Exporter (0) Imprimer
Développer tout

Déplacer toutes les bases de données dans SharePoint 2013

 

Dernière rubrique modifiée : 2014-05-20

Résumé : Découvrez comment déplacer toutes les bases de données associées à SharePoint 2013 vers un nouveau serveur de base de données.

Vous pouvez utiliser le le site Web Administration centrale de SharePoint ou les outils SQL Server pour déplacer toutes les bases de données qui sont associées à SharePoint 2013 vers un nouveau serveur de base de données.

Les procédures indiquées dans cet article décrivent comment déplacer les types de bases de données suivantes qui sont hébergées sur un seul serveur de base de données :

  • Base de données de configuration

  • Base de données de contenu de l’Administration centrale

  • Bases de données de contenu

  • Bases de données d’application de service

Vous devez disposer au minimum des autorisations suivantes pour effectuer ce processus :

  • Vous devez être membre du groupe SharePoint Administrateurs de batterie.

  • Sur l’ordinateur qui exécute le site web Administration centrale de SharePoint, vous devez être membre du groupe Administrateurs.

  • Sur le serveur de base de données à partir duquel les bases de données sont déplacées, vous devez être membre :

    • du groupe Administrateurs ;

    • du rôle de base de données fixe db_backupoperator.

  • Sur le serveur de base de données vers lequel les bases de données sont déplacées, vous devez être membre :

    • du groupe Administrateurs ;

    • du rôle de base de données fixe db_owner.

Dans certains environnements, vous devez coordonner les procédures de déplacement avec l’administrateur de base de données. Suivez bien les stratégies et les directives en vigueur pour la gestion des bases de données.

ImportantImportant :
Lorsque vous déplacez des bases de données, les utilisateurs ne peuvent accéder à aucuns sites ni ressources de la batterie de serveurs tant que le processus n’est pas terminé. Dans la mesure du possible, effectuez l’opération de déplacement en dehors des heures de bureau habituelles.
RemarqueRemarque :
SharePoint 2013 s’exécutant en tant que sites web dans Internet Information Services (IIS), les administrateurs et les utilisateurs dépendent des fonctionnalités d’accessibilité fournies par les navigateurs. SharePoint 2013 prend en charge les fonctionnalités d’accessibilité des navigateurs pris en charge. Pour plus d’informations, voir les ressources suivantes :

Pour déplacer toutes les bases de données d’un serveur de base de données à un autre, vous devez utiliser à la fois SharePoint 2013 et SQL Server.

Avant de commencer cette opération, passez en revue les différentes étapes du processus :

  1. Préparez le nouveau serveur de base de données.

  2. Fermez toutes les fenêtres ouvertes de SharePoint Management Shell.

  3. Arrêtez tous les services associés à SharePoint 2013 et à Internet Information Services (IIS).

  4. Détachez les bases de données de l’instance actuelle de SQL Server.

  5. Copiez ou déplacez tous les fichiers associés aux bases de données (.mdf, .ndf et .ldf) vers le nouveau serveur de destination qui exécute SQL Server.

  6. Vérifiez que les connexions, rôles de serveur fixes, rôles de base de données fixes et autorisations pour les bases de données de SQL Server sont tous correctement configurés sur le nouveau serveur de destination.

  7. Attachez les bases de données au nouveau serveur de destination qui exécute SQL Server.

  8. Utilisez des alias de connexion SQL Server pour faire pointer l’application web vers le nouveau serveur de base de données et mettre à jour tous les serveurs web.

    Si vous ne voulez pas utiliser les alias de connexion SQL Server, utilisez l’une des procédures suivantes pour mettre à jour les connexions de base de données de votre batterie de serveurs SharePoint 2013.

    • Scénario 1 : utilisez cette procédure pour mettre à jour les connexions de base de données si vous utilisez SharePoint Server 2013 avec le Service Pack 1 (SP1) et les groupes de disponibilité SQL Server AlwaysOn pour la haute disponibilité ou la récupération d’urgence.

    • Scénario 2 : utilisez cette procédure si vous n’utilisez pas SharePoint Server 2013 avec le Service Pack 1 (SP1) et que vous devez utiliser les étapes manuelles ou si vous déplacez les bases de données à partir d’une installation SharePoint Server 2013 sur un seul serveur vers une nouvelle installation sur un seul serveur.

  9. Redémarrez tous les services que vous aviez arrêtés à l’étape 3.

Pour préparer le nouveau serveur de base de données
  • Suivez les procédures décrites dans l’article Configurer la sécurité SQL Server pour les environnements SharePoint 2013 pour configurer le nouveau serveur de base de données.

    RemarqueRemarque :
    Le nouveau serveur de base de données doit exécuter la même version de Windows Server et de SQL Server que le serveur de base de données existant, ou l’une des versions suivantes.
    • SQL Server 2008

    • SQL Server 2012

    • SQL Server 2014

    Les versions des instances SharePoint Server et Windows Server existantes doivent également prendre en charge la version de la nouvelle instance SQL Server vers laquelle les bases de données sont déplacées. Pour plus d’informations, voir Configuration matérielle et logicielle requise pour SharePoint 2013.
Pour fermer toutes les sessions ouvertes de SharePoint Management Shell
  1. Fermez toutes les fenêtres ouvertes de SharePoint Management Shell et toutes les fenêtres d’invite de commandes ouvertes.

Pour arrêter la batterie de serveurs
  1. Sur le serveur qui exécute le le site Web Administration centrale de SharePoint, dans le composant logiciel enfichable Services, arrêtez les services suivants :

    • Administration SharePoint 2013

    • Minuteur SharePoint 2013

    • Suivi SharePoint 2013

    • Hôte de code utilisateur SharePoint 2013

    • Enregistreur VSS SharePoint 2013

    • Service de publication World Wide Web

    • SharePoint Server Search

  2. Sur le serveur qui exécute le le site Web Administration centrale de SharePoint, à partir de l’invite de commandes, tapez iisreset /stop.

Pour détacher les bases de données
  1. Dans SQL Server Management Studio, sur le serveur de base de données d’origine, détachez les bases de données à déplacer de l’instance à laquelle elles sont attachées. Si vous utilisez de nombreuses bases de données, vous pouvez exécuter un script Transact-SQL pour détacher toutes les bases de données.

    RemarqueRemarque :
    Une base de données ne peut pas être détachée si l’une des conditions suivantes est vraie :
    • La base de données est mise en miroir.

    • Une capture instantanée de base de données existe sur la base de données.

    Pour plus d’informations, voir :

Pour déplacer les fichiers de base de données vers le nouveau serveur
  1. Vérifiez que le compte d’utilisateur qui exécute cette procédure est membre des groupes suivants :

    • Sur le serveur de base de données à partir duquel les bases de données sont déplacées, vous devez être membre :

      • du groupe Administrateurs ;

      • du rôle de base de données fixe db_backupoperator.

    • Sur le serveur de base de données vers lequel les bases de données sont déplacées, vous devez être membre :

      • du groupe Administrateurs ;

      • du rôle de base de données fixe db_owner.

  2. Utilisez l’Explorateur Windows pour rechercher les fichiers .mdf, .ldf et .ndf qui sont associés à chaque base de données déplacée.

  3. Copiez ou déplacez les fichiers vers le répertoire de destination sur le nouveau serveur exécutant SQL Server.

Pour configurer les autorisations sur le nouveau serveur
  1. Vérifiez que le compte d’utilisateur qui exécute cette procédure est membre des groupes suivants :

    • du groupe Administrateurs ;

    • du rôle de base de données fixe db_owner.

  2. Sur le serveur de base de données de destination, démarrez SQL Server Management Studio et transférez vos informations d’identification et autorisations de connexion de l’instance d’origine vers l’instance de destination. Nous vous recommandons de transférer les autorisations en exécutant un script. Vous trouverez un exemple de script dans l’article 918992 de la Base de connaissances : Comment faire pour transférer des noms d’accès et des mots de passe entre instances de SQL Server 2005.

    Pour plus d’informations sur le transfert de métadonnées SQL Server entre les instances, voir l’article de la documentation en ligne SQL Server Gestion des métadonnées lors de la mise à disposition d’une base de données sur une autre instance de serveur.

Pour attacher les bases de données à la nouvelle instance de SQL Server
  1. Vérifiez que le compte d’utilisateur qui exécute cette procédure est membre des groupes suivants :

    • du groupe Administrateurs ;

    • du rôle de base de données fixe db_owner.

  2. Sur le serveur de base de données de destination, attachez les bases de données à la nouvelle instance. Pour plus d’informations, voir Procédure : attacher une base de données (SQL Server Management Studio) et sp_attach_db (Transact-SQL).

Les procédures suivantes fournissent des méthodes de connexion à la nouvelle instance SQL Server ou de mise à jour des connexions de base de données. Utilisez la procédure qui convient le mieux pour votre environnement de batterie de serveurs SharePoint Server 2013.

Pour faire pointer l’application web vers le nouveau serveur de base de données en configurant des alias de connexion SQL Server
  1. Cette procédure doit être effectuée sur tous les serveurs de la batterie de serveurs SharePoint Server 2013qui se connectent à l’instance de SQL Server qui héberge les bases de données.

  2. Vérifiez que le compte d’utilisateur qui exécute cette procédure est membre des groupes suivants :

    • du groupe Administrateurs ;

    • du rôle de base de données fixe db_owner.

  3. Démarrez l’utilitaire réseau client SQL Server (cliconfg.exe). Cet utilitaire se trouve généralement dans le dossier C:\Windows\System32 dans Windows Server 2008 R2 Service Pack 1 (SP1) et Windows Server 2012.

  4. Sous l’onglet Général, vérifiez que TCP/IP est activé.

  5. Sous l’onglet Alias, cliquez sur Ajouter. La boîte de dialogue Ajouter la nouvelle configuration de la bibliothèque réseau s’affiche.

  6. Dans la zone Alias du serveur, entrez le nom de l’instance actuelle de SQL Server.

  7. Dans la zone Bibliothèques réseau, cliquez sur TCP/IP.

  8. Dans la zone Paramètres de connexion, dans la zone Nom du serveur, entrez le nouveau nom du serveur et l’instance à associer à l’alias, puis cliquez sur OK. Il s’agit du nom du nouveau serveur qui héberge les bases de données SharePoint 2013.

  9. Répétez les étapes 3 à 8 sur tous les serveurs de la batterie qui se connectent à la nouvelle instance de SQL Server.

  10. Facultatif. Si votre environnement repose sur System Center 2012 - Data Protection Manager (DPM) ou sur une application tierce qui utilise l’infrastructure du service VSS pour la sauvegarde et la récupération, vous devez installer les composants de connectivité de SQL Server sur chaque serveur web ou serveur d’applications en exécutant le programme d’installation de SQL Server. Pour plus d’informations, voir Procédure : installer SQL Server 2008 R2 (programme d’installation).

ImportantImportant :
Ces commandes Windows PowerShell ont été introduites dans SharePoint Server 2013 Service Pack 1 (SP1) :
  • Add-DatabaseToAvailabilityGroup

  • Remove-DatabaseFromAvailabilityGroup

  • Get-AvailabilityGroupStatus

Utilisez la procédure suivante pour mettre à jour les connexions de base de données si vous utilisez SharePoint Server 2013 avec le Service Pack 1 (SP1) et les groupes de disponibilité SQL Server AlwaysOn pour la haute disponibilité et la récupération d’urgence.

Scénario 1 : pour mettre à jour les connexions de base de données à l’aide de Windows PowerShell, procédez comme suit :
  1. Vérifiez que vous êtes membre :

    • du rôle serveur fixe securityadmin sur l’instance SQL Server ;

    • du rôle de base de données fixe db_owner sur toutes les bases de données à mettre à jour ;

    • du groupe Administrateurs sur le serveur sur lequel vous exécutez les cmdlets Windows PowerShell.

    Un administrateur peut utiliser la cmdlet Add-SPShellAdmin pour accorder des autorisations d’utilisation des cmdlets SharePoint 2013.

    RemarqueRemarque :
    Si vous ne disposez pas des autorisations, contactez votre administrateur d’installation ou votre administrateur SQL Server afin de les demander. Pour plus d’informations sur les autorisations Windows PowerShell, voir Add-SPShellAdmin.
  2. Démarrez SharePoint 2013 Management Shell.

  3. À l’invite de commandes Windows PowerShell, tapez les commandes suivantes :

    Add-DatabaseToAvailabilityGroup -AGName "<AGGroupName>" -DatabaseName "<DatabaseName>" [-FileShare "<\\server\share>"]
    
    

    Où :

    • <AGGroupName> est le nom du groupe de disponibilité.

    • <DatabaseName> est le nom de la base de données que vous êtes en train d’ajouter au groupe de disponibilité.

    • Si le paramètre facultatif -FileShare est utilisé, <\\server\share> est le nom du serveur et du partage que vous utilisez.

  4. Répétez ces étapes pour toutes les bases de données que vous déplacez, y compris les bases de données de contenu de configuration et de l’administration centrale.

Utilisez la procédure suivante pour les scénarios suivants :

Scénario 2 : pour mettre à jour les connexions de base de données à l’aide de Windows PowerShell, procédez comme suit :
  1. Démarrez SharePoint 2013 Management Shell.

  2. À l’invite de commandes Windows PowerShell, tapez les commandes suivantes :

    $db = get-spdatabase -identity <guid>
    
    

    Où :

    • <GUID> est l’ID de la base de données que vous déplacez.

    RemarqueRemarque :
    Utilisez Get-spdatabase sans paramètres pour afficher la liste de toutes les bases de données avec les GUID.
    $db.ChangeDatabaseInstance("<DBServerName>")
    
    

    Où :

    • <DBServerName> est le nom ou l’alias du nouveau serveur SQL Server ou le nom DNS de l’écouteur du groupe de disponibilité AlwaysOn.

    • $db.Update()
      
      

  3. Si vous utilisez la mise en miroir de bases de données SQL Server, vous devez renseigner la propriété FailoverServiceInstance dans la base de données SharePoint.

    $db.failoverserviceinstance("<DBServerName>")
    
    

    Où :

    • <DBServerName> est le nom ou l’alias du serveur SQL Server mis en miroir.

      $db.update()
      
      
  4. Répétez ces étapes pour toutes les bases de données que vous déplacez, y compris les bases de données de contenu de configuration et de l’administration centrale.

Pour redémarrer les services dans la batterie de serveurs
  1. Vérifiez que le compte d’utilisateur qui exécute cette procédure est membre du groupe SharePoint Administrateurs de batterie.

  2. Sur le serveur qui exécute le le site Web Administration centrale de SharePoint, à partir de l’invite de commandes, tapez iisreset /start.

  3. Dans le composant logiciel enfichable Services de Microsoft Management Console, démarrez tous les services liés à SharePoint 2013 et à Services Internet (IIS). Il s’agit des services suivants :

    • Administration SharePoint 2013

    • Minuteur SharePoint 2013

    • Suivi SharePoint 2013

    • Hôte de code utilisateur SharePoint 2013

    • Enregistreur VSS SharePoint 2013

    • Service de publication World Wide Web

    • SharePoint Server Search

Cela vous a-t-il été utile ?
(1500 caractères restants)
Merci pour vos suggestions.
Afficher:
© 2014 Microsoft