Exporter (0) Imprimer
Développer tout
Ce sujet n'a pas encore été évalué - Évaluez ce sujet

Résolution des problèmes d'opérations de l'agent

Mis à jour: juin 2010

S'applique à: Windows Server 2008, Windows Server 2008 R2

S'applique à : Outil de migration Active Directory 3.1 (ADMT 3.1) et ADMT 3.2

Je reçois un message d'erreur m'indiquant que l'Outil de migration Active Directory (ADMT) n'a pas pu vérifier l'audit et TcpipClientSupport sur les domaines

Cause : l'agent est réparti et les informations d'identification ne sont pas valides ou l'environnement de migration n'est pas configuré correctement.

Solution : un agent est réparti sur un ordinateur distant qui utilise les informations d'identification du compte utilisé pour exécuter ADMT. Une fois installé sur l'ordinateur distant, l'agent est exécuté sous le compte Système local. Les informations d'identification que vous fournissez à l'Assistant avant que l'agent soit réparti sur l'ordinateur distant sont utilisées pour écrire les résultats sur un partage créé sur l'ordinateur sur lequel ADMT est exécuté. L'agent doit disposer des droits nécessaires pour ouvrir une session localement sur l'ordinateur distant, et s'il est utilisé pour effectuer la migration d'ordinateurs, il doit disposer des droits d'administration dans le domaine source et être un administrateur local sur toutes les stations de travail.

Pour vous assurer que vous disposez des informations d'identification correctes, créez des relations d'approbation afin que les domaines source et cible s'approuvent mutuellement. Ajoutez le groupe Admins du domaine du domaine cible (cible\Admins du domaine) au groupe Administrateurs prédéfini du domaine source (source\Administrateurs). Ouvrez une session à l'aide du compte cible\Admins du domaine et fournissez des informations d'identification pour le compte source\Administrateurs lorsque le système vous le demande. Cette opération vous permet d'obtenir les autorisations d'administration sur les domaines source et cible.

Les opérations de répartition de l'agent échouent en raison de conflits d'informations d'identification

Cause : vous disposez d'une connexion active, par exemple un lecteur mappé ou une imprimante, à un ordinateur sur lequel un agent est en cours d'installation. L'opération de répartition échoue car les informations d'identification de l'installation de l'agent sont en conflit avec les informations d'identification existantes.

Solution : supprimez les connexions actives entre l'ordinateur qui exécute ADMT et l'ordinateur sur lequel l'agent est réparti.

Lorsque j'essaie d'afficher les résultats d'une opération de l'agent distant, je reçois le message d'erreur suivant : « Impossible d'ouvrir le fichier \\Nom_ordinateur\(%SystemRoot%)$\temp\dctlog.txt ».

Cause : le partage administratif par défaut du volume système de l'ordinateur sur lequel l'agent a été réparti n'est pas activé.

Dans la mesure où le partage par défaut n'est pas activé, ADMT ne peut pas lire le fichier journal.

Solution : réactivez le partage par défaut du volume système.

Lors de la génération de rapports, je reçois l'erreur IDispatch 3107

Cause : cette erreur peut se produire lorsque l'analyse de l'agent est fermée avant que tous les agents aient fini d'écrire leurs résultats dans la base de données des rapports d'ADMT.

Solution : pour éviter ce problème, attendez que tous les agents aient terminé leurs tâches avant de fermer l'analyse de l'agent.

J'ai besoin de connaître les protocoles et ports qu'ADMT utilise pour établir une communication de la console avec les contrôleurs de domaine, ainsi que les agents ADMT exécutés sur les stations de travail

Cause : lorsque vous exécutez ADMT dans des environnements disposant d'un pare-feu, vous devez configurer des exceptions au niveau des ports du pare-feu pour prendre en charge le trafic ADMT sur le réseau.

Solution : la console ADMT utilise le port 389 LDAP (Lightweight Directory Access Protocol) pour communiquer avec les contrôleurs de domaine et RPC (Remote Procedure Call) pour communiquer avec les agents ADMT. Pour la communication RPC, vous pouvez utiliser n'importe quel port RPC disponible dans la plage comprise entre 1024 et 5000. Pour plus d'informations, voir l'article 836429 de la Base de connaissances Microsoft (http://go.microsoft.com/fwlink/?LinkId=122010).

Pourquoi les fichiers générés par ADMT pour le déploiement de l'agent ne sont-ils pas supprimés après utilisation ?

Les fichiers générés sur les ordinateurs clients sur lesquels le service de l'agent ADMT a été exécuté pour la traduction de la sécurité des groupes locaux sont situés dans %windir%\onepointdomainagent.

Vous pouvez conserver les fichiers à cet emplacement après le redémarrage pour les raisons suivantes :

  • si ADMT est toujours installé sur l'ordinateur.

  • si, une fois ADMT supprimé de l'ordinateur, vous n'exécutez pas de nettoyage du Registre pour supprimer les entrées du chemin HKLM\Software\Microsoft\ADMT.

  • si vous redémarrez l'ordinateur sans attendre la fin des processus de l'agent ADMT. Pour vérifier que les processus ADMT sont terminés, vous pouvez utiliser le Gestionnaire des tâches pour vérifier que ADMTAgnt.exe et DctAgentServices.exe ne sont plus spécifiés sous l'onglet Processus. Si un des processus est toujours indiqué, utilisez le Gestionnaire des tâches pour le terminer avant d'effectuer un redémarrage.

Cela vous a-t-il été utile ?
(1500 caractères restants)
Merci pour vos suggestions.

Ajouts de la communauté

AJOUTER
Afficher:
© 2014 Microsoft. Tous droits réservés.