Exporter (0) Imprimer
Développer tout
2 sur 3 ont trouvé cela utile - Évaluez ce sujet

Présentation des paramètres de client DNS

S'applique à: Windows Server 2008, Windows Server 2008 R2

La configuration DNS (Domain Name System) nécessite les tâches de configuration suivantes pour les propriétés TCP/IP sur chaque ordinateur :

  • Définir un nom d’hôte ou d’ordinateur DNS pour chaque ordinateur. Par exemple, dans le nom de domaine complet wkstn1.widgets.tailspintoys.com., le nom de l’ordinateur DNS est le libellé wkstn1 figurant à l’extrême gauche.

  • Définir un suffixe DNS principal pour chaque ordinateur, placé après le nom d’hôte ou d’ordinateur afin de constituer le nom de domaine complet. Dans l’exemple précédent, le suffixe DNS principal est widgets.tailspintoys.com.

  • Définir une liste de serveurs DNS utilisables par les clients lors de la résolution des noms DNS, tels qu’un serveur DNS préféré, et tout serveur DNS secondaire à utiliser si le serveur préféré est indisponible.

  • Définir la méthode de recherche ou la liste de recherche de suffixe DNS à utiliser par un client lorsqu’il effectue des recherches de requêtes DNS pour des noms de domaine courts, non complets.

Ces tâches sont décrites en détail dans chacune des sections suivantes.

Définition de noms d’ordinateurs

Lorsque vous définissez des noms d’ordinateurs pour DNS, considérez le nom comme la partie la plus à gauche d’un nom de domaine complet. Par exemple, dans wkstn1.widgets.tailspintoys.com., wkstn1 est le nom d’ordinateur.

Vous pouvez configurer tous les clients DNS Windows avec un nom d’ordinateur basé sur n’importe lesquels des caractères standard pris en charge définis dans la RFC (Request for Comments) 1123 intitulée « Requirements for Internet Hosts – Application and Support ». Il s’agit des caractères suivants :

  • Lettres majuscules de A à Z

  • Lettres minuscules de a à z

  • Chiffres de 0 à 9

  • Tirets (-)

Si vous prenez en charge à la fois les espaces de noms DNS et NetBIOS sur votre réseau, vous pouvez utiliser un nom d’ordinateur différent dans chaque espace de noms. Il est toutefois recommandé, dans la mesure du possible, d’utiliser des noms d’ordinateurs de moins de 16 caractères et de respecter les impératifs d’attribution de noms définis dans la RFC 1123.

Par défaut, le libellé le plus à gauche dans le nom de domaine complet pour les clients correspond au nom d’ordinateur NetBIOS, à moins que ce libellé ne fasse 16 caractères ou plus, qui est le maximum autorisé pour les noms NetBIOS. Lorsque le nom d’ordinateur dépasse la longueur maximale autorisée pour NetBIOS, le nom d’ordinateur NetBIOS est tronqué en fonction du libellé complet spécifié.

Avant de configurer des ordinateurs avec différents noms DNS et NetBIOS, considérez les implications suivantes et les problèmes associés pour votre déploiement :

  • Si la recherche WINS (Windows Internet Name Service) est activée pour les zones hébergées par vos serveurs DNS, utilisez le même nom d’ordinateur pour NetBIOS et DNS. Autrement, les résultats des requêtes et des tentatives de résolution des noms de ces ordinateurs effectuées par les clients seront incohérents.

Si vous devez utiliser des noms NetBIOS pour prendre en charge une technologie de mise en réseau Microsoft héritée, nous vous recommandons de réviser les noms d’ordinateurs NetBIOS utilisés sur votre réseau afin de préparer la migration vers un environnement standard exclusivement DNS. Votre réseau sera alors mieux adapté à la croissance à long terme et à l’interopérabilité avec les futurs impératifs d’attribution de noms. Par exemple, si vous utilisez le même nom d’ordinateur pour la résolution NetBIOS et DNS, envisagez de convertir tous les caractères spéciaux tels que le trait de soulignement (_) dans vos noms NetBIOS actuels qui ne sont pas conformes aux normes d’attribution de noms DNS. Bien que ces caractères soient autorisés dans les noms NetBIOS, ils sont plus souvent incompatibles avec les impératifs d’attribution de noms d’hôtes DNS traditionnels et avec la plupart des logiciels clients de résolution DNS.

Considérations supplémentaires

  • Bien que l’utilisation du trait de soulignement (_) dans les noms d’hôtes DNS ou dans les enregistrements de ressources hôte (A) soit traditionnellement interdit par les normes DNS, l’utilisation des traits de soulignement dans les noms liés aux services (tels que les noms utilisés pour les enregistrements de ressources SRV) a été proposée afin d’éviter les conflits d’attribution de noms dans l’espace de noms DNS Internet.

  • Outre les conventions d’attribution de noms DNS standard, DNS Windows Server 2008 prend en charge l’utilisation des caractères ASCII et Unicode étendus. Cependant, la plupart des logiciels de résolution écrits pour d’autres plateformes (telles qu’UNIX) étant basés sur les normes DNS Internet, cette prise en charge des caractères améliorée peut être utilisée uniquement sur les réseaux privés avec des ordinateurs exécutant DNS Windows 2000, Windows Server 2003 ou Windows Server 2008.

  • La configuration initiale de DNS et du protocole TCP/IP affiche un avertissement suggérant un nom DNS standard si un nom DNS non-standard est entré.

  • Par défaut, les ordinateurs et serveurs utilisent DNS pour résoudre les noms dont la longueur est supérieure à 15 caractères. Si la longueur du nom est inférieure ou égale à 15 caractères, la résolution de noms NetBIOS et DNS peut être tentée et utilisée pour résoudre le nom.

Définition des noms de domaine

Le nom de domaine est utilisé avec le nom d’ordinateur client pour former le nom de domaine complet. En général, le nom de domaine DNS est la partie restante du nom de domaine complet qui n’est pas utilisée comme nom d’hôte unique pour l’ordinateur.

Par exemple, le nom de domaine DNS pour un ordinateur client peut être le suivant : si le nom de domaine complet est wkstn1.widgets.tailspintoys.com, le nom de domaine est la partie widgets.tailspintoys.com de ce nom.

Les noms de domaine DNS ont deux variantes : un nom DNS et un nom NetBIOS. Le nom de domaine complet est utilisé durant les requêtes et la recherche des ressources nommées sur votre réseau. Pour les clients de version antérieure, le nom NetBIOS est utilisé pour rechercher différents types de services NetBIOS partagés sur votre réseau.

Le service Ouverture de session réseau constitue un exemple de composant nécessitant à la fois des noms NetBIOS et DNS. Dans DNS Windows Server 2008, le service Ouverture de session réseau sur un contrôleur de domaine inscrit ses enregistrements de ressources SRV sur un serveur DNS. Pour Windows NT Server 4.0 et versions antérieures, les contrôleurs de domaine inscrivent une entrée DomainName dans le service WINS afin d’effectuer la même inscription et d’annoncer leur disponibilité pour fournir un service d’authentification sur le réseau.

Lorsqu’un ordinateur client est démarré sur le réseau, il utilise la résolution DNS pour interroger un serveur DNS afin de trouver des enregistrements de ressources SRV pour son nom de domaine configuré. Cette requête est utilisée pour trouver les contrôleurs de domaine et fournir une authentification d’ouverture de session pour l’accès aux ressources réseau. Un client ou contrôleur de domaine sur le réseau peut également utiliser le service de résolution NetBIOS pour interroger des serveurs WINS et tenter de localiser des entrées DomainName [1C] afin d’achever le processus d’ouverture de session.

Vos noms de domaine DNS doivent respecter les mêmes normes et pratiques recommandées que celles applicables à l’attribution des noms d’ordinateurs DNS décrites dans la section précédente. En général, les conventions d’attribution des noms acceptables pour les noms de domaine incluent l’utilisation des lettres de A à Z, des chiffres de 0 à 9 et du tiret (-). Un point (.) dans un nom de domaine est toujours utilisé pour séparer les parties discrètes d’un nom de domaine, qui sont couramment appelées « libellés » ou simplement « noms ». Chaque libellé correspond à un niveau supplémentaire défini dans l’arborescence d’espace de noms DNS.

Pour la plupart des ordinateurs, le suffixe DNS principal configuré pour l’ordinateur peut être identique à son nom de domaine des services de domaine Active Directory (AD DS), bien que les deux valeurs puissent aussi être différentes.

ImportantImportant
Par défaut, la partie suffixe DNS principal du nom de domaine complet d’un ordinateur doit être identique au nom du domaine AD DS où se trouve l’ordinateur. Pour autoriser différents suffixes DNS principaux, un administrateur de domaine peut créer une liste restreinte de suffixes autorisés en créant l’attribut msDS-AllowedDNSSuffixes dans le conteneur d’objet de domaine. Un administrateur de domaine crée et gère cet attribut à l’aide des interfaces ADSI (Active Directory Service Interfaces) ou du protocole LDAP.

Configuration d’une liste de serveurs DNS

Pour que les clients DNS opèrent de manière efficace, une liste de serveurs de noms DNS classée par ordre de priorité doit être configurée et utilisée par chaque ordinateur lorsqu’il traite les requêtes et résout les noms DNS. Dans la plupart des cas, l’ordinateur client contacte et utilise son serveur DNS préféré, qui est le premier serveur DNS sur sa liste configurée localement. Les serveurs DNS secondaires répertoriés sont contactés et utilisés lorsque le serveur préféré est indisponible. Pour cette raison, il est important que le serveur DNS préféré soit adapté à une utilisation continue par le client dans des conditions normales.

Considérations supplémentaires

  • Pour les ordinateurs exécutant Microsoft Windows XP ou Windows Vista®, la liste de serveurs DNS est utilisée par les clients uniquement pour résoudre les noms DNS. Lorsque les clients envoient des mises à jour dynamiques, par exemple lorsqu’ils modifient leur nom de domaine DNS ou une adresse IP configurée, ils peuvent contacter ces serveurs ou d’autres serveurs DNS selon les besoins afin de mettre à jour leurs enregistrements de ressources DNS. Pour plus d’informations, voir Présentation de la mise à jour dynamique.

  • Par défaut, le client DNS sur Windows XP ou Windows Vista ne tente pas d’effectuer de mise à jour dynamique sur une connexion RAS (Remote Access Service) ou VPN (Virtual Private Network). Pour modifier cette configuration, vous pouvez modifier les paramètres TCP/IP avancés de la connexion réseau en question ou modifier le Registre. Pour plus d’informations, voir les Informations de référence sur le Registre du Kit de ressources de Windows Server 2003 à l’adresse http://go.microsoft.com/fwlink/?LinkId=428 (éventuellement en anglais).

  • Par défaut, le client DNS ne tente pas d’effectuer de mise à jour dynamique des zones de domaine du niveau supérieur. Toute zone nommée avec un nom en une partie est considérée comme une zone de domaine du niveau supérieur, par exemple com, edu, vierge, ma-société. Pour configurer le client DNS de façon à autoriser la mise à jour dynamique des zones de domaine du niveau supérieur, vous pouvez utiliser le paramètre de stratégie Mettre à jour les zones de domaine du niveau supérieur ou modifier le Registre.

  • Lorsque les clients DNS sont configurés de manière dynamique à l’aide d’un serveur DHCP (Dynamic Host Configuration Protocol), il est possible d’avoir une plus grande liste de serveurs DNS. Pour fournir une liste d’adresses IP de serveurs DNS à vos clients DHCP, activez le code d’option 6 sur les types d’options configurés fournis par votre serveur DHCP. Pour les serveurs DHCP Windows Server 2003 et Windows Server 2008, vous pouvez configurer une liste comportant jusqu’à 25 serveurs DNS pour chaque client avec cette option.

  • Pour partager de manière efficace la charge lorsque plusieurs serveurs DNS sont répertoriés dans une liste avec options DHCP spécifiées, vous pouvez configurer une étendue DHCP distincte qui fait permuter l’ordre des serveurs DNS et WINS fournis aux clients.

Configuration d’une liste de recherche de suffixe DNS

Pour les clients DNS, vous pouvez configurer une liste de recherche de suffixe de domaine DNS qui étend ou révise leurs capacités de recherche DNS. En ajoutant des suffixes supplémentaires à la liste, vous pouvez rechercher des noms d’ordinateurs plus courts (non complets) dans plusieurs domaines DNS spécifiés. Ensuite, en cas d’échec d’une requête DNS, le service Client DNS peut utiliser cette liste pour ajouter d’autres terminaisons de suffixe de nom à votre nom d’origine et répéter les requêtes DNS au serveur DNS pour ces autres noms de domaine complets.

Pour les ordinateurs et les serveurs, le comportement de recherche DNS par défaut suivant est prédéterminé et utilisé lors de la résolution de noms courts non complets.

Lorsque la liste de recherche de suffixe est vide ou non spécifiée, le suffixe DNS principal de l’ordinateur est ajouté aux noms courts non complets et une requête DNS est utilisée pour résoudre le nom de domaine complet résultant. Si cette requête échoue, l’ordinateur peut essayer d’effectuer des requêtes supplémentaires pour d’autres noms de domaine complets en ajoutant tout suffixe DNS spécifique à la connexion configuré pour les connexions réseau.

Si aucun suffixe spécifique à la connexion n’est configuré ou si les requêtes pour ces noms de domaine complets résultants spécifiques à la connexion échouent, le client peut alors commencer à réessayer d’exécuter les requêtes sur la base d’une réduction systématique du suffixe principal (également appelé dévolution).

Par exemple, si le suffixe principal est « widgets.tailspintoys.com », le processus de dévolution est capable de réexécuter les requêtes pour le nom court en le recherchant dans les domaines « microsoft.com » et « com ».

Lorsque la liste de recherche de suffixe n’est pas vide et comporte au moins un suffixe DNS, les tentatives de résolution des noms DNS courts sont limitées à la recherche des noms de domaine complets rendue possible par la liste de suffixes spécifiée. En cas d’échec de résolution de tous les noms de domaine complets formés suite à l’ajout et à la tentative de chaque suffixe dans la liste, le processus de requête échoue, ce qui génère un message « Nom introuvable ».

Considérations supplémentaires

  • Si la liste de suffixes de domaine est utilisée, les clients continuent d’envoyer des requêtes secondaires supplémentaires basées sur différents noms de domaine DNS lorsqu’une requête ne reçoit aucune réponse ou n’est pas résolue. Lorsqu’un nom est résolu avec une entrée dans la liste de suffixes, aucune tentative n’est effectuée avec les entrées inutilisées de la liste. Pour cette raison, il est préférable de placer en haut de la liste les suffixes de domaine les plus utilisés.

  • Les recherches de suffixe de nom de domaine sont utilisées uniquement lorsqu’une entrée de nom DNS n’est pas complète. Pour obtenir un nom DNS complet, entrez un point (.) à la fin du nom.

  • Windows Server 2008 prend en charge une zone nommée spéciale, appelée GlobalNames, pour fournir la résolution d’un ensemble limité de noms en une seule partie globalement uniques sur un réseau d’entreprise. Vous pouvez utiliser cette zone lorsque les impératifs du réseau rendent impossible l’utilisation d’une liste de recherche de suffixe à cet effet. Pour plus d’informations, voir Déploiement d’une zone GlobalNames.

Configuration de plusieurs noms

Les ordinateurs exécutant Windows XP, Windows Vista, Windows Server 2003 et Windows Server 2008 sont affectés de noms DNS par défaut. Chaque ordinateur peut avoir ses noms DNS configurés par le biais d’une des deux méthodes suivantes :

  • Un nom de domaine DNS principal, qui s’applique en tant que nom DNS complet par défaut pour l’ordinateur et toutes ses connexions réseau configurées.

  • Un nom de domaine DNS spécifique à la connexion qui peut être configuré en tant que nom de domaine DNS secondaire qui s’applique uniquement pour une seule carte réseau installée et configurée sur l’ordinateur.

Bien que la plupart des ordinateurs n’aient pas besoin de prendre en charge plus d’un nom dans DNS, la prise en charge de la configuration de plusieurs noms DNS spécifiques aux connexions est parfois utile. Par exemple, l’utilisation de plusieurs noms permet à un utilisateur de spécifier la connexion réseau à utiliser lors de la connexion à un ordinateur multirésident.

Exemple : utilisation de noms spécifiques aux connexions

Comme l’indique l’illustration suivante, un ordinateur serveur multirésident nommé host-a peut être nommé en fonction de ses noms de domaine DNS principal et spécifique à la connexion.

Ordinateur DNS multirésident configuré avec de nombreux noms

Dans cet exemple, l’ordinateur serveur host-a est relié à deux sous-réseaux distincts (Subnet 1 et Subnet 2) qui sont également liés à des points redondants à l’aide de deux routeurs pour des chemins d’accès supplémentaires entre chaque sous-réseau. Étant donné cette configuration, host-a procure un accès comme suit par le biais de ses connexions de réseau local nommées séparément :

  • Le nom host-a.public.example.microsoft.com procure un accès par le biais de la connexion de réseau local 1 sur le sous-réseau Subnet 1, un réseau local Ethernet faible vitesse (10 mégabits), pour l’accès normal aux utilisateurs ayant des besoins de service de fichiers et d’impression ordinaires.

  • Le nom host-a.backup.example.microsoft.com procure un accès par le biais de la connexion de réseau local 2 sur le sous-réseau Subnet 2, un réseau local Ethernet à vitesse élevée (100 mégabits), pour l’accès réservé par des applications de serveur et des administrateurs ayant des besoins spéciaux, tels que le dépannage des problèmes de mise en réseau de serveur, l’exécution de sauvegardes réseau ou la réplication de données de zone entre des serveurs.

Outre les noms DNS spécifiques aux connexions, l’ordinateur peut également être accessible par le biais d’une des deux connexions de réseau local en spécifiant son nom de domaine DNS principal, « host-a.example.microsoft.com ».

Lorsqu’il est configuré comme illustré, un ordinateur peut inscrire les enregistrements de ressources dans DNS sur la base de ses trois noms distincts et ensembles d’adresses IP, comme indiqué dans le tableau suivant.

 

Nom DNS Adresses IP Description

host-a.example.microsoft.com

10.1.1.11, 10.2.2.22

Nom DNS principal de l’ordinateur. L’ordinateur inscrit les enregistrements de ressources hôte (A) et pointeur (PTR) pour toutes les adresses IP configurées sous ce nom dans la zone widgets.tailspintoys.com.

host-a.public.example.microsoft.com

10.1.1.11

Nom DNS spécifique à la connexion pour la connexion de réseau local 1, qui inscrit les enregistrements de ressources hôte (A) et pointeur (PTR) pour l’adresse IP 10.1.1.11 dans la zone public.widgets.tailspintoys.com.

host-a.backup.example.microsoft.com

10.2.2.22

Nom DNS spécifique à la connexion pour la connexion de réseau local 2, qui inscrit les enregistrements de ressources hôte (A) et pointeur (PTR) pour l’adresse IP 10.2.2.22 dans la zone backup.widgets.tailspintoys.com.

Considérations supplémentaires

  • Les noms DNS peuvent être définis à l’aide de services d’administration à distance et autres services de configuration à distance, tels que DHCP. Pour un serveur DNS exécutant Windows Server 2008, le nom de domaine DNS principal peut être défini à l’aide de l’administration à distance ou de l’option d’installation sans assistance.

  • Pour l’attribut des noms spécifiques à la connexion, vous pouvez utiliser des méthodes de configuration TCP/IP. Vous pouvez configurer manuellement le nom de domaine DNS pour chaque connexion qui figure dans le dossier Connexions réseau ou vous pouvez utiliser le type d’option DHCP (code d’option 15).

  • Pour plus d’informations sur les options DHCP, voir la section sur les options DHCP dans la Collection Réseau (http://go.microsoft.com/fwlink/?LinkId=4639) (éventuellement en anglais).

Cela vous a-t-il été utile ?
(1500 caractères restants)
Merci pour vos suggestions.

Ajouts de la communauté

AJOUTER
Afficher:
© 2014 Microsoft. Tous droits réservés.