Exporter (0) Imprimer
Développer tout

Modifications apportées dans Outlook 2010

 

S’applique à : Office 2010

Dernière rubrique modifiée : 2012-04-05

Les modifications apportées à Microsoft Outlook 2010 depuis la mise sur le marché de Microsoft Office Outlook 2007 peuvent affecter les points à prendre en compte lors d’une migration. Cet article dresse une liste de ces modifications. Si vous effectuez une mise à niveau depuis Office Outlook 2003, voir également Modifications apportées dans Outlook 2007 (http://go.microsoft.com/fwlink/?linkid=160240&clcid=0x40C) et Considérations sur la migration pour Outlook 2007 (http://go.microsoft.com/fwlink/?linkid=162899&clcid=0x40C).

Dans cet article :

Nouveautés

Fonctionnalités modifiées

Fonctionnalités supprimées

Considérations relatives à la migration

Cette section présente les nouvelles fonctionnalités d’Outlook 2010.

À partir de la version Microsoft Office 2010, Outlook est disponible sous la forme d’une application 32 bits et 64 bits. Le nombre de bits d’Outlook dépend de l’édition du système d’exploitation Windows (32 bits ou 64 bits) et de l’édition d’Office 2010 (32 bits ou 64 bits) installée sur l’ordinateur, si Office est déjà installé sur cet ordinateur. Le nombre de bits d’une version installée d’Outlook est toujours le même que le nombre de bits d’Office 2010, si Office est installé sur le même ordinateur. Pour plus d’informations, voir Éditions 64 bits d’Office 2010.

Si vous disposez d’une application MAPI, d’un complément ou d’une macro VBA qui utilise le modèle objet Outlook dans votre environnement, le nombre de bits de l’application doit être identique à celui de la version installée d’Outlook 2010. Pour plus d’informations, voir Considérations relatives aux applications MAPI pour Outlook dans Éditions 64 bits d’Office 2010 et Développement de solutions Outlook 2010 pour les systèmes 32 bits et 64 bits (traduction automatique) (http://go.microsoft.com/fwlink/?linkid=208699&clcid=0x40C).

Lorsqu’Outlook 2010 est installé, il définit la nouvelle clé de Registre, nommée Nombre de bits, qui indique si l’installation d’Outlook 2010 est une version 32 bits ou 64 bits. Cette information peut être utile aux administrateurs qui souhaitent auditer les ordinateurs pour déterminer les versions installées d’Outlook 2010 dans leurs organisations.

Chemin d’accès du Registre : HKEY_LOCAL_MACHINE\Software\Microsoft\Office\14.0\Outlook

Clé de Registre : nombre de bits

Valeur : x86 ou x64

Pour plus d’informations sur Microsoft Office 2010 64 bits, voir Éditions 64 bits d’Office 2010.

Microsoft Outlook affiche un aperçu de votre calendrier dans les demandes de réunion. La fonctionnalité Aperçu du calendrier indique où la réunion apparaît dans votre calendrier, parallèlement aux réunions en conflit et aux réunions adjacentes. Lorsque vous affichez une demande de réunion pour une réunion périodique, cette fonctionnalité vous permet de naviguer entre les instances de réunion de la série.

Outlook 2010 contient plusieurs nouvelles fonctionnalités, notamment les commandes Ignorer et Nettoyer, qui permettent aux utilisateurs de gérer leur boîte de réception plus efficacement. Le bouton Ignorer sur le Ruban déplace l’ensemble d’une conversation et toutes les futures réponses à cette conversation directement vers le dossier Éléments supprimés. Le bouton Nettoyer déplace les messages plus anciens et redondants de la conversation vers le dossier Éléments supprimés mais conserve le message le plus récent.

Outlook 2010 peut se connecter à plusieurs comptes Exchange en même temps. Les comptes Exchange peuvent se trouver dans des domaines ou des serveurs identiques ou différents.

Outlook Social Connector est un complément qui expose des données de réseaux sociaux, y compris des informations sur les amis, profils, activités et états, dans Outlook 2010. Dans le volet Personnes qui se trouve au bas d’un message électronique figurent des informations concernant l’expéditeur, telles que sa photo, son nom et sa fonction ; vous pouvez visualiser votre historique de communication avec cette personne, notamment les réunions et les pièces jointes, ainsi que des informations sur ses activités dans des réseaux sociaux. Pour plus d’informations, voir la section Outlook Social Connector dans Déterminer les fonctionnalités à activer ou personnaliser dans Outlook 2010 et la Référence du fournisseur Outlook Social Connector 1.1 (traduction automatique) (http://go.microsoft.com/fwlink/?linkid=208703&clcid=0x40C).

Les étapes rapides sont des boutons à un seul clic qui peuvent effectuer plusieurs actions en même temps. Les utilisateurs peuvent ainsi créer leurs propres étapes rapides pour gérer leur courrier électronique d’un simple clic.

Les listes de saisie semi-automatique de destinataires sont à présent stockées dans Exchange Server. La liste de saisie automatique de destinataires d’un utilisateur est désormais disponible sur n’importe quel ordinateur exécutant Outlook 2010 et connecté au même compte Exchange. Les noms peuvent être facilement supprimés dans la liste avec la nouvelle fonction de suppression incorporée.

Le Ruban, intégré à l’interface utilisateur Microsoft Office Fluent, remplace les menus et barres d’outils de la fenêtre principale d’Outlook. Ses onglets peuvent être personnalisés ou remplacés par des onglets que vous créez. Dans le menu Options, sous l’onglet Fichier, vous pouvez créer des onglets qui regroupent vos commandes et vos groupes favoris. Les onglets existants peuvent également être personnalisés afin de répondre aux besoins de l’organisation.

Grâce à une meilleure intégration de Microsoft Lync 2010 (précédemment Microsoft Lync) par rapport aux versions antérieures d’Outlook, vous pouvez démarrer des conversations en direct depuis Outlook 2010. Placez le pointeur de la souris sur un nom, affichez la disponibilité d’une personne, puis démarrez facilement une conversation, et ce directement par l’intermédiaire de la messagerie instantanée, de l’appel vocal ou de la vidéo.

Les fonctionnalités suivantes sont disponibles avec Microsoft Exchange Server 2010 et Outlook 2010.

  • Fonctionnalités du calendrier : une organisation peut désormais établir une relation d’approbation fédérée avec un partenaire externe et partager des informations de disponibilité (libre/occupé), un calendrier ou des contacts. La fédération fournit l’infrastructure de confiance sous-jacente qui permet d’activer facilement et en toute sécurité le partage d’informations entre des organisations Exchange et des organisations inter-site. Vous pouvez également utiliser la nouvelle vue Agenda de groupe du calendrier Outlook pour afficher plusieurs calendriers verticalement et non côte à côte, ou bien enregistrer ensemble les groupes de calendriers fréquemment utilisés à partir d’un seul emplacement. La vue Agenda de groupe est optimisée pour l’affichage d’un agenda d’un groupe et la planification d’une réunion d’un groupe.

  • Règles de routage et de réponse aux appels : la messagerie unifiée dans Exchange Server 2010 vous permet de créer des règles de routage et de réponse aux appels pour des personnes ou des groupes d’appelants, selon l’ID de l’appelant et les informations de contact.

  • Gestion des droits centralisée : vous pouvez définir des règles pour appliquer automatiquement des stratégies de gestion des droits relatifs à l’information à des courriers électroniques sortants, en fonction du contenu ou des destinataires.

  • Archive de messagerie électronique intégrée : la fonctionnalité d’archivage personnel, disponible avec Outlook 2010 et Exchange Server 2010, vous permet de reprendre le contrôle des données de messagerie de l’organisation sans recourir aux fichiers de dossiers personnels (.pst). À l’instar des fichiers .pst, cette fonctionnalité n’affecte pas la taille de la boîte aux lettres principale de l’utilisateur. Toutefois, contrairement aux fichiers .pst, les dossiers d’archivage de messagerie sont stockés en ligne pour que les utilisateurs puissent y accéder à l’aide de Microsoft Outlook Web App ou à partir d’un ordinateur secondaire à l’aide d’Outlook 2010. Qu’ils utilisent l’une ou l’autre de ces applications clientes, les utilisateurs peuvent consulter une boîte aux lettres d’archive, et déplacer ou copier des messages entre leurs boîtes aux lettres principales et l’archive.

  • Infos-courrier : cette fonctionnalité est un système d’avertissement configurable qui permet d’empêcher les erreurs courantes rencontrées dans les messages électroniques. Des informations supplémentaires sont présentées aux utilisateurs lorsqu’ils composent leurs messages. Les Infos-courrier sont affichées dans une barre d’informations similaire au message de bannière indiquant « Ce message n’a pas été envoyé. ». Elles n’empêchent pas l’envoi d’un message mais détectent des éventuelles anomalies concernant la remise du message ou son public ; par exemple, la validité du destinataire, si celui-ci est externe à l’organisation ou absent, si la liste de distribution est anormalement longue ou si un message risque de ne pas être remis.

  • Messagerie vocale protégée : cette fonctionnalité permet d’envoyer la messagerie vocale chiffrée dans la boîte aux lettres d’un utilisateur. Les messages vocaux protégés peuvent être marqués comme Privés pour empêcher leur transmission.

  • Messagerie textuelle via Exchange ActiveSync : les téléphones Windows Mobile 6.5 et Windows Phone 7(ou version ultérieure) ou les téléphones mobiles compatibles avec les navigateurs peuvent accéder aux messages texte à l’aide d’Exchange ActiveSync, un protocole de synchronisation optimisé pour travailler à la fois avec des réseaux à latence élevée et à faible bande passante.

  • Aperçu de messagerie vocale : la technologie Microsoft Speech convertit les messages vocaux en texte que les utilisateurs reçoivent dans un message électronique ou un message texte.

Pour plus d’informations sur Microsoft Exchange Server 2010, voir Microsoft Exchange 2010 (http://go.microsoft.com/fwlink/?linkid=163579&clcid=0x40C) et Nouveautés dans Exchange 2010 (http://go.microsoft.com/fwlink/?linkid=164425&clcid=0x40C) .

Cette section récapitule les modifications de fonctionnalités dans Outlook 2010.

La tolérance des compléments est une fonctionnalité importante de la plateforme Outlook 2010. Grâce à cette fonctionnalité, avant et après le chargement d’un complément par Outlook, Outlook continue de fonctionner et de répondre correctement. Outlook écrit une liste des compléments connectés dans le journal des événements Windows et enregistre l’heure de démarrage de chaque complément connecté. En outre, Outlook consigne dans le journal des événements Windows l’heure à laquelle un complément se bloque pendant un rappel d’événement. Pour que les compléments ne portent pas préjudice aux performances d’Outlook lorsqu’une action utilisateur ferme l’application Outlook, Outlook utilise un nouveau processus d’arrêt rapide. Pour plus d’informations sur le nouveau processus d’arrêt, voir Modifications de l’arrêt d’Outlook 2010 (http://go.microsoft.com/fwlink/?linkid=203255&clcid=0x40C).

Le mode Conversation dans Outlook 2010 a été modifié. Il fournit un affichage thématique des messages électroniques dans un dossier Microsoft Outlook et est accessible dans Outlook 2010 en cliquant sur Affichage, Conversation puis Afficher les messages dans les conversations. Le mode Conversation amélioré permet aux utilisateurs de traiter des volumes plus importants de courriers électroniques entrants, réduit la surcharge d’informations et augmente la productivité des utilisateurs au niveau de leurs messages électroniques.

Les comptes IMAP sont plus faciles à configurer dans Outlook 2010 que dans les versions antérieures. Lorsque les utilisateurs ajoutent un nouveau compte dans Outlook 2010, la configuration automatique d’un compte WebMail affecte le type IMAP aux comptes IMAP pris en charge par WebMail tels que Google Gmail. Il s’agit du comportement par défaut. Notez que les utilisateurs peuvent changer le type de compte en POP3 en sélectionnant l’option Configurer manuellement les paramètres du serveur dans la boîte de dialogue Ajouter un nouveau compte.

Les opérations de suppression et d’envoi pour les comptes IMAP ont également été améliorées dans Outlook 2010. Les comptes IMAP ont désormais un dossier Éléments supprimés à eux. En outre, Outlook 2010 ne demande pas un dossier Éléments envoyés, comme le faisait Office Outlook 2007. Cette approche est cohérente avec le comportement d’Outlook concernant les autres types de comptes de messagerie.

Outlook est plus réactif pour les utilisateurs IMAP dans Outlook 2010 et Office Outlook 2007 SP2. Les téléchargements de messages à la demande se produisent désormais en arrière-plan.

Outlook 2010 démarre et s’arrête plus rapidement que Office Outlook 2007. Les performances d’Outlook 2010 sont globalement plus rapides que celles de Office Outlook 2007.

  • Raccourcis clavier Alt : avec l’introduction du Ruban dans Outlook 2010, les raccourcis clavier Alt ont changé. Pour afficher les touches accélératrices, appuyez sur Alt.

  • Copier le modèle du dossier : la commande Copier le modèle du dossier est remplacée par l’option Appliquer l’affichage actuel aux autres dossiers de courrier sous l’onglet Affichage du Ruban.

  • Volets Affichage actuel et Organiser : le volet Affichage actuel dans le volet de navigation de Contacts, Tâches et Notes est supprimé dans Outlook 2010. En outre, le volet Organiser le dossier Boîte de réception, auquel vous pouviez accéder dans Office Outlook 2007 en cliquant sur Outils, puis sur Organiser, est supprimé dans Outlook 2010. Vous pouvez modifier et mettre en forme vos affichages à l’aide des fonctionnalités disponibles sous l’onglet Affichage du Ruban.

  • Menu Accéder : le menu Accéder est redondant avec le volet de navigation de Office Outlook 2007. Les raccourcis clavier affichés dans le menu Accéder fonctionnent toujours et se présentent maintenant sous la forme d’info-bulles sur les boutons du volet de navigation. Vous pouvez ainsi appuyer sur Ctrl+1 pour accéder à Message, Ctrl+2 pour Calendrier, Ctrl+3 pour Contacts, Ctrl+4 pour Tâches, etc.

  • Organiser une réunion : cette boîte de dialogue, accessible dans Office Outlook 2007 à partir du menu Actions dans l’affichage Calendrier, est remplacée par la commande Mode Calendrier sous l’onglet Accueil du Ruban.

  • Afficher les agendas de groupe : cette boîte de dialogue, accessible dans Office Outlook 2007 à partir du menu Actions dans l’affichage Calendrier, est remplacée par les commandes affichées dans la section Gérer les calendriers sous l’onglet Accueil du Ruban et dans le volet de navigation de l’affichage Calendrier. Dans l’option Groupes de calendriers du Ruban, vous pouvez créer un groupe de calendriers en cliquant sur Créer un groupe de calendriers ou en enregistrant les calendriers actuellement affichés à l’aide de la commande Enregistrer en tant que nouveau groupe de calendriers. Dans le volet de navigation, vous pouvez sélectionner les calendriers du groupe à afficher et cliquer avec le bouton droit sur un groupe pour afficher les commandes Renommer le groupe, Supprimer le groupe et Nouveau groupe de calendriers.

Par défaut, les scripts ne sont pas autorisés dans les dossiers publics. Il s’agit d’une mesure de sécurité. Pour modifier ce comportement par défaut, vous pouvez activer l’option Autoriser les scripts dans les dossiers publics dans le Centre de gestion de la confidentialité.

Pour activer l’option Autoriser les scripts dans les dossiers publics
  1. Dans le menu Fichier, cliquez sur Options.

  2. Cliquez sur Centre de gestion de la confidentialité.

  3. Cliquez sur Paramètres du Centre de gestion de la confidentialité.

  4. Dans la boîte de dialogue Centre de gestion de la confidentialité, cliquez sur Sécurité de messagerie électronique.

  5. Sous Script dans les dossiers, activez la case à cocher Autoriser les scripts dans les dossiers publics.

  6. Cliquez sur OK pour fermer la boîte de dialogue Centre de gestion de la confidentialité, puis cliquez sur OK pour fermer la boîte de dialogue Options Outlook.

Outlook 2010 vous permet de rechercher et de gérer aisément de grandes quantités de messages électroniques, d’éléments de calendrier et de fichiers de contacts. L’onglet Rechercher sur le nouveau Ruban d’Outlook 2010 comprend des options de filtre de recherche pour vous aider à limiter les résultats de la recherche. Vous pouvez rapidement modifier l’étendue de la recherche en sélectionnant par exemple Tous les sous-dossiers. Vous pouvez ensuite affiner la recherche à l’aide des boutons de filtre de recherche tels que Objet, A une pièce jointe ou Non lu. Enfin, vous pouvez exécuter des recherches avancées et afficher vos dernières recherches pour les exécuter à nouveau.

Les améliorations d’Outlook 2010 suivantes sont disponibles par le biais d’Exchange Server 2010.

  • Amélioration de la fiabilité des calendriers : les améliorations d’Outlook 2010 et d’Exchange Server 2010 augmentent la fiabilité des calendriers dans Office Outlook 2007. Ces améliorations englobent la résolution des conflits en mode en ligne lorsqu’il existe différentes versions mises à jour d’un élément sur le serveur et sur le client. En outre, plusieurs instances d’une réunion périodique peuvent maintenant être modifiées indépendamment les unes des autres.

    Exchange Server 2010 introduit l’Assistant Calendrier des réparations (ARC). ARC détecte et corrige automatiquement les incohérences qui se produisent pour les éléments de réunion uniques et périodiques dans les boîtes aux lettres situées sur une boîte aux lettres Exchange Server 2010 sur laquelle s’exécute le service Assistants Boîtes aux lettres Microsoft Exchange.

  • Amélioration des fonctionnalités de rétention et de conformité : les utilisateurs peuvent appliquer la stratégie de rétention à un message ou un dossier. Les informaticiens peuvent appliquer des stratégies sur les dossiers prédéfinis (boîte de réception, éléments envoyés, etc.). Une archive en ligne fournit également des dossiers distincts, en ligne uniquement, pour l’archivage et la conservation à long terme.

  • Administration simplifiée : grâce au contrôle d’accès basé sur les rôles, vous pouvez contrôler les ressources et les fonctionnalités auxquelles les utilisateurs peuvent accéder. Vous pouvez ainsi créer des stratégies d’affectation de rôles pour chaque groupe d’utilisateurs spécialisés et les personnaliser pour qu’elles accordent plus ou moins d’autorisations aux groupes. Par exemple, vous pouvez créer un rôle Offre de conformité pour rechercher les nouveautés juridiques dans les boîtes aux lettres, un rôle Ressources humaines pour mettre à jour les informations des employés dans l’annuaire de l’entreprise ou un rôle Assistance pour gérer les quotas des boîtes aux lettres. Les utilisateurs peuvent également gérer leurs propres tâches, telles que la création et la gestion de groupes de distribution ou le suivi de la remise des messages.

Pour plus d’informations sur Microsoft Exchange Server 2010, voir Microsoft Exchange 2010 (http://go.microsoft.com/fwlink/?linkid=163579&clcid=0x40C).

Cette section fournit des informations sur les fonctionnalités supprimées dans Outlook 2010.

L’onglet Administration a été supprimé de la boîte de dialogue Propriétés pour les dossiers publics. Le bouton Gestionnaire de dossiers se trouve désormais sous l’onglet Général. Le bouton Dossier modéré a été supprimé et la modération de dossier n’est plus disponible. Pour plus d’informations, voir La modération de dossier public a été abandonnée dans Outlook 2010 (http://go.microsoft.com/fwlink/?linkid=227779&clcid=0x40C) (éventuellement en anglais).

Il n’est plus possible de créer des fichiers de données Outlook hors connexion ANSI (.ost), sauf si la stratégie de groupe supplante cette règle. Par défaut, les profils créés dans Outlook 2010 sont au format Unicode.

Les fichiers de données Unicode Outlook sont recommandés dans tous les scénarios, sauf si des noms complets distincts sont nécessaires. Pour utiliser des noms complets distincts, configurez la stratégie de groupe de manière à affecter la valeur ANSI aux fichiers de données Outlook (.ost) par défaut. Les clés de la stratégie de groupe à définir se trouvent dans le modèle de stratégie de groupe d’Outlook 2010 dans Microsoft Outlook 2010\Paramètres du compte\Exchange et Microsoft Outlook 2010\Divers\Paramètres PST. Notez que les fichiers .ost ANSI ne fonctionnent pas pour les profils qui contiennent plusieurs comptes Microsoft Exchange Server.

Les utilisateurs ne peuvent plus déployer les paramètres de rétention basés sur l’archivage automatique, via Outlook 2010, à l’aide de la stratégie de groupe. Les utilisateurs qui ont besoin des stratégies de rétention sont encouragés à explorer les fonctionnalités de gestion des enregistrements de messagerie (MRM) dans Microsoft Exchange Server 2007 et Microsoft Exchange Server 2010.

L’outil de redéfinition de calendrier est supprimé dans Outlook 2010. Introduit dans Microsoft Office Outlook 2007, cet outil était accessible en cliquant sur Outils, Options, Options de calendrier, Fuseau horaire, puis en effectuant des sélections dans la liste déroulante Fuseau horaire. La redéfinition de calendrier est désormais disponible par le biais d’un outil Web distinct, l’Outil de mise à jour des données de fuseau horaire pour Microsoft Office, actuellement disponible dans le Centre de téléchargement de Microsoft.

Le bouton Changer de fuseau horaire n’est plus disponible dans la boîte de dialogue Fuseau horaire ; le code sous-jacent et le code de l’interface utilisateur sont également supprimés. Les nouveaux éléments de calendrier créés dans Outlook 2010 sont capables d’afficher les heures de début et de fin correctement sans passer par la redéfinition. Les utilisateurs peuvent recourir à l’Outil de mise à jour des données de fuseau horaire pour changer la base des serveurs et des clients de bas niveau.

Dans Outlook 2010, l’onglet Activités de la boîte de dialogue Propriétés du dossier Contacts est supprimé en raison de sa faible utilisation. Cette fonctionnalité permettait de personnaliser la liste des groupes de dossiers disponibles pour effectuer une recherche sur un élément de contact individuel dans la vue Activités.

La connectivité Distributed Authoring and Versioning (DAV) est supprimée dans Outlook 2010. DAV est un ancien mécanisme utilisé lorsque vous vous connectez à Windows Live Hotmail et synchronisez la messagerie électronique. Il existe un nouveau mécanisme pour la connectivité à Hotmail qui permet la synchronisation de la messagerie électronique, des contacts et du calendrier par le biais d’un téléchargement Web. Les utilisateurs de Hotmail ne constatent aucune perte visible de fonctionnalité. Quant à ceux qui se connectent à d’autres comptes DAV (comptes hors Hotmail), ils perdent la connectivité et ne peuvent plus synchroniser la messagerie électronique.

Outlook 2010 ne peut pas se connecter à Microsoft Exchange Server 2000 ni aux versions antérieures d’Exchange. Les utilisateurs exécutant Exchange Server 2000 dans leurs environnements recevront un message d’erreur quand Outlook 2010 tentera de se connecter au serveur. Ce message indique que la version du serveur n’est pas prise en charge. Les dossiers publics d’Microsoft Outlook 2010 ne pourront pas non plus se connecter à Exchange Server 2000, même si aucun message d’erreur ne s’affichera. Les utilisateurs doivent migrer vers Exchange Server 2003, Exchange Server 2007 ou Exchange Server 2010.

La prise en charge de la fonctionnalité de sécurité des messages Exchange dans Outlook 2010 est supprimée. Les clients devront pour cela utiliser S/MIME. L’infrastructure de prise en charge de la fonctionnalité de sécurité des messages Exchange a été rendue obsolète dans Exchange 2000 SP2. Pour plus d’informations sur S/MIME, voir Présentation du protocole S/MIME(http://go.microsoft.com/fwlink/?linkid=167356&clcid=0x40C).

La liste des derniers Dossier d’un autre utilisateur ouverts, disponible dans le menu Fichier | Ouvrir, est supprimée. À la place, pensez à utiliser des délégués, en ajoutant des comptes Exchange supplémentaires aux profils utilisateur ou en partageant des tâches et des calendriers. L’option Dossier d’un autre utilisateur est toujours disponible dans Outlook 2010 en cliquant sur l’onglet Fichier du Ruban et sur Ouvrir.

L’outil de vérification de l’intégrité (scanost.exe) Dossier en mode hors connexion (.ost) n’est pas inclus dans Outlook 2010. Cet outil était recommandé dans les versions précédentes pour corriger les erreurs dans les fichiers de données Outlook (.ost).

S’il existe un problème avec un dossier spécifique, vous pouvez resynchroniser le dossier :

  1. Cliquez avec le bouton droit sur le dossier, puis cliquez sur Propriétés.

  2. Dans la boîte de dialogue qui s’affiche, cliquez sur le bouton Effacer les éléments hors connexion, puis cliquez sur OK.

  3. Dans le Ruban d’Outlook 2010, cliquez sur l’onglet Envoyer/Recevoir.

  4. Cliquez sur Mettre à jour le dossier.

Sinon, nous vous recommandons de supprimer le fichier .ost et de laisser Outlook télécharger à nouveau les informations à partir d’Exchange, sauf si vous disposez de données locales qui ne sont pas présentes sur le serveur. Dans ce cas, nous vous recommandons d’exporter les données vers un fichier de données Outlook (.pst), de supprimer le fichier .ost, d’autoriser à nouveau le téléchargement des données du serveur, puis d’importer les données du fichier .pst à l’aide de l’option Ne pas importer les doublons, accessible via l’option Ouvrir, sous l’onglet Fichier.

Les options d’Outlook 2010 de redimensionnement des photos jointes n’incluent pas la résolution 640 x 480, ni 800 x 600 pixels. Si vous décidez de redimensionner une image, Outlook 2010 utilise la valeur la plus grande des trois sélections précédemment prises en charge (1024 x 768). Il s’agit du comportement par défaut.

De plus, les options de redimensionnement ont été déplacées vers l’onglet Fichier.

Ces modifications ont été apportées pour simplifier les options de redimensionnement et les rendre plus visibles.

La fonctionnalité Cachet électronique est supprimée dans Outlook 2010. L’option Lors de l’envoi d’un message électronique, apposer un cachet pour permettre aux clients de messagerie de différencier le courrier normal du courrier indésirable est supprimée de la boîte de dialogue Options du courrier indésirable et les cachets électroniques ne sont pas générés par Outlook 2010.

Le site Web Office Online Partage de calendriers permettait aux utilisateurs d’afficher et de gérer leurs calendriers partagés dans un navigateur Web sans avoir à s’abonner au calendrier publié. Dans Outlook, les utilisateurs pouvaient sélectionner l’option Afficher l’aperçu de ce calendrier lorsqu’ils étaient notifiés du partage d’un calendrier les concernant.

Le site Web du service de partage de calendriers Microsoft Office Outlook est abandonné pour Outlook 2010. Par conséquent, l’option Afficher l’aperçu de ce calendrier est supprimée dans Outlook 2010. Les utilisateurs pourront toujours publier leurs calendriers pour les partager. Toutefois, pour afficher leur contenu, ils doivent s’abonner au calendrier pour le consulter dans Outlook. S’agissant de l’accès au Web, les utilisateurs doivent s’abonner au calendrier dans Windows Live Calendar. Les utilisateurs qui s’abonnent au calendrier Office Online publié dans Outlook ne sont pas concernés.

La fonctionnalité Aperçu rapide est une visionneuse de fichiers qui a été fournie avec Windows 95, Windows 98 et Windows NT 4.0. Le code associé dans Outlook a été supprimé dans Outlook 2010. Les utilisateurs qui utilisent les systèmes d’exploitation pris en charge ne voient aucune modification.

La fonctionnalité Courrier à distance est supprimée dans Outlook 2010 et a été remplacée par Mode mis en cache, qui a été introduit dans Outlook 2003.

Le code de configuration du complément Barre d’outils de recherche est supprimé dans Outlook 2010. Ce complément permet l’indexation locale des banques de boîtes aux lettres Exchange Server en mode en ligne à l’aide de Windows Desktop Search. En raison de cette modification, les messages électroniques contenus dans les boîtes aux lettres Exchange en ligne ne s’affichent pas dans les résultats de recherche de l’Explorateur Windows. Le complément d’indexation en ligne est un composant hérité qui affecte négativement les performances d’Outlook lors du démarrage et de l’arrêt. Les utilisateurs peuvent désormais tirer parti de l’amélioration de la fiabilité d’Outlook et d’une réduction sensible de l’utilisation de la bande passante par Exchange. Pour des recherches rapides, utilisez le mode Exchange mis en cache ou, pour le mode en ligne, utilisez Exchange Search dans Exchange 2007 et Exchange Server 2010.

Dans Office Outlook 2007 et certaines versions antérieures, cette fonctionnalité ouvre un nouveau message électronique avec un fichier .xnk joint qui établit un lien avec le dossier public. En raison de la sécurité améliorée dans Office Outlook 2007, l’accès est refusé aux raccourcis de dossiers publics Microsoft Exchange Server ayant l’extension .xnk. Il s’agit du comportement par défaut. Dans Outlook 2010, l’option Envoyer un lien vers ce dossier du menu contextuel Dossier public est donc supprimée. À la place, pensez à utiliser SharePoint Server pour la collaboration.

Dans Outlook 2010, la possibilité de spécifier le format des messages électroniques à l’aide de la commande Options d’envoi est supprimée. Cette fonctionnalité était utile pour envoyer des messages électroniques à des utilisateurs équipés d’ordinateurs Apple. Ces ordinateurs peuvent aujourd’hui lire les messages électroniques dans le type MIME (Multipurpose Internet Mail Extensions). Dans Office Outlook 2007, pour trouver la commande Options d’envoi, entrez une adresse électronique dans la ligne À, résolvez l’adresse électronique, cliquez avec le bouton droit sur l’adresse électronique et sélectionnez Options d’envoi.

La possibilité d’ombrer les en-têtes de groupes est supprimée dans Outlook. Dans Office Outlook 2007, pour accéder à cette fonctionnalité, cliquez avec le bouton droit sur l’en-tête de colonne, sélectionnez Personnalisé…, Personnaliser l’affichage en cours, puis cliquez sur Autres paramètres.

Les extensions de client Exchange tierce partie ne se chargent pas dans Outlook 2010. Nous recommandons aux utilisateurs de contacter leur fournisseur d’extensions de client Exchange tierce partie pour plus d’informations sur la mise à jour de leurs solutions. Ces extensions sont remplacées par des compléments générés à l’aide de Microsoft Visual C++, Visual Studio Tools pour Office ou des outils tiers capables de créer un complément COM Outlook.

La prise en charge de navigateur Web est supprimée dans Outlook 2010. Les fonctionnalités associées suivantes ont également été supprimées.

  • Afficher des pages Web dans Outlook

  • Option Enregistrer en tant que page Web pour le calendrier

  • Effectuer des recherches sur Internet dans Outlook

  • Naviguer vers les pages Web à partir d’Outlook

NoteNote
Si vous souhaitez disposer d’une solution de remplacement pour enregistrer votre calendrier en tant que page Web, insérez votre calendrier dans un message électronique, puis enregistrez-le en tant que fichier .html en appliquant la méthode suivante. Une fois le fichier créé, vous pouvez le configurer à l’aide de Microsoft Word 2010.
Pour enregistrer votre calendrier en tant que page Web
  1. Dans le Ruban, cliquez sur Nouveau message électronique.

  2. Dans le corps du message électronique, positionnez votre curseur là où vous souhaitez insérer votre calendrier.

  3. Sous l’onglet Insertion, cliquez sur Calendrier.

  4. Dans la liste déroulante Plage de dates, sélectionnez la plage de dates souhaitée pour votre calendrier, puis cliquez sur OK.

  5. Sous l’onglet Fichier, cliquez sur Enregistrer sous, puis procédez comme suit dans la boîte de dialogue Enregistrer sous :

    1. Dans le volet de navigation, cliquez sur le dossier dans lequel vous souhaitez enregistrer le fichier.

    2. Dans la zone Nom de fichier, tapez le nom que vous souhaitez attribuer à votre calendrier.

    3. Dans la liste déroulante Type de fichier, sélectionnez HTML.

    4. Cliquez sur Enregistrer.

Même si plusieurs nouvelles fonctionnalités et modifications de l’interface utilisateur sont ajoutées dans Outlook 2010, les fichiers de données Outlook (.pst et .ost) et les formats de fichiers de profils Outlook (.prf) dans Outlook 2010 sont compatibles avec les versions antérieures.

Avec Outlook 2010, les utilisateurs peuvent ouvrir et utiliser les fichiers de données Outlook qui ont été créés dans les versions antérieures d’Outlook. Les utilisateurs qui possèdent des fichiers de données Outlook (.pst) peuvent continuer à les utiliser sans les convertir ou les faire évoluer. Les utilisateurs dont les comptes Exchange sont configurés pour utiliser le mode Exchange mis en chache ont des fichiers de données Outlook (.ost) hors ligne. Vous n’avez pas besoin de recréer ces fichiers .ost si vous effectuez une mise à jour sur place à Outlook 2010.

Notez que le transfert de fichiers .ost entre ordinateurs n’est pas pris en charge. Par conséquent, vous ne devez pas copier manuellement des fichiers .ost entre ordinateurs. En outre, l’outil User State Migration Tool (USMT) ne peut pas être utilisé pour migrer des fichiers .ost.

Par défaut, les fichiers Outlook .pst et .ost créés avec Office Outlook 2003 via Outlook 2010 sont au format de fichier Unicode mis à jour, ce qui permet l’utilisation de fichiers plus volumineux (la limite de 2 gigaoctets étant supprimée). Le format de fichier de données ANSI non Unicode est également pris en charge par Outlook 2010.

Si les utilisateurs ne possèdent pas de fichiers .ost au format ANSI non Unicode, nous leur recommandons de mettre à niveau leurs fichiers en Unicode.

Comme dans les versions antérieures d’Outlook, vous pouvez continuer à utiliser le fichier de profil Outlook (.prf) pour fournir des options permettant de spécifier des paramètres Outlook ou des services MAPI supplémentaires. Le format de fichier .prf d’Outlook 2010 a changé mais les versions Office Outlook 2007, Office Outlook 2003 et Outlook 2002 du fichier sont compatibles avec Outlook 2010. Si vous envisagez d’effectuer des mises à jour du fichier .prf pour un déploiement d’Outlook 2010, nous vous recommandons de recréer le fichier .prf à l’aide de l’Outil de personnalisation Office (OPO) d’Office 2010, d’exporter les paramètres dans un nouveau fichier .prf et d’utiliser ce fichier pour spécifier les paramètres d’Outlook ou les services MAPI supplémentaires souhaités.

En raison des modifications d’Outlook 2010 permettant plusieurs comptes de messagerie Exchange, les profils utilisateur qui ont été mis à niveau vers Outlook 2010 ne fonctionneront pas si l’utilisateur supprime Outlook 2010, réinstalle Office Outlook 2007, puis tente de démarrer Office Outlook 2007 en utilisant le même profil utilisateur. Dans ce scénario, le profil utilisateur doit être supprimé et recréé dans Windows par l’intermédiaire des options du Panneau de configuration et du module Courrier.

Dans Office 2010, Visual Basic for Applications (VBA) 6.0 a été mis à jour vers la version 7.0. Les paramètres par défaut de VBA 7.0 sont rétablis après la migration au lieu d’être à nouveau remplis automatiquement. Ceci est dû au fait que les paramètres de Registre pour VBA se trouvent dans une ruche différente dans Office 2010, comme le montre le tableau suivant.

 

Version Sous-clé de Registre

Office System 2007 et versions précédentes

HKEY_CURRENT_USER\Software\Microsoft\VBA\6.0\Common

Office 2010

HKEY_CURRENT_USER\Software\Microsoft\VBA\7.0\Common

Pour plus d’informations, voir Paramètres du Registre utilisateur à faire migrer vers Office 2010.

Cela vous a-t-il été utile ?
(1500 caractères restants)
Merci pour vos suggestions.
Afficher:
© 2014 Microsoft