Exporter (0) Imprimer
Développer tout

Évolutivité du serveur

Mis à jour: janvier 2005

S'applique à: Windows Server 2003, Windows Server 2003 R2, Windows Server 2003 with SP1, Windows Server 2003 with SP2

Évolutivité du serveur

Cette rubrique contient une brève présentation des fonctionnalités qui contribuent à l'évolutivité des serveurs. Elle est divisée en trois sections : Fonctionnalités nouvelles et mises à jour depuis Fonctionnalités nouvelles et mises à jour depuis Windows Server 2003 (sans SP1), Fonctionnalités nouvelles et mises à jour depuis Windows NT 4.0 et Fonctionnalités nouvelles et mises à jour depuis Windows 2000.

Pour des liens sur des informations supplémentaires concernant les fonctionnalités de cette version, voir Nouvelles fonctionnalités.

L'évolutivité est la mesure de la capacité d'un ordinateur, d'un service ou d'une application à répondre à des besoins croissants de performances. Pour les clusters de serveurs, l'adaptabilité correspond à la possibilité d'ajouter un ou plusieurs systèmes à un cluster existant lorsque la charge totale de celui-ci dépasse ses capacités. Les produits de la famille Windows Server 2003 peuvent évoluer de petits groupes de travail à des déploiements de centres de données d'entreprise, pouvant prendre en charge jusqu'à 64 processeurs et des opérations d'E/S avancées. La famille Windows Server 2003 intègre également l'équilibrage de charge réseau et des méthodes d'optimisation multiprocesseur pour vos applications d'entreprise.

Fonctionnalités nouvelles et mises à jour depuis Windows Server 2003 (sans SP1)

Les systèmes d'exploitation Windows Server 2003 avec le Service Pack 1 (SP1) présentent les améliorations suivantes (par rapport à Windows Server 2003 sans SP1) qui contribuent à une meilleure évolutivité des serveurs :

extension d'adresse physique (PAE)
Les mises à jour suivantes ont été effectuées afin de prendre en charge l'ajout de la fonctionnalité de prévention de l'exécution des données, ou DEP (Data Execution Prevention), également appelée protection NX (No-eXecute) :

  • L'extension de l'adresse physique est activée automatiquement sur les ordinateurs exécutant Windows Server 2003 SP 1 et Windows XP SP 2 lorsque la fonction DEP est activée sur un ordinateur équipé d'un processeur gérant la protection NX.

  • Lorsque la fonction PAE est activée sur les systèmes Windows Server 2003 Standard Edition Service Pack 1 et Windows XP Service Pack 2, l'espace de l'adresse physique est limité à 4 gigaoctets (Go). Cette restriction permet d'éviter les problèmes de compatibilité de pilotes en mode PAE.

Fonctionnalités nouvelles et mises à jour depuis Windows NT 4.0

La famille Windows Server 2003 présente les améliorations suivantes (par rapport à Windows NT) qui contribuent à une meilleure évolutivité des serveurs :

Adaptabilité du matériel
En choisissant parmi les produits de la famille Windows Server 2003, vous pouvez tirer parti du nombre croissant d'ordinateurs multiprocesseurs à des prix très compétitifs.

Prise en charge I2O
L'architecture I2O (Intelligent Input/Output) permet d'améliorer les performances d'entrée/sortie sur vos serveurs en transférant certaines opérations d'E/S sur un processeur secondaire. L'architecture I2O améliore les performances d'E/S pour les applications utilisant une large bande passante, comme les vidéos en réseau, les applications de collaboration et les traitements client/serveur.

Améliorations du multitraitement symétrique
La famille de produits Windows Server 2003 prend en charge une ou plusieurs unités centrales (UC) qui répondent à la norme SMP (Symmetric MultiProcessing). Grâce à la norme SMP, le système d'exploitation peut exécuter des threads sur n'importe quel processeur disponible, offrant aux applications la possibilité d'utiliser plusieurs processeurs en cas de besoin pour augmenter la capacité d'un système. Parmi les nouvelles fonctionnalités, on peut citer les performances du verrouillage SMP, de meilleures performances du Registre, ainsi qu'un nombre plus élevé de sessions Terminal Server.

Équilibrage de la charge réseau
Auparavant appelé WLBS (Windows NT Load Balancing Service), l'équilibrage de charge réseau répartit le trafic TCP/IP entrant entre les différents serveurs. Vos applications en clusters, et plus particulièrement les applications serveur Web, peuvent gérer davantage de trafic et fournir une disponibilité accrue ainsi que des temps de réponse plus rapides.

Clusters de serveurs ( Windows Server 2003, Enterprise Edition et Windows Server 2003, Datacenter Edition uniquement)
Les clusters de serveurs fournissent une grande disponibilité, évolutivité et facilité de gestion pour les ressources et les applications importantes. Les serveurs multiples (nœuds) d'un cluster restent en communication constante. Si l'un des nœuds du cluster est indisponible en raison d'une panne ou d'une opération de maintenance, un autre nœud prend immédiatement le relais pour fournir le service approprié (ce processus est appelé basculement). Ainsi, les utilisateurs qui accèdent au cluster sont toujours connectés aux ressources du serveur. Pour plus d'informations, voir Clustering Windows.

Architecture mémoire pour les solutions d'entreprise ( Windows Server 2003, Enterprise Edition et Windows Server 2003, Datacenter Edition , sans les versions 64 bits)
Grâce à l'Architecture mémoire pour les solutions d'entreprise (EMA, Enterprise Memory Architecture), vous pouvez exécuter des applications qui utilisent une grande quantité de mémoire physique sur Windows Server 2003, Enterprise Edition. En utilisant des applications qui sont écrites avec l'API AWE (Address Windowing Extensions), vous pouvez mapper davantage de mémoire physique à l'espace de mémoire de l'adresse virtuelle des applications afin d'améliorer les performances. Pour les systèmes disposant de 2 à 4 gigaoctets (Go) de mémoire, vous pouvez aussi utiliser le réglage de la mémoire de l'application, également appelé réglage à 4 Go (4GT, 4-Gigabyte Tuning). Cela vous permet d'allouer jusqu'à 3 Go de votre espace mémoire d'adressage virtuel aux applications (en réduisant la mémoire allouée au système d'exploitation).

Fonctionnalités nouvelles et mises à jour depuis Windows 2000

La famille Windows Server 2003 présente les améliorations suivantes (par rapport à Windows 2000) qui contribuent à une meilleure évolutivité des serveurs :

Services Internet (IIS) 6.0
Les services Internet (IIS) 6.0 constituent un serveur Web complet qui fournit les bases pour la famille Windows Server 2003, ainsi que les applications et services Web existants. IIS 6.0 offre un mode application dédié, qui exécute tout le code d'application dans un environnement isolé. Ces services prennent également en charge les domaines privés Web, dans lesquels des processus équivalents sur un ordinateur reçoivent chacun une partie des demandes habituellement traitées par un unique processus. L'évolutivité multiprocesseur est par conséquent améliorée.

Remarque

  • Par défaut, IIS n'est pas installé lors d'une nouvelle installation de Windows Server 2003, Standard Edition, Windows Server 2003, Enterprise Edition et Windows Server 2003, Datacenter Edition. Vous pouvez l'ajouter par l'intermédiaire de l'Assistant Configurer votre serveur ou de l'application Ajout/Suppression de programmes.

Amélioration de l'équilibrage de la charge réseau
Plusieurs améliorations ont été apportées à l'équilibrage de la charge réseau dans cette version :

  • L'équilibrage de charge réseau peut désormais être lié à plusieurs cartes réseau, afin que vous puissiez configurer plusieurs clusters indépendants sur chaque hôte. Pour plus d'informations sur les clusters virtuels, voir Clusters virtuels.

  • L'équilibrage de charge réseau utilise la prise en charge IGMP (Internet Group Management Protocol) pour limiter la saturation des ports commutés, afin que le trafic du cluster de l'équilibrage de charge réseau passe uniquement par les ports qui desservent les hôtes du cluster, et non par tous les ports commutés.

  • Grâce au Gestionnaire Équilibrage de la charge réseau, vous pouvez créer de nouveaux clusters d'équilibrage de la charge réseau et vous pouvez configurer et gérer des clusters et tous les hôtes de clusters depuis un seul ordinateur local ou distant.

Cela vous a-t-il été utile ?
(1500 caractères restants)
Merci pour vos suggestions.

Ajouts de la communauté

AJOUTER
Afficher:
© 2014 Microsoft