Exporter (0) Imprimer
Développer tout
2 sur 4 ont trouvé cela utile - Évaluez ce sujet

Nouveautés dans les disques durs virtuels

Mis à jour: octobre 2010

S'applique à: Windows 7, Windows Server 2008 R2

Le format de fichier VHD Microsoft® représente un disque dur virtuel, encapsulé dans un fichier unique et qui peut héberger des systèmes de fichiers natifs et prendre en charge des opérations disque standards.

Nouveautés des disques durs virtuels

Sous Windows® 7, un disque dur virtuel peut être utilisé comme système d'exploitation exécuté sur un matériel désigné sans aucun autre ordinateur virtuel, hyperviseur ou système d'exploitation parent. Vous pouvez utiliser les outils de gestion de disques de Windows 7 (outil en ligne de commande DiskPart et composant logiciel enfichable Gestion des disques MMC) pour créer un fichier VHD. Vous pouvez déployer une image Windows 7 (format .wim) sur le disque dur virtuel et copier le fichier VHD sur plusieurs systèmes. Vous pouvez configurer le gestionnaire de démarrage de Windows 7 en vue d'un démarrage natif ou d'un démarrage physique de l'image Windows contenue dans le disque dur virtuel. De plus, vous pouvez connecter le fichier VHD à un ordinateur virtuel en vue de l'utiliser avec le rôle Hyper-V dans Windows Server 2008 R2. Les fichiers VHD de démarrage natif ne sont pas conçus pour remplacer le déploiement d'une image complète sur l'ensemble des systèmes client ou serveur ni destinés à cette fin. Les versions précédentes de Windows ne prennent pas en charge le démarrage natif depuis un disque dur virtuel. Pour ce faire, un hyperviseur et un ordinateur virtuel sont requis.

Pour plus d'informations, notamment les instructions, consultez Prise en main des disques durs virtuels et Forum Aux Questions : Disques durs virtuels sous Windows 7

À qui s'adressent les disques durs virtuels ?

Les entreprises qui gèrent et utilisent déjà des fichiers VHD pour le déploiement d'ordinateurs virtuels tireront pleinement parti des nouvelles fonctionnalités de cette version. Bien que les entreprises transfèrent un nombre croissant d'applications sur des ordinateurs virtuels, elles continuent à exécuter une grande partie des activités de centre de données sur des ordinateurs physiques. Les administrateurs informatiques doivent donc gérer deux jeux d'images : un jeu basé sur le format .wim pour les ordinateurs physiques et un autre basé sur le format VHD pour les ordinateurs virtuels. Le format VHD prend en charge les ordinateurs physiques et virtuels, offre une certaine souplesse en termes de déploiement des images et simplifie la gestion des images.

Un format d'image exécuté à la fois sur les ordinateurs virtuels et physiques est également bénéfique aux développeurs et aux testeurs. Ceci est dû au fait qu'ils utilisent des ordinateurs virtuels pour tester les nouveaux systèmes et applications. Il arrive néanmoins qu'une exécution de tests soit nécessaire sur un ordinateur physique afin d'accéder à un périphérique matériel spécifique, comme une carte graphique, ou d'obtenir un profilage précis des performances. Par ailleurs, les disques durs virtuels de démarrage natif permettent aux développeurs et aux testeurs de démarrer une image Windows 7 sans créer de partition distincte sur l'ordinateur physique pour installer Windows.

Quels avantages présentent les fonctions nouvelles et modifiées ?

La prise en charge native des disques durs virtuels facilite la gestion des images et réduit le nombre d'images à cataloguer ou à maintenir. Pour créer un disque dur virtuel sous Windows Server 2008, installez le rôle de serveur Hyper-V, puis démarrez l'ordinateur virtuel pour installer Windows à partir du CD ou DVD sur une partition du disque dur virtuel.

Sous Windows 7, les disques durs virtuels de démarrage natif permettent de créer et modifier les fichiers VHD sans installer le rôle de serveur Hyper-V. Vous pouvez rattacher des fichiers VHD à l'aide des outils de gestion de disques et utiliser l'image Windows au sein du disque dur virtuel. Vous pouvez utiliser les outils de déploiement de Windows du Kit d'installation automatisée Windows (Windows AIK) pour appliquer une image Windows au disque dur virtuel et appliquer des mises à jour à l'image dans le fichier VHD.

Quelles dépendances existe-t-il ?

Les étapes à suivre pour déployer une image Windows 7 ou Windows Server 2008 R2 sur un fichier VHD dépendent des outils de déploiement de Windows, et notamment d'imagex.exe. Par exemple, Imagex.exe est l'un des outils du Kit d'installation automatisée Windows. Utilisez-le pour capturer une partition du système d'exploitation Windows en fichier .wim (Windows Image). Ensuite, appliquez le fichier .wim à une partition de système de fichiers, susceptible de résider à l'intérieur d'un fichier VHD. Vous devez installer la version la plus récente du Kit d'installation automatisée Windows AIK depuis la page Kit d'installation automatisée de Windows pour Windows 7 bêta. Le kit Windows AIK téléchargé est une image ISO que vous devez graver sur un DVD, puis installer sur votre système. Une fois l'installation du kit Windows AIK terminée, ImageX se trouve dans le répertoire Windows AIK\PE Tools.

Le scénario de démarrage natif requiert l'environnement de démarrage Windows 7. Cet environnement est initialisé au cours d'une installation complète du système d'exploitation. Il inclut le Gestionnaire de démarrage Windows, les données de configuration de démarrage (BCD), ainsi que d'autres fichiers associés. Pour plus d'informations sur les outils utilisés, voir Annexe : Outils, scripts et API.

Cela vous a-t-il été utile ?
(1500 caractères restants)
Merci pour vos suggestions.

Ajouts de la communauté

AJOUTER
Afficher:
© 2014 Microsoft. Tous droits réservés.