Exporter (0) Imprimer
Développer tout

Iisback.vbs : script de gestion de sauvegarde IIS

Mis à jour: janvier 2005

S'applique à: Windows Server 2003, Windows Server 2003 R2, Windows Server 2003 with SP1, Windows Server 2003 with SP2

Iisback.vbs : script de gestion de sauvegarde IIS

Crée et gère des copies de sauvegarde de la configuration IIS (métabase et schéma) d'un ordinateur local ou distant. Les administrateurs peuvent utiliser cet outil de script pour créer une copie de sauvegarde de leur configuration IIS, pour restaurer une configuration IIS à partir d'une copie de sauvegarde et pour répertorier et supprimer les copies de sauvegarde.

Pour afficher la syntaxe d'une commande, sélectionnez-la :

iisback /backup

Crée une copie de sauvegarde de la configuration IIS (métabase et schéma) d'un ordinateur local ou distant.

Syntaxe

iisback[.vbs] /backup [/b NomSauvegarde] [/v {Entier | NEXT_VERSION | HIGHEST_VERSION}] [/overwrite] [/e MotdepasseCryptage] [/s Ordinateur [/u [Domaine\]Utilisateur [/p Motdepasse]]]

Paramètres
/b NomSauvegarde
Spécifie le nom de la copie de sauvegarde. SampleBackup est défini par défaut.

/v {Entier| NEXT_VERSION | HIGHEST_VERSION}
Spécifie le numéro de version de la copie de sauvegarde. NEXT_VERSION est utilisé par défaut.

 

Valeur

Description :

Entier

Spécifie le numéro de version de la copie de sauvegarde.

NEXT_VERSION

Indique le numéro de version le plus élevé plus 1. NEXT_VERSION est utilisé par défaut.

HIGHEST_VERSION

Réutilise le numéro de version le plus élevé. Comme cette option remplace une copie de sauvegarde, le paramètre /overwrite est requis lors de l'utilisation de cette valeur.

/overwrite
Permet à Iisback.vbs de remplacer une sauvegarde existante avec la copie de sauvegarde nouvellement créée. Sans ce paramètre, les commandes permettant de créer une copie de sauvegarde avec les mêmes nom et numéro de version en tant que copie de sauvegarde existante échouent.

/e MotdepasseCryptage
Crypte la copie de sauvegarde avec le mot de passe spécifié. Vous pouvez utiliser comme mot de passe n'importe quelle chaîne.

Le paramètre /e crée une sauvegarde sécurisée en cryptant la clé de session et les propriétés de sécurité avec le mot de passe spécifié. Les administrateurs doivent fournir le mot de passe pour utiliser la sauvegarde dans une opération /restore.

Si vous omettez ce paramètre ou l'argument de mot de passe, la sauvegarde est cryptée avec un mot de passe vierge. En conséquence, seules les propriétés sécurisées sont cryptées et tout administrateur peut utiliser la copie de sauvegarde pour restaurer la métabase.

/s Ordinateur
Exécute le script sur l'ordinateur distant spécifié. Tapez le nom ou l'adresse IP de l'ordinateur sans barre oblique inverse. Par défaut, le script s'exécute sur l'ordinateur local.

/u [Domaine\]Utilisateur
Permet d'exécuter le script avec les autorisations du compte d'utilisateur spécifié. Ce compte doit être membre du groupe Administrateurs sur l'ordinateur distant. Par défaut, le script s'exécute avec les autorisations de l'utilisateur actuel de l'ordinateur local.

/p Mot_De_Passe
Spécifie le mot de passe du compte d'utilisateur désigné par le paramètre /u. Si vous n'indiquez pas ce paramètre, le script vous demande le mot de passe et les caractères saisis ne s'affichent pas à l'écran.

/?
Affiche l'aide à partir de l'invite de commandes.

Remarques
  • Pour suivre cette procédure, vous devez être membre du groupe Administrateurs sur l’ordinateur local, ou les autorisations nécessaires doivent vous avoir été déléguées. Si l’ordinateur est joint à un domaine, les membres du groupe Administrateurs du domaine doivent pouvoir suivre cette procédure. Les meilleures pratiques en matière de sécurité préconisent d’utiliser l’option Exécuter en tant que pour suivre cette procédure.

  • Le paramètre /v HIGHEST_VERSION est valide seulement lorsque les versions précédentes du fichier sont stockées sur l'ordinateur. Autrement, Iisback.vbs retourne une erreur expliquant qu'il ne trouve pas de fichier à remplacer.

Exemple

Les exemples suivants illustrent l'utilisation de iisback /backup dans des situations spécifiques.

Pour sauvegarder la configuration IIS

La commande suivante crée une nouvelle copie de sauvegarde de la configuration IIS sur l'ordinateur local. Elle utilise le paramètre /b pour assigner le nom ReskitBkp au fichier.

iisback /backup/b ReskitBkp

En réponse, Iisback.vbs affiche le message de succès suivant, indiquant que la copie de sauvegarde a été créée et que la valeur de version par défaut, NEXT_VERSION, est assignée au fichier. Comme il s'agit de la première copie de sauvegarde nommée ReskitBkp, Iisback.vbs assigne le numéro de version 0 à la copie de sauvegarde.

La version NEXT_VERSION de la sauvegarde ReskitBkp a été créée.

La nouvelle copie de sauvegarde est affichée dans la liste suivante de copies de sauvegarde sur le serveur.

Nom de la sauvegarde                        Version #      Date/Heure ======================================================================== ReskitBkp                          0              1/9/2001 5:00:04 AM

La copie de sauvegarde ReskitBkp est composée de deux fichiers, ReskitBkp.MD0, qui contient la métabase et ReskitBkp.SC0, qui contient le schéma. Ces deux fichiers sont stockés dans le répertoire systemroot\System32\inetsrv\MetaBack sur l'ordinateur.

Pour créer une copie de sauvegarde cryptée d'une configuration IIS distante

La commande suivante crée une nouvelle copie de sauvegarde de la configuration IIS sur le serveur distant \\Svr01.

Cette commande utilise le paramètre /b pour assigner le nom de fichier, Svr01bkp, à la copie de sauvegarde et le paramètre /v pour spécifier le numéro de version (15) de la nouvelle copie de sauvegarde. Pour crypter la clé de session dans la copie de sauvegarde, la commande utilise le paramètre /e et le mot de passe, 7W*48Hv6#.

La commande utilise également le paramètre /s pour spécifier le nom de l'ordinateur distant et les paramètres /u et /p pour exécuter l'outil de script avec les autorisations attribuées au compte Administrateur de l'utilisateur.

iisback /backup/b Svr01bkp/v 15/e 7W*48Hv6#/s svr01/u admin21/p Rrr3Qv7s

En réponse, Iisback.vbs affiche le message de succès suivant :

La version 15 de la sauvegarde Svr01bkp a été créée.

Cette commande a créé la copie de sauvegarde Svr01bkp version 15 de la configuration IIS \\Svr01 et stocké les données dans les fichiers Svr01bkp.MD15 et Svr01bkp.SC15 dans le répertoire systemroot\System32\inetsvr\MetaBack de l'ordinateur distant.

Une opération list montre les copies de sauvegarde stockées sur le serveur distant. La commande backup a créé l'entrée finale dans la liste.





Nom de la sauvegarde                        Version #      Date/Heure ======================================================================== Asiasvr                              1          1/8/2001 9:18:25 PM Svr01bkp                            11          1/3/2001 3:00:42 AM Svr01bkp                            12          1/4/2001 3:00:12 AM Svr01bkp                            13          1/5/2001 3:01:00 AM Svr01bkp                            14          1/6/2001 3:00:00 AM Svr01bkp                            15          1/9/2001 5:18:04 AM

Bien que ce ne soit pas évident dans la liste, la clé de session dans la copie de sauvegarde est cryptée et vous devez fournir le mot de passe de sauvegarde, 7W*48Hv6#, pour utiliser la sauvegarde dans une opération restore.

Notez aussi que les dates et heures répertoriées sont en UTC et non pas dans l'heure locale du serveur IIS.

Pour remplacer une copie de sauvegarde

La commande suivante remplace la copie de sauvegarde la plus récente de la configuration IIS locale par une sauvegarde plus récente. Vous pouvez utiliser ce format de commande pour mettre à jour la copie de sauvegarde que vous conservez pour le serveur.

La commande utilise le paramètre /b pour spécifier le nom de la copie de sauvegarde. Elle utilise le paramètre /v HIGHEST_VERSION pour diriger Iisback.vbs pour remplacer la dernière version de la copie de sauvegarde nommée CurrentBackup au lieu de créer une nouvelle version. Elle utilise aussi le paramètre /overwrite, requis par /v HIGHEST_VERSION pour permettre à Iisback.vbs de remplacer une sauvegarde existante.

iisback /backup/b CurrentBackup/v HIGHEST_VERSION/overwrite

En réponse, Iisback affiche le message de succès suivant :

La version 0 de la sauvegarde CurrentBackup a été créée.

La commande a créé de nouvelles versions des fichiers CurrentBackup.md0 et CurrentBackup.sc0, qui ont remplacé les fichiers du même nom.

iisback /restore

Remplace les paramètres de configuration IIS (métabase et schéma) actuels sur un ordinateur local ou distant par les paramètres de configuration stockés dans une copie de sauvegarde.

Syntaxe

iisback[.vbs] /restore /b NomSauvegarde[/v {Entier | HIGHEST_VERSION}] [/e MotdepasseCryptage] [/s Ordinateur [/u [Domaine\]Utilisateur [/p Motdepasse]]]

Paramètres
/b NomSauvegarde
Obligatoire. Indique le nom de fichier de la copie de sauvegarde utilisé dans l'opération restore.

/v{Entier | HIGHEST_VERSION}
Indique la version de la copie de sauvegarde utilisée dans l'opération restore. HIGHEST_VERSION est la valeur par défaut.

 

Valeur

Description

Entier

Spécifie le numéro de version de la copie de sauvegarde.

HIGHEST_VERSION

Spécifie la copie de sauvegarde avec le numéro de version le plus élevé.

/e:MotdepasseCryptage
Fournit le mot de passe pour une copie de sauvegarde cryptée.

Lorsque la clé de session dans une copie de sauvegarde est cryptée, vous devez fournir son mot de passe pour utiliser la copie dans une opération restore.

/s Ordinateur
Exécute le script sur l'ordinateur distant spécifié. Tapez le nom ou l'adresse IP de l'ordinateur sans barre oblique inverse. Par défaut, le script s'exécute sur l'ordinateur local.

/u [Domaine\]Utilisateur
Permet d'exécuter le script avec les autorisations du compte d'utilisateur spécifié. Ce compte doit être membre du groupe Administrateurs sur l'ordinateur distant. Par défaut, le script s'exécute avec les autorisations de l'utilisateur actuel de l'ordinateur local.

/p Mot_De_Passe
Spécifie le mot de passe du compte d'utilisateur désigné par le paramètre /u. Si vous n'indiquez pas ce paramètre, le script vous demande le mot de passe et les caractères saisis ne s'affichent pas à l'écran.

/?
Affiche l'aide à partir de l'invite de commandes.

Remarques
  • Pour suivre cette procédure, vous devez être membre du groupe Administrateurs sur l’ordinateur local, ou les autorisations nécessaires doivent vous avoir été déléguées. Si l’ordinateur est joint à un domaine, les membres du groupe Administrateurs du domaine doivent pouvoir suivre cette procédure. Les meilleures pratiques en matière de sécurité préconisent d’utiliser l’option Exécuter en tant que pour suivre cette procédure.

  • Restore est une opération complexe qui peut prendre plusieurs minutes. Un bref délai est normal pour cette opération.

  • Au cours de l'opération restore, les pages Web, les sites FTP et les services SMTP et NNTP sont temporairement arrêtés. Ils sont automatiquement redémarrés à la fin de l'opération.

Exemple

Les exemples suivants illustrent l'utilisation de iisback /restore dans des situations spécifiques.

Pour restaurer une configuration IIS

La commande suivante restaure la configuration IIS à partir de la copie de sauvegarde Testbkp, version 3. Elle utilise le paramètre /b pour spécifier le nom de la copie de sauvegarde et le paramètre /v pour spécifier la version.

iisback /restore/b Testbkp/v 3

En réponse, Iisback.vbs affiche le message de succès suivant indiquant que la configuration de IIS est restaurée :

La version 3 de la sauvegarde Testbkp a été restaurée.

Pour vérifier que la configuration est restaurée, comparez la configuration en cours, stockée dans systemroot\System32\inetsrv\MetaBase.xml et MBSchema.xml, avec les fichiers de copie de sauvegarde Testbkp.MD3 et Testbkp.SC3 dans le répertoire systemroot\System32\inetsrv\MetaBack.

Pour restaurer une configuration IIS à partir d'une copie de sauvegarde cryptée

La commande suivante restaure la configuration IIS à partir de la copie de sauvegarde Svr01bkp version 15. Le paramètre /b est requis pour spécifier le nom de la copie de sauvegarde. Cette commande omet le paramètre /v et utilise la valeur par défaut, HIGHEST_VERSION.

iisback /restore/b Svr01bkp

En réponse, Iisback.vbs affiche le message d'erreur suivant, qui indique que la clé de session dans la copie de sauvegarde spécifiée est cryptée et que la commande n'a pas fourni le mot de passe requis pour l'opération restore. Ce message s'affiche lorsque le mot de passe requis manque ou est incorrect.

Connexion au serveur ...Terminé. Le mot de passe spécifié est incorrect.       

La version suivante de la commande ajoute le paramètre /e et le mot de passe de sauvegarde, 7W*48Hv6#:

iisback /restore/b Svr01bkp/e 7W*48Hv6#

En réponse, Iisback.vbs affiche le message de succès suivant indiquant que la configuration de IIS est restaurée :

La version HIGHEST_VERSION de la sauvegarde Svr01bkp a été restaurée.

iisback /delete

Supprime une copie de sauvegarde de la configuration IIS (métabase et schéma) d'un ordinateur local ou distant.

Syntaxe

iisback[.vbs] /delete /b NomSauvegarde/v {Entier | HIGHEST_VERSION} [/s Ordinateur [/u [Domaine\]Utilisateur [/p Motdepasse]]]

Paramètres
/b NomSauvegarde
Obligatoire. Spécifie le nom de fichier de la copie de sauvegarde.

/v{Entier | HIGHEST_VERSION}
Obligatoire. Spécifie la version de la copie de sauvegarde.

 

Valeur

Description

Entier

Spécifie le numéro de version de la copie de sauvegarde.

HIGHEST_VERSION

Indique la copie de sauvegarde avec le numéro de version le plus élevé.

/s Ordinateur
Exécute le script sur l'ordinateur distant spécifié. Tapez le nom de l'ordinateur ou l'adresse IP sans barre oblique inverse. Par défaut, le script s'exécute sur l'ordinateur local.

/u [Domaine\]Utilisateur
Permet d'exécuter le script avec les autorisations du compte d'utilisateur spécifié. Ce compte doit être membre du groupe Administrateurs sur l'ordinateur distant. Par défaut, le script s'exécute avec les autorisations de l'utilisateur actuel de l'ordinateur local.

/p MotDePasse
Spécifie le mot de passe du compte d'utilisateur désigné par le paramètre /u. Si vous n'indiquez pas ce paramètre, le script vous demande le mot de passe et les caractères saisis ne s'affichent pas à l'écran.

/?
Affiche l'aide à partir de l'invite de commandes.

Remarques
  • Pour suivre cette procédure, vous devez être membre du groupe Administrateurs sur l’ordinateur local, ou les autorisations nécessaires doivent vous avoir été déléguées. Si l’ordinateur est joint à un domaine, les membres du groupe Administrateurs du domaine doivent pouvoir suivre cette procédure. Les meilleures pratiques en matière de sécurité préconisent d’utiliser l’option Exécuter en tant que pour suivre cette procédure.

  • Les options de ligne de commande /u et /p sont disponibles uniquement lorsque vous utilisez l'option /s. Vous devez utiliser conjointement les options /p et /u pour fournir le mot de passe de l'utilisateur.

  • L'opération delete déplace les fichiers de la copie de sauvegarde spécifiée du répertoire systemroot\System32\inetsrv\MetaBack dans la Corbeille. Cette opération n'affecte pas les fichiers du répertoire systemroot\System32\inetsrv\MetaBack\History.

Exemple

Les exemples suivants illustrent l'utilisation de iisback /delete dans des situations spécifiques.

Pour supprimer une copie de sauvegarde de la configuration IIS

La commande suivante supprime la copie de sauvegarde Svr01bkp, version 0. Elle utilise le paramètre /b pour spécifier la série Srv01bkp et le paramètre /v pour spécifier le numéro de version. Les deux paramètres sont requis pour identifier la copie de sauvegarde.

iisback /delete/b Svr01bkp/v 0

En réponse, Iisback.vbs affiche le message de succès suivant indiquant que la copie de sauvegarde a été supprimée :

La version 0 de la sauvegarde Svr01bkp a été SUPPRIMÉE.

Pour supprimer plusieurs copies de sauvegarde

Cet exemple illustre l'utilisation d'une simple commande de fichier de commandes pour supprimer une série de copies de sauvegarde de la configuration IIS. Vous pouvez utiliser cette commande pour supprimer les anciens fichiers de vos archives. Vous pouvez taper la commande sur la ligne de commande ou l'enregistrer dans un fichier de commandes.

For /L %%i in (0, 1, 15) do iisback /delete /b Svr01bkp /v %%i

Cette commande batch supprime Svr01bkp, versions 1 à 15, en exécutant la commande iisback /delete 15 fois, une fois pour chaque version.

Pour une application plus pratique, le nom de la sauvegarde et les numéros de version doivent être variables. Ou, utilisez une commande dir ou iisback /list pour détecter la sauvegarde avec le numéro de version le plus bas, puis ajoutez une commande pour supprimer la copie de sauvegarde la plus ancienne (numéro de version le plus bas) à chaque commande pour créer une nouvelle copie de sauvegarde.

iisback /list

Affiche les copies de sauvegarde de la configuration IIS (métabase et schéma) stockées sur un ordinateur local ou distant.

Syntaxe

iisback[.vbs] /list [/s Ordinateur [/u [Domaine\]Utilisateur [/p Motdepasse]]]

Paramètres
/s Ordinateur
Exécute le script sur l'ordinateur distant spécifié. Tapez le nom ou l'adresse IP de l'ordinateur sans barre oblique inverse. Par défaut, le script s'exécute sur l'ordinateur local.

/u [Domaine\]Utilisateur
Permet d'exécuter le script avec les autorisations du compte d'utilisateur spécifié. Ce compte doit être membre du groupe Administrateurs sur l'ordinateur distant. Par défaut, le script s'exécute avec les autorisations de l'utilisateur actuel de l'ordinateur local.

/p Mot_De_Passe
Spécifie le mot de passe du compte d'utilisateur désigné par le paramètre /u. Si vous n'indiquez pas ce paramètre, le script vous demande le mot de passe et les caractères saisis ne s'affichent pas à l'écran.

/?
Affiche l'aide à partir de l'invite de commandes.

Remarques
  • Pour suivre cette procédure, vous devez être membre du groupe Administrateurs sur l’ordinateur local, ou les autorisations nécessaires doivent vous avoir été déléguées. Si l’ordinateur est joint à un domaine, les membres du groupe Administrateurs du domaine doivent pouvoir suivre cette procédure. Les meilleures pratiques en matière de sécurité préconisent d’utiliser l’option Exécuter en tant que pour suivre cette procédure.

  • Les options de ligne de commande /u et /p sont disponibles uniquement lorsque vous utilisez l'option /s. Vous devez utiliser conjointement les options /p et /u pour fournir le mot de passe de l'utilisateur.

  • L'opération list répertorie seulement les copies de sauvegarde stockées dans l'emplacement par défaut, systemroot\System32\inetsrv\MetaBack. Si vous déplacez les fichiers de la copie de sauvegarde dans un autre répertoire, la copie de sauvegarde n'apparaît pas dans la liste.

Exemple

La commande suivante répertorie les copies de sauvegarde stockées sur le serveur distant Svr16. Elle utilise le paramètre /s pour spécifier le nom du serveur, le paramètre /u pour spécifier le compte Administrateur de l'utilisateur et le paramètre /p pour spécifier le mot de passe du compte Administrateur.

Sans paramètre, la commande iisback /list répertorie toutes les copies de sauvegarde stockées sur l'ordinateur local.

iisback /list/s Svr16/u Domain06\User1 /p R34*9W@4b

En réponse, Iisback.vbs affiche toutes les copies de sauvegarde sur Svr16. La date et l'heure affichées sont en UTC.

Nom de la sauvegarde                        Version #      Date/Heure======================================================================== Asiasvr                            0         12/8/2001 9:18:25 PM Asiasvr                            1         1/14/2001 9:02:33 PM Svr01bkp                            11          1/3/2001 3:00:42 AM Svr01bkp                            12          1/4/2001 3:00:12 AM Svr01bkp                            13          1/5/2001 3:01:00 AM Svr01bkp                            14          1/6/2001 3:00:00 AM Svr01bkp                            15          1/9/2001 5:18:04 AM
Remarques
  • Iisback.vbs exécute les mêmes opérations que celles qui sont disponibles à partir du Gestionnaire des services Internet. Vous pouvez utiliser l'un de ces outils pour afficher et gérer les copies de sauvegarde.

  • Les copies de sauvegarde stockent seulement la configuration et le schéma de la métabase. Elles ne stockent pas et ne peuvent pas être utilisées pour restaurer le contenu du site Web.

  • Conditions requises par Iisback

    • L'ordinateur qui émet la commande doit exécuter Windows XP ou un système d'exploitation Windows Server 2003. L'utilisateur doit être membre du groupe Administrateurs sur tout ordinateur concerné par la commande.

    • L'ordinateur concerné par la commande doit être un serveur exécutant Windows Server 2003 avec les services Internet (IIS) 6.0 ou version ultérieure.

  • Chaque opération backup crée deux fichiers, un fichier .MDX pour stocker la métabase et un fichier .SCX pour stocker le schéma, où X est le numéro de version de la copie de sauvegarde. IIS et Iisback.vbs stockent les fichiers de la copie de sauvegarde dans le répertoire systemroot\System32\inetsrv\MetaBack.

  • La métabase et le schéma d'une configuration IIS incluent des propriétés spécifiques au système et à la session. Ne copiez pas ou n'importez pas la métabase ou le schéma d'un serveur IIS vers un autre serveur IIS sans modification. Pour obtenir des informations sur l'importation et l'exportation d'un fichier de configuration de métabase, recherchez Metabase Import/Export dans l'Aide de IIS 6.0.

  • Pour copier une partie d'une configuration de métabase à partir d'un système vers un autre, utilisez Iiscnfg.vbs : script de configuration IIS.

  • Iisback.vbs affiche un message « Connexion au serveur » pendant qu'il se connecte au service IIS sur l'ordinateur spécifié. Ce message apparaît chaque fois que vous utilisez Iisback.vbs, que ce soit sur un ordinateur local ou distant.

  • Pour empêcher l'utilisation non autorisée des copies de sauvegarde, IIS versions 5.1 et 6.0, et IISback.vbs vous permettent de crypter la copie de sauvegarde avec un mot de passe. Le mot de passe crypte la clé de session laquelle, à son tour, crypte toutes les propriétés pour lesquelles l'attribut sécurisé est défini.

    Vous pouvez lire une copie de sauvegarde cryptée (seules la clé de session et les propriétés sécurisées sont cryptées) et vous pouvez supprimer les fichiers. Toutefois, vous ne pouvez pas utiliser la copie de sauvegarde dans une opération restore à moins de fournir le mot de passe de cryptage. Vous ne pouvez pas non plus supprimer le cryptage du mot de passe à partir d'une copie de sauvegarde et vous ne pouvez pas modifier le mot de passe de cryptage.

    Si vous n'utilisez pas le cryptage du mot de passe, la clé de session et les propriétés sécurisées sont cryptées avec un mot de passe vierge, ce qui vous empêche de lire ces valeurs, mais permet à tout membre du groupe Administrateurs de restaurer la métabase à partir de la copie de sauvegarde. Ni IIS 5.1 ni 6.0. ne prennent en charge le cryptage de clé d'ordinateur de copies de sauvegarde.

  • Iisback.vbs affiche la date et l'heure en temps universel coordonné (UTC) et non pas dans l'heure locale du serveur IIS.

Légende de mise en forme

 

Mise en forme Signification

Italique

Informations que l'utilisateur doit fournir

Gras

Éléments que l'utilisateur doit taper tels qu'ils sont indiqués

Points de suspension (...)

Paramètre pouvant être répété plusieurs fois dans une ligne de commande

Entre crochets ([])

Éléments facultatifs

Entre accolades ({}), avec séparation des options par une barre verticale (|). Exemple : {pair|impair}

Ensemble d'options parmi lesquelles l'utilisateur doit en choisir une seule

Police Courier

Code ou données de programme

Voir aussi

Cela vous a-t-il été utile ?
(1500 caractères restants)
Merci pour vos suggestions.

Ajouts de la communauté

Microsoft réalise une enquête en ligne pour recueillir votre opinion sur le site Web de MSDN. Si vous choisissez d’y participer, cette enquête en ligne vous sera présentée lorsque vous quitterez le site Web de MSDN.

Si vous souhaitez y participer,
Afficher:
© 2014 Microsoft