Exporter (0) Imprimer
Développer tout

Guide de référence du fichier Config.xml (SharePoint Server 2010)

 

S’applique à : SharePoint Server 2010

Dernière rubrique modifiée : 2012-08-08

Lorsque vous souhaitez contrôler la façon dont Microsoft SharePoint Server 2010 est installé, utilisez le fichier Config.xml et l’outil en ligne de commande Setup. Vous pouvez par exemple utiliser le fichier Config.xml pour effectuer les opérations suivantes :

  • effectuer une installation en mode silencieux de SharePoint Server 2010 ;

  • installer SharePoint Server 2010 en utilisant une configuration commune à plusieurs serveurs ;

  • effectuer une installation automatisée ou à base de script de SharePoint Server 2010.

Dans cet article :

Pour contrôler les options d’installation, commencez par modifier le fichier Config.xml dans un éditeur de texte afin d’y inclure les éléments dont vous avez besoin ainsi que leurs paramètres. Exécutez ensuite setup.exe /config [path and file name] pour indiquer que le programme d’installation utilisera les options définies dans le fichier Config.xml.

ImportantImportant
Utilisez un éditeur de texte, tel que le Bloc-notes, pour modifier le fichier Config.xml. N’utilisez pas un éditeur XML à usage général, tel que Microsoft Office Word 2007.

Le DVD du produit contient des exemples de fichiers Config.xml. Ceux-ci sont stockés dans le dossier Files à la racine du DVD, dans des dossiers qui correspondent aux différents scénarios. Il s’agit des dossiers suivants :

  • Setup   Contient un fichier Config.xml à utiliser pour configurer une nouvelle installation sur un serveur unique (autonome, avec SQL Express).

  • SetupFarm   Contient un fichier Config.xml à utiliser pour configurer une nouvelle installation sur une batterie de serveurs.

  • SetupFarmSilent   Contient un fichier Config.xml à utiliser pour configurer une batterie de serveurs en mode silencieux.

  • SetupFarmUpgrade   Contient un fichier Config.xml à utiliser lors de la mise à niveau d’une batterie de serveurs existante sur place.

  • SetupSilent   Contient un fichier Config.xml à utiliser pour configurer une nouvelle installation sur un serveur unique (autonome, avec SQL Express) en mode silencieux.

  • SetupSingleUpgrade   Contient un fichier Config.xml à utiliser lors de la mise à niveau d’un serveur unique existant (autonome) sur place.

Pour plus d’informations sur les différences entre les différents scénarios de mise à niveau, voir Déterminer l’approche de mise à niveau (SharePoint Server 2010).

Le tableau suivant contient une liste d’éléments du fichier Config.xml. Ces éléments peuvent apparaître dans n’importe quel ordre, à l’exception de l’élément Élément Configuration, qui doit être le premier élément du fichier, et des éléments tels que Élément Command, dont la place dans le fichier Config.xml influe sur leur traitement au cours de l’installation.

 

Élément

Description

Élément Configuration

Élément de niveau supérieur.

Élément ARP

Valeurs qui déterminent le texte et le comportement de l’option Ajouter ou supprimer des programmes dans le Panneau de configuration du produit.

Élément Command

Exécute une commande durant l’installation.

Élément Display

Niveau d’interface utilisateur affiché pour l’utilisateur par le programme d’installation.

Élément INSTALLLOCATION

Chemin d’accès complet du dossier sur l’ordinateur de l’utilisateur dans lequel le produit est installé.

Élément Logging

Options déterminant le type de journalisation mis en œuvre par le programme d’installation

Élément DATADIR

Emplacement à utiliser pour stocker les fichiers de données.

Élément Package

Package ou produit à installer.

Élément PIDKEY

Clé de produit de licence en volume à 25 caractères.

Élément Setting

Valeurs des propriétés de Windows Installer.

Le programme d’installation recherche une copie de Config.xml dans le même dossier que Setup.exe. En l’absence de copie à cet endroit, le programme d’installation utilise le fichier Config.xml qui réside dans le dossier Files principal du produit en cours d’installation.

Vous pouvez également utiliser l’option de ligne de commande /config du programme d’installation pour indiquer l’emplacement du fichier Config.xml. Exemple :

\\<serveur>\<partage>\setup.exe /config \\<serveur>\<partage>\<dossier>\config.xml

Les éléments XML dans Config.xml commencent par un crochet pointu (<) et se terminent par une barre oblique et un crochet pointu (/>).

Le format de base des éléments est le suivant :

<nom_élément [nom_attribut="valeur"] [nom_attribut="valeur"] … />

Exemple :

<Display Level="none" CompletionNotice="no" />

Les éléments et les attributs respectent la casse. Les valeurs des attributs doivent être placées entre guillemets (") et ne respectent pas la casse.

Une définition d’élément peut s’étendre sur plusieurs lignes. Les espaces, retours chariot, sauts de ligne et caractères de tabulation sont ignorés dans une définition d’élément.

Exemple :

<Display
   Level="none"
   CompletionNotice="no"
/>
ConseilTip
Dans le cas de définitions d’élément longues, placez les attributs sur des lignes séparées et utilisez des retraits pour faciliter la lecture du fichier.

L’élément Élément Configuration est un cas particulier et est obligatoire. Tous les autres éléments sont contenus dans l’élément Élément Configuration, qui se termine par </Configuration>.

L’exemple suivant montre un fichier de configuration pour une nouvelle installation du package Microsoft SharePoint Foundation 2010 :

<Configuration>

   <Package Id="sts">

      <Setting Id="SETUPTYPE" Value="CLEAN_INSTALL"/>

   </Package>

   <DATADIR Value="%CommonProgramFiles%\Microsoft Shared\Web Server Extensions\14\Data"/>

   <Logging Type="verbose" Path="%temp%" Template="Microsoft SharePoint Foundation 2010 Setup *.log"/>

   <Setting Id="UsingUIInstallMode" Value="1"/>

   <Setting Id="SETUP_REBOOT" Value="Never"/>

</Configuration>

Il est possible d’ajouter des commentaires à n’importe quel endroit, délimités d’un côté par un crochet pointu, un point d’exclamation et deux tirets (<!--) et de l’autre côté par deux tirets et un crochet pointu (-->).

Exemple :

<!-- Install Microsoft SharePoint Server for clean install, using UI-->

<Configuration>

   <Package Id="sts">

      <Setting Id="LAUNCHEDFROMSETUPSTS" Value="Yes"/>

   </Package>

   <Package Id="spswfe">

      <Setting Id="SETUPCALLED" Value="1"/>

   </Package>

   <Logging Type="verbose" Path="%temp%" Template="SharePoint Server Setup(*).log"/>

      <!--<PIDKEY Value="Enter Product Key Here" />-->

      <Setting Id="SERVERROLE" Value="SINGLESERVER"/>

      <Setting Id="USINGUIINSTALLMODE" Value="1"/>

      <Setting Id="SETUPTYPE" Value="CLEAN_INSTALL"/>

      <Setting Id="SETUP_REBOOT" Value="Never"/>

   <!-- Tells Setup.exe not to reboot -->

</Configuration>

Les conventions ci-dessous sont utilisées dans les descriptions de ce guide de référence :

 

gras

Nom d’élément ou d’attribut

normal

Texte à entrer en recopiant exactement le texte indiqué

italique

Espace réservé pour une valeur à ajouter

x|y

Choisissez parmi plusieurs valeurs

[x]

Valeur facultative

Élément de niveau supérieur. Cet élément est obligatoire et tous les autres éléments doivent être inclus dans cet élément.

<Configuration>

<Package Id="ID">

...

</Package>

...

</Configuration>

 

Attribut

Valeur

Description

Package ID

Package ID

Package en cours d’installation.

L’attribut Package Id identifie le produit et les technologies affectés par ce fichier Config.xml.

L’ID de package pour SharePoint Server 2010 est spswfe. SharePoint Server 2010 étant basé sur la technologie de plateforme dans SharePoint Foundation 2010, vous devez également installer le package sts (SharePoint Foundation 2010) sinon l’installation échouera.

Utilisez les Package ID sts et spswfe dans le fichier Config.xml pour spécifier SharePoint Foundation 2010 et SharePoint Server 2010 en entrant ce qui suit :

<Configuration>
   <Package Id="sts">
   ...
   </Package>
   ...
   <Package Id="spswfe">
   ...
   </Package>
   ...
</Configuration>

Spécifie les valeurs qui déterminent le texte et le comportement de l’option Ajouter ou supprimer des programmes dans le Panneau de configuration du produit.

<ARP attribut =" valeur " [attribut="valeur"] ... />

 

Attribut

Valeur

Description

ARPCOMMENTS

texte

Texte supplémentaire ; peut comporter jusqu’à 255 caractères. Sachez toutefois que tous les caractères risquent de ne pas s’afficher.

ARPCONTACT

texte

Liste de coordonnées de services de support technique.

ARPNOMODIFY

Yes

Empêche les utilisateurs de modifier les paramètres d’installation du produit en masquant le bouton Modifier.

No (par défaut)

Autorise les utilisateurs à modifier l’installation du produit.

ARPNOREMOVE

Yes

Empêche les utilisateurs de supprimer le produit en masquant le bouton Supprimer.

No (par défaut)

Autorise les utilisateurs à supprimer le produit.

ARPURLINFOABOUT

URL

URL de la page d’accueil du produit.

ARPURLUPDATEINFO

URL

URL permettant d’obtenir des informations sur les mises à jour du produit.

ARPHELPLINK

URL

URL d’un site Web à partir duquel les utilisateurs peuvent bénéficier d’un support technique.

ARPHELPTELEPHONE

texte

Numéros de téléphone de support technique.

Spécifie une ligne de commande à exécuter. Les commande de l’élément Command sont traitées uniquement pendant les installations et désinstallations initiales. Si les commandes de l’élément Command sont utilisées à des fins de personnalisation après l’installation initiale, elles sont ignorées.

<Command

Path="chemin_accès"

[QuietArg="arguments"]

[Args="arguments"]

[ChainPosition="Before" | "After"(par défaut)]

[Wait="millisecondes"]

[Execute="Install"(par défaut) | "Uninstall"]

   [Platform="x86"(par défaut) | "x64"]

/>

Vous pouvez spécifier des guillemets doubles (") dans les attributs Path et Args en spécifiant deux guillemets doubles ensemble ("").

 

Attribut

Valeur

Description

Path

chemin d’accès

Chemin d’accès complet au package Windows Installer exécutable.

QuietArg

chaîne

Chaîne d’arguments à ajouter à la ligne de commande lorsque Élément Display Level=None.

Args

chaîne

Chaîne d’arguments à transmettre à l’exécutable.

ChainPosition

Before

Cette commande est exécutée avant l’installation du produit principal.

After (par défaut)

Cette commande est exécutée après l’installation du produit principal.

Wait

millisecondes

Lorsque vous effectuez une installation en affectant la valeur Full ou Basic à l’attribut Élément Display Level, il s’agit du nombre de millisecondes qui doivent s’écouler entre l’exécution du programme et la poursuite de l’installation. La valeur par défaut est 0 (zéro), qui définit un délai d’attente nul.

Execute

Install (par défaut)

Le programme d’installation exécute cette commande lorsque le produit principal est installé.

Uninstall

Le programme d’installation exécute cette commande lorsque le produit principal est désinstallé.

Platform

x86 (par défaut)

Permet de spécifier que ce programme requiert une plateforme Intel x86. Cette commande s’exécute uniquement si l’ordinateur sur lequel l’installation est exécutée correspond à cette plateforme.

x64

Permet de spécifier que ce programme requiert un processeur 64 bits prenant en charge les extensions x64 de l’architecture x86. Cette commande s’exécute uniquement si l’ordinateur sur lequel l’installation est exécutée correspond à cette plateforme.

L’élément Command dans le fichier Config.xml est destiné uniquement aux installations et désinstallations de produit. Les commandes de l’élément Command sont traitées uniquement pendant les installations et désinstallations initiales. Si les commandes de l’élément Command sont utilisées pour les personnalisations après l’installation initiale, elles sont ignorées.

La ligne de commande peut être spécifiée de sorte d’exécuter une commande arbitraire ou un exécutable léger que vous souhaitez exécuter lors de l’installation de ce produit.

L’élément Command dans Config.xml ne procure pas les fonctionnalités de déploiement logiciel offertes par un outil de gestion et de déploiement logiciel d’entreprise, telles que la capacité à suivre la progression du déploiement et à résoudre les problèmes. Nous vous recommandons par conséquent de limiter l’usage de l’élément Command dans Config.xml à l’exécution d’un programme exécutable léger ou d’une commande arbitraire ne modifiant pas l’ordinateur ou ne nécessitant aucune entrée de la part de l’utilisateur. Par exemple, vous pouvez exécuter un utilitaire pour copier des journaux ou une commande pour lancer une page d’accueil à l’issue de l’installation.

La ligne de commande peut être spécifiée pour une installation chaînée ou un exécutable qui s’exécute lorsque ce produit est installé. Dans ce cas, vous devez spécifier une ligne de commande pour le programme d’installation au lieu d’un fichier .msi unique.

Si deux éléments Command ou plus sont présents dans le fichier Config.xml, ils sont exécutés dans l’ordre spécifié dans Config.xml.

ImportantImportant
Le chaînage n’offre pas le même niveau de fiabilité que l’installation distincte de chaque produit. Par exemple, si vous chaînez deux installations ensemble et que l’un des produits échoue ou rencontre une erreur inattendue, l’installation principale et l’installation chaînée peuvent ne pas se dérouler correctement. Par conséquent, l’approche du chaînage n’est pas recommandée. La méthode recommandée pour l’installation conjointe de plusieurs produits dans des environnements d’entreprise consiste à faire appel à un programme de gestion du déploiement, tel que Microsoft System Center Configuration Manager 2007 ou Systems Management Server (SMS) 2003, ou un outil tiers, plutôt qu’au chaînage.

L’utilisation des attributs Args et QuietArg est la suivante :

  • L’attribut Args est toujours ajouté à la commande. Il peut inclure des commutateurs tels que /install ou Company=MonEntreprise.

  • L’attribut QuietArg est également ajouté si le programme d’installation est exécuté en mode silencieux (avec Display défini comme Display="none"). Dans ces cas-là, vous pouvez spécifier l’attribut QuietArg avec le commutateur "/quiet". Vous pouvez par exemple utiliser : QuietArg="/quiet".

  • Si la valeur de l’élément Args comprend des guillemets, vous pouvez mettre la valeur entière entre des guillemets simples (') comme dans l’exemple suivant :Args='"/param value"'

Les instructions suivantes s’appliquent à l’attribut Wait :

  • Attribuer à l’attribut Wait la valeur de 0 milliseconde indique une attente nulle entre l’exécution du programme et la poursuite de l’installation.

    Les codes de retour sont respectées uniquement si la valeur Wait est différente de zéro. Si vous spécifiez 0, le programme d’installation n’attendra pas pour poursuivre l’installation après avoir exécuté le programme spécifié. Par conséquent, il n’y a pas de code de retour à rapporter dans ce cas.

  • Attribuer à l’attribut Wait n’importe quelle valeur positive différente de zéro détermine une attente du nombre exact de millisecondes que vous spécifiez. Si le processus se termine avant le délai spécifié, le programme d’installation poursuit son exécution. Si le processus n’a pas terminé à l’issue du délai spécifié, l’installation échoue.

  • Attribuer à l’attribut Wait la valeur -1 indique d’attendre indéfiniment. Cela peut être problématique, car si le processus de commande cesse de répondre (se fige), le programme d’installation cesse de répondre et attend indéfiniment que la commande s’exécute.

<Command Path="\\server\share\myscript.exe" Args='/id "123 abc"' QuietArg="/q" Wait="3000">

<Command Path="\\<server>\<share>\setup.exe /config \\<server>\<share>\<folder>\config.xml"

Emplacement à utiliser pour stocker les fichiers de données, y compris les fichiers d’index de recherche.

<DATADIR Value=" chemin_accès "/>

 

Attribut

Valeur

Description

Value

chemin d’accès

Le programme d’installation stocke les fichiers de données à l’emplacement spécifié.

Vous pouvez utiliser des variables d’environnement système dans le chemin d’accès. Si cet élément n’est pas spécifié, les données sont stockées à l’emplacement suivant :

%PROGRAMFILES%\Microsoft Office Servers\14.0\Data

<DATADIR Value="d:\data"/>

Niveau d’interface utilisateur affiché pour l’utilisateur par le programme d’installation.

<Display

Level="None" | "Basic" | "Full"(par défaut)

CompletionNotice="Yes"(par défaut) | "No"

SuppressModal="Yes" | "No"(par défaut)

NoCancel="Yes" | "No"(par défaut)

AcceptEula="Yes" | "No"(par défaut)

/>

 

Attribut

Valeur

Description

Level

None

Aucune interface de programme d’installation ne s’affiche.

Basic

Le programme d’installation affiche l’écran d’accueil, la page Clé du produit (PIDKEY) (si nécessaire), la page Termes du contrat de licence logiciel (le cas échéant), une barre de progression et l’avertissement de fin d’opération (si autorisé).

Full (par défaut)

Le programme d’installation affiche l’ensemble de l’interface à l’utilisateur.

CompletionNotice

Yes

Applicable uniquement si Level a la valeur Basic ou None. Le programme d’installation affiche l’avertissement de fin d’opération.

No (par défaut)

Applicable uniquement si Level a la valeur Basic. Le programme n’affiche pas l’avertissement de fin d’opération.

SuppressModal

Yes

Applicable uniquement si Level a la valeur Basic. Le programme d’installation n’affiche pas les messages d’erreur ou autres boîtes de dialogue susceptibles d’interrompre l’installation.

No (par défaut)

Applicable uniquement si Level a la valeur Basic. Le programme d’installation affiche les messages d’erreur ou autres boîtes de dialogue éventuellement nécessaires.

NoCancel

Yes

Si Level a la valeur Full ou Basic, désactive le bouton d’annulation (la croix qui se trouve dans le coin supérieur droit de la boîte de dialogue de progression).

No (par défaut)

Si Level a la valeur Full ou Basic, autorise l’utilisateur à annuler l’installation à partir de la barre de progression.

AcceptEULA

Yes

Les termes du contrat de licence logiciel Microsoft sont acceptés pour le compte de l’utilisateur. Le programme d’installation n’affiche pas la page des termes du contrat de licence logiciel Microsoft.

No (par défaut)

Si Level n’a pas la valeur None, le programme d’installation affiche la page Termes du contrat de licence logiciel Microsoft.

Si cet élément n’est pas défini, les paramètres par défaut sont utilisés. Si une valeur non valide est spécifiée, le programme d’installation termine l’installation.

Si l’attribut Level a la valeur Basic ou None et que vous fournissez une clé de produit à l’aide de l’élément Élément PIDKEY, le programme d’installation suppose que vous acceptez également les termes du contrat de licence pour le compte de l’utilisateur. Dans ce cas, quelle que soit la valeur que vous affectez à l’attribut AcceptEULA, l’utilisateur n’est pas invité à accepter les termes du contrat de licence pendant l’installation.

NoteNote
L’élément Display n’est utilisé par le programme d’installation que si ce dernier détecte le fichier Config.xml dans le même dossier que Setup.exe ou si vous spécifiez le fichier Config.xml à l’aide de l’option de ligne de commande /config du programme d’installation.

<Display Level="basic"
   CompletionNotice="yes"
   SupressModal="no"
   AcceptEula="yes"
/>

Spécifie le chemin d’accès complet du dossier sur l’ordinateur de l’utilisateur dans lequel le produit est installé.

<INSTALLLOCATION Value=" chemin d’accès " />

 

Attribut

Valeur

Description

Value

chemin d’accès

Chemin d’accès complet du dossier sur l’ordinateur de l’utilisateur dans lequel le produit est installé.

Vous pouvez utiliser des variables d’environnement système dans le chemin d’accès. Si cet élément n’est pas spécifié, le produit est installé dans le chemin d’accès suivant :

%PROGRAMFILES%\Microsoft Office Servers\14.0\

Notez que la technologie SharePoint Foundation 2010 n’est pas affectée par cet élément ; elle est installée dans le chemin d’accès suivant :

%COMMONPROGRAMFILES%\Common Files\Microsoft Shared\Web Server Extensions\14

<INSTALLLOCATION VALUE="%ProgramFiles%\MyApps" />

Spécifie le type de journalisation mis en œuvre par le programme d’installation.

<Logging

Type="Off" | "Standard"(par défaut) | "Verbose"

Path="chemin_accès"

Template="nom_fichier.txt"

/>

 

Attribut

Valeur

Description

Type

Off

Le programme d’installation n’effectue pas de journalisation.

Standard (par défaut)

Le programme d’installation écrit les informations d’installation dans le fichier journal.

Verbose

Le programme d’installation écrit toutes les informations d’installation dans le fichier journal.

Path

chemin_accès

Chemin d’accès complet au dossier utilisé pour stocker le fichier journal. Vous pouvez utiliser des variables d’environnement. La valeur par défaut est %temp%.

Template

nom_fichier .txt

Nom du fichier journal. Si vous insérez la chaîne * dans le nom du fichier, un fichier journal unique est créé pour chaque installation effectuée par le programme d’installation (voir l’explication qui suit). Si vous n’insérez pas le caractère * et que le nom de fichier spécifié existe déjà, les informations sont ajoutées à la fin du fichier existant. L’extension de fichier .txt doit être incluse. Le modèle par défaut est SetupExe(*).log.

Vous pouvez spécifier un signe * n’importe où dans la valeur Template. Le programme d’installation insère une chaîne à cet emplacement au format suivant :

AAAAMMJJHHMMSSxxx

où :

  1. AAAA = Année

  2. MM = Mois

  3. JJ = Jour

  4. HH = Heure

  5. MM = Minutes

  6. SS = Secondes

  7. xxx = chaîne unique générée par le programme d’installation

NoteNote
L’élément Logging est utilisé par le programme d’installation uniquement si vous spécifiez le fichier Config.xml à l’aide de l’option de ligne de commande /config du programme d’installation. Si vous ne spécifiez pas de fichier Config.xml à utiliser, le programme d’installation utilise les options de journalisation par défaut.

<Logging Type="standard" Path="%temp%"
   Template="MyLog(*).txt"
/>

Dans cet exemple, le programme d’installation crée un fichier journal chaque fois qu’il installe le produit. Il utilise des noms de fichiers uniques tels que les suivants :

%temp%\MyLog(20060428110717CFC).txt
%temp%\MyLog(20060429113143C70).txt

Package ou produit à installer.

L’ID de package pour SharePoint Server 2010 est spswfe. SharePoint Server 2010 étant basé sur la technologie de plateforme dans SharePoint Foundation 2010, vous devez également installer le package sts (SharePoint Foundation 2010) sinon l’installation échouera.

Clé de produit de licence en volume à 25 caractères.

<PIDKEY Value=" clé_25_caractères " />

 

Attribut

Valeur

Description

Value

clé_25_caractères

Clé de produit de licence en volume à 25 caractères.

Lorsque la valeur PIDKEY est définie, les utilisateurs ne sont pas tenus de taper une clé de produit lorsqu’ils exécutent le programme d’installation.

<PIDKEY Value="1234512345123451234512345" />
NoteNote
Si l’attribut Level de l’élément Élément Display a la valeur Basic ou None et que vous fournissez une clé de produit à l’aide de l’élément PIDKEY, le programme d’installation suppose que vous acceptez également les termes du contrat de licence pour le compte de l’utilisateur. Dans ce cas, quelle que soit la valeur que vous affectez à l’attribut AcceptEULA de l’élément Élément Display, l’utilisateur n’est pas invité à accepter les termes du contrat de licence pendant l’installation.

Permet de spécifier des valeurs pour les propriétés de Windows Installer.

<Setting Id=" name " Value=" value " />

 

Attribut

Valeur

Description

Id

nom

Nom de la propriété Windows Installer.

Value

valeur

Valeur à attribuer à la propriété.

Les ID de paramètres suivants sont utilisés pour les installations de serveur :

 

ID

Valeurs acceptées

Description

LAUNCHEDFROMSETUPSTS

Yes | No

Utilisé dans l’attribut Package ID. La valeur par défaut est Yes.

REBOOT

ReallySuppress

Indique (pour Windows Installer) s’il faut autoriser un redémarrage une fois le programme d’installation terminé. Utilisez ReallySuppress pour spécifier qu’aucun redémarrage ne doit être effectué. Cette option doit être spécifiée au niveau global, et non par package.

SETUP_REBOOT

Never, AutoAlways, Always, AutoIfNeeded, IfNeeded

Indique (pour le programme d’installation) s’il faut autoriser un redémarrage une fois le programme d’installation terminé. Utilisez Never pour spécifier qu’aucun redémarrage ne doit être effectué. Cette option doit être spécifiée au niveau global, et non par package.

SETUPTYPE

CLEAN_INSTALL, V2V_INPLACE_UPGRADE, SKU2SKU_UPGRADE

Indique s’il faut installer une nouvelle copie du produit ou de la technologie (CLEAN_INSTALL), installer la nouvelle version et mettre à niveau la version précédente en place (V2V_INPLACE_UPGRADE) ou effectuer une mise à niveau d’un produit vers un autre (par exemple de SharePoint Foundation 2010 vers SharePoint Server 2010. Doit être spécifié au niveau global, pas par package.

SETUPCALLED

0 | 1

Utilisé dans l’attribut Package ID.

SERVERROLE

SINGLESERVER, APPLICATION

Spécifie le type de serveur sur lequel vous effectuez l’installation : autonome (SINGLESERVER) ou application (APPLICATION).

USINGUIINSTALLMODE

0 | 1

Indique si vous effectuez une installation silencieuse (0) ou si vous utilisez l’interface utilisateur pour le programme d’installation (1).

Toutes les propriétés de Windows Installer ne peuvent pas être spécifiées dans l’élément Setting. Si une propriété bloquée est spécifiée, le programme d’installation termine le processus d’installation. Si une propriété prise en charge est spécifiée, le programme d’installation passe la propriété directement à Windows Installer. Pour obtenir la liste complète des propriétés Windows Installer, comprenant une explication des propriétés prises en charge et des propriétés bloquées, voir Propriétés d’installation dans Office 2010.

<Setting Id="REBOOT" Value="ReallySuppress" />

Cela vous a-t-il été utile ?
(1500 caractères restants)
Merci pour vos suggestions.
Afficher:
© 2014 Microsoft