Exporter (0) Imprimer
Développer tout

Rôle de serveur d’applications

Mis à jour: mai 2008

S'applique à: Windows Server 2008

Le serveur d’applications est un rôle de serveur élargi au sein du système d’exploitation Windows Server® 2008. La nouvelle version du serveur d’applications offre un environnement intégré pour le déploiement et l’exécution des applications métier serveur personnalisées. Ces applications répondent aux demandes qui parviennent au réseau depuis des ordinateurs clients distants ou d’autres applications. Généralement, les applications déployées et exécutées sur le serveur d’applications bénéficient d’une ou de plusieurs des technologies suivantes :

  • Services Internet (IIS) (serveur HTTP (Hypertext Transfer Protocol) intégré à Windows Server)

  • Microsoft® .NET Framework, versions 3.0 et 2.0

  • ASP.NET

  • COM+

  • Message Queuing

  • Services Web conçus à l’aide de Windows Communication Foundation (WCF)

Le rôle de serveur d’applications est nécessaire lorsque Windows Server 2008 exécute des applications qui dépendent de services de rôle ou de fonctionnalités appartenant au rôle de serveur d’applications intégré et que vous sélectionnez au cours du processus d’installation. À titre d’exemple, une configuration spécifique de Microsoft BizTalk® Server peut faire appel à un ou plusieurs services de rôle ou fonctionnalités de l’environnement du serveur d’applications.

En règle générale, le serveur d’applications est obligatoire lorsque vous déployez une application métier développée au sein de votre organisation (ou par un éditeur de logiciels indépendant pour le compte de votre organisation) et quand le développeur indique que des services de rôle précis sont nécessaires. Par exemple, votre organisation utilise peut-être une application de traitement des commandes qui accède aux enregistrements clients stockés dans une base de données. L’application accède aux informations sur les clients via un ensemble de services Web WCF. Dans ce cas, vous pouvez configurer un ordinateur Windows Server 2008 en tant que serveur d’applications et installer la base de données sur le même ordinateur ou sur un ordinateur différent.

Toutes les applications serveur n’exigent pas l’installation du rôle de serveur d’applications pour fonctionner correctement. Par exemple, le rôle de serveur d’applications n’est pas nécessaire pour la prise en charge de Microsoft Exchange Server ou de Microsoft SQL Server dans Windows Server 2008.

Pour déterminer si le rôle de serveur d’applications est nécessaire aux applications métier de votre organisation, demandez à vos administrateurs et aux développeurs de l’application de travailler étroitement ensemble afin de connaître les besoins de l’application, notamment si celle-ci doit faire appel aux composants Microsoft .NET Framework 3.0 ou COM+.

Quel est le rôle du serveur d’applications ?

Le serveur d’applications fournit les composants suivants :

  • Un environnement d’exécution offrant un déploiement et une gestion efficaces des applications métier serveur de haute performance. Ces applications sont capables de traiter des demandes issues de systèmes clients distants (notamment les navigateurs Web connectés à Internet ou au réseau ou l’intranet d’une entreprise) et de systèmes informatiques distants susceptibles d’envoyer des demandes sous la forme de messages.

  • Microsoft .NET Framework 3.0 et le modèle de programmation simplifié qu’il propose aux développeurs pour des applications serveur connectés. Les développeurs exploitent les bibliothèques .NET Framework intégrées pour un grand nombre de fonctions d’applications, y compris les entrées/sorties (E/S), le traitement de texte et numérique, l’accès à la base de données, le traitement XML, le contrôle des transactions, les workflows et les services Web. Pour les administrateurs système, l’architecture .NET Framework offre un environnement d’exécution sécurisé et de haute performance pour les applications serveur, ainsi qu’un environnement de déploiement et de configuration des applications simplifié.

  • Installation de Windows Server 2008 via un nouvel Assistant Ajout de rôles convivial qui vous assiste dans le choix des services de rôle et des fonctionnalités nécessaires à l’exécution de vos applications. L’Assistant Ajout de rôles installe automatiquement l’ensemble des fonctionnalités requises pour un service de rôle donné et facilite la configuration et l’apport d’un ordinateur en qualité de serveur d’applications pour vos applications métier.

Qui ce rôle peut-il intéresser ?

Les informations concernant le rôle de serveur d’applications s’adressent principalement aux professionnels de l’informatique responsables du déploiement et de la maintenance des applications métier au sein d’une organisation. Les applications métier sont généralement développées au sein de votre organisation ou pour le compte de celle-ci.

Un environnement de serveur d’applications se compose de plusieurs serveurs exécutant Windows Server 2008 et configurés avec le rôle de serveur d’applications. Il s’agit notamment de serveurs dans les cas suivants :

  • Applications hôtes conçues à l’aide de Microsoft .NET Framework 3.0

  • Applications hôtes conçues dans le but d’utiliser COM+, Message Queuing, les services Web et les transactions distribuées

  • Serveurs connectés à un intranet ou à Internet dans le but d’échanger des informations

  • Applications hôtes exposant ou exploitant les services Web

  • Applications hôtes exposant des pages Web

  • Serveurs interagissant avec d’autres systèmes distants sur des plateformes et des systèmes d’exploitation disparates

Un environnement de serveur d’applications étendu peut également inclure les composants suivants :

  • Ordinateurs clients appartenant à un domaine et leurs utilisateurs

  • Ordinateurs employés essentiellement pour la gestion des serveurs d’applications

  • Serveurs d’infrastructure exécutant des ressources, telles que les services de domaine Active Directory (AD DS) ou d’autres référentiels LDAP (Lightweight Directory Access Protocol), les services de certificats, les passerelles de sécurité, les serveurs de processus, les serveurs d’intégration, les passerelles de données ou d’applications ou bien les bases de données

Quelles sont les nouvelles fonctionnalités de ce rôle ?

L’installation de la nouvelle version étendue du rôle de serveur d’applications a lieu par le biais de l’Assistant Ajout de rôles du Gestionnaire de serveur. Les administrateurs disposant d’applications métier conçues à l’aide de .NET Framework 3.0 pourront se rendre compte que la configuration d’un environnement d’hébergement pour ces applications est plus simple avec ce rôle serveur. L’Assistant Ajout de rôles guide l’administrateur tout au long du processus de sélection des services de rôle ou des fonctionnalités de prise en charge disponibles dans ce rôle et peut s’avérer nécessaire pour l’exécution d’applications métier spécifiques.

Application Server Foundation

Application Server Foundation est un ensemble de technologies installées par défaut lorsque vous installez le rôle de serveur d’applications. Pour l’essentiel, Application Server Foundation s’apparente à Microsoft .NET Framework 3.0.

Windows Server 2008 inclut Microsoft .NET Framework 2.0, indépendamment du rôle serveur qui est installé. Microsoft .NET Framework 2.0 contient l’environnement CLR (Common Language Runtime) qui fournit un environnement d’exécution du code qui promeut une exécution sécurisée du code, un déploiement simplifié du code et une prise en charge de l’interopérabilité de plusieurs langages, ainsi que des bibliothèques complètes destinées à la création d’applications.

Application Server Foundation ajoute les fonctionnalités .NET Framework 3.0 aux fonctionnalités de base de .NET Framework 2.0. Pour plus d’informations sur Microsoft .NET Framework 3.0, voir le Centre de développement .NET Framework http://go.microsoft.com/fwlink/?LinkId=81263) (éventuellement en anglais).

Pourquoi cette fonctionnalité est-elle importante ?

Les composants clés d’Application Server Foundation sont installés sous la forme d’un ensemble de bibliothèques de code et d’assemblys .NET. Les principaux composants d’Application Server Foundation sont les suivants :

  • Windows Communication Foundation (WCF)

  • Windows Workflow Foundation (WF)

  • Windows Presentation Foundation (WPF)

Parmi ces trois composants, WCF et WF sont fréquemment employés dans des applications serveur et des applications clientes. Windows Presentation Foundation (WPF) sert principalement aux applications clientes ; il n’est pas abordé plus en détail dans ce document. Pour plus d’informations sur Windows Presentation Foundation (WPF), voir le document qui y est consacré (http://go.microsoft.com/fwlink/?LinkId=78407).

Windows Communication Foundation (WCF) est le modèle de programmation unifié de Microsoft qui permet de concevoir des applications qui ont recours aux services Web pour communiquer entre elles. Le terme d’applications orientées services est également employé pour désigner ces applications qui revêtent une importance grandissante pour les entreprises. Les développeurs peuvent faire appel à Windows Communication Foundation pour créer des applications orientées services qui emploient des services Web transactionnels, fiables et sécurisés pour communiquer sur des plateformes et interagir avec des applications et des systèmes existants au sein de votre organisation.

WCF permet aux développeurs de composer ou d’associer les diverses technologies disponibles à l’heure actuelle pour créer des applications distribuées (services d’entreprise COM+ et .NET, Message Queuing, accès à distance Microsoft .NET, services Web ASP.NET et Web Services Enhancements (WSE)) selon des méthodes capables de satisfaire les besoins professionnels de votre organisation et votre environnement informatique. Pour plus d’informations sur Windows Communication Foundation (WCF), voir le document qui y est consacré (http://go.microsoft.com/fwlink/?LinkId=81260) (éventuellement en anglais).

Windows Workflow Foundation (WF) est le modèle de programmation et le moteur qui permet de concevoir rapidement des applications prenant en charge les workflows sous Windows Server 2008. Un workflow désigne un ensemble d’activités qui décrivent un processus réel, tel que le processus de traitement des commandes. Un workflow est généralement décrit et affiché de manière graphique, comme par exemple un diagramme. On parle souvent de « modèle » pour la description du workflow. Les éléments de travail sont transmis via le modèle de workflow du début à la fin.

Les éléments de travail ou activités dans le modèle peuvent être exécutés par des personnes, des systèmes ou des ordinateurs. Bien qu’il soit possible de décrire un workflow comme une série d’étapes et de conditions dans les langages de programmation traditionnels, la conception graphique du workflow et son stockage en tant que modèle offre une solution généralement plus appropriée et plus souple dans le cas de workflows plus complexes ou de workflows prenant en charge des révisions plus simples.

Windows Workflow Foundation prend en charge les workflows système et humains dans un large éventail de scénarios, notamment les suivants :

  • Workflow dans des applications métier

  • Flux séquentiel d’écrans, de pages et de boîtes de dialogue présenté à l’utilisateur en réponse à l’interaction entre l’utilisateur et l’interface utilisateur

  • Workflow de documents comme, par exemple, le traitement d’une commande ou un dossier médical

  • Workflow humain, tel que l’envoi de courrier électronique à un client et la réception de messages de ce même client

  • Workflow composite pour des applications orientées services

  • Workflow basé sur des règles métier (par exemple : « Lundi à 17 h, transmettre une demande de catalogue mis à jour aux partenaires commerciaux »).

  • Workflow de gestion des systèmes

Pour plus d’informations sur Windows Workflow Foundation (WF), voir le document qui y est consacré (http://go.microsoft.com/fwlink/?LinkId=82119) (éventuellement en anglais).

Qu’est-ce qui fonctionne différemment ?

Bien qu’il existence un rôle de serveur d’applications dans Windows Server 2003, le nouveau rôle de serveur d’applications étendu disponible dans Windows Server 2008 ne constitue pas simplement une mise à niveau de l’outil de configuration du serveur d’applications inclus dans Windows Server 2003 ou un système d’exploitation antérieur. En raison de la nouveauté des fonctionnalités du rôle, les administrateurs doivent savoir qu’il n’existe aucun chemin de migration de l’outil de configuration du serveur d’applications à partir de Windows Server 2003 ou des systèmes d’exploitation précédents.

Comment résoudre ces problèmes ?

Si vous mettez votre serveur à niveau de Windows Server 2003 ou un système d’exploitation antérieur vers Windows Server 2008 et si vous souhaitez exploiter les fonctionnalités du rôle de serveur d’applications, vous devez réinstaller ce dernier à l’aide de l’Assistant Ajout de rôles du Gestionnaire de serveur. Tant que vous configurez Windows Server 2008 avec les services d’applications appropriés et l’Assistant Ajout de rôles du Gestionnaire de serveur, vous pouvez aisément déplacer vos applications de Windows Server 2003 vers Windows Server 2008.

Quand dois-je faire appel au serveur d’applications ?

Si les applications métier serveur que vous devez déployer et gérer exigent une ou plusieurs technologies, parmi lesquelles Microsoft .NET Framework 3.0, Message Queuing, COM+ ou les transactions distribuées, configurez si possible votre serveur dans le rôle de serveur d’applications.

Comment dois-je me préparer pour l’installation?

Lors de votre préparation à l’installation du rôle de serveur d’applications, dressez un inventaire des applications à exécuter sur ce serveur. Si vous êtes un administrateur, collaborez avec vos développeurs ou l’éditeur de logiciels indépendant ayant développé les applications pour identifier les technologies et les configurations de prise en charge qui doivent être présentes sur le serveur pour exécuter les applications. Ensuite, mappez ces technologies aux services de rôle décrits dans les sections qui suivent pour vous permettre de choisir et de configurer correctement les services au cours de l’installation du rôle serveur. En règle générale, le développeur ou l’éditeur de logiciels indépendant fournit une liste des technologies requises pour l’installation de cette application (par exemple, Microsoft .NET Framework 3.0).

Serveur Web

Cette option installe la version 7.0 des services Internet (IIS), le serveur Web intégré à Windows Server 2008. Bien que disponible dans Windows Server depuis plusieurs années, IIS a cependant fait l’objet d’une révision en profondeur pour Windows Server 2008 afin de bénéficier d’améliorations en termes de performance, de sécurité, de gestion, de prise en charge, de fiabilité et de modularité.

IIS présente les avantages de base suivants :

  • IIS permet au serveur d’applications d’héberger des sites Web internes ou externes ou des services faisant appel à un contenu statique ou dynamique.

  • IIS offre une prise en charge pour l’exécution des applications ASP.NET accessibles depuis un navigateur Web.

  • IIS fournit une prise en charge pour l’exécution des services Web intégrés à Microsoft Windows Communication Foundation (WCF) ou à ASP.NET.

Accès réseau COM+

Cette option ajoute l’accès réseau COM+ pour l’invocation distante des applications créées et hébergées dans les composants COM+ ou des services d’entreprise. Ces applications sont aussi parfois appelées « composants de services d’entreprise ».

L’accès réseau COM+ est l’une des fonctionnalités d’invocation distante prises en charge dans Windows Server depuis Windows 2000 Server et qui le sont toujours dans Windows Server 2008. Les applications plus récentes utilisent généralement Windows Communication Foundation (WCF) pour la prise en charge de l’invocation distante puisque WCF garantit l’interopérabilité sur plusieurs plateformes.

Service d’activation des processus Windows

Cette option ajoute le service d’activation des processus Windows. Le service d’activation des processus Windows peut démarrer et arrêter les applications de manière dynamique en fonction des messages reçus sur le réseau par le biais du protocole HTTP (Hypertext Transfer Protocol), de Message Queuing, du protocole TCP et des canaux nommés. Le démarrage et l’arrêt dynamiques des applications signifient que les ressources du serveur sont exploitées de manière plus efficace. Le service d’activation des processus Windows est un nouveau service dans Windows Server 2008.

Partage de port Net.TCP

Cette option ajoute le service Partage de port Net.TCP. Grâce à ce service de rôle, plusieurs applications peuvent utiliser un port TCP unique pour les communications entrantes. Par exemple, une application orientée services créée avec WCF peut partager le même port. Le partage des ports est souvent requis lorsque des configurations de pare-feu ou des restrictions réseau autorisent uniquement un nombre limité de ports ouverts ou si plusieurs instances distinctes d’une application WCF doivent s’exécuter et être disponibles simultanément.

Pour permettre à plusieurs applications WCF de partager des ports (multiplexage), le service Partage de port Net.TCP effectue le multiplexage. Le service Partage de port Net.TCP accepte les demandes de connexions entrantes via le protocole TCP. Le service transmet ensuite automatiquement les demandes entrantes aux divers services WCF en fonction des adresses cibles des demandes. Le partage des ports ne fonctionne que si les applications WCF utilisent le protocole Net.TCP pour des communications entrantes. Le service Partage de port Net.TCP est un nouveau service dans Windows Server 2008.

Transactions distribuées

Les applications qui se connectent à plusieurs bases de données ou d’autres ressources transactionnelles pour effectuer des mises à jour peuvent nécessiter l’utilisation de sémantiques transactionnelles de type « tout ou rien », technologie qui vérifie que chaque portion d’une transaction est complète et que la transaction tout entière est restaurée à son état d’origine.

La prise en charge des transactions distribuées dans Windows Server 2008 permet aux applications de remplir cette condition. La prise en charge des transactions distribuées dans Windows Server remonte à Microsoft Windows NT® Server 4.0 ; cette fonctionnalité est toujours prise en charge dans Windows Server 2008.

Ce rôle est-il disponible dans toutes les éditions de Windows Server 2008 ?

Le rôle de serveur d’applications est disponible dans les éditions suivantes de Windows Server 2008 :

  • Windows Server 2008, Standard Edition

  • Windows Server 2008, Enterprise Edition

  • Windows Server 2008, Datacenter Edition

  • Windows Server 2008 pour les systèmes Itanium

Le rôle de serveur d’applications n’est pas disponible dans l’édition suivante de Windows Server 2008:

  • Windows Web Server 2008

Se comporte-t-il différemment dans certains éditions ?

Le comportement du serveur d’applications ne varie pas selon l’édition de Windows Server 2008.

Est-il disponible en versions 32 bits et 64 bits à la fois ?

Le serveur d’applications est disponible pour les versions 32 bits et 64 bits de Windows Server 2008.

Cela vous a-t-il été utile ?
(1500 caractères restants)
Merci pour vos suggestions.

Ajouts de la communauté

AJOUTER
Afficher:
© 2014 Microsoft