Exporter (0) Imprimer
Développer tout

Planification de la Gestion des droits relatifs à l'information (IRM) dans Office 2013

 

S’applique à : Office 365 ProPlus, Office 2013

Dernière rubrique modifiée : 2014-06-06

Résumé : utilisez la gestion des droits relatifs à l'information (IRM) dans Office 2013 pour spécifier les autorisations d'accès et d'utilisation de documents et messages critiques.

Public concerné : professionnels de l'informatique

Cet article contient un résumé sur la technologie IRM et explique comment elle fonctionne dans les applications Office. Il contient également des liens vers des informations complémentaires concernant la configuration et l'installation des serveurs et des logiciels requis pour implémenter cette fonction de gestion dans Office 2013.

ImportantImportant :
Cet article s'inscrit dans la Plan du contenu pour l’identité, l’authentification et l’autorisation Office 2013 pour les professionnels de l'informatique. Utilisez cette feuille de route comme point de départ pour accéder à des articles, téléchargements, affiches et vidéos qui vous aideront à évaluer l'identité d'Office 2013.
Vous recherchez de l'aide sur des applications Office 2013 spécifiques ? Pour accéder à ces informations, effectuez une recherche sur Office.com.

Contenu de cet article :

La Gestion des droits relatifs à l'information (IRM) est une technologie Microsoft permanente qui est appliquée au niveau des fichiers et qui utilise des autorisations afin d'empêcher l'impression, le transfert ou la copie des informations sensibles par des personnes non autorisées. Une fois que les autorisations sont restreintes pour un document ou un message à l'aide de cette technologie, elles voyagent avec le document ou le message dans le contenu du fichier.

RemarqueRemarque :
La capacité à créer du contenu ou des messages électroniques avec des autorisations restreintes à l'aide d'IRM est disponible dans Office Professionnel Plus 2013 et dans les versions autonomes de Excel 2013, Outlook 2013, PowerPoint 2013, InfoPath 2013 et Word 2013. Le contenu IRM qui est créé dans Office 2013 peut être affiché dans Office 2003, Office 2007, Office 2010 ou Office 2013.
Pour plus d'informations sur les fonctionnalités d'IRM et des services AD RMS (Active Directory Rights Management Services) prises en charge dans Office 2013, Office 2010, Office 2007 et Office 2003, consultez la rubrique Considérations relatives au déploiement des services AD RMS et de Microsoft Office.

La prise en charge d'IRM dans Office 2013 permet de répondre à deux besoins essentiels des organisations et des utilisateurs :

  • Autorisations restreintes pour les informations sensibles   IRM permet d'empêcher les accès non autorisés et les réutilisations. Les organisations s'aident de pare-feu, de mesures de sécurité pour les ouvertures de session et d'autres technologies réseau pour protéger leur propriété intellectuelle. L'utilisation de ces technologies est cependant limitée dans le sens où les utilisateurs légitimes qui ont accès aux informations peuvent les partager avec des personnes non autorisées. Cela peut entraîner une violation potentielle des stratégies de sécurité.

  • Contrôle et intégrité des informations confidentielles   Les utilisateurs travaillent souvent avec des informations confidentielles ou sensibles. Grâce à IRM, il n'est plus nécessaire de s'assurer de la discrétion des personnes pour garantir que les informations sensibles restent à l'intérieur de l'entreprise. IRM élimine la possibilité de transférer, copier ou imprimer des informations confidentielles en désactivant ces fonctions dans les documents et les messages qui utilisent des autorisations limitées.

IRM permet aux responsables informatiques d'appliquer des stratégies d'entreprise existantes concernant la confidentialité des documents, les flux de travail et la conservation des courriers électroniques. IRM permet au directeur général et au responsable de la sécurité de réduire le risque lié au fait que des informations appartenant à l'entreprise soient transmises aux mauvaises personnes, que ce soit par inadvertance, par erreur ou par acte de malveillance.

Les utilisateurs Office appliquent des autorisations à des messages ou des documents à l'aide des options disponibles sur le Ruban ; par exemple, en utilisant la commande Restreindre la modification sous Informations, Protéger le document. Les options de protection disponibles sont basées sur les stratégies d'autorisation que vous personnalisez pour votre entreprise. Les stratégies d'autorisation sont des groupes de droits IRM que vous empaquetez pour les appliquer sous forme de stratégie. Office 2013 fournit également plusieurs groupes de droits prédéfinis, tels que Ne pas transférer dans Outlook 2013.

RemarqueRemarque :
Pour protéger un document à l'aide d'IRM dans Office 2013, vous devez disposer d'un serveur RMS local ou de Office 365 avec RMS Online. Vous pouvez toujours ouvrir les contenus protégés par IRM créés avec un compte Microsoft dans les versions antérieures de Office et modifier ces documents si vous en avez l'autorisation, mais vous ne pouvez pas créer d'autres documents protégés en utilisant un compte Microsoft.

L’activation d’IRM au sein de votre organisation requiert en général l’accès à un serveur de gestion des droits qui exécute les services Windows Rights Management (RMS) pour Windows Server 2003, ou les services Active Directory Rights Management Services (AD RMS) pour Windows Server 2008, Windows Server 2008 R2, Windows Server 2012 ou Windows Server 2012 R2. Il est également possible d’utiliser IRM à l’aide d’un compte Microsoft individuel pour authentifier les autorisations, comme décrit plus loin dans cet article. Les autorisations sont mises en œuvre à l’aide de l’authentification, en général avec le service d’annuaire Active Directory (AD DS). Un compte Microsoft peut être utilisé pour authentifier et accorder des autorisations si Active Directory n’est pas implémenté.

Les utilisateurs n’ont pas besoin d’un compte Microsoft pour lire des documents et des messages protégés. Pour les utilisateurs exécutant Windows XP ou des versions antérieures, Excel Viewer et Word Viewer permettent aux utilisateurs Windows qui disposent des autorisations adéquates de lire des documents avec des autorisations restreintes, sans recourir aux logiciels Office. Les utilisateurs exécutant Windows XP ou des versions antérieures peuvent utiliser Outlook Web App ou le module complémentaire de la gestion des droits pour Internet Explorer pour lire des messages électroniques avec des autorisations restreintes, sans recourir aux logiciels Outlook. Cette fonctionnalité est déjà disponible aux utilisateurs qui exécutent Windows 7, Windows 8, Windows 8.1, Windows Vista Service Pack 1, Windows Server 2008, Windows Server 2008 R2, Windows Server 2012 ou Windows Server 2012 R2. Le logiciel client des services AD RMS est intégré à ces systèmes d’exploitation.

Dans Office 2013, les organisations peuvent créer des stratégies d'autorisation qui apparaissent dans les applications Office. Par exemple, vous pouvez définir une stratégie d'autorisation nommée Confidentiel, qui spécifie que les documents ou les messages électroniques utilisant cette stratégie peuvent être ouverts uniquement par les utilisateurs qui font partie du domaine de la société. Le nombre de stratégies d'autorisation qu'il est possible de créer est illimité.

RemarqueRemarque :
SharePoint Foundation prend en charge l'utilisation d'IRM sur les documents stockés dans des bibliothèques de documents. En utilisant IRM, vous pouvez contrôler les actions que les utilisateurs entreprennent sur les documents lorsqu'ils les ouvrent à partir des bibliothèques dans SharePoint Foundation. Au contraire, lorsque cette fonction est utilisée avec des documents stockés sur des ordinateurs clients, le propriétaire d'un document peut choisir quels droits assigner à chaque utilisateur de document. Pour plus d'informations sur l'utilisation d'IRM avec des bibliothèques de documents, consultez la rubrique Planification de bibliothèque de documents (SharePoint Foundation 2010).

Grâce aux services AD RMS sur Windows Server 2008, Windows Server 2008 R2 et Windows Server 2012, les utilisateurs peuvent partager des documents protégés par des droits entre plusieurs entreprises qui possèdent une relation d’approbation fédérée. Pour plus d’informations, voir Présentation des services AD RMS (Active Directory Rights Management Services) et Fédération des services AD RMS (Active Directory Rights Management Services).

Également doté des services AD RMS, Exchange Server 2012 offre une nouvelle fonctionnalité de courrier électronique protégé par IRM, y compris la protection AD RMS pour les messages vocaux de messagerie unifiée et des règles de protection de Outlook qui peuvent automatiquement appliquer une protection IRM aux messages d'Outlook 2013 avant de quitter le client Outlook. Pour plus d'informations, consultez les rubriques Nouveautés dans Exchange 2013 et Présentation de la gestion des droits relatifs à l'information.

En savoir plus sur les Services AD RMS (Active Directory Rights Management Services).

Dans une installation typique, Windows Server 2003 déployé avec RMS ou Windows Server 2008, Windows Server 2008 R2, Windows Server 2012 ou Windows Server 2012 R2 déployé avec AD RMS permet l’utilisation d’autorisations IRM avec Office 2013. Si un serveur RMS n’est pas configuré sur le même domaine que les utilisateurs, les comptes Microsoft des utilisateurs peuvent être utilisés pour authentifier les autorisations, à la place d’Active Directory. Les utilisateurs doivent avoir accès à Internet pour se connecter aux serveurs du compte Microsoft.

Vous pouvez utiliser des comptes Microsoft lorsque vous attribuez des autorisations aux utilisateurs qui doivent accéder au contenu d'un fichier restreint. Lorsque vous utilisez des comptes Microsoft pour l'authentification, chaque utilisateur doit recevoir spécifiquement l'autorisation d'accéder à un fichier. Les groupes d'utilisateurs ne peuvent pas recevoir d'autorisations d'accès à un fichier.

L'application d'autorisations IRM à des documents ou des messages électroniques requiert les éléments suivants :

  • L’accès à RMS pour Windows Server 2003, ou AD RMS pour Windows Server 2008, Windows Server 2008 R2, Windows Server 2012 ou Windows Server 2012 R2, pour authentifier les autorisations. L’authentification peut également être gérée à l’aide du service de compte Microsoft sur Internet.

  • Logiciel client Rights Management (RM). Le logiciel client RM est inclus dans Windows Vista et versions ultérieures ou est disponible sous forme d'un complément pour Windows XP et Windows Server 2003.

  • Microsoft Office 2003, Microsoft Office System 2007, Office 2010 ou Office 2013. Certaines versions d'Office permettent aux utilisateurs de créer des autorisations IRM.

Les services RMS ou AD RMS de Windows gèrent les licences et autres fonctions serveur d'administration utilisées conjointement avec IRM pour fournir des droits de gestion. Un programme client compatible RMS, tel qu'Office 2013, permet aux utilisateurs de créer et d'afficher des contenus protégés par des droits.

Pour plus d'informations sur le fonctionnement de RMS et comment installer et configurer un serveur RMS, consultez la rubrique Services AD RMS (Active Directory Rights Management Services).

Le logiciel client RM est inclus dans Windows Vista, Windows 7, Windows 8 et Windows 8.1. Une installation et une configuration séparées du logiciel client RMS sont requises sur Windows XP et Windows Server 2003 pour l’interaction avec RMS ou AD RMS sur l’ordinateur qui exécute Windows ou le service de compte Microsoft sur Internet.

Téléchargez le pack du service client RMS pour permettre aux utilisateurs sur Windows XP ou Windows Server 2003 d'exécuter des applications qui restreignent les autorisations en s'appuyant sur les technologies RMS.

Tout comme Office 2003, Office 2007 et Office 2010, Office 2013 comprend des groupes de droits prédéfinis que les utilisateurs peuvent appliquer à des documents et des messages, tels que Lire et Modifier dans Word 2013, Excel 2013 et PowerPoint 2013. Vous pouvez également définir des stratégies d'autorisation IRM personnalisées pour fournir différents packages de droits IRM aux membres de votre entreprise.

Vous créez et vous gérez les modèles de stratégie des droits à l'aide du site d'administration sur votre serveur RMS ou AD RMS. Pour plus d'informations sur la création, la configuration et la publication de modèles de stratégie d'autorisations personnalisés, consultez la rubrique Guide pas à pas de création et de déploiement de modèles de stratégie de droits AD RMS (Active Directory Rights Management Services). Pour les règles de protection Exchange Server 2010 Outlook, consultez la rubrique Présentation des règles de protection Outlook.

Les droits que vous pouvez inclure dans les modèles de stratégie d'autorisations pour Office 2013 sont répertoriés dans les sections suivantes.

Chaque autorisation IRM répertoriée dans le tableau suivant peut être appliquée par les applications Office 2013 configurées sur un réseau incluant un serveur qui exécute les services RMS ou AD RMS.

Droits des autorisations IRM

Droit IRM Description

Contrôle total

Donne à l'utilisateur tous les droits répertoriés dans ce tableau, ainsi que le droit d'apporter des modifications qui sont associées au contenu. L'expiration ne s'applique pas aux utilisateurs disposant du contrôle total.

Affichage

Permet à l'utilisateur d'ouvrir du contenu IRM. Cela correspond à l'accès en lecture dans l'interface utilisateur Office 2013.

Modification

Permet à l'utilisateur de configurer le contenu IRM.

Enregistrer

Permet à l'utilisateur d'enregistrer un fichier.

Extraire

Permet à l'utilisateur d'effectuer une copie de n'importe quelle partie d'un fichier et de coller cette partie du fichier dans l'espace de travail d'une autre application.

Exporter

Permet à l'utilisateur d'enregistrer du contenu dans un autre format de fichier à l'aide de la commande Enregistrer sous. Selon l'application qui utilise le format de fichier que vous sélectionnez, le contenu peut être enregistré sans protection.

Impression

Permet à l'utilisateur d'imprimer le contenu d'un fichier.

Autoriser les macros

Permet à l'utilisateur d'exécuter des macros sur le contenu d'un fichier.

Transférer

Permet à un destinataire de courrier électronique de transférer un message électronique IRM, et d'ajouter ou de supprimer des destinataires des lignes À : et Cc :.

Réponse

Permet aux destinataires de courriers électroniques de répondre à un message électronique IRM.

Répondre à tous

Permet aux destinataires de courriers électroniques de répondre à tous les utilisateurs sur les lignes À : et Cc : d'un message électronique IRM.

Afficher les droits

Donne à l'utilisateur l'autorisation d'afficher les droits associés à un fichier. Office ignore ce droit.

Office 2013 fournit les groupes de droits prédéfinis suivants, parmi lesquels les utilisateurs peuvent choisir quand ils créent du contenu IRM. Les options sont disponibles dans la boîte de dialogue Autorisation pour Word 2013, Excel 2013, et PowerPoint 2013. Dans l'application Office, sélectionnez l'onglet Fichier, choisissez Informations, le bouton Protéger le document, sélectionnez Restreindre l'accès, puis choisissez parmi les options répertoriées, qui sont remplies par le modèle serveur de gestion des droits numériques. Le tableau suivant répertorie les groupes d'autorisations prédéfinis.

Groupes d'autorisations prédéfinies Lire/Modifier

Groupe IRM prédéfini Description

Lecture

Les utilisateurs ayant l'autorisation Lire ont le droit Afficher.

Modifier

Les utilisateurs ayant l'autorisation Modifier ont les droits Afficher, Modifier, Extraire et Enregistrer.

Dans Outlook 2013, les utilisateurs peuvent sélectionner le groupe de droits prédéfini suivant quand ils créent un message électronique. Pour accéder à l'option à partir d'un message, choisissez Fichier, Informations, puis Définir les autorisations. Choisissez parmi les options proposées, qui proviennent du modèle serveur de gestion des droits numériques. Le tableau suivant répertorie les groupes d'autorisations de messagerie prédéfinis.

Groupe prédéfini « Ne pas transférer »

Groupe IRM prédéfini Description

Ne pas transférer

Dans Outlook, l'auteur d'un message électronique peut appliquer l'autorisation Ne pas transférer aux utilisateurs des lignes À :, Cc : et Cci :. Cette autorisation inclut les droits Lire, Modifier, Répondre et Répondre à tous.

D'autres autorisations IRM peut être spécifiées dans Word 2013, Excel 2013, et PowerPoint 2013. À partir de Informations, Protéger le document, choisissez Restrictions de modifications. Pour des options de restriction supplémentaires, choisissez Limiter les autorisations en bas du volet Restreindre la modification. Par exemple, les utilisateurs peuvent indiquer une date d'expiration, empêcher d'autres utilisateurs d'imprimer ou de copier du contenu, etc.

Par défaut, Outlook permet l'affichage des messages par un navigateur qui prend en charge la gestion des droits.

Lorsque les modèles de stratégie des droits sont terminés, enregistrez-les sur un partage de serveur où tous les utilisateurs peuvent accéder aux modèles ou copiez-les dans un dossier local sur l'ordinateur de l'utilisateur. Les paramètres de stratégie IRM disponibles dans le fichier de modèle de stratégie de groupe Office (Office15.admx) peuvent être configurés pour pointer vers l'emplacement où sont stockés les modèles de stratégie des droits (localement ou sur un partage serveur disponible). Pour plus d'informations, consultez la rubrique Fichiers de modèles d'administration Office 2013 (ADMX, ADML) et outil de personnalisation Office.

Vous pouvez verrouiller de nombreux paramètres pour personnaliser IRM à l'aide du modèle de stratégie de groupe Office (Office15.admx). Vous pouvez également utiliser l'Outil de personnalisation Office (OPO) pour configurer les paramètres par défaut, ce qui permet aux utilisateurs de configurer les paramètres. Il existe en outre des options IRM configurables uniquement avec des paramètres de clé de Registre.

Les paramètres que vous pouvez configurer pour IRM dans la stratégie de groupe et à l'aide de l'OPO sont répertoriés dans le tableau suivant. Dans la stratégie de groupe, ces paramètres se trouvent sous Configuration utilisateur\Modèles d'administration\Microsoft Office 2013\Gérer les autorisations restreintes. Les paramètres de l'OPO se trouvent aux emplacements correspondants dans la page Modifier les paramètres utilisateur de l'OPO.

Paramètres IRM pour la stratégie de groupe ou l'OPO

Option IRM Description

Délai Active Directory pour l'interrogation d'une entrée pour le développement de groupes

Spécifie la valeur de délai d'attente pour interroger une entrée Active Directory lors du développement d'un groupe.

URL de demande d'autorisations supplémentaires

Spécifie l'emplacement où un utilisateur peut obtenir plus d'informations sur l'obtention de l'accès au contenu IRM.

Autoriser les utilisateurs qui disposent de versions antérieures de Microsoft Office à lire avec des navigateurs…

Permet aux utilisateurs sans Office 2013 d'afficher les droits qui sont du contenu géré à l'aide du complément Gestion des droits pour Windows Internet Explorer.

Toujours développer les groupes dans Office lors de la restriction des autorisations pour les documents

Le nom de groupe est automatiquement développé pour afficher tous les membres du groupe lorsque les utilisateurs appliquent des autorisations à un document en sélectionnant un nom de groupe dans la boîte de dialogue Autorisation.

Toujours demander à l'utilisateur de se connecter pour vérifier les autorisations

Les utilisateurs qui ouvrent un document Office géré par des droits doivent se connecter à Internet ou à un réseau local pour confirmer par RMS, ou via leur compte Microsoft, qu'ils disposent d'une licence IRM valide.

Ne jamais autoriser l'utilisateur à spécifier des groupes lors de la restriction des autorisations pour les documents

Renvoie une erreur lorsque les utilisateurs sélectionnent un groupe dans la boîte de dialogue Autorisation : « Vous ne pouvez pas publier du contenu dans les Listes de distribution. Vous pouvez uniquement spécifier les adresses de messagerie d'utilisateurs individuels. »

Empêche les utilisateurs de modifier les autorisations définies pour un contenu géré par des droits

Si cette option est activée, les utilisateurs peuvent utiliser du contenu qui inclut déjà des autorisations d'IRM, mais ils ne peuvent ni appliquer les autorisations d'IRM à un nouveau contenu ni configurer les droits sur un document.

Désactiver l'interface utilisateur de la Gestion des droits relatifs à l'information (IRM)

Désactive toutes les options associées à la Gestion des droits dans l'interface utilisateur de toutes les applications Office.

Pour plus d'informations sur la personnalisation de ces paramètres, consultez la rubrique Configuration de la Gestion des droits relatifs à l'information dans Office 2013.

Les paramètres que vous pouvez configurer pour IRM dans le Registre sont répertoriés dans les tableaux ci-dessous.

Les paramètres de Registre IRM suivants sont situés dans HKCU\Software\Microsoft\Office\15.0\Common\DRM.

Options de clé de Registre IRM

Entrée de Registre Type Valeur Description

RequestPermission

DWORD

1 = la case à cocher est activée.

0 = la case à cocher est désactivée.

Cette clé de Registre active ou désactive la valeur par défaut de la case à cocher Les utilisateurs peuvent demander des autorisations supplémentaires à.

DoNotUseOutlookByDefault

DWORD

0 = Outlook est utilisé

1 = Outlook n'est pas utilisé

La boîte de dialogue Autorisation utilise Outlook pour valider les adresses de messagerie entrées dans cette boîte de dialogue, provoquant ainsi le démarrage d'une instance d'Outlook lors de la restriction des autorisations. Désactivez l'option en utilisant cette clé.

Le paramètre de Registre IRM suivant se trouve dans HKCU\Software\Microsoft\Office\15.0\Common\DRM\LicenseServers. Il n'y a aucun paramètre de stratégie de groupe correspondant.

Paramètres de Registre IRM pour les serveurs de licences

Entrée de Registre Type Valeur Description

LicenseServers

Clé/Ruche. Contient des valeurs DWORD portant le nom d'un serveur de licences.

Affectez à la valeur l'URL du serveur. Si la valeur de DWORD est 1, Office ne vous invite pas à obtenir une licence (vous obtenez uniquement la licence).

Si la valeur est égale à zéro ou s'il n'existe pas d'entrée de Registre pour ce serveur, Office vous invite à fournir une licence.

Exemple : si « http://contoso.com/_wmcs/licensing = 1 » est une valeur pour ce paramètre, un utilisateur qui tenterait d'obtenir une licence de ce serveur pour ouvrir un document géré par des droits ne serait pas invité à fournir une licence.

Le paramètre de Registre IRM suivant se trouve dans HKCU\Software\Microsoft\Office\15.0\Common\Security. Il n'y a aucun paramètre de stratégie de groupe correspondant.

Paramètres de Registre IRM pour la sécurité

Entrée de Registre Type Valeur Description

DRMEncryptProperty

DWORD

1 = les métadonnées du fichier sont chiffrées.

0 = les métadonnées sont stockées en texte clair. La valeur par défaut est 0.

Indiquez si vous souhaitez chiffrer toutes les métadonnées stockées dans un fichier géré par des droits.

Pour les formats de fichiers Open XML (par exemple, docx, xlsx, pptx et ainsi de suite), les utilisateurs peuvent décider de chiffrer les métadonnées Office stockées dans un fichier géré par des droits. Les utilisateurs peuvent chiffrer toutes les métadonnées Office, y compris les références de lien hypertexte, ou laisser le contenu sans chiffrement pour que d'autres applications puissent accéder aux données.

Les utilisateurs peuvent choisir le chiffrement des métadonnées en définissant une clé de Registre. Vous pouvez définir une option par défaut pour les utilisateurs en déployant le paramètre de Registre. Il est impossible de chiffrer certaines métadonnées uniquement : toutes les métadonnées sont chiffrées ou aucune ne l'est.

En outre, le paramètre de Registre DRMEncryptProperty ne détermine pas si le stockage des métadonnées du client non-Office, tel que le stockage créé par SharePoint 2013, est chiffré.

Ce choix de chiffrement ne s'applique pas à Microsoft Office 2003 ou aux autres formats de fichiers précédents. Office 2013 gère les formats précédents de la même façon que Office 2007 et Microsoft Office 2003.

Dans Outlook 2013, les utilisateurs peuvent créer et envoyer des messages électroniques avec des autorisations restreintes pour empêcher les messages d'être transférés, imprimés, ou copiés et collés. Les documents, les classeurs et les présentations Office 2013 attachés à des messages avec des autorisations restreintes sont également automatiquement restreints.

En tant qu'administrateur Outlook, vous pouvez configurer plusieurs options pour le courrier électronique soumis à IRM, telles que la désactivation d'IRM ou la configuration de la mise en cache locale des licences.

Les paramètres et les fonctionnalités IRM suivants peuvent être utiles lorsque vous configurez une messagerie électronique gérée par des droits :

  • configurer la mise en cache automatique des licences pour IRM ;

  • appliquer un délai d'expiration pour les messages électroniques ;

  • ne pas utiliser Outlook pour valider des adresses de courrier électroniques pour les autorisations IRM.

RemarqueRemarque :
Pour désactiver IRM dans Outlook, vous devez la désactiver pour toutes les applications Office. Il n'existe pas d'option distincte pour désactiver IRM seulement dans Outlook

Vous pouvez verrouiller la plupart des paramètres pour personnaliser IRM pour Outlook en utilisant le modèle de stratégie de groupe Outlook (Outlk15.admx) ou le modèle de stratégie de groupe Office (Office15.admx). Ou bien, vous pouvez configurer les paramètres par défaut pour la plupart des options en utilisant l'outil de personnalisation Office (OPO), qui permet aux utilisateurs de configurer ces paramètres. Les paramètres OPO se trouvent dans les emplacements correspondants de la page Modifier les paramètres utilisateur de l'OPO.

Options IRM Outlook

Emplacement Option IRM Description

Microsoft Outlook 2013\Divers

Ne pas télécharger les informations de licence des autorisations pour le message électronique IRM lors de la synchronisation des dossiers Exchange

Permet d'empêcher la mise en cache locale des informations de licence. Si cette option est activée, les utilisateurs doivent se connecter au réseau pour récupérer les informations de licence afin d'ouvrir les messages électroniques gérés par des droits.

Microsoft Outlook 2010\Options Outlook\ Options de messagerie\ Options de messagerie avancées

Lors de l'envoi d'un message

Pour appliquer l'expiration des messages électroniques, activez et entrez le nombre de jours avant l'expiration d'un message. Le délai d'expiration est appliqué seulement lorsque les utilisateurs envoient du courrier électronique géré par des droits et que le message n'est pas accessible après la période d'expiration.

Pour plus d'informations sur la personnalisation de ces paramètres, consultez la rubrique Configuration de la Gestion des droits relatifs à l'information dans Office 2013.

La boîte de dialogue Autorisation utilise Outlook pour valider les adresses de messagerie qui sont entrées dans cette boîte de dialogue. Cela entraîne le démarrage d'une instance d'Outlook lorsque les autorisations sont limitées. Vous pouvez désactiver cette option à l'aide de la clé de Registre figurant dans le tableau suivant. Il n'existe pas de paramètre de stratégie de groupe ni de paramètre de l'OPO correspondant pour cette option.

Le paramètre de Registre IRM suivant se trouve dans HKEY_CURRENT_USER\Software\Microsoft\Office\15.0\Common\DRM.

Options de clé de Registre IRM Outlook

Entrée de Registre Type Valeur Description

DoNotUseOutlookByDefault

DWORD

0 = Outlook est utilisé

1 = Outlook n'est pas utilisé

Désactivez l'option à l'aide de cette clé.

Cela vous a-t-il été utile ?
(1500 caractères restants)
Merci pour vos suggestions.
Microsoft réalise une enquête en ligne pour recueillir votre opinion sur le site Web de MSDN. Si vous choisissez d’y participer, cette enquête en ligne vous sera présentée lorsque vous quitterez le site Web de MSDN.

Si vous souhaitez y participer,
Afficher:
© 2014 Microsoft