Exporter (0) Imprimer
Développer tout

Gestion des périphériques mobiles pour les clients Configuration Manager 2007 envisageant de migrer vers System Center 2012 R2 Configuration Manager

Mis à jour: novembre 2013

S'applique à: System Center 2012 R2 Configuration Manager

Ce guide explique comment vous pouvez activer la gestion des périphériques mobiles pour les périphériques iOS, Android, , et Windows 8.1 en exécutant un serveur de site principal autonome System Center 2012 R2 Configuration Manager parallèlement à votre environnement .

À qui ce guide est-il destiné ?

  • Administrateurs de Configuration Manager 2007 qui envisagent de migrer vers System Center 2012 R2 Configuration Manager et qui sont intéressés par la gestion des périphériques mobiles.

  • Architectes d'infrastructure qui souhaitent mieux comprendre la gestion des périphériques mobiles.

  • Spécialistes de la sécurité d'entreprise et spécialistes de la gestion de périphérique désireux de comprendre comment activer AVOP (Apportez vos outils personnels) pour fournir un accès aux ressources internes tout en protégeant les ressources de l'entreprise.

  • Responsables des implémentations informatiques intéressés par les questions de conception avant se lancer dans la gestion des périphériques mobiles.

Le diagramme suivant illustre le problème et le scénario auxquels cette solution s'adresse.

Configuration Manager et gestion des périphériques mobiles

Gestion des périphériques avec Configuration Manager 2007

Dans ce guide de solution :

Scénario

Il existe une demande croissante des employés de votre société pour avoir la possibilité d'accéder aux données de la société à partir de leurs périphériques personnels. Vous souhaitez répondre à cette demande en donnant aux employés la souplesse d'utiliser leurs propres périphériques via Internet à partir de n'importe quel emplacement pour accomplir des activités professionnelles.

Votre organisation est une grande entreprise qui se compose de plus de 5 000 utilisateurs apportant leurs équipements personnels au travail. Votre infrastructure prend en charge la gestion des ordinateurs pour les utilisateurs qui sont dans les locaux et qui se connectent à distance au réseau d'entreprise à l'aide de VPN. Actuellement, vous gérez ces ordinateurs à l'aide de et vous n'êtes pas prêt à effectuer un déploiement complet de System Center 2012 R2 Configuration Manager.

En résumé, les technologies utilisées par votre organisation :

  • Un service de domaines et d'annuaires, plus précisément Active Directory.

  • Un logiciel de gestion d'ordinateurs, plus précisément System Center .

  • Des ordinateurs qui sont membres du domaine et gérés par .

  • Des périphériques mobiles personnels appartenant à des employés, ainsi que des ordinateurs personnels qui ne sont pas membres du domaine.

Description du problème

Aujourd'hui, vous utilisez pour gérer les périphériques dans votre organisation mais cette solution ne gère pas iOS, Android, , ni les périphériques Windows 8.1 personnels. Toutefois, la version la plus récente de Configuration Manager et Windows Intune fournit la prise en charge de ces périphériques. Étant donné que vous prévoyez de migrer vers System Center 2012 R2 Configuration Manager, vous souhaitez l'utiliser comme solution de gestion des périphériques mobiles pour éviter les coûts et les efforts associés à l'intégration d'une solution tierce. Vous aimeriez implémenter System Center 2012 R2 Configuration Manager comme solution de gestion même si vous n'êtes pas prêt à déployer complètement cette version ou à migrer l'ensemble de votre infrastructure depuis .

Objectifs de l'organisation

  • Vous pouvez gérer les périphériques mobiles, en particulier Windows Phone 8, Windows RT, iOS, Android et les périphériques personnels Windows 8.1. La gestion des périphériques peut inclure les paramètres de sécurité et de conformité, la collecte d'inventaire logiciel et matériel ou le déploiement d'applications mobiles.

  • Vous pouvez protéger les données de l'entreprise avec la possibilité d'effacer les données d'entreprise stockées sur les périphériques mobiles via Internet.

  • Vous pouvez évoluer vers la gestion de 100 000 périphériques mobiles.

  • Vous souhaitez une solution que vous connaissez, avec courbe d'apprentissage minimum.

  • Vous pouvez implémenter une solution qui est compatible avec votre environnement actuel et peut être exploitée pour une utilisation ultérieure.

Dans un environnement où vous gérez les périphériques locaux à l'aide de , vous voulez être en mesure de gérer aussi les périphériques mobiles. Votre contrainte principale est que vous n'êtes pas prêt à migrer vers la dernière version de Configuration Manager, mais vous souhaitez utiliser ses fonctionnalités de gestion de périphériques mobiles. Étant donné que vous envisagez de migrer vers la dernière version de Configuration Manager, vous souhaitez que la solution intermédiaire choisie pour la gestion des périphériques mobiles reste pertinente après la migration.

System Center 2012 R2 Configuration Manager fonctionne avec Windows Intune pour gérer les périphériques mobiles. Par le biais de la console Configuration Manager, vous pouvez gérer les périphériques mobiles comme vous gérez les autres périphériques. La principale différence avec les périphériques mobiles par rapport aux ordinateurs de votre domaine est qu'ils sont gérés sur Internet. La console Configuration Manager est connectée avec le service Windows Intune qui effectue la gestion des périphériques mobiles via Internet. Lorsque vous utilisez System Center 2012 R2 Configuration Manager avec Windows Intune pour la gestion des périphériques mobiles, vous pouvez :

  • Protéger vos données d'entreprise avec des paramètres de sécurité et la possibilité d'effacer les données d'entreprise des périphériques mis hors service. Vous pouvez utiliser des paramètres de conformité pour appliquer la stratégie de sécurité aux utilisateurs de périphériques mobiles. Ces paramètres peuvent inclure des attributs tels que les paramètres de mot de passe, appareil photo, système et sécurité. Vous pouvez également exécuter des rapports pour identifier les périphériques Android rootés et les périphériques iOS modifiés.

  • Gérer les périphériques via les paramètres de mise en conformité. Les paramètres de conformité peuvent inclure des paramètres d'itinérance, de stockage ou de périphérique. Pour obtenir une liste complète des paramètres, consultez How to Create Configuration Items for Devices enrolled by Windows Intune and Configuration Manager.

  • Collecter l'inventaire matériel et logiciel. Vous pouvez exécuter des rapports pour afficher l'inventaire matériel qui décrit les types de périphérique inscrits et l'inventaire logiciel peut indiquer les applications qui sont installées sur les périphériques.

  • Gérer les applications en chargeant une version test vers les périphériques mobiles ou en déployant des liens vers les applications disponibles dans des boutiques telles que Windows Store, Windows Phone store, App Store et Google Play.

  • Créer une expérience cohérente permettant d'accéder aux données de l'entreprise via le portail d'entreprise. Le portail d'entreprise est une interface depuis laquelle les utilisateurs peuvent afficher les données de l'entreprise et installer des applications.

Dans cette solution, la gestion des périphériques mobiles est activée par un site principal autonome System Center 2012 R2 Configuration Manager et un connecteur Windows Intune. Windows Intune est un service cloud, donc pour permettre aux utilisateurs d'inscrire leurs périphériques, vous devez synchroniser vos comptes d'utilisateur de domaine vers Windows Azure. Cela vous permettra de gérer quels utilisateurs peuvent accéder aux ressources de l'entreprise avec leurs périphériques mobiles. Une fois que les utilisateurs peuvent accéder aux ressources de l'entreprise sur Internet avec leurs périphériques mobiles, vous pouvez utiliser le service de fédération Active Directory (AD FS) pour permettre une expérience d'authentification unique.

Le diagramme suivant montre comment les composants d'un serveur de site principal autonome System Center 2012 R2 Configuration Manager communiquent en parallèle avec un environnement . La partie AD FS du diagramme est facultative.

Le serveur principal autonome System Center 2012 R2 Configuration Manager fonctionne en parallèle avec un environnement .

Gestion des périphériques mobiles avec Configuration Manager

Le tableau suivant répertorie les éléments qui font partie de la conception de cette solution et décrit la raison pour le choix de cette conception.

 

Élément de conception de la solution Pourquoi est-il inclus dans cette solution ?

System Center 2012 R2 Configuration Manager

Gère les périphériques mobiles à l'aide du service Windows Intune.

Windows Intune

Gère les périphériques mobiles via Internet.

Windows Azure Active Directory

Configure les utilisateurs dans le cloud.

Synchronisation d'annuaires

Synchronise les utilisateurs Active Directory locaux avec Windows Azure Active Directory.

Active Directory Federation Services (AD FS)

Permet une expérience d'authentification unique.

System Center 2012 R2 Configuration Manager et le connecteur Windows Intune

Vous exécuterez System Center 2012 R2 Configuration Manager côte à côte avec . Le site System Center 2012 R2 Configuration Manager sera uniquement utilisé pour la gestion de périphériques mobiles jusqu'à la migration de votre environnement Configuration Manager entier vers System Center 2012. Puisque vous pouvez installer la console System Center 2012 R2 Configuration Manager sur l'ordinateur sur lequel vous installez la console , vous pouvez gérer les périphériques depuis un seul ordinateur.

Lorsque vous exécutez les deux produits côte à côte, vous devez prendre des précautions pour empêcher les périphériques qui devraient être gérés par de découvrir votre déploiement System Center 2012 R2 Configuration Manager. Par exemple, vous devez vous assurer que les deux produits ne configurent pas de limites pour l'attribution de site qui incluent les mêmes emplacements de réseau. Cela s'appelle le chevauchement de limites. Heureusement, le chevauchement de limites est facile à éviter car les limites ne sont pas configurées par défaut et vous n'avez pas besoin de configurer de limites pour System Center 2012 R2 Configuration Manager pour permettre la gestion des périphériques mobiles lorsque vous utilisez Windows Intune.

Vous allez installer un rôle de système de site Connecteur Windows Intune sur le site System Center 2012 R2 Configuration Manager, qui vous connectera au service Windows Intune.

Windows Azure Active Directory et synchronisation d'annuaires (DirSync)

Windows Intune utilise Windows Azure Active Directory pour stocker les comptes d'utilisateur. Vous devez synchroniser vos utilisateurs Active Directory dans Windows Azure Active Directory. La synchronisation d'annuaires est conçue comme une relation suivie entre votre environnement local et le cloud. Après avoir activé la synchronisation d'annuaires, vous pouvez modifier les objets synchronisés dans votre environnement local et ces modifications seront synchronisées avec votre abonnement à Windows Intune.

Options d'authentification d'utilisateur

Une fois que vous avez rempli Windows Azure AD avec vos comptes d'utilisateurs, vous disposez de plusieurs options en ce qui concerne l'authentification des utilisateurs. Vos options sont AD FS, la synchronisation de mot de passe ou aucune authentification.

AD FS fournit une véritable expérience d'authentification unique qui fonctionne avec les protocoles d'authentification Active Directory. AD FS est une solution plus sécurisée parce qu'elle ne partage jamais votre mot de passe avec le service cloud, Windows Azure AD. Vos sites Active Directory et AD FS locaux interagissent avec la plate-forme d'identité de Windows Azure AD pour fournir l'accès à un ou plusieurs services cloud de Microsoft. Lorsque vous configurez une authentification unique, vous établissez une approbation fédérée entre votre domaine et le système d'authentification Windows Azure AD. Cela permet à vos utilisateurs d'accéder facilement aux services cloud Microsoft sans avoir à se connecter avec des informations d'identification différentes.

Avec AD FS, vous aurez besoin d'au moins un serveur de fédération ou d'une batterie de serveurs et d'un serveur proxy de fédération. Le serveur de fédération authentifie les clients, alors que le serveur proxy de fédération fournit une couche de sécurité et redirige les demandes d'authentification client provenant de l'extérieur de votre réseau d'entreprise vers vos serveurs de fédération. En tant que client Windows Intune, le déploiement d'un serveur proxy de fédération vers votre infrastructure AD FS existante est nécessaire pour permettre aux utilisateurs de périphérique mobile de s'authentifier à partir d'Internet.

La synchronisation de mot de passe est une option légère qui fournit aux utilisateurs une expérience semblable à l'authentification unique et très facile à déployer. Bien qu'il ne s'agisse pas d'une véritable fonction d'authentification, la synchronisation de mot de passe est une option pouvant être sélectionnée au sein de la synchronisation d'annuaires qui permet à la synchronisation d'annuaires de stocker un hachage du mot de passe dans Windows Azure AD. Les utilisateurs peuvent s'authentifier avec les services cloud et les services locaux en utilisant le même nom d'utilisateur et le même mot de passe pour les deux.  

Si vous choisissez de ne pas implémenter AD FS ou la synchronisation de mot de passe, les utilisateurs devront mettre à jour manuellement leurs mots de passe pour qu'ils restent synchronisés ou simplement se souvenir de plusieurs mots de passe, selon qu'ils accèdent aux services cloud ou locaux. Cette approche n'est pas recommandée, car elle requiert une surcharge administrative supplémentaire pour gérer les modifications de mot de passe initiales et continues et se traduit par une expérience utilisateur moins conviviale.

Portail d'entreprise

Le portail d'entreprise est un moyen facile pour les utilisateurs d'accéder à toutes leurs applications d'entreprise depuis un seul endroit. Vous pouvez remplir le portail d'entreprise avec des applications métier internes, ainsi que des liens vers les applications disponibles dans les boutiques d'applications publiques (Microsoft Windows Store, Windows Phone Store, Apple App Store et Google Play). À partir du portail d'entreprise, les utilisateurs peuvent gérer leurs périphériques et effectuer diverses opérations, par exemple réinitialiser un périphérique perdu ou remplacé.

Les utilisateurs s'inscrivent via le portail de l'entreprise sur leur périphérique mobile. Lors de l'inscription, le périphérique mobile communique avec le serveur proxy de fédération qui authentifie l'utilisateur pour l'inscription.

Migration

Lorsque vous êtes prêt à migrer votre infrastructure vers System Center 2012 R2 Configuration Manager, vous pouvez utiliser votre site principal autonome existant comme point de départ. System Center 2012 R2 Configuration Manager prend en charge la migration des données et des clients depuis votre infrastructure vers System Center 2012 R2 Configuration Manager. Ensuite, une fois que vos données et vos clients ont migré, vous pouvez retirer vos sites et votre infrastructure .

Lorsque votre infrastructure inclut un nombre de périphériques supérieur au nombre que vous pouvez gérer avec un site principal autonome System Center 2012 R2 Configuration Manager unique, vous pouvez choisir d'étendre votre site principal autonome vers une hiérarchie plus large qui inclut un site d'administration centrale et des sites principaux supplémentaires. Cette option vous permet de maintenir votre site principal actuel pour gérer vos périphériques mobiles, tout en ajoutant des sites principaux supplémentaires à votre hiérachie, ce qui augmente la capacié totale de périphériques que la hiérarchie peut prendre en charge.

Vous pouvez utiliser les étapes de cette section pour implémenter la solution. Veillez à vérifier le déploiement correct de chaque étape avant de passer à l'étape suivante.

  1. Obtenir un abonnement Windows Intune.

    Avant de pouvoir installer le connecteur Windows Intune, vous devez créer un abonnement Windows Intune. Vous pouvez créer un compte sur le site Windows Intune.

  2. Configurer votre domaine public.

    1. Pour utiliser le service Windows Intune, vous avez également besoin d'un nom de domaine d'organisation public qui est vérifiable via un service tel que GoDaddy. Ajoutez et vérifiez votre domaine public dans le portail de compte Windows Intune sur https://account.manage.microsoft.com sous le nœud Domaines.

    2. Assurez-vous que le domaine public a été ajouté sous la forme d'un suffixe UPN alternatif sur le service Active Directory local. Les utilisateurs doivent disposer du même nom d'utilisateur principal (UPN) de domaine public dans le cloud et sur le service Active Directory local pour inscrire des périphériques mobiles. Vous devez vérifier que les utilisateurs ont un nom UPN de domaine public avant de configurer la synchronisation d'annuaires et AD FS. Si vous ignorez cette étape, « onmicrosoft.com » peut être ajouté à l'UPN de cloud des utilisateurs, ce qui entraîne une incompatibilité avec les noms d'utilisateur du service Active Directory local. Pour plus d'informations sur le changement de l'UPN, voir Ajouter des suffixes UPN dans la bibliothèque de documentation d'Active Directory.

    3. Ajoutez un enregistrement CNAME dans DNS qui redirige enterpriseenrollment.<domaine_public> vers manage.microsoft.com. L'enregistrement CNAME sera utilisé plus tard dans le cadre du processus d'inscription.

    Étapes de vérification :

    • Vérifiez la page Domaines du portail de compte Windows Intune afin de vous assurer que le domaine public est répertorié et vérifié.

    • Examinez les propriétés d'un compte d'utilisateur dans votre service Active Directory local afin de vérifier que l'UPN est répertorié avec le nom de domaine public.

    • Envoyez une commande ping enterpriseenrollment.<domaine_public> et vérifiez qu'elle résout l'adresse IP sur manage.microsoft.com. L'enregistrement CNAME sera utilisé dans le cadre du processus d'inscription.

  3. Configurer l'authentification des utilisateurs.

    Vous pouvez configurer AD FS depuis votre portail de compte Windows Intune sur https://account.manage.microsoft.com. Dans le nœud Utilisateur du portail, cliquez sur Authentification unique : Configurer, puis suivez les étapes de Configurer et gérer l’authentification unique. Pour plus d'informations, consultez Liste de contrôle : Utiliser AD FS pour mettre en œuvre et gérer l'authentification unique dans la bibliothèque de documentation Active Directory. Cet article donne des détails sur les conditions requises, le processus de planification et de déploiement, ainsi que la façon de vérifier qu'AD FS a été déployé et configuré correctement.

    Sinon, vous pouvez envisager d'implémenter la synchronisation de mot de passe en fonction de vos considérations sur la sécurité. La synchronisation de mot de passe est une fonctionnalité de l'outil de synchronisation Windows Azure Active Directory qui synchronise les mots de passe utilisateur à partir d'Active Directory vers Windows Azure Active Directory. Vous pouvez implémenter la synchronisation de mot de passe dans le cadre de la configuration de la synchronisation d'annuaires. Pour comprendre les considérations de sécurité et établir s'il s'agit de la bonne décision pour votre organisation, voir Implémenter la synchronisation de mot de passe.

  4. Configurer les utilisateurs en configurant la synchronisation d'annuaires.

    Dans le noeud Utilisateurs du portail de compte Windows Intune sur https://account.manage.microsoft.com, cliquez sur Synchronisation Active Directory : Configurer, puis suivez les étapes décrites dans Configurer et gérer la synchronisation Active Directory. Pour plus d'informations, voir Configurer la synchronisation d'annuaires dans la bibliothèque de documentation d'Active Directory. Vous pouvez installer la synchronisation d'annuaires sur n'importe quel ordinateur tant qu'il n'est pas un contrôleur de domaine.

    Étapes de vérification : Vérifiez dans le portail de compte Windows Intune sur https://account.manage.microsoft.com pour afficher les comptes d'utilisateur.

  5. Planifier votre serveur de site principal autonome.

    Identifiez un serveur qui répond aux conditions logicielles et matérielles requises pour héberger un site principal Configuration Manager. Par défaut, lorsque vous installez un site principal pour Configuration Manager, les rôles de système de site point de gestion et point de distribution sont également installés. Étant donné que vous allez gérer uniquement des périphériques mobiles pour ce scénario, le point de gestion et le point de distribution ne sont pas utilisés. Toutefois, leur présence n'affecte pas les performances de votre site. Par conséquent, nous vous recommandons de laisser ces rôles de système de site installés.

    Pour connaître le matériel de dimensionnement des informations requis pour le site principal, reportez-vous à la section systèmes de site Configuration Manager dans Systèmes de site Configuration Manager. Les détails fournis pour un site principal autonome vous apporteront les informations de base pour gérer un site principal qui puisse prendre en charge le connecteur Windows Intune et jusqu'à 100 000 périphériques mobiles.

    Pour plus d'informations sur les logiciels requis et les systèmes d'exploitation pris en charge pour l'hébergement d'un site Configuration Manager, consultez Configuration requise pour le système de site. En particulier, consultez la section appropriée pour les composants requis qui s'appliquent au système d'exploitation que vous utilisez pour héberger le site principal autonome. Les rôles de système de site installés par défaut sont le serveur de site, le serveur de base de données, le serveur du fournisseur SMS, le point de gestion et le point de distribution.

  6. Déployer un serveur de site principal autonome.

    Installez et configurez un site principal autonome System Center 2012 R2 Configuration Manager qui vous permettra de gérer les périphériques mobiles. Pour plus d'informations, voir Installer des sites et créer une hiérarchie pour Configuration Manager.

    Une fois que l'installation du site est terminée, confirmez ou définissez les configurations communes suivantes pour les sites principaux de Configuration Manager :

    • Ne configurez pas de limites de site. Par défaut, aucune limite de site n'est créée pour un nouveau site. Les limites de site sont utilisées par les nouveaux clients de Configuration Manager pour identifier un site à rejoindre et localiser le contenu que vous déployez. Dans ce scénario, aucune de ces activités ne s'applique.

    • Configurez et exécutez la découverte d'utilisateurs Active Directory sur votre domaine pour découvrir les utilisateurs pour une inscription ultérieure.

    • Assurez-vous que l'installation poussée du client n'est pas activée. Celle-ci est utilisée uniquement lorsque vous êtes prêt à installer le client Configuration Manager sur les périphériques Windows mais n'est pas utilisée pour gérer les périphériques mobiles.

  7. Configurer l'abonnement Windows Intune et installer le rôle de système de site Connecteur Windows Intune sur votre serveur de site principal autonome.

    Avant de pouvoir utiliser Configuration Manager pour gérer les périphériques mobiles, vous devez configurer votre abonnement Windows Intune et installer le rôle de système de site Connecteur Windows Intune sur le serveur de site principal autonome. Pour plus d'informations, consultez How to Manage Mobile Devices by Using Configuration Manager and Windows Intune.

    Étapes de vérification :

    • Sur l'ordinateur du serveur de site principal, consultez le journal Sitecomp.log pour vérifier que le rôle de système de site Connecteur Windows Intune a été installé avec succès.

    • Sur l'ordinateur où vous avez installé le connecteur Windows Intune, consultez le journal Cloudusersync.log pour vérifier que les utilisateurs de votre domaine ont été synchronisés vers Windows Intune. Le fichier journal confirmera que les noms UPN sont cohérents entre Windows Azure AD et le service Active Directory local. Si les utilisateurs ne parviennent pas à être synchronisés, cela est probablement dû à une non-correspondance de nom UPN.

    • Sur l'ordinateur du serveur de site principal, consultez le journal Certmgr.log pour vérifier que l'ordinateur où vous avez installé le connecteur Windows Intune partage le certificat du connecteur. Le certificat est partagé après que l'installation du rôle de système de site Connecteur Windows Intune est terminée.

    • Sur l'ordinateur où vous installez le connecteur Windows Intune, consultez le journal Dmpuploader.log pour vérifier que le rôle de système de site Connecteur peut télécharger les modifications de stratégie et de configuration apportées au service Windows Intune.

    • Sur l'ordinateur où vous installez le connecteur Windows Intune, consultez le journal Dmpdownloader.log pour vérifier que le connecteur Windows Intune peut télécharger les messages depuis Windows Intune. Ce journal peut afficher uniquement un ping au début de la procédure de téléchargement et il peut se passer un certain temps avant que les entrées relatives aux téléchargements soient consignées.

  8. Installer la console System Center 2012 R2 Configuration Manager.

    Par défaut, lorsque vous installez un site principal, la console Configuration Manager s'installe également sur l'ordinateur du serveur de site principal. Une fois le site installé, vous pouvez installer d'autres consoles System Center 2012 R2 Configuration Manager sur des ordinateurs supplémentaires pour gérer le site. L'installation d'une console à partir de et System Center 2012 R2 Configuration Manager sur le même ordinateur est prise en charge. Cette installation côte à côte vous permet d'utiliser un seul ordinateur pour gérer à la fois votre infrastructure et les périphériques mobiles que vous gérez à l'aide de Windows Intune avec System Center 2012 R2 Configuration Manager. Il n'est toutefois pas possible d'utiliser la console de gestion depuis System Center 2012 R2 Configuration Manager pour gérer votre site et inversement. Pour plus d'informations, voir Installer une console Configuration Manager.

  9. Inscrire les périphériques mobiles.

    Pour plus d'informations sur l'inscription des périphériques mobiles, consultez Inscription de périphérique mobile.

  10. Gérer les périphériques mobiles.

    Après l'installation et les configurations de base pour votre site principal autonome, vous pouvez commencer à configurer la gestion des périphériques mobiles. Actions typiques que vous pouvez configurer :

  11. Migrer vers System Center 2012 R2 Configuration Manager.

    Pour plus d'informations sur la migration vers System Center 2012 R2 Configuration Manager, voir Migrating Hierarchies in System Center 2012 Configuration Manager.

    Si vous prévoyez de gérer plus de 100 000 périphériques, vous devez étendre votre site principal autonome dans une hiérarchie. Pour plus d'informations, voir Planification du développement d'un site principal autonome.

Cela vous a-t-il été utile ?
(1500 caractères restants)
Merci pour vos suggestions.
Microsoft réalise une enquête en ligne pour recueillir votre opinion sur le site Web de MSDN. Si vous choisissez d’y participer, cette enquête en ligne vous sera présentée lorsque vous quitterez le site Web de MSDN.

Si vous souhaitez y participer,
Afficher:
© 2014 Microsoft