Exporter (0) Imprimer
Développer tout
Cet article a fait l'objet d'une traduction manuelle. Déplacez votre pointeur sur les phrases de l'article pour voir la version originale de ce texte. Informations supplémentaires.
Traduction
Source

Outils de dépannage pour l'exécution des packages

Integration Services intègre des fonctionnalités et des outils que vous pouvez utiliser pour résoudre des problèmes liés aux packages que vous exécutez après les avoir menés à terme et les avoir déployés.

Au moment de la conception, Outils de données SQL Server (SSDT) fournit des points d'arrêt permettant d'arrêter l'exécution des packages, une fenêtre Progression et des visionneuses de données à l'aide desquelles vous pouvez observer les données qui traversent le flux de données. Néanmoins, ces fonctionnalités ne sont pas disponibles lorsque vous exécutez des packages que vous avez déployés. Les principales techniques de dépannage des packages déployés sont les suivantes :

  • Détection et traitement des erreurs liées aux packages par le biais de gestionnaires d'événements.

  • Capture de données incorrectes à l'aide de sorties d'erreur.

  • Suivi des étapes d'exécution des packages à l'aide de la fonction de journalisation.

Vous pouvez également suivre les conseils et les techniques suivantes pour éviter tout problème lors de l'exécution des packages :

Vous pouvez répondre aux nombreux événements engagés par le package et les objets de ce dernier par le biais de gestionnaires d'événements.

  • Créez un gestionnaire d'événements pour l'événement OnError. Dans le gestionnaire d'événements, vous pouvez recourir à une tâche Envoyer un message pour signaler l'échec à un administrateur, utiliser une tâche de script et une logique personnalisée pour recueillir des informations système à des fins de dépannage, ou bien nettoyer les ressources temporaires ou des résultats incomplets. Pour plus d'informations, consultez Gestionnaires d'événements Integration Services (SSIS).

Vous pouvez exploiter la sortie d'erreur disponible dans nombre de composants de flux de données pour orienter les lignes contenant des erreurs vers une destination distincte en vue d'une analyse ultérieure.

  • Capturez les données incorrectes à l'aide de sorties d'erreur. Transmettez les lignes qui contiennent des erreurs à une destination distincte, telle qu'une table d'erreurs ou un fichier texte. La sortie d'erreur ajoute automatiquement deux colonnes numériques renfermant le numéro de l'erreur responsable du rejet de la ligne, ainsi que l'ID de la colonne dans laquelle l'erreur est survenue. Pour plus d'informations, consultez Gestion des erreurs dans les données.

  • Dotez les sorties d'erreur d'informations conviviales. Vous pouvez faciliter le travail d'analyse de la sortie d'erreur en ajoutant des informations descriptives, en plus des deux identificateurs numériques fournis par la sortie d'erreur.

    Affichez la description de l'erreur. Vous pouvez aisément rechercher une description de l'erreur à l'aide d'un composant Script. Pour plus d'informations, consultez Amélioration d'une sortie d'erreur à l'aide du composant Script.

    Ajoutez le nom de la colonne d'erreur. La recherche du nom de colonne correspondant à l'ID de colonne enregistré dans la sortie d'erreur n'est pas facile dans le composant Script et exige d'autres étapes. Chaque ID de colonne au sein d'un flux de données est unique dans la tâche de flux de données concernée et demeure dans le package au moment de la conception. L'approche suivante est une solution qui suggère l'ajout du nom de la colonne à la sortie d'erreur. Pour obtenir un exemple d'utilisation de cette approche, consultez la rubrique relative à l'ajout du nom de la colonne d'erreur à une sortie d'erreur sur dougbert.com.

    1. Créez une table de recherche des noms de colonnes. Créez une application qui utilise l'API Integration Services pour intervenir de manière itérative dans chaque package enregistré, chaque flux de données au sein du package, chaque objet au sein du flux de données, puis chaque entrée ou sortie dans l'objet du flux de données. L'application doit conserver l'ID de colonne et le nom de chaque colonne dans une table de recherche, ainsi que l'ID de la tâche de flux de données parent et celui du package.

    2. Ajoutez le nom de la colonne à la sortie. Ajoutez une transformation de recherche à la sortie d'erreur chargée de rechercher le nom de colonne dans la table de recherche créée à l'étape précédente. La recherche peut se servir de l'ID de colonne dans la sortie d'erreur, de l'ID du package (disponible dans la variable système System::PackageID) et de l'ID de la tâche de flux de données (disponible dans la variable système System::TaskID).

Des rapports d'opérations standard sont disponibles dans SQL Server Management Studio pour vous aider à contrôler les packages Integration Services déployés dans le catalogue Integration Services. Ces rapports de package vous aident à consulter l'état et l'historique du package et, si nécessaire, à identifier la cause des erreurs.

Pour plus d'informations, consultez Dépannage des rapports pour l'exécution des packages.

Vous pouvez interroger plusieurs vues de base de données SSISDB pour contrôler les informations relatives à l'exécution des packages et à d'autres opérations. Pour plus d'informations, consultez Analyse des exécutions de packages et d'autres opérations.

Vous pouvez contrôler la plupart des opérations réalisées dans vos packages en cours d'exécution en activant la fonction de journalisation. Les modules fournisseur d'informations permettent de capturer des informations sur des événements spécifiques à des fins d'analyse ultérieure, puis d'enregistrer ces informations dans une table de base de données, un fichier plat, un fichier XML ou un autre format de sortie pris en charge.

  • Activez la journalisation. Vous pouvez affiner la sortie de journalisation en choisissant uniquement les événements et les éléments d'information que vous souhaitez capturer. Pour plus d'informations, consultez Journalisation d'Integration Services (SSIS) et Journalisation d'Integration Services (SSIS).

  • Sélectionnez l'événement Diagnostic du package pour résoudre les problèmes inhérents au fournisseur. Il existe des messages de journalisation qui vous permettent de résoudre les problèmes d'interaction d'un package avec des sources de données externes. Pour plus d'informations, consultez Outils de dépannage de la connectivité des packages.

  • Améliorez la sortie de journalisation par défaut. La journalisation ajoute généralement des lignes à la destination de journalisation à chaque exécution d'un package. Bien que chaque ligne de la sortie de journalisation identifie le package par son nom et son identificateur unique, ainsi que l'exécution du package par un ExecutionID unique, une grande partie de la sortie de journalisation au sein d'une seule liste peut s'avérer difficile à analyser.

    L'approche suivante est une suggestion possible pour améliorer la sortie de journalisation par défaut et la rendre plus facile pour la génération de rapports :

    1. Créez une table parent chargée de consigner chaque exécution d'un package. Cette table parent dispose d'une seule ligne pour chaque exécution d'un package et utilise l'ExecutionID pour établir un lien avec les enregistrements enfants de la table de journalisation Integration Services. Vous pouvez exécuter une tâche d'exécution SQL au début de chaque package pour créer cette nouvelle ligne et enregistrer l'heure de début. Vous pouvez ensuite utiliser une autre tâche d'exécution SQL à la fin du package pour mettre à jour la ligne avec l'heure de fin, la durée et l'état.

    2. Ajoutez des informations d'audit au flux de données. Vous pouvez utiliser la transformation d'audit pour ajouter aux lignes du flux de données des informations sur l'exécution de package ayant entraîné la création ou la modification de chaque ligne. La transformation d'audit met neuf éléments d'information à disposition, notamment les variables PackageName et ExecutionInstanceGUID. Pour plus d'informations, consultez Transformation d'audit. Si vous disposez d'informations personnalisées que vous aimeriez inclure dans chaque ligne à des fins d'audit, vous pouvez les ajouter aux lignes dans le flux de données à l'aide d'une transformation de colonne dérivée. Pour plus d'informations, consultez Transformation de colonne dérivée.

    3. Si possible, capturez les données sur le nombre de lignes. Si possible, créez une table séparée pour les informations concernant le nombre de lignes dans laquelle chaque instance d'exécution de package est identifiée par son ExecutionID. Utilisez la transformation de calcul du nombre de lignes pour enregistrer le nombre de lignes dans une série de variables à des étapes critiques du flux de données. À la fin du flux de données, utilisez une tâche d'exécution SQL pour insérer la série de valeurs dans une ligne de la table en vue d'une analyse et d'un rapport ultérieurs.

    Pour plus d'informations sur cette approche, consultez la section « ETL Auditing and Logging » dans le livre blanc Microsoft Project REAL: Business Intelligence ETL Design Practices (en anglais).

Dans Integration Services, vous pouvez créer des fichiers de vidage du débogage qui fourniront des informations sur l'exécution d'un package. Pour plus d'informations, consultez Générer de fichiers de vidage pour l'exécution des packages.

Il est possible, parfois, que vous ne parveniez pas à vous connecter à vos sources de données ou que des parties de votre package ne puissent pas être validées jusqu'à ce que les précédentes tâches du package aient été exécutées. Les fonctionnalités suivantes d'Integration Services vous permettent d'éviter des erreurs de validation susceptibles de survenir dans ces conditions :

  • Configurez la propriété DelayValidation dans les éléments de package non valides lors du chargement du package. Pour éviter des erreurs de validation lors du chargement du package, vous pouvez affecter à DelayValidation la valeur True dans des éléments de package dont la configuration n'est pas valide. Par exemple, vous pouvez disposer d'une tâche Flux de données qui utilise une table de destination qui n'existe pas jusqu'à ce qu'une tâche d'exécution SQL crée la table au moment de l'exécution. La propriété DelayValidation peut être activée au niveau du package ou au niveau des tâches individuelles et des conteneurs inclus dans le package.

    La propriété DelayValidation peut être définie sur une tâche Flux de données mais pas sur des composants de flux de données individuels. Vous pouvez obtenir un résultat similaire en affectant à la propriété ValidateExternalMetadata des composants de flux de données individuels la valeur false. Néanmoins, si cette propriété affiche la valeur false, le composant n'a pas connaissance des modifications apportées aux métadonnées des sources de données externes. Lorsque la valeur true est définie, la propriété ValidateExternalMetadata peut permettre d'éviter des problèmes de blocage provoqués par un verrouillage dans la base de données, surtout lorsque le package utilise des transactions.

Si vous rencontrez des erreurs lorsque vous tentez d'exécuter des packages déployés à l'aide de l'Agent SQL Server, il est possible que les comptes employés par ce dernier ne disposent pas des autorisations nécessaires. Pour plus d'informations sur la résolution des problèmes liés aux packages que vous exécutez à partir des travaux de l'Agent SQL Server, consultez Un package SSIS n'est pas exécuté lorsque vous appelez le package SSIS à partir d'une étape de travail de SQL Server Agent. Pour plus d'informations sur la façon d'exécuter des packages à partir des travaux de l'Agent SQL Server, consultez Travaux de l'Agent SQL Server pour les packages.

Pour se connecter à des sources de données Excel ou Access, l'Agent SQL Server requiert un compte doté de l'autorisation de lire, écrire, créer et supprimer des fichiers temporaires dans le dossier spécifié par les variables d'environnement TEMP et TMP.

  • Certains fournisseurs de données ne sont pas disponibles sur la plateforme 64 bits. C'est notamment le cas du fournisseur Microsoft Jet OLE DB nécessaire pour la connexion à des sources de données Excel ou Access : il n'est pas disponible dans une version 64 bits.

Si vous rencontrez une erreur Integration Services sans description qui l'accompagne, vous pouvez localiser cette dernière dans le Guide de référence des erreurs et des messages propres à Integration Services en recherchant l'erreur d'après son numéro. La liste ne comprend actuellement aucune information de dépannage.

Entrée de blog, Ajout du nom de la colonne d'erreur à une sortie d'erreur sur dougbert.com.

Icône Integration Services (petite)  Rester à jour avec Integration Services

Pour obtenir les derniers téléchargements, articles, exemples et vidéos de Microsoft, ainsi que des solutions sélectionnées par la communauté, visitez la page Integration Services sur MSDN :


Pour recevoir une notification automatique de ces mises à jour, abonnez-vous aux flux rss disponibles sur la page.

Cela vous a-t-il été utile ?
(1500 caractères restants)
Merci pour vos suggestions.

Ajouts de la communauté

AJOUTER
Microsoft réalise une enquête en ligne pour recueillir votre opinion sur le site Web de MSDN. Si vous choisissez d’y participer, cette enquête en ligne vous sera présentée lorsque vous quitterez le site Web de MSDN.

Si vous souhaitez y participer,
Afficher:
© 2014 Microsoft