Exporter (0) Imprimer
Développer tout
10 sur 13 ont trouvé cela utile - Évaluez ce sujet

Configuration des réseaux virtuels

Mis à jour: décembre 2010

S'applique à: Windows Server 2008, Windows Server 2008 R2

Cette section décrit les bases du réseau virtuel dans Hyper-V ainsi que les différents types de réseaux virtuels que vous pouvez configurer. Les gestions réseau dans Hyper-V et Virtual Server 2005 sont différentes, et ces différences seront également traitées. Avant de configurer un réseau virtuel, vous devez déterminer la conception et le type de réseau virtuel à utiliser. Vous devez tenir compte du fait que Hyper-V ne prend pas en charge les réseaux sans fil.

Pour des instructions pas à pas sur la configuration d’un réseau virtuel, voir Guide pas à pas de mise en route d’Hyper-V (http://go.microsoft.com/fwlink/?LinkID=119207).

Types de réseau virtuel

Vous pouvez créer des réseaux virtuels sur le serveur exécutant Hyper-V et définir diverses topologies réseau pour les ordinateurs virtuels et le serveur de virtualisation. À l’aide du Gestionnaire de réseau virtuel (via le Gestionnaire Hyper-V), vous pouvez choisir entre trois types de réseaux virtuels.

  • Réseaux virtuels externes. Utilisez ce type de réseau pour permettre aux ordinateurs virtuels de communiquer avec les serveurs externes et le système d’exploitation de gestion (aussi nommé la partition parente). Il permet également aux ordinateurs virtuels situés sur le même serveur physique de communiquer entre eux.

  • Réseaux virtuels internes. Utilisez ce type de réseau pour autoriser les communications entre les ordinateurs virtuels situés sur le même serveur physique ainsi qu’entre les ordinateurs virtuels et le système d’exploitation de gestion. Un réseau virtuel interne est un réseau virtuel qui n’est pas lié à une carte réseau physique. Il est généralement utilisé pour créer un environnement de test dans lequel vous devez vous connecter aux ordinateurs virtuels depuis le système d’exploitation de gestion.

  • Réseaux virtuels privés. Utilisez ce type de réseau pour autoriser les communications uniquement entre ordinateurs virtuels situés sur le même serveur physique. Un réseau virtuel privé est un réseau virtuel sans carte réseau physique dans le système d’exploitation de gestion. Ces réseaux sont généralement utilisés pour isoler des ordinateurs virtuels du trafic réseau dans le système d’exploitation de gestion et dans les réseaux externes.

Bases du réseau virtuel

Si Hyper-V vous permet de configurer des environnements de réseau virtuel complexes, les concepts de base des réseaux virtuels sont simples. Pour une simple configuration de réseau virtuel, nous vous recommandons de disposer d’au moins deux cartes réseau sur le serveur exécutant Hyper-V: une carte réseau dédiée à l’ordinateur virtuel pour la gestion à distance et une ou deux cartes réseau dédiées aux ordinateurs virtuels. Si vous exécutez un logiciel d’initiateur iSCSI pour le stockage sur disque dur virtuel, nous vous recommandons d’utiliser des cartes réseau supplémentaires dans le système d’exploitation de gestion. Le système d’exploitation de gestion est une partition qui appelle l’hyperviseur Windows pour demander la création de nouvelles partitions. Il ne peut y avoir qu’un système d’exploitation de gestion. Pour plus d’informations sur la stratégie de récupération et de sauvegarde d’un environnement de serveur virtualisé, voir Planification de la sauvegarde.

Lorsque vous ajoutez le rôle Hyper-V pendant une installation complète de Windows Server 2008, vous avez la possibilité de configurer un ou plusieurs réseaux virtuels.

noteRemarque
Cette option n’est pas disponible lorsque vous effectuez une installation Server Core de Windows Server 2008. Les cartes réseau virtuelles peuvent être renommées pour indiquer leur affectation à un ordinateur physique ou à des ordinateurs virtuels.

Lorsque vous installez Hyper-V et créez un réseau virtuel externe, le système d’exploitation de gestion utilise une carte réseau virtuelle pour se connecter au réseau physique. Les connexions réseau sont constituées de la carte réseau d’origine et de la nouvelle carte réseau virtuelle. La carte réseau physique d’origine n’est lié à rien. Cependant, tous les protocoles standard et les services sont liés à la carte réseau virtuelle.

Hyper-V lie le protocole de service de réseau virtuel à une carte réseau physique lorsqu’un réseau virtuel externe est créé. Notez que la connectivité réseau externe est temporairement interrompue lorsqu’un réseau virtuel externe est créé ou supprimé.

Une fois créé, un réseau virtuel fonctionne comme un réseau physique à la différence que le commutateur est logiciel et que les ports peuvent être ajoutés ou supprimés dynamiquement selon les besoins.

Dès qu’un réseau virtuel est configuré, le routage de l’ensemble du trafic réseau se fait via le commutateur virtuel. C'est pour cette raison que nous vous recommandons d’utiliser au moins une carte réseau physique supplémentaire pour la gestion du trafic réseau. Le commutateur virtuel fonctionne de la même façon qu’un commutateur physique et achemine le trafic réseau par le réseau virtuel vers sa destination. L’image suivante est un exemple de réseau virtuel externe.

Pour les réseaux virtuels internes, seules les communications entre les ordinateurs virtuels situés sur le même serveur et entre les ordinateurs virtuels et le système d’exploitation de gestion sont autorisées. L’image suivante est un exemple de réseau virtuel interne.

Utilisez un réseau virtuel privé pour autoriser les communications uniquement entre les ordinateurs virtuels situés sur le même serveur physique. L’image suivante est un exemple de réseau virtuel privé.

Réseau et ordinateurs virtuels

Dans Hyper-V, les ordinateurs virtuels créés sont connectés à un réseau virtuel à l’aide d’une carte réseau virtuelle. Deux types de carte réseau sont disponibles pour Hyper-V: une carte réseau et une carte réseau héritée. Pour que la carte réseau fonctionne, les services d’intégration doivent être installés, ce qui se fait lors de l’installation de Hyper-V. Si les services d’intégration ne peuvent pas être installés à cause de la version du système d’exploitation, la carte réseau ne peut pas être utilisée. Vous devrez alors utiliser une carte réseau héritée qui émule une carte Fast Ethernet PCI à base de Intel 21140 et fonctionne sans nécessiter l’installation d’un pilote d’ordinateur virtuel. Une carte réseau héritée prend également en charge les installations réseau car elle est capable de démarrer dans l’environnement PXE (Pre-Boot Execution Environment). La carte réseau héritée est également nécessaire si un ordinateur virtuel doit être démarré depuis un réseau. Vous devrez désactiver la carte réseau après le démarrage de l’environnement PXE.

L’ordinateur virtuel est connecté logiquement à un port sur le réseau virtuel. Pour qu’une application réseau sur l’ordinateur virtuel se connecte en externe, elle doit d’abord être acheminée via la carte réseau virtuelle vers un port virtuel sur le réseau virtuel externe auquel l’ordinateur virtuel est connecté. Le paquet réseau est ensuite dirigé vers la carte réseau physique, puis vers le réseau physique externe.

Pour que l’ordinateur virtuel communique avec le système d’exploitation de gestion, vous avez le choix entre deux options. La première est d’acheminer le paquet réseau via la carte réseau physique, puis vers le réseau physique, pour ensuite renvoyer le paquet vers le serveur exécutant Hyper-V à l’aide de la seconde carte réseau physique. La seconde option est d’acheminer le paquet réseau via le réseau virtuel, ce qui est plus efficace. Le choix de l’option est effectué par le réseau virtuel. Il comprend un algorithme d’apprentissage qui détermine vers quel port il est plus efficace d’acheminer le trafic, puis envoie le paquet réseau vers ce port. Tant que le réseau virtuel n’a pas effectué cette opération, les paquets réseau sont envoyés vers tous les ports virtuels.

Configuration de réseaux locaux virtuels (VLAN)

Hyper-V prend en charge les réseaux locaux virtuels (VLAN). Ce faisant, une configuration VLAN étant logicielle, les ordinateurs peuvent aisément être déplacés et conserver leurs configurations réseau. Pour chaque carte réseau virtuelle connectée à un ordinateur virtuel, vous pouvez configurer un numéro d’identification de réseau local virtuel pour l’ordinateur virtuel. Le matériel suivant est nécessaire pour configurer les réseaux locaux virtuels :

  • une carte réseau physique prenant en charge les réseaux locaux virtuels ;

  • une carte réseau physique prenant en charge les paquets réseau avec des numéros d’identification de réseau local virtuel déjà appliqués.

Sur le système d’exploitation de gestion, vous devrez configurer le réseau virtuel pour autoriser le trafic réseau sur le port physique. Cela vaut pour les numéros d’identification de réseau local virtuel que vous souhaitez utiliser en interne avec des ordinateurs virtuels. Ensuite, vous devrez configurer l’ordinateur virtuel pour spécifier le réseau local virtuel que l’ordinateur virtuel utilisera pour toutes les communications réseau.

Deux modes permettent de configurer un réseau local virtuel : le mode d’accès et le mode trunk. En mode d’accès, le port externe du réseau virtuel est restreint à un seul numéro d’identification de réseau local virtuel dans l’interface utilisateur. Vous pouvez avoir plusieurs réseaux locaux virtuels en utilisant WMI. Utilisez le mode d’accès lorsque la carte réseau physique est connectée au port sur le commutateur du réseau physique qui est également en mode d’accès. Pour donner un accès externe à un ordinateur virtuel sur le réseau virtuel en mode d’accès, vous devez configurer l’ordinateur virtuel pour qu’il utilise le même numéro d’identification de réseau local virtuel qui est configuré dans le mode d’accès du réseau virtuel. Le mode trunk permet à plusieurs numéros d’identification de réseau local virtuel de partager la connexion entre la carte réseau physique et le réseau physique. Pour donner aux ordinateurs virtuels un accès externe sur le réseau virtuel à plusieurs réseaux locaux virtuels, vous devez configurer le port du réseau physique pour qu’il soit en mode trunk. Vous devez également connaître les réseaux locaux virtuels utilisés et tous les numéros d’identification de réseau local virtuel utilisés par les ordinateurs virtuels pris en charge par le réseau virtuel.

Pour autoriser Hyper-V à utiliser un réseau local virtuel

  1. Ouvrez le Gestionnaire Hyper-V.

  2. Dans le menu Actions, cliquez sur Gestionnaire de réseau virtuel.

  3. Sélectionnez le réseau virtuel à éditer, puis dans le volet droit, cochez l’option Activer l’identification LAN virtuelle.

  4. Définissez un numéro d’identification de réseau local virtuel. Ce numéro sera utilisé pour tout le trafic du système d’exploitation de gestion passant par la carte réseau.

Pour autoriser un ordinateur virtuel à utiliser un réseau local virtuel

  1. Ouvrez le Gestionnaire Hyper-V.

  2. Dans le volet des résultats, sous Ordinateurs virtuels, sélectionnez l’ordinateur virtuel à configurer pour qu’il utilise un réseau local virtuel.

  3. Dans le volet Action, sous le nom de l’ordinateur virtuel, cliquez sur Paramètres.

  4. Sous Matériel, sélectionnez la carte réseau virtuelle connectée au réseau virtuel externe.

  5. Dans le volet droit, sélectionnez Activer l’identification LAN virtuelle, puis entrez le numéro d’identification du réseau local virtuel que vous prévoyez d’utiliser.

Si vous voulez que l’ordinateur virtuel communique à l’aide de réseaux locaux virtuels supplémentaires, connectez les cartes réseau supplémentaires au réseau virtuel approprié, puis affectez le numéro d’identification du réseau local virtuel. Assurez-vous de configurer les adresses IP correctement et que le trafic que vous souhaitez faire acheminer par le réseau local virtuel utilise également l’adresse IP correcte.

Cela vous a-t-il été utile ?
(1500 caractères restants)
Merci pour vos suggestions.

Ajouts de la communauté

AJOUTER
Afficher:
© 2014 Microsoft. Tous droits réservés.