Exporter (0) Imprimer
Développer tout

Nouveautés des services de déploiement Windows dans Windows Server

Publication: juin 2013

Mis à jour: juillet 2014

S'applique à: Windows Server 2012, Windows Server 2012 R2



Cette rubrique décrit les fonctionnalités des services de déploiement Windows (WDS) qui sont nouvelles ou modifiées dans Windows Server 2012 R2 et Windows Server 2012.

Les services WDS représentent un rôle serveur qui vous permet de déployer à distance des systèmes d'exploitation Windows. Vous pouvez utiliser ce rôle pour configurer de nouveaux ordinateurs à l’aide d’une installation réseau. Cela signifie que vous n'avez pas besoin d'installer chaque système d'exploitation directement à partir d'un CD, d'un lecteur USB ou d'un DVD. Pour utiliser les services WDS, vous devez posséder une connaissance pratique des technologies de déploiement des ordinateurs de bureau et des composants de mise en réseau classiques, comme le protocole DHCP (Dynamic Host Configuration Protocol), le système DNS (Domain Name System) et les services de domaine Active Directory (AD DS). Il s’avère également utile de comprendre l’environnement PXE (Pre-Boot Execution Environment), également appelé environnement de pré-exécution.

Dans cette rubrique :

Le tableau suivant compare les fonctionnalités incluses dans chaque version des services de déploiement Windows, jusqu'à Windows Server 2012 R2 (compris) :

 

Fonctionnalité Windows Server 2003 Windows Server 2008 Windows Server 2008 R2 Windows Server 2012 et Windows Server 2012 R2

Systèmes d’exploitation déployés

Mode hérité : Windows 2000, Windows XP, Windows Server 2003

Mode mixte : Windows 2000, Windows XP, Windows Server 2003, Windows Vista, Windows Server 2008

Mode natif : Windows 2000 Professionnel, Windows XP, Windows Server 2003, Windows Vista, Windows Server 2008, Windows 7, Windows Server 2008 R2

Windows 2000

Windows Server 2003

Windows Server 2008

Windows Server 2008 R2

Windows XP

Windows Vista

Windows 7

Windows Server 2003

Windows Server 2008

Windows Server 2008 R2

Windows Server 2012

Windows Server 2012 R2

Windows XP

Windows Vista SP1

Windows 7

Windows 8

Windows 8.1

Windows Server 2003

Windows Server 2008

Windows Server 2008 R2

Windows Server 2012

Windows Server 2012 R2

Windows XP

Windows Vista SP1

Windows 7

Windows 8

Windows 8.1

Types d’images déployées

Mode hérité : RISETUP et RIPREP

Mode mixte : RISETUP, RIPREP, .wim

Mode natif : .wim

Dans le cas d’une nouvelle installation, seules les images .wim sont prises en charge.

Si vous effectuez une mise à niveau à partir de Windows Server 2003, vous pouvez convertir toutes les images RIPREPP au format .wim, une fois la mise à niveau terminée. Toutefois, les images RISETUP ne sont pas prises en charge.

.wim

Les images .vhd de Windows Server 2008 R2 sont prises en charge dans le cadre d'une installation sans assistance (gérée via la ligne de commande uniquement).

noteNote
Les images .vhd sont uniquement utilisées pour le démarrage à partir des scénarios VHD et elles ne sont pas appliquées directement aux volumes.

Les images .wim et .vhd sont toutes deux prises en charge de la même manière que dans Windows Server 2008 R2.

Il est maintenant possible de gérer les images .vhd via le composant logiciel enfichable de gestion WDS en plus de la ligne de commande.

En outre, les fichiers .vhdx (un nouveau format de fichier disponible dans Windows Server 2012) sont pris en charge directement et par multidiffusion.

Le format .vhdx prend en charge une représentation dynamique de sauvegarde d’un disque, ce qui produit un fichier image de disque relativement petit (comparé à un stockage direct de l’ensemble du contenu du disque). Le format .vhdx est pris en charge pour les scénarios de démarrage VHD, en plus de l’application directe aux volumes système (similaire aux déploiements .wim).

Environnement de démarrage

Mode hérité : OSChooser

Mode mixte : OSChooser et Windows PE (Windows Preinstallation Environment)

Mode natif : Windows PE

Windows PE

Windows PE

Windows PE

Expérience d’administration

Mode hérité : ensemble d'outils des services d'installation à distance (RIS, Remote Installation Services)

Mode mixte : ensemble d'outils RIS pour la gestion des images RISETUP et RIPREP. Composant logiciel enfichable MMC (Microsoft Management Console) et WDSUTIL pour la gestion des images .wim.

Mode natif : Composant logiciel enfichable MMC et WDSUTIL

Composant logiciel enfichable MMC et WDSUTIL

Composant logiciel enfichable MMC et WDSUTIL

Composant logiciel enfichable MMC et WDSUTIL. Applets de commande Windows PowerShell ajoutées dans Windows Server 2012 R2.

Multidiffusion

Non pris en charge.

Pris en charge pour les images d’installation. (Le fichier Boot.wim doit provenir du DVD pour Windows Server 2003, Windows Vista avec SP1, Windows Server 2008, Windows 7 ou Windows Server 2008 R2.)

Pris en charge pour les images d’installation. (Le fichier Boot.wim doit provenir du DVD pour Windows Server 2008, Windows Vista avec SP1, Windows 7 ou Windows Server 2008 R2.)

Pris en charge pour les images de démarrage des ordinateurs avec EFI (gestion via la ligne de commande uniquement).

Permet de déconnecter automatiquement les clients lents et de répartir les transmissions en plusieurs flux en fonction des vitesses des clients. (L'image de démarrage doit être celle de Windows 7 ou Windows Server 2008 R2).

Prend en charge la multidiffusion dans les environnements qui utilisent le protocole IPv6. (L'image de démarrage doit provenir de Windows Server 2008, Windows Vista avec SP1, Windows 7 ou Windows Server 2008 R2).

Prend en charge le protocole TFTP et la multidiffusion via IPv6 et DHCPv6.

Déploiement multidiffusion amélioré dû au fait qu’il n’est plus nécessaire de créer une copie locale du fichier install.wim. Vous pouvez appliquer le fichier install.wim pendant son téléchargement sans affecter de façon significative le processus d’application.

L’application du fichier install.wim en même temps que le téléchargement en multidiffusion diminue le temps de déploiement global, offre un débit d’écriture sur disque plus élevé et nécessite moins d’espace sur le système client.

Une taille de bloc par défaut réduite tient dans une MTU Ethernet et fonctionne sur du matériel client ne prenant pas en charge la fragmentation IP.

Approvisionnement en pilotes

Non pris en charge.

Non pris en charge.

Permet de déployer des packages de pilotes sur des ordinateurs clients en fonction de leur matériel dans le cadre d'une installation (l'image d'installation doit être celle de Windows Vista avec SP1, Windows 7 ou Windows Server 2008).

Permet d'ajouter des packages de pilotes à des images de démarrage (images Windows 7 ou Windows Server 2008 R2 uniquement).

Étend les filtres des groupes de pilotes afin de prendre en charge le numéro de modèle et les groupes d’appareils du fabricant. L’importation de pilote détecte automatiquement les packages de pilotes en double et empêche de les ajouter au magasin de pilotes.

Extensibilité

Prend en charge les fournisseurs PXE personnalisés.

Prend en charge les fournisseurs PXE personnalisés.

Prend en charge la transmission de données et d’images par multidiffusion sur un serveur autonome (serveur de transport). Toutefois, vous devez définir un mode de démarrage des clients.

Prend en charge les fournisseurs de multidiffusion personnalisés.

Prend en charge les fournisseurs PXE personnalisés.

Prend en charge la transmission de données et d’images par multidiffusion sur un serveur autonome (serveur de transport).

Inclut un fournisseur PXE pour démarrer les clients.

Prend en charge les fournisseurs de multidiffusion personnalisés.

Prend en charge les fournisseurs PXE personnalisés.

Prend en charge la transmission de données et d’images par multidiffusion sur un serveur autonome (serveur de transport). Inclut un fournisseur PXE pour démarrer les clients.

Prend en charge les fournisseurs de multidiffusion personnalisés.

Interface EFI (Extensible Firmware Interface)

Prend en charge le démarrage réseau des ordinateurs Itanium avec EFI.

Prend en charge le démarrage réseau des ordinateurs Itanium et x64 avec EFI/UEFI.

Prend en charge le démarrage réseau des ordinateurs x64 avec UEFI.

Inclut la fonctionnalité d’ajout automatique.

Inclut la référence DHCP pour diriger les clients vers un serveur PXE spécifique.

Permet de déployer des images de démarrage par multidiffusion.

Prend en charge les clients x86 (processeurs 32 bits) avec UEFI (Unified Extensible Firmware Interface) pour démarrer en réseau et effectuer un déploiement de bout en bout à l’aide de WDS.

Scripts d’applets de commande PowerShell

Non pris en charge

Non pris en charge

Non pris en charge

Pris en charge uniquement sur Windows Server 2012 R2

Un serveur WDS exécutant Windows Server 2012 R2 peut être géré à l'aide des applets de commande Windows PowerShell pour WDS. À l'aide des applets de commande Windows PowerShell, vous pouvez ajouter des packages de pilotes, ajouter des images clientes, activer et désactiver les images de démarrage et d'installation ainsi qu'effectuer de nombreuses autres tâches WDS courantes. Pour obtenir des informations complètes, voir Services de déploiement Windows dans Windows PowerShell.

 

Dans Windows Server 2012, les services WDS offrent une prise en charge améliorée dans les domaines suivants :

Les services WDS permettent de déployer des images sur les clients ARM, lesquels constituent une architecture d'UC spécialement conçue pour les appareils économiques basse consommation, tels que les tablettes, téléphones cellulaires, GPS, consoles de jeu portables, routeurs réseau et lecteurs multimédias.

Quels avantages cette modification procure-t-elle ?

La possibilité de déployer des images sur les clients ARM en plus des architectures x86 et x64 signifie qu'une plus large gamme d'appareils sera capable d'exécuter Windows.

En quoi le fonctionnement est-il différent ?

  • Assure la prise en charge de Windows sur les ordinateurs ARM en tant que clients de déploiement.

  • Assure la prise en charge de toutes les fonctionnalités de déploiement existantes de Windows sur les clients ARM, tout particulièrement la multidiffusion.

noteNote
Le démarrage PXE n'est actuellement pas pris en charge par les pilotes réseau sur les clients ARM.

Quels avantages cette modification procure-t-elle ?

Il s’agit de nouvelles fonctionnalités offrant la possibilité de contrôler tous les aspects du processus de déploiement.

En quoi le fonctionnement est-il différent ?

Les améliorations incluent diverses options de configuration qui permettent aux administrateurs de mieux contrôler la charge utile de déploiement (comme les images et les packages de pilotes) transmise aux ordinateurs clients. Il s’agit notamment des améliorations suivantes :

  • Filtres de l’image d’installation, qui sont similaires à l’ensemble de filtres des groupes de pilotes.

  • Prise en charge de la priorité du démarrage et de l’image d’installation afin d’influencer l’ordre de ces images à mesure qu’elles apparaissent dans le gestionnaire de démarrage et dans les menus de sélection de l’image du client WDS.

  • L’Assistant Résultats de déploiement attendus, qui permet aux administrateurs d’afficher des informations sur le déploiement, telles que l’ensemble des groupes de pilotes correspondants qui serait transmis à un périphérique de préinstallation.

  • Possibilité de contrôler les clients capables de démarrer à partir du serveur PXE.

  • Contrôle des paramètres de démarrage des clients PXE, notamment le programme de démarrage, la stratégie d’invite et l’instance de boot.wim.

  • Possibilité de contrôler les images WIM et VHD déployées sur le client.

  • Contrôle accru des pilotes déployés sur le client.

  • Contrôle du ou des fichiers d’installation sans assistance utilisés pour personnaliser l’expérience d’installation du client.

  • Commandes WDSUTIL de niveau inférieur qui permettent aux administrateurs de définir des valeurs et des balises de métadonnées personnalisées sur la charge utile de déploiement et les périphériques de préinstallation ayant des correspondances afin d’influencer directement le processus de déploiement.

Quels avantages cette modification procure-t-elle ?

Les extensions de la console de gestion permettent aux utilisateurs de bénéficier de fonctionnalités plus commodes pour configurer les options de déploiement de leurs ordinateurs clients.

En quoi le fonctionnement est-il différent ?

Les fonctionnalités suivantes ont été ajoutées :

  • La boîte de dialogue Créer une installation sans assistance client permet aux administrateurs de créer facilement des fichiers d’installation sans assistance.

  • L’Assistant Approbation du périphérique en attente simplifie et étend la fonctionnalité de l’option d’approbation précédente.

  • Prise en charge intégrée des périphériques de préinstallation, qui remplacent l’onglet Installation à distance du composant logiciel enfichable Utilisateurs et ordinateurs Active Directory.

Quels avantages cette modification procure-t-elle ?

WDSclient.exe est un nouveau client autonome pouvant effectuer des requêtes d’approvisionnement en pilotes dynamiques (DDP, Dynamic Driver Provisioning), des requêtes d’application VHD directes et des requêtes de métadonnées.

En quoi le fonctionnement est-il différent ?

L’outil WDSclient prend en charge les fonctionnalités ci-dessus dans les scripts de déploiement personnalisés.

Quels avantages cette modification procure-t-elle ?

Le mode Serveur autonome supprime la dépendance vis-à-vis de d’Active Directory.

En quoi le fonctionnement est-il différent ?

À partir de Windows Server 2012, il est possible d'installer les services de déploiement Windows en mode Serveur autonome. Ce mode supprime la dépendance vis-à-vis de d’Active Directory. Vous avez quand même besoin des protocoles DHCP, DNS et d’autorisations suffisantes pour installer et configurer les services de déploiement Windows. Dans ce scénario, un magasin local est utilisé pour conserver des informations sur les périphériques de préinstallation.

Quels avantages cette modification procure-t-elle ?

Les améliorations des stratégies de domaine par défaut offrent un contrôle accru de l'approvisionnement en pilotes des ordinateurs clients.

En quoi le fonctionnement est-il différent ?

Les améliorations des stratégies de domaine par défaut sont notamment :

  • Prise en charge de modèles de matériel.

  • Prise en charge des ID d’image et des groupes de périphériques personnalisés.

  • Évitement des packages de pilotes en double afin d’empêcher que le même package soit ajouté plusieurs fois au magasin de pilotes.

Quels avantages cette modification procure-t-elle ?

L’Assistant Résultats de déploiement attendus permet aux administrateurs de modéliser le processus de déploiement d’un ordinateur et de voir quels images de démarrage, images d’installation et groupes de pilotes seront offerts à partir du serveur.

En quoi le fonctionnement est-il différent ?

L’Assistant Résultats de déploiement attendus est conçu pour aider les administrateurs à tester de manière efficace les modifications de configuration apportées à leurs serveurs et à comprendre comment ces modifications affectent les déploiements sur des ordinateurs spécifiques (de préinstallation) ou sur tous les ordinateurs. L’outil est particulièrement utile lorsqu’il est utilisé pour tester certaines des options de configuration avancée offertes par l’infrastructure WDS pour les déploiements personnalisés.

Quels avantages cette modification procure-t-elle ?

Les améliorations du protocole TFTP (Trivial File Transfer Protocol) se traduisent par des performances accrues.

En quoi le fonctionnement est-il différent ?

Le protocole TFTP (Trivial File Transfer Protocol) a été amélioré et il offre de meilleurs résultats en termes de performances.

Vous utilisez le serveur TFTP (Trivial File Transfer Protocol) des services de déploiement Windows pour télécharger les fichiers nécessaires pour effectuer un démarrage réseau à l’aide de l’environnement PXE (Pre-Boot Execution Environment). La technologie PXE est une norme créée par Intel qui définit un ensemble commun et cohérent de services préalables au démarrage au sein du microprogramme de démarrage. L’objectif final consiste à permettre à un client d’effectuer un démarrage réseau et de recevoir un programme de démarrage réseau en provenance d’un serveur de démarrage réseau.

Les améliorations TFTP sont les suivantes :

  • Gestion d’une mémoire tampon évolutive Offre la prise en charge d’une mémoire tampon de client partagée ; permet la mise en mémoire tampon de l’intégralité d’un fichier plutôt que de disposer d’une mémoire tampon de taille fixe pour chaque client. La fonctionnalité de mémoire tampon TFTP évolutive permet de ne conserver qu’une seule mémoire tampon par fichier sur le serveur. Lorsque le serveur place un fichier en mémoire tampon en utilisant le mode partagé, plusieurs sessions peuvent lire à partir de la même mémoire tampon partagée.

  • Gestion de port évolutive Permet d’utiliser une étendue de ports UDP dynamique ou fixe pour gérer les clients dotés d’une allocation de port UDP partagée. Le fait de partager le même port de serveur entre différentes sessions TFTP améliore l’évolutivité dans la mesure où le nombre de ports est suffisant lorsque des clients supplémentaires utilisent activement le serveur.

  • Fenêtre de transmission de taille variable Permet au client et au serveur de déterminer la plus grande taille de fenêtre utilisable, ce qui se traduit par des performances TFTP améliorées. Permet de déterminer dynamiquement la taille de fenêtre optimale.

  • Taille de bloc TFTP maximale Précédemment implémentée en tant que paramètre de Registre, cette taille de bloc est à présent exposée aux utilisateurs via WDSUTIL et le composant logiciel enfichable MMC des services de déploiement Windows.

Quels avantages cette modification procure-t-elle ?

Offre un suivi étendu en matière de résolution des problèmes avec un impact minimal sur les performances système.

En quoi le fonctionnement est-il différent ?

Le suivi est passé de fichiers texte brut en journalisation ETW, ce qui permet une journalisation efficace qui fonctionne bien, même lors de diagnostics de conditions de concurrence potentielle.

Quels avantages cette modification procure-t-elle ?

Quand plusieurs images de démarrage ou d’installation sont disponibles pour les ordinateurs clients, les clients se voient présenter un menu de démarrage et d’installation qui propose la sélection d’images à leur disposition.

En quoi le fonctionnement est-il différent ?

Les services de déploiement Windows vous permettent à présent de définir des priorités pour contrôler l’ordre dans lequel sont présentées les images de démarrage et d’installation aux clients. Cette capacité est directement intégrée dans l’interface utilisateur des services de déploiement Windows.

Cela vous a-t-il été utile ?
(1500 caractères restants)
Merci pour vos suggestions.

Ajouts de la communauté

AJOUTER
Afficher:
© 2014 Microsoft