Exporter (0) Imprimer
Développer tout
Arp
At
Cd
Cls
Cmd
Del
Dir
Fc
For
Ftp
If
Ldp
Lpq
Lpr
Md
Mmc
Msg
Nlb
Rcp
Rd
Reg
Rem
Ren
Rsh
Rsm
Rss
Sc
Set
Sfc
Ver
Vol
Développer Réduire
Cet article a fait l'objet d'une traduction automatique. Déplacez votre pointeur sur les phrases de l'article pour voir la version originale de ce texte. Informations supplémentaires.
Traduction
Source

Nfsadmin

Vous pouvez utiliser nfsadmin pour gérer le serveur pour NFS et Client pour NFS.

Syntaxe

nfsadmin server [ Nom_Ordinateur ] [ -u nom d'utilisateur [ p - mot de passe ]] -l

nfsadmin server [ Nom_Ordinateur ] [ -u nom d'utilisateur [ p - mot de passe ]] -r { client | tous les }

nfsadmin server [ Nom_Ordinateur ] [ -u nom d'utilisateur [ p - mot de passe ]] { Démarrer | Stop }

nfsadmin server [ Nom_Ordinateur ] [ -u nom d'utilisateur [ p - mot de passe ]] Option de configuration [...]

nfsadmin server [ Nom_Ordinateur ] [ -u nom d'utilisateur [ p - mot de passe ]] CreateGroup nom

nfsadmin server [ Nom_Ordinateur ] [ -u nom d'utilisateur [ p - mot de passe ]] listgroups

nfsadmin server [ Nom_Ordinateur ] [ -u nom d'utilisateur [ p - mot de passe ]] DeleteGroup nom

nfsadmin server [ Nom_Ordinateur ] [ -u nom d'utilisateur [ p - mot de passe ]] renamegroup AncienNom NouveauNom

nfsadmin server [ Nom_Ordinateur ] [ -u nom d'utilisateur [ p - mot de passe ]] Nom d'hôte AddMembers [...]

nfsadmin server [ Nom_Ordinateur ] [ -u nom d'utilisateur [ p - mot de passe ]] ListMembers

nfsadmin server [ Nom_Ordinateur ] [ -u nom d'utilisateur [ p - mot de passe ]] deletemembers Groupe hôte [...]

nfsadmin client [ Nom_Ordinateur ] [ -u nom d'utilisateur [ p - mot de passe ]] { Démarrer | Stop }

nfsadmin client [ Nom_Ordinateur ] [ -u nom d'utilisateur [ p - mot de passe ]] Option de configuration [...]

Description

L'utilitaire de ligne de commande nfsadmin administre le serveur pour NFS ou Client pour NFS sur l'ordinateur local ou distant qui exécute les Services Microsoft pour NFS Network File System (). Si vous êtes connecté avec un compte qui ne dispose pas des privilèges requis, vous pouvez spécifier un nom d'utilisateur et mot de passe d'un compte qui en dispose. L'action effectuée par nfsadmin dépend de vous fournissez les arguments de commande.

Outre des arguments de commande de service spécifiques et des options, nfsadmin accepte les éléments suivants :

Nom_Ordinateur
Spécifie l'ordinateur distant que vous souhaitez administrer. Vous pouvez spécifier l'ordinateur à l'aide d'un nom de Service de nom Internet Windows (WINS) ou un nom de domaine (DNS) ou d'adresse par IP (Internet Protocol).

-u Nom d'utilisateur
Spécifie le nom de l'utilisateur dont les références doivent être utilisés. Il peut être nécessaire d'ajouter le nom de domaine pour le nom d'utilisateur dans le domaine \ nom d'utilisateur de la forme\nom d'utilisateur

-p Mot de passe
Spécifie le mot de passe de l'utilisateur spécifié à l'aide de l'option -u . Si vous spécifiez l'option -u , mais que vous omettez l'option -p , vous êtes invité pour le mot de passe.

Administration de serveur pour NFS

Utilisez la commande nfsadmin server pour administrer le serveur pour NFS. L'action spécifique qui dépend de l'argument ou l'option de commande nfsadmin server tire spécifier :

-l
Répertorie tous les verrous détenus par les clients.

-r {client | toutes les}
Libère les verrous détenus par un client ou, si all est spécifiée, par tous les clients.

Démarrer
Démarre le service serveur pour NFS.

Stop
Arrête le service serveur pour NFS.

config
Spécifie des paramètres généraux pour le serveur pour NFS. Vous devez fournir au moins une des options suivantes avec l'argument de commande de config :

mapsvr = serveur
Définit le serveur comme serveur de mappage de noms d'utilisateur pour le serveur pour NFS. Bien que cette option continue à être pris en charge pour la compatibilité avec les versions précédentes, vous devez plutôt utiliser l'utilitaire sfuadmin .

auditlocation ={eventlog | | fichier | | les deux | none}
Spécifie si les événements vont être auditées et où les événements seront enregistrés. L'un des arguments suivants est requis.

EventLog
Spécifie que les événements audités seront enregistrés seulement dans l'événement du journal des applications de l'Observateur.

fichier
Spécifie que les événements audités seront enregistrées uniquement dans le fichier spécifié par config fname.

les deux
Spécifie que les événements audités seront enregistrées dans le journal d'application de l'Observateur ainsi que le fichier spécifié par config fnameévénements.

Aucun
Spécifie que les événements ne seront pas audités.

fname = fichier
Définit le fichier spécifié par le fichier que le fichier d'audit. La valeur par défaut est %sfudir%\log\nfssvr.log

fsize ==taille
Définit la taille que la taille maximale en mégaoctets du fichier d'audit. La taille maximale par défaut est 7 Mo.

d'audit =[+ | - Monter + | - lire + | - écrire + | - créer + | - Supprimer + | - verrouillage + | -]tous les
Spécifie les événements à consigner. Pour démarrer l'enregistrement d'un événement, tapez un signe plus (+) avant le nom de l'événement ;Pour arrêter l'enregistrement d'un événement, tapez un signe moins (-) devant le nom de l'événement.+- - Si le signe est omis, le signe plus est supposé. N'utilisez pas toutes avec n'importe quel autre nom de l'événement.

lockperiod = secondes
Spécifie le nombre de secondes d'attente Server for NFS pour libérer les verrous après qu'une connexion au serveur pour NFS a été perdue et puis rétablie ou lorsque le service serveur pour NFS a été redémarré.

Portmapprotocol = {TCP | UDP | TCP + UDP
Spécifie les protocoles de transport Portmap prend en charge. Le paramètre par défaut est TCP + UDP.

mountprotocol = {TCP | UDP | TCP + UDP}
Spécifie quel transport prend en charge de protocoles de montage. Le paramètre par défaut est TCP + UDP.

nfsprotocol = {TCP | UDP | TCP + UDP}
Spécifie les protocoles de transport prend en charge le système de fichiers réseau (NFS). Le paramètre par défaut est TCP + UDP

nlmprotocol = {TCP | UDP | TCP + UDP}
Spécifie les protocoles de transport Network Lock Manager (NLM) prend en charge. Le paramètre par défaut est TCP + UDP.

nsmprotocol = {TCP | UDP | TCP + UDP}
Spécifie les protocoles de transport Network Status Manager (NSM) prend en charge. Le paramètre par défaut est TCP + UDP.

enableV3 ={Oui | no}
Spécifie si les protocoles version 3 de NFS va être pris en charge. Le paramètre par défaut est Oui.

renewauth ={Oui | no}
Spécifie si les connexions client sera obligées d'être réauthentifié après la période spécifiée par config renewauthinterval. Le paramètre par défaut est no.

renewauthinterval = secondes
Spécifie le nombre de secondes qui s'écoulent avant un client est obligé d'être réauthentifié si config renewauth est définie sur Oui. La valeur par défaut est 600 secondes.

dircache = taille
Spécifie la taille en kilo-octets du cache du répertoire. Le nombre indiqué dans la taille doit être un multiple de 4 compris entre 4 et 128. La taille de cache du répertoire par défaut est de 128 Ko.

translationfile= [fichier]
Spécifie un fichier contenant des informations de mappage de remplacement de caractères dans les noms de fichiers lors de leur déplacement à partir de Windows-based pour systèmes de fichiers UNIX. Si le fichier n'est pas spécifié, la conversion de caractères de nom de fichier est désactivée. Si la valeur de translationfile est modifiée, vous devez redémarrer le serveur pour que les modifications prennent effet.

dotfileshidden= {Oui | no}
Spécifie si les fichiers qui sont créés avec des noms commençant par un point (.) seront marqués comme étant masqués dans le système de fichiers Windows et par conséquent masqués à partir de clients NFS. Le paramètre par défaut est no.

casesensitivelookups ={Oui | no}
Spécifie si les recherches dans l'annuaire seront respectant la casse (nécessitant une correspondance exacte de la casse des caractères).

Vous devez également désactiver le non-respect du noyau de Windows afin de serveur pour NFS prendre en charge les noms de fichiers respectant la casse. Vous pouvez désactiver le non-respect du noyau de Windows en désactivant la clé de Registre suivante sur 0 :

HKLM\SYSTEM\CurrentControlSet\Control\Session Manager\kernel dword

DWORD « obcaseinsensitive »

ntfscase ={inférieur | | supérieur | preserve}
Spécifie si la casse des caractères dans les noms de fichiers dans le système de fichiers NTFS sera retournée en minuscules, majuscules, ou dans le formulaire stocké dans le répertoire. Le paramètre par défaut est conserver. Ce paramètre ne peut pas être modifié si casesensitivelookups est définie sur Oui.

CreateGroup nom
Crée un nouveau groupe de clients, en lui donnant le nomspécifié.

listgroups
Affiche les noms de tous les groupes de clients.

DeleteGroup nom
Supprime le groupe client spécifié par son nom.

renamegroup AncienNom NouveauNom
Modifie le nom du groupe client spécifié par OldNameNewName NewName

AddMembers Nom hôte[...]
Ajoute un hôte au groupe client spécifié par son nom.

ListMembers Nom
Répertorie les ordinateurs hôtes dans le groupe client spécifié par son nom.

deletemembers Groupe hôte[...]
Supprime le client spécifié par l'hôte à partir du groupe de clients spécifié par groupe.

Si vous ne spécifiez pas une option de commande ou un argument, nfsadmin server affiche le serveur en cours pour les paramètres de configuration de NFS.

Administration Client pour NFS

Utilisez la commande nfsadmin client pour administrer le service Client pour NFS. L'action spécifique qui prend nfsadmin client dépend de l'argument de commande vous spécifiez :

Démarrer
Démarre le service Client pour NFS.

Stop
Arrête le service Client pour NFS.

config
Spécifie les paramètres généraux pour le Client pour NFS. Vous devez fournir au moins une des options suivantes avec l'argument de commande de config :

fileaccess = mode
  • Spécifie le mode d'autorisation par défaut pour les fichiers créés sur les serveurs de système de fichiers réseau (NFS). L'argument mode est constitué par un trois chiffres de 0 à 7 (inclus) qui représente les autorisations par défaut accordées (respectivement) de l'utilisateur, groupe et autres. Les chiffres à traduire en autorisations de type UNIX comme suit: 0 = aucun, 1 = x 2 = w, 3 = wx, 4 = r, 5 = rx, 6 = rw et 7 = rwx. Par exemple, fileaccess = 750 donne rwx autorisation au propriétaire, autorisation rx au groupe et aucune autorisation d'accès à d'autres personnes.

mapsvr = serveur
Définit le serveur comme serveur de mappage de noms d'utilisateur pour le Client pour NFS. Bien que cette option continue à être pris en charge pour la compatibilité avec les versions précédentes, vous devez plutôt utiliser l'utilitaire sfuadmin .

mtype ={dur | soft}
Spécifie le type de montage par défaut. Pour le montage d'un disque dur, Client pour NFS continue relancer un RPC ayant échoué jusqu'à ce qu'il réussisse. Pour un montage conditionnel, Client pour NFS renvoie échec à l'application appelante après une nouvelle tentative de l'appel le nombre de fois spécifié par l'option retry .

retry = nombre
Spécifie le nombre de fois pour tenter d'établir une connexion pour un montage conditionnel. Cette valeur doit être comprise entre 1 et 10 (inclus). La valeur par défaut est 1.

timeout = secondes
Spécifie le nombre de secondes d'attente pour une connexion (remote procedure call). Cette valeur doit être 0,8, 0,9 ou un entier compris entre 1 et 60, inclus. La valeur par défaut est 0,8.

Protocole = {TCP | UDP | TCP + UDP}
Indique quel protocole de transport la prise en charge les protocoles. Le paramètre par défaut est TCP + UDP

rsize = taille
Spécifie la taille, en kilo-octets, de la mémoire tampon de lecture. Cette valeur peut être de 0,5, 1, 2, 4, 8, 16 ou 32. La valeur par défaut est 32.

wsize = taille
Spécifie la taille, en kilo-octets, de la mémoire tampon écriture. Cette valeur peut être de 0,5, 1, 2, 4, 8, 16 ou 32. La valeur par défaut est 32.

perf = default
Restaure les paramètres de performance suivants pour les valeurs par défaut :

  • mtype

  • Retry

  • délai d'attente

  • rsize

  • wsize

fileaccess = mode
Spécifie le mode d'autorisation par défaut pour les fichiers créés sur les serveurs de système de fichiers réseau (NFS). L'argument mode est constitué par un trois chiffres de 0 à 7 (inclus) qui représente les autorisations par défaut accordées (respectivement) de l'utilisateur, groupe et autres. Les chiffres à traduire en autorisations de type UNIX comme suit: 0 = aucun, 1 = x 2 = w, 3 = wx, 4 = r, 5 = rx, 6 = rw et 7 = rwx. Par exemple, fileaccess = 750 donne rwx autorisation au propriétaire, autorisation rx au groupe et aucune autorisation d'accès à d'autres personnes.

Si vous ne spécifiez pas une option de commande ou un argument, nfsadmin client affiche le Client actuel pour les paramètres de configuration de NFS.

Cela vous a-t-il été utile ?
(1500 caractères restants)
Merci pour vos suggestions.

Ajouts de la communauté

AJOUTER
Afficher:
© 2014 Microsoft