Exporter (0) Imprimer
Développer tout

Gestion des enregistrements de ressources

Mis à jour: janvier 2005

S'applique à: Windows Server 2003, Windows Server 2003 R2, Windows Server 2003 with SP1, Windows Server 2003 with SP2

Gestion des enregistrements de ressources

Après avoir créé une zone, vous devez y ajouter des enregistrements de ressources supplémentaires. Les enregistrements de ressources (RR, Resource Record) que vous devez ajouter en priorité sont les suivants :

  • Hôte local (A)  Utilisé pour mapper un nom de domaine DNS sur une adresse IP utilisée par un ordinateur.

  • Nom canonique (CNAME)  Utilisé pour mapper un nom de domaine DNS canonique sur un autre nom principal ou canonique.

  • Serveur de messagerie (MX)  Utilisé pour mapper un nom de domaine DNS sur le nom d'un ordinateur qui échange ou transmet du courrier.

  • Pointeur (PTR)  Utilisé pour mapper un nom de domaine DNS indirect basé sur l'adresse IP d'un ordinateur qui pointe vers le nom de domaine DNS direct de cet ordinateur.

  • Emplacement du service (SRV)  Utilisé pour mapper un nom de domaine DNS sur une liste d'ordinateurs hôtes DNS qui offrent un type de service spécifique, tels que les contrôleurs de domaine Active Directory.

  • Vous pouvez ajouter d'autres enregistrements de ressources, selon les besoins.

Enregistrements de ressources hôtes (A)

Les enregistrements de ressources hôtes (A) sont utilisés dans une zone pour associer des noms de domaine DNS d'ordinateurs (ou hôtes) à leurs adresses IP et peuvent être ajoutés à une zone de plusieurs façons :

  • Vous pouvez créer manuellement un enregistrement de ressource A pour un ordinateur client TCP/IP statique à l'aide de la console DNS.

  • Les clients et serveurs Windows utilisent le service Client DHCP pour enregistrer et mettre à jour dynamiquement leurs propres enregistrements de ressources A dans DNS lorsque la configuration IP est modifiée.

  • Les enregistrements de ressources A des ordinateurs clients avec le service DHCP activé et qui exécutent des versions antérieures des systèmes d'exploitation Microsoft peuvent être enregistrés et mis à jour par le proxy s'ils obtiennent leur bail IP auprès d'un serveur DHCP qualifié (seul le service Serveur DHCP fourni avec Windows Server 2003 prend actuellement en charge cette fonctionnalité).

L'enregistrement de ressource hôte (A) n'est pas obligatoire pour tous les ordinateurs, mais il est requis par les ordinateurs qui partagent des ressources sur un réseau. Tout ordinateur qui partage des ressources et qui doit être identifié par son nom de domaine DNS doit utiliser des enregistrements de ressources A pour fournir la résolution de nom DNS sur l'adresse IP.

La plupart des enregistrements de ressources A qui sont obligatoires dans une zone peuvent inclure d'autres stations de travail ou serveurs qui partagent des ressources et d'autres serveurs DNS, serveurs de messagerie et serveurs Web. Ces enregistrements de ressources constituent la majorité des enregistrements de ressources d'une base de données de zone.

Pour plus d'informations, voir Référence des enregistrements de ressources.

Enregistrements de ressources Nom canonique (CNAME)

Les enregistrements de ressources CNAME sont également appelés noms canoniques. Grâce à ces enregistrements vous pouvez utiliser plusieurs noms pour pointer vers un seul hôte, ce qui vous permet d'exécuter des tâches telles que l'hébergement simultané d'un serveur FTP et d'un serveur Web sur le même ordinateur. Par exemple, les noms de serveur courants (ftp, www) sont enregistrés en utilisant les RR CNAME qui mappent vers le nom d'hôte DNS, tel que « serveur-1 », pour l'ordinateur serveur qui héberge ces services.

Il est recommandé d'utiliser les RR CNAME dans les cas suivants :

  • lorsqu'un hôte spécifié dans un RR A de la même zone doit être renommé ;

  • lorsque le nom générique d'un serveur connu, tel que www, doit être résolu sur un groupe d'ordinateurs individuels (chacun avec des RR A individuels) qui fournissent le même service ; par exemple, un groupe de serveurs Web redondants.

Lorsque vous renommez un ordinateur avec un RR A existant dans la zone, vous pouvez utiliser provisoirement un RR CNAME afin d'accorder un délai aux utilisateurs et aux programmes pour pouvoir spécifier le nouveau nom d'ordinateur à la place de l'ancien. Pour cela, vous avez besoin des éléments suivants :

  • Pour le nouveau nom de domaine DNS de l'ordinateur, un nouveau RR A est ajouté à la zone.

  • Pour l'ancien nom de domaine DNS, un RR CNAME qui pointe vers le nouveau RR A est ajouté.

  • Le RR A d'origine pour l'ancien nom de domaine DNS (et son RR PTR associé, le cas échéant) est supprimé de la zone.

Si vous utilisez un RR CNAME pour créer un alias ou renommer un ordinateur, définissez une limite temporaire pour l'utilisation de l'enregistrement dans la zone avant de le supprimer de DNS. Si vous oubliez de supprimer le RR CNAME et que son RR A associé est supprimé par la suite, le RR CNAME peut gaspiller des ressources du serveur en essayant de résoudre des requêtes pour un nom qui n'est plus utilisé sur le réseau.

Le RR CNAME est souvent utilisé pour fournir un alias de nom de domaine DNS permanent pour la résolution de nom générique d'un nom basé sur un service, tel que www.exemple.microsoft.com pour plusieurs ordinateurs, ou une adresse IP utilisée dans un serveur Web. L'exemple suivant illustre la syntaxe de base d'un RR CNAME.

nom_alias IN CNAME nom_canonique_principal

Dans l'exemple suivant, un ordinateur appelé hote-a.exemple.microsoft.com doit fonctionner à la fois en tant que serveur Web nommé « www.exemple.microsoft.com » et en tant que serveur FTP nommé « ftp.exemple.microsoft.com ». Pour nommer cet ordinateur comme il devrait l'être, vous pouvez ajouter les entrées CNAME suivantes dans la zone exemple.microsoft.com et les utiliser par la suite :

hôte-a    IN  A      10.0.0.20 ftp       IN  CNAME  hôte-a www       IN  CNAME  hôte-a

Si vous décidez ensuite de déplacer le serveur FTP vers un autre ordinateur, différent du serveur Web sur « hote-a », il vous suffit de changer le RR CNAME de la zone et de le remplacer par ftp.exemple.microsoft.com, et d'ajouter un RR A supplémentaire dans la zone pour le nouvel ordinateur qui héberge le serveur FTP.

À partir de l'exemple précédent, si le nouvel ordinateur était nommé « hote-b.exemple.microsoft.com » , les nouveaux RR A et CNAME révisés seraient :

hôte-a    IN  A      10.0.0.20 hôte-b    IN  A      10.0.0.21 ftp       IN  CNAME  hôte-b www       IN  CNAME  hôte-a

Pour plus d'informations, voir Référence des enregistrements de ressources.

Enregistrements de ressources de serveur de messagerie (MX)

Les enregistrements de ressources de serveur de messagerie (MX) sont utilisés par les applications de messagerie pour retrouver un serveur de messagerie basé sur un nom de domaine DNS utilisé dans l'adresse de destination du destinataire d'un message électronique. Par exemple, une requête DNS qui demande le nom « exemple.microsoft.com » pourrait être utilisée pour rechercher un RR MX, permettant ainsi à une application de messagerie de transmettre ou d'échanger du courrier avec un utilisateur qui a comme adresse électronique « utilisateur@microsoft.com ».

Le RR MX affiche le nom de domaine DNS de l'ordinateur ou de l'ensemble d'ordinateurs qui traitent le courrier dans un domaine. S'il existe plusieurs RR MX, le service Client DNS essaie de contacter des serveurs de messagerie selon l'ordre de préférence ; de la valeur la moins élevée (la plus haute priorité) à la valeur la plus élevée (la priorité la plus basse). L'exemple suivant illustre la syntaxe de base d'un RR MX.

nom_domaine_messagerie IN MX hôte_serveurmessagerie_prioritaire

En utilisant les RR MX ci-dessous dans la zone exemple.microsoft.com, le courrier adressé à utilisateur@exemple.microsoft.com est remis d'abord à utilisateur@serveurmessagerie0.exemple.microsoft.com, si possible. Si le serveur n'est pas disponible, le programme de résolution client peut utiliser à la place utilisateur@serveurmessagerie1.exemple.microsoft.com.

@         IN  MX   1    mailserver0 @         IN  MX   2    mailserver1

Remarquez que l'utilisation du signe A commercial (@) dans les enregistrements indique que le nom de domaine DNS du distributeur est le même que le nom d'origine (exemple.microsoft.com) pour la zone.

Pour plus d'informations, voir Référence des enregistrements de ressources.

Enregistrements de ressources Pointeur (PTR)

Les enregistrements de ressources Pointeur (PTR) sont utilisés pour gérer le processus de recherche indirecte, basé sur des zones ayant pour racine le domaine in-addr.arpa, où elles ont été créées. Ces enregistrements sont utilisés pour rechercher un ordinateur à partir de son adresse IP et résoudre ces informations à son nom de domaine DNS.

Les RR PTR peuvent être ajoutés à une zone de plusieurs façons :

  • Vous pouvez créer manuellement un RR PTR pour un ordinateur client TCP/IP statique à l'aide de DNS, soit en tant que procédure indépendante, soit en tant que partie intégrante de la procédure de création d'un RR A.

  • Les ordinateurs utilisent le service Client DHCP pour enregistrer et mettre à jour dynamiquement leur RR PTR dans DNS lorsque la configuration IP est modifiée.

  • Le serveur DHCP peut enregistrer et mettre à jour les RR PTR de tous les autres ordinateurs clients qui ont le service DHCP activé, à condition qu'ils obtiennent leur bail IP auprès d'un serveur qualifié. Le service Serveur DHCP fourni avec Windows 2000 et Windows Server 2003 offre cette fonctionnalité.

L'enregistrement de ressource Pointeur (PTR) est utilisé uniquement dans les zones de recherche indirecte pour prendre en charge ce type de recherche. Pour plus d'informations, voir Référence des enregistrements de ressources.

Enregistrements de ressources Emplacement du service (SRV)

Les enregistrements de ressource Emplacement du service (SRV) sont obligatoires pour rechercher des contrôleurs de domaine Active Directory. En règle générale, vous pouvez éviter l'administration manuelle des RR SRV lorsque vous installez Active Directory.

Par défaut, l'Assistant Installation d'Active Directory essaie de rechercher un serveur DNS à partir de la liste de serveurs DNS privilégiés ou auxiliaires, configurée sur l'une de ses propriétés de client TCP/IP, pour l'une de ses connexions réseau actives. Si un serveur DNS pouvant accepter la mise à jour dynamique du RR SRV (et d'autres RR liés à l'inscription d'Active Directory en tant que service dans DNS) est contacté, le processus de configuration est terminé.

Si au cours de l'installation aucun serveur DNS pouvant accepter les mises à jour du nom de domaine DNS utilisé pour nommer votre Active Directory n'est trouvé, l'Assistant peut installer un serveur DNS localement et le configurer automatiquement avec une zone pour prendre en charge le domaine Active Directory.

Par exemple, si le domaine Active Directory que vous choisissez comme premier domaine de la forêt était exemple.microsoft.com, une zone dont la racine est située dans le nom de domaine DNS de exemple.microsoft.com serait ajoutée et configurée pour être utilisée avec le serveur DNS exécuté sur le nouveau contrôleur de domaine.

Que vous installiez ou non le service Serveur DNS localement, un fichier (Netlogon.dns) est écrit et créé pendant l'installation d'Active Directory. Il contient les RR SRV et d'autres RR requis pour gérer l'utilisation d'Active Directory. Ce fichier se trouve dans le dossier systemroot\System32\Config.

Si vous utilisez un serveur DNS qui correspond à l'une des descriptions suivantes, vous devez utiliser les enregistrements situés dans Netlogon.dns pour configurer manuellement la zone principale sur ces serveurs afin de prendre en charge Active Directory.

  1. L'ordinateur qui exécute votre serveur DNS fonctionne sur une autre plate-forme, telle qu'UNIX, et ne peut pas accepter ou reconnaître les mises à jour dynamiques.

  2. Un serveur DNS situé sur cet ordinateur qui n'est pas le service Serveur DNS fourni avec les systèmes d'exploitation de la famille Windows Server 2003 est un serveur faisant autorité pour la zone principale qui correspond au nom de domaine DNS de votre domaine Active Directory.

  3. Le serveur DNS prend en charge le RR SRV, tel qu'il est défini dans le document d'assistance en ligne, « Un RR DNS qui spécifie l'emplacement des services (SRV DNS) », mais ne prend pas en charge les mises à jour dynamiques.

    Par exemple, lorsque le service Serveur DNS fourni avec Windows NT Server 4.0 est mis à jour vers le Service Pack 4 ou une version ultérieure, il correspond à cette description.

Dans l'avenir, le RR SRV pourrait également être utilisé pour enregistrer et rechercher d'autres services TCP/IP connus sur votre réseau si les applications implémentent et prennent en charge les requêtes de nom DNS qui spécifient ce type d'enregistrement. Pour plus d'informations, voir Référence des enregistrements de ressources.

D'autres enregistrements de ressources

D'autres enregistrements de ressources sont pris en charge par DNS Windows Server 2003 et sont moins utilisés dans la plupart des zones. Vous pouvez ajouter ces types d'enregistrements de ressource supplémentaires, selon les besoins, à l'aide de la console DNS. Pour plus d'informations sur les enregistrements de ressources pris en charge, voir Référence des enregistrements de ressources.

Cela vous a-t-il été utile ?
(1500 caractères restants)
Merci pour vos suggestions.

Ajouts de la communauté

AJOUTER
Afficher:
© 2014 Microsoft