécutant le protocole DHCP (Dynamic Host Configuration Protocol) et le système DNS (Domain Name System). Pour plus d’informations, voir Vue d’ensemble de la gestion des adresses IP (IPAM).

Les environnements informatiques à faible latence contiennent généralement des applications qui nécessitent des communications entre processus (IPC) et entre ordinateurs très rapides, un degré élevé de prévisibilité concernant la latence et les temps de réponse de transaction, ainsi que la capacité de gérer des débits de messages très élevés.

Dans Windows Server 2012, les technologies de charges de travail à faible latence incluent DCB (Data Center Bridging), kRDMA (Kernel Mode Remote Direct Memory Access), l'association de cartes réseau, NetworkDirect, l'optimisation du bouclage TCP, etc. Pour plus d’informations, voir Technologies de charges de travail à faible latence.

La fonctionnalité d’équilibrage de la charge réseau répartit le trafic entre plusieurs serveurs à l’aide du protocole réseau TCP/IP. En combinant plusieurs ordinateurs qui exécutent des applications dans Windows Server 2012 dans un cluster virtuel unique, l'équilibrage de la charge réseau procure une fiabilité et des performances accrues pour les serveurs web et autres serveurs critiques.

Les serveurs d’un cluster d’équilibrage de la charge réseau sont appelés hôtes et chacun d’eux exécute une copie distincte des applications de serveurs. L’équilibrage de la charge réseau répartit les demandes de client entrantes entre les hôtes du cluster. Vous pouvez configurer la charge devant être traitée par chaque hôte et vous pouvez également ajouter des hôtes de façon dynamique au cluster afin de traiter une charge accrue. L’équilibrage de la charge réseau dirige également tout le trafic vers un seul hôte désigné, appelé hôte par défaut.

noteNote
La fonctionnalité d'équilibrage de la charge réseau (NLB) dans Windows Server 2012 est généralement la même que dans Windows Server® 2008 R2. Toutefois, certains détails liés aux tâches sont différents dans Windows Server 2012. Pour obtenir des informations sur les nouvelles façons d’effectuer les tâches, consultez Tâches de gestion courantes et navigation dans Windows Server 2012.

Pour plus d’informations sur l’équilibrage de la charge réseau, voir Vue d’ensemble de l’équilibrage de la charge réseau.

Les services de stratégie et d'accès réseau dans Windows Server 2012 inclut les services de rôle NPS (Network Policy Server), HRA (Health Registration Authority) et HCAP (Host Credential Authorization Protocol). Vous pouvez utiliser le rôle serveur Services de stratégie et d’accès réseau pour déployer NPS en tant que serveur RADIUS (Remote Authentication Dial-In User Service) et proxy RADIUS effectuant l’authentification et l’autorisation pour les demandes de connexion à partir des clients RADIUS, tels que les commutateurs Ethernet compatibles 802.1X et les points d’accès sans fil. En outre, vous pouvez configurer des stratégies de contrôle d’intégrité de la protection d’accès réseau (NAP) dans NPS.

Vous pouvez à présent utiliser Windows PowerShell pour automatiser l’installation du rôle serveur Services de stratégie et d’accès réseau. Vous pouvez également déployer et configurer certains aspects de NPS à l’aide de Windows PowerShell.

Pour plus d’informations, voir Vue d’ensemble des services de stratégie et d’accès réseau.

L'association de cartes réseau est introduite en tant que nouvelle technologie dans Windows Server 2012. L’association de cartes réseau, également appelée fonctionnalité d’équilibrage de charge et de basculement, permet de regrouper plusieurs cartes réseau d’un ordinateur pour les besoins suivants :

  • Agrégation de bande passante

  • Basculement du trafic pour éviter la perte de connectivité en cas de défaillance d’un composant réseau

Pour plus d’informations, voir Vue d’ensemble de l’association de cartes réseau.

QoS désigne un ensemble de technologies destinées à gérer le trafic réseau de façon économique afin d’améliorer l’expérience des utilisateurs, que ce soit dans l’entreprise, dans un environnement domestique ou un petit espace professionnel. Les technologies QoS vous permettent de mesurer la bande passante, de détecter les modifications de l’état du réseau (par exemple, des situations de surcharge réseau ou de disponibilité de la bande passante) et de hiérarchiser ou de limiter le trafic. À titre d’exemple, vous pouvez recourir à la QoS pour hiérarchiser le trafic pour des applications sensibles à la latence (notamment les applications vocales et vidéo) et contrôler l’impact du trafic sensible à la latence (notamment les transferts de données en bloc).

Dans Windows Server 2012, la Qualité de service (QoS) comprend de nouvelles fonctionnalités de gestion de la bande passante qui permettent aux entreprises et aux fournisseurs d'hébergement de cloud de fournir des services qui offrent des performances réseau prévisibles à des ordinateurs virtuels sur un serveur exécutant Hyper-V. Dans les environnements hébergés, la Qualité de service Hyper-V permet aux fournisseurs d'hébergement de garantir des niveaux de performances spécifiques basés sur des contrats de niveau de service. La QoS Hyper-V permet de s’assurer que les activités d’aucun client ne sont affectées ou compromises par celles d’autres clients sur l’infrastructure partagée, notamment les ressources informatiques, de stockage et celles du réseau.

Certaines fonctionnalités nouvelles supplémentaires pour QoS vous permettent de garantir une bande passante minimale pour un flux de trafic, de configurer un débit maximal sur un commutateur virtuel Hyper-V par port commuté à l’aide de Windows PowerShell ou de Windows Management Instrumentation, ainsi que d’appliquer des stratégies QoS à des cartes réseau compatibles avec la virtualisation d’E/S de racine unique (SR-IOV) qui prennent en charge la réservation de bande passante par port virtuel.

Pour plus d’informations, voir Vue d’ensemble de la qualité de service (QoS).

L'accès à distance dans Windows Server 2012 combine deux services de mise en réseau en un rôle serveur unifié unique :

Windows Server® 2008 R2 a introduit DirectAccess, une nouvelle fonctionnalité d'accès à distance permettant la connectivité aux ressources du réseau d'entreprise sans nécessiter de connexions VPN standard. DirectAccess fournit une prise en charge uniquement pour les clients Windows 7 Éditions Intégrale et Entreprise appartenant à un domaine. Le serveur de routage et d’accès distant (RRAS) Windows fournit une connectivité VPN standard pour les clients hérités, les clients n’appartenant pas à un domaine et les clients VPN tiers. RRAS fournit également des connexions de site à site entre serveurs. RRAS dans Windows Server 2008 R2 ne peut pas coexister avec DirectAccess sur le même serveur de périphérie, et il doit être déployé et géré séparément de DirectAccess.

Windows Server 2012 combine la fonctionnalité DirectAccess et le service de rôle RRAS en un nouveau rôle serveur unifié. Ce nouveau rôle de serveur d’accès à distance permet d’administrer, de configurer et de surveiller les services d’accès à distance DirectAccess et VPN de manière centralisée. En outre, DirectAccess dans Windows Server 2012 fournit plusieurs mises à jour et améliorations pour résoudre des bloqueurs de déploiement, ainsi que pour simplifier la gestion. Pour plus d'informations, voir Remote Access Overview.

Voici certaines des nouvelles fonctionnalités du Pare-feu Windows avec fonctions avancées de sécurité :

  • IKEv2 pour le mode de transport IPsec est ajouté dans Windows Server 2012, et fournit une interopérabilité de Windows avec d'autres systèmes d'exploitation à l'aide d'IKEv2 pour la sécurité de bout en bout. Cela ajoute la prise en charge des exigences de la Suite B (RFC 4869).

  • Les administrateurs peuvent personnaliser la configuration du Pare-feu Windows pour affiner l'accès réseau s'ils souhaitent contrôler leurs applications du Windows Store de manière plus étroite.

  • Windows PowerShell propose des applets de commande étendues pour la configuration et la gestion du Pare-feu Windows.

Pour plus d’informations, voir Vue d’ensemble du Pare-feu Windows avec fonctions avancées de sécurité.

Cela vous a-t-il été utile ?
(1500 caractères restants)
Merci pour vos suggestions.

Ajouts de la communauté

AJOUTER
Afficher:
© 2014 Microsoft