Exporter (0) Imprimer
Développer tout

Services de domaine Active Directory : fonction de redémarrage des services de domaine Active Directory

Mis à jour: décembre 2009

S'applique à: Windows Server 2008

Les administrateurs peuvent arrêter et redémarrer les services de domaine Active Directory® (AD DS) dans le système d’exploitation Windows Server® 2008 à l’aide de composants logiciels enfichables MMC (Microsoft Management Console) ou de la ligne de commande.

En quoi consiste la fonction de redémarrage des services AD DS ?

La fonction de redémarrage des services AD DS réduit le temps nécessaire pour effectuer certaines opérations. Les services AD DS peuvent être arrêtés pour permettre l’application de mises à jour à un contrôleur de domaine. Des administrateurs peuvent aussi arrêter les services AD DS pour effectuer certaines tâches, telles que la défragmentation hors connexion de la base de données Active Directory, sans avoir à redémarrer le contrôleur de domaine. D’autres services qui s’exécutent sur le serveur mais dont le fonctionnement ne dépend pas de l’exécution des services AD DS, tels que le protocole DHCP (Dynamic Host Configuration Protocol), demeurent disponibles pour traiter les demandes clients lorsque les services AD DS sont arrêtés.

Qui cette fonctionnalité peut-elle intéresser ?

La fonction de redémarrage des services AD DS s’adresse aux :

  • Planificateurs et administrateurs de mises à jour de sécurité

  • Équipes de gestion des services AD DS

  • Administrateurs des services AD DS

Existe-t-il des considérations particulières ?

La fonction de redémarrage des services AD DS est disponible par défaut sur tous les contrôleurs de domaine qui exécutent Windows Server 2008. L’utilisation de cette fonctionnalité ne nécessite aucune configuration particulière au niveau fonctionnel ni de conditions préalables.

Quels sont les nouvelles fonctionnalités offertes ?

Dans les systèmes d’exploitation Microsoft® Windows® 2000 Server et Windows Server® 2003, la défragmentation hors connexion de la base de données dans Active Directory nécessitait le redémarrage du contrôleur de domaine en mode de restauration des services d’annuaire. Il était aussi fréquent que l’application de mises à jour de sécurité nécessite le redémarrage du contrôleur de domaine.

Toutefois, dans Windows Server 2008, les administrateurs peuvent arrêter et redémarrer les services AD DS afin d’effectuer plus rapidement des opérations AD DS hors connexion.

La fonction de redémarrage des services AD DS apporte des modifications mineures aux composants logiciels enfichables MMC existants. Un contrôleur de domaine exécutant les services AD DS Windows Server 2008 affiche l’option Contrôleur de domaine dans le nœud Services (local) des composants logiciels enfichables Services des composants et Gestion de l’ordinateur. Quel que soit le composant logiciel enfichable employé, un administrateur peut aisément arrêter et redémarrer les services AD DS de la même manière qu’un autre service exécuté localement sur le serveur.

Quelle fonctionnalité existante a été modifiée ?

Bien qu’arrêter les services AD DS revienne à ouvrir une session en mode de restauration des services d’annuaire, la fonction de redémarrage des services AD DS fournit un état unique pour un contrôleur de domaine exécutant Windows Server 2008. Il s’agit de l’état Arrêté des services AD DS.

Les trois états possibles pour un contrôleur de domaine exécutant Windows Server 2008 sont les suivants :

  • État Démarré des services AD DS.Dans cet état, les services AD DS sont démarrés. Pour les clients et les autres services exécutés sur le serveur, un contrôleur de domaine Windows Server 2008 se trouvant dans cet état est identique à un contrôleur de domaine exécutant Windows 2000 Server ou Windows Server 2003.

  • État Arrêté des services AD DS. Dans cet état, les services AD DS sont arrêtés. Bien que ce mode soit unique, le serveur possède certaines caractéristiques d’un contrôleur de domaine en mode de restauration des services d’annuaire et d’un serveur membre joint à un domaine.

    Comme dans le mode de restauration des services d’annuaire (DSRM), la base de données Active Directory (Ntds.dit) sur le contrôleur de domaine local est hors connexion. Si un autre contrôleur de domaine est disponible, il peut être contacté pour l’ouverture de session. Si aucun autre contrôleur de domaine n’est contacté, vous pouvez utiliser le mot de passe DSRM pour ouvrir une session sur le contrôleur de domaine local en mode de restauration des services d’annuaire.

    Comme c’est le cas avec un serveur membre, le serveur est joint au domaine. Cela signifie que la stratégie de groupe et d’autres paramètres sont toujours appliqués à l’ordinateur. Toutefois, il est déconseillé qu’un contrôleur de domaine reste dans cet état pendant une période prolongée car il ne peut pas traiter les demandes d’ouverture de session ou se répliquer avec d’autres contrôleurs de domaine.

  • Mode de restauration des services d’annuaire. Ce mode (ou état) est le même que dans Windows Server 2003.

Le diagramme suivant illustre comment un contrôleur de domaine Windows Server 2008 peut passer d’un état à un autre.

Flux de processus pour Active Directory en mode de redémarrage
Cela vous a-t-il été utile ?
(1500 caractères restants)
Merci pour vos suggestions.

Ajouts de la communauté

AJOUTER
Microsoft réalise une enquête en ligne pour recueillir votre opinion sur le site Web de MSDN. Si vous choisissez d’y participer, cette enquête en ligne vous sera présentée lorsque vous quitterez le site Web de MSDN.

Si vous souhaitez y participer,
Afficher:
© 2014 Microsoft