Exporter (0) Imprimer
Développer tout
3 sur 4 ont trouvé cela utile - Évaluez ce sujet

Déployer des mises à jour logicielles pour Windows SharePoint Services 3.0

Mise à jour : 2009-11-05

Dans cet article :

Public visé et portée de l'article

Les informations fournies sur les mises à jour logicielles concernent tous les professionnels de l'informatique chargés de la maintenance de Windows SharePoint Services 3.0 ou de Microsoft Office SharePoint Server 2007. Toutefois, les instructions spécifiques à l'installation d'une mise à jour logicielle visent les professionnels responsables de l'installation des mises à jour logicielles sur une batterie de serveurs SharePoint. Comme indiqué dans la section suivante, l'installation de mises à jour logicielles sur des installations autonomes n'implique pas les étapes qui sont requises pour installer des mises à jour logicielles sur une batterie de serveurs SharePoint.

Installations autonomes

Si vous avez choisi l'installation de base (serveur unique avec une instance SQL Server Embedded Edition nommée Windows Internal Database) pour installer Windows SharePoint Services 3.0 sur votre serveur Web, vous n'êtes pas tenu de suivre le processus et les procédures dont il est question dans cet article. Dans ce cas, si l'option Mises à jour automatiques est activée, votre ordinateur est mis à jour automatiquement. Si l'option Mises à jour automatiques n'est pas activée, vous pouvez soit utiliser le site Web Windows Update (en anglais) (http://go.microsoft.com/fwlink/?linkid=133349&clcid=0x40C) (en anglais) soit utiliser le site Web Microsoft Update (http://go.microsoft.com/fwlink/?linkid=133353&clcid=0x40C) pour consulter les mises à jour logicielles disponibles et choisir celles que vous souhaitez installer.

Si vous installez un service pack sur une installation autonome de SharePoint, l'Assistant Configuration des produits et technologies Microsoft SharePoint (Psconfigui.exe) démarre automatiquement et met à jour les bases de données pour les produits et technologies SharePoint. Toutefois, si vous installez un correctif qui a été publié dans un package d'installation sur une installation autonome, vous êtes invité à exécuter manuellement l'Assistant Configuration des produits et technologies Microsoft SharePoint.

Si la mise à jour est une mise à jour publique et que vous avez une installation autonome sur laquelle des mises à jour automatiques sont configurées, la mise à jour exécute Psconfigui.exe en mode silencieux et n'affiche pas l'interface utilisateur tant que la mise à jour n'est pas installée. Une mise à jour localisée se comporte de la même manière sur une installation autonome ou sur une mise à jour publique. Pour plus d'informations sur les différents types de mises à jour logicielles de SharePoint, voir Présentation des mises à jour logicielles.

Pour tout déploiement autre qu'un déploiement sur un serveur autonome configuré à l'aide de l'installation de base, vous devez visiter le Centre de téléchargement Microsoft (en anglais) (http://go.microsoft.com/fwlink/?linkid=24367&clcid=0x40C) (en anglais) pour télécharger, puis installer la mise à jour logicielle que vous voulez.

Note Remarque :

Les mises à jour logicielles qui ont une distribution limitée, comme les correctifs logiciels, s'obtiennent à l'issue d'une demande faite aux services de support technique ou auprès d'un gestionnaire de compte technique, ou en remplissant un formulaire de demande contenu dans l'article de la Base de connaissances consacré au correctif que vous voulez télécharger.

Dans un environnement de batterie de serveurs, les mises à jour logicielles ne sont pas installées automatiquement, même si la fonctionnalité Mises à jour automatiques est activée sur vos serveurs Web. Vous ne pouvez pas utiliser le site Web Windows Update (en anglais) (http://go.microsoft.com/fwlink/?linkid=133349&clcid=0x40C) (en anglais) ou le site Web Microsoft Update (en anglais) (http://go.microsoft.com/fwlink/?linkid=133318&clcid=0x40C) (en anglais) pour démarrer l'installation de la mise à jour logicielle.

Le programme de mise à jour logicielle vérifie le Registre Windows et bloque l'installation automatique sur tout serveur dont la clé HKEY_LOCAL_MACHINE\Software\Microsoft\Shared Tools\Web server extensions\12.0\WSS\ ne contient pas la valeur "Serverrole"="SINGLESERVER".

Tip Conseil :

Vous pouvez utiliser l'Éditeur du Registre pour vérifier la valeur de la clé HKEY_LOCAL_MACHINE\Software\Microsoft\Shared Tools\Web server extensions\12.0\WSS afin de déterminer si vous devez télécharger et installer manuellement les mises à jour critiques.

Présentation des mises à jour logicielles

Microsoft propose plusieurs types de mises à jour logicielles pour Windows SharePoint Services et Microsoft Office SharePoint Server. Avant d'étudier les détails de ces mises à jour, il est recommandé d'apprendre la terminologie clé. Le tableau suivant fournit des informations sur la terminologie des mises à jour logicielles utilisée par Microsoft.

Concepts et terminologie de la mise à jour des logiciels
Concepts et termesDescription et définition

Correctif

Package cumulatif composé d'un ou plusieurs fichiers permettant de corriger un problème identifié dans un produit. Les correctifs traitent une situation de client spécifique et ne peuvent pas être distribués en dehors de l'organisation de ce client.

Mise à jour publique

Une mise à jour publique est généralement un correctif de sécurité accessible à tous en téléchargement. La configuration de mise à jour Windows peut identifier ces mises à jour et les installer automatiquement. Vous accédez aux mises à jour publiques via les bulletins de sécurité. En règle générale, ces correctifs de sécurité sont publiés pour répondre à une nécessité. Les service packs sont un autre exemple de mise à jour publique.

Service Pack

Ensemble cumulatif testé de tous les correctifs, mises à jour de sécurité, mises à jour critiques et mises à jour standard, ainsi que des correctifs traitant des problèmes identifiés en interne depuis la publication du produit. Les service packs peuvent également contenir un nombre limité de modifications de conception ou de fonctionnalités demandées par les clients.

Modèle de livraison planifié

Microsoft Office s'éloigne du modèle actuel de parution de correctif en fonction des priorités pour un modèle de parution planifié. Dans le modèle de parution planifié, les correctifs paraissent tous les deux mois, créant une sorte de rendez-vous avec les clients. Toutefois, les clients qui besoin d'un correctif d'urgence bénéficieront de délais plus courts.

Les mécanismes de livraison suivants prennent en charge cette nouvelle approche.

  • mise à jour cumulative

  • correctif critique à la demande

Pour plus d'informations, voir Les mises à jour cumulatives sont disponibles auprès de l'équipe Microsoft Office pour résoudre les problèmes signalés.

Mise à jour cumulative

Collection de correctifs publiés tous les deux mois. Une mise à jour cumulative regroupe les correctifs et les mises à jour cumulatives précédemment publiés. Une mise à jour cumulative est parfois appelée un correctif cumulatif.

Les correctifs disponibles comprennent les éléments suivants :

  • Correctifs de problèmes qui répondent aux critères d'approbation des correctifs logiciels. Ces critères incluent l'existence d'une solution alternative, l'effet sur les clients, la reproductibilité et la complexité du code à modifier.

  • Tout correctif critique à la demande paru à ce jour.

  • Toute mise à jour critique de sécurité ou non déjà parue à ce jour.

Pour plus d'informations, voir le post de blog Correctifs Office devant être livrés sous forme de mises à jour cumulatives suivant un calendrier défini (en anglais) (http://go.microsoft.com/fwlink/?linkid=133358&clcid=0x40C) (en anglais) .

Correctif critique à la demande

Un correctif critique à la demande est proposé en réponse à des problèmes critiques qui doivent être traités en dehors du cycle de livraison des mises à jour cumulatives. Les correctifs critiques à la demande sont limités aux situations d'urgence où le problème serait par exemple susceptible de bloquer le bon déroulement des activités professionnelles du client et/ou pour lesquelles il n'existe aucune alternative efficace. Une fois publiés, les correctifs critiques à la demande sont ensuite inclus dans la mise à jour cumulative suivante.

NoteRemarque :
Les éditions des correctifs critiques à la demande présentent le schéma de dénomination suivant : 12.0.xxxx.500X. Supposons par exemple qu'une mise à jour cumulative paraisse sous le numéro de version 12.0.6327.5000 et qu'un correctif critique à la demande doive ensuite être publié. Ce dernier porterait alors le numéro de version 12.0.6327.5001. Ce numéro sera ainsi incrémenté jusqu'à la parution de la prochaine mise à jour cumulative.

Package

Fichier exécutable (.exe) qui est téléchargé pour un correctif, cumulatif ou non. Un package peut contenir une ou plusieurs « rustines ». Suivant le mécanisme de téléchargement proposé, ce fichier exécutable peut être encapsulé dans un autre fichier exécutable protégé par mot de passe. Après avoir extrait le package, vous disposez d'un ou de plusieurs fichiers .exe dont le nom contient un numéro de base de connaissances (KB), par exemple Webfldrs-KB907306-ENU.exe. Dans cet exemple, la plupart des clients exécutent le fichier exécutable Webfldrs-KB907306-ENU.exe pour mettre à jour leurs serveurs SharePoint.

Correctif

Les correctifs sont stockés dans des packages. Les correctifs exécutent le programme Windows Installer (msiexec.exe) pour mettre à jour les packages d'installation d'origine (qui ont l'extension de nom de fichier .msi) avec de nouvelles informations ou de nouveaux fichiers binaires. Les correctifs qui sont installés par le programme Windows Installer ont l'extension de nom de fichier .msp.

Vous pouvez extraire les correctifs dans un dossier commun pour créer une version slipstream du correctif. Pour plus d'informations, voir Créer une source d'installation incluant les mises à jour logicielles (Windows SharePoint Services 3.0) ou Create an installation source that includes software updates (Office SharePoint Server 2007)

Correctifs localisés

Un correctif localisé, ou local, contient des mises à jour concernant des chaînes spécifiques à une langue, ou au code qui leur est associé.

Correctif global

Un correctif global est indépendant de la langue et peut être appliqué à n'importe quel serveur indépendamment de la langue de l'installation de base ou du fait que des modules linguistiques sont installés. La plupart des mises à jour logicielles sont effectuées par le biais de correctifs globaux.

Module de mise à niveau

Un upgrader (module de mise à niveau) est un élément particulier du produit qui évalue l'état actuel des objets connexes et les modifie éventuellement pour les adapter à un schéma plus récent, pour activer de nouvelles fonctionnalités ou pour corriger des problèmes connus.

Les sections suivantes contiennent des informations supplémentaires à propos des mises à jour logicielles :

  • Mises à jour cumulatives

  • Packages

  • Correctifs

  • Correctifs globaux et localisés

Mises à jour cumulatives

Comme indiqué dans le tableau de terminologie logicielle précédent, les mises à jour cumulatives s'effectuent au gré d'un cycle prévisible qui facilite la gestion des mises à jour logicielles pour Windows SharePoint Services et Office SharePoint Server. Bien que la première mise à jour cumulative a été publiée en août 2008, celle de décembre 2008 constitue la première implémentation complète de tous les aspects du nouveau modèle de livraison des mises à jour pour SharePoint. À partir de la mise à jour cumulative de décembre, chaque nouvelle mise à jour cumulative fournira un package contenant la version plus récente de chaque correctif déjà expédié. Cette modification facilitera la création d'une nouvelle Office SharePoint Server et vous permettra de l'intégrer au niveau de mise à jour actuel en appliquant les quatre mises à jour suivantes :

  • Le service pack le plus récent de Windows SharePoint Services

    Note Remarque :

    Si elle est recommandée, l'installation du service pack le plus récent n'est pas nécessaire. Si vous ne pouvez pas installer le dernier service pack, nous prenons en charge l'installation d'une mise à jour cumulative au-dessus d'un service pack plus ancien qui est toujours dans son cycle de vie (pour plus d'informations, voir http://support.microsoft.com/?LN=fr&scid=gp%3B%5Bln%5D%3Blifecycle&x=6&y=13 (http://support.microsoft.com/?LN=fr&scid=gp%3B%5Bln%5D%3Blifecycle&x=6&y=13) (en anglais).

  • Le service pack le plus récent de Office SharePoint Server

  • La mise à jour cumulative la plus récente de Windows SharePoint Services

  • La mise à jour cumulative la plus récente de Office SharePoint Server

Gardez les informations suivantes à l'esprit à propos de la structure du nouveau format de mise à jour :

  • Windows SharePoint Services reste indépendant et n'est pas inclus dans la package Office SharePoint Server.

  • Tous les correctifs globaux et locaux les plus récents de Windows SharePoint Services se trouvent dans le package Windows SharePoint Services.

  • Tous les correctifs globaux et locaux les plus récents de Office SharePoint Server et d’autres produits serveur Microsoft Office (par exemple, InfoPath Forms Services et Microsoft Office Project Server) sont contenus dans le package Office SharePoint Server.

  • La liste du contenu du package compile les éléments que nous avons envoyés depuis la version RTM, y compris la mise à jour d'infrastructure, qui ne doit plus être installée comme une mise à jour distincte.

Pour plus d'informations sur des correctifs spécifiques d'une mise à jour cumulative, reportez-vous à l'article consacré à la mise à jour dans la base de connaissances.

Pour plus d'informations sur les mises à jour cumulatives, voir le post de blog Correctifs Office devant être livrés sous forme de mises à jour cumulatives suivant un calendrier défini (en anglais) (http://go.microsoft.com/fwlink/?linkid=133358&clcid=0x40C) (en anglais) .

Pour des informations sur les mises à jour cumulatives de Microsoft Office à mesure que Microsoft les publie, nous vous recommandons de vous abonner au blog Office Sustained Engineering (en anglais) (http://go.microsoft.com/fwlink/?linkid=133359&clcid=0x40C) (en anglais).

Packages

Les packages utilisent la convention d'affectation de nom suivante.

Convention d'affectation de nom de mise à jour logicielle

Le modèle pour la convention d'affectation de nom de mise à jour logicielle est productnamerrr-kby-xnn-fullfile-lang.exe, où :

  • productname est un identificateur court pour le nom du produit commercialisé.

  • rrr est une description de la version. Par exemple, sp1 pour Service Pack 1.

  • y est un nombre qui correspond à l'article de la Base de connaissances sur la mise à jour logicielle.

  • nn est un nombre indiquant l'architecture du matériel, x86 ou x64.

  • lang est la langue de la mise à jour logicielle, par exemple, en-us correspond à anglais (États-Unis).

Par exemple, le nom de fichier pour leWindows SharePoint Services 3.0 avec Service Pack 1 (SP1) fen anglais (États-Unis) pour du matériel x86 est wssv3sp1-kb936988-x86-fullfile-en-us.exe.

Après avoir exécuté les fichiers exécutables .exe pour installer un package, il est recommandé de vérifier que la mise à jour a été installée.  Vous pouvez procéder comme suit pour Windows Server 2003 et Windows Server 2008 :

  • Windows Server 2003 — Consultez l'historique des mises à jour installées : cliquez sur Panneau de configuration, puis sur Ajouter ou supprimer des programmes. Activez la case à cocher Afficher les mises à jour. Le nom de fichier et une référence correspondant au numéro d'article de la base de connaissances s'affichent. Par exemple, la liste Programmes et mises à jour installés indique « Update for Microsoft Windows SharePoint Services 3.0 (KB932091) » si la mise à jour a été installée.

  • Windows Server 2008 — Consultez l'historique des mises à jour installées : cliquez sur Panneau de configuration, puis sur Programmes et fonctionnalités. Dans la barre Tâches, cliquez sur Afficher les mises à jour installées. La liste des mises à jour apparaît. Par exemple, « Update for Microsoft Windows SharePoint Services 3.0 (KB932091) ».

Dans l'un ou l'autre des exemples précédents, vous pouvez accéder à http://support.microsoft.com/kb/<numérokb>, où <numérokb> est le numéro de l'article de la base de connaissances. Vous pouvez consulter l'article pour des informations supplémentaires sur le package.

À propos des packages, notez également les éléments suivants :

  • Les correctifs sont cumulatifs. Par conséquent, si deux packages contiennent le ou les mêmes correctifs, le package dont le numéro de version est supérieur à l'autre contient tout ce que celui dont le numéro de version est moins élevé contient également.

  • Les propriétés d'un package indiquent le numéro de la version qui contient le package. C'est important car le numéro de version est parfois supérieur aux versions affichées pour les fichiers du package et il constitue un meilleur point de référence pour le contenu du package*.

  • Vous pouvez extraire des packages afin d'examiner leur contenu. Pour ce faire, ouvrez une fenêtre d'invite de commandes et tapez la commande suivante à l'invite : <nom_package>.exe /extract:.\<hfx>, où <nom_package> est le nom du package et \<hfx> un nom de dossier. La commande précédente extrait le contenu du package dans un dossier nommé hfx sous le chemin d'accès au répertoire de l'invite de commandes courante. Vous pouvez changer le paramètre \<hfx> pour spécifier un emplacement de répertoire et un nom de dossier plus approprié.

  • Un nom de package peut inclure les lettres glb, qui signifient que le package contient des correctifs globaux ; par exemple office-kb950487-fullfile-x86-glb.exe.

  • Un nom de package peut inclure des codes régionaux tels que en-us (anglais, États-Unis) ou de-de (allemand, Allemagne), qui signalent que le package contient des correctifs localisés ; par exemple, wss-kb948957-fullfile-x86-en-us.exe.

Correctifs

Vous pouvez installer un correctif individuel manuellement. Toutefois, si vous installez un correctif individuel manuellement, le processus de mise à niveau se produit automatiquement, ce qui peut démarrer un upgrader (module de mise à niveau). Si vous exécutez le package .exe à la place, les mises à jour automatiques sont supprimées lors de l'installation du package.

Dans Windows SharePoint Services et Office SharePoint Server 2007, les correctifs qui sont associés à un service pack n'ont pas le même nom que ceux qui figurent dans les correctifs de mise à jour, les mises à jour publiques et autres correctifs logiciels. Par exemple, dans une mise à jour cumulative, le correctif global pour Windows SharePoint Services s'appelle sts.msp (.msp est l'extension du nom de fichier du package de mise à jour de Windows Installer) et s'applique au correctif sts.msi installé avec le support d'origine.  Autre exemple : Service Pack 1, qui contient un fichier nommé stswwsp1.msp qui s'applique au correctif sts.msi installé avec le support d'origine.  Même si les noms de fichier des correctifs sont différents dans les exemples précédents, les deux correctifs mettent à jour les mêmes fichiers. Le tableau suivant illustre les mappages qui sont le plus communément utilisés pour Windows SharePoint Services et Office SharePoint Server.

ProduitPackage de mise à jour de Windows Installer

Windows SharePoint Services 2,0

Dans la liste suivante, <région> est le code correspondant à la langue de base, tel que en-us (anglais - États-Unis).

  • sts.msp

  • wssmui-<région>.msp

Office SharePoint Server 2007

Dans la liste suivante, <région> est le code correspondant à la langue de base, tel que en-us.

  • coreserver.msp

  • coreservermui-<région>.msp

  • dlc.msp, où « dlc » est l'identificateur de Document Lifecycle (cycle de vie des documents), qui englobe les flux de travail et les stratégies

  • dlcmui-<région>.msp

  • ifswfe.msp, où « ifs » est l'identificateur d'InfoPath Forms Services

  • xlsrvapp.msp, où « xls » est l'identificateur de Excel Calculation Services

  • Dans certains cas, le nom du correctif contient la chaîne « x-none », qui indique qu'il s'agit d'un correctif global.

Correctifs globaux et localisés

Les correctifs globaux affectent des parties du produit qui sont indépendantes de la langue. Cela signifie que les correctifs ne modifient que les éléments qui n'ont aucune relation spécifique avec la langue. La conception du produit SharePoint garantit que toute chaîne spécifique à la langue a son propre emplacement pour pouvoir être mise à jour séparément. En conséquence, les correctifs globaux peuvent être appliqués à n'importe quel serveur, quelle que soit la langue d'installation de base et que des packs linguistiques aient été installés ou non.

Les correctifs localisés, également appelés correctifs locaux, sont des correctifs qui contiennent des mises à jour concernant des chaînes spécifiques à la langue ou au code qui leur est associé.  Une modification du code dans un correctif localisé peut ne pas concerner un chaîne spécifique apparaissant à l'interface utilisateur, mais serait suffisamment près de ces chaînes pour faire partie de ce correctif localisé.

Une question courante consiste à savoir s'il faut installer le correctif global, le correctif localisé, ou les deux.

La décision du correctif à installer est déterminée par ce que vous souhaitez accomplir avec l'installation. Les points suivants peuvent vous guider dans votre décision :

  • La plupart des mises à jour de produits sont englobés dans des correctifs globaux. Comme indiqué dans les informations de conception de produit, les parties spécifiques à la langue ont été soigneusement séparées du code produit, qui ne constitue pas l'essentiel de la base de code.

  • Certaines corrections de code nécessitent à la fois le correctif global et local pour être complètement implémentées. Si vous installez un seul des correctifs, une fonctionnalité spécifique restera défaillante, comme avant l'application du correctif.

  • Étant donné qu'un service pack met tout à jour, la première dépendance apparaît quelque temps après l'application d'un service pack. Cette dépendance continue d'exister jusqu'au prochain service pack. Installer le correctif global ou le correctif localisé n'affecte pas nécessairement affecter le fonctionnement général de votre serveur, mais si vous souhaitez vous assurer que vous disposez de tous les correctifs, installez le correctif global et le correctif localisé.

  • Microsoft Customer Support Services (CSS) vous recommande vivement d'installer les deux correctifs au sein de votre environnement SharePoint pour garantir que vous bénéficiiez au mieux des correctifs et conserviez le même niveau de mise à jour logicielle sur l'ensemble de votre plate-forme.

Ressources supplémentaires

Pour mieux comprendre le processus de déploiement des mises à jour, consultez le compte-rendu de la présentation intitulée Comprendre et déployer les correctifs logiciels, les mises à jour publiques et les service packs (en anglais) (http://go.microsoft.com/fwlink/?linkid=121946&clcid=0x40C) (en anglais) , donnée par Daniel Winter à la conférence sur les produits et technologies SharePoint en mars 2008. Cette présentation contient des informations importantes sur les différents types de mises à jour logicielles publiées par Microsoft pour Windows SharePoint Services et Office SharePoint Server.

Se servant de Windows SharePoint Services 3.0 avec SP1 et Office SharePoint Server 2007 avec SP1 pour illustrer son propos, Daniel Winter fournit des informations détaillées sur les étapes préparatoires, le déploiement, la validation et le dépannage de la mise à niveau. Nous vous recommandons vivement de suivre cette présentation avant de lire le reste du présent article ou d'entreprendre de déployer une mise à jour logicielle.

Mises à jour disponibles

Les mises à jour suivantes ont été publiés pour Windows SharePoint Services 3.0.

Tip Conseil :

Le Centre des ressources de mise à jour des Produits et technologies SharePoint (en anglais) (http://go.microsoft.com/fwlink/?linkid=133360&clcid=0x40C) (en anglais) offre un point d'accès central aux informations sur les mises à jour logicielles.

Principales mises à jour pour Windows SharePoint Services 3.0
NomDescription et numéro de version owssvr.dll

Windows SharePoint Services 3,0

Version RTM (release-to-manufacturing) de Windows SharePoint Services.

owssvr.dll numéro de version : 12.0.4518.1016

Mise à jour publique d'octobre (2007)

Publication de neuf mises à jour de sécurité via deux bulletins. Pour plus d'informations, voir Correctif de sécurité important MS07-059 (en anglais) (http://go.microsoft.com/fwlink/?linkid=133361&clcid=0x40C) (en anglais) sur le blog de l'équipe Microsoft SharePoint.

owssvr.dll numéro de version : 12.0.6039.5000

NoteRemarque :
Bien que Windows SharePoint Services s'affiche en tant que build 12.0.6040, c'est le numéro 12.0.0.6039 qui apparaît dans Paramètres du site car les termes de la licence de logiciel Microsoft ont changé dans la 6040, en conséquence de quoi il n'y eut aucun changement binaire entre 12.0.0.6039 et 12.0.0.6040. Dans l'interface utilisateur de l'administration centrale, votre base de données Windows SharePoint Services reflétera la build RTM version 12.0.0.4518 car un changement binaire n'a pas lieu dans la base de données principale.

Service Pack 1

Service Pack 1 (SP1) comprend plusieurs correctifs entre Office SharePoint Server 2007 et Windows SharePoint Services 3.0, de nouvelles commandes Stsadm pour repartitionner les bases de données et renommer les collections de sites hôtes, et des mises à jour pour la documentation des produits, pour traiter des problèmes de planification des performances et des capacités. Pour plus d'informations sur le contenu de ce service pack, lisez le livre blanc de présentation, Service Pack 1 pour Windows SharePoint Services 3.0 et Microsoft Office SharePoint Server 2007 (http://go.microsoft.com/fwlink/?linkid=105704&clcid=0x40C) (en anglais).

owssvr.dll numéro de version : 12.0.6219.1000

Correctif cumulatif postérieur au Service Pack 1

Ce correctif cumulatif fournit des corrections apportées après le verrouillage du code pour SP1. Pour plus d’informations, consultez les articles suivants de la base de connaissances, Description du package de correctifs Windows SharePoint Services 3.0 postérieur au Service Pack 1 : 31 janvier 2008 (http://go.microsoft.com/fwlink/?linkid=102044&clcid=0x40C).

owssvr.dll numéro de version : 12.0.6300.5000

Mise à jour d'infrastructure

La mise à jour d'infrastructure corrige plusieurs problèmes identifiés dans Windows SharePoint Services 3.0. Pour plus d'informations, voir Description de la mise à jour pour l'infrastructure pour Windows SharePoint Services 3.0 (http://go.microsoft.com/fwlink/?linkid=133362&clcid=0x40C) et Problèmes résolus dans Windows SharePoint Services 3.0 par Windows SharePoint Services 3.0 infrastructure Update (http://go.microsoft.com/fwlink/?linkid=133363&clcid=0x40C).

owssvr.dll numéro de version : 12.0.6320.5000

Mise à jour cumulative d'août

Pour plus d'informations sur cette mise à jour, reportez-vous aux articles base de connaissances suivants :

owssvr.dll numéro de version : 12.0.6327.5000

Mise à jour cumulative d'octobre

Pour connaître les problèmes qui sont résolus dans cette mise à jour voir Description du package de correctifs Windows SharePoint Services 3.0 (Sts.msp): 28 octobre 2008 (http://go.microsoft.com/fwlink/?linkid=133366&clcid=0x40C)

owssvr.dll numéro de version : 12.0.6331.5000

Mise à jour cumulative de décembre

Cette mise à jour contient des correctifs pour tous les problèmes Windows SharePoint Services 3.0 qui ont été corrigés depuis la parution de Windows SharePoint Services 3.0. Pour plus d'informations, voir Description du package de mise à jour cumulative Windows SharePoint Services 3.0 (WSS serveur-package): 16 décembre 2008 (http://go.microsoft.com/fwlink/?linkid=139517&clcid=0x40C).

owssvr.dll numéro de version : 12.0.6335.5000

Cette mise à jour contient :

  • Dw20w-x-none.msp

  • Sts-x-none.msp

  • Wssmui-en-us.msp (et toutes les autres langues du produit)

Mise à jour cumulative de février

Pour connaître les problèmes résolus dans cette mise à jour, voir Description du package de mise à jour cumulative Windows SharePoint Services 3.0 : 24 février 2009 (http://go.microsoft.com/fwlink/?linkid=146627&clcid=0x40C)

owssvr.dll numéro de version : 12.0.6341.5000

Service Pack 2

Le Service Pack 2 (SP2) offre une prise en charge complète pour Windows Server 2008 et Internet Information Services (IIS) 7, fournit une prise en charge étendue pour les navigateurs et contient de nouvelles opérations et propriétés pour l’outil en ligne de commande Stsadm, ainsi que des fonctionnalités améliorées pour les fonctions existantes et des correctifs logiciels pour les problèmes connus.

Le Service Pack 2 comprend SP1 et toutes les mises à jour publiées jusqu’à ce Service Pack. Pour une description de SP2, voir Description de Windows SharePoint Services 3.0 Service Pack 2 et du module linguistique Windows SharePoint Services 3.0 Service Pack 2 (http://go.microsoft.com/fwlink/?linkid=149885&clcid=0x40C)

owssvr.dll numéro de version : 12.0.6421.1000

Mise à jour cumulative d’avril

La mise à jour cumulative d’avril fournit des correctifs très importants pour Stsadm, notamment l’opération mergecontentdbs. Pour plus d’informations, voir Description du package de correctifs logiciels serveur de la mise à jour cumulative pour Windows SharePoint Services 3.0 (Sts.msp) : 28 avril 2009 (http://go.microsoft.com/fwlink/?linkid=154981&clcid=0x40C).

Pour une description de cette mise à jour, voir l’article 968850 de la Base de connaissances (http://go.microsoft.com/fwlink/?linkid=149888&clcid=0x40C)

owssvr.dll numéro de version : 12.0.6504.5000

Mise à jour cumulative de juin

Pour une description de cette mise à jour pour Windows SharePoint Services 3.0, voir Description du package de correctifs logiciels serveur de la mise à jour cumulative pour Windows SharePoint Services 3.0 (package serveur WSS) : 30 juin 2009(http://go.microsoft.com/fwlink/?linkid=157329&clcid=0x40C).

Cette mise à jour fournit plusieurs correctifs pour Windows SharePoint Services 3.0. Pour plus d’informations, voir Description du package de correctifs logiciels serveur de la mise à jour cumulative pour Windows SharePoint Services 3.0 (Sts.msp) : 30 juin 2009(http://go.microsoft.com/fwlink/?linkid=157330&clcid=0x40C).

Numéro de version : 12.0.6510.5001

Mise à jour cumulative d’août

Pour une description de cette mise à jour pour Windows SharePoint Services 3.0, voir Description du package de correctifs logiciels serveur de la mise à jour cumulative pour Windows SharePoint Services 3.0 (package serveur WSS) : 25 août 2009 (http://go.microsoft.com/fwlink/?linkid=164621&clcid=0x40C).

Cette mise à jour fournit plusieurs correctifs pour Windows SharePoint Services 3.0. Pour plus d’informations, voir Description du package de correctifs logiciels serveur de la mise à jour cumulative pour Windows SharePoint Services 3.0 (Sts.msp) : 25 août 2009(http://go.microsoft.com/fwlink/?linkid=164623&clcid=0x40C).

owssvr.dll numéro de version : 12.0.6514.5000

Numéro de version de la mise à jour cumulative : 12.0.6514.5000

Mise à jour cumulative d’octobre

Pour une description de cette mise à jour pour Windows SharePoint Services 3.0, voir Description du package de correctifs logiciels serveur de la mise à jour cumulative pour Windows SharePoint Services 3.0 (package serveur WSS) : 27 octobre 2009 (http://go.microsoft.com/fwlink/?linkid=169313&clcid=0x40C).

Cette mise à jour fournit plusieurs correctifs pour Windows SharePoint Services 3.0 et des fonctionnalités améliorées pour l’outil de vérification préalable à la mise à niveau. Parmi les principales modifications apportées à celui-ci, citons des rapports améliorés, de nouvelles règles et des ajouts à l’opération stsadm –o EnumAllWebs qui vous permettent désormais de répertorier les composants WebPart, les récepteurs d’événements, les fonctionnalités ou les fichiers associés à SetupPath.

Pour plus d’informations, voir Description du package de correctifs logiciels serveur de la mise à jour cumulative pour Windows SharePoint Services 3.0 (Sts-x-none.msp) : 27 octobre 2009 (http://go.microsoft.com/fwlink/?linkid=169314&clcid=0x40C) : 27 octobre 2009).

owssvr.dll numéro de version : 12.0.6520.5000

Numéro de version de la mise à jour cumulative : 12.0.6520.5000

Séquence d'installation recommandée pour les mises à jour

Bien que Microsoft n'impose pas la séquence d'installation de mise à jour, nous vous recommandons d'installer les mises à jour post-RTM pour WSS dont vous avez besoin, dans l'ordre suivant :

  1. Service Pack 2 pour Windows SharePoint Services 3.0 (article 953338 de la Base de connaissances)

  2. Mise à jour cumulative d’octobre pour Windows SharePoint Services 3.0 (article 975002 de la Base de connaissances)

Pour des informations sur la création d'une source d'installation slipstream à l'aide de la mise à jour cumulative de décembre, voir le post Comment créer un slipstream SharePoint à l'aide des mises à jour les plus récentes (en anglais) (http://go.microsoft.com/fwlink/?linkid=139512&clcid=0x40C) (en anglais).

Important Important :

N'oubliez pas d'exécuter l'Assistant Configuration de SharePoint ou psconfig.exe à l'invite sur chaque serveur de votre batterie de serveurs pour terminer la mise à jour. Vous n'êtes pas tenu d'exécuter l'Assistant de configuration SharePoint ou Psconfig entre chaque étape de la séquence. Vous pouvez attendre que toutes les mises à jour ont été installés sur un serveur donné avant d'exécuter l'Assistant de configuration SharePoint ou PSconfig.

Installation d'une mise à jour logicielle

Pour installer avec succès une mise à jour logicielle sur votre batterie de serveurs, nous vous recommandons de suivre les étapes de pré-installation, d'installation et de vérification fournies dans cet article.

Avant de commencer

Avant de commencer les étapes de pré-installation, notez ce qui suit :

  • Microsoft vous recommande de planifier l'installation de la mise à jour logicielle au moment le moins susceptible de perturber le travail des utilisateurs. Faites connaître le moment que vous avez déterminé aux utilisateurs et autres personnes clés impliquées dans la gestion des sites Web hébergés sur les serveurs qui exécutent Windows SharePoint Services 3.0 et, si nécessaire, changez-le en fonction des réactions.

  • N’installez pas une version bêta de la mise à jour logicielle Windows SharePoint Services 3.0 dans un environnement de production.

  • Vous devez télécharger le fichier de mise à jour logicielle approprié pour votre matériel et la langue de votre logiciel.

  • Si vous avez déjà installé un correctif qui ne résout pas le problème dans la mise à jour logicielle largement distribuée, vous devez vous procurer une mise à jour de ce correctif qui résout les problèmes de votre environnement particulier. Contactez le Support technique Microsoft (en anglais) (http://go.microsoft.com/fwlink/?linkid=99201&clcid=0x40C) (en anglais).

  • Vous devez mettre hors service les serveurs Web qui exécutent WSS 3.0 pendant la durée de l'installation de la mise à jour logicielle. La raison en est que la mise à jour logicielle peut engendrer des modifications de schéma au niveau de la base de données SQL Server, et que l'intervention de l'utilisateur lors de la mise à niveau peut entraîner une situation où les serveurs frontaux et principaux n'ont plus le même contenu.

  • Si vous installez des mises à jour sur des serveurs Web qui exécutent Windows SharePoint Services 3.0 dans une batterie de serveurs, il se produit ce qui suit : une fois la mise à jour logicielle installée sur le premier serveur Web de la batterie de serveurs, les versions des fichiers situés sur ce serveur Web et les bases de données de cette batterie de serveurs diffèrent des versions des fichiers situés sur les autres serveurs Web. Cette différence empêche la batterie de serveurs de fonctionner correctement, entraînant même des erreurs pour les requêtes valides. Une fois que la mise à jour logicielle est installée sur tous les serveurs Web de la batterie de serveurs, les résultats sont renvoyés aux utilisateurs comme prévu.

  • Dans les déploiements de batteries de serveurs, vous devez mettre à jour tous les serveurs Web Windows SharePoint Services 3.0 vers la même version de la mise à jour logicielle.

  • Pour déployer des mises à jour logicielles dans une batterie de serveurs vous devez être connecté au serveur Web ou au serveur d'applications en tant que compte de domaine. Le compte de domaine doit avoir les autorisations suivantes :

    • Membre du groupe Administrateurs sur le serveur Web.

    • Membre du groupe Administrateurs sur le serveur qui exécute SQL Server. Ou, propriétaire du rôle de base de données fixe db_owner pour toutes les bases de données Produits et technologies SharePoint.

    Afin de vous assurer que vous disposez des autorisations nécessaires pour installer la mise à jour logicielle et exécuter l'Assistant Configuration des produits et technologies SharePoint, Microsoft vous recommande d'ajouter le compte pour l'identité du pool d'applications Administration centrale de SharePoint v3 au groupe Administrateurs sur chacun des serveurs Web locaux et des serveurs d'applications et, de vous connecter à l'aide de ce compte. Ces modifications sont indispensables uniquement pour l'installation de la mise à jour et l'exécution de l'Assistant Configuration des produits et technologies SharePoint pour terminer la mise à niveau. Lorsque vous avez terminé l'installation de la mise à jour, supprimez le compte sur chaque serveur Web local et chaque serveur d'applications.

  • Dans de nombreux environnements informatiques, les administrateurs de base de données créent et gèrent des bases de données. Les stratégies mises en place dans votre organisation, et notamment les stratégies de sécurité, peuvent nécessiter que les administrateurs de base de données créent les bases de données qu'utilise Windows SharePoint Services 3.0. Pour plus d'informations sur le déploiement de Windows SharePoint Services 3.0 dans un environnement dans lequel les administrateurs de base de données créent et gèrent des bases de données, voir Déployer à l'aide de bases de données créées par des administrateurs de base de données (Windows SharePoint Services) (http://go.microsoft.com/fwlink/?linkid=86818&clcid=0x40C).

  • Vous pouvez installer la mise à jour logicielle en ouvrant une session sur le serveur directement ou en vous connectant via une session Services Terminal Server de la console des services Terminal Server. Pour des informations sur l'utilisation de sessions de console, voir l'article 278845 de la base de connaissances Microsoft : How to Connect to and Shadow the Console Session with Windows Server 2003 Terminal Services (http://go.microsoft.com/fwlink/?linkid=98317&clcid=0x40C).

Étapes préalables à l'installation

Avant d'installer une mise à jour logicielle, il est recommandé d'effectuer les opérations suivantes :

  • Vérifiez l'état des travaux du minuteur. Lorsque vous avez installé Windows SharePoint Services pour la première fois sur les serveurs Web de votre batterie, si vous avez utilisé une méthode de mise à niveau — sur place ou progressive — et que des travaux de mise à niveau demeurent en cours de réalisation, l'installation de la mise à jour logicielle peut échouer. Vous devez vérifier qu'aucun processus de mise à niveau n'est en cours d'exécution. Accédez au site Administration centrale SharePoint, cliquez sur Opérations puis, dans la section Configuration globale, sur État du travail du minuteur. Si des travaux apparaissent, vous devez laisser aux mises à niveau le temps de se réaliser avant de procéder à l'installation de la mise à jour logicielle.

    Les travaux de mise à niveau qui apparaissent sur la page État du travail du minuteur résultent de l'une, de l'autre ou des deux opérations suivantes :

    1. Les sites sont en cours de mise à niveau.

    2. Vous avez sélectionné l'option de mise à niveau sur place dans l'Assistant Configuration des produits et technologies SharePoint.

      Note Remarque :

      Lorsque vous exécutez une mise à niveau sur place, toutes les données de contenu et de configuration sont mises à niveau sur place, en même temps. Lorsque vous démarrez le processus de mise à niveau sur place, le serveur Web et les sites Web restent en mode hors connexion jusqu’à la fin de l’installation de la mise à niveau. Lorsque vous effectuez une mise à niveau sur place, vous ne pouvez ni suspendre la version précédente ni la restaurer.

    Une fois que vous avez vérifié qu'aucun élément de mise à niveau n'est répertorié sur la page État du travail du minuteur, vous pouvez continuer l'installation de la mise à jour logicielle.

  • S'il y a des objets orphelins dans les bases de données de contenu (les orphelins sont des éléments qui n'ont aucune relation parent ou enfant), l'installation de la mise à jour logicielle échoue. Pour garantir le succès de l'installation, vous devez corriger la relation des objets ou supprimer les orphelins avant de commencer l'installation de la mise à jour logicielle. Pour plus d'informations sur la résolution du problème engendré par la présence d'un ou de plusieurs objets orphelins dans la base de données de contenu, voir l'article de la Base de connaissances sur l'affichage d'un message d'erreur lors de la mise à niveau de Windows SharePoint Services 2.0 vers Windows SharePoint Services 3.0 : la mise à niveau a rencontré une ou plusieurs listes qui n'ont pas été mises à jour par Prescan.exe et doit se terminer (http://go.microsoft.com/fwlink/?linkid=105755&clcid=0x40C).

  • Si vous avez personnalisé un modèle de site prédéfini en modifiant directement les fichiers du modèle de site (opération déconseillée par Microsoft), l'installation de la mise à jour logicielle peut remplacer certains des fichiers que vous avez modifiés ; en outre, vos personnalisations dans ces fichiers seront perdues. Vous devez appliquer de nouveau les personnalisations au modèle de site après avoir installé la mise à jour logicielle.

  • Arrêtez le service de publication World Wide Web (W3SVC) sur tous les serveurs Web frontaux pour déconnecter tous les utilisateurs de la batterie de serveurs. Dans les batteries de serveurs avec plusieurs serveurs Web frontaux, si vous autorisez les utilisateurs à se connecter après que les fichiers et bases de données ont été mis à jour sur un serveur Web mais pas sur les autres, les utilisateurs ne peuvent pas parcourir les sites Web.

    Note Remarque :

    Si vous arrêtez manuellement le service de publication World Wide Web, vous devez le démarrer manuellement à la fin de l’installation.

  • Avant de commencer la sauvegarde, nettoyez votre environnement en procédant comme suit :

    • Défragmentez tous les index de base de données SQL Server. Pour plus d'informations, voir Comment défragmenter des bases de données Windows SharePoint Services 3.0 et SharePoint Server 2007 (http://go.microsoft.com/fwlink/?linkid=102795&clcid=0x40C).

    • Vérifiez que vous disposez de suffisamment d'espace disque dans vos volumes de fichiers de base de données, vos volumes tempdb, et dans le dossier temporaire Windows des serveurs qui exécutent SQL Server, des serveurs Web frontaux et des serveurs d'applications. L'opération de mise à niveau consigne la progression des différentes étapes dans un journal de mise à niveau qui peut occuper de l'espace disque, mais si vous prévoyez de l'espace de stockage supplémentaire, vous éviterez les problèmes de limitation d'espace.

  • Si une de vos bases de données contient plus de collections de sites que le nombre recommandé dans les recommandations sur les architectures d'informations du téléchargement Livre blanc : Planification et surveillance du stockage SQL Server pour Windows SharePoint Services : recommandations en matière de performances et pratiques recommandées, équilibrez la charge de vos collections de sites sur plusieurs bases de données.

  • Appliquez les méthodes conseillées à propos de la taille des bases de données de contenu avant d'effectuer les opérations de mise à niveau.

  • Veillez à respecter les recommandations concernant le facteur de remplissage de page SQL Server, ainsi que les autres méthodes conseillées relatives à la planification du stockage, avant de commencer la mise à niveau. Pour plus de détails sur les méthodes conseillées en matière de stockage, voir les informations sur les recommandations liées aux performances de la planification et du contrôle du stockage (http://go.microsoft.com/fwlink/?linkid=105890&clcid=0x40C).

  • Sauvegardez la batterie de serveurs avant de commencer l’installation de la mise à jour logicielle. Créez une sauvegarde des bases de données de recherche et de toutes les autres. Pour plus d'informations sur les méthodes de sauvegarde, voir Se préparer à sauvegarder la technologie Windows SharePoint Services 3.0. Microsoft vous recommande d'effectuer les processus suivants :

    • Base de données de configuration et base de données de contenu de l’Administration centrale : vous devez sauvegarder vos bases de données au moyen des outils SQL Server après avoir arrêté votre batterie de serveurs. Utilisez le modèle de récupération simple pour que votre journal des transactions soit tronqué. Cette sauvegarde ne se fait pas dans un but de restauration immédiate, mais peut vous aider à reconstruire précisément une base de données de configuration si nécessaire. Pour plus d'informations, voir Déplacer toutes les bases de données (Windows SharePoint Services 3.0).

    • Bases de données de contenu : effectuez une opération de sauvegarde complète via Stsadm ou SQL Server afin de sauvegarder toutes les bases de données de contenu. Si vous utilisez SQL Server, vous devez recourir au mode de récupération complète, de sorte que votre journal des transactions ne soit pas tronqué.

      Étant donné que vos bases de données de contenus contiennent les données de vos sites Web, il est important de conserver les journaux des transactions non validées qui contiennent ces données. Veillez à ce que toutes les bases de données de contenus soient sauvegardées avec un modèle de récupération complète.

      Important Important :

      Le modèle de récupération simple n'est pas approprié pour les systèmes de production dans lesquels la perte des modifications récentes est inacceptable. Dans ce cas, nous vous recommandons d'utiliser le modèle de récupération complète.

    • Serveur Web frontal : si vous avez personnalisé le serveur Web frontal, vérifiez que vous avez documenté avec précision toutes vos personnalisations de sorte de pouvoir recréer le serveur à tout moment. En dernier recours, si vous n'avez pas documenté vos personnalisations ou n'êtes pas sûr de l'étendue des personnalisations dans vos applications Web, nous vous recommandons de créer une image de sauvegarde de votre serveur Web frontal. Vérifiez que vous disposez d'une sauvegarde des packages de solution que vous avez déployés sur vos serveurs Web frontaux.

      Tip Conseil :

      Dans l’idéal, si vous personnalisez des ordinateurs Web frontaux, la personnalisation est gérée à l’aide d’un script ou d’un processus de génération robuste, qui autorise l’application des personnalisations à un nouvel ordinateur.

      Si vous rencontrez une erreur irrécupérable au cours de la mise à niveau, vous pouvez être amené à réinstaller votre serveur à partir de l'image de sauvegarde que vous avez créée. Vous devez alors appliquer manuellement toutes les personnalisations sur votre serveur Web frontal.

      Important Important :

      Microsoft vous recommande de sauvegarder la batterie de serveurs après avoir vérifié que l'installation de la mise à jour logicielle a réussi.

      Après avoir sauvegardé toutes vos bases de données, utilisez la commande SQL Server DBCC SHRINKFILE pour libérer l'espace non utilisé par les journaux, afin de vider ces derniers autant que possible. Pour plus d'informations, voir les détails relatifs à la réduction du journal des transactions (http://go.microsoft.com/fwlink/?linkid=105233&clcid=0x40C). Il est conseillé de vérifier que vous pouvez restaurer les bases de données.

  • Dans les batteries de serveurs qui ont un grand nombre de sites, l'installation d'une mise à jour logicielle avec les bases de données de contenus attachées peut entraîner trop de temps d'arrêt. Pour réduire ces temps d'arrêt, Microsoft vous recommande d'exécuter l'étape supplémentaire consistant à détacher les bases de données de contenu.

    Important Important :

    Si votre base de données de contenu contient des sites Office Project Server, ne la détachez pas de votre batterie de serveurs. Avant de poursuivre, consultez l’article Extract Project Web Access site data to a new content database.

Étapes d'installation

Cette section inclut l'ensemble des procédures qui sont requises pour installer une mise à jour logicielle avec succès dans une batterie de serveurs. Si vous mettez à jour une batterie de serveurs de grande taille, lisez la section Optimisation d'une batterie de serveurs de grande taille plus loin dans ce document.

Vous devez installer la mise à jour logicielle sur chaque serveur Web qui exécute Windows SharePoint Services 3.0 jusqu'au point où les fichiers sont copiés sur tous les serveurs Web de la batterie de serveurs. Vous revenez sur un serveur Web pour terminer l'installation. Une fois l'installation terminée sur le serveur Web que vous avez sélectionné, vous terminez l'installation sur les autres serveurs Web.

La procédure suivante vous permet d'effectuer les opérations suivantes :

  • Rendre tous les fichiers de mise à jour logicielles disponibles sur tous les serveurs de votre batterie de serveurs.

  • Effectuer la mise à jour sur le serveur qui héberge le site Administration centrale principal.

  • Terminer la mise à jour des serveurs restants dans la batterie de serveurs.

Note Remarque :

Vous devez effectuer les étapes 1 à 6 de la procédure suivante sur chaque serveur Web de la batterie de serveurs avant de terminer l'installation sur un serveur Web.

Pour installer une mise à jour logicielle

  1. Déconnectez les utilisateurs de la batterie de serveurs en arrêtant le service de publication World Wide Web (W3SVC) sur tous les serveurs Web.

    Note Remarque :

    Cette étape manuelle est effectuée par mesure de précaution afin de s'assurer que le service est entièrement arrêté.

  2. Téléchargez et installez la mise à jour logicielle Windows SharePoint Services 3.0 appropriée pour tous les serveurs de votre batterie de serveurs.

  3. Une fois l'installation de la mise à jour logicielle terminée, l'Assistant Configuration des produits et technologies SharePoint démarre.

    Note Remarque :

    Si l'Assistant ne démarre pas automatiquement, cliquez sur Démarrer, pointez sur Tous les programmes , sur Outils d'administration, puis cliquez sur Assistant Configuration des produits et technologies SharePoint.

  4. Su la page d'accueil de l'Assistant Configuration des produits et technologies SharePoint, cliquez sur Suivant.

  5. Dans la boîte de dialogue qui vous signale que certains services devront éventuellement être redémarrés au cours de la configuration, cliquez sur Oui.

  6. Sur la page Fin de l'Assistant Configuration des produits et technologies SharePoint, cliquez sur Suivant.

  7. Lorsque la boîte de dialogue d’installation dans une batterie de serveurs s’affiche, ne cliquez pas sur OK. Au lieu de cela, laissez la boîte de dialogue suivante affichée sur chaque serveur :

    Vous devez exécuter le programme d'installation pour installer de nouveaux fichiers binaires sur tous les serveurs de votre batterie. Si celle-ci compte plusieurs serveurs, exécutez maintenant le programme d'installation et l'Assistant Configuration sur les autres serveurs, puis revenez à ce serveur et cliquez sur OK pour continuer.

  8. Lorsque la boîte de dialogue de l'étape précédente s'affiche sur tous les serveurs Web de la batterie de serveurs, utilisez le serveur Web qui héberge le site Web Administration centrale pour finaliser l'installation.

  9. Sur le serveur que vous avez sélectionné à l'étape précédente, cliquez sur OK.

  10. Dans la boîte de dialogue Configuration réussie, cliquez sur Terminer.

  11. Lorsque vous avez terminé de mettre à jour un serveur Web qui héberge le site Web Administration centrale, suivez les procédures de la section Vérifier le déroulement et le résultat d'une mise à jour de cet article pour garantir que l'installation de la mise à jour logicielle sur ce serveur Web a réussi.

  12. Continuez la mise à jour des ordinateurs restants de la batterie de serveurs, un par un, en cliquant sur OK dans la boîte de dialogue.

    Note Remarque :

    Il est important que l'Assistant Configuration des produits et technologies SharePoint effectue les procédures de configuration sur un seul ordinateur à la fois.

  13. Lorsque l'installation de mise à jour logicielle et la configuration sont terminées sur tous les serveurs Web de la batterie de serveurs, mettez les serveurs Web à disposition des utilisateurs en démarrant le service de publication World Wide Web manuellement sur chaque serveur sur lequel vous avez arrêté manuellement le service.

Si vous avez terminé la procédure « Pour détacher les bases de données de contenu », décrite plus loin dans ce document, et que vous avez configuré des ordinateurs supplémentaires pour la mise à niveau des bases de données de contenu, vous devez utiliser l'une des procédures suivantes pour attacher la base de données de contenu, une fois l'installation de la mise à jour logicielle terminée.

Note Remarque :

Si vous n'avez pas suivi la procédure « Pour détacher les bases de données de contenu », vous pouvez ignorer les procédures suivantes pour attacher la base de données de contenu.

Si vous n'avez pas configuré d'ordinateurs supplémentaires spécifiquement pour mettre à niveau les bases de données de contenu, vous devez effectuer la procédure suivante, « Pour attacher la base de données contenu à l'invite de commandes ». Cette procédure attache et lance une mise à niveau de la base de données de contenu.

Pour attacher la base de données contenu à l'invite de commandes

  • Pour attacher la base de données, ouvrez une fenêtre d'invite de commandes et tapez la commande suivante à l'invite :

    stsadm -o addcontentdb -url <http://nom_serveur_sauvegarde:port> -databasename <Nom_BD_Contenu> -databaseserver <Nouveau_Serveur_Principal>

Si vous avez configuré des ordinateurs supplémentaires spécifiquement pour mettre à niveau les bases de données de contenu, vous pouvez appliquer la procédure suivante pour attacher la base de données de contenu aux ordinateurs mis à jour.

Pour attacher la base de données de contenu

  1. StartCliquez sur Démarrer, pointez sur Tous les programmes, sur Outils d'administration, puis cliquez sur Administration centrale de SharePoint 3.0.

  2. Dans le site Administration centrale, cliquez sur Gestion des applications.

  3. Dans la page Gestion des applications, dans la section Gestion des applications Web SharePoint, cliquez sur Bases de données de contenu.

  4. Ajouter une base de données de contenuDans la page Gérer les bases de données de contenu, cliquez sur Ajouter une base de données de contenu.

  5. Dans les zones de texte, entrez les informations pour la base de données de contenu que vous avez détachée précédemment.

  6. Répétez les étapes 4 et 5 pour chaque base de données de contenu que vous voulez attacher.

Vous devez effectuer la procédure suivante sur les serveurs qui exécutent le service de recherche Windows SharePoint Services dans votre batterie si une des conditions suivantes est remplie :

  • Vous vous trouvez dans un scénario d'administration selon le principe des privilèges minimum.

  • Le compte que vous utilisez pour le service de recherche :

    • n'est pas un compte d'administrateur sur l'ordinateur local ;

    • ou n'est pas membre du compte d'administrateur de batterie de serveurs.

Pour démarrer le service de recherche

  1. Ouvrez une fenêtre d'invite de commandes et accédez au répertoire %COMMONPROGRAMFILES%\Microsoft Shared\web server extensions\12\bin.

  2. Pour identifier les ordinateurs qui exécutent une instance du service de recherche Windows SharePoint Services en ligne, tapez la commande suivante à l'invite de commandes :

    stsadm -o spsearch -action list

  3. Ouvrez une session (localement ou via une connexion à distance) sur chaque ordinateur qui est renvoyé dans la liste de l'étape précédente et tapez la commande suivante à l'invite :

    stsadm -o spsearch -action start

Optimisation d'une batterie de serveurs de grande taille

Dans les batteries de serveurs de très grande taille, l'installation d'une mise à jour logicielle avec les bases de données de contenu attachées peut entraîner trop de temps d'arrêt. Dans les environnements où l'on compte plusieurs sites ou de nombreux serveurs Web, pour réduire les temps d'arrêt requis pour la mise à niveau, il est recommandé d'effectuer l'étape supplémentaire consistant à détacher les bases de données de contenu. Pour des performances optimales en matière de mise à niveau, utilisez quatre ou cinq serveurs Web frontaux par serveur de base de données.

Note Remarque :

À moins que vous ne soyez confronté à une batterie de serveurs vraiment très volumineuse, vous n'êtes pas tenu de suivre cette procédure.

Pour détacher les bases de données de contenu

  1. Pour détacher une base de données de contenu à l'aide de Stsadm, ouvrez une fenêtre d'invite de commandes et accédez au répertoire %COMMONPROGRAMFILES%\Microsoft Shared\Web server extensions\12\Bin.

  2. Tapez la commande suivante à l'invite :

    stsadm -o deletecontentdb -url http:// nom_ordinateur -NomBaseDeDonnéesContenu

    Dans cette opération, -url spécifie l'application Web à partir de laquelle les bases de données de contenu doivent être détachées et -databasename spécifie le nom de la base de données de contenu à détacher.

    Note Remarque :

    Si votre serveur de base de données est sur un serveur distinct, vous devez utiliser le paramètre -databaseserver pour spécifier le nom du serveur de base de données.

Après avoir effectué la mise à niveau de votre batterie de serveurs, vous devez rattacher les bases de données de contenu à la batterie de serveurs. Vous ne pouvez attacher qu'une seule base de données de contenu à la fois à la batterie de serveurs, car lorsque vous attachez les bases de données à la batterie de serveurs mise à niveau, la base de données de contenu est mise à niveau automatiquement.

Si vous souhaitez optimiser un peu plus la mise à niveau, vous pouvez configurer des ordinateurs supplémentaires en tant que serveurs Web exécutant Windows SharePoint Services 3.0 Service Pack 1 dans une batterie de serveurs à ordinateur unique ; 4 à 5 serveurs Web sont recommandés. Vous devez configurer des mappages des accès de substitution sur ces serveurs Web frontaux temporaires afin d'établir une correspondance avec les serveurs d'origine. Si les mappages des accès de substitution ne sont pas identiques, les bases de données de contenu risquent d'être mises à niveau avec des URL incorrectes dans leur contenu de site. Cette situation se traduit par l'affichage incorrect de certaines pages. Pour résoudre ce problème, vous devez contacter les services techniques de Microsoft. Pour effectuer ensuite une mise à niveau parallèle des bases de données de contenu, utilisez ces serveurs Web afin de mettre à niveau les bases de données de contenu pendant qu'elles sont détachées de la batterie de serveurs d'origine.

Une fois que vous avez détaché les bases de données de contenu mises à niveau du serveur Web temporaire, et que vous les avez attachées à nouveau à la batterie de serveurs d'origine, les bases de données de contenu sont prêtes à être utilisées. À ce stade, vous devez supprimer les bases de données de contenu de la version précédente et sauvegarder la batterie de serveurs.

Note Remarque :

Si vous détachez, puis rattachez une base de données de contenu, n'oubliez pas que la prochaine fois que le contenu de cette base de données est analysé, l'analyse sera complète, même si vous avez demandé une analyse incrémentielle. Du fait qu'une analyse complète analyse l'ensemble du contenu, même si ce contenu a été précédemment analysé, les analyses complètes peuvent prendre beaucoup plus temps que les analyses incrémentielles.

Si vous exécutez la Mise à jour d’infrastructure pour Windows SharePoint Services 3.0, l’identificateur (ID) de chaque base de données de contenu est conservé lorsque vous restaurez ou rattachez la base de données à l’aide des outils intégrés. Le comportement de rétention par défaut du journal des modifications est le suivant lorsque vous utilisez les outils intégrés :

  • Les journaux des modifications de toutes les bases de données sont conservés lorsque vous restaurez une batterie de serveurs.

  • Le journal des modifications d’une base de données de contenu est conservé lorsque vous rattachez la base de données.

  • Le journal des modifications d’une base de données de contenu N’EST PAS CONSERVÉ lorsque vous restaurez uniquement la base de données de contenu.

Lorsqu’un ID de base de données et le journal des modifications sont conservés, le service Recherche continue l’analyse d’après la planification régulière définie par des règles d’analyse. Lorsqu’un journal des modifications n’est pas conservé, le service Recherche réalise une analyse complète pendant l’analyse planifiée suivante.

Pour plus d’informations, voir Déplacer toutes les bases de données (Windows SharePoint Services 3.0) et Protection et récupération du contenu (Windows SharePoint Services 3.0).

La limite de cette méthode est que vous ne pouvez pas mettre à jour simultanément plusieurs bases de données de contenu pour chaque application Web, même si vous utilisez plusieurs ordinateurs.

Vérifier le déroulement et le résultat d'une mise à jour

Après avoir installé une mise à jour logicielle, vérifiez que l'installation a abouti à l'aide de l'une des techniques suivantes :

  • Affichez le fichier journal de mise à niveau. In addition to viewing the results of the installation in Upgrade.log file, you can use this logfile to troubleshoot a failed installation.

  • Vérifiez les numéros de version sur certains fichiers et clés de Registre. Si vous devez vérifier la réussite de l'installation de la mise à jour logicielle plus en profondeur, utilisez cette procédure pour vérifier les numéros de version de certains fichiers et vérifier certaines clés de Registre.

  • Examinez le schéma SQL. Vous pouvez également vérifier si l'installation de la mise à jour logicielle s'est bien déroulée en utilisant l'Analyseur de requêtes SQL pour examiner le schéma SQL Server. Bien que la version des fichiers DLL et le Registre soient mis à jour lors de la première partie d'une mise à niveau (lorsque les fichiers sont copiés), le schéma SQL Server est mis à niveau uniquement après l'exécution de l'Assistant Configuration des produits et technologies SharePoint. Utilisez cette procédure pour déterminer si l'Assistant Configuration des produits et technologies SharePoint a été exécuté après la mise à jour logicielle.

  • Consultez le numéro de version dans la page Serveurs de la batterie. Vous pouvez utiliser le site Web Administration centrale de SharePoint pour afficher le numéro de version dans la page Serveurs de la batterie. Notez toutefois que cette page affiche uniquement le numéro de version de Windows SharePoint Services 3.0.

Pour afficher le fichier journal de mise à niveau

  1. Dans l’Explorateur Windows, accédez au répertoire suivant :

    %COMMONPROGRAMFILES%\Microsoft Shared\Web server extensions\12\LOGS

  2. Ouvrez le fichier Upgrade.log dans un éditeur de texte.

  3. Faites défiler jusqu’à la date d’installation de la mise à jour logicielle.

  4. Recherchez ou analysez les entrées suivantes :

    Finished upgrading SPFarm Name= <Nom de la base de données de configuration>

    Fin de la session de mise à niveau sur place. Root object = SPFarm=<Nom de la base de données de configuration>, recursive = True. 0 errors and 0 warnings encountered.

    Si vous trouvez ces entrées, l'installation a réussi.

  5. Si vous ne trouvez pas les entrées de l’étape précédente, vous pouvez identifier les problèmes spécifiques pouvant expliquer l’échec en recherchant, ou en analysant visuellement dans le fichier Upgrade.log, les termes suivants :

    • failéchec

    • erreur

    Lorsque vous avez identifié et résolu les problèmes de blocage, utilisez la procédure « Forcer une mise à jour logicielle », décrite plus loin dans cette section.

Dans certaines configurations, le compte de service du minuteur SharePoint (OWStimer) qui, par défaut, est le même que celui utilisé par le compte du pool d'applications Administration centrale de SharePoint v3, est configuré avec des informations d'identification qui ne permettent pas l'accès au dossier LOGS dans %COMMONPROGRAMFILES%\Microsoft Shared\Web server extensions\12\. Si tel est le cas, une partie du fichier Upgrade.log est conservée dans le dossier de stockage temporaire du compte qui exécute le service du minuteur SharePoint.

Pour écrire toutes les informations d’enregistrement disponibles, y compris la sortie en clair et les informations de débogage dans les fichiers journaux pour l’installation de la mise à jour logicielle, exécutez la commande suivante :

msiexec /p <package_correctif> /l*vx %temp%\patch.log

package_correctif est le chemin d'accès au fichier de mise à jour logicielle extrait (.msp)

Vous trouverez le fichier journal dans l’emplacement de fichier temporaire sous le nom msi*.log.

Note Remarque :

Vous pouvez activer l'enregistrement de Windows Installer avant de recommencer l'installation de la mise à jour logicielle. Pour ce faire, voir l'article de la Base de connaissances Microsoft : Comment faire pour activer l'enregistrement de Windows Installer (http://go.microsoft.com/fwlink/?linkid=99206&clcid=0x40C).

Pour vérifier les numéros de version sur certains fichiers et clés de Registre

  • Vous pouvez examiner le numéro de version de fichiers spécifiques dans %COMMONPROGRAMFILES%\Microsoft Shared\web server extensions\12\ISAPI

    Vérifiez le numéro de version du fichier owssvr.dll pour la mise à jour que vous avez installée par rapport aux numéros de version du fichier owssvr.dll Windows SharePoint Services 3.0 indiqués dans le tableau « Mises à jour principales pour Windows SharePoint Services 3.0 ».

  • Assurez-vous que la valeur est correcte dans la clé Version à l'emplacement suivant :

    HKEY_LOCAL_MACHINE\SOFTWARE\Microsoft\Shared Tools\Web Server Extensions\12.0

    Vérifiez le numéro de version du fichier owssvr.dll pour la mise à jour que vous avez installée par rapport aux numéros de version du fichier owssvr.dll Windows SharePoint Services 3.0 indiqués dans le tableau « Mises à jour principales pour Windows SharePoint Services 3.0 ».

Pour effectuer la vérification en examinant directement le schéma SQL

  • Cette requête SQL Server peut être exécutée sur n'importe quelle base de données des produits et technologies SharePoint pour assurer le suivi de toutes les mises à niveau effectuées sur la base de données dans le GUID 00000000-0000-0000-0000-000000000000 :

    SELECT * FROM Versions

    La valeur la plus élevée mappée sur le GUID précédent doit être égale à la version actuelle du produit. Pour le Service Pack 1, la version doit inclure 6211.

Si l'installation a échoué, vous pouvez réexécuter l'Assistant Configuration des produits et technologies SharePoint ou utiliser la procédure suivante pour terminer la configuration à l'invite de commandes.

Note Remarque :

Vous pouvez activer l'enregistrement de Windows Installer avant de recommencer l'installation de la mise à jour logicielle. Pour plus d'informations, voir l'article de la Base de connaissances Microsoft : Comment faire pour activer l'enregistrement de Windows Installer (http://go.microsoft.com/fwlink/?linkid=99206&clcid=0x40C).

Pour forcer une mise à jour logicielle

  1. Ouvrez une fenêtre d’invite de commandes et, à l'invite de commandes, spécifiez le répertoire suivant :

    %COMMONPROGRAMFILES%\Microsoft shared\Web server extensions\12\Bin

  2. Tapez la commande suivante :

    psconfig -cmd upgrade -inplace b2b -wait -force

Pour afficher les serveurs de la page Batterie

  1. Utilisez l'une des méthodes suivantes pour ouvrir les serveurs de la page Batterie :

    • Sur la page d'accueil de l'Administration centrale, cliquez sur Opérations. Sur la page Opérations, dans la section Topologie et services, cliquez ensuite sur Serveurs de la batterie.

    • Dans Internet Explorer, connectez-vous à la page Web suivante :

      http://nom_serveur:Port/_admin/FarmServers.aspx

      nom_serveur est le nom du serveur et Port est le port configuré pour le site Web Administration centrale.

  2. Sur la page Serveurs de la batterie, en regard de Version, vérifiez le numéro de version de chaque serveur de la batterie de serveurs pour vous assurer que chacun d'eux a été mis à jour vers la nouvelle version binaire.

Vous pouvez vérifier que le numéro de version de Windows SharePoint Services 3.0 pour la mise à jour logicielle est correct en consultant la table « Mises à jour principales pour Windows SharePoint Services 3.0 ».

Si le numéro de version correspond au numéro de version de la mise à jour logicielle, vous avez fini la mise à jour du serveur. Si le numéro de version est incorrect, l'installation de la mise à jour logicielle ne s'est pas correctement terminée. Pour identifier et résoudre les problèmes de blocage, suivez la procédure « Pour afficher le fichier journal de mise à niveau » précédemment dans cet article.

Ajouter de nouveaux serveurs à une batterie de serveurs (facultatif)

Si vous devez créer un serveur pour rejoindre une batterie de serveurs existante, il est recommandé d'utiliser une source d'installation qui contient les fichiers de mise à jour logicielle. Lorsque vous utilisez cette source d'installation pour ajouter de nouveaux serveurs à votre batterie de serveurs, la mise à jour logicielle est déjà appliquée au nouveau serveur et la version du nouveau serveur correspond à celle des autres serveurs de votre batterie de serveurs.

Vous pouvez télécharger Windows SharePoint Services 3.0 avec SP1 comme une version mise à jour à l'emplacement suivant :

Vous pouvez utiliser le dossier Mises à jour pour créer un emplacement source d'installation qui contient déjà les mises à jour logicielles qui correspondent à celles installées sur votre batterie de serveurs à l'aide du dossier Mises à jour. Pour plus d'informations, voir Créer une source d'installation incluant les mises à jour logicielles (Windows SharePoint Services 3.0).

Si vous devez créer un serveur pour joindre une batterie de serveurs existante et si vous n'avez pas créé de source d'installation mise à jour, vous devez respecter cette procédure.

Pour créer un serveur afin de rejoindre une batterie de serveurs existante

  1. Installez le produit sans mise à jour logicielle et n'exécutez pas l'Assistant Configuration des produits et technologies SharePoint.

    Note Remarque :

    En n'exécutant pas l'Assistant Configuration des produits et technologies SharePoint, vous ne définissez pas l'emplacement de la base de données de configuration via la création de la clé de Registre HKEY_LOCAL_MACHINE\SOFTWARE\Microsoft\Shared Tools\Web server extensions\12.0\Secure\ConfigDB.

  2. Installez la mise à jour logicielle.

  3. Exécutez l'Assistant Configuration des produits et technologies SharePoint à l'invite de commandes.

Si vous n'exécutez pas cette procédure et si vous exécutez l'Assistant Configuration des produits et technologies SharePoint après avoir installé la version finale du produit, l'Assistant Configuration des produits et technologies SharePoint lit la clé de Registre ConfigDB et affiche le message : « Exception : System.InvalidOperationException : L'opération n'est pas valide en raison de l'état actuel de l'objet. ». Pour résoudre ce problème, vous devez soit modifier le Registre, soit utiliser la ligne de commande pour forcer la configuration à se terminer avec succès.

Utilisez l'Éditeur du Registre pour modifier le contenu de la clé de Registre ConfigDB, puis exécutez l'Assistant Configuration des produits et technologies SharePoint.

Pour forcer une installation en modifiant le Registre après un échec de configuration

  1. Installez la mise à jour logicielle et empêchez l'exécution de l'Assistant Configuration des produits et technologies SharePoint.

  2. Utilisez l'Éditeur du Registre pour changer le type d'installation en une installation propre. Modifiez la clé de Registre comme suit :

    HKEY_LOCAL_MACHINE\SOFTWARE\Microsoft\Shared Tools\Web server extensions\12.0\WSS\"SetupType"="CLEAN_INSTALL"

  3. Exécutez l'Assistant Configuration des produits et technologies SharePoint pour effectuer une opération de déconnexion.

  4. Exécutez l'Assistant Configuration des produits et technologies SharePoint pour vous connecter à votre batterie de serveurs.

Utilisez l'outil de ligne de commande Psconfig.

Pour forcer une installation après un échec de configuration (ligne de commande)

  1. Installez le produit sans mise à jour logicielle et n'exécutez pas l'Assistant Configuration des produits et technologies SharePoint.

  2. Installez la mise à jour logicielle et n'exécutez pas l'Assistant Configuration des produits et technologies SharePoint.

  3. Ouvrez une fenêtre d’invite de commandes et, à l'invite, spécifiez le répertoire suivant :

    psconfig -cmd configdb -connect -server <Nom_SQL_Server> -database SharePoint_Config_ <nom_bd> -user <nom_utilisateur_domaine> -password <mot_de_passe> -cmd helpcollections -installall -cmd secureresources -cmd services -install -cmd installfeatures -cmd applicationcontent -install

Mettre à jour les packs de modèles linguistiques

Pour chaque pack de modèle linguistique installé sur un serveur qui restitue du contenu, vous devez installer les packs de modèles linguistiques mis à jour. Pour installer les packs de modèles linguistiques, vous pouvez télécharger les packs de modèles linguistiques mis à jour par le biais du Centre de téléchargement Microsoft. Toutefois, il est recommandé de parcourir les sites Web Microsoft Update ou Windows Update pour détecter les packs de modèles linguistiques installés sur votre serveur Web frontal. Un pack de modèle linguistique mis à jour est installé pour chaque pack de modèle linguistique actuellement installé.

Vous devez exécuter l'Assistant Configuration des produits et technologies SharePoint après avoir installé les packs de modèles linguistiques mis à jour pour chaque pack de modèle linguistique actuellement installé.

Pour créer un emplacement que vous pouvez utiliser pour installer les packs de modèle linguistique avec des mises à jour logicielles déjà appliquées, voir Créer une source d'installation incluant les mises à jour logicielles (Windows SharePoint Services 3.0).

Voir aussi

Cela vous a-t-il été utile ?
(1500 caractères restants)
Merci pour vos suggestions.
Afficher:
© 2014 Microsoft. Tous droits réservés.