Exporter (0) Imprimer
Développer tout

Référence des enregistrements de ressources

Mis à jour: janvier 2005

S'applique à: Windows Server 2003, Windows Server 2003 R2, Windows Server 2003 with SP1, Windows Server 2003 with SP2

 

Référence des enregistrements de ressources

Une base de données DNS se compose d'un ou plusieurs fichiers de zones utilisés par le serveur DNS. Chaque zone contient un ensemble d'enregistrements de ressources structurés, parmi lesquels figurent les enregistrements de ressources pris en charge par le service Serveur DNS.

Format des enregistrements de ressources DNS

Tous les enregistrements de ressources possèdent un format défini qui utilise les mêmes champs de premier niveau, comme le décrit le tableau suivant.

 

Champ Définition

Propriétaire

Indique le nom de domaine DNS qui possède un enregistrement de ressource. Ce nom est le même que celui du nœud de l'arborescence de la console où se situe un enregistrement de ressource.

Durée de vie (TTL, Time to Live)

Pour la plupart des enregistrements de ressources, ce champ est facultatif. Il indique une durée aux autres serveurs DNS permettant de déterminer le temps de mise en cache des informations d'un enregistrement avant son expiration et son annulation. Par exemple, la plupart des enregistrements de ressources créés par le service Serveur DNS héritent d'un TTL minimum (par défaut) de 1 heure après l'enregistrement de ressource de source de nom (SOA, Start of Authority), empêchant ainsi une mise en cache trop longue par d'autres serveurs DNS. Pour un enregistrement de ressource individuel, vous pouvez spécifier un TTL d'enregistrement qui remplace le TTL minimum (par défaut) hérité de l'enregistrement de ressource SOA. Les valeurs de TTL égales à zéro (0) peuvent également être utilisées pour les enregistrements de ressources contenant des données volatiles qui ne doivent pas être mises en cache pour un usage ultérieur, une fois que la requête du DNS en cours s'est achevée.

Remarques

  • Dans les exemples d'enregistrements de ressources ci-dessous, le champ TTL est omis là où il est facultatif. Le champ TTL est compris dans la syntaxe de chaque enregistrement pour indiquer l'endroit où il peut être ajouté.

Classe

Contient un texte mnémotechnique standard indiquant la classe de l'enregistrement de ressource. Par exemple, le paramètre « IN » indique que l'enregistrement de ressource appartient à la classe Internet, qui est la seule classe prise en charge par le DNS Windows Server 2003. Ce champ est obligatoire.

Type

Contient un texte mnémotechnique standard indiquant le type de l'enregistrement de ressource. Par exemple, la lettre « A » indique que l'enregistrement de ressource stocke des informations sur les adresses d'hôtes. Ce champ est obligatoire.

Données spécifiques aux enregistrements

Champ obligatoire, de longueur variable, qui contient les informations de description de la ressource. Le format de ces informations varie selon le type et la classe de l'enregistrement de ressource.

A

Description :Enregistrement de ressource A (adresse d'hôte). Mappe un nom de domaine DNS vers une adresse IP (Internet Protocol) version 4 de 32 bits. Pour plus d'informations, voir la RFC 1035.

Syntaxe :

propriétaire classe  ttl A  adresse_IP_v4

Exemple :

host1.example.microsoft.com.     IN  A  127.0.0.1

AAAA

Description :Enregistrement de ressource AAAA (adresse d'hôte IPv6). Mappe un nom de domaine DNS vers une adresse IP (Internet Protocol) version 6 de 128 bits. Pour plus d'informations, voir la RFC 1886.

Syntaxe :

propriétaire classe  ttl AAAA  adresse_IP_v6

Exemple :

ipv6_host1.example.microsoft.com.     IN  AAAA  4321:0:1:2:3:4:567:89ab

AFSDB

Description :Enregistrement de ressource AFSDB (Andrew File System Database). Mappe un nom de domaine DNS dans le champ nom_hôte_serveur vers le nom d'hôte d'un serveur appartenant à un sous-type de serveur. Le champ Sous-type peut comporter l'une de ces valeurs reconnues et prises en charge :

  • La valeur 1 indique que le serveur est un serveur d'emplacement de volumes AFS version 3.0 pour la cellule AFS nommée.

  • La valeur 2 indique que le serveur est un serveur de noms authentifiés qui conserve le nœud d'annuaire de la cellule racine pour le serveur utilisant le système de nom de cellule authentifié DCE de OSF (Open Software Foundation) ou NCA (Network Computing Architecture) de HP/Apollo.

Pour plus d'informations, voir la RFC 1183.

Syntaxe :

propriétaire  ttl  classe  AFSDB  sous-type  nom_hôte_serveur

Exemple :

exemple.microsoft.com.   AFSDB   1 afs-server1.example.microsoft.com

ATMA

Description :Enregistrement de ressource ATMA (adresse Asynchronous Transfer Mode). Mappe un nom de domaine DNS dans le champ propriétaire vers une adresse ATM référencée dans le champ adresse_atm.

Remarques

Pour plus d'informations, voir « Service de nom ATM (ATM Names Service) » sur le site MFA Forum. Sur le site MFA Forum, téléchargez af-saa-0069.000.

Syntaxe :

propriétaire  ttl  classe  ATMA  adresse_atm

Exemple :

atm-host   ATMA   47.0079.00010200000000000000.00a03e000002.00

CNAME

Description :Enregistrement de ressource CNAME (nom canonique). Mappe un nom de domaine DNS disposant d'un alias, ou secondaire, dans le champ propriétaire vers un nom de domaine DNS canonique ou principal, spécifié dans le champ nom_canonique. Le nom de domaine DNS canonique ou principal utilisé dans les données est obligatoire et doit être convertible en un nom de domaine DNS valide dans l'espace de noms.

Syntaxe :

propriétaire  ttl  classe  CNAME  nom_canonique

Exemple :

aliasname.example.microsoft.com.   CNAME   truename.example.microsoft.com

HINFO

Description :Enregistrement de ressource HINFO (informations sur l'hôte). Spécifie le type du processeur et du système d'exploitation dans les champs type_processeur et type_système_exploitation, respectivement, pour le nom de domaine DNS de l'hôte du champ propriétaire. Les types de processeurs et de systèmes d'exploitation les plus usuels sont répertoriés dans la RFC 1700. Ces informations peuvent être utilisées par les protocoles d'applications comme FTP, qui utilisent des procédures spéciales de communication avec les ordinateurs correspondant à un type spécifique de processeur et de système d'exploitation.

Syntaxe :

propriétaire  ttl  classe  HINFO  type_processeur  type_système_exploitation

Exemple :

my-computer-name.example.microsoft.com.    HINFO   INTEL-386  WIN32

ISDN

Description :Enregistrement de ressource ISDN (RNIS, réseau numérique à intégration de services). Mappe un nom de domaine DNS vers un numéro de téléphone RNIS. Les numéros de téléphone utilisés avec cet enregistrement doivent respecter les normes de numéros de téléphone internationaux ITU-T E.163/E.164, lesquelles sont compatibles avec les schémas de numérotations téléphoniques internationaux existants. Pour plus d'informations, voir la RFC 1183.

Syntaxe :

propriétaire  ttl  classe  ISDN  adresse_rnis  sous-adresse

Exemple :

my-isdn-host.example.microsoft.com.    ISDN   141555555539699 002

KEY

Description : Enregistrement de ressource de clé publique. Contient une clé publique associée à une zone. Dans une implémentation DNSSEC complète, les solveurs et les serveurs utilisent des enregistrements de ressources KEY pour authentifier les enregistrements de ressources SIG en provenance de zones signées. Les enregistrements de ressources KEY sont signés par la zone parente, ce qui permet à un serveur qui connaît la clé publique d'une zone parente de découvrir et de vérifier la clé de la zone enfant. Les solveurs et serveurs de noms qui reçoivent des enregistrements de ressources à partir d'une zone signée obtiennent l'enregistrement SIG correspondant, puis extraient l'enregistrement KEY de la zone. Pour plus d'informations, voir la RFC 2535.

Syntaxe :

propriétaire  classe  KEY  protocole  algorithme_signature_numérique (DSA)  clé_publique

Exemple :

widgets.microsoft.com IN KEY 0x0000 3 0

MB

Description :Enregistrement de ressource MB (boîte aux lettres). Mappe le nom de boîte aux lettres d'un domaine spécifié dans le champ propriétaire vers un nom d'hôte de boîte aux lettres dans le champ nom_hote_boîte_aux_lettres. Le nom d'hôte de boîte aux lettres doit être identique à un enregistrement de ressource A (adresse d'hôte) valide, et déjà utilisé par un hôte de la même zone. En outre, l'hôte spécifié doit posséder une boîte aux lettres d'un domaine qui accepte les messages destinés au propriétaire spécifié. Pour plus d'informations, voir la RFC 1035.

Syntaxe :

propriétaire  ttl  classe  MB  nom_hôte_boîte_aux_lettres

Exemple :

mailbox.example.microsoft.com.    MB   mailhost1.example.microsoft.com

MG

Description :Enregistrement de ressource MG (groupe de message). Utilisé pour ajouter des boîtes aux lettres d'un domaine, chacune étant spécifiée par un enregistrement de ressource MB (boîte aux lettres) dans la zone active, vers le groupe de diffusion du domaine identifié par propriétaire dans l'enregistrement de ressource. Les noms utilisés dans le champ nom_boîte_aux_lettres doivent être identiques aux enregistrements de ressources MB (boîte aux lettres) déjà présents dans la zone active. Pour plus d'informations, voir la RFC 1035.

Syntaxe :

propriétaire  ttl  classe  MG  nom_boîte_aux_lettres

Exemple :

administrator.example.microsoft.com.    MG   mailbox1.example.microsoft.com
                                            mailbox2.example.microsoft.com

MINFO

Description :Enregistrement de ressource MINFO (informations sur la boîte aux lettres ou la liste de diffusion). Spécifie (dans boîte_aux_lettres_responsable) un nom de boîte aux lettres d'un domaine pour la personne responsable de la gestion d'une liste de diffusion ou d'une boîte aux lettres dans le champ propriétaire. Le champ boîte_aux_lettres_erreur peut également être utilisé pour spécifier une boîte aux lettres d'un domaine qui reçoit les messages d'erreur liés à cette liste de diffusion ou à cette boîte aux lettres. Les boîtes aux lettres spécifiées pour contacter les responsables et rediriger les erreurs doivent être identiques aux enregistrements MB (boîte aux lettres) valides déjà existants dans la zone active. Pour plus d'informations, voir la RFC 1035.

Syntaxe :

propriétaire ttl classe MINFO boîte_aux_lettres_responsable boîte_aux_lettres_erreur

Exemple :

administrator.example.microsoft.com.    MINFO  resp-mbox.example.microsoft.com err-mbox.example.microsoft.com

MR

Description :Enregistrement de ressource MR (boîte aux lettres renommée). Spécifie un nom de boîte aux lettres d'un domaine dans nouvelle_boîte_réception_renommée, renommée exactement d'après une boîte aux lettres existante dans le champ propriétaire. Un enregistrement de ressource MR est souvent utilisé comme entrée de transfert pour un utilisateur qui a changé de boîte aux lettres. Les enregistrements MR n'induisent pas de temps processeur supplémentaire. Pour plus d'informations, voir la RFC 1035.

Syntaxe :

propriétaire  ttl  classe  MR  nouvelle_boîte_réception_renommée

Exemple :

old-mbox.example.microsoft.com.    MR  new-renamed-mbox.example.microsoft.com

MX

Description :Enregistrement de ressource MX (serveur de messagerie). Indique le routage d'un message à un hôte de serveur de messagerie, comme indiqué dans hote_serveur_messagerie, pour les messages envoyés à un nom de domaine spécifié dans le champ propriétaire. Valeur de préférence à 2 chiffres qui indique l'ordre choisi au cas où plusieurs hôtes de serveurs seraient spécifiés. Chaque hôte de serveur doit posséder un enregistrement de ressource A (adresse d'hôte) correspondant dans une zone valide. Pour plus d'informations, voir la RFC 1035.

Syntaxe :

propriétaire  ttl  classe  MX  préférence  hôte_serveur_messagerie

Exemple :

exemple.microsoft.com.    MX  10 mailserver1.example.microsoft.com

NS

Description :Utilisé pour mapper un nom de domaine DNS, comme spécifié dans propriétaire, sur le nom des hôtes qui exécutent des serveurs DNS spécifiés dans le champ nom_domaine_serveur_noms.

Syntaxe :

propriétaire ttl IN  NS  nom_domaine_serveur_noms

Exemple :

exemple.microsoft.com.    IN NS  nomserveur1.exemple.microsoft.com

NXT

Description :Ressource d'enregistrement suivante. Les ressources d'enregistrements NXT indiquent la non-existence d'un nom dans une zone en créant une chaîne de tous les noms de propriétaires réels de la zone. Ils indiquent aussi les types d'enregistrements de ressources qui sont présents pour un nom existant. Pour plus d'informations, voir la RFC 2535.

Syntaxe :

propriétaire class  NXT nom_domaine_suivant  dernier_type_enregistrement  NXT

Exemple :

east.widgets.microsoft.com. IN NXT ftp.widgets.microsoft.com. A NXT

OPT

Description :Enregistrement de ressource d'option. Un enregistrement de ressource OPT peut être ajouté à la section de données supplémentaires d'une requête ou d'une réponse DNS. Un enregistrement de ressource OPT appartient à un message de niveau de transport particulier, tel qu'UDP, et non aux données DNS proprement dites. Pour chaque message, un seul enregistrement de ressource OPT est autorisé, mais pas obligatoire. Pour plus d'informations, voir la RFC 2671.

Syntaxe :

nomOPT classe ttl rdlen rdata

Exemple :

null  OPT  IN  1280  0  0

PTR

Description :Enregistrement de ressource PTR (pointeur). Pointe à partir du nom contenu dans propriétaire vers un autre emplacement de l'espace de noms DNS comme indiqué dans nom_domaine_cible. Généralement utilisé dans les domaines spéciaux tels que l'arborescence de domaine in-addr.arpa pour effectuer des recherches indirectes de correspondances adresse-nom. Le plus souvent, chaque enregistrement contient des informations qui pointent vers un autre emplacement de nom de domaine DNS, tel qu'un enregistrement de ressource A (adresse d'hôte) correspondant dans une zone de recherche directe. Pour plus d'informations, voir la RFC 1035.

Syntaxe :

propriétaire  ttl  classe  PTR  nom_domaine_cible

Exemple :

1.0.0.10.in-addr.arpa.    PTR  host.example.microsoft.com

RP

Description :Enregistrement de ressource RP (personne responsable). Spécifie le nom de boîte aux lettres d'un domaine pour une personne responsable dans nom_boîte_aux_lettres. Ce nom est ensuite mappé vers un nom de domaine dans nom_enregistrement_texte, pour lequel des enregistrements de ressources TXT existent dans la même zone. Lorsque des enregistrements RP sont utilisés dans des requêtes DNS, des requêtes supplémentaires sont utilisées pour récupérer les informations d'enregistrements de ressources TXT (texte) associées. Pour plus d'informations, voir la RFC 1183.

Syntaxe :

propriétaire  ttl  classe  RP  nom_boîte_aux_lettres  nom_enregistrement_texte

Exemple :

exemple.microsoft.com.               RP    admin.example.microsoft.com.  admin-info.example.microsoft.com.
admin-info.example.microsoft.com.    TXT  "Joe Administrator, (555) 555-0110"

RT

Description :Enregistrement de ressource RT (itinéraire). Fournit une liaison d'hôte intermédiaire pour les hôtes internes qui ne disposent pas d'une connexion directe à un réseau étendu (WAN) ou à un réseau externe. L'enregistrement RT ressemble à l'enregistrement MX car toutes les communications d'un hôte interne sont routées via l'hote_intermédiaire vers le nom de domaine DNS de destination spécifié dans le champ propriétaire. Une valeur de préférence à 2 chiffres est utilisée pour indiquer l'ordre de priorité au cas où plusieurs hôtes intermédiaires de routage seraient spécifiés. Chaque hôte intermédiaire spécifié doit posséder un enregistrement de ressource A (adresse d'hôte) correspondant dans la zone active. Pour plus d'informations, voir la RFC 1183.

Syntaxe :

propriétaire  ttl  classe  RT  préférence  hôte_intermédiaire

Exemple :

exemple.microsoft.com.    RT    2 lan-router.example.microsoft.com
                          RT   10 wan-router.example.microsoft.com

SIG

Description :Enregistrement de ressource de signature. Crypte un jeu d'enregistrements de ressources (RRset) avec le nom de domaine d'un signataire (propriétaire de zone du RRset) et un intervalle de validité. Pour plus d'informations, voir la RFC 2535.

Syntaxe :

propriétaire classe  SIG  ttl expiration_signature  prise_effet_signature  identificateur_clé  nom_signataire{signature_numérique}

Exemple :

widgets.microsoft.com IN SIG 86400 19700101000000 19700101000000 49292
widgets.microsoft.com.{
AIYADP8d3zYNyQwW2EM4wXVFdslEJcUx/fxkfBeH1El4ixPFhpfHFElxbvKoWmvjDTCmfiYy2X+8XpFjwICHc398kzWsTMKlxovpz2FnCTM=
}

SOA

Description :Enregistrement de ressource de source de noms (SOA; Start of Authority). Indique le nom d'origine de la zone et contient le nom du serveur qui est la principale source d'information sur la zone. Il indique également d'autres propriétés de base de la zone. L'enregistrement de ressource SOA est toujours le premier enregistrement dans une zone standard. Il indique le serveur DNS qui l'a créé en premier ou qui est actuellement le serveur principal de la zone. Il est également utilisé pour stocker d'autres propriétés telles que les informations de version et les délais qui affectent le renouvellement ou l'expiration de la zone. Ces propriétés affectent la fréquence des transferts entre les serveurs de référence de la zone. Pour plus d'informations, voir Gestion des enregistrements d'autorité.

Remarques

  • Dans l'exemple ci-dessous, le propriétaire (serveur DNS principal) est spécifié en tant que « @ », car le nom du domaine est identique à l'origine de toutes les données de la zone (exemple.microsoft.com.). Il s'agit d'une convention de notation standard pour les enregistrements de ressources fréquemment utilisée dans l'enregistrement SOA.

Syntaxe :

propriétaire  classe  SOA  serveur_noms  personne_responsable  (numéro_série  intervalle_actualisation  intervalle_avant_nouvelle_tentative  expiration  durée_de_vie_minimale)

Exemple :

@   IN  SOA     serveurnoms.exemple.microsoft.com.  postmaster.exemple.microsoft.com. (
                               1            ; numéro de série
                               3600         ; actualisation   [1h]
                               600          ; nouvelle tentative     [10m]
                               86400        ; expiration    [1d]
                               3600 )       ; TTL min   [1h]

SRV

Description :Enregistrement de ressource du localiseur de service (SRV). Permet à plusieurs serveurs offrant un service TCP/IP similaire d'être localisés à l'aide d'une seule requête DNS. Cet enregistrement vous permet de gérer une liste de serveurs pour un port de serveur et un type de protocole de transport spécifiques, classés par ordre de préférence pour un nom de domaine DNS. Par exemple, dans DNS Windows Server 2003, cet enregistrement permet de localiser des contrôleurs de domaine qui utilisent le service LDAP (Lightweight Directory Access Protocol) via le port TCP 389,

Les finalités de chacun des champs spécialisés utilisés dans un enregistrement de ressource SRV sont les suivantes :

  • service :  Nom symbolique pour le service désiré. Pour les services usuels, un nom symbolique universel réservé tel que « _telnet » ou « _smtp » est défini dans la RFC 1700. Si un nom de service usuel n'est pas défini dans la RFC 1700, un nom local ou défini par l'utilisateur peut être utilisé le cas échéant. Certains services TCP/IP fréquemment utilisés, notamment le protocole POP (Post Office Protocol), ne possèdent pas de nom symbolique universel unique. Si la RFC 1700 attribue un nom au service indiqué dans ce champ, le nom défini par la RFC est le seul nom admis. Seuls les services définis localement peuvent être nommés localement.

  • protocole :  Indique le type du protocole de transport. En règle générale, il s'agit de TCP ou de UDP, bien que tous les protocoles de transport nommés dans la RFC 1700 puissent être utilisés.

  • nom :  Nom de domaine DNS auquel cet enregistrement de ressource fait référence. L'enregistrement de ressource SRV est unique parmi les autres types d'enregistrements DNS car il n'est pas utilisé pour effectuer de recherche ou de requête.

  • priorité :  Définit la préférence pour un hôte spécifié dans le champ cible. Les clients DNS qui recherchent des enregistrements de ressources SRV essaient de contacter le premier hôte accessible de la plus faible valeur de préférence indiquée ici. Bien que les hôtes cibles possèdent la même valeur de préférence, ils peuvent être interrogés dans un ordre aléatoire. La plage des valeurs de préférence est comprise entre 0 et 65535.

  • poids :  Peut être utilisé en même temps que préférence pour offrir un mécanisme d'équilibrage de la charge entre plusieurs serveurs qui sont spécifiés dans le champ cible et qui correspondent tous au même niveau de préférence. Lors de la sélection d'un hôte du serveur cible parmi les serveurs de même préférence, cette valeur peut être utilisée pour ajouter un niveau de préférence supplémentaire permettant de déterminer l'ordre ou l'équilibrage exact de la sélection, pour les hôtes cibles utilisés dans la réponse à une requête SRV. Lorsqu'une valeur différente de zéro est utilisée, les serveurs de même préférence sont testés proportionnellement au poids de cette valeur. La plage de valeurs est comprise entre 1 et 65535. Si l'équilibrage de charge n'est pas nécessaire, utilisez la valeur 0 dans ce champ pour faciliter la lecture de l'enregistrement.

  • port :  Port du serveur sur l'hôte cible qui offre le service indiqué dans le champ service. La plage de numéros de port est comprise entre 0 et 65535, même si le numéro est généralement un numéro de port connu réservé au service, comme le définit la RFC 1700. Les ports non assignés peuvent être utilisés si nécessaire.

  • cible :  Spécifie le nom de domaine DNS de l'hôte qui offre le type de service demandé. À chaque nom d'hôte utilisé doit correspondre un enregistrement de ressource A (adresse d'hôte) dans l'espace de noms DNS. Un seul point (.) peut être utilisé dans ce champ pour indiquer de manière forcée que le service demandé, spécifié dans cet enregistrement de ressource SRV, n'est pas disponible pour ce nom de domaine DNS.

Pour plus d'informations, voir le document d'assistance en ligne (en anglais) « A DNS RR for specifying the location of services (DNS SRV) ».

Syntaxe :

service.protocole.nom  ttl  classe  SRV  préférence  poids  port  cible

Exemple :

_ldap._tcp._msdcs    SRV  0 0   389 dc1.example.microsoft.com
                   SRV 10 0   389 dc2.example.microsoft.com

TXT

Description :Enregistrement de ressource TXT (texte). Mappe un nom de domaine DNS spécifié dans le champ propriétaire vers une chaîne de caractères dans le champ chaîne_texte pour servir de texte descriptif. Pour plus d'informations, voir la RFC 1035.

Syntaxe :

propriétaire  ttl  classe  TXT  chaîne_texte

Exemple :

exemple.microsoft.com.    TXT  "This is an example of additional domain name information."

WKS

Description :Enregistrement de ressource WKS (service connu). Décrit les services TCP/IP connus pris en charge par un protocole et une adresse IP spécifiques. Les enregistrements WKS offrent des informations de disponibilité TCP et UDP aux serveurs TCP/IP. Si un serveur prend en charge à la fois les protocoles TCP et UDP pour un service connu ou s'il possède plusieurs adresses IP gérant ce service, alors plusieurs enregistrements WKS sont utilisés. Pour plus d'informations, voir la RFC 1035.

Syntaxe :

propriétaire  ttl  classe  WKS  adresse  protocole  liste_services

Exemple :

exemple.microsoft.com.    WKS  10.0.0.1 TCP ( telnet smtp ftp )

X25

Description :Enregistrement de ressource X25 (X.25). Mappe un nom de domaine DNS dans le champ propriétaire vers un numéro d'adresse PSDN (Public Switched Data Network) spécifié dans numéro_psdn. Les numéros PSDN utilisés avec cet enregistrement doivent respecter le schéma de numérotation international X.121, Pour plus d'informations, voir la RFC 1183.

Syntaxe :

propriétaire  ttl  classe  X25  numéro_psdn

Exemple :

exemple.microsoft.com.    X25  52204455506

Cela vous a-t-il été utile ?
(1500 caractères restants)
Merci pour vos suggestions.

Ajouts de la communauté

Afficher:
© 2014 Microsoft