Exporter (0) Imprimer
Développer tout

Commandes Netsh pour DHCP

Mis à jour: janvier 2005

S'applique à: Windows Server 2003, Windows Server 2003 R2, Windows Server 2003 with SP1, Windows Server 2003 with SP2

Commandes Netsh pour DHCP

Les commandes Netsh pour DHCP offre un outil de ligne de commande utile à l'administration des serveurs DHCP et fournit une solution alternative équivalente à la gestion sur console. Elles sont utiles dans les cas suivants :

  • Lorsque vous gérez des serveurs DHCP sur des réseaux étendus (WAN), vous pouvez utiliser ces commandes en mode interactif à partir de l'invite de commandes Netsh pour une meilleure gestion sur des liaisons de réseau de faible débit.

  • Lorsque vous gérez un grand nombre de serveurs DHCP, vous pouvez utiliser ces commandes en mode batch à l'invite de commandes Netsh pour créer des scripts et automatiser les tâches d'administration récurrentes qui doivent être effectuées sur tous les serveurs DHCP.

Vous pouvez exécuter ces commandes à partir de l'invite de commandes des systèmes d'exploitation de la famille Windows 2003 ou à partir de l'invite de commandes du contexte Netsh DHCP. Pour que ces commandes fonctionnent à l'invite de commandes des systèmes d'exploitation de la famille Windows Server 2003, vous devez entrer netsh dhcp avant de taper les commandes et paramètres tels qu'ils apparaissent dans la syntaxe ci-dessous. Quelques différences fonctionnelles entre les commandes contextuelles Netsh peuvent apparaître sur Windows 2000 et les systèmes d'exploitation de la famille Windows Server 2003.

Pour plus d'informations sur l'utilisation des commandes Netsh fournies pour DHCP, voir Utiliser les outils de ligne de commande DHCP.

Pour obtenir un exemple d'utilisation des commandes Netsh pour DHCP dans des fichiers de commandes et des scripts, voir Exemple Netsh DHCP.

Pour plus d'informations sur les commandes Netsh, voir Utilitaire de ligne de commande Netsh.

Pour plus d'informations sur netsh, voir Vue d'ensemble des commandes Netsh et Entrer dans un contexte Netsh.

Netsh DHCP

Les commandes suivantes sont disponibles à l'invite de commande dhcp> ayant pour racine l'environnement netsh.

Cliquez sur une commande pour en afficher la syntaxe :

add server

Ajoute un serveur DHCP à la liste des serveurs autorisés dans Active Directory.

Syntaxe

add server DNSServeur IPServeur

Paramètres
DNSServeur
Obligatoire. Spécifie le serveur DHCP à ajouter et identifie le serveur selon le nom du domaine DNS.

IPServeur
Obligatoire. Spécifie le serveur DHCP à ajouter et identifie le serveur selon l'adresse IP.

Exemples

Dans l'exemple ci-dessous, la commande ajoute un serveur avec le nom DNS dhcpsrv1.example.microsoft.com et l'adresse IP 10.2.2.2 à la liste des serveurs autorisés dans Active Directory.

add server dhcpsrv1.example.microsoft.com 10.2.2.2

delete server

Supprime un serveur DHCP de la liste des serveurs autorisés dans Active Directory.

Syntaxe

delete server DNSServeur IPServeur

Paramètres
DNSServeur
Obligatoire. Spécifie le serveur DHCP à supprimer et identifie le serveur selon le nom du domaine DNS.

IPServeur
Obligatoire. Spécifie le serveur DHCP à supprimer et identifie le serveur selon l'adresse IP.

Exemples

Dans l'exemple ci-dessous, la commande supprime le serveur avec le nom DNS dhcpsrv1.example.microsoft.com et l'adresse IP 10.2.2.2 de la liste des serveurs autorisés dans Active Directory..

delete server dhcpsrv1.example.microsoft.com 10.2.2.2

server

Déplace le contexte de la ligne de commande Netsh DHCP actuelle vers un serveur DHCP différent. Si aucun paramètre n'est utilisé, la commande server déplace le contexte de la ligne de commande actuelle vers l'ordinateur local.

Syntaxe

server [{\\NomNetBIOSServeur | \\NomDomaineCompletServeur | IPServeur}]

Paramètres
{ \\NomNetBIOSServeur | \\NomDomaineCompletServeur | IPServeur}
Spécifie le serveur DHCP vers lequel vous souhaitez déplacer le contexte de la ligne de commande actuelle et Identifie le serveur selon son nom NetBIOS, son nom de domaine complet ou son adresse IP.

Exemples

Dans le premier exemple, la commande remplace le contexte de ligne de commande Netsh DHCP par le serveur DHCP dont le nom NetBIOS est \\DHCP-SRV1.

Dans le deuxième exemple, la commande remplace le contexte de la ligne de commande Netsh DHCP par l'adresse IP 10.0.0.1 du serveur DHCP.

Dans le troisième exemple, cette commande remplace le contexte de ligne de commande Netsh DHCP par le serveur DHCP dont le nom de domaine complet est \\example.microsoft.com.

server \\DHCP-SRV1

server 10.0.0.1

server \\example.microsoft.com

show server

Affiche une liste des serveurs autorisés dans Active Directory.

Syntaxe

show server

Paramètres

Aucun

Serveur Netsh DHCP

Les commandes suivantes sont disponibles à l'invite de commande dhcp server> ayant pour racine l'environnement netsh.

Cliquez sur une commande pour en afficher la syntaxe :

add class

Ajoute une classe au serveur DHCP spécifié.

Syntaxe

add class NomClasse [CommentaireClasse] [Données] [[IsVendor=]{0 | 1}] [[IsBinary=]{B | b}]

Paramètres
NomClasse
Obligatoire. Spécifie le nom de la classe à créer.

CommentaireClasse
Spécifie le commentaire à associer avec la classe.

Données
Spécifie les données de la classe au format ASCII ou binaire selon le paramètre IsBinary défini. Si ce paramètre n'est pas spécifié, les données sont par défaut lues au format ASCII.

[ IsVendor=]{0 | 1}
Indique si la classe à ajouter est une classe utilisateur ou une classe fournisseur : 0 - Classe utilisateur (valeur par défaut), 1 - Classe fournisseur.

[ IsBinary=]{B | b}
Indique si les données de la classe sont au format binaire. Si ce paramètre n'est pas spécifié, les données sont par défaut lues au format ASCII.

Exemples

Dans le premier exemple, la commande crée une classe fournisseur intitulée MaClasse avec un commentaire ClasseTest et des données DonnéesTestPourMaClasse au format ASCII.

Dans le deuxième exemple, la commande crée une classe utilisateur intitulée MaClasseUtilisateur avec des données binaires 4345335532 (ASCII-CE3U2).

Le troisième exemple offre une solution de syntaxe de commande en remplacement éventuel du deuxième exemple.

add class MaClasse ClasseTest DonnéesTestPourMaClasse1

add class MaClasseUtilisateur ClasseTest1 4345335532 B

add class MaClasseUtilisateur ClasseTest1 4345335532 0 b

add mscope

Ajoute une étendue de multidiffusion au serveur DHCP spécifié.

Syntaxe

add mscope NomÉtendueM [CommentaireÉtendueM] [TTL]

Paramètres
NomÉtendueM
Obligatoire. Spécifie le nom de l'étendue de multidiffusion à ajouter.

CommentaireMscope
Fournit une description de l'étendue de multidiffusion actuelle.

TTL
Spécifie la valeur de durée de vie (TTL) de l'étendue de multidiffusion. La valeur correcte pour ce champ doit être comprise entre 1 et 255 ; la valeur par défaut est 32.

Exemples

Dans l'exemple ci-dessous, la commande crée une étendue de multidiffusion intitulée MonÉtendueMultidiffusion avec un commentaire MonÉtendueMultidiffusionTest et une valeur de durée de vie définie à 40.

add mscope "MonÉtendueMultidiffusion" MonÉtendueMultidiffusionTest 40

add optiondef

Ajoute une nouvelle définition d'option au serveur DHCP spécifié.

Syntaxe

add optiondef CodeOption NomOption {BYTE | WORD | DWORD | STRING | IPADDRESS} [[IsArray=]{0 | 1}] [vendor=ClasseFournisseur] [comment=CommentaireOption] [ValeurDéfaut]

Paramètres
CodeOption
Obligatoire. Spécifie le type d'option à définir et l'identifie avec un code d'option unique. Pour la valeur du code, choisissez un nombre compris entre 0 et 255.

NomOption
Obligatoire. Spécifie le nom du type d'option.

{BYTE | WORD | DWORD | STRING | IPADDRESS}
Obligatoire. Indique le type de données de l'option.

[IsArray=]{0 | 1}
Indique si le type de données est tableau ou non-tableau : 0 - Unaire ou non-tableau (valeur par défaut), 1 - Tableau.

vendor= ClasseFournisseur
Spécifie la classe fournisseur de l'option. Si ce paramètre n'est pas spécifié, la classe fournisseur par défaut (classe des options DHCP standard) est utilisée.

comment= CommentaireOption
Spécifie un commentaire à ajouter à la nouvelle définition de type d'option. Si ce paramètre n'est pas spécifié, la valeur par défaut est NULL.

ValeurDéfaut
Spécifie une valeur par défaut à utiliser pour ce type d'option (si aucune valeur n'est autrement définie).

Remarques
  • La valeur IsArray doit être définie à 0 pour les options de type STRING.

Exemples

Dans le premier exemple, la commande définit un nouveau type d'option intitulé CheminExtensions avec le code 18 et le type de données STRING et l'associe à la classe d'options DHCP standard en lui attribuant par défaut la valeur c:\Temp.

Dans les deuxième et troisième exemples, la commande définit un nouveau type d'option intitulé OptionTest avec le code 231 et le type de données IPADDRESS. Dans le deuxième exemple, l'option est définie pour fournir une adresse IP unique. Les valeurs IsArray et ValeurDéfaut ne sont pas nécessaires car les valeurs par défaut conviennent. Dans le troisième exemple, les paramètres ValeurDéfaut et IsArray sont nécessaires pour créer un tableau contenant les valeurs d'adresse IP 10.1.1.1, 10.1.1.2 et 10.1.1.3.

add optiondef 18 CheminExtensions STRING 0 c:\Temp

add optiondef 231 OptionTest IPADDRESS

add optiondef 231 OptionTest IPADDRESS 1 vendor=MaClasseFournisseur 10.1.1.1 10.1.1.2 10.1.1.3

add scope

Ajoute une étendue au serveur DHCP spécifié.

Syntaxe

add scope AdresseÉtendue MasqueSousRéseau NomÉtendue[CommentaireÉtendue]

Paramètres
AdresseÉtendue
Obligatoire. Spécifie l'étendue à ajouter et l'identifie selon le numéro du réseau IP.

MasqueSousRéseau
Obligatoire. Spécifie le masque de sous-réseau de l'étendue à ajouter.

NomÉtendue
Obligatoire. Spécifie un nom identifiant l'étendue.

CommentaireÉtendue
Spécifie un commentaire associé à l'étendue.

Exemples

Dans l'exemple ci-dessous, la commande ajoute une étendue au serveur DHCP spécifié avec l'adresse 10.2.2.0, le masque de sous-réseau 255.255.255.0, le nom MonÉtendue et le commentaire associé MonCommentaire.

add scope 10.2.2.0 255.255.255.0 MonÉtendue MonCommentaire

delete class

Supprime une classe du serveur DHCP spécifié.

Syntaxe

delete class Nom

Paramètres
Nom
Obligatoire. Spécifie la classe utilisateur ou fournisseur à supprimer.

Exemples

Dans l'exemple ci-dessous, la commande supprime la classe intitulée MaClasse.

delete class MaClasse

delete dnscredentials

Supprime les informations d'identification utilisées pour toutes les mises à jour dynamiques DNS.

Syntaxe

delete dnscredentials dhcpforceflag

Paramètres

Aucun

delete mscope

Supprime une étendue de multidiffusion du serveur DHCP spécifié.

Syntaxe

delete mscope NomÉtendueM

Paramètres
NomÉtendueM
Obligatoire. Spécifie l'étendue de multidiffusion à supprimer. NomÉtendueM tient compte de la casse.

Exemples

Dans l'exemple ci-dessous, la commande supprime l'étendue de multidiffusion MonÉtendueMultidiffusion du serveur DHCP actuellement spécifié.

delete mscope MonÉtendueMultidiffusion

delete optiondef

Supprime un type d'option défini du serveur DHCP spécifié.

Syntaxe

delete optiondef CodeOption [[vendor=]NomFournisseur]

Paramètres
CodeOption
Obligatoire. Spécifie l'identificateur unique du type d'option à supprimer.

vendor= NomFournisseur
Spécifie le nom de la classe fournisseur auquel le type d'option est associé. Si ce paramètre n'est pas spécifié, la définition du type d'option est supprimée de la classe spécifique non-fournisseur des options DHCP standard.

Exemples

Dans l'exemple ci-dessous, la commande supprime un type d'option avec le code 18 de la classe des options DHCP standard.

delete optiondef 18

delete optionvalue

Supprime la valeur actuelle du type d'option spécifié pour le serveur DHCP actuel.

Syntaxe

delete optionvalue CodeOption[[vendor=]ClasseFournisseur] [[user=]ClasseUtilisateur]

Paramètres
CodeOption
Obligatoire. Spécifie l'identificateur unique de l'option de serveur globale avec une valeur à supprimer.

vendor= ClasseFournisseur
Spécifie le nom de la classe fournisseur auquel le type d'option est associé. Si la balise n'est pas fournie, le paramètre global NomFournisseur défini par set vendorclass est utilisé. Si la balise est utilisée mais qu'aucune valeur n'est spécifiée, aucune classe fournisseur n'est alors utilisée. Ce paramètre est disponible uniquement pour les ordinateurs exécutant Windows 2000 Server.

user= ClasseUtilisateur
Spécifie le nom de la classe utilisateur auquel le type d'option est associé. Si la balise n'est pas fournie, le paramètre global NomUtilisateur défini par set userclass est utilisé Si la balise est utilisée mais qu'aucune valeur n'est spécifiée, aucune classe utilisateur n'est alors utilisée. Ce paramètre est disponible uniquement pour les ordinateurs exécutant Windows 2000 Server.

Exemples

Dans l'exemple ci-dessous, la commande supprime la valeur actuelle du type d'option avec le code 18.

delete optionvalue 18

delete scope

Supprime une étendue du serveur DHCP spécifié.

Syntaxe

delete scope AdresseÉtendue {DHCPNOFORCE | DHCPFULLFORCE}

Paramètres
AdresseÉtendue
Obligatoire. Spécifie l'adresse de l'étendue à supprimer.

{DHCPNOFORCE | DHCPFULLFORCE}
Obligatoire. Indique la force avec laquelle l'étendue est supprimée : DHCPNOFORCE supprime l'étendue si aucun client actif n'y figure, DHCPFULLFORCE supprime l'étendue même si des clients actifs y figurent.

Exemples

Dans l'exemple ci-dessous, la commande force la suppression de l'étendue 10.2.2.0 du serveur DHCP et ignore tous les avertissements émis.

delete scope 10.2.2.0 dhcpfullforce

delete superscope

Supprime une étendue globale du serveur DHCP spécifié.

Syntaxe

delete superscope NomSuperscope

Paramètres
NomSuperÉtendue
Obligatoire. Spécifie le nom de l'étendue globale à supprimer.

Remarques
  • Vous pouvez définir l'étendue globale à partir du contexte de l'étendue à l'aide de la commande set superscope.

  • Le nom de l'étendue globale tient compte de la casse.

Exemples

Dans l'exemple ci-dessous, la commande supprime l'étendue globale intitulée MaSuperÉtendue du serveur DHCP spécifié.

delete superscope "Mon Superscope"

dump

Transfère la configuration du serveur DHCP local vers la fenêtre d'invite de commandes lorsque cette commande est exécutée dans l'environnement netsh.

Syntaxe

dump

Lorsqu'elle est exécutée à partir d'une invite de commandes ou dans un fichier de commandes, le résultat peut être enregistré dans un fichier texte. Si aucun paramètre n'est utilisé, la commande exporte la configuration du serveur local vers la fenêtre d'invite de commandes.

Syntaxe

netsh dhcp server [ AdresseIP ] dump >[NomEtCheminFichier]

Paramètres
AdresseIP
Spécifie l'adresse IP du serveur DHCP pour lequel la configuration est affichée.

NomEtCheminFichier
Spécifie à la fois l'emplacement où le fichier est enregistré et le nom du fichier de destination dans lequel la configuration du serveur DHCP est enregistrée. Si ce paramètre n'est pas spécifié, la configuration du serveur DHCP est exportée vers la fenêtre d'invite de commandes.

Remarques
  • Cette commande transfère la configuration DHCP sous forme de texte dans la fenêtre de l'invite de commandes. Vous pouvez copier ou rediriger cette sortie vers un fichier afin de l'afficher dans un éditeur de texte. Une fois la sortie du fichier obtenue, vous pouvez utiliser la commande exec pour configurer un autre serveur DHCP avec la même configuration.

  • Avant d'exécuter la commande dump sur le serveur source, rapprochez toutes les étendues et corrigez toutes les incohérences relevées.

  • La commande suivante exporte la configuration actuelle du serveur DHCP local (la source) vers un fichier texte nommé Dhcpcfg.dmp. Ce fichier peut être copié vers un autre serveur DHCP (destination) et être utilisé pour recréer la configuration source sur ce serveur. Vous pouvez recréer la configuration à l'aide la commande suivante :

    dump > dhcpcfg.dmp

  • Avant d'utiliser la commande exec pour exécuter un fichier d'exportation sur le serveur de destination, effectuez les opérations suivantes :

    1. Fermez la console DHCP sur le serveur de destination. Ne la rouvrez qu'à la fin de l'exécution de la commande exec.

    2. Supprimez toutes les définitions d'options par défaut et toute classe utilisateur et fournisseur présente sur le serveur de destination.

  • Les exemples ci-dessous démontrent comment utiliser les commandes Netsh delete optiondef et del class pour mener à bien cette suppression. Vous pouvez exécuter ces commandes à l'invite dhcp server>, à partir de l'environnement netsh.

    • delete optiondef 76

    • del class "Classe BOOTP par défaut"

    • del class "Options Microsoft Windows 98"

  • Sur le serveur de destination, la commande exec permet de charger et d'exécuter la configuration enregistrée :

    netsh exec dhcpcfg.dmp

  • Après avoir utilisé la commande exec pour charger le fichier d'exportation, rapprochez toutes les étendues. Utilisez ensuite la commande net stop dhcpserver pour arrêter le service Serveur DHCP et la commande net start dhcpserver pour le relancer afin que les modifications de la base de données soient validées.

Exemples

La première commande, exécutée dans l'environnement netsh, transfère la configuration du serveur DHCP local vers la fenêtre d'invite de commandes.

La deuxième commande, exécutée à l'invite de commandes, exporte la configuration d'un serveur DHCP dont l'adresse IP est 192.168.0.1 vers un fichier texte nommé Dhcpcfg.dmp dans le dossier C:\Dhcp\ de l'ordinateur local.

La troisième commande, exécutée à l'invite de commandes, exporte la configuration d'un serveur DHCP dont l'adresse IP est 192.168.0.1 vers un fichier texte nommé Dhcpcfg.dmp dans un dossier réseau partagé nommé \\Backup\Dhcp\.

dump

netsh dhcp server 192.168.0.1 dump > C:\Dhcp\Dhcpcfg.dmp

netsh dhcp server 192.168.0.1 dump > \\Backup\Dhcp\Dhcpcfg.dmp

export

Exporte la configuration du service DHCP dans un fichier.

Syntaxe

export [Chemin]NomFichier {all | ListeÉtendue}

Paramètres
[Chemin] NomFichier
Obligatoire. Spécifie, par son nom, le fichier dans lequel la configuration DHCP sera stockée. Si le chemin, le nom de fichier, ou les deux contiennent des espaces, des guillemets doivent être utilisés.

{all | ListeÉtendue}
Obligatoire. Spécifie quelles étendues vous voulez exporter. Le paramètre all exporte toutes les étendues. Le paramètre ListeÉtendue exporte les étendues qui correspondent aux adresses IP énumérées. Chaque adresse IP de la liste doit être séparée par des espaces.

Remarques
  • Cette commande ne fonctionne que sur le serveur local.

  • Pendant que la commande export est exécutée, le service DHCP est arrêté et ne répond pas aux clients DHCP qui recherchent de nouveaux baux ou des renouvellements de bail.

  • Si le service DHCP possède un grand nombre d'étendues ou un grand nombre de baux d'adresses client, l'exécution de cette commande peut prendre un certain temps.

Exemples

Dans le premier exemple, cette commande exporte la configuration du service DHCP complet dans le fichier c:\Temp\Dhcpdb.

Dans le second exemple, cette commande exporte la configuration DHCP pour les étendues 10.0.0.0 et 192.168.0.0 dans le fichier c:\Temp\Dhcpdb.

Dans le troisième exemple, cette commande exporte la configuration du service DHCP complet dans le fichier c:\My Folder\Dhcp Configuration. Remarquez que le chemin d'accès et le nom de fichier contiennent des espaces ; c'est pourquoi des guillemets sont utilisés.

export c:\Temp\Dhcpdb all

export c:\Temp\Dhcpdb 10.0.0.0 192.168.0.0

export "c:\My Folder\Dhcp Configuration" all

import

Importe une configuration de service DHCP à partir d'un fichier vers le service local.

Syntaxe

import [Chemin]NomFichier {all | ListeÉtendue}

Paramètres
[Chemin] NomFichier
Obligatoire. Spécifie, par son nom, le fichier à partir duquel la configuration DHCP sera importée. Si le chemin, le nom de fichier, ou les deux contiennent des espaces, des guillemets doivent être utilisés.

{all | ListeÉtendue}
Obligatoire. Spécifie quelles étendues vous voulez importer. Le paramètre all permet d'importer toutes les étendues représentées dans le fichier que vous spécifiez. Le paramètre ListeÉtendue permet d'importer les étendues qui correspondent aux adresses IP énumérées. Chaque adresse IP de la liste doit être séparée par des espaces.

Remarques
  • Cette commande ne fonctionne que sur le serveur local.

  • Pendant que la commande import est exécutée, le service DHCP est arrêté et ne répond pas aux clients DHCP qui recherchent de nouveaux baux ou des renouvellements de bail .

  • Si le service DHCP possède un grand nombre d'étendues ou un grand nombre de baux d'adresses client, l'exécution de cette commande peut prendre un certain temps.

Exemples

Dans le premier exemple, cette commande importe la configuration du service DHCP complet à partir du fichier c:\Temp\Dhcpdb.

Dans le second exemple, cette commande importe la configuration DHCP pour les étendues 10.0.0.0 et 192.168.0.0 à partir du fichier c:\Temp\Dhcpdb.

Dans le troisième exemple, cette commande importe la configuration du service DHCP complet dans le fichier c:\My Folder\Dhcp Configuration. Remarquez que le chemin d'accès et le nom de fichier contiennent des espaces ; c'est pourquoi des guillemets sont utilisés.

import c:\Temp\Dhcpdb all

import c:\Temp\Dhcpdb 10.0.0.0 192.168.0.0

import "c:\My Folder\Dhcp Configuration" all

initiate auth

Active l'autorisation du serveur DHCP spécifié dans Active Directory.

Syntaxe

initiate auth

Paramètres

Aucun

mscope

Bascule le contexte de commande vers une étendue de multidiffusion DHCP.

Syntaxe

mscope NomÉtendueM

Paramètres
NomÉtendueM
Obligatoire. Spécifie le nom de l'étendue de multidiffusion vers laquelle le contexte de commande est basculé.

Remarques
  • Cette commande vous permet d'utiliser une des commandes d'étendue de multidiffusion DHCP sur l'étendue de multidiffusion DHCP spécifiée. Les opérations ultérieures seront effectuées sur cette étendue de multidiffusion sur le serveur spécifié.

  • Le nom de l'étendue de multidiffusion tient compte de la casse.

Exemples

Dans l'exemple ci-dessous, la commande bascule le contexte de commande vers une étendue de multidiffusion intitulée MonÉtendueMultidiffusion.

mscope "MonÉtendueMultidiffusion"

scope

Bascule le contexte de commande vers une étendue DHCP.

Syntaxe

scope AdresseIPÉtendue

Paramètres
AdresseIPÉtendue
Obligatoire. Spécifie l'étendue vers laquelle basculer le contexte de commande et l'identifie selon l'adresse IP du réseau ou du sous-réseau.

Remarques
  • Cette commande vous permet d'utiliser une des commandes d'étendue DHCP disponibles dans l'étendue de multidiffusion DHCP spécifiée. Les opérations ultérieures seront effectuées sur cette étendue sur le serveur spécifié.

Exemples

Dans l'exemple ci-dessous, la commande bascule le contexte de commande vers l'étendue dont l'adresse IP est 10.0.0.0.

scope 10.0.0.0

set auditlog

Définit les paramètres de chemin d'accès du journal d'audit pour le serveur DHCP spécifié.

Syntaxe

set auditlog NouveauCheminAudit

Paramètres
NouveauCheminAudit
Requis. Spécifie pour le serveur DHCP un dossier local à utiliser lors du stockage des fichiers journaux d'audit. Un chemin de dossier valide est nécessaire et le dossier doit résider localement sur le serveur DHCP où le chemin est défini.

Remarques
  • Après avoir exécuté cette commande, vous devez arrêter et redémarrer le service DHCP pour que cette modification soit prise en compte.

Exemples

Dans l'exemple ci-dessous, la commande définit le serveur DHCP pour stocker des fichiers journaux d'audit dans le répertoire c:\Journaux.

set auditlog c:\Journaux

set databasebackupinterval

Définit l'intervalle de sauvegarde pour le serveur DHCP spécifié.

Syntaxe

set databasebackupinterval NouvelIntervalle

Paramètres
NouvelIntervalle
Obligatoire. Spécifie l'intervalle de sauvegarde en minutes.

Exemples

Dans l'exemple ci-dessous, la commande définit à 1440 minutes (24 heures) l'intervalle de sauvegarde de la base de données du serveur DHCP spécifié.

set databasebackupinterval 1440

set databasebackuppath

Définit le chemin de sauvegarde de la base de données du serveur DHCP spécifié.

Syntaxe

set databasebackuppath NouveauCheminSauvegarde

Paramètres
NouveauCheminSauvegarde
Requis. Spécifie pour le serveur DHCP un dossier local à utiliser lors du stockage des fichiers journaux d'audit. Un chemin de dossier valide est nécessaire et le dossier doit résider localement sur le serveur DHCP où le chemin est défini.

Exemples

Dans l'exemple ci-dessous, la commande définit c:\windows\dhcp\backup comme chemin de sauvegarde de la base de données.

set databasebackuppath c:\windows\dhcp\backup

set databasecleanupinterval

Définit l'intervalle de nettoyage de la base de données du serveur DHCP spécifié.

Syntaxe

set databasecleanupinterval NouvelIntervalle

Paramètres
NouvelIntervalle
Obligatoire. Spécifie l'intervalle de nettoyage de la base de données en minutes.

Exemples

Dans l'exemple ci-dessous, la commande définit l'intervalle de nettoyage de la base de données à 10 080 minutes (tous les sept jours).

set databasecleanupinterval 10080

set databaseloggingflag

Active ou désactive l'indicateur de journalisation de la base de données du serveur DHCP spécifié. Si aucun paramètre n'est utilisé, la commande désactive l'indicateur de journalisation de la base de données.

Syntaxe

set databaseloggingflag [{0 | 1}]

Paramètres
{0 | 1}
Indique le paramètre d'indicateur de journalisation de la base de données : 0 désactive l'indicateur (valeur par défaut), 1 active l'indicateur.

Exemples

Dans l'exemple ci-dessous, la commande désactive l'indicateur de journalisation de la base de données du serveur DHCP actuellement spécifié.

set databaseloggingflag 0

set databasename

Définit le nom du fichier base de données du serveur DHCP spécifié.

Syntaxe

set databasename NouveauNomFichier

Paramètres
NouveauNomFichier
Obligatoire. Spécifie un nouveau nom pour le fichier base de données du serveur DHCP.

Remarques
  • Vous devez arrêter, puis redémarrer le service Serveur DHCP pour que cette modification soit prise en compte.

Exemples

Dans l'exemple ci-dessous, la commande définit newdatabase.mdb comme nom de fichier base de données du serveur DHCP.

set databasename newdatabase.mdb

set databasepath

Définit le chemin du fichier base de données du serveur DHCP spécifié.

Syntaxe

set databasepath NouveauChemin

Paramètres
NouveauChemin
Obligatoire. Spécifie le chemin du fichier base de données DHCP.

Remarques
  • Vous devez arrêter, puis redémarrer le service Serveur DHCP pour que cette modification soit prise en compte.

Exemples

Dans l'exemple ci-dessous, la commande définit c:\windows\dhcp comme chemin du fichier base de données du serveur DHCP.

set databasepath c:\windows\dhcp

set databaserestoreflag

Active ou désactive l'indicateur de restauration de la base de données du serveur DHCP spécifié. Si aucun paramètre n'est utilisé, la commande désactive l'indicateur de restauration de la base de données.

Syntaxe

set databaserestoreflag [{0 | 1}]

Paramètres
{0 | 1}
Indique le paramètre d'indicateur de restauration de la base de données : 0 désactive l'indicateur (valeur par défaut), 1 active l'indicateur.

Exemples

Dans l'exemple ci-dessous, la commande désactive l'indicateur de restauration de la base de données du serveur DHCP actuellement spécifié.

set databaserestoreflag 1

set detectconflictretry

Définit le nombre de tentatives de détection de conflit pour le serveur DHCP spécifié.

Syntaxe

set detectconflictretry NombreTentatives

Paramètres
NombreTentatives
Obligatoire. Spécifie le nombre de tentatives de détection de conflit que le serveur DHCP doit effectuer pour une adresse IP d'étendue avant de l'allouer à un client.

Remarques
  • Le nombre maximal de NouvelleTentatives autorisées est cinq. Toutes les valeurs supérieures à cinq seront par défaut ramenées à cinq.

Exemples

Dans l'exemple ci-dessous, la commande définit le serveur DHCP afin qu'il tente à quatre reprises de détecter un éventuel conflit pour une adresse IP d'étendue avant de l'utiliser dans un nouveau bail d'adresse.

set detectconflictretry 4

set dnsconfig

Définit la configuration de la mise à jour DNS dynamique pour le serveur DHCP spécifié.

Syntaxe

set dnsconfig [Enable=]{0 | 1} [[Update=]{0 | 1}] [[Lookup=]{0 | 1}] [[NonDyn=]{0|1}]

Paramètres
[Enable=]{0|1}
Obligatoire. Indique s'il faut activer ou désactiver les mises à jour dynamiques des informations du client DNS : 0 désactive les mises à jour dynamiques des informations du client DNS, 1 active les mises à jour dynamiques des informations du client DNS

[Update=]{0|1}
Indique le type de mise à jour à rechercher : 0 désactive les mises à jour selon la demande du client, 1 met à jour les recherches de nom directes et inversées.

[Lookup=]{0|1}
Indique s'il faut activer ou désactiver la recherche directe de clients lorsque des baux expirent : 0 désactive la recherche directe, 1 active la recherche directe.

[NonDyn=]{0|1}
Indique s'il faut mettre à jour les informations DNS pour les clients qui ne prennent pas en charge les mises à jour dynamiques : 0 désactive les mises à jour pour les clients qui ne prennent pas en charge les mises à jour dynamiques, 1 active ces mises à jour.

Remarques
  • Cette commande est uniquement prise en charge pour les serveurs DHCP exécutant Windows 2000 Server ou des systèmes d'exploitation de la famille Windows Server™ 2003.

  • Le serveur DNS préféré configuré (propriétés TCP/IP du serveur DHCP) est mis à jour avec les enregistrements du client DHCP lorsque les mises à jour dynamiques sont activées. Si ce serveur n'est pas disponible sur le réseau, c'est le serveur DNS auxiliaire qui est mis à jour.

Exemples

Dans l'exemple ci-dessous, la commande permet d'activer la mise à jour dynamique des informations DNS par le serveur DHCP et de toujours configurer les mises à jour pour des recherches directes et inversées à la fois. Dans cet exemple, il est également possible de désactiver l'option permettant de lancer une recherche directe lorsque des baux expirent et d'activer les mises à jour de clients non dynamiques.

set dnsconfig 1 1 0 1

set dnscredentials

Définit les informations d'identification de mise à jour DNS dynamique pour le serveur DHCP spécifié.

Syntaxe

set dnscredentials NomUtilisateur Domaine MotDePasse

Paramètres
NomUtilisateur
Obligatoire. Nom d'utilisateur associé à un compte de domaine valide.

Domaine
Obligatoire. Domaine dans lequel se trouve le compte d'utilisateur.

MotDePasse
Obligatoire. Mot de passe du compte d'utilisateur.

Exemples

Dans le premier exemple, cette commande affecte aux informations d'identification de mise à jour DNS dynamique les valeurs spécifiées.

Dans le deuxième exemple, cette commande affecte à NomUtilisateur la valeur User1 et à Domaine la valeur Domain1, mais le mot de passe n'est pas spécifié. Un astérisque (*) est utilisé. Lorsqu'un astérisque (*) est utilisé à la place d'un mot de passe valide, l'utilisateur est invité à saisir un mot de passe. Sans le mot de passe correct correspondant au paramètre NomUtilisateur spécifié, les informations d'identification ne peuvent pas être modifiées.

set dnscredentials User1 Domain1 Password1

set dnscredentials User1 Domain1 *

set optionvalue

Définit la valeur d'une option de serveur DHCP à appliquer à toutes les étendues définies sur le serveur DHCP spécifié.

Syntaxe

set optionvalue CodeOption {BYTE | WORD | DWORD | STRING | IPADDRESS} [[user=]NomUtilisateur] [[vendor=]NomFournisseur] [ValeurOption]

Paramètres
CodeOption
Obligatoire. Spécifie l'identificateur unique pour le type d'option dont la valeur doit être définie.

{BYTE | WORD | DWORD | STRING | IPADDRESS}
Obligatoire. Spécifie le type de données pour le type d'option dont la valeur doit être définie.

[user=]NomUtilisateur
Définit le nom de la classe utilisateur à laquelle cette commande doit s'appliquer. Si ce paramètre n'est pas spécifié, la classe utilisateur par défaut est utilisée.

[vendor=]NomFournisseur
Définit le nom de la classe fournisseur à laquelle cette commande doit s'appliquer. Si ce paramètre n'est pas spécifié, la classe des options DHCP standard est utilisée.

[ValeurOption]
Spécifie la nouvelle valeur par défaut du serveur pour le type d'option identifié par le paramètre CodeOption. Cette valeur doit correspondre au type de données associé.

Remarques
  • Les classes fournisseur et utilisateur sont prises en charge uniquement pour les serveurs DHCP exécutant Windows 2000 Server.

  • Pour modifier les paramètres par défaut actuels d'une classe non spécifiée, utilisez la commande set userclass ou set vendorclass.

Exemples

Dans le premier exemple, la commande définit la valeur du code d'option 003 pour afficher deux adresses IP du routeur : 10.1.1.1 et 10.1.1.2.

Dans le deuxième exemple, la commande détaille mieux encore le premier exemple et définit la valeur spécifiée à appliquer uniquement aux clients de l'étendue identifiés comme membres de la classe fournisseur Fournisseur1. Pour que cet exemple puisse s'appliquer, cette classe doit déjà être définie sur le serveur, de même que le type d'option spécifié pour son usage.

set optionvalue 003 IPADDRESS 10.1.1.1 10.1.1.2

set optionvalue 003 IPADDRESS vendor=Fournisseur1 10.1.1.1 10.1.1.2

set server

Remplace le contexte de la ligne de commande Netsh par le serveur spécifié. Si aucun paramètre n'est utilisé, le serveur local est utilisé.

Syntaxe

set server[{IPServeur | \\ServeurDNS}]

Paramètres
{IPServeur | \\DNSServeur}
Spécifie l'adresse IP ou le nom DNS du serveur DHCP spécifié.

Remarques
  • Lorsque vous utilisez cette commande et remplacez le contexte de la ligne de commande Netsh par un autre serveur, toutes les opérations de commande ultérieures sont effectuées sur le serveur spécifié. Pour les effectuer sur un autre serveur, vous devez réexécuter cette commande à l'aide de l'adresse IP ou du nom DNS du nouveau serveur.

Exemples

Dans l'exemple ci-dessous, la commande bascule le contexte de la ligne de commande du serveur DHCP vers le serveur à l'adresse IP 10.1.1.1

set server 10.1.1.1

set userclass

Définit le nom de la classe utilisateur actuelle. Si aucun paramètre n'est utilisé, la classe utilisateur actuelle reprend sa valeur par défaut.

Syntaxe

set userclass [ClasseUtilisateur]

Paramètres
ClasseUtilisateur
Spécifie le nom de la classe utilisateur du serveur DHCP actuellement spécifié.

Remarques
  • Cette commande est disponible uniquement pour les serveurs DHCP exécutant Windows 2000 Server.

Exemples

Dans le premier exemple, la commande définit MaClasseUtilisateur comme nom de la classe utilisateur.

Dans le deuxième exemple, la commande redéfinit la classe utilisateur actuelle à sa valeur par défaut.

set userclass MaClasseUtilisateur

set userclass

set vendorclass

Définit le nom de la classe fournisseur actuelle. Si aucun paramètre n'est utilisé, la classe fournisseur actuelle reprend sa valeur de classe par défaut (classe des options DHCP standard).

Syntaxe

set vendorclass [ClasseFournisseur]

Paramètres
ClasseFournisseur
Spécifie le nom de la classe fournisseur du serveur actuellement spécifié.

Remarques
  • Cette commande est disponible uniquement pour les serveurs DHCP exécutant Windows 2000 Server.

Exemples

Dans le premier exemple, la commande définit MaClasseFournisseur comme nom de la classe fournisseur.

Dans le deuxième exemple, la commande redéfinit la classe fournisseur actuelle à sa valeur de classe par défaut (classe des options DHCP standard).

set vendorclass MaClasseFournisseur

set vendorclass

show all

Affiche toutes les informations de configuration et d'état du serveur DHCP spécifié.

Syntaxe

show all

Paramètres
aucun.
 

Remarques
  • Cette commande répertorie toutes les informations détaillées sur la configuration et l'état du serveur DHCP actuellement spécifié, notamment les informations MIB (Management Information Base) qui y sont stockées.

show auditlog

Affiche toutes les informations du journal d'audit du serveur DHCP spécifié.

Syntaxe

show auditlog

Paramètres
Aucun
 

show bindings

Affiche les informations sur les liaisons du serveur DHCP spécifié.

Syntaxe

show bindings

Paramètres

Aucun

Remarques
  • Cette commande affiche les informations relatives aux liaisons du serveur DHCP actuel et indique quelles connexions actives du réseau, configurées avec des adresses IP statiques, sont activées ou désactivées afin de servir les clients DHCP présents sur votre réseau.

  • Le service DHCP désactive automatiquement les connexions réseau recevant dynamiquement de liaisons de services leur configuration d'adresse IP. Il s'agit du comportement par défaut.

show class

Énumère et affiche toutes les informations sur les classes du serveur DHCP spécifié. Cela comprend à la fois les informations de classe utilisateur et fournisseur.

Syntaxe

show class

Paramètres
Aucun
 

show detectconflictretry

Affiche le nombre configuré de tentatives de détection de conflit sur le serveur DHCP spécifié.

Syntaxe

show detectconflictretry

Paramètres
aucun.
 

Remarques
  • Cette commande affiche le nombre actuel de tentatives PING effectuées pour essayer de détecter des conflits d'adresses pour les adresses IP de l'étendue distribuées par le serveur.

show dnsconfig

Affiche la configuration de la mise à jour DNS dynamique pour le serveur DHCP spécifié.

Syntaxe

show dnsconfig

Paramètres
aucun.
 

Remarques
  • Si la configuration DNS n'a été ni activée ni définie, vous pouvez utiliser la console DNS ou la commande set dnsconfig pour configurer ces paramètres.

show dnscredentials

Affiche les informations d'identification actuelles de mise à jour DNS dynamique.

Syntaxe

show dnscredentials

Paramètres
Aucun
 

show mibinfo

Affiche les informations MIB (Management Information Base) pour le serveur DHCP spécifié.

Syntaxe

show mibinfo

Paramètres

Aucun

show mscope

Affiche toutes les informations sur les étendues de multidiffusion pour le serveur DHCP spécifié.

Syntaxe

show mscope

Paramètres
Aucun
 

show optiondef

Affiche tous les types d'options définis et disponibles à utiliser sur le serveur DHCP spécifié. Si aucun paramètre n'est utilisé, toutes les options s'affichent.

Syntaxe

show optiondef [vendor=NomFournisseur]

Paramètres
vendor= NomFournisseur
Indique quels types d'options définis ou disponibles doivent être affichés. Si ce paramètre n'est pas spécifié, la valeur NomFournisseur utilisée par défaut est la classe fournisseur actuellement définie pour le serveur DHCP.

Remarques
  • Vous pouvez redéfinir cette classe fournisseur par défaut à l'aide de la commande set vendorclass.

  • Le paramètre NomFournisseur s'applique uniquement aux serveurs DHCP exécutant Windows 2000 Server.

Exemples

Dans le premier exemple, la commande affiche tous les types d'options définis pour la classe fournisseur actuelle.

Dans le deuxième exemple, la commande affiche les types d'options définis et disponibles pour une utilisation avec la classe spécifiée Fournisseur1.

show optiondef

show optiondef vendor=Fournisseur1

show optionvalue

Affiche toutes les valeurs d'options disponibles actuellement définies pour le serveur DHCP spécifié. Si aucun paramètre n'est utilisée, toutes les valeurs d'options s'affichent, y compris les valeurs utilisées à la fois pour les classes utilisateur et les classes fournisseur.

Syntaxe

show optionvalue [{user=NomUtilisateur | vendor=NomFournisseur}]

Paramètres
user= NomUtilisateur
Spécifie les valeurs par défaut définies pour les types d'options disponibles pour une utilisation avec la classe utilisateur actuelle.

vendor= NomFournisseur
Spécifie les valeurs par défaut définies pour les types d'options disponibles pour une utilisation avec la classe fournisseur actuelle.

Remarques
  • Les paramètres User=NomUtilisateur et vendor=NomFournisseur sont uniquement disponibles pour les serveurs DHCP exécutant Windows 2000 Server.

  • Si vous définissez des valeurs pour NomUtilisateur ou NomFournisseur, leurs balises respectives (user= ou vendor=) sont obligatoires. Si elles ne sont pas fournies, la classe utilisateur actuelle (précédemment définie à l'aide de la commande set userclass) est utilisée par défaut.

Exemples

Dans l'exemple ci-dessous, la commande affiche tous les types d'options disponibles disposant de valeurs définies sur le serveur DHCP actuellement spécifié.

show optionvalue

show scope

Affiche toutes les informations sur les étendues du serveur DHCP spécifié.

Syntaxe

show scope

Paramètres
Aucun
 

show server

Affiche les informations relatives au serveur DHCP spécifié, y compris le nom de domaine complet et l'adresse IP du serveur.

Syntaxe

show server

Paramètres
Aucun
 

show dbproperties

Affiche les informations de configuration de la base de données du serveur DHCP spécifié.

Syntaxe

show dbproperties

Paramètres
aucun.
 

Remarques
  • Cette commande affiche les informations de configuration de la base de données suivantes :

    • DatabaseName

    • DatabasePath

    • DatabaseBackupPath

    • DatabaseBackupInterval

    • DatabaseLoggingFlag

    • DatabaseRestoreFlag

    • DatabaseCleanupInterval

show serverstatus

Affiche les informations d'état du serveur DHCP spécifié.

Syntaxe

show serverstatus

Paramètres
aucun.
 

Remarques
  • L'exemple ci-dessous montre le type d'informations d'état qu'affiche cette commande :

    Attributs du serveur - serveur traitant les clients :TRUE

    Attributs du serveur - prise en charge BootP dynamique activée :TRUE

    Attributs du serveur - serveur DHCP faisant partie du DS :TRUE

    Attributs du serveur - serveur DHCP reconnaissant les liaisons :TRUE

    Attributs du serveur - droits administratifs :TRUE

show userclass

Affiche le paramètre actuel de classe utilisateur pour le serveur DHCP spécifié.

Syntaxe

show userclass

Paramètres
aucun.
 

Notes
  • L'exemple ci-dessous montre le type d'informations de paramétrage qu'affiche cette commande :

    Le nom de classe actuel défini pour le serveur dhcpsrv1.example.microsoft.com est Aucun.

show vendorclass

Affiche le paramètre actuel de classe fournisseur pour le serveur DHCP spécifié.

Syntaxe

show vendorclass

Paramètres
aucun.
 

Notes
  • L'exemple ci-dessous montre le type d'informations de paramétrage qu'affiche cette commande :

    Le nom de fournisseur actuel défini pour le serveur dhcpsrv1.example.microsoft.com est Aucun.

show version

Affiche les informations sur la version actuelle du serveur DHCP spécifié.

Syntaxe

show version

Paramètres
aucun.
 

Remarques
  • L'exemple ci-dessous montre le type d'informations de version qu'affiche cette commande :

    La version du serveur DHCP 192.168.0.100 est 5.6.

Étendue du serveur Netsh DHCP

Les commandes suivantes sont disponibles à l'invite de commandes dhcp server scope> ayant pour racine l'environnement netsh.

Cliquez sur une commande pour en afficher la syntaxe :

add excluderange

Ajoute une plage d'adresses à exclure de la distribution dans l'étendue actuelle.

Syntaxe

add excluderange IPDébut IPFin

Paramètres
IPDébut
Requis. Spécifie l'adresse IP qui commence la plage d'exclusion.

IPFin
Requis. Spécifie l'adresse IP qui termine la plage d'exclusion.

Exemples

Dans l'exemple ci-dessous, la commande exclut les adresses IP de la plage 10.2.2.10 à 10.2.2.20 de la distribution au sein de l'étendue.

add excluderange 10,2.2.10 10,2.2.20

add iprange

Ajoute une plage d'adresses IP à l'étendue actuelle.

Syntaxe

add iprange IPDébut IPFin [{DHCP | BOOTP | BOTH}] [MaxBootP]

Paramètres
IPDébut
Requis. Spécifie l'adresse IP qui commence la plage.

IPFin
Requis. Spécifie l'adresse IP qui termine la plage.

{DHCP | BOOTP | BOTH}
Spécifie le type de client à servir dans cette étendue et cette plage IP. Le paramètre DHCP est utilisé par défaut.

MaxBootP
Spécifie le nombre maximal de clients BOOTP.

Remarques
  • Le paramètre MaxBootP est utile uniquement si TypeClient est défini pour prendre en charge les clients de type BOOTP pour l'étendue. Si une option de ligne de commande facultative est utilisée, toutes les options de la ligne de commande (obligatoires comme facultatives) placées avant celle-ci doivent être fournies dans l'ordre approprié.

Exemples

Dans l'exemple ci-dessous, la commande ajoute des clients DHCP contenus dans les plages d'adresses IP 10.2.2.10 à 10.2.2.20 à la plage de distribution dans l'étendue.

add iprange 10,2.2.10 10,2.2.20

add reservedip

Réserve une adresse IP destinée à une adresse MAC (Media Access Control) spécifiée dans l'étendue actuelle.

Syntaxe

add reservedip IPRéservée AdresseMAC [NomClient] [CommentaireClient] [{DHCP | BOOTP | BOTH}]

Paramètres
IPRéservée
Obligatoire. Spécifie l'adresse IP à réserver.

AdresseMAC
Obligatoire. Spécifie l'adresse de matériel physique ou MAC (Media Access Control) à associer à l'adresse IP réservée.

NomClient
Spécifie un nom de client à associer à cette entrée de client réservée. Si ce paramètre n'est pas spécifié, aucun nom de client n'est associé à cette entrée.

CommentaireClient
Spécifie un commentaire client à associer à cette entrée de client réservée. Si ce paramètre n'est pas spécifié, aucun commentaire client n'est associé à cette entrée.

{DHCP | BOOTP | BOTH}
Spécifie le type de client à associer à cette entrée de client réservée. Le paramètre DHCP est utilisé par défaut.

Remarques
  • Si une option de ligne de commande facultative est utilisée, toutes les options de la ligne de commande (obligatoires comme facultatives) placées avant celle-ci doivent être fournies dans l'ordre approprié.

Exemples

Dans l'exemple ci-dessous, la commande réserve l'adresse IP 10.2.2.32 pour l'utiliser avec le client DHCP dont l'adresse MAC identifiée lors de l'obtention d'un bail dans l'étendue actuelle est 08-00-2b-30-36-9b.

add reservedip 10.2.2.32 08002b30369B

delete excluderange

Supprime une plage d'adresses IP précédemment exclues de l'étendue actuelle.

Syntaxe

delete excluderange IPDébut IPFin

Paramètres
IPDébut
Requis. Spécifie l'adresse IP qui commence la plage d'exclusion.

IPFin
Requis. Spécifie l'adresse IP qui termine la plage d'exclusion.

Exemples

Dans l'exemple ci-dessous, la commande supprime de l'étendue actuelle la plage d'exclusion qui commence par l'adresse IP 10.2.1.5 et termine par l'adresse IP 10.2.1.10.

delete excluderange 10,20,1.10 224.2.2.20

delete iprange

Supprime une plage d'adresses IP de l'étendue actuelle.

Syntaxe

delete iprange IPDébut IPFin

Paramètres
IPDébut
Requis. Spécifie l'adresse IP qui commence la plage à supprimer.

IPFin
Requis. Spécifie l'adresse IP qui termine la plage à supprimer.

Exemples

Dans l'exemple ci-dessous, la commande supprime de l'étendue actuelle les adresses IP contenues dans la plage 10.2.1.5 à 10.2.1.10.

delete iprange 10,20,1.10 224.2.2.20

delete lease

Supprime un bail d'adresses IP de l'étendue actuelle.

Syntaxe

delete lease [{IPBail | \\NomHôte | AllBadAddresses | AllRasServerAddresses}]

Paramètres
{IPBail | \\NomHôte | AllBadAddresses | AllRasServerAddresses}
Obligatoire. Spécifie l'adresse IP ou le nom d'hôte associé à l'adresse louée. Si l'option AllBadAddresses est spécifiée, tous les enregistrements marqués BAD_ADDRESS sont supprimés. Si l'option AllRasServerAddresses est spécifiée, tous les baux obtenus par tous les serveurs Routage et accès distant sont supprimés.

Exemples

Dans le premier exemple, la commande supprime de l'étendue actuelle le bail d'adresses IP 10.2.1.32.

Dans le deuxième exemple, cette commande supprime de l'étendue actuelle tous les baux d'adresses IP marqués BAD_ADDRESS.

delete lease 10.2.1.32

delete lease AllBadAddresses

delete optionvalue

Supprime ou efface la valeur affectée à une option d'étendue dans l'étendue actuelle.

Syntaxe

delete optionvalue OptCode[user=NomUtilisateur] [vendor=NomFournisseur]

Paramètres
CodeOption
Obligatoire. Spécifie l'identificateur unique de l'option dont la valeur est à supprimer.

user= NomUtilisateur
Spécifie la classe utilisateur de laquelle vous souhaitez supprimer la valeur d'option actuellement définie. Si la balise est fournie alors qu'aucune valeur n'est spécifiée, c'est la classe utilisateur actuelle par défaut qui est utilisée.

vendor= NomFournisseur
Spécifie la classe fournisseur de laquelle vous souhaitez supprimer la valeur d'option actuellement définie. Si la balise est fournie alors qu'aucune valeur n'est spécifiée, c'est la classe fournisseur actuelle par défaut qui est utilisée.

Remarques
  • Les classes fournisseur et utilisateur sont prises en charge uniquement pour les serveurs DHCP exécutant Windows 2000 Server.

  • Si vous spécifiez une classe utilisateur, une classe fournisseur, ou les deux, la commande supprime la valeur d'option définie uniquement des clients de l'étendue identifiés comme membres de la ou les classes spécifiées.

  • Pour modifier les paramètres par défaut actuels d'une classe non spécifiée utilisée avec cette commande, utilisez la commande set userclass ou set vendorclass.

Exemples

Dans le premier exemple, la commande supprime de l'étendue actuelle la valeur d'option actuellement définie pour le code d'option 18.

Dans le deuxième exemple, la commande supprime de la classe fournisseur MaClasseFournisseur la valeur d'option actuellement définie pour le code d'option 18.

delete optionvalue 18

delete optionvalue 18 vendor="MaClasseFournisseur"

delete reservedip

Supprime la réservation d'une adresse IP de l'étendue actuelle.

Syntaxe

delete reservedip IPRéservée AdresseMAC

Paramètres
IPRéservée
Obligatoire. Spécifie la réservation de l'adresse IP à supprimer de l'étendue actuelle.

AdresseMAC
Obligatoire. Spécifie la chaîne d'adresse MAC (Media Access Control) ou de matériel physique pour laquelle l'adresse IP a été réservée.

Exemples

Dans l'exemple ci-dessous, la commande supprime de l'étendue actuelle la réservation d'adresse IP 10.2.1.32 pour l'adresse MAC 08002B30369B.

delete reservedip 10.2.1.32 08002B30369B

delete reservedoptionvalue

Supprime une valeur d'option actuellement attribuée à un client réservé dans l'étendue actuelle.

Syntaxe

delete reservedoptionvalue IPRéservée CodeOption [User=NomUtilisateur] [vendor=NomFournisseur]

Paramètres
IPRéservée
Obligatoire. Spécifie l'adresse IP du client réservé.

CodeOption
Obligatoire. Spécifie le code unique du type d'option actuellement attribué au client réservé.

User= NomUtilisateur
Spécifie la classe utilisateur de laquelle vous souhaitez supprimer la valeur d'option. Si la balise est fournie alors qu'aucune valeur n'est spécifiée, c'est la classe utilisateur actuelle par défaut qui est utilisée.

vendor= NomFournisseur
Spécifie la classe fournisseur de laquelle vous souhaitez supprimer la valeur d'option. Si la balise est fournie alors qu'aucune valeur n'est spécifiée, c'est la classe fournisseur actuelle qui est utilisée.

Remarques
  • Les classes fournisseur et utilisateur sont prises en charge uniquement pour les serveurs DHCP exécutant Windows 2000 Server.

  • Pour modifier les paramètres par défaut actuels d'une classe non spécifiée utilisée avec cette commande, exécutez la commande set userclass ou set vendorclass.

Exemples

Dans l'exemple ci-dessous, la commande supprime de l'étendue actuelle la valeur actuellement définie de l'option identifiée par le code 18 pour l'adresse IP réservée 10.2.2.32.

delete reservedoptionvalue 10.2.2.32 18

dump

Transfère la configuration de l'étendue actuelle vers la fenêtre d'invite de commandes lorsque cette commande est exécutée dans l'environnement netsh.

Syntaxe

dump

Lorsqu'elle est exécutée à partir d'une invite de commandes ou dans un fichier de commandes, le résultat peut être enregistré dans un fichier texte. Si aucun paramètre n'est spécifié, la commande exporte la configuration de l'étendue actuelle vers la fenêtre d'invite de commandes.

Syntaxe

netsh dhcp server { NomServeur | AdresseIP } scope IDEtendue dump >[NomEtCheminFichier]

Paramètres
NomServeur | AdresseIP
Spécifie le nom ou l'adresse IP du serveur DHCP pour lequel la configuration de l'étendue est affichée.

IDEtendue
Obligatoire. Spécifie l'adresse IP de l'étendue pour laquelle la configuration est affichée.

NomEtCheminFichier
Spécifie à la fois l'emplacement où le fichier est enregistré et le nom du fichier de destination dans lequel la configuration de l'étendue est enregistrée. Si ce paramètre n'est pas spécifié, la configuration de l'étendue est exportée vers la fenêtre d'invite de commandes.

Exemples

La première commande, exécutée dans l'environnement netsh, transfère la configuration de l'étendue actuelle vers la fenêtre d'invite de commandes.

La deuxième commande, exécutée à partir de l'invite de commandes, exporte la configuration de l'étendue de serveur local 192.168.0.1 vers un fichier nommé Scopecfg.dmp dans le dossier réseau partagé \\Backup\Dhcp\.

dump

netsh dhcp server scope 192.168.1.0 dump > \\Backup\Dhcp\Scopecfg.dmp

initiate reconcile

Vérifie et rapproche l'étendue actuelle. Si aucun paramètre n'est utilisé, la commande vérifie les étendues, recherche les incohérences éventuelles mais ne résout pas celles qu'elle trouve dans la base de données.

Syntaxe

initiate reconcile [fix]

Paramètres
[fix]
Indique que la commande va résoudre, dans la mesure du possible, toutes les incohérences trouvées dans la base de données.

Exemples

Dans le premier exemple, la commande vérifie les étendues et recherche les incohérences.

Dans le deuxième exemple, la commande vérifie les étendues, recherche les incohérences et résout celles qu'elle trouve.

initiate reconcile

initiate reconcile fix

set comment

Définit le commentaire pour l'étendue actuelle. Si aucun paramètre n'est utilisé, set comment supprime la commande actuelle.

Syntaxe

set comment [NouveauCommentaire]

Paramètres
[NouveauCommentaire]
Spécifie une nouvelle châine de commentaire ou une chaîne modifiée pour l'étendue actuelle.

Exemples

Dans le premier exemple, la commande définit une chaîne de commentaire dépourvue d'espaces.

Dans le deuxième exemple, la commande définit une chaîne de commentaire comprenant des espaces.

set comment NouveauCommentaireSansEspace

set comment "Nouveau Commentaire Avec Espaces"

set name

Définit le nom de l'étendue actuelle.

Syntaxe

set name NouveauNom

Paramètres
NouveauNom
Obligatoire. Spécifie le nouveau nom de l'étendue.

Exemples

Dans le premier exemple, la commande définit un nom dépourvu d'espaces.

Dans le deuxième exemple, la commande définit un nom comprenant des espaces.

set name NouveauNomSansEspace

set name "Nouveau Nom Avec Espaces"

set optionvalue

Définit une valeur d'option pour l'étendue actuelle.

Syntaxe

set optionvalue CodeOption{BYTE | WORD | DWORD | STRING | IPADDRESS} [user=NomUtilisateur] [vendor=NomFournisseur] ValeurOption

Paramètres
CodeOption
Requis. Spécifie le code du type d'option dont la valeur doit être définie.

{BYTE | WORD | DWORD | STRING | IPADDRESS}
Requis. Spécifie le type de données du type d'option dont la valeur doit être définie.

user= NomUtilisateur
Spécifie la classe utilisateur. Si la balise est fournie alors qu'aucune valeur n'est spécifiée, c'est la classe utilisateur actuelle par défaut qui est utilisée.

vendor= NomFournisseur
Spécifie la classe fournisseur. Si la balise est fournie alors qu'aucune valeur n'est spécifiée, c'est la classe fournisseur par défaut qui est utilisée.

ValeurOption
Requis. Spécifie la valeur attribuée au type d'option spécifié dans CodeOption. Si le type d'option prend en charge un tableau contenant plus d'une châine numérique unique ou une valeur d'adresse IP, fournissez les valeurs supplémentaires, dans l'ordre de votre choix, à la fin de la commande ; chaque valeur doit être séparée par un espace.

Remarques
  • Les classes fournisseur et utilisateur sont prises en charge uniquement pour les serveurs DHCP exécutant Windows 2000 Server.

  • Pour modifier les paramètres par défaut actuels d'une classe non spécifiée utilisée avec cette commande, exécutez la commande set userclass ou set vendorclass.

Exemples

Dans le premier exemple, la commande définit la valeur du code d'option 003 pour répertorier les deux adresses IP du routeur (10.1.1.1 et 10.1.1.2).

Dans le deuxième exemple, la commande définit la valeur spécifiée dans le premier exemple pour l'appliquer uniquement aux clients de l'étendue identifiés comme membres de la classe fournisseur Fournisseur1 (classe précédemment définie sur le serveur avec ce type d'option spécifié pour son utilisation).

set optionvalue 003 IPADDRESS 10.1.1.1 10.1.1.2

set optionvalue 003 IPADDRESS vendor=Fournisseur1 10.1.1.1 10.1.1.2

set reservedoptionvalue

Définit la valeur d'une option pour la réservation d'une adresse IP dans l'étendue actuelle.

Syntaxe

set reservedoptionvalue IPRéservée CodeOption {BYTE | WORD | DWORD | STRING | IPADDRESS} [user=NomUtilisateur] [vendor=NomFournisseur] ValeurOption

Paramètres
IPRéservée
Obligatoire. Spécifie l'adresse IP réservée dont la valeur d'option doit être définie.

CodeOption
Requis. Spécifie le code du type d'option dont la valeur doit être définie.

{BYTE | WORD | DWORD | STRING | IPADDRESS}
Requis. Spécifie le type de données du type d'option dont la valeur doit être définie.

user= NomUtilisateur
Spécifie la classe utilisateur actuelle par défaut ou la classe spécifiée sous NomUtilisateur. Si la balise est fournie alors qu'aucune valeur n'est spécifiée, c'est la classe utilisateur actuelle par défaut qui est utilisée.

vendor= NomFournisseur
Spécifie la classe fournisseur actuelle par défaut ou la classe spécifiée sous NomFournisseur. Si la balise est fournie alors qu'aucune valeur n'est spécifiée, c'est la classe fournisseur actuelle par défaut qui est utilisée.

ValeurOption
Requis. Spécifie la valeur attribuée au type d'option spécifié dans CodeOption. Si le type d'option prend en charge un tableau contenant plus d'une châine numérique unique ou une valeur d'adresse IP, fournissez les valeurs supplémentaires, dans l'ordre de votre choix, à la fin de la commande ; chaque valeur doit être séparée par un espace.

Remarques
  • Les classes fournisseur et utilisateur sont prises en charge uniquement pour les serveurs DHCP exécutant Windows 2000 Server.

  • Pour modifier les paramètres par défaut actuels d'une classe non spécifiée utilisée avec cette commande, exécutez la commande set userclass ou set vendorclass.

Exemples

Dans l'exemple ci-dessous, la commande définit la valeur de l'option du routeur (code 003) pour l'adresse IP 10.1.1.50 du client réservé dans l'étendue actuelle afin de définir les adresses IP 10.1.1.1 et 10.1.1.2 pour ses routeurs configurés (passerelles par défaut).

set reservedoptionvalue 10.1.1.50 003 IPADDRESS 10.1.1.1 10.1.1.2

set scope

Définit l'étendue à utiliser pour toute opération ultérieure.

Syntaxe

set scope AdresseÉtendue

Paramètres
AdresseÉtendue
Obligatoire. Spécifie l'adresse IP de l'étendue à utiliser lors d'opérations de commandes ultérieures.

Exemples

Dans l'exemple ci-dessous, la commande définit l'adresse IP 10.2.2.0 comme étendue actuelle pour les opérations ultérieures.

set scope 10.2.2.0

set state

Active ou désactive l'état de l'étendue actuelle. Si aucun paramètre n'est utilisé, la commande active l'étendue.

Syntaxe

set state [{0 | 1 | 2 | 3}]

Paramètres
{0 | 1 | 2 | 3}
Indique l'état de l'étendue : 0 désactive l'étendue, 1 active l'étendue (comportement par défaut), 2 désactive l'étendue et la marque comme « commutée », 3 active l'étendue et la marque comme « commutée ».

Remarques
  • Les valeurs 2 et 3 sont généralement utilisées sur des réseaux commutés ou sur des réseaux dans lesquels plusieurs réseaux logiques sont hébergés sur un seul réseau physique.

Exemples

Dans le premier exemple, la commande active une étendue.

Dans le deuxième exemple, la commande désactive une étendue.

set state 1

set state 0

set superscope

Définit l'étendue globale à utiliser dans les opérations ultérieures.

Syntaxe

set superscope NomSuperÉtendue {0 | 1}

Paramètres
NomSuperÉtendue
Obligatoire. Spécifie le nom de l'étendue globale à inclure dans l'étendue actuelle. Le paramètre NomSuperÉtendue tient compte de la casse.

{0 | 1}
Obligatoire. Indique s'il faut activer ou désactiver l'état de l'étendue globale : 0 désactive l'étendue globale, 1 active l'étendue globale.

Exemples

Dans l'exemple ci-dessous, la commande ajoute l'étendue actuelle à l'étendue globale MaSuperÉtendue et active cette dernière.

set superscope MaSuperÉtendue 1

show clients

Affiche tous les clients de version 4 disponibles pour l'étendue actuelle. Si aucun paramètre n'est utilisé, cette commande affiche pour chaque client les informations suivantes : adresse IP, masque de sous-réseau, identificateur unique, expiration du bail et type de données.

Syntaxe

show clients[{0 | 1}]

Paramètres
{0 | 1}
Indique le niveau de détail des données en sortie : 0 affiche pour chaque client les informations suivantes : adresse IP, masque de sous-réseau, identificateur unique, expiration du bail et type de données (par défaut) ; 1 affiche toutes les informations fournies par la valeur 0 ainsi que le nom complet du domaine de chaque client.

Remarques
  • Pour afficher correctement les données en sortie de cette commande, augmentez la largeur de la fenêtre de commande jusqu'à 95 caractères au moins.

show clientsv5

Affiche tous les clients de version 5 disponibles pour l'étendue actuelle. Si aucun paramètre n'est utilisé, cette commande affiche pour chaque client les informations suivantes : adresse IP, masque de sous-réseau, identificateur unique, expiration du bail et type de données.

Syntaxe

show clientsv5[{0 | 1}]

Paramètres
{0 | 1}
Indique le niveau de détail des données en sortie : 0 affiche pour chaque client les informations suivantes : adresse IP, masque de sous-réseau, identificateur unique, expiration du bail et type de données (par défaut) ; 1 affiche toutes les informations fournies par la valeur 0 ainsi que le nom complet du domaine de chaque client.

Remarques
  • Pour afficher correctement les données en sortie de cette commande, augmentez la largeur de la fenêtre de commande jusqu'à 95 caractères au moins.

show excluderange

Affiche toutes les plages d'exclusion actuellement définies pour les adresses IP de l'étendue actuelle.

Syntaxe

show excluderange

Paramètres
aucun.
 

Remarques
  • Utilisez d'autres commandes de niveau d'étendue pour ajouter et supprimer des plages d'exclusion.

show iprange

Affiche toutes les plages d'adresses disponibles dans l'étendue actuelle.

Syntaxe

show iprange

Paramètres
Aucun
 

show optionvalue

Affiche toutes les valeurs d'options définies pour l'étendue actuelle. Si aucun paramètre n'est utilisé, cette commande utilise les classes utilisateur et fournisseur actuelles par défaut.

Syntaxe

show optionvalue[user=NomUtilisateur] [vendor=NomFournisseur]

Paramètres
user= NomUtilisateur
Indique que les options définies pour la classe utilisateur spécifiée s'affichent. Si la balise est fournie alors qu'aucune valeur n'est spécifiée, c'est la classe utilisateur actuelle par défaut qui est utilisée.

vendor= NomFournisseur
Indique que les options définies pour la classe fournisseur spécifiée s'affichent. Si la balise est fournie alors qu'aucune valeur n'est spécifiée, c'est la classe fournisseur actuelle par défaut qui est utilisée.

Remarques
  • Les classes fournisseur et utilisateur sont prises en charge uniquement pour les serveurs DHCP exécutant Windows 2000 Server.

  • Pour modifier les paramètres par défaut actuels d'une classe non spécifiée utilisée avec cette commande, exécutez la commande set userclass ou set vendorclass.

Exemples

Dans l'exemple ci-dessous, la commande affiche toutes les options et les valeurs définies pour la classe Ma Classe Utilisateur définie par l'utilisateur dans l'étendue actuelle.

show optionvalue user="Ma Classe Utilisateur"

show reservedip

Affiche toutes les adresses IP actuellement réservées pour l'étendue en cours.

Syntaxe

show reservedip

Paramètres
Aucun
 

show reservedoptionvalue

Affiche toutes les valeurs d'options actuellement définies pour une adresse IP de client réservée dans l'étendue actuelle.

Syntaxe

show reservedoptionvalue IPRéservée[user=NomUtilisateur] [vendor=NomFournisseur]

Paramètres
IPRéservée
Obligatoire. Spécifie la réservation de l'adresse IP pour laquelle les options actuellement attribuées doivent s'afficher.

user= NomUtilisateur
Indique que les options définies pour la classe utilisateur spécifiée s'affichent. Si la balise est fournie alors qu'aucune valeur n'est spécifiée, c'est la classe utilisateur actuelle par défaut qui est utilisée.

vendor= NomFournisseur
Indique que les options définies pour la classe fournisseur spécifiée s'affichent. Si la balise est fournie alors qu'aucune valeur n'est spécifiée, c'est la classe fournisseur actuelle par défaut qui est utilisée.

Remarques
  • Les classes fournisseur et utilisateur sont prises en charge uniquement pour les serveurs DHCP exécutant Windows 2000 Server.

  • Pour modifier les paramètres par défaut actuels d'une classe non spécifiée utilisée avec cette commande, exécutez la commande set userclass ou set vendorclass.

Exemples

Dans l'exemple ci-dessous, la commande affiche les valeurs d'options définies pour l'adresse IP réservée 10.2.2.100 dans l'étendue actuelle.

show reservedoptionvalue 10.2.2.100

show scope

Affiche les informations de l'étendue actuelle.

Syntaxe

show scope

Paramètres
Aucun
 

show state

Affiche l'état de l'étendue actuelle (actif ou inactif).

Syntaxe

show state

Paramètres
Aucun
 

Étendue de multidiffusion du serveur Netsh DHCP

Les commandes suivantes sont exécutables à l'invite de commandes dhcp server mscope> ayant pour racine l'environnement netsh.

Cliquez sur une commande pour en afficher la syntaxe :

add excluderange

Ajoute une plage d'adresses exclues à l'étendue de multidiffusion actuelle.

Syntaxe

add excluderange IPDébut IPFin

Paramètres
IPDébut
Requis. Spécifie l'adresse IP qui commence la plage d'exclusion.

IPFin
Requis. Spécifie l'adresse IP qui termine la plage d'exclusion.

Remarques
  • La plage d'exclusion doit être une sous-plage de la plage d'adresses globale de l'étendue.

Exemples

Dans l'exemple ci-dessous, la commande ajoute une plage d'exclusion commençant à 224.2.2.10 et se terminant à 224.2.2.20 à la plage de distribution de l'étendue de multidiffusion actuelle.

add excluderange 224.2.2.10 224.2.2.20

add iprange

Ajoute une plage d'adresses IP à l'étendue de multidiffusion actuelle.

Syntaxe

add iprange IPDébut IPFin

Paramètres
IPDébut
Requis. Spécifie l'adresse IP qui commence la plage.

IPFin
Requis. Spécifie l'adresse IP qui termine la plage.

Remarques
  • La plage doit être comprise dans l'intervalle admis pour les adresses IP de multidiffusion (de 224.0.0.0 à 239.255.255.255).

Exemples

Dans l'exemple ci-dessous, la commande ajoute la plage d'adresse IP 224.2.2.10 à 224.2.2.20 à la plage de distribution de l'étendue de multidiffusion.

add iprange 224.2.2.10 224.2.2.20

delete excluderange

Supprime une plage d'exclusion d'adresses IP précédemment exclues dans l'étendue de multidiffusion actuelle.

Syntaxe

delete excluderange IPDébut IPFin

Paramètres
IPDébut
Requis. Spécifie l'adresse IP qui commence la plage d'exclusion.

IPFin
Requis. Spécifie l'adresse IP qui termine la plage d'exclusion.

Exemples

Dans l'exemple ci-dessous, la commande supprime une exclusion de l'étendue de multidiffusion dans une plage d'adresses IP commençant à 224.2.2.10 et se terminant à 224.2.2.20.

delete excluderange 224.2.2.10 224.2.2.20

delete iprange

Supprime une plage d'adresses IP de l'étendue de multidiffusion actuelle.

Syntaxe

delete iprange IPDébut IPFin

Paramètres
IPDébut
Requis. Spécifie l'adresse IP qui commence la plage à supprimer.

IPFin
Requis. Spécifie l'adresse IP qui termine la plage à supprimer.

Exemples

Dans l'exemple ci-dessous, la commande ajoute la plage d'adresses IP 224.2.2.10 à 224.2.2.20 à la plage globale de toute l'étendue de multidiffusion.

delete iprange 224.2.2.10 224.2.2.20

dump

Transfère la configuration de l'étendue multidiffusion actuelle vers la fenêtre d'invite de commandes lorsque cette commande est exécutée dans l'environnement netsh.

Syntaxe

dump

Lorsqu'elle est exécutée à partir d'une invite de commandes ou dans un fichier de commandes, le résultat peut être enregistré dans un fichier texte. Si aucun paramètre n'est spécifié, la commande exporte la configuration de l'étendue multidiffusion actuelle vers la fenêtre d'invite de commandes.

Syntaxe

netsh dhcp server [ NomServeur | AdresseIP ] mscope IDEtendueM dump >[NomEtCheminFichier]

Paramètres
NomServeur | AdresseIP
Spécifie le nom ou l'adresse IP du serveur DHCP pour lequel la configuration de l'étendue est affichée.

IDEtendueM
Obligatoire. Spécifie le nom de l'étendue multidiffusion pour laquelle la configuration est affichée.

NomEtCheminFichier
Spécifie à la fois l'emplacement où le fichier est enregistré et le nom du fichier de destination dans lequel la configuration de l'étendue multidiffusion est enregistrée. Si ce paramètre n'est pas spécifié, la configuration de l'étendue est exportée vers la fenêtre d'invite de commandes.

Exemples

La première commande, exécutée dans l'environnement netsh, transfère la configuration de l'étendue multidiffusion actuelle vers la fenêtre d'invite de commandes.

La deuxième commande, exécutée à partir de l'invite de commandes, exporte la configuration de l'étendue multidiffusion de serveur local TestMscope vers le fichier Mscopecfg.dmp dans le dossier réseau partagé \\Backup\Dhcp\.

dump

netsh dhcp server mscope TestMscope dump > \\Backup\Dhcp\Mscopecfg.dmp

initiate reconcile

Vérifie et rapproche l'étendue de multidiffusion actuelle.

Syntaxe

initiate reconcile

Paramètres
aucun.
 

Remarques
  • Cette commande vérifie l'intégrité de l'étendue de multidiffusion actuelle en comparant le contenu de la base de données du serveur avec une copie mise en miroir des mêmes informations dans le registre Windows. Si le système détecte des incohérences, elles sont automatiquement résolues sur la base de ces informations dupliquées du Registre. Toute incohérence trouvée fait automatiquement l'objet d'une tentative de résolution.

set comment

Définit le commentaire de l'étendue de multidiffusion actuelle.

Syntaxe

set comment NouveauCommentaire

Paramètres
NouveauCommentaire
Obligatoire. Spécifie le nouveau commentaire ou le commentaire révisé de l'étendue de multidiffusion.

Exemples

Dans le premier exemple, la commande modifie le commentaire de l'étendue de multidiffusion et le remplace par un nouveau commentaire dépourvu d'espaces.

Dans le deuxième exemple, la commande modifie le commentaire de l'étendue de multidiffusion et le remplace par un nouveau commentaire comprenant des espaces.

set comment NouveauCommentaireSansEspace

set comment "Nouveau Commentaire Avec Espaces"

set lease

Définit la durée de bail des adresses IP de l'étendue de multidiffusion.

Syntaxe

set lease Durée

Paramètres
Durée
Obligatoire. Spécifie la durée du bail des clients de l'étendue de multidiffusion. La valeur -1 permet de définir le bail de l'adresse IP pour une durée illimitée ou infinie.

Exemples

Dans l'exemple ci-dessous, la commande définit la durée du bail des clients de l'étendue de multidiffusion à 691 200 secondes (huit jours).

set lease 691200

set mscope

Définit l'étendue de multidiffusion à utiliser dans les opérations ultérieures.

Syntaxe

set mscope NouveauNom

Paramètres
NouveauNom
Obligatoire. Spécifie le nom de l'étendue de multidiffusion supposée remplacer le contexte de la commande. Le paramètre NouveauNom tient compte de la casse.

Remarques
  • Cette commande modifie le contexte de l'invite de commandes netsh dhcp server mscope> en remplaçant une étendue de multidiffusion par une autre.

  • Elle ne permet pas de renommer l'étendue de multidiffusion actuelle. Pour changer le nom de l'étendue, utilisez la commande set name.

Exemples

Dans le premier exemple, la commande remplace le contexte de commande par une étendue de multidiffusion intitulée MonÉtendueMultidiffusion. Notez que le nom de l'étendue de multidiffusion ne contient aucun espace.

Dans le deuxième exemple, la commande remplace le contexte de commande par une étendue de multidiffusion intitulée Mon Étendue Multidiffusion. Notez que, dans ce cas, le nom de l'étendue de multidiffusion contient des espaces.

set mscope MonÉtendueMultidiffusion

set mscope "Mon Étendue Multidiffusion"

set name

Modifie le nom de l'étendue de multidiffusion actuelle.

Syntaxe

set name NouveauNom

Paramètres
NouveauNom
Obligatoire. Spécifie un nouveau nom pour l'étendue de multidiffusion actuelle.

Exemples

Dans le premier exemple, la commande définit pour l'étendue de multidiffusion actuelle un nouveau nom dépourvu d'espaces.

Dans le deuxième exemple, la commande définit pour l'étendue de multidiffusion actuelle un nouveau nom comprenant des espaces.

set name NouveauNomSansEspace

set name "Nouveau Nom Avec Espaces"

set state

Active ou désactive l'état de l'étendue de multidiffusion actuelle.

Syntaxe

set state {0 | 1}

Paramètres
{0 | 1}
Obligatoire. Définit l'état de l'étendue de multidiffusion actuelle : 0 désactive l'étendue de multidiffusion actuelle, 1 l'active.

Exemples

Dans le premier exemple, la commande active l'étendue de multidiffusion actuelle.

Dans le deuxième exemple, la commande désactive l'étendue de multidiffusion actuelle.

set state 1

set state 0

set ttl

Définit la durée de vie (TTL) de l'étendue de multidiffusion actuelle.

Syntaxe

set ttl TTL

Paramètres
TTL
Obligatoire. Spécifie la valeur de durée de vie (TTL). La valeur correcte pour ce paramètre doit être un nombre compris entre 1 et 255.

Exemples

Dans l'exemple ci-dessous, la commande définit la valeur de durée de vie de l'étendue de multidiffusion actuelle à 32.

set ttl 32

show clients

Affiche tous les clients disponibles pour l'étendue de multidiffusion actuelle.

Syntaxe

show clients

Paramètres
aucun.
 

Remarques
  • Pour afficher correctement les données en sortie de cette commande, augmentez la largeur de la fenêtre de commande jusqu'à 95 caractères au moins.

show excluderange

Affiche toutes les plages d'adresses IP actuellement exclues de l'étendue de multidiffusion actuelle.

Syntaxe

show excluderange

Paramètres
aucun.
 

Remarques
  • Si aucune plage d'exclusion n'a été au préalable définie pour l'étendue, cette commande génère une liste vide.

show iprange

Affiche toutes les plages d'adresses IP disponibles pour l'étendue de multidiffusion actuelle.

Syntaxe

show iprange

Paramètres
Aucun
 

show lease

Affiche les paramètres actuels de durée de bail pour l'étendue de multidiffusion en cours.

Syntaxe

show lease

Paramètres
Aucun
 

show mibinfo

Affiche les informations MIB (Management Information Base) de l'étendue de multidiffusion actuelle.

Syntaxe

show mibinfo

Paramètres
Aucun
 

show mscope

Affiche les informations de l'étendue de multidiffusion actuelle.

Syntaxe

show mscope

Paramètres
Aucun
 

show state

Affiche l'état de l'étendue de multidiffusion actuelle.

Syntaxe

show state

Paramètres
Aucun
 

show ttl

Affiche la durée de vie (TTL) de l'étendue de multidiffusion actuelle.

Syntaxe

show ttl

Paramètres
Aucun
 

Légende de mise en forme

 

Mise en forme Signification

Italique

Informations que l'utilisateur doit fournir

Gras

Éléments que l'utilisateur doit taper tels qu'ils sont indiqués

Points de suspension (...)

Paramètre pouvant être répété plusieurs fois dans une ligne de commande

Entre crochets ([])

Éléments facultatifs

Entre accolades ({}), avec séparation des options par une barre verticale (|). Exemple : {pair|impair}

Ensemble d'options parmi lesquelles l'utilisateur doit en choisir une seule

Police Courier

Code ou données de programme

Voir aussi

Cela vous a-t-il été utile ?
(1500 caractères restants)
Merci pour vos suggestions.

Ajouts de la communauté

Afficher:
© 2014 Microsoft