Exporter (0) Imprimer
Développer tout
Cet article a fait l'objet d'une traduction manuelle. Déplacez votre pointeur sur les phrases de l'article pour voir la version originale de ce texte. Informations supplémentaires.
Traduction
Source

Gestion des solutions et des objets d'exploration de données

SQL Server 2014 fournit des outils clients que vous pouvez utiliser pour gérer les structures et modèles d'exploration de données existants. Cette section décrit les opérations de gestion que vous pouvez effectuer avec chaque environnement.

Outre ces outils, vous pouvez gérer les objets d'exploration de données par programme à l'aide d'AMO ou utiliser d'autres clients qui se connectent à une base de donnéesAnalysis Services, comme les Compléments d'exploration de données pour Microsoft Excel 2007.

Les structures et modèles d'exploration de données qui ont été traités sont stockés dans une instance d'Analysis Services.

Si vous créez une connexion à une base de données Analysis Services en mode immédiat lors du développement des objets d'exploration de données, tous les objets que vous créez sont ajoutés immédiatement au serveur, au fur et à mesure que vous travaillez. Toutefois, si vous concevez des objets d'exploration de données en mode hors connexion, ce qui représente le paramètre par défaut lorsque vous travaillez dans Outils de données SQL Server (SSDT), les objets d'exploration de données que vous créez ne sont que des conteneurs de métadonnées, tant que vous ne les avez pas déployés sur une instance d'Analysis Services. Par conséquent, vous devez redéployer un objet sur le serveur Analysis Services chaque fois que vous y apportez une modification. Pour plus d'informations sur l'architecture d'exploration de données, consultez Architecture physique (Analysis Services - Exploration de données).

Remarque Remarque

Certains clients, par exemple les compléments d'exploration de données pour Microsoft Excel 2007, vous permettent également de créer des modèles et structures d'exploration de données de la session qui utilisent une connexion à une instance, mais stockent la structure et les modèles d'exploration de données sur le serveur uniquement pendant la durée de la session. Vous pouvez toujours gérer ces modèles via le client, de la même façon que vous le feriez avec des structures et modèles stockés dans une base de données Analysis Services, mais les objets ne persistent pas une fois que vous êtes déconnecté de l'instance d'Analysis Services.

Outils de données SQL Server (SSDT) propose de nombreuses fonctionnalités facilitant la création, l'exploration et la modification des objets d'exploration de données.

Les liens suivants permettent d'accéder à des informations sur la modification des objets d'exploration de données à l'aide de Outils de données SQL Server (SSDT) :

En général, vous utiliserez Outils de données SQL Server (SSDT) comme outil pour développer de nouveaux projets et les ajouter à des projets existants, puis gérerez les projets et les objets qui ont été déployés à l'aide d'outils tels qu'SQL Server Management Studio.

Toutefois, vous pouvez modifier directement les objets déjà déployés sur une instance de ssASnoversion en utilisant l'option Immediate et en vous connectant au serveur en mode en ligne. Pour plus d'informations, consultez Connexion en mode en ligne à une base de données Analysis Services.

Attention Attention

Toutes les modifications apportées à une structure ou un modèle d'exploration de données, y compris les modifications apportées aux métadonnées, telles qu'un nom ou une description, nécessitent un retraitement de la structure ou du modèle.

Si vous ne disposez pas du fichier solution utilisé pour créer le projet ou les objets d'exploration de données, vous pouvez importer le projet existant à partir du serveur via l'Assistant Importation d'Analysis Services, modifier les objets, puis redéployer à l'aide de l'option Incremental. Pour plus d'informations, consultez Importer un projet d'exploration de données à l'aide de l'Assistant Importation d'Analysis Services.

Dans SQL Server Management Studio, vous pouvez écrire des scripts, traiter ou supprimer des structures et modèles d'exploration de données. Vous ne pouvez afficher qu'un ensemble restreint de propriétés en utilisant l'Explorateur d'objets. Vous pouvez toutefois afficher des métadonnées supplémentaires sur les modèles d'exploration de données en ouvrant une fenêtre Requête DMX et en sélectionnant une structure d'exploration de données.

Vous pouvez créer, modifier, traiter et supprimer des objets d'exploration de données en utilisant les langages de programmation suivants. Chaque langage est conçu pour des tâches différentes. Par conséquent, il peut y avoir des restrictions quant au type d'opérations que vous pouvez effectuer. Par exemple, certaines propriétés d'objets d'exploration de données ne peuvent pas être modifiées à l'aide de DMX (Data Mining Extensions) ; vous devez utiliser XMLA ou AMO.

Objets AMO (Analysis Management Objects)

Les objets AMO (Analysis Management Objects) sont un modèle objet reposant sur XMLA qui vous donne un contrôle total sur les objets d'exploration de données. En utilisant des objets AMO, vous pouvez créer, déployer et surveiller les structures et modèles d'exploration de données.

Restrictions : aucune.

DMX (Data Mining Extensions)

Data Mining Extensions (DMX) peut être utilisé avec d'autres interfaces de commandes telles que ADO.NET ou ADOMD.NET pour créer, supprimer et interroger les structures et modèles d'exploration de données.

Restrictions : certaines propriétés ne peuvent pas être modifiées avec DMX.

XML for Analysis (XMLA)

XML for Analysis (XMLA) est le langage de définition de données utilisé pour l'ensemble d'Analysis Services. XMLA vous permet de contrôler la plupart des objets d'exploration de données et opérations de serveur. Toutes les opérations de gestion entre le client et le serveur peuvent être effectuées avec XMLA. Pour plus de commodité, vous pouvez utiliser le langage de script Analysis Services (ASSL) pour envelopper le code XML.

Restrictions : Outils de données SQL Server (SSDT) génère des instructions XMLA qui ne sont prises en charge qu'en utilisation interne. Elles ne peuvent pas être utilisées dans des scripts DDL XML.

Cela vous a-t-il été utile ?
(1500 caractères restants)
Merci pour vos suggestions.

Ajouts de la communauté

AJOUTER
Afficher:
© 2014 Microsoft