Exporter (0) Imprimer
Développer tout

Modifications diverses dans Windows 7

Mis à jour: août 2009

S'applique à: Windows 7

Les sections suivantes de ce document décrivent les fonctionnalités supplémentaires nouvelles et modifiées dans Windows 7 :

Service de transfert intelligent en arrière-plan

Le service de transfert intelligent en arrière-plan (BITS) version 4.0 tire parti de l’infrastructure de BranchCache pour fournir des fonctionnalités de transfert de fichiers pair à pair. Il n’interagit pas avec la solution de mise en cache des homologues BITS 3.0 incluse dans Windows Vista et Windows Server® 2008.

noteRemarque
En raison de cette modification, les applications ou services d’entreprise, par exemple les services WSUS (Windows Server Update Services), qui utilisent la mise en cache des homologues BITS 3.0 doivent télécharger les fichiers directement depuis le serveur d’origine au lieu de le récupérer à partir d’un ordinateur homologue. Pour éviter ou corriger ce problème, utilisez un ordinateur Windows Server 2008 R2 sur lequel est installé BranchCache.

AppLocker

AppLocker est la version supérieure de la fonctionnalité des stratégies de restriction logicielle, qui fournit le contrôle d’accès des applications. Pour plus d’informations, voir Qu’est-ce qu’AppLocker ?.

Améliorations apportées à AppLocker :

  • Applets de commande PowerShell AppLocker. Ces applets de commande sont utilisées conjointement avec l’interface utilisateur d’AppLocker comme blocs de construction pour aider à créer, tester, gérer et dépanner la stratégie AppLocker. Pour plus d’informations, voir AppLocker PowerShell Cmdlets (en anglais).

  • Mode de mise en conformité Auditer uniquement. Ce paramètre vous aide à déterminer quelles sont les applications utilisées dans une entreprise et à tester les règles que vous créez avant leur déploiement. Lorsque la stratégie AppLocker d’un regroupement de règles est définie à Auditer uniquement, les règles qui correspondent à ce regroupement de règles ne sont pas mises en conformité. Les règles peuvent être importées dans AppLocker et testées avant leur déploiement à l’aide du mode de mise en conformité Auditer uniquement. Pour plus d’informations, voir « Scénario 2 : Utilisation de la fonctionnalité d’audit pour identifier les applications utilisées » dans le AppLocker Step-by-Step Guide.

Windows PowerShell 2.0

Windows PowerShell 2.0 est compatible avec Windows PowerShell 1.0 ; toutefois, les scripts et applications qui existent déjà doivent être mis à jour pour tenir compte des modifications suivantes :

  • La valeur de l’entrée de Registre PowerShellVersion dans HKLM\SOFTWARE\Microsoft\PowerShell\1\PowerShellEngine a été changée en 2.0.

  • De nouvelles applets de commande et variables ont été ajoutées. Elles risquent d’entrer en conflit avec les variables et les fonctions des profils et des scripts.

  • L’opérateur -ieq compare les caractères sans respect de la casse.

  • L’applet de commande Get-Command obtient les fonctions par défaut, en plus des applets de commande.

  • Les commandes natives qui génèrent une interface utilisateur ne peuvent pas être redirigées vers l’applet de commande Out-Host.

  • Les nouveaux mots clés Begin, Process, End et Dynamic Param du langage risquent d’entrer en conflit avec les mots similaires utilisés dans les scripts et les fonctions. Des erreurs d’analyse peuvent se produire si ces mots sont interprétés comme des mots clés de langage.

  • La résolution de noms des applets de commande a changé. Windows PowerShell 1.0 générait une erreur d’exécution lorsque deux composants logiciels enfichables Windows PowerShell exportaient des applets de commande portant le même nom. Dans Windows PowerShell 2.0, la dernière applet de commande ajoutée à la session s’exécute lorsque vous tapez le nom de la commande. Pour exécuter une commande qui ne s’exécute pas par défaut, indiquez le nom complet de l’applet de commande à l’aide du nom du composant logiciel enfichable ou du module dont elle provient.

  • Un nom de fonction suivi de -? permet d’obtenir la rubrique d’aide correspondant à la fonction, si cette dernière en possède une.

  • La résolution de paramètres a changé pour les méthodes de Microsoft .NET Framework. Dans Windows PowerShell 1.0, si vous appeliez une méthode .NET surchargée avec plusieurs correspondances au niveau de la syntaxe, aucune erreur n’était signalée. Dans Windows PowerShell 2.0, une erreur d’ambigüité est signalée. En outre, dans Windows PowerShell 2.0, l’algorithme de sélection de la méthode la plus appropriée a été considérablement modifié afin de réduire le nombre d’ambigüités.

  • Si vous utilisez Import-Module pour charger des commandes qui utilisent des verbes non approuvés ou des caractères interdits dans le nom de commande, un avertissement s’affiche. Utilisez la commande Get-Verb pour afficher la liste des verbes approuvés. N’utilisez aucun des caractères suivants dans les noms des commandes :

    [ # , ( ) { } [ ] & - / \ $ ^ ; : " ' < > | ? @ ` * ~ % + =

  • Si vous énumérez une collection du pipeline et si vous tentez de modifier la collection, Windows PowerShell 2.0 lève une exception. Par exemple, les commandes suivantes fonctionnent dans Windows PowerShell 1.0 mais échouent après l’itération du premier pipeline dans Windows PowerShell 2.0 :

    $h = @{Name="Hello"; Value="Test"}
    $h.keys | foreach-object {$h.remove($_)}
    
    Afin d’éviter cette erreur, créez une sous-expression pour l’énumérateur en utilisant les caractères $() comme suit :

    $($h.keys) | foreach-object {$h.remove($_)}
    

Pour plus d’informations, voir Nouveautés de Windows PowerShell dans le TechCenter Windows Client.

Stratégie de groupe

Dans Windows 7, la stratégie de groupe a été améliorée comme suit :

  • Nouvelles applets de commande Windows PowerShell. Cette fonctionnalité s’applique à Windows 7 Enterprise, Windows 7 Professionnel et Windows 7 Édition Intégrale. Avant Windows 7, la gestion et l’automatisation de la stratégie de groupe s’effectuait via la Console de gestion des stratégies de groupe (GPMC) ou à l’aide de scripts écrits pour les interfaces COM GPMC. Windows 7 présente un ensemble de 25 nouvelles applets de commande, qui permettent aux administrateurs informatiques de gérer et d’automatiser la stratégie de groupe via Windows PowerShell. Avec ces applets de commande, un administrateur informatique peut sauvegarder, restaurer, surveiller et configurer (via des paramètres de Registre) les objets de stratégie de groupe. Cette fonctionnalité est ajoutée lors de l’installation de la Console de gestion des stratégies de groupe.

  • Prise en charge par ADMX de Reg_QWORD & Reg_MultiSZ. Avant Windows 7, une clé de Registre de type QWORD ou MultiSZ ne pouvait pas être configurée via les modèles d’administration de stratégies de groupe (ADMX). Le schéma ADMX a été mis à jour pour prendre en charge les entrées de Registre de type QWORD et MultiSZ.

  • Améliorations de l’éditeur ADMX. Cette fonctionnalité s’applique à Windows 7 Enterprise, Windows 7 Professionnel et Windows 7 Édition Intégrale. Avant Windows 7, l’éditeur ADMX s’affichait sous la forme d’une boîte de dialogue non redimensionnable comportant des onglets. Le texte de l’interface utilisateur était souvent tronqué et le contenu de l’aide était difficile à trouver. Le nouvel éditeur ADMX s’affiche dans une fenêtre redimensionnable qui évite au texte d’être tronqué. Les informations relatives aux paramètres, notamment l’aide et les commentaires, sont plus facilement accessibles.

  • Améliorations des préférences de stratégie de groupe. Cette fonctionnalité s’applique à Windows 7 Enterprise, Windows 7 Professionnel et Windows 7 Édition Intégrale. De nouvelles fonctionnalités ont été ajoutées aux préférences de stratégie de groupe pour permettre la configuration d’Internet Explorer 8. De nouvelles fonctionnalités sont également disponibles dans les tâches planifiées et les modes de gestion de l’alimentation pour Windows 7. Les professionnels de l’informatique peuvent utiliser les préférences de stratégie de groupe pour centraliser la configuration des paramètres relatifs à Internet Explorer 8, aux tâches planifiées et aux modes de gestion de l’alimentation. Cette fonctionnalité est ajoutée lors de l’installation de la Console de gestion des stratégies de groupe. En outre, les extensions côté client des préférences de stratégie de groupe sont incluses dans Windows 7 ; par conséquent, les administrateurs informatiques n’ont pas besoin de déployer les extensions via Windows Update ou le Centre de téléchargement.

    Pour plus d’informations, voir Nouveauté de la stratégie de groupe dans Windows 7.

Programme d’installation de Windows Update en mode autonome

Le programme d’installation de Windows Update en mode autonome (Wusa.exe) apporte les améliorations suivantes dans Windows 7 :

  • Prise en charge de la désinstallation. Avant Windows 7, wusa.exe incluait uniquement la prise en charge de l’installation. Dans Windows 7, wusa.exe inclut la prise en charge de la désinstallation afin que les administrateurs puissent désinstaller des mises à jour à partir d’une ligne de commande. Les utilisateurs peuvent désinstaller une mise à jour en indiquant le chemin d’accès du fichier .msu ou en spécifiant le numéro de package (via la Base de connaissances Microsoft) de la mise à jour à désinstaller.

    Utilisez la commande suivante pour désinstaller une mise à jour en spécifiant le chemin d’accès complet de la mise à jour :

    wusa.exe /uninstall <Path>
    
    Utilisez la commande suivante pour désinstaller une mise à jour en spécifiant le numéro de package de la mise à jour via la Base de connaissances Microsoft :

    wusa.exe /uninstall /kb:<KB Number>
    
  • Paramètres de ligne de commande supplémentaires. De nouveaux paramètres sont disponibles dans Windows 7 pour permettre la journalisation, extraire le contenu d’un fichier .msu et contrôler le comportement de redémarrage lorsqu’une mise à jour est installée en mode silencieux.

     

    Paramètre de ligne de commande Windows Vista Windows 7

    /log

    Non disponible. La journalisation ne pouvait être activée qu’avec des outils de suivi.

    Ce nouveau paramètre permet d’activer la journalisation via l’outil Wusa.exe.

    /extract

    Non disponible. Le contenu des fichiers .msu ne pouvait être extrait qu’à l’aide de l’outil expand.exe.

    Ce nouveau paramètre permet d’extraire les fichiers .msu via l’outil Wusa.exe.

    /quiet

    Prend uniquement en charge l’option /norestart.

    Étendu pour prendre en charge les options /forcerestart, /warnrestart et /promptrestart.

  • Informations d’erreur étendues. L’outil Wusa.exe fournit des informations étendues sur les erreurs pour permettre un meilleur diagnostic.

     

    Erreur Code d’erreur dans Windows Vista Code d’erreur dans Windows 7

    La mise à jour est déjà installée.

    1 (S_FALSE)

    0x240006 (WU_S_ALREADY_INSTALLED)

    La mise à jour n’est pas applicable.

    1 (S_FALSE)

    0x80240017 (WU_E_NOT_APPLICABLE)

    noteRemarque
    Une mise à jour a été publiée afin de fournir les codes d’erreur de Windows 7 sur les ordinateurs qui exécutent Windows Vista. Pour plus d’informations sur la mise à jour, voir l’article 949545 dans la Base de connaissances Microsoft (http://go.microsoft.com/fwlink/?LinkId=151807).

Fonctionnalités de recherche, de navigation et d’organisation de Windows

Windows 7 présente de nombreuses fonctionnalités et améliorations destinées à aider les professionnels de l’informatique à déployer et gérer les fonctionnalités de recherche, de navigation et d’organisation. Principales améliorations en matière de recherche, de navigation et d’organisation de Windows :

  • Intégration plus étroite avec les workflows quotidiens

  • Améliorations des performances et de la pertinence des recherches

  • Introduction de l’agrégation et des visualisations pour améliorer l’organisation

  • Introduction de la recherche fédérée sur des index distants

Pour plus d’informations, voir Nouveautés dans la recherche, la navigation et l’organisation Windows.

.NET Framework Assistant et plug-in Windows Presentation Foundation pour Firefox

.NET Framework Assistant et le plug-in WPF (Windows Presentation Foundation) pour Firefox ne sont pas inclus dans Windows 7. Ces composants étaient inclus dans .NET Framework 3.5 Service Pack 1 et sont désormais obsolètes.

Par conséquent, lorsque vous essayez d’afficher une application du navigateur XAML (XBAP) ou de démarrer une application ClickOnce dans Firefox, le navigateur tente de télécharger et d’enregistrer le fichier au lieu de lancer ce dernier.

Le cas échéant, vous pouvez télécharger .NET Framework Assistant aux emplacements suivants :

Le plug-in WPF pour Firefox sera publié de manière similaire à une date ultérieure.

Le site Web Microsoft Update (http://go.microsoft.com/fwlink/?LinkId=157925) fournira également des stratégies de déploiement pour ces composants.

Encodeur et décodeur audio Windows Media

Les objets DMO (DirectX Media Objects) pour l’encodeur audio Windows Media (wmspdmoe.dll) et le décodeur audio Windows Media (wmspdmod.dll) ont été mis à jour dans Windows 7. Ils génèrent désormais une erreur lorsqu’ils sont utilisés en dehors de l’ensemble des taux d’échantillonnage pris en charge, à savoir 8 kHz, 16 kHz, 11,25 kHz et 22,5 kHz.

Cela vous a-t-il été utile ?
(1500 caractères restants)
Merci pour vos suggestions.

Ajouts de la communauté

AJOUTER
Afficher:
© 2014 Microsoft