Exporter (0) Imprimer
Développer tout

Hyper-V : Utilisation de la migration dynamique avec des volumes partagés de cluster dans Windows Server 2008 R2

Mis à jour: avril 2011

S'applique à: Windows Server 2008 R2

Ce guide détaille les étapes à suivre pour réaliser une migration dynamique d’ordinateurs virtuels Hyper-V™, d’un nœud à un autre dans un cluster de basculement Windows Server® 2008 R2.

La migration dynamique est une fonctionnalité de Hyper-V dans Windows Server 2008 R2, qui requiert l’ajout et la configuration de la fonctionnalité de clustering de basculement sur les serveurs exécutant Hyper-V. Hyper-V et le clustering de basculement peuvent être utilisés conjointement pour rendre un ordinateur virtuel hautement disponible et limiter ainsi perturbations et interruptions des clients. La migration dynamique vous permet de déplacer de façon transparente des ordinateurs virtuels à partir d’un nœud du cluster de basculement vers un autre nœud du même cluster, sans interruption de la connexion réseau ou perception d’un temps mort. En outre, le clustering avec basculement requiert des stockages partagés pour les nœuds du cluster, ce qui peut inclure un protocole iSCSI ou Fiber-Channel SAN (Storage Area Network). Tous les ordinateurs virtuels sont enregistrés dans la zone de stockage partagée, et l’état de l’ordinateur virtuel en cours d’exécution est géré par l’un des nœuds. Pour une présentation détaillée de la migration dynamique et des avantages découlant de son utilisation, consultez Windows Server 2008 R2 Microsoft Hyper-V Server 2008 R2 - Vue d’ensemble de l’architecture de la migration dynamique d’Hyper-V.

noteRemarque
Ce guide suppose que vous connaissez les conditions inhérentes à l’utilisation d’Hyper-V et du clustering avec basculement qui font l’objet du Guide pas à pas d’Hyper-V : Hyper-V et clustering de basculement (éventuellement en anglais)

Si vous avez besoin d’informations sur la migration d’ordinateurs virtuels en cluster vers Windows Server 2008 R2, consultez Migration d’ordinateurs virtuels en cluster vers Windows Server 2008 R2 (page éventuellement en anglais).

Les recommandations ci-dessous vous aideront à configurer votre environnement réseau en vue d’utiliser la migration dynamique.

  • Cartes réseau. Pour chaque nœud du cluster avec basculement, utilisez plusieurs cartes réseau et configurez au moins une carte réseau pour le réseau virtuel privé. Nous vous recommandons de configurer un réseau privé dédié, à vitesse Gigabit, pour le trafic de la migration dynamique, et ce réseau doit être distinct du réseau destiné à la communication privée entre les nœuds de cluster, du réseau prévu pour l’ordinateur virtuel et du réseau prévu pour le stockage. Pour plus d’informations sur le trafic réseau qui peut se produire sur un réseau utilisé pour les Volumes partagés de cluster, voir « Présentation du mode E/S redirigé dans la communication des Volumes partagés de cluster » dans Configuration requise pour l’utilisation de Volumes partagés de cluster dans un cluster de basculement dans Windows 2008 R2 (http://go.microsoft.com/fwlink/?LinkId=182153).

    Chaque nœud doit également disposer d’une carte réseau qui procède à la communication des Volumes partagés de cluster, et dans les propriétés de la carte réseau, les options Client pour les réseaux Microsoft et Partage de fichiers et imprimantes Réseaux Microsoft doivent être activées pour prendre en charge SMB. Pour plus d’informations sur le réseau utilisé pour la communication des Volumes partagés de cluster, consultez Gestion du réseau utilisé pour les Volumes partagés de cluster.

    Nous vous recommandons de ne pas utiliser la même carte réseau pour gérer l’ordinateur virtuel et y accéder. Si vous disposez d’un nombre limité de cartes réseau, configurez un réseau local virtuel pour isoler le trafic. Les recommandations sur les réseaux locaux virtuels incluent les standards 802.1q et 802.p.

  • Paramètres matériels et système. Il est indispensable que le matériel de stockage sur le cluster de basculement soit identique et que les nœuds de cluster utilisés pour la migration dynamique aient des processeurs compatibles avec les technologies de virtualisation issus du même fabricant. Si cela n’est pas possible, il est recommandé que les paramètres matériels et système soient définis de façon similaire afin de réduire au maximum les problèmes potentiels.

  • Stratégies de sécurité. Dans la mesure du possible, n’appliquez aucune stratégie IPsec sur un réseau privé de migration dynamique, car les performances de cette migration s’en ressentiront considérablement.

  • Configuration des sous-réseaux IP. Assurez-vous que les nœuds source et de destination (pour la migration dynamique) du cluster de basculement sont connectés via le même sous-réseau IP. De cette façon, l’ordinateur virtuel pourra conserver la même adresse IP après la migration dynamique. Pour chaque réseau dans un cluster de basculement où les Volumes partagés de cluster sont activés, tous les nœuds doivent être sur le même sous-réseau logique, ce qui signifie que les clusters multisites qui utilisent des Volumes partagés de cluster doivent utiliser un réseau local virtuel (VLAN).

    Pour les recommandations relatives au réseau de stockage, reportez-vous aux conseils donnés par votre fournisseur de stockage.

Les recommandations suivantes vous aideront à configurer les nœuds pour l’utilisation des Volumes partagés de cluster et la migration dynamique :

  • Système d’exploitation. Tous les nœuds doivent exécuter Windows Server 2008 R2 ou Hyper-V Server 2008 R2. Tous les nœuds doivent exécuter le même système d’exploitation, à ceci près que vous pouvez combiner des nœuds qui exécutent Hyper-V Server 2008 R2 dans le même cluster avec des nœuds qui exécutent l’installation minimale de Windows Server 2008 R2.

  • Lettre de lecteur du disque système. Sur tous les nœuds, la lettre de lecteur du disque système doit être la même.

  • Protocole d’authentification. Le protocole NTLM doit être activé sur tous les nœuds.

Si vous utilisez des versions de processeur différentes sur les nœuds du cluster, la migration dynamique risque d’échouer. Pour effectuer une migration dynamique d’un ordinateur virtuel vers un autre ordinateur physique équipé d’un processeur différent, vous devez d’abord sélectionner le paramètre Migrer vers un ordinateur physique ayant une autre version de processeur dans le Gestionnaire Hyper-V. Ce paramètre garantit que l’ordinateur virtuel utilise uniquement les fonctionnalités du processeur qui sont disponibles dans toutes les versions d’un processeur compatible avec les technologies de virtualisation du même fabricant de processeur. Il ne propose aucune compatibilité entre différents fabricants de processeurs. Il vous permet de déplacer un ordinateur virtuel en cours d’exécution vers un ordinateur physique disposant de fonctionnalités de processeur différentes sans redémarrer l’ordinateur virtuel. Ce paramètre est également utile dans les scénarios de sauvegarde/restauration et de haute disponibilité, car il facilite le déplacement d’un ordinateur virtuel hautement disponible sur un autre nœud du cluster, ou la restauration de l’ordinateur virtuel sur un matériel différent.

Il est déconseillé de réaliser une capture instantanée d’un ordinateur virtuel en cours d’exécution. Si vous restaurez une capture instantanée d’un ordinateur virtuel en cours d’exécution, l’état de la mémoire est rétabli en plus du disque. Avant de procéder à la restauration d’un ordinateur virtuel à l’aide d’une capture instantanée, éteignez d’abord l’ordinateur virtuel à partir du Gestionnaire du cluster de basculement, réalisez une capture instantanée de cet ordinateur virtuel, puis redémarrez-le.

Étant donné que la migration dynamique est un état de transition, l’enregistreur VSS Hyper-V attend que la migration se termine avant de poursuivre la sauvegarde. Toutefois, une fois la migration terminée, l’ordinateur virtuel ne se trouve plus sur le nœud de cluster sur lequel la sauvegarde se produit. À ce stade, la sauvegarde continue et sauvegarde correctement les fichiers (elle peut encore accéder aux fichiers sur le Volume partagé de cluster), mais c’est uniquement une copie de fichiers. L’enregistreur VSS n’effectue pas les étapes qu’il effectuerait habituellement pour une sauvegarde en ligne. Vous devez savoir que l’enregistreur VSS ne retourne pas de code d’erreur d’échec à VSS ; par conséquent, il ne consigne aucune erreur. Toutefois, il consigne deux messages d’avertissement indiquant que l’ordinateur virtuel est introuvable.

ImportantImportant
Lorsque l’enregistreur VSS Hyper-V effectue une sauvegarde dans un cluster de basculement qui utilise le Volume partagé de cluster, et que la sauvegarde échoue ou est annulée, le volume partagé de cluster continue en mode E/S redirigé. Cela affecte les performances d’E/S de tous les nœuds de cluster.

Suivez la procédure détaillée dans cette section pour mettre en œuvre une migration dynamique.

Les volumes partagés de cluster sont, dans un cluster de basculement, des volumes auxquels plusieurs nœuds peuvent accéder en lecture et en écriture simultanément. Les nœuds coordonnent les activités de lecture et d’écriture pour ne pas endommager le disque. En revanche, les disques (LUN) d’un espace de stockage en cluster qui ne sont pas des volumes partagés de cluster appartiennent toujours à un seul nœud. Les volumes partagés de cluster présentent les mêmes exigences que des ressources disque de volumes partagés non-cluster. L’emplacement de stockage dans les volumes partagés de cluster se trouve sous SystemDrive/ClusterStorage. Il est recommandé, au cours de la création de l’ordinateur virtuel, d’utiliser cet emplacement de stockage.

ImportantImportant
Pour qu’Hyper-V fonctionne correctement lorsqu’il est utilisé avec des Volumes partagés de cluster, le système d’exploitation (%SystemDrive%) de chaque serveur de votre cluster doit être défini de manière à démarrer à partir de la même lettre de lecteur que tous les autres serveurs du cluster. Autrement dit, si un serveur démarre à partir de la lettre de lecteur C, tous les serveurs du cluster doivent démarrer à partir de la lettre de lecteur C.

Il est recommandé de valider d’abord la configuration du cluster avant de configurer les volumes partagés de cluster. Pour plus d’informations sur la validation de la configuration du cluster, consultez le Guide pas à pas du cluster de basculement : Validation matérielle d’un cluster de basculement et Stratégie de support Microsoft pour les clusters de basculement Windows Server 2008.

noteRemarque

  • La connexion réseau utilisée par les volumes partagés de cluster est à tolérance de panne ; par conséquent, si le réseau qui est utilisé par les volumes partagés de cluster rencontre des problèmes, le trafic réseau sera déplacé sur un autre réseau.

  • L’option Volumes partagés de cluster ne peut être activée qu’une seule fois par cluster.

  • En activant l’option Volumes partagés de cluster pour un cluster de basculement, tous les nœuds de ce cluster se trouvent activés pour l’utilisation des volumes partagés.

  1. Si le cluster à configurer ne s’affiche pas dans le composant logiciel enfichable Gestion du cluster de basculement, dans l’arborescence de la console, cliquez avec le bouton droit sur Gestionnaire du cluster de basculement, cliquez sur Gérer un cluster, puis sélectionnez ou spécifiez le cluster souhaité.

  2. Cliquez avec le bouton droit sur le cluster avec basculement, puis cliquez sur Activer les volumes partagés de cluster. Vous pouvez aussi, sous Configurer (volet central), cliquer sur Activer les volumes partagés de cluster. La boîte de dialogue connexe s’ouvre. Lisez et acceptez les conditions et les restrictions émises, puis cliquez sur OK.

  1. Si le cluster à configurer ne s’affiche pas dans le composant logiciel enfichable Gestion du cluster de basculement, dans l’arborescence de la console, cliquez avec le bouton droit sur Gestionnaire du cluster de basculement, cliquez sur Gérer un cluster, puis sélectionnez ou spécifiez le cluster souhaité.

  2. Si l’arborescence de la console est réduite, développez-la sous le cluster contenant les volumes partagés de cluster auxquels vous souhaitez ajouter un disque.

  3. Cliquez sur Volumes partagés de cluster.

  4. Sous Actions (à droite), cliquez sur Ajouter un stockage.

  5. Dans la zone Ajouter un stockage, faites votre sélection dans la liste des disques disponibles, puis cliquez sur OK. Le ou les disques sélectionnés s’affichent dans le volet de résultats pour les volumes partagés de cluster.

L’emplacement de stockage s’affiche sous SystemDrive\ClusterStorage dans tous les nœuds du cluster de basculement. Sous SystemDrive\ClusterStorage, un dossier spécifique s’affiche pour chaque volume sur le ou les disques qui ont été ajoutés aux volumes partagés de cluster. Vous pouvez afficher la liste des volumes dans le Gestionnaire du cluster de basculement.

Les clusters de basculement incluent un paramètre permettant de classer par ordre de priorité les réseaux utilisés pour la communication entre les nœuds dans le cluster et pour le réseau utilisé pour le trafic des Volumes partagés de cluster. Vous pouvez identifier le réseau utilisé pour le trafic des Volumes partagés de cluster et modifier les paramètres du réseau à l’aide de l’applet de commande Windows PowerShell Get-ClusterNetwork.

Chaque réseau dans un cluster a deux paramètres pour établir la priorité des réseaux : Metric et AutoMetric. Le paramètre Metric permet de déterminer la priorité du réseau (le réseau ayant la valeur la plus faible est le réseau favori pour le volume partagé de cluster). Le paramètre AutoMetric indique si le paramètre Metric a été défini manuellement ou automatiquement par le cluster de basculement. Pour les réseaux privés, les paramètres Metric sont compris entre 1000 et 10000, et pour les réseaux publics, les paramètres Metric commencent à 10 000.

  1. Ouvrez PowerShell. Cliquez sur Démarrer, pointez sur Tous les programmes, cliquez sur Windows PowerShell 2.0, puis sur Windows PowerShell 2.0.

    La fonctionnalité Clustering avec basculement doit être installée sur l’ordinateur à partir duquel vous démarrez la session PowerShell. Vous pouvez aussi utiliser les Outils d’administration de serveur distant pour Windows® 7 afin d’exécuter la session PowerShell.

  2. Pour installer la fonctionnalité Clustering avec basculement, tapez :

    Import-Module FailoverClusters

  3. Pour identifier les réseaux d’un cluster de basculement et les propriétés de chaque réseau, tapez :

    Get-ClusterNetwork | fl*

    La liste des réseaux de clusters et de leurs propriétés s’affiche.

  4. Pour remplacer la valeur du paramètre Metric par 1100 pour le réseau nommé « cluster network 1 », tapez :

    ( Get-ClusterNetwork "Cluster Network 1" ).Metric = 1100

    Le paramètre AutoMetric passe de True à False une fois le paramètre Metric modifié manuellement. Cela permet d’empêcher le cluster de basculement d’attribuer automatiquement un paramètre Metric. Si vous voulez que le cluster recommence à attribuer automatiquement le paramètre Metric, rétablissez la valeur True pour le paramètre AutoMetric.

Si vous voulez définir un ordinateur virtuel pour la migration dynamique, effectuez les opérations suivantes :

  1. Créez l’ordinateur virtuel.

  2. Configurez l’ordinateur virtuel pour qu’il utilise les volumes partagés de cluster.

  3. Reconfigurez l’action de démarrage automatique sur l’ordinateur virtuel.

  4. Rendez l’ordinateur virtuel hautement disponible.

Pour plus d’informations sur la façon d’exécuter ces procédures, consultez les étapes 6 et 7 du Guide pas à pas d’Hyper-V : Hyper-V et clustering de basculement (éventuellement en anglais)

noteRemarque
Lors de la création de l’ordinateur virtuel, nous vous recommandons de configurer l’emplacement de stockage sous SystemDrive/ClusterStorage dans les volumes partagés de cluster.

Les réseaux de cluster sont automatiquement configurés pour la migration dynamique. Vous pouvez utiliser le Gestionnaire du cluster de basculement pour exécuter cette procédure.

  1. Si le cluster à configurer ne s’affiche pas dans le composant logiciel enfichable Gestion du cluster de basculement, dans l’arborescence de la console, cliquez avec le bouton droit sur Gestionnaire du cluster de basculement, cliquez sur Gérer un cluster, puis sélectionnez ou spécifiez le cluster souhaité.

  2. Développez Services et applications.

  3. Dans l’arborescence de la console (à gauche), sélectionnez l’ordinateur virtuel en cluster pour lequel vous voulez configurer le réseau en vue d’une migration dynamique.

  4. Cliquez avec le bouton droit sur la ressource d’ordinateur virtuel qui s’affiche dans le volet central (pas à gauche), puis cliquez sur Propriétés.

  5. Cliquez sur l’onglet Réseau pour la migration dynamique, puis sélectionnez un ou plusieurs réseaux de cluster à utiliser pour la migration dynamique. Utilisez les boutons à droite pour faire monter ou descendre les réseaux de cluster dans la liste et garantir ainsi qu’un réseau de cluster privé se trouve en première position. L’ordre de préférence par défaut est le suivant : les réseaux ne possédant aucune passerelle par défaut doivent être localisés en premier, contrairement aux réseaux utilisés par les volumes partagés de cluster et le trafic de cluster qui doivent l’être en dernier.

    La migration dynamique sera tentée selon l’ordre établi parmi les réseaux spécifiés dans la liste des réseaux de cluster. Si la connexion au nœud de destination utilisant le premier réseau échoue, le réseau suivant dans la liste est utilisé, et ainsi de suite jusqu’à ce que la liste complète soit épuisée, à moins qu’une connexion au nœud de destination soit correctement établie par le biais de l’un de ces réseaux.

    noteRemarque

    • Lorsque vous configurez un réseau en vue d’une migration dynamique pour un ordinateur virtuel particulier, la définition des paramètres est globale et s’applique donc à tous les ordinateurs virtuels.

    • Si vous disposez de plusieurs réseaux de cluster dans la zone Réseau pour la migration dynamique, nous vous conseillons de modifier l’ordre de priorité pour éviter que la migration dynamique et les volumes partagés de cluster utilisent le même réseau.

Vous pouvez utiliser au choix le Gestionnaire du cluster de basculement ou PowerShell pour amorcer la migration dynamique visant à déplacer un ordinateur virtuel d’un nœud à un autre dans un cluster avec basculement.

noteRemarque

  • Selon le nombre de nœuds existant dans le cluster de basculement, vous pouvez utiliser la migration dynamique pour déplacer plusieurs ordinateurs virtuels à la fois. Toutefois, un nœud de cluster ne peut participer, en tant que nœud source ou nœud de destination, qu’à une seule migration dynamique à la fois. Par exemple, s’il existe 4 nœuds dans le cluster de basculement, seules deux migrations dynamiques peuvent se produire simultanément.

  • Si la migration dynamique échoue, l’ordinateur virtuel continue de fonctionner sur le nœud source sans aucune perturbation.

Le temps nécessaire au déplacement d’un ordinateur virtuel par le biais d’une migration dynamique dépend des facteurs suivants :

  • vitesse de connexion réseau et bande passante disponible entre le nœud de cluster source et celui de destination ;

  • charge sur le nœud de cluster source et sur celui de destination ;

  • quantité de mémoire RAM configurée pour l’ordinateur virtuel.

  1. Si le cluster à configurer ne s’affiche pas dans le composant logiciel enfichable Gestion du cluster de basculement, dans l’arborescence de la console, cliquez avec le bouton droit sur Gestionnaire du cluster de basculement, cliquez sur Gérer un cluster, puis sélectionnez ou spécifiez le cluster souhaité.

  2. Développez Nœuds

  3. Dans l’arborescence de la console (à gauche), sélectionnez le nœud sous lequel vous voulez déplacer un ordinateur virtuel en cluster par le biais de la migration dynamique.

  4. Cliquez avec le bouton droit sur la ressource d’ordinateur virtuel qui s’affiche dans le volet central (pas à gauche), puis cliquez sur Migrer dynamiquement cet ordinateur virtuel vers un autre nœud.

  5. Sélectionnez le nœud vers lequel vous voulez déplacer l’ordinateur virtuel. Lorsque la migration est terminée, l’ordinateur virtuel s’exécute dans le nouveau nœud.

  6. Pour savoir si la migration de l’ordinateur virtuel s’est correctement déroulée, l’ordinateur doit apparaître sous le nouveau nœud (dans Propriétaire actuel).

  1. Ouvrez PowerShell. Cliquez sur Démarrer, pointez sur Tous les programmes, cliquez sur Windows PowerShell 2.0, puis sur Windows PowerShell 2.0.

    La fonctionnalité Clustering avec basculement doit être installée sur l’ordinateur à partir duquel vous démarrez la session PowerShell. Vous pouvez aussi utiliser les Outils d’administration de serveur distant pour Windows® 7 afin d’exécuter la session PowerShell.

  2. Pour installer la fonctionnalité Clustering avec basculement, tapez :

    Import-Module FailoverClusters

  3. Tapez :

    Get-Cluster "<Nom_Cluster>" | Move-ClusterVirtualMachineRole -Name "<Nom_Groupe_VM>" -Node "<Nom_Nœud_Destination>"

    Où :

    • <Nom_Cluster> est le nom du cluster dans lequel l’ordinateur virtuel est intégré.

    • <Nom_Groupe_VM> est le groupe de ressources d’ordinateurs virtuels.

    • <Nom_Nœud_Destination> est le nom du nœud de destination sur lequel vous souhaitez déplacer l’ordinateur virtuel par le biais de la migration dynamique.

Cette section aborde certains problèmes que vous pouvez rencontrer lorsque vous procédez à une migration dynamique. Avant d’examiner les solutions qui sont proposées dans cette section, procédez aux vérifications demandées ci-dessous.

La liste suivante donne quelques solutions aux problèmes de base de la migration dynamique.

  • Assurez-vous que tous les noms de réseau virtuel sont les mêmes sur l’ensemble du cluster.

  • Si le cluster est composé d’ordinateurs équipés de processeurs x86 et x64, la migration dynamique entre les deux types de processeurs échouera.

  • Si vous lancez une seconde migration dynamique avant que le nettoyage de la première migration soit terminé, cette nouvelle migration sera vouée à l’échec. Il est conseillé d’attendre quelques secondes avant d’amorcer une nouvelle migration.

  • Si un service de cluster est redémarré, ou qu’un ordinateur virtuel est déplacé et hébergé par un nouveau processus de cluster RHS.exe, le réseau alors utilisé pour la migration a besoin de temps pour s’initialiser. Ce réseau peut prendre jusqu’à 30 secondes pour se préparer. Si vous lancez une migration dynamique pendant ce temps, elle échouera et un message d’erreur s’affichera vous informant qu’aucun réseau de migration n’est disponible.

  • Assurez-vous que les commutateurs virtuels et les ports commutés virtuels ne portent pas le même nom. La migration dynamique échouera sur les ordinateurs virtuels connectés à des ports commutés virtuels qui portent le même nom que le commutateur virtuel.

Utilisez les deux organigrammes suivants pour résoudre les problèmes de migration dynamique.

Diagramme de dépannage d'une migration Hyper-V Live Organigramme de dépannage d'une migration dynamique Hyper-V

La liste suivante récapitule les informations de configuration qui vous aideront à diagnostiquer les problèmes à résoudre.

Informations sur le cluster

  • Déterminez si l’option Volumes partagés de cluster est utilisée. Si c’est le cas, notez le nombre de volumes présents.

  • Déterminez le modèle de processeur de chaque nœud de cluster et vérifiez qu’ils sont compatibles.

  • Analysez le rapport de validation du cluster.

  • Déterminez le nombre de réseaux et la configuration de chaque réseau. Par exemple, 1 Go ou 10 Go, IPv4 ou IPv6, et si la sécurité IPsec est utilisée.

Informations sur les réseaux

  • Déterminez si les cartes réseau permettent le déchargement TCP (Chimney) et si celui-ci est activé dans les systèmes d’exploitation invités et de gestion.

  • Déterminez si les cartes réseau sont liées à un commutateur virtuel qui permet les files d’attente d’ordinateurs virtuels (VMQ, Virtual Machine Queue).

  • Déterminez si les cartes réseau sont associées.

Informations sur les ordinateurs virtuels

  • Déterminez le nombre d’ordinateurs virtuels devenus hautement disponibles, et si ces ordinateurs virtuels utilisent les volumes partagés de cluster.

  • Déterminez quels systèmes d’exploitation les ordinateurs virtuels utilisent et quelle est la charge de travail supportée.

Pour permettre le diagnostic de problèmes à résoudre, vous pouvez extraire des informations dans les journaux des événements du cluster et d’Hyper-V.

  • Pour activer le journal d’analyse de haute disponibilité, tapez la commande suivante à l’invite de commandes :

    Wevtutil sl "<Nom_Journal>" /e:true /q

    Où :

    <Nom_Journal> est le nom du journal d’analyse de haute disponibilité à activer.

  • Pour extraire des informations du journal, tapez la commande suivante à l’invite de commandes :

    Wevtutil epl query.txt /sq:true <Nom_Journal>.evtx

    Où :

    <Nom_Journal> est le nom du journal d’analyse de haute disponibilité à partir duquel les informations doivent être récupérées.

    Code Query.txt :

    <QueryList>
      <Query Id="0" Path="Système">
        <Select Path="Système">*[System[Provider[@Name=’Microsoft-Windows-Hyper-V-Hypervisor’]]]</Select>
        <Select Path="Microsoft-Windows-Hyper-V-Config-Admin">*</Select>
        <Select Path="Microsoft-Windows-Hyper-V-Haute-Disponibilité">*</Select>
        <Select Path="Microsoft-Windows-Hyper-V-Haute-Disponibilité-Analyse">*</Select>
        <Select Path="Microsoft-Windows-Hyper-V-Hyperviseur-Admin">*</Select>
        <Select Path="Microsoft-Windows-Hyper-V-Intégration-Admin">*</Select>
        <Select Path="Microsoft-Windows-Hyper-V-Réseau-Admin">*</Select>
        <Select Path="Microsoft-Windows-Hyper-V-StockageSynthétique-Admin">*</Select>
        <Select Path="Microsoft-Windows-Hyper-V-CarteStockageSynthétique-Admin">*</Select>
        <Select Path="Microsoft-Windows-Hyper-V-Image-Gestion-Service-Admin">*</Select>
        <Select Path="Microsoft-Windows-Hyper-V-VMMS-Admin">*</Select>
        <Select Path="Microsoft-Windows-Hyper-V-ThreadTravail-Admin">*</Select>
      </Query>
    </QueryList>
    
    
  • Pour extraire des informations du journal des événements du cluster, tapez ce qui suit à partir d’une session PowerShell :

    Get-ClusterLog ou Get-ClusterLog –Destination <dossier_journal>

    Où :

    <dossier_journal> représente l’emplacement des journaux des événements.

    Pour extraire des informations dans les journaux des événements du cluster à l’aide de Cluster.exe, à l’invite de commandes, tapez :

    Cluster.exe log /g /copy:<dossier_journal>

Cela vous a-t-il été utile ?
(1500 caractères restants)
Merci pour vos suggestions.

Ajouts de la communauté

AJOUTER
Afficher:
© 2014 Microsoft