Exporter (0) Imprimer
Développer tout
Cet article a fait l'objet d'une traduction manuelle. Déplacez votre pointeur sur les phrases de l'article pour voir la version originale de ce texte. Informations supplémentaires.
Traduction
Source

Introduction au cloud hybride SQL Server 2014

SQL Server 2014

La plupart des applications sont confrontées à des défis, tels qu'assurer une efficacité maximale ou une valeur commerciale, ou bien gérer des configurations matérielles complexes ou des pics importants à la demande, tout en respectant les règlements du secteur et de l'entreprise. Compte tenu de tous ces facteurs, la création d'une technologie de niveau enterprise est une tâche complexe. La stratégie de cloud hybride Microsoft prend en charge les environnements de cloud computing traditionnels, privés, publics et hybrides pour surmonter ces difficultés.

Si votre entreprise requiert une infrastructure informatique flexible pouvant être mise à l'échelle à la demande, vous pouvez créer un cloud privé dans votre centre de données, ou un cloud public dans les centres de données mondiaux de Windows Azure. Avec l'extension de votre centre de données au cloud public, vous créez un modèle de cloud hybride.

Cette rubrique présente les fonctionnalités de SQL Server 2014 qui prennent en charge les scénarios de cloud hybrides. Pour des informations détaillées sur la stratégie de cloud hybride de Microsoft et SQL Server, consultez le site Web Informatique hybride SQL Server.

Avec les technologies Microsoft, vous pouvez exécuter le code localement et dans le cloud, exécuter des applications dans le cloud à l'aide de données locales, ou bien en utilisant plus d'un centre de données. Par conséquent, vous pouvez migrer vos applications dans le cloud à votre rythme en conservant la valeur des investissements informatique existants.

Dans cet article, nous abordons les scénarios de cloud hybrides qui s'étendent d'un serveur SQL Server local aux offres de cloud public Windows Azure : SQL Server dans les machines virtuelles Windows Azure et Windows Azure Storage. Plus précisément, nous décrirons les scénarios suivants :

Scénarios de cloud hybrides pour SQL Server et Windows Azure


Sauvegarder et restaurer des bases de données vers/depuis le stockage Windows Azure

Les deux tâches d'administration fondamentales sont la sauvegarde et la restauration de bases de données. Avec SQL Server et Windows Azure, vous pouvez sauvegarder sans risques les bases de données dans le cloud.

Les principaux avantages des fonctions de sauvegarde et de restauration d'un serveur SQL Server avec le stockage Windows Azure comme destination de sauvegarde sont les suivants :

  • un stockage illimité à moindre coût ;

  • un stockage hautement disponible (géographiquement répliqué pour éviter toute perte de données) ;

  • un stockage hors site, pouvant prendre en charge des spécifications de récupération d'urgence et de conformité ;

  • un processus distant simplifié de sauvegarde et de restauration.

La liste ci-dessous répertorie les fonctions de sauvegarde et de restauration de SQL Server pour les scénarios dans le cloud et sur site :

  • La fonctionnalité Sauvegarde SQL Server vers une URL vous permet de sauvegarder dans le stockage Windows Azure en spécifiant l'URL comme destination de sauvegarde. Avec cette fonctionnalité, vous effectuez une sauvegarde manuelle ou vous configurez votre propre stratégie de sauvegarde comme vous le feriez pour un stockage local ou d'autres options hors site.

  • La fonctionnalité Chiffrement de sauvegarde vous permet de chiffrer les données pendant la création d'une sauvegarde pour vos destinations de stockage : stockage local et stockage Windows Azure.

  • La fonctionnalité Compression de sauvegardes (SQL Server) vous permet de créer une sauvegarde moins volumineuse qu'une sauvegarde non compressée contenant les mêmes données. La compression d'une sauvegarde nécessite moins d'E/S de périphérique et accélère généralement la sauvegarde de façon notable. Cela est très avantageux pour le stockage des fichiers de sauvegarde dans le stockage Windows Azure.

  • La fonctionnalité Sauvegarde managée SQL Server sur Windows Azure vous permet de sauvegarder automatiquement les bases de données SQL Server dans le Stockage Windows Azure. Grâce à elle, vous configurez SQL Server pour qu'il gère la stratégie de sauvegarde et planifie les sauvegardes d'une seule ou de plusieurs bases de données, ou bien vous définissez les valeurs par défaut au niveau de l'instance.

  • SQL Server Backup to Windows Azure Tool permet de créer des sauvegardes dans le stockage d'objets blob Windows Azure et de chiffrer et compresser les sauvegardes SQL Server stockées localement ou dans le cloud. Cet outil active une seule stratégie de sauvegarde dans le cloud pour différentes versions de SQL Server, telles que SQL Server 2005, 2008, 2008 R2, et 2014.

Conserver les réplicas de bases de données sur des machines virtuelles Windows Azure

Disposer d'une solution de récupération d'urgence stable pour vos bases de données est essentiel pour le succès de votre entreprise. La plupart des clients doivent configurer un site de récupération d'urgence et acheter du matériel supplémentaire pour les réplicas de base de données. Avec SQL Server et Windows Azure, vous pouvez gérer un ou plusieurs réplicas de vos bases de données dans le cloud.

Les principaux avantages de la gestion des réplicas secondaires dans Windows Azure sont les suivants :

  • une solution de récupération d'urgence à moindre coût ;

  • un basculement d'application transparent ;

  • des réplicas disponibles pour décharger les charges de travail de lecture et les sauvegardes.

Vous pouvez gérer les réplicas secondaires dans Windows Azure en utilisant les techniques suivantes :

Stocker des fichiers de données SQL Server dans le stockage Windows Azure

Le stockage des fichiers de données SQL Server locaux dans le stockage Windows Azure est un stockage hors site flexible, fiable, et illimité pour vos bases de données. À partir de SQL Server 2014, vous pouvez utiliser une nouvelle fonctionnalité, Fichiers de données SQL Server dans Windows Azure, pour stocker des fichiers de base de données SQL Server dans le stockage Windows Azure. Grâce à cette fonctionnalité, vous pouvez déplacer des fichiers de données et des fichiers journaux de la base de données locale dans le stockage Windows Azure, en conservant le nœud de calcul du serveur SQL Server exécuté localement. Elle offre une capacité de stockage illimitée dans le stockage Windows Azure.

Les principaux avantages du stockage des fichiers de données SQL Server dans le stockage Windows Azure sont les suivants :

  • un stockage à moindre coût illimité dans le stockage Windows Azure ;

  • un stockage mieux adapté pour décharger les charges de travail de lecture d'historique dans le cloud afin de prendre en charge des applications de création de rapports localement ;

  • faciliter la récupération d'urgence en séparant l'instance de calcul (instance de SQL Server) et les données (fichiers de données SQL Server). Vous pouvez ainsi attacher facilement la base de données à une autre instance de SQL Server dans un environnement local ou dans une machine virtuelle Windows Azure en cas d'incident.

Migrer des bases de données SQL Server existantes sur des machines virtuelles Windows Azure

Le cloud computing offre un certain nombre d'avantages clés aux entreprises, notamment des ressources virtualisées illimitées et payables à l'utilisation. Vous exploitez ainsi des centres de données disponibles dans le cloud public au lieu de créer et gérer vos propres centres de données, ce qui réduit les coûts informatiques et les achats de matériel.

Avec SQL Server dans les machines virtuelles Windows Azure, vous déplacez les applications locales existantes dans Windows Azure avec des modifications de code minimes (ou sans aucune modification du code). Les administrateurs et les développeurs utilisent toujours les mêmes outils de développement et d'administration disponibles localement.

Le déplacement d'une base de données d'un serveur SQL Server local vers un serveur SQL Server exécuté dans une machine virtuelle Windows Azure suit généralement l'une des procédures suivantes :

  • Déplacement de la base de données uniquement : il existe plusieurs outils et techniques pour déplacer des bases de données locales existantes vers un serveur SQL Server dans les machines virtuelles Windows Azure. Pour obtenir les instructions et les recommandations de migration vers un serveur SQL Server dans des machines virtuelles Windows Azure, consultez Se préparer à migrer vers SQL Server dans les machines virtuelles Windows Azure et Migration vers un serveur SQL Server dans une machine virtuelle Windows Azure.

    En outre, à partir de SQL Server 2014, un nouvel Assistant, Déployer une base de données SQL Server sur un ordinateur virtuel Windows Azure est disponible pour déployer la base de données vers une autre instance de SQL Server dans une machine virtuelle Windows Azure.

  • Déplacement de l'ensemble de la machine virtuelle : vous pouvez migrer vos propres ordinateurs virtuels SQL Server vers Windows Azure ou créer une machine virtuelle à l'aide de l'image de la plateforme. Ensuite, vous pouvez télécharger et attacher un disque de données qui contient déjà des données à la machine virtuelle, ou attacher un disque vide à la machine. Une instance de données SQL Server sur des machines virtuelles Windows Azure avec des disques de données attachés fournit un stockage persistant supplémentaire pour vos fichiers de données et vos données d'application. Pour des informations détaillées et les procédures, consultez Déploiement de SQL Server dans des machines virtuelles Windows AzureTOS.

Si vous envisagez de déplacer des couches d'application (par exemple la couche de présentation, la couche des services de gestion, et la couche de base de données) dans des machines virtuelles Windows Azure, nous vous recommandons de passer en revue les conseils fournis dans l'article Modèles d'application et stratégies de développement pour SQL Server dans les machines virtuelle Windows Azure. Le but de cet article est d'expliquer aux architectes et aux développeurs de solutions les bases de la création de l'architecture et de la conception des applications. Ces notions leur seront utiles pour migrer des applications existantes dans Windows Azure, comme pour en développer de nouvelles dans Windows Azure. Pour chaque modèle d'application, l'article décrit un scénario local, sa solution dans le cloud respective, et les recommandations techniques connexes. En outre, l'article aborde les stratégies de développement spécifiques à Windows Azure afin que vous puissiez concevoir correctement vos applications.

Cela vous a-t-il été utile ?
(1500 caractères restants)
Merci pour vos suggestions.

Ajouts de la communauté

AJOUTER
Afficher:
© 2014 Microsoft