Exporter (0) Imprimer
Développer tout
Développer Réduire

Nouveautés de Hyper-V

Mis à jour: août 2010

S'applique à: Windows Server 2008 R2

Quels sont les principaux changements ?

Le rôle Hyper-V™ vous permet de créer et gérer un environnement informatique de serveur virtualisé à l’aide d’une technologie intégrée à Windows Server® 2008 R2. Les améliorations à Hyper-V incluent de nouvelles fonctionnalités de migration dynamique, la prise en charge du stockage d’ordinateur virtuel dynamique et des améliorations de la prise en charge des processeurs et de la gestion de réseau.

Les modifications suivantes sont disponibles dans Windows Server 2008 R2 :

  • Migration dynamique

  • Stockage d’ordinateur virtuel dynamique

  • Prise en charge améliorée des processeurs

  • Prise en charge améliorée de la gestion de réseau

Quelle est la fonction d’Hyper-V ?

Hyper-V est un rôle dans Windows Server 2008 R2 qui vous fournit les outils et les services nécessaires à la création d’un environnement informatique de serveur virtualisé. Cet environnement virtualisé peut être utilisé afin de réaliser différents objectifs professionnels liés à l’amélioration de l’efficacité et à la réduction des coûts. Ce type d’environnement est utile parce que vous pouvez créer et gérer des ordinateurs virtuels, ce qui vous permet d’exécuter plusieurs systèmes d’exploitation sur un ordinateur physique et d’isoler les systèmes d’exploitation les uns des autres.

À qui cette fonctionnalité s’adresse-t-elle ?

Le rôle Hyper-V est utilisé par les professionnels de l’informatique qui ont besoin de créer un environnement informatique de serveur virtualisé.

Quelle nouvelle fonctionnalité Hyper-V fournit-il ?

Les améliorations apportées à Hyper-V incluent les nouvelles fonctionnalités de migration dynamique.

Migration dynamique

La migration dynamique vous permet de déplacer de façon transparente des machines virtuelles à partir d’un nœud du cluster de basculement vers un autre nœud du même cluster sans interruption de la connexion réseau ou perception d’un temps mort. La migration dynamique nécessite l’ajout et la configuration du rôle de clustering avec basculement sur les serveurs exécutant Hyper-V. En outre, le clustering avec basculement requiert des stockages partagés pour les nœuds du cluster. Cela peut inclure un protocole iSCSI ou Fiber-Channel SAN (Storage Area Network). Toutes les machines virtuelles sont enregistrées dans la zone de stockage partagée et l’état de la machine virtuelle en cours d’exécution est géré par l’un des nœuds.

Sur un serveur donné exécutant Hyper-V, une seule migration dynamique (vers ou depuis le serveur) peut être exécutée à la fois. Cela signifie que vous ne pouvez pas utiliser la migration dynamique pour déplacer simultanément plusieurs ordinateurs virtuels.

La migration dynamique requiert la fonctionnalité Volumes partagés de cluster du clustering de basculement dans Windows Server 2008 R2. Les Volumes partagés de cluster offrent un espace de noms de fichiers cohérent de sorte que tous les serveurs exécutant Windows Server 2008 R2 voient le même stockage.

Pourquoi cette modification est-elle importante ?

La migration dynamique offre les fonctionnalités suivantes :

  • Une souplesse accrue. Les centres de données présentant plusieurs serveurs exécutant Hyper-V permettent de déplacer les ordinateurs virtuels en cours d’exécution vers le meilleur ordinateur physique à des fins de performance, de mise à l’échelle ou de consolidation optimale sans affecter les utilisateurs.

  • Réduction des coûts. Les centres de données présentant plusieurs serveurs exécutant Hyper-V peuvent gérer leurs serveurs sans provoquer de temps d’arrêt de l’ordinateur virtuel et sans requérir la planification d’une période de maintenance. Les centres de données permettent également de réduire la consommation d’énergie en augmentant de façon dynamique les taux de consolidation et en désactivant les serveurs inutilisés lors des périodes de moindre demande.

  • Augmentation de la productivité. Il est possible de conserver les ordinateurs virtuels en ligne, même au cours de la maintenance, ce qui augmente la productivité pour les utilisateurs et les administrateurs de serveur.

Existe-t-il des dépendances ?

La migration dynamique nécessite l’ajout et la configuration du rôle de clustering avec basculement sur les serveurs exécutant Hyper-V.

Quelle fonctionnalité existante est modifiée ?

La liste suivante résume les améliorations qui ont été apportées aux fonctionnalités existantes dans Hyper-V :

  • Stockage d’ordinateur virtuel dynamique. Les améliorations apportées au stockage d’ordinateur virtuel incluent la prise en charge de la connexion et déconnexion à chaud du stockage. Grâce à la prise en charge de l’ajout ou de la suppression des disques durs virtuels et des disques physiques pendant l’exécution d’un ordinateur virtuel, il est possible de reconfigurer rapidement des ordinateurs virtuels pour tenir compte des besoins changeants. Vous pouvez également ajouter ou supprimer les disques durs virtuels et les disques physiques sur les contrôleurs SCSI existants des ordinateurs virtuels. La connexion/déconnexion à chaud de stockage requiert l’installation de Hyper-V services d’intégration (inclus dans Windows Server 2008 R2) sur le système d’exploitation invité.

  • Prise en charge améliorée des processeurs. Désormais, vous pouvez avoir jusqu’à 32 cœurs de processeur physique. La prise en charge améliorée des processeurs permet d’exécuter des charges de travail encore plus exigeantes sur un hôte unique. Par ailleurs, les technologies SLAT (Second-Level Address Translation) et d’immobilisation de cœur de processeur sont prises en charge. L’immobilisation de cœur de processeur permet à Windows et Hyper-V de consolider le traitement sur le nombre de cœurs de processeur le plus réduit possible et suspend les cœurs de processeur inactifs. SLAT ajoute un second niveau de pagination en dessous des tables de pagination x86/x64 architecturales dans les processeurs x86/x64. Il fournit une couche d’indirection entre l’accès mémoire de l’ordinateur virtuel et l’accès de la mémoire physique. Dans les scénarios de virtualisation, la prise en charge SLAT matérielle améliore les performances. Sur les processeurs Intel, on parle de tables de pagination étendues (EPT), et sur les processeurs AMD, il s’agit de tables de pagination imbriquées (NPT).

  • Prise en charge améliorée de la gestion de réseau. La prise en charge des trames étendues, qui était précédemment disponible dans les environnements non virtuels, a été étendue aux ordinateurs virtuels. Cette fonctionnalité permet aux ordinateurs virtuels d’utiliser des trames étendues présentant des tailles allant jusqu’à 9 014 octets, si le réseau physique sous-jacent le permet.

Quelles éditions incluent ce rôle ?

Ce rôle est disponible dans toutes les éditions de Windows Server 2008 R2, à l’exception de Windows Server® 2008 R2 pour les systèmes Itanium et Windows® Web Server 2008 R2.

Cela vous a-t-il été utile ?
(1500 caractères restants)
Merci pour vos suggestions.

Ajouts de la communauté

AJOUTER
Afficher:
© 2014 Microsoft