Skip to main content

Outils de déploiement Microsoft – Choisissez vos outils avec soin !

Microsoft a une pléthore d’outils de déploiement, mais comment savoir lequel est celui qu’il vous faut ? La décision dépend-elle du nombre d’ordinateurs à déployer ? De la topologie géographique de votre entreprise ? Ou des compétences actuelles de vos professionnels de l’informatique ? Des personnes m’ont demandé : « Dois-je installer ConfigMgr, les services de déploiement Windows, Microsoft Deployment Toolkit et le kit d’installation automatisée de Windows (WAIK) pour Windows 7 juste pour commencer ? Et ce Modena, de quoi s’agit-il ? »

La réponse est…eh bien, cela dépend de vos besoins de déploiement. Devez-vous opter pour un déploiement de système d’exploitation (OSD) sans intervention humaine sur vos ordinateurs clients et donc réaliser une installation Zero Touch ? Ou préférez-vous que quelqu’un initie l’installation ou la migration de Windows 7 sur vos clients avec une installation Lite Touch (LTI) ? Ne prenez pas uniquement en compte la façon dont Windows 7 sera déployé sur vos clients (ou Windows Server 2008 R2 sur vos serveurs d’ailleurs) ; vous devez également prendre en compte la recréation d’images, dans la mesure où celle-ci est l’étape de dépannage la plus souvent utilisée en informatique aujourd’hui. Dans ce court article, j’aimerais vous présenter chacun des outils ainsi que les raisons qui peuvent motiver le choix d’un outil plutôt qu’un autre et comment intégrer différents outils pour obtenir la bonne solution de déploiement pour votre environnement.

System Center Configuration Manager (ConfigMgr)

Le produit de déploiement phare de Microsoft est ConfigMgr et il est livré avec tout ce qu’il faut pour un déploiement de rêve : l’installation Zero Touch (ZTI) du déploiement de système d’exploitation (OSD) planifié/obligatoire, la possibilité de cibler des ordinateurs spécifiques avec un OSD en fonction des critères que vous avez définis (par exemple 1 processeur de 1 gigahertz (GHz) ou plus rapide, 2 Go de RAM et 40 Go de disque dur disponible). ConfigMgr vous permet d’opter pour un OSD sur les ordinateurs de votre choix au moment où vous le souhaitez grâce à la fonctionnalité éveil par appel réseau (WOL, Wake on LAN) intégrée.

En plus de l’OSD, ConfigMgr offre bien plus encore : l’inventaire matériel et logiciel, la gestion des correctifs dans Windows Server Update Services (WSUS) et les fonctionnalités de création de rapports détaillés qui vous permettent de suivre chaque étape d’un OSD. ConfigMgr s’adapte à la taille de l’entreprise, quel que soit le nombre de bureaux ou l’emplacement géographique. L’inconvénient est que ConfigMgr peut être difficile à installer et à configurer correctement ; le schéma Active Directory doit être étendu, SQL Server est nécessaire et il faut configurer plusieurs rôles de serveurs de site. Si vous ne connaissez pas ConfigMgr, recherchez une formation proposée par une source réputée et découvrez les coulisses de l’installation et de la configuration pour éviter des erreurs coûteuses qui font perdre du temps. Les déploiements OSD requièrent MDT (Microsoft Deployment Toolkit) 2010 et celui-ci requiert Windows AIK pour Windows 7 afin que l’intégration se fasse dans de bonnes conditions. Vous pouvez également choisir d’intégrer les services de déploiement Windows (WDS) pour leur fonctionnalité de multidiffusion. WDS offre la possibilité d’envoyer une image d’OS simultanément à plusieurs ordinateurs au lieu d’un trafic monodiffusion qui surcharge un peu plus votre serveur.

Microsoft Deployment Toolkit 2010

Si ConfigMgr n’est pas une option pour vous, l’outil qui s’en approche le plus est Microsoft Deployment Toolkit. La mise à jour de MDT 2010 (U1) requiert Windows AIK pour Windows 7, tous deux proposés en téléchargement gratuit par Microsoft. MDT 2010 U1 réalise des déploiements LTI et propose des modèles intégrés pour l’actualisation, le remplacement, la mise à niveau et des installations complètes. Une de mes fonctionnalités préférées de MDT est la façon dont il compartimente l’ensemble de votre solution de déploiement. Cela facilite la gestion de vos images, de l’ajout ou de la suppression des pilotes au remplacement très simple du système d’exploitation que vous souhaitez déployer.

Il y a, bien sûr, le vieux débat entre images épaisses et images fines que nous devons prendre en compte. Avec MDT 2010 U1, les images fines constituent la meilleure option ; pourquoi ne pas utiliser une image fine intégrant votre logiciel d’entreprise (appelée image hybride) puis un logiciel optionnel que vous pouvez installer durant le processus de déploiement ? MDT 2010 U1 peut, avec un peu de réglage, ressembler à une ZTI, mais il faudra peut-être y intégrer des solutions tierces (quelquefois payantes) pour les fonctions telles que WOL que ConfigMgr propose par défaut. MDT offre également deux fonctionnalités importantes pour les entreprises qui ont de petites succursales et qui ne disposent pas de serveur :

  • des supports multimédias vous permettent de mettre une solution de déploiement complète sur un DVD (ou un ensemble de DVD selon la taille), sur un lecteur Flash USB (UFD) ou sur un disque dur externe ; ou
  • vous pouvez créer un déploiement lié, partager et copier la solution de déploiement complète (ou simplement des parties) vers un bureau local afin que ces clients puissent réaliser localement leurs déploiements ;

vous pouvez également intégrer WDS et MDT 2010 U1 pour deux fonctionnalités : la capacité de démarrage de PXE (F12) à commencer un déploiement et une fonctionnalité de multidiffusion pour les images MDT ; l’intégration de MDT et WDS pour le démarrage de PXE requiert que vous stockiez le WinPE (Windows Preinstallation Environment) généré par le MDT dans les images de démarrage de WDS.

Kit d’installation automatisée (Windows AIK) pour Windows 7

Windows AIK comprend des outils que ConfigMgr et MDT 2010 U1 utilisent « en coulisse ». Windows AIK inclut ImageX pour créer et appliquer des images, en plus de la Gestion et maintenance des images de déploiement (DISM) pour monter, démonter et gérer des images (ajouter des pilotes et des packages à une image d’OS ou les supprimer). Les autres outils sont les suivants :

  • OSCDIMG, qui convertit les images WIM en ISO ;
  • l’Assistant Gestion d’installation (WSIM), qui crée des fichiers de réponse sans assistance au format .xml ;
  • l’outil de migration USMT (User State Migration Tool) 4.0 pour vous assister pendant la migration des informations de profil utilisateur, des favoris IE, des documents et des paramètres d’application ;
  • Copype.cmd pour créer un environnement de travail WinPE afin que vous puissiez créer un WinPE personnalisé ;
  • l’outil VAMT (Volume Activation Management Tool) 1.2, qui vous permet de gérer l’activation en volume de manière centralisée.

La plupart des outils dans Windows AIK fonctionnent uniquement par ligne de commande et ceux qui fournissent une interface utilisateur sont plus difficiles à apprendre. Bien qu’il soit possible de réaliser un déploiement complet en utilisant Windows AIK, les outils peuvent être difficiles à apprendre car ils ont chacun une syntaxe unique.

Services de déploiement Windows

WDS est un rôle qui est prêt à l’emploi avec Windows Server 2008 (et Windows Server 2008 R2) et l’évolution la plus récente du Service d’installation à distance (RIS, Remote Installation Service). WDS requiert Active Directory, DHCP et DNS (à moins que vous n’implémentiez que le Service de transport) et ne propose que l’installation LTI. Microsoft prend en charge le déploiement des formats d’image .wim et .vhd. L’installation et la configuration sont relativement faciles même si la gestion du pilote est un peu délicate. WDS fournit les fonctionnalités de démarrage de PXE et la multidiffusion d’images sur vos ordinateurs cibles. Deux des inconvénients de WDS sont la gestion des images et le fait qu’il ne puisse fournir que des installations complètes. Les images épaisses sont votre seule option, et si vous souhaitez modifier une image d’OS, vous devez l’exporter à partir du composant logiciel enfichable WDS, utiliser les outils Windows AIK pour faire vos modifications et la rajouter au composant logiciel enfichable WDS. Si vous devez actualiser ou remplacer un scénario, vous devrez écrire les scripts vous-même. En ce qui me concerne, voilà ce que je pense : « pourquoi se compliquer la vie ? MDT 2010 U1 fait tout cela pour vous et bien plus encore. »

Ce qui compte, c’est que si vous avez ConfigMgr, en l’intégrant à MDT 2010 U1, Windows AIK et WDS, vous obtenez l’ensemble de fonctionnalités le plus robuste qui soit. Vous avez ensuite le MDT 2010 U1 (qui requiert Windows AIK) pour sa facilité d’utilisation, sa gestion des images et ses assistants conviviaux. Enfin, WDS est un outil important si vous ne faites que des installations complètes et que votre image de système d’exploitation ne change pas souvent. La plus grande force de WDS est sa facilité d’intégration avec ConfigMgr et MDT 2010 U1. Tout comme pour les outils Windows AIK, vous devez vraiment les apprendre. Je sais que cela prend du temps, mais ConfigMgr et MDT 2010 U1 utilisent tous deux des outils Windows AIK et, pour pouvoir résoudre rapidement et de façon efficace vos problèmes de déploiement, connaître ces outils est impératif. Ainsi, que vous ayez 200 ou 200 000 ordinateurs à déployer, chaque outil peut fournir une solution complète de déploiement ayant ses avantages et inconvénients propres. Pour ce qui est des compétences requises, chacun peut découvrir ces outils. Cela demande juste un peu de temps et de tests. J’espère que cet article vous a aidé à déterminer quel outil fera le travail pour vous et qu’il constituera un point de départ pour votre recherche d’informations.

Retour au début