Exporter (0) Imprimer
Développer tout

Référence technique du contrôle de compte d'utilisateur (éventuellement en anglais)

Mis à jour: août 2009

S'applique à: Windows 7, Windows Server 2008 R2

noteRemarque
Ce document, qui s’adresse tout particulièrement aux professionnels de l’informatique, contient des informations détaillées sur le contrôle de compte d’utilisateur de Windows 7. Si vous avez besoin d’aide et d’informations relatives au contrôle de compte d’utilisateur de Windows 7 à votre domicile, consultez les éléments suivants :

Une fois que les utilisateurs ont ouvert une session sur leurs ordinateurs en tant qu’administrateurs locaux, ils peuvent installer ou désinstaller des applications, et modifier des paramètres de sécurité ainsi que des paramètres système. Par conséquent, les services informatiques peuvent avoir des difficultés à évaluer l’état général et la sécurité globale de leurs environnements. Par ailleurs, chaque application démarrée par ces utilisateurs peut utiliser le niveau d’administration de leur compte pour écrire dans des fichiers système et le Registre ou pour modifier des données à l’échelle du système. Les tâches courantes, telles que la navigation sur le Web et la consultation des messages électroniques, peuvent alors ne plus être sûres.

Le contrôle de compte d’utilisateur (UAC) est une fonctionnalité majeure de Windows 7 et un composant fondamental de la vision globale de Microsoft sur la sécurité. Suite à l’introduction du contrôle de compte d’utilisateur, le modèle de contrôle d’accès a été modifié afin d’atténuer l’impact des programmes malveillants. Lorsqu’un utilisateur tente de démarrer une tâche ou un service d’administration, la boîte de dialogue Contrôle de compte d’utilisateur s’affiche pour lui demander de cliquer sur Oui ou sur Non avant que son jeton d’accès d’administrateur complet soit utilisé. Si l’utilisateur n’est pas un administrateur, il doit indiquer les données d’identification d’un administrateur pour exécuter le programme. Comme le contrôle de compte d’utilisateur requiert un administrateur pour approuver les installations d’applications, les applications non autorisées ne peuvent pas être installées automatiquement ou sans le consentement explicite d’un administrateur.

Dans Windows 7 et Windows Server 2008 R2, la fonctionnalité UAC a été améliorée aux fins suivantes :

  • Améliorer le nombre de tâches que l’utilisateur standard peut effectuer sans demande de l’approbation Administrateur.

  • Autoriser un utilisateur détenant des privilèges d’administration de configurer l’expérience UAC dans le Panneau de configuration.

  • Fournir des stratégies de sécurité locales supplémentaires permettant à un administrateur local de modifier le comportement des messages UAC pour les administrateurs locaux en mode d’approbation Administrateur.

  • Fournir des stratégies de sécurité locales supplémentaires permettant à un administrateur local de modifier le comportement des messages UAC pour les utilisateurs standard.

Pour plus d’informations sur les modifications apportées à la fonctionnalité UAC dans Windows 7, voir Nouveautés dans les contrôles de compte d’utilisateur (http://go.microsoft.com/fwlink/?LinkID=139554).

Cette référence technique fournit aux professionnels de l’informatique des informations détaillées sur les rubriques UAC suivantes :

Cela vous a-t-il été utile ?
(1500 caractères restants)
Merci pour vos suggestions.

Ajouts de la communauté

AJOUTER
Microsoft réalise une enquête en ligne pour recueillir votre opinion sur le site Web de MSDN. Si vous choisissez d’y participer, cette enquête en ligne vous sera présentée lorsque vous quitterez le site Web de MSDN.

Si vous souhaitez y participer,
Afficher:
© 2014 Microsoft