Exporter (0) Imprimer
Développer tout

Bootcfg

Mis à jour: janvier 2005

S'applique à: Windows Server 2003, Windows Server 2003 R2, Windows Server 2003 with SP1, Windows Server 2003 with SP2

Bootcfg

Configure, interroge ou modifie les paramètres du fichier boot.ini.

bootcfg addsw

Ajoute des options de chargement de système d'exploitation pour l'entrée spécifiée du système d'exploitation.

Syntaxe

bootcfg /addsw [/s Ordinateur [/u Domaine\Utilisateur /p Mot_De_Passe]] [/mm RAMMaximale] [/bv] [/so] [/ng]/id NumLigneEntréeSE

Paramètres
/s Ordinateur
Spécifie le nom ou l'adresse IP d'un ordinateur distant (n'utilisez pas de barres obliques inverses). Il s'agit par défaut de l'ordinateur local.

/u Domaine \ Utilisateur
Exécute la commande avec les autorisations de compte de l'utilisateur spécifié par le paramètre Utilisateur ou Domaine\Utilisateur. Il s'agit par défaut des autorisations de l'utilisateur actuellement connecté sur l'ordinateur d'où provient la commande.

/p Mot_De_Passe
Spécifie le mot de passe du compte d'utilisateur spécifié par le paramètre /u.

/mm RAMMaximale
Spécifie la quantité maximale de RAM (mémoire vive) utilisable par le système d'exploitation. La valeur doit être supérieure ou égale à 32 méga-octets.

/bv
Ajoute l'option /basevideo à la valeur NumLigneEntréeSE spécifiée et indique au système d'exploitation d'utiliser le mode VGA standard pour le pilote vidéo installé.

/so
Ajoute l'option /sos à la valeur NumLigneEntréeSE spécifiée et indique au système d'exploitation d'afficher les noms des pilotes de périphériques pendant leur chargement.

/ng
Ajoute l'option /noguiboot à la valeur NumLigneEntréeSE spécifiée et désactive la barre de progression de Windows XP Professionnel qui s'affiche avant l'invite d'ouverture de session CTRL+ALT+SUPPR.

/id NumLigneEntréeSE
Spécifie le numéro de ligne d'entrée du système d'exploitation dans la section [operating systems] du fichier Boot.ini auquel sont ajoutées les options de chargement du système d'exploitation. La première ligne après l'en-tête de section [operating systems] est 1.

/?
Affiche l'aide dans l'invite de commandes.

Exemple

Les exemples suivants illustrent l'utilisation de la commande bootcfg /addsw :

bootcfg /addsw /mm 64 /id 2

bootcfg /addsw /so /id 3

bootcfg /addsw /so /ng /s srvmain /u hiropln /id 2

bootcfg /addsw /ng /id 2

bootcfg /addsw /mm 96 /ng /s srvmain /u maindom\hiropln /p p@ssW23 /id 2

bootcfg clone

Sur les ordinateurs d'architecture Itanium, crée une copie d'une entrée de démarrage EFI (Extensible Firmware Interface) à utiliser dans un volume de démarrage en miroir.

Syntaxe

bootcfg /clone /tg GUID [/sgGUID | /idID_démarrage [/ddescription | /d+description]] [/upddrv]

Paramètres
/clone
Crée une entrée de démarrage EFI pour une partition en miroir contenant un système d'exploitation Windows.

/sg GUID
Spécifie l'identificateur global unique (GUID) de la partition contenant le système d'exploitation à partir duquel l'entrée de démarrage est copiée.

/tg GUID
Spécifie l'identificateur global unique (GUID) de la partition contenant le système d'exploitation pour lequel vous créez l'entrée de démarrage clonée.

/id ID_démarrage
Spécifie l'entrée de démarrage à copier.

/d description
Applique le nom convivial spécifié à l'entrée de démarrage clonée.

/d+ description
Ajoute le texte spécifié au nom convivial existant de l'entrée de démarrage spécifiée avec le paramètre /id. Lorsque le paramètre /d+ est utilisé avec le paramètre /sg, le texte spécifié est ajouté à la chaîne (clone).

/upddrv
Met à jour le chemin de périphérique des pilotes EFI.

/?
Affiche l'aide à partir de l'invite de commandes.

Exemples

Les exemples suivants illustrent l'utilisation de la commande bootcfg /clone :

bootcfg /clone /tg GUID /d+ test

Recommandé lorsque vous avez une seule partition EFI à partir de laquelle effectuer le clonage. Afin d'éviter toute confusion, pensez à utiliser des arguments explicites si vous avez plusieurs partitions EFI dotées de plusieurs entrées de démarrage de partition EFI.

bootcfg /clone /sg GUID /tg GUID /d+ description

Recommandé lorsque vous avez plusieurs partitions EFI dotées de plusieurs entrées de démarrage pour chaque partition.

bootcfg /clone /tg GUID /id ID_démarrage /d description

Clone uniquement l'entrée spécifiée par l'argument /id. Ce commutateur est utile si vous avez une partition EFI dotée de plusieurs entrées et que vous ne souhaitez cloner qu'une entrée (pas toutes les entrées). Si vous souhaitez cloner toutes les entrées à partir d'une partition EFI, utilisez l'exemple 1 ou 2.

bootcfg /clone /upddrv GUID

Met uniquement à jour le pilote à virgule flottante. Aucune nouvelle entrée de démarrage n'est ajoutée suite à l'exécution de la commande /upddrv. Lorsque vous ajoutez un nouveau pilote à virgule flottante à une partition EFI, ce commutateur permet de mettre à jour le pilote à virgule flottante sur l'autre partition EFI.

bootcfg copy

Effectue une copie d'une entrée de démarrage existante, à laquelle vous pouvez ajouter des options de ligne de commande.

Syntaxe

bootcfg /copy [/s Ordinateur [/u Domaine\Utilisateur /p Mot_De_Passe]] [/d Description] [/id NumLigneEntréeSE]

Paramètres
/s Ordinateur
Spécifie le nom ou l'adresse IP d'un ordinateur distant (n'utilisez pas de barres obliques inverses). Il s'agit par défaut de l'ordinateur local.

/u Domaine \ Utilisateur
Exécute la commande avec les autorisations de compte de l'utilisateur spécifié par le paramètre Utilisateur ou Domaine\Utilisateur. Il s'agit par défaut des autorisations de l'utilisateur actuellement connecté sur l'ordinateur à partir duquel est émise la commande.

/p Mot_De_Passe
Spécifie le mot de passe du compte d'utilisateur spécifié par le paramètre /u.

/d Description
Spécifie la description de la nouvelle entrée du système d'exploitation.

/id NumLigneEntréeSE
Spécifie le numéro de ligne d'entrée du système d'exploitation dans la section [operating systems] du fichier Boot.ini à copier. La première ligne après l'en-tête de section [operating systems] est 1.

/?
Affiche l'aide dans l'invite de commandes.

Exemples

Les exemples suivants illustrent l'utilisation de la commande bootcfg /copy :

bootcfg /copy /d "\ABC Server\" /id 1

bootcfg /copy /s srvmain /u maindom\hiropln /p p@ssW23 /d " Windows XP " /id 2

bootcfg /copy /u hiropln /p p@ssW23 /d "AB Ver 1.001" /id 2

bootcfg dbg1394

Configure le débogage de port 1394 pour l'entrée de système d'exploitation spécifiée.

Syntaxe

bootcfg /dbg1394 {ON | OFF}[/s Ordinateur [/u Domaine\Utilisateur /p Mot_De_Passe]] [/ch Canal] /id NumLigneEntréeSE

Paramètres
{ON | OFF}
Spécifie la valeur du débogage de port 1394.

 

Valeur Description

ON

Active la prise en charge du débogage à distance en ajoutant l'option /dbg1394 à la valeur NumLigneEntréeSE spécifiée.

OFF

Désactive la prise en charge du débogage à distance en supprimant l'option /dbg1394 de la valeur NumLigneEntréeSE spécifiée.

/s Ordinateur
Spécifie le nom ou l'adresse IP d'un ordinateur distant (n'utilisez pas de barres obliques inverses). Il s'agit par défaut de l'ordinateur local.

/u Domaine \ Utilisateur
Exécute la commande avec les autorisations de compte de l'utilisateur spécifié par le paramètre Utilisateur ou Domaine\Utilisateur. Il s'agit par défaut des autorisations de l'utilisateur actuellement connecté sur l'ordinateur à partir duquel est émise la commande.

/p Mot_De_Passe
Spécifie le mot de passe du compte d'utilisateur spécifié par le paramètre /u.

/ch Canal
Spécifie le canal à utiliser pour le débogage. Les valeurs admises sont les entiers compris entre 1 et 64. N'utilisez pas le paramètre /chCanal si vous désactivez le débogage de port 1394.

/id NumLigneEntréeSE
Spécifie le numéro de ligne d'entrée du système d'exploitation dans la section [operating systems] du fichier Boot.ini auquel sont ajoutées les options de débogage de port 1394. La première ligne après l'en-tête de section [operating systems] est 1.

/?
Affiche l'aide dans l'invite de commandes.

Exemples

Les exemples suivants illustrent l'utilisation de la commande bootcfg /dbg1394 :

bootcfg /dbg1394 /id 2

bootcfg /dbg1394 on /ch 1 /id 3

bootcfg /dbg1394 edit /ch 8 /id 2

bootcfg /s srvmain /u maindom\hiropln /p p@ssW23 /dbg1394 off /id 2

bootcfg debug

Ajoute ou modifie les paramètres de débogage de l'entrée spécifiée du système d'exploitation.

Syntaxe

bootcfg /debug {ON | OFF | EDIT}[/s Ordinateur [/u Domaine\Utilisateur /p Mot_De_Passe]] [/port {COM1 | COM2 | COM3 | COM4}] [/baud {9600 | 19200 | 38400 | 57600 | 115200}] [/id NumLigneEntréeSE]

Paramètres
{ON|OFF|EDIT}
Spécifie la valeur du débogage.

 

Valeur Description

ON

Active la prise en charge du débogage à distance en ajoutant l'option /debug à la valeur NumLigneEntréeSE spécifiée.

OFF

Désactive la prise en charge du débogage à distance en supprimant l'option /debug de la valeur NumLigneEntréeSE spécifiée.

EDIT

Permet de modifier les paramètres de port et de débit en bauds par le biais des valeurs associées à l'option /debug de la valeur NumLigneEntréeSE spécifiée.

/s Ordinateur
Spécifie le nom ou l'adresse IP d'un ordinateur distant (n'utilisez pas de barres obliques inverses). Il s'agit par défaut de l'ordinateur local.

/u Domaine \ Utilisateur
Exécute la commande avec les autorisations de compte de l'utilisateur spécifié par le paramètre Utilisateur ou Domaine\Utilisateur. Il s'agit par défaut des autorisations de l'utilisateur actuellement connecté sur l'ordinateur à partir duquel est émise la commande.

/p Mot_De_Passe
Spécifie le mot de passe du compte d'utilisateur spécifié par le paramètre /u.

/port {COM1 | COM2 | COM3 | COM4}
Spécifie le port COM à utiliser pour le débogage. N'utilisez pas le paramètre /port si vous désactivez le débogage.

/baud {9600| 19200| 38400| 57600| 115200}
Spécifie le débit en bauds à utiliser pour le débogage. N'utilisez pas le paramètre /baud si vous désactivez le débogage.

/id NumLigneEntréeSE
Spécifie le numéro de ligne d'entrée du système d'exploitation dans la section [operating systems] du fichier Boot.ini auquel sont ajoutées les options de débogage. La première ligne après l'en-tête de section [operating systems] est 1.

/?
Affiche l'aide dans l'invite de commandes.

Notes
  • Si le débogage de port 1394 est requis, utilisez la commande bootcfg /dbg1394.

Exemples

Les exemples suivants illustrent l'utilisation de la commande bootcfg /debug :

bootcfg /debug on /port com1 /id 2

bootcfg /debug edit /port com2 /baud 19200 /id 2

bootcfg /s srvmain /u maindom\hiropln /p p@ssW23 /debug off /id 2

bootcfg default

Spécifie l'entrée du système d'exploitation désignée comme entrée par défaut.

Syntaxe

bootcfg /default [/s Ordinateur [/u Domaine\Utilisateur /p Mot_De_Passe]] [/id NumLigneEntréeSE]

Paramètres
/s Ordinateur
Spécifie le nom ou l'adresse IP d'un ordinateur distant (n'utilisez pas de barres obliques inverses). Il s'agit par défaut de l'ordinateur local.

/u Domaine \ Utilisateur
Exécute la commande avec les autorisations de compte de l'utilisateur spécifié par le paramètre Utilisateur ou Domaine\Utilisateur. Il s'agit par défaut des autorisations de l'utilisateur actuellement connecté sur l'ordinateur à partir duquel est émise la commande.

/p Mot_De_Passe
Spécifie le mot de passe du compte d'utilisateur spécifié par le paramètre /u.

/id NumLigneEntréeSE
Spécifie le numéro de ligne d'entrée du système d'exploitation dans la section [operating systems] du fichier Boot.ini à désigner comme valeur par défaut. La première ligne après l'en-tête de section [operating systems] est 1.

/?
Affiche l'aide dans l'invite de commandes.

Exemples

Les exemples suivants illustrent l'utilisation de la commande bootcfg /default :

bootcfg /default /id 2

bootcfg /default /s srvmain /u maindom\hiropln /p p@ssW23 /id 2

bootcfg delete

Supprime une entrée du système d'exploitation dans la section [operating systems] du fichier Boot.ini.

Syntaxe

bootcfg /delete [/s Ordinateur [/u Domaine\Utilisateur /p Mot_De_Passe]] [/id NumLigneEntréeSE]

Paramètres
/s Ordinateur
Spécifie le nom ou l'adresse IP d'un ordinateur distant (n'utilisez pas de barres obliques inverses). Il s'agit par défaut de l'ordinateur local.

/u Domaine \ Utilisateur
Exécute la commande avec les autorisations de compte de l'utilisateur spécifié par le paramètre Utilisateur ou Domaine\Utilisateur. Il s'agit par défaut des autorisations de l'utilisateur actuellement connecté sur l'ordinateur à partir duquel est émise la commande.

/p Mot_De_Passe
Spécifie le mot de passe du compte d'utilisateur spécifié par le paramètre /u.

/id NumLigneEntréeSE
Spécifie le numéro de ligne d'entrée du système d'exploitation dans la section [operating systems] du fichier Boot.ini à supprimer. La première ligne après l'en-tête de section [operating systems] est 1.

/?
Affiche l'aide dans l'invite de commandes.

Exemples

Les exemples suivants illustrent l'utilisation de la commande bootcfg /delete :

bootcfg /delete /id 1

bootcfg /delete /s srvmain /u maindom\hiropln /p p@ssW23 /id 3

bootcfg ems

Permet à l'utilisateur d'ajouter ou de modifier les paramètres de redirection de la console des services de gestion d'urgence (EMS, Emergency Management Services) vers un ordinateur distant. L'activation des services EMS ajoute une ligne « redirect=Port# » dans la section [boot loader] du fichier Boot.ini et une option /redirect dans la ligne d'entrée spécifiée du système d'exploitation. La fonctionnalité EMS n'est activée que sur les serveurs.

Syntaxe

bootcfg /ems {ON | OFF | EDIT} [/s Ordinateur [/u Domaine\Utilisateur /p Mot_De_Passe]] [/port {COM1 | COM2 | COM3 | COM4 | BIOSSET}] [/baud {9600 | 19200 | 38400 | 57600 | 115200}] [/id NumLigneEntréeSE]

Paramètres
{ON|OFF|EDIT}
Spécifie la valeur de la redirection des services EMS.

 

Valeur Description

ON

Active la génération de données à distance pour la valeur NumLigneEntréeSE spécifiée. Ajoute une option /redirect à la valeur NumLigneEntréeSE spécifiée et un paramètre redirect=comX dans la section [boot loader]. La valeur de comX est définie par le paramètre /port.

OFF

Désactive la génération de données vers un ordinateur distant. Supprime l'option /redirect de la valeur NumLigneEntréeSE spécifiée et le paramètre redirect=comX de la section [boot loader].

EDIT

Permet de modifier les paramètres de port par le biais du paramètre redirect=comX de la section [boot loader]. Le paramètre comX prend la valeur du paramètre /port.

/s Ordinateur
Spécifie le nom ou l'adresse IP d'un ordinateur distant (n'utilisez pas de barres obliques inverses). Il s'agit par défaut de l'ordinateur local.

/u Domaine \ Utilisateur
Exécute la commande avec les autorisations de compte de l'utilisateur spécifié par le paramètre Utilisateur ou Domaine\Utilisateur. Il s'agit par défaut des autorisations de l'utilisateur actuellement connecté sur l'ordinateur à partir duquel est émise la commande.

/p Mot_De_Passe
Spécifie le mot de passe du compte d'utilisateur spécifié par le paramètre /u.

/port {COM1 | COM2 | COM3 | COM4 | BIOSSET}
Spécifie le port COM à utiliser pour la redirection. BIOSSET indique aux services EMS de déterminer à partir des paramètres BIOS le port à utiliser pour la redirection. N'utilisez pas le paramètre /port si vous désactivez la génération de donner à distance.

/baud {9600| 19200| 38400| 57600| 115200}
Spécifie le débit en bauds à utiliser pour la redirection. N'utilisez pas le paramètre /baud si vous désactivez la génération de donner à distance.

/id NumLigneEntréeSE
Spécifie le numéro de ligne d'entrée du système d'exploitation auquel l'option EMS est ajoutée dans la section [operating systems] du fichier Boot.ini. La première ligne après l'en-tête de section [operating systems] est 1. Ce paramètre est requis si EMS a pour valeur ON ou OFF.

/?
Affiche l'aide dans l'invite de commandes.

Notes
  • Pour plus d'informations sur le démarrage des services EMS, voir la section Rubriques connexes.

Exemples

Les exemples suivants illustrent l'utilisation de la commande bootcfg /ems :

bootcfg /ems on /port com1 /baud 19200 /id 2

bootcfg /ems on /port biosset /id 3

bootcfg /s srvmain /ems off /id 2

bootcfg /ems edit /port com2 /baud 115200

bootcfg /s srvmain /u maindom\hiropln /p p@ssW23 /ems off /id 2

bootcfg list

Sur les ordinateurs d'architecture Itanium, répertorie les informations de partition relatives au disque spécifié.

Syntaxe

bootcfg /list [numéro_disque]

Paramètres
/list numéro_disque
Répertorie les informations de partition du disque spécifié. Le disque considéré par défaut est le disque 0.

/?
Affiche l'aide à partir de l'invite de commandes.

Exemples

Les exemples suivants illustrent l'utilisation de la commande bootcfg /list :

bootcfg /list

bootcfg /list 1

bootcfg mirror

Sur les ordinateurs d'architecture Itanium, ajoute une entrée de démarrage pour un lecteur en miroir.

Syntaxe

bootcfg /mirror /add GUID [/d] [/id]

Paramètres
/add GUID
Ajoute une nouvelle entrée de démarrage pour la partition en miroir avec le GUID spécifié.

/d description
Décrit l'entrée de démarrage ajoutée.

/id ID_démarrage
Spécifie le chemin d'accès au chargeur de l'entrée de démarrage. Prend la valeur par défaut de l'id d'entrée de démarrage actuelle.

/?
Affiche l'aide à partir de l'invite de commandes.

Exemples

Les exemples suivants illustrent l'utilisation de la commande bootcfg /mirror :

bootcfg /mirror /add GUID /d "Entrée du système d'exploitation en miroir" /id 3

bootcfg /mirror /add GUID /id 2

bootcfg query

Interroge et affiche les entrées des sections [boot loader] et [operating systems] du fichier Boot.ini.

Syntaxe

bootcfg /query [/s Ordinateur [/u Domaine\Utilisateur /p Mot_De_Passe]]

Paramètres
/s Ordinateur
Spécifie le nom ou l'adresse IP d'un ordinateur distant (n'utilisez pas de barres obliques inverses). Il s'agit par défaut de l'ordinateur local.

/u Domaine \ Utilisateur
Exécute la commande avec les autorisations de compte de l'utilisateur spécifié par le paramètre Utilisateur ou Domaine\Utilisateur. Il s'agit par défaut des autorisations de l'utilisateur actuellement connecté sur l'ordinateur à partir duquel est émise la commande.

/p Mot_De_Passe
Spécifie le mot de passe du compte d'utilisateur spécifié par le paramètre /u.

/?
Affiche l'aide dans l'invite de commandes.

Notes
  • Le texte suivant est un exemple de code issu de la commande bootcfg /query :

    Paramètres du chargeur de démarrage -------------------- Délai d'expiration : 30 Valeur par défaut : multi(0)disk(0)rdisk(0)partition(1)\WINDOWS
    
    
    
    Entrées de démarrage ------------ ID de l'entrée de démarrage :   1 Nom convivial :   "" Chemin d'accès :            multi(0)disk(0)rdisk(0)partition(1)\WINDOWS Options de chargement du système d'exploitation : /fastdetect /debug /debugport=com1:
    
  • La partie Paramètres du chargeur de démarrage du résultat de la commande bootcfg query affiche chaque entrée de la section du chargeur de démarrage du fichier Boot.ini.

  • La partie Entrées de démarrage du résultat de la commande bootcfg query affiche les informations suivantes pour chaque entrée du système d'exploitation de la section des systèmes d'exploitation du fichier Boot.ini : Boot entry ID, Friendly Name, Path et OS Load Options.

Exemples

Les exemples suivants illustrent l'utilisation de la commande bootcfg /query :

bootcfg/query

bootcfg /query /s srvmain /u maindom\hiropln /p p@ssW23

bootcfg /query /u hiropln /p p@ssW23

bootcfg raw

Ajoute sous la forme d'une chaîne les options de chargement de système d'exploitation à une entrée du système d'exploitation dans la section [operating systems] du fichier Boot.ini.

Syntaxe

bootcfg /raw [/s Ordinateur [/u Domaine\Utilisateur /p Mot_De_Passe]] ChaîneOptionsChargementSE [/id NumLigneEntréeSE] [/a]

Paramètres
/s Ordinateur
Spécifie le nom ou l'adresse IP d'un ordinateur distant (n'utilisez pas de barres obliques inverses). Il s'agit par défaut de l'ordinateur local.

/u Domaine \ Utilisateur
Exécute la commande avec les autorisations de compte de l'utilisateur spécifié par le paramètre Utilisateur ou Domaine\Utilisateur. Il s'agit par défaut des autorisations de l'utilisateur actuellement connecté sur l'ordinateur à partir duquel est émise la commande.

/p Mot_De_Passe
Spécifie le mot de passe du compte d'utilisateur spécifié par le paramètre /u.

ChaîneOptionsChargementSE
Spécifie les options de chargement de système d'exploitation à ajouter à l'entrée du système d'exploitation. Ces options de chargement remplacent toutes les options de chargement associées à l'entrée du système d'exploitation. Le paramètre ChaîneOptionsChargementSE ne fait l'objet d'aucune validation.

/id NumLigneEntréeSE
Spécifie le numéro de ligne d'entrée du système d'exploitation dans la section [operating systems] du fichier Boot.ini à mettre à jour. La première ligne après l'en-tête de section [operating systems] est 1.

/a
Spécifie que les options du système d'exploitation à ajouter doivent être ajoutées aux options du système d'exploitation existantes.

/?
Affiche l'aide dans l'invite de commandes.

Notes
  • Bootcfg raw permet d'ajouter du texte à la fin d'une entrée du système d'exploitation à la place des options existantes. Ce texte doit contenir des options de chargement du système d'exploitation valides telles que /debug, /fastdetect, /nodebug, /baudrate, /crashdebug et /sos. Par exemple, la commande suivante ajoute « /debug/fastdetect » à la fin de la première entrée du système d'exploitation à la place de toutes les options précédentes :

    bootcfg /raw "/debug /fastdetect" /id 1

  • Pour plus d'informations sur les options facultatives de chargement du système d'exploitation et sur la façon dont Windows utilise le fichier Boot.ini au cours du démarrage, voir l'article F170756, « Options de commutateur disponibles pour le fichier Windows NT Boot.ini » dans la Base de connaissances Microsoft.

Exemples

Les exemples suivants illustrent l'utilisation de la commande bootcfg /raw :

bootcfg /raw "/debug /sos" /id 2

bootcfg /raw /s srvmain /u maindom\hiropln /p p@ssW23 "/crashdebug " /id 2

bootcfg rmsw

Supprime des options de chargement de système d'exploitation pour l'entrée spécifiée du système d'exploitation.

Syntaxe

bootcfg /rmsw [/s Ordinateur [/u Domaine\Utilisateur /p Mot_De_Passe]] [/mm] [/bv] [/so] [/ng] /id NumLigneEntréeSE

Paramètres
/s Ordinateur
Spécifie le nom ou l'adresse IP d'un ordinateur distant (n'utilisez pas de barres obliques inverses). Il s'agit par défaut de l'ordinateur local.

/u Domaine \ Utilisateur
Exécute la commande avec les autorisations de compte de l'utilisateur spécifié par le paramètre Utilisateur ou Domaine\Utilisateur. Il s'agit par défaut des autorisations de l'utilisateur actuellement connecté sur l'ordinateur à partir duquel est émise la commande.

/p Mot_De_Passe
Spécifie le mot de passe du compte d'utilisateur spécifié par le paramètre /u.

/mm
Supprime l'option /maxmem et la valeur de mémoire maximale associée de la valeur NumLigneEntréeSE spécifiée. L'option /maxmem spécifie la quantité maximale de RAM (mémoire vive) utilisable par le système d'exploitation.

/bv
Supprime l'option /basevideo de la valeur NumLigneEntréeSE spécifiée. L'option /basevideo indique au système d'exploitation d'utiliser le mode VGA standard pour le pilote vidéo installé.

/so
Supprime l'option /sos de la valeur NumLigneEntréeSE spécifiée. L'option /sos indique au système d'exploitation d'afficher les noms des pilotes de périphériques pendant leur chargement.

/ng
Supprime l'option /noguiboot de la valeur NumLigneEntréeSE spécifiée. L'option /noguiboot désactive la barre de progression de Windows XP Professionnel qui s'affiche avant l'invite d'ouverture de session CTRL+ALT+SUPPR.

/id NumLigneEntréeSE
Spécifie le numéro de ligne d'entrée du système d'exploitation dans la section [operating systems] du fichier Boot.ini auquel dont sont supprimées les options de chargement du système d'exploitation. La première ligne après l'en-tête de section [operating systems] est 1.

/?
Affiche l'aide dans l'invite de commandes.

Exemples

Les exemples suivants illustrent l'utilisation de la commande bootcfg /rmsw :

bootcfg /rmsw /mm 64 /id 2

bootcfg /rmsw /so /id 3

bootcfg /rmsw /so /ng /s srvmain /u hiropln /id 2

bootcfg /rmsw /ng /id 2

bootcfg /rmsw /mm 96 /ng /s srvmain /u maindom\hiropln /p p@ssW23 /id 2

bootcfg timeout

Modifie le délai de sélection du système d'exploitation.

Syntaxe

bootcfg /timeout Délai [/s Ordinateur [/u Domaine\Utilisateur /p Mot_De_Passe]]

Paramètres
/timeout Délai
Spécifie le délai indiqué dans la section [boot loader]. La valeur Délai représente le nombre de secondes dont dispose l'utilisateur pour sélectionner un système d'exploitation à partir de l'écran de chargement de démarrage avant que NTLDR ne charge le système d'exploitation par défaut. La plage de valeurs valides pour Délai est comprise entre 0 et 999. Si la valeur est 0, NTLDR démarre immédiatement le système d'exploitation par défaut sans afficher l'écran de démarrage.

/s Ordinateur
Spécifie le nom ou l'adresse IP d'un ordinateur distant (n'utilisez pas de barres obliques inverses). Il s'agit par défaut de l'ordinateur local.

/u Domaine \ Utilisateur
Exécute la commande avec les autorisations de compte de l'utilisateur spécifié par le paramètre Utilisateur ou Domaine\Utilisateur. Il s'agit par défaut des autorisations de l'utilisateur actuellement connecté sur l'ordinateur d'où provient la commande.

/p Mot_De_Passe
Spécifie le mot de passe du compte d'utilisateur spécifié par le paramètre /u.

/?
Affiche l'aide dans l'invite de commandes.

Exemples

Les exemples suivants illustrent l'utilisation de la commande bootcfg /timeout :

bootcfg /timeout 30

bootcfg /s srvmain /u maindom\hiropln /p p@ssW23 /timeout 50

bootcfg update

Sur les ordinateurs d'architecture Itanium, met à jour les informations relatives à l'entrée de démarrage.

Syntaxe

bootcfg /update GUID

Paramètres
/update GUID
Attribue l'identificateur global unique (GUID) spécifié à l'entrée de démarrage et, le cas échéant, met à jour le numéro de partition dans celle-ci.

/?
Affiche l'aide à partir de l'invite de commandes.

Exemples

Les exemples suivants illustrent l'utilisation de la commande bootcfg /update :

bootcfg /update GUID

Légende de mise en forme

 

Mise en forme Signification

Italique

Informations que l'utilisateur doit fournir

Gras

Éléments que l'utilisateur doit taper tels qu'ils sont indiqués

Points de suspension (...)

Paramètre pouvant être répété plusieurs fois dans une ligne de commande

Entre crochets ([])

Éléments facultatifs

Entre accolades ({}), avec séparation des options par une barre verticale (|). Exemple : {pair|impair}

Ensemble d'options parmi lesquelles l'utilisateur doit en choisir une seule

Police Courier

Code ou données de programme

Voir aussi

Cela vous a-t-il été utile ?
(1500 caractères restants)
Merci pour vos suggestions.

Ajouts de la communauté

Microsoft réalise une enquête en ligne pour recueillir votre opinion sur le site Web de MSDN. Si vous choisissez d’y participer, cette enquête en ligne vous sera présentée lorsque vous quitterez le site Web de MSDN.

Si vous souhaitez y participer,
Afficher:
© 2014 Microsoft