Exporter (0) Imprimer
Développer tout

chkdsk

Mis à jour: janvier 2005

S'applique à: Windows Server 2003, Windows Server 2003 R2, Windows Server 2003 with SP1, Windows Server 2003 with SP2

Chkdsk

Vérifie si le système de fichiers et les métadonnées du système de fichiers contiennent des erreurs et affiche un rapport d'état des erreurs trouvées. Utilisée sans paramètre, la commande chkdsk affiche l'état du disque placé dans le lecteur actif. Elle ne corrige pas les erreurs. Pour corriger les erreurs, vous devez inclure le paramètre /f.

Important

  • Sur les ordinateurs exécutant Windows Server 2003 avec le Service Pack 1 (SP1), chkdsk crée automatiquement un cliché instantané avant de vérifier un volume afin que vous puissiez vérifier les volumes qui sont utilisés par un autre programme ou processus. À l'aide de ce cliché instantané, chkdsk crée un rapport précis des erreurs rencontrées sur les volumes en cours d'utilisation.

    Néanmoins, sur les ordinateurs non équipés de Windows Server 2003 SP1, l'exécution de chkdsk sans paramètres sur un volume système ou de démarrage actif qui est en cours d'utilisation peut rapporter des erreurs alors qu'il n'y en a pas. Pour éviter cela, fermez tous les programmes ou processus avec des handles ouverts sur le volume.

    Lors de la réparation de volumes (ou de leur inspection sur les ordinateurs non équipés de Windows Server 2003 SP1), chkdsk verrouille le volume, rendant toutes les données stockées sur le volume indisponibles jusqu'à la fin de l'exécution de la commande chkdsk. De manière générale, exécutez uniquement la commande chkdsk sur des volumes qui sont corrompus. Sur les volumes marqués comme étant « impurs », Windows exécute automatiquement chkdsk lorsque l'ordinateur est redémarré.

    Sur les serveurs qui ne sont pas fréquemment redémarrés, utilisez les commandes chkntfs ou fsutildirty query pour définir si le bit d'impureté du volume est défini avant d'exécuter chkdsk.

  • Il n'est pas recommandé d'interrompre la commande chkdsk. Cependant, l'annulation ou l'interruption de la commande chkdsk n'endommage pas davantage le volume qu'avant l'exécution de la commande chkdsk. La réexécution de la commande chkdsk répare toute défaillance restante sur le volume.

Syntaxe

chkdsk [Volume:][[Chemin] NomFichier] [/f] [/v] [/r] [/x] [/i] [/c] [/l[:Taille]]

Paramètres
Volume :
Spécifie la lettre de lecteur (suivie de deux points), le point de montage ou le nom de volume.

[Chemin] NomFichier
À n'utiliser qu'avec les systèmes de fichiers FAT (File Allocation Table) et FAT32. Indique l'emplacement et le nom du ou des fichiers dont chkdsk doit vérifier la fragmentation. Pour désigner plusieurs fichiers, vous pouvez utiliser des caractères génériques (? et*).

/f
Corrige les erreurs détectées sur le disque. Le disque doit être verrouillé. Si chkdsk ne peut pas verrouiller le lecteur, un message s'affiche vous demandant si vous souhaitez vérifier le lecteur au prochain démarrage de l'ordinateur.

/v
Affiche le nom de tous les fichiers de tous les répertoires au fur et à mesure que le disque est vérifié.

/r
Détecte les secteurs défectueux et récupère les informations lisibles. Le disque doit être verrouillé.

/x
Force le démontage du volume en premier lieu, si nécessaire. Tous les descripteurs ouverts du lecteur sont invalidés. En outre, /x intègre la fonctionnalité de /f.

/i
Utilisez avec NTFS uniquement. Effectue une vérification moins rigoureuse des entrées d'index, ce qui réduit la durée d'exécution de chkdsk.

/c
Utilisez avec NTFS uniquement. Ne vérifie pas les cycles au sein de la structure des dossiers, ce qui réduit la durée d'exécution de chkdsk.

/l[:Taille]
Utilisez avec NTFS uniquement. Limite la taille du fichier journal à celle que vous tapez. Si vous omettez le paramètre de la taille, /l affiche la taille en cours.

/?
Affiche l'aide à partir de l'invite de commandes.

Remarques
  • Exécution de chkdsk

    Vous devez être membre du groupe Administrateurs pour pouvoir exécuter la commande chkdsk sur un disque dur.

  • Vérification d'un lecteur verrouillé au redémarrage

    Si vous souhaitez que chkdsk corrige les erreurs détectées sur le disque, aucun fichier du disque ne doit être ouvert. Si des fichiers sont ouverts, le message d'erreur suivant s'affiche :

    CHKDSK ne peut pas s'exécuter parce que le volume est utilisé par un autre processus. Voulez-vous que ce volume soit vérifié au prochain redémarrage du système ? (O/N)

    Si vous optez pour la vérification du lecteur au prochain redémarrage de l'ordinateur, chkdsk le vérifiera et corrigera automatiquement les erreurs à ce moment-là. Si la partition du lecteur est une partition d'amorçage, chkdsk redémarre automatiquement l'ordinateur après la vérification du lecteur.

    Vous pouvez également utiliser la commande chkntfs /c pour planifier le volume à vérifier au prochain démarrage de l'ordinateur. Utilisez la commande fsutil dirty set pour définir le bit d'impureté (indiquant une corruption) du volume de manière à ce que Windows exécute chkdsk lorsque l'ordinateur est redémarré.

  • Signalement des erreurs sur les disques

    Chkdsk examine l'espace disque ainsi que son utilisation pour les systèmes de fichiers FAT et NTFS. La commande chkdsk fournit des informations sur chaque système de fichiers dans un rapport d'état. Ce dernier indique les erreurs trouvées dans le système de fichiers. Si vous exécutez la commande chkdsk sans utiliser l'option de ligne de commande /f sur une partition active, elle risque de signaler de fausses erreurs, car elle ne peut pas verrouiller le lecteur. Il est recommandé d'exécuter de temps en temps chkdsk sur chaque disque pour vérifier les erreurs.

  • Correction des erreurs sur les disques

    La commande chkdsk ne corrige les erreurs du disque que si vous spécifiez l'option de ligne de commande /f. Pour corriger ces erreurs, il faut que chkdsk puisse verrouiller le lecteur.

    Comme les réparations du système de fichiers FAT modifient généralement la table d'allocation des fichiers d'un disque et entraînent parfois des pertes de données, chkdsk peut afficher un message de confirmation semblable à ce qui suit :

    10 unités d'allocation perdues trouvées dans 3 chaînes.

    Convertir les chaînes perdues en fichiers ?

    Si vous appuyez sur O, Windows enregistre dans le répertoire racine chaque chaîne perdue sous la forme d'un fichier dont le nom présente la structure Filennnn.chk. À la fin de l'exécution de la commande chkdsk, vous pouvez vérifier si ces fichiers contiennent des données requises. Si vous appuyez sur N, Windows corrige les erreurs du disque sans enregistrer le contenu des unités d'allocation perdues.

    Si vous n'utilisez pas l'option de ligne de commande /f, chkdsk affiche un message si le fichier doit être corrigé, mais ne corrige aucune erreur.

    Si vous utilisez chkdsk /f sur un disque très volumineux (par exemple, 70 giga-octets) ou sur un disque qui contient un nombre important de fichiers (par exemple, plusieurs millions de fichiers), l'exécution de chkdsk /f peut prendre du temps. L'ordinateur n'est pas disponible pendant cette période car chkdsk /f conserve le contrôle du disque jusqu'à la fin des réparations.

  • Vérification d'un disque FAT

    Les rapports d'état de chkdsk qui sont affichés par Windows pour un disque FAT se présentent sous la forme suivante :

    Le numéro de série du volume est B1AF-AFBF

    72 214 528 octets d'espace disque total

    73 728 octets dans 3 fichiers cachés

    30 720 octets dans 12 répertoires

    11 493 376 octets dans 386 fichiers utilisateur

    61 440 octets dans des secteurs défectueux

    60 555 264 octets disponibles sur le disque 2048 octets dans chaque unité d'allocation

    35 261 unités d'allocation au total sur le disque

    29 568 unités d'allocation disponibles sur le disque

  • Vérification d'un disque NTFS

    Les rapports d'état de chkdsk qui sont affichés par Windows pour un disque NTFS se présentent sous la forme suivante :

    Le type de système de fichiers est NTFS.

    CHKDSK est en train de vérifier les fichiers...La vérification des fichiers est terminée.CHKDSK est en train de vérifier les index...

    La vérification des index est terminée.

    CHKDSK vérifie les descripteurs de sécurité...

    La vérification des descripteurs de sécurité est terminée.

    12 372 kilo-octets d'espace disque total.

    3 kilo-octets dans 1 fichier utilisateur.

    2 kilo-octets dans 1 index.

    4 217 kilo-octets utilisés par le système.

    8 150 kilo-octets disponibles sur le disque.

    512 octets dans chaque unité d'allocation.

    24 745 unités d'allocation au total sur le disque.

    16 301 unités d'allocation disponibles sur le disque.

  • Utilisation de chkdsk avec des fichiers ouverts

    Si vous spécifiez l'option de ligne de commande /f, chkdsk affiche un message d'erreur si le disque contient des fichiers ouverts. Si vous n'employez pas l'option de ligne de commande /f et si des fichiers sont ouverts, il se peut que chkdsk signale des unités d'allocation perdues sur le disque. Cette situation se présente notamment lorsque des fichiers ouverts n'ont pas encore été enregistrés dans la table d'allocation. Si chkdsk signale la perte d'un grand nombre d'unités d'allocation, envisagez de réparer le disque.

  • Utilisation de chkdsk avec des clichés instantanés de dossiers partagés sur des ordinateurs non équipés du SP1 Windows Server 2003

    Dans la mesure où le volume source des clichés instantanés de dossiers partagés ne peut pas être verrouillé lorsque ces clichés sont activés, l'exécution de chkdsk sur le volume source peut faire état d'erreurs qui n'existent pas ou causer la fermeture inopinée de chkdsk. Cependant, vous pouvez rechercher des erreurs dans les clichés instantanés en exécutant chkdsk en mode lecture seule (sans paramètres) afin de vérifier le volume de stockage des clichés instantanés de dossiers partagés.

  • Détection d'erreurs disque physiques

    Utilisez l'option de ligne de commande /r pour trouver les défauts physiques du disque dans le système de fichiers. Pour plus d'informations sur la récupération de fichiers physiquement endommagés avec la commande recover, voir la section Rubriques connexes.

  • Signalement des secteurs disque défectueux

    Les secteurs défectueux signalés par chkdsk ont été marqués comme tels lors de la préparation initiale du disque. Ils ne présentent pas de danger.

  • Signification des codes de sortie

    Le tableau suivant répertorie les codes de sortie indiqués par chkdsk à la fin de son exécution.

     

    Code de sortie Description

    0

    Aucune erreur n'a été trouvée.

    1

    Des erreurs ont été trouvées et corrigées.

    2

    Le nettoyage du disque, notamment la récupération de place en mémoire, a été effectué ou ne l'a pas été parce que l'option de ligne de commande /f n'a pas été préalablement spécifiée.

    3

    Impossible d'examiner le disque, les erreurs n'ont pas pu être corrigées ou les erreurs n'ont pas été corrigées parce que l'option de ligne de commande /f n'a pas été préalablement spécifiée.

  • La commande chkdsk est disponible dans la console de récupération avec d'autres paramètres.

Exemples

Pour vérifier le disque placé dans le lecteur D et demander à Windows de corriger les erreurs, tapez :

chkdsk d: /f

Au fur et à mesure qu'elle détecte des erreurs, la commande chkdsk s'interrompt et affiche des messages. Chkdsk termine en présentant un rapport indiquant l'état du disque. Vous ne pouvez ouvrir aucun fichier sur le lecteur spécifié avant la fin de l'exécution de la commande chkdsk.

Pour vérifier s'il existe des blocs non contigus dans l'ensemble des fichiers du répertoire en cours d'un disque FAT, tapez :

chkdsk *.*

Chkdsk affiche un rapport d'état, puis la liste des fichiers correspondant à la spécification donnée qui contiennent des blocs non contigus.

Légende de mise en forme

 

Mise en forme Signification

Italique

Informations que l'utilisateur doit fournir

Gras

Éléments que l'utilisateur doit taper tels qu'ils sont indiqués

Points de suspension (...)

Paramètre pouvant être répété plusieurs fois dans une ligne de commande

Entre crochets ([])

Éléments facultatifs

Entre accolades ({}), avec séparation des options par une barre verticale (|). Exemple : {pair|impair}

Ensemble d'options parmi lesquelles l'utilisateur doit en choisir une seule

Police Courier

Code ou données de programme

Voir aussi

Cela vous a-t-il été utile ?
(1500 caractères restants)
Merci pour vos suggestions.

Ajouts de la communauté

Afficher:
© 2014 Microsoft