Exporter (0) Imprimer
Développer tout
Cet article a fait l'objet d'une traduction manuelle. Déplacez votre pointeur sur les phrases de l'article pour voir la version originale de ce texte. Informations supplémentaires.
Traduction
Source

Prise en charge d'OLTP en mémoire par SQL Server Integration Services

SQL Server 2014

État de la rubrique : certaines informations de cette rubrique constituent une documentation préliminaire et peuvent faire l'objet de modifications dans les versions à venir. Ces informations préliminaires décrivent les nouvelles fonctionnalités ou les modifications apportées à des fonctionnalités existantes de Microsoft SQL Server 2014.

Utilisez une table optimisée en mémoire, une vue référençant des tables optimisées en mémoire, ou une procédure stockée compilée en mode natif en tant que source ou destination pour votre package SQL Server Integration Services (SSIS). Utilisez Source ADO NET, Source OLE DB ou Source ODBC dans le flux de données d'un package SSIS et configurez le composant source pour récupérer des données d'une table optimisée en mémoire ou d'une vue, ou spécifiez une instruction SQL pour exécuter une procédure stockée compilée en mode natif. De même, utilisez Destination ADO NETDestination OLE DB ou Destination ODBC pour charger des données dans une table optimisée en mémoire ou une vue, ou spécifiez une instruction SQL pour exécuter une procédure stockée compilée en mode natif.

Configurez les composants source et de destination mentionnés ci-dessus dans un package SSIS pour lire/écrire dans des tables optimisées en mémoire et des vues de la même façon qu'avec d'autres tables et vues SQL Server. Toutefois, vous devez prendre en compte les points importants de la section suivante lorsque vous utilisez des procédures stockées compilées en mode natif.

Pour appeler une procédure stockée compilée en mode natif à partir d'un package SSIS, nous vous recommandons d'utiliser une source ODBC ou une destination ODBC avec une instruction SQL au format : <nom de la procédure> sans le mot clé EXEC. Si vous utilisez le mot clé EXEC dans l'instruction SQL, un message d'erreur s'affiche, car le gestionnaire de connexions ODBC interprète le texte de la commande SQL en tant qu'instruction Transact-SQL au lieu d'une procédure stockée et utilise des curseurs, qui ne sont pas pris en charge pour l'exécution des procédures stockées compilées en mode natif. Le gestionnaire de connexions traite l'instruction SQL sans le mot clé EXEC comme un appel de procédure stockée et n'utilise pas de curseur.

Utilisez également la source ADO.NET et la source OLE DB pour appeler une procédure stockée compilée en mode natif. Cependant, nous vous recommandons d'utiliser la source ODBC. Si vous configurez la source ADO.NET pour exécuter une procédure stockée compilée en mode natif, un message d'erreur s'affiche, car le fournisseur de données pour SQL Server (SqlClient), que la source ADO.NET utilise par défaut, ne prend pas en charge l'exécution de la procédure stockée compilée en mode natif. Configurez la source ADO .NET de façon à ce qu'elle utilise le fournisseur de données ODBC, le fournisseur OLE DB pour SQL Server ou SQL Server Native Client. Cependant, notez que la source ODBC est plus performante que la source ADO.NET avec le fournisseur de données ODBC.

Cela vous a-t-il été utile ?
(1500 caractères restants)
Merci pour vos suggestions.

Ajouts de la communauté

AJOUTER
Afficher:
© 2014 Microsoft