Exporter (0) Imprimer
Développer tout

Serveurs distants et locaux (Analysis Services - Exploration de données)

L'exploration de données requiert une connexion à une instance de SQL Server Analysis Services. Il n'est pas nécessaire de créer un cube de traitement analytique en ligne (OLAP) ni d'utiliser des fonctionnalités OLAP pour exécuter l'exploration de données. Toutefois, le moteur Analysis Services offre de nombreux avantages, notamment en termes de performance et d'évolutivité, et l'exploration de données et OLAP ont de nombreux composants en commun. Cette rubrique fournit les informations à connaître pour établir une connexion à une instance locale ou distante de SQL Server Analysis Services afin de créer, traiter, déployer et interroger des modèles d'exploration de données.

L'exploration de données requiert des autorisations supplémentaires sur une base de données Analysis Services. La plupart des propriétés d'exploration de données peuvent être définies dans la Boîte de dialogue Propriétés de Analysis Server (Analysis Services - Données multidimensionnelles). Pour plus d'informations sur les propriétés que vous pouvez configurer, consultez Propriétés de configuration de Analysis Services.

Les propriétés de serveur suivantes concernent plus particulièrement l'exploration de données :

  • AllowAdHocOpenRowsetQueries   Contrôle l'accès ad hoc aux fournisseurs OLE DB, qui sont chargés directement dans l'espace mémoire du serveur.

    ImportantImportant

    Pour améliorer la sécurité, il est recommandé d'attribuer la valeur false à cette propriété. La valeur par défaut est false. Cependant, même si cette propriété est affectée de la valeur false, les utilisateurs peuvent continuer à créer des requêtes singleton et utiliser la fonction OPENQUERY sur les sources de données autorisées.

  • AllowedProvidersInOpenRowset   Spécifie le fournisseur, si l'accès ad hoc est activé. Vous pouvez spécifier plusieurs fournisseurs, en entrant une liste séparée par des virgules de ProgID.

  • MaxConcurrentPredictionQueries   Contrôle la charge sur le serveur provoquée par les prédictions. La valeur par défaut 0 autorise les requêtes illimitées pour SQL Server Entreprise Edition et un maximum de cinq requêtes simultanées pour SQL Server Standard Edition. Les requêtes qui dépassent la limite sont sérialisées et peuvent expirer.

Le serveur fournit des propriétés supplémentaires qui contrôlent les algorithmes d'exploration de données disponibles, y compris toutes les restrictions appliquées aux algorithmes, ainsi que les valeurs par défaut de tous les services d'exploration de données. Toutefois, il n'existe pas de paramètre permettant de contrôler spécifiquement l'accès aux procédures stockées de l'exploration de données. Pour plus d'informations, consultez Propriétés de l'exploration de données.

Vous pouvez également définir des propriétés qui vous permettent de régler le serveur et contrôler la sécurité pour l'utilisation des clients. Pour plus d'informations, consultez Propriétés de fonctionnalité.

Remarque   Les algorithmes de plug-in peuvent être activés uniquement dans SQL Server Enterprise.

Vous pouvez utiliser les modèles d'objet suivants pour créer une connexion à une base de données Analysis Services et utiliser des objets d'exploration de données :

ADO   Utilise OLE DB pour se connecter à un serveur Analysis Services. Lorsque vous utilisez ADO, le client est limité aux requêtes sur un ensemble de lignes de schéma et aux instructions DMX.

ADO.NET   Interagit avec les fournisseurs SQL Server plus efficacement qu'avec d'autres fournisseurs. Utilise des adaptateurs de données pour stocker des ensembles de lignes dynamiques. Utilise l'objet Dataset, qui est un cache des données de serveur stockées sous forme de tables de données et pouvant être mises à jour ou enregistrées au format XML.

ADOMD.NET   Fournisseur de données managées, optimisé pour l'exploration de données et OLAP. ADOMD.NET est plus rapide et plus économe en mémoire qu'ADO.NET. ADOMD.NET vous permet également d'extraire des métadonnées relatives à des objets serveur. Recommandé pour les applications clientes, sauf lorsque .NET n'est pas disponible.

Serveur ADOMD   Modèle objet permettant d'accéder aux objets Analysis Services directement sur le serveur. Destiné aux procédures stockées Analysis Services ; et non à l'usage des clients

AMO   Interface de gestion d'Analysis Services qui remplace DSO (Decision Support Objects). Certaines opérations, telles que l'itération d'objets, requièrent des autorisations plus élevées lorsque AMO est utilisé à la place d'autres interfaces. Cela est dû au fait qu'AMO accède directement aux métadonnées, alors qu'ADOMD.NET et les autres interfaces accèdent uniquement aux schémas de base de données.

Exploration et interrogation des modèles

Vous pouvez effectuer tout type de prédiction à l'aide de serveurs locaux ou distants, en tenant compte des restrictions suivantes :

  • Si vous utilisez Server ADOMD, vous pouvez accéder au serveur à l'aide de DMX sans établir de connexion. Vous pouvez ensuite copier les résultats directement dans une table de données. Toutefois, vous ne pouvez pas utiliser Server ADOMD avec des instances distantes; vous pouvez interroger uniquement le serveur local.

  • ADO.NET ne prend pas en charge les paramètres nommés pour l'exploration de données. Vous devez utiliser ADOMD.NET.

  • ADOMD.NET vous permet de traiter une table entière à utiliser comme paramètre ; par conséquent, vous pouvez utiliser les données sur le client, ou les données qui ne sont pas disponibles pour le serveur. Vous pouvez également utiliser des tables spécifiques comme entrée pour les prédictions.

Utilisation des procédures stockées de l'exploration de données

ADOMD.NET vous permet d'explorer le contenu d'un modèle sous forme hiérarchique et de parcourir les nœuds de manière récursive. Toutefois, si vous créez une requête sur le contenu d'un modèle, la requête retourne le modèle entier. Pour éviter de retourner trop de lignes, vous pouvez écrire des procédures stockées sur une instance d'Analysis Services en utilisant le modèle objet ADOMD+. Les procédures stockées sont habituellement employées pour encapsuler des requêtes en vue de leur réutilisation.

Le client peut utiliser CALL pour exécuter des procédures stockées, y compris des procédures stockées système Analysis Services. Si la procédure retourne un dataset, le client reçoit un dataset ou datatable avec une table imbriquée contenant les lignes. Pour écrire une procédure stockée de serveur, vous devez référencer l'espace de noms Microsoft.AnalysisServices.AdomdServer. Pour plus d'informations sur la création et l'utilisation des procédures stockées, consultez Fonctions définies par l'utilisateur et procédures stockées (en anglais).

RemarqueRemarque

Les procédures stockées ne peuvent pas être utilisées pour modifier la sécurité sur des objets serveur de données. Lorsque vous exécutez une procédure stockée, le contexte actuel de l'utilisateur est utilisé pour déterminer l'accès à tous les objets de serveur. Par conséquent, les utilisateurs doivent disposer des autorisations appropriées sur tous les objets de base de données auxquels ils accèdent.

Vous pouvez déplacer des objets d'exploration de données entre des bases de données ou entre des instances d'Analysis Services de plusieurs manières : en déployant une solution ; en sauvegardant puis en restaurant une copie de la base de données ; ou en exportant et important des structures et des modèles.

Déploiement   Désigne le processus qui consiste à déplacer des modèles du serveur de test ou de développement vers un autre serveur, à des fins de production, de partage de modèles ou d'incorporation d'un modèle dans une application. Pour plus d'informations sur le déploiement de solutions Reporting Services, consultez Déploiement (Analysis Services - Données multidimensionnelles).

Sauvegarde et restauration (d'une base de données Analysis Services complète)   Méthode idéale si votre solution d'exploration de données repose sur des objets OLAP. SQL Server 2008 fournit de nouvelles fonctionnalités de sauvegarde et de restauration qui accélèrent et facilitent la sauvegarde des bases de données. Pour plus d'informations sur la sauvegarde, consultez Gestion de la sauvegarde et de la restauration d'une base de données (Analysis Services).

Importation et exportation (de modèles et de structures d'exploration de données à l'aide d'instructions DMX)   Méthode la plus facile pour déplacer ou sauvegarder des objets d'exploration de données relationnelles individuels. Pour plus d'informations, consultez les rubriques suivantes :

Si vous spécifiez l'option INCLUDE DEPENDENCIES, Analysis Services exporte également la définition des vues de source de données requises, et lorsque vous importez le modèle ou la structure, il recrée la vue de source de données sur le serveur cible. Lorsque vous avez terminé d'importer le modèle, n'oubliez pas de définir les autorisations d'exploration de données sur l'objet.

RemarqueRemarque

Vous ne pouvez pas exporter et importer des modèles OLAP en utilisant DMX. Si votre modèle d'exploration de données est basé sur un cube OLAP, vous devez utiliser les fonctionnalités de sauvegarde et de restauration, ou de déploiement, d'Analysis Services sur l'intégralité de la base de données.

Cela vous a-t-il été utile ?
(1500 caractères restants)
Merci pour vos suggestions.

Ajouts de la communauté

AJOUTER
Afficher:
© 2014 Microsoft