Exporter (0) Imprimer
Développer tout
Cet article a fait l'objet d'une traduction manuelle. Déplacez votre pointeur sur les phrases de l'article pour voir la version originale de ce texte. Informations supplémentaires.
Traduction
Source

Langage de définition de rapport (SSRS, Report Definition Language)

Report Definition Language (RDL) est une représentation XML d'une définition de rapport SQL Server Reporting Services. Une définition de rapport contient les informations d'extraction de données et de mise en page d'un rapport. La spécification RDL est composée d'éléments XML qui sont conformes à une grammaire XML créée pour Reporting Services. Vous pouvez ajouter vos propres fonctions personnalisées pour contrôler les valeurs, les styles et la mise en forme des éléments de rapport en accédant à des assemblys de code dans les fichiers de définition de rapport.

Le langage RDL favorise l'interopérabilité des produits commerciaux de création de rapports en définissant un schéma commun qui permet l'échange de définitions de rapport. Les protocoles ou les interfaces de programmation qui fonctionnent avec XML peuvent être utilisés avec le langage RDL. Les caractéristiques du langage RDL sont les suivantes :

  • Schéma XML pour les définitions de rapport

  • Format d'échange pour les entreprises et les fournisseurs tiers

  • Schéma extensible et ouvert qui prend en charge des éléments personnalisés et des espaces de noms supplémentaires.

Pour télécharger les caractéristiques des versions de schéma spécifiques, consultez Spécification RDL (report definition langage).

Un fichier RDL (Report Definition Language) SQL Server Reporting Services est validé à l'aide d'un fichier XSD (XML Schema Definition). Le schéma définit les règles indiquant où des éléments RDL peuvent se produire dans un fichier .rdl. Un élément inclut son type de données et sa cardinalité, c'est-à-dire le nombre d'occurrences autorisées. Un élément peut être simple ou complexe. Un élément simple n'a pas d'éléments enfants ni d'attributs. Un élément complexe a des enfants et éventuellement des attributs.

Par exemple, le schéma inclut l'élément RDL ReportParameters, qui est le type complexe ReportParametersType. Par convention, un type complexe d'un élément correspond au nom de l'élément suivi du mot Type. Un élément ReportParameters peut être contenu par l'élément Report (type complexe) et peut contenir des éléments ReportParameter. Un type ReportParameterType est un type simple qui ne peut avoir d'autres valeurs que les valeurs suivantes : Boolean, DateTime, Integer, Float et String. Pour plus d'informations sur les types de données de schéma XML, consultez XML Schema Part 2 : Datatypes Second Edition (en anglais).

Le XSD RDL est disponible dans le fichier ReportDefinition.xsd, situé dans le dossier Extras sur le CD-ROM du produit. Il est également disponible sur le serveur de rapports à l'adresse URL suivante : http://servername/reportserver/reportdefinition.xsd.

Compte tenu du caractère ouvert et extensible du langage RDL, il est possible de créer divers outils et applications qui génèrent le langage RDL selon son schéma XML.

Reporting Services fournit plusieurs outils pour créer les fichiers RDL. Pour plus d'informations, consultez Outils (SSRS).

Pour générer le langage RDL à partir d'une application, l'une des méthodes les plus simples consiste à utiliser les classes Microsoft .NET Framework de l'espace de noms System.Xml et de l'espace de noms System.Linq. Une classe en particulier, la classe XmlTextWriter, peut être utilisée pour l'écriture du langage RDL. Cette classe XmlTextWriter vous permet de générer intégralement une définition de rapport complète dans une application .NET Framework. Les développeurs peuvent également étendre le langage RDL en ajoutant des éléments de rapport personnalisés avec des propriétés personnalisées. Pour plus d'informations sur la classe XmlTextWriter et l'espace de noms System.Xml, consultez le Guide du développeur Microsoft .NET Framework. Pour plus d'informations sur LINQ (Language-Integrated Query), recherchez les termes « LINQ to XML » sur MSDN.

L'extension de fichier standard pour les fichiers de définition de rapport est .rdl. Vous pouvez également développer des fichiers de définition de rapport client, lesquels portent l'extension .rdlc. Le type MIME pour les deux extensions est text/xml. Pour plus d'informations sur les rapports, consultez Rapports Reporting Services (SSRS).

La table suivante répertorie les types utilisés dans des éléments et des attributs RDL.

Type

Description

Binary

Propriété dotée d'une valeur binaire encodée en base 64.

Boolean

Propriété de l'objet ayant pour valeur true ou false. Sauf indication contraire, la valeur d'un objet Boolean omis facultatif est False.

Date

Propriété dotée d'une valeur date ou date/heure entièrement spécifiée au format de date ISO8601 : AAAA-MM-JJ[THH:MM[:SS[.S]]]

Enum

Propriété dont la valeur est le texte d'une chaîne, qui doit appartenir à une liste de valeurs désignées.

Float

Propriété dotée d'une valeur flottante (Float). Une virgule (,) est utilisée comme séparateur décimal facultatif.

Integer

Propriété dotée d'une valeur entière (int32).

Language

Propriété dont la valeur est le texte d'une chaîne, qui contient un code de langue et de culture, tel que « en-us » pour l'anglais (États-Unis). La valeur doit être une langue spécifique ou une langue neutre pour laquelle une langue par défaut est définie dans Microsoft .NET Framework.

Name

Propriété dont la valeur est le texte d'une chaîne. Les noms doivent être uniques dans l'espace de noms de l'élément. S'il n'est pas spécifié, l'espace de noms d'un élément est l'objet conteneur le plus profond doté d'un nom.

NormalizedString

Propriété dont la valeur est le texte d'une chaîne, qui a été normalisée.

Size

Un élément de taille doit contenir un nombre (avec une virgule comme séparateur décimal facultatif). Le nombre doit être suivi d'un indicateur pour une unité de longueur CSS ; par exemple, cm, mm, in, pt ou pc. Un espace entre le nombre et l'indicateur est facultatif. Pour plus d'informations sur les indicateurs de taille, consultez CSS Length Units Reference (en anglais).

Dans RDL, la valeur maximale pour Size est de 160 po. La taille minimale est 0 po.

String

Propriété dont la valeur est le texte d'une chaîne.

UnsignedInt

Propriété dotée d'une valeur entière non signée (uint32).

Variant

Une propriété dotée d'un type XML simple.

L'énumération DataType définit le type de données d'un attribut, d'une expression ou d'un paramètre dans RDL. Le tableau suivant illustre les types de données CLR (common langage runtime (CLR)) correspondent aux types de données RDL.

Type(s) CLR

Type de données correspondant

Booléen

Booléen

DateTime, DateTimeOffset

DateTime

Int16, Int32, UInt16, Byte, SByte

Integer

Single, Double

Float

String, Char, GUID, Timespan

Chaîne

Cela vous a-t-il été utile ?
(1500 caractères restants)
Merci pour vos suggestions.

Ajouts de la communauté

AJOUTER
Afficher:
© 2014 Microsoft