Exporter (0) Imprimer
Développer tout

Guide de migration des services de fichiers

Mis à jour: avril 2009

S'applique à: Windows Server 2008 R2

Ce document fournit des instructions sur la migration du rôle de serveur Services de fichiers, ainsi que des données, dossiers partagés et paramètres de système d’exploitation, depuis le serveur source vers le serveur de destination exécutant Windows Server® 2008 R2.

à propos de ce guide

Le guide de migration des services de fichiers indique pas à pas comment procéder à la migration du rôle de serveur Services de fichiers, données, dossiers partagés et paramètres de système d’exploitation compris, depuis le serveur source vers le serveur de destination exécutant Windows Server® 2008 R2. Il comprend des informations sur la migration des éléments suivants :

  • Données et dossiers partagés

  • Utilisateurs et groupes locaux

  • Espaces de noms DFS (Distributed File System)

  • Réplication DFS (Distributed File System)

  • Gestionnaire de ressources du serveur de fichiers (FSRM)

  • Paramètres de stratégie de groupe propres au bloc de message serveur (SMB)

  • Paramètres de stratégie de groupe relatifs aux fichiers hors connexion (également appelés mise en cache côté client ou CSC)

  • Clichés instantanés de dossiers partagés

  • Informations sur l’identité du serveur

Public concerné

Ce document s’adresse aux informaticiens et travailleurs du savoir responsables du fonctionnement et du déploiement des serveurs de fichiers dans un environnement géré.

Ce que ce guide ne contient pas

Ce guide ne fournit aucune information ni aide relative aux scénarios de migration suivants :

  • Migration avec clustering pour les configurations de serveurs en cluster

  • Mise à niveau de rôles sur le même ordinateur

  • Migration de plusieurs rôles de serveurs

  • Migration de données entre sous-réseaux

  • Migration de dossiers partagés NFS (Network File System)

  • Migration de serveurs de fichiers à l’aide du Gestionnaire de ressources du serveur de fichiers (FSRM)

  • Migration de fichiers chiffrés EFS (Encrypting File System)

  • Migration de systèmes de fichiers FAT (File Allocation Table) et FAT32

  • Migration d’installations matérielles et logicielles pour les ressources de stockage

Outre la non-prise en charge des scénarios ci-dessus, vous devez tenir compte des limitations suivantes au sujet de la migration :

  • Si le lecteur de disque dur contenant les données est déplacé physiquement du serveur source vers le serveur de destination, les autorisations sur les fichiers et dossiers relatives aux utilisateurs locaux ne sont pas conservées.

  • Les points d’analyse, les liaisons fixes et les volumes montés ne sont pas migrés lorsque les données sont copiées ; vous devez les migrer manuellement.

  • Pour faciliter la migration des autorisations sur les fichiers et dossiers partagés, migrez les utilisateurs et groupes locaux dans le cadre de la procédure de migration. Toutefois, tous les attributs d’utilisateur et de groupe ne sont pas migrés.

    Pour plus d’informations sur les attributs des utilisateurs et groupes locaux pouvant être migrés, voir le guide Migration des utilisateurs et des groupes locaux (http://go.microsoft.com/fwlink/?LinkID=128751) sur le site Web de Microsoft.

Scénarios de migration pris en charge

Ce guide indique comment migrer un serveur exécutant Services de fichiers vers un serveur exécutant Windows Server 2008 R2. Les instructions de migration contenues dans ce guide ne concernent pas les situations dans lesquelles le serveur source exécute plusieurs rôles. Si le serveur exécute plusieurs rôles, il est recommandé de concevoir une procédure de migration personnalisée propre à l’environnement serveur, à partir des informations fournies dans les autres guides de migration de rôles de serveurs. La section Migration vers Windows Server 2008 R2 (http://go.microsoft.com/fwlink/?LinkID=128554) du TechCenter contient des guides de migration de rôles de serveurs supplémentaires.

CautionAttention
Si le serveur source exécute plusieurs rôles, certaines étapes de migration de ce guide, notamment celles relatives au nom d’ordinateur et à la configuration IP, peuvent entraîner l’échec d’autres rôles de serveurs en cours d’exécution sur le serveur source.

Les scénarios de migration pris en charge comprennent les configurations ou fonctionnalités suivantes :

  • Le serveur de fichiers est joint à un domaine.

  • Le serveur de fichiers appartient à un groupe de travail.

  • Les données et les dossiers partagés du serveur de fichiers se trouvent sur un réseau SAN (Storage Area Network) ou dans un autre emplacement de stockage externe conservant les autorisations sur les données et les dossiers partagés (à l’exception des données des utilisateurs et groupes locaux).

  • Les données et les dossiers partagés du serveur de fichiers se trouvent sur le disque serveur (stockage en attachement direct) conservant les autorisations sur les données et les dossiers partagés.

  • Espaces de noms DFS et réplication DFS (Distributed File System).

  • Migration FSRM depuis Windows Server 2003 R2, Windows Server 2008, et Windows Server 2008 R2 vers Windows Server 2008 R2.

  • Clichés instantanés de dossiers partagés

Systèmes d’exploitation pris en charge

 

Processeur du serveur source Système d’exploitation du serveur source Système d’exploitation du serveur de destination Processeur du serveur de destination

x86 ou x64

Windows Server 2003 Service Pack 2

Windows Server 2008 R2, options d’installation complète et minimale (Server Core)

x64

x86 ou x64

Windows Server 2003 R2

Windows Server 2008 R2, options d’installation complète et minimale (Server Core)

x64

x86 ou x64

Windows Server 2008, option d’installation complète

Windows Server 2008 R2, options d’installation complète et minimale (Server Core)

x64

x64

Windows Server 2008 R2

Windows Server 2008 R2, options d’installation complète et minimale (Server Core)

x64

x64

Option d’installation minimale (Server Core) de Windows Server 2008 R2

Windows Server 2008 R2, options d’installation complète et minimale (Server Core)

x64

Les versions de systèmes d’exploitation indiquées dans le tableau ci-dessus correspondent aux combinaisons de systèmes d’exploitation et Service Pack les plus anciennes prises en charge.

Les situations suivantes sont également prises en charge :

  • Service Pack plus récents (si disponibles)

  • éditions de système d’exploitation Windows Server Foundation, Standard, Enterprise et Datacenter utilisées sur le serveur source ou de destination

  • Migrations entre systèmes d’exploitation physiques et systèmes d’exploitation virtuels

  • Migrations x86 et x64 pour Windows Server 2003 et Windows Server 2008 R2 (toutes les éditions de Windows Server 2008 R2 sont de type x64)

Il est impossible de procéder à la migration de rôles exécutés sur des installations Server Core de Windows Server 2008 car .NET Framework n’est pas inclus dans ces installations Windows Server 2008.

Les migrations vers un serveur de destination exécutant un système d’exploitation dont la langue d’interface utilisateur (langue installée) diffère de celle du serveur source ne sont pas prises en charge. Par exemple, vous ne pouvez pas utiliser les Outils de migration Windows Server pour effectuer la migration des rôles, des paramètres de système d’exploitation, des données ou des dossiers partagés à partir d’un ordinateur exécutant Windows Server 2008 en français vers un ordinateur exécutant Windows Server 2008 R2 en allemand.

noteRemarque
La langue d’interface utilisateur système est la langue du package d’installation localisé initialement utilisé pour la configuration du système d’exploitation Windows®.

Vue d’ensemble de la migration des services de fichiers

Les rubriques suivantes comprennent des instructions pas à pas sur la migration de Services de fichiers d’un ordinateur exécutant Windows Server 2003 ou ultérieur vers un ordinateur exécutant Windows Server 2008 R2 :

Impact de la migration sur les autres ordinateurs de l’entreprise

Cette section décrit l’impact de la migration sur les ordinateurs de l’entreprise.

Impact de la migration des données par copie des données et des dossiers partagés

  • Les performances du serveur source peuvent être affectées lors de la migration des données. L’accès aux fichiers stockés sur le serveur peut être ralenti.

  • Au début de la seconde phase de migration des données, tous les fichiers ouverts sont fermés, ce qui peut occasionner une perte de données.

  • Au cours de la seconde phase de migration des données, les clients n’ont pas accès au serveur de fichiers.

Impact de la migration des données par déplacement physique des lecteurs de données

Les clients n’ont pas accès au serveur de fichiers entre le moment où le périphérique de stockage est déconnecté du serveur source et le moment où il est attaché au serveur de destination.

Impact sur les espaces de noms DFS

Les espaces de noms DFS ne sont pas disponibles à certains stades du processus de migration. Planifiez la migration à un moment où vous pouvez récupérer l’espace de noms hébergé sur le serveur source hors connexion.

Impact sur la réplication DFS

L’impact de l’activité de migration sur les autres serveurs de l’entreprise dépend en grande partie de la configuration de la topologie de réplication. En règle générale, la réplication DFS est configurée selon une topologie de réplication hub-spoke, dans laquelle plusieurs serveurs de succursales (spokes) sont répliqués avec un serveur concentrateur (hub) unique. Les autres serveurs de l’entreprise peuvent être affectés, en fonction du serveur migré dans la topologie de réplication et du mode de migration des données. Les stations de travail clientes qui accèdent aux données contenues dans le dossier répliqué sur le serveur peuvent être affectées au cours du processus de migration.

Il est possible que des ordinateurs clients accèdent aux données du dossier répliqué à l’aide de la réplication DFS. Le dossier répliqué est souvent exposé aux ordinateurs clients sous forme de dossier partagé SMB.

Pour plus d’informations sur l’impact du processus de migration sur les ordinateurs clients, voir Impact de la migration des données par copie des données et des dossiers partagés, plus haut dans ce document.

Autorisations requises pour effectuer la migration

Cette section présente les autorisations requises pour effectuer la migration.

Autorisations requises pour la migration des données et des dossiers partagés

Pour la migration des données et des dossiers partagés, vous devez disposer d’autorisations Administrateur locales sur les serveurs source et de destination.

Autorisations requises pour effectuer la migration sur le serveur de destination

Cette section décrit les autorisations requises pour effectuer la migration sur le serveur de destination.

Autorisations requises pour la migration des espaces de noms DFS

Pour un espace de noms autonome, l’utilisateur doit être membre du groupe Administrateurs local sur le serveur de destination.

Il existe trois options d’autorisations pour les espaces de noms de domaine :

  • Option 1 : appartenance au groupe Administrateurs de domaine

  • Option 2 (s’il existe plusieurs serveurs d’espaces de noms DFS) :

    • Autorisation d’administrer tous les espaces de noms hébergés sur le serveur source

    • Membre du groupe Administrateurs local sur le serveur de destination

  • Option 3 (s’il existe un seul serveur d’espaces de noms DFS) :

    • Autorisation de supprimer et de créer des espaces de noms de domaine dans le domaine

    • Membre du groupe Administrateurs local sur le serveur de destination

Autorisations requises pour effectuer la migration sur le serveur source

Cette section décrit les autorisations requises pour effectuer la migration sur le serveur de source.

Autorisations requises pour la migration des espaces de noms DFS

Pour un espace de noms autonome, l’utilisateur doit être membre du groupe Administrateurs local sur le serveur de source.

Il existe trois options d’autorisations pour les espaces de noms de domaine :

  • Option 1 : appartenance au groupe Administrateurs de domaine

  • Option 2 (s’il existe plusieurs serveurs d’espaces de noms DFS) :

    • Autorisation d’administrer tous les espaces de noms hébergés sur le serveur source

    • Membre du groupe Administrateurs local sur le serveur source

  • Option 3 (s’il existe un seul serveur d’espaces de noms DFS) :

    • Autorisation de supprimer et de créer des espaces de noms de domaine dans le domaine

    • Membre du groupe Administrateurs local sur le serveur de destination

Autorisations requises pour la réplication DFS

Pour la réplication DFS, l’utilisateur qui lance la procédure de migration doit être membre du groupe Administrateurs de domaine. Cette autorisation est requise pour supprimer le serveur source des groupes de réplication auxquels il appartient. Si les autorisations d’administration de groupe de réplication ont été déléguées à un utilisateur spécifique à l’aide du composant logiciel enfichable Gestion du système de fichiers distribués DFS, cet utilisateur peut effectuer des tâches, telles que la suppression du serveur source d’un groupe de réplication, à l’aide de ce composant logiciel enfichable. L’utilisateur doit également être membre du groupe Administrateurs local sur le serveur source et le serveur de destination.

Durée estimée

La durée de la migration varie en fonction de la configuration de Services de fichiers dans l’entreprise et de la taille totale de tous les fichiers et les dossiers partagés à migrer.

Voir aussi

Cela vous a-t-il été utile ?
(1500 caractères restants)
Merci pour vos suggestions.

Ajouts de la communauté

AJOUTER
Microsoft réalise une enquête en ligne pour recueillir votre opinion sur le site Web de MSDN. Si vous choisissez d’y participer, cette enquête en ligne vous sera présentée lorsque vous quitterez le site Web de MSDN.

Si vous souhaitez y participer,
Afficher:
© 2014 Microsoft