Exporter (0) Imprimer
Développer tout

Nouveautés de Windows PowerShell

Mis à jour: janvier 2009

S'applique à: Windows 7

Windows PowerShell™ est un nouvel interpréteur de ligne de commande et un nouveau langage de script, conçu tout spécialement pour l’administration système. Créé à partir de Microsoft .NET Framework, Windows PowerShell aide les professionnels de l’informatique à contrôler et à automatiser l’administration du système d’exploitation Windows et des applications s’exécutant sous Windows.

Les outils de commande simples de Windows PowerShell, nommés applets de commande, permettent de gérer les ordinateurs de l’entreprise à partir de la ligne de commande.Windows PowerShell Les fournisseurs vous donnent la possibilité d’accéder aux magasins de données, tels que le Registre et le magasin de certificats, aussi facilement qu’au système de fichiers. De plus, Windows PowerShell assure la prise en charge complète de la totalité des classes WMI (Windows Management Instrumentation).

Windows PowerShell est totalement extensible. Vous pouvez écrire vos propres applets de commande, fournisseurs, fonctions et scripts et les regrouper en modules que vous pourrez partager avec d’autres utilisateurs.

Windows® 7 inclut Windows PowerShell 2.0. Il comprend également d’autres applets de commande, fournisseurs et outils que vous pouvez ajouter à Windows PowerShell pour utiliser et gérer d’autres technologies Windows telles que les services de domaine Active Directory®, chiffrement de lecteur BitLocker™ Windows®, l’objet Serveur DHCP, la stratégie de groupe, Services Bureau à distance et la Sauvegarde de Windows Server.

Nouveautés de Windows PowerShell

Windows PowerShell dans Windows 7 comprend les modifications suivantes :

  • Nouvelles applets de commande. Windows PowerShell comprend plus de 100 nouvelles applets de commande, telles que Get-Hotfix, Send-MailMessage, Get-ComputerRestorePoint, New-WebServiceProxy, Debug-Process, Add-Computer, Rename-Computer, Reset-ComputerMachinePassword et Get-Random.

  • Gestion à distance. Vous pouvez exécuter des commandes sur un ou des centaines d’ordinateurs à l’aide d’une commande unique. Vous pouvez établir une session interactive avec un seul ordinateur. Par ailleurs, vous pouvez établir une session pouvant recevoir des commandes à distance depuis plusieurs ordinateurs.

  • Environnement d’écriture de scripts intégré (ISE) PowerShell Windows. Windows PowerShell ISE est une interface graphique utilisateur pour Windows PowerShell vous permettant d’exécuter des commandes et d’écrire, de modifier, d’exécuter, de tester et de déboguer des scripts dans la même fenêtre. Il propose jusqu’à huit environnements d’exécution indépendants et inclut un débogueur intégré, des fonctions d’édition multiligne, l’exécution sélective, les couleurs syntaxiques, les numéros de ligne et de colonne et l’Aide contextuelle.

  • Travaux en arrière-plan. Les travaux en arrière-plan Windows PowerShell vous permettent d’exécuter des commandes de façon asynchrone et « en arrière-plan » de manière à continuer de travailler dans votre session. Vous pouvez exécuter des travaux en arrière-plan sur un ordinateur local ou distant et stocker les résultats localement ou à distance.

  • Débogueur. Le débogueur Windows PowerShell vous permet de déboguer des fonctions et des scripts. Vous pouvez définir et supprimer des points d’arrêt, parcourir le code par étape, vérifier les valeurs des variables et afficher un suivi de la pile des appels.

  • Modules. Les modules Windows PowerShell vous permettent d’organiser vos scripts et fonctions Windows PowerShell en unités indépendantes et autonomes. Vous pouvez regrouper vos applets de commande, fournisseurs, scripts, fonctions et autres fichiers en modules que vous pouvez distribuer à d’autres utilisateurs. Ces modules sont plus faciles à installer et à utiliser que les composants logiciels enfichables Windows PowerShell. Ils peuvent inclure n’importe quel type de fichier, y compris les fichiers audio, images, d’aide et les icônes. Enfin, ils fonctionnent dans une session séparée afin d’éviter les conflits de noms.

  • Transactions. Windows PowerShell prend désormais en charge les transactions, ce qui vous permet de gérer un ensemble de commandes comme une unité logique. Il est possible d’allouer ou d’annuler complètement une transaction de sorte qu’elle ne modifie pas les données affectées.

  • Événements. Windows PowerShell inclut une nouvelle infrastructure d’événements vous permettant de créer des événements, vous abonner à des événements d’applications et système puis d’écouter, transférer et agir sur les événements de manière synchrone et asynchrone.

  • Fonctions avancées. Les fonctions avancées se comportent comme des applets de commande mais sont écrits en langage de script Windows PowerShell et non en C#.

  • Internationalisation du script. Les scripts et les fonctions peuvent afficher des messages et du texte d’Aide aux utilisateurs dans plusieurs langues.

  • Aide en ligne. Outre l’Aide dans la ligne de commande, l’applet de commande Get-Help dispose d’un nouveau paramètre Online ouvrant une version complète et mise à jour de chaque rubrique d’aide sur Microsoft TechNet.

À qui s’adresse Windows PowerShell ?

Ces changements peuvent intéresser les groupes suivants :

  • Les professionnels de l’informatique qui veulent gérer Windows depuis la ligne de commande et automatiser les tâches administratives.

  • Les développeurs souhaitant utiliser le langage de script Windows PowerShell étendu pour créer des applications .NET Framework et étendre Windows PowerShell.

  • Tous les utilisateurs qui veulent découvrir Windows PowerShell pour gérer leur système, écrire des scripts pour automatiser leurs tâches et créer de nouveaux outils sans apprendre un langage de programmation.

Quels avantages présentent les fonctions nouvelles et modifiées ?

Windows PowerShell propose entre autres les fonctionnalités de gestion suivantes :

Gestion à distance

La gestion à distance de Windows PowerShell permet aux utilisateurs de se connecter à Windows PowerShell et d’exécuter ses commandes sur tous les ordinateurs. Les professionnels de l’informatique peuvent l’utiliser pour contrôler et assurer la maintenance des ordinateurs, distribuer les mises à jour, exécuter les scripts et les travaux en arrière-plan, collecter les données et réaliser des modifications uniformes et optimisées sur un seul ou des centaines d’ordinateurs.

Windows PowerShell ISE

Windows PowerShell ISE simplifie et optimise l’utilisation de Windows PowerShell. Les débutants apprécient les couleurs syntaxiques et l’Aide contextuelle. Les fonctions d’édition multiligne facilitent l’essai d’exemples à copier depuis les rubriques d’aide ou d’autres sources. Les utilisateurs avancés apprécieront la disponibilité des environnements d’exécution multiples, le débogueur intégré et l’extensibilité du modèle objet Windows PowerShell ISE.

Modules

Les modules Windows PowerShell permettent aux auteurs d’applets de commande et de fournisseurs d’organiser et de distribuer plus facilement outils et solutions. En outre, l’installation des outils et leur ajout aux sessions Windows PowerShell des utilisateurs sont également plus simples. Les professionnels de l’informatique peuvent utiliser les modules pour distribuer les solutions testées et approuvées au sein de leur organisation et les partager avec d’autres professionnels de la communauté.

Transactions

Les transactions Windows PowerShell vous permettent d’utiliser Windows PowerShell pour effectuer des modifications qui devront peut-être être annulées ou allouées comme une unité, telles que les mises à jour de bases de données et les modifications apportées au Registre.

Quel est l’impact de ces modifications sur Windows PowerShell ?

Windows PowerShell présente la configuration système et les fonctionnalités suivantes :

  • Windows PowerShell nécessite Microsoft .NET Framework 2.0.

  • Windows PowerShell ISE, le programme de l’interface graphique utilisateur pour Windows PowerShell, nécessite Microsoft .NET Framework 3.5 avec le Service Pack 1.

  • L’applet de commande Out-GridView requiert Microsoft .NET Framework 3.5 avec le Service Pack 1.

  • L’applet de commande Get-WinEvent requiert Windows Vista ou des versions ultérieures de Windows et de Microsoft .NET Framework 3.5.

  • L’applet Export-Counter fonctionne uniquement sur Windows 7 et des versions ultérieures de Windows.

  • Les fonctionnalités à distance basées sur WMI de Windows PowerShell n’ont pas besoin d’être configurées et fonctionnent sur toutes les versions de Windows prenant en charge Windows PowerShell. Les fonctionnalités à distance qui utilisent la Gestion des services Web nécessitent Windows Vista ou une version ultérieure de Windows sur les ordinateurs locaux et distants. De même, vous devez activer et configurer la Gestion des services Web sur tous les ordinateurs participants. Pour plus d’informations, voir À propos des commandes à distance.

  • Plusieurs applets de commandes ne fonctionnent que si l’utilisateur actuel fait partie du groupe Administrateurs sur l’ordinateur ou peut utiliser les informations d’identification d’un membre du groupe Administrateurs. Cette condition est expliquée dans la rubrique d’aide consacrée aux applets de commande affectées.

Cela vous a-t-il été utile ?
(1500 caractères restants)
Merci pour vos suggestions.

Ajouts de la communauté

AJOUTER
Microsoft réalise une enquête en ligne pour recueillir votre opinion sur le site Web de MSDN. Si vous choisissez d’y participer, cette enquête en ligne vous sera présentée lorsque vous quitterez le site Web de MSDN.

Si vous souhaitez y participer,
Afficher:
© 2014 Microsoft