Exporter (0) Imprimer
Développer tout

Vue d'ensemble de l'utilitaire SQL Server

Les clients SQL Server ont de plus en plus besoin de gérer leur environnement SQL Server dans son ensemble, ce à quoi répond cette version via le concept d'application et de gestion multiserveur de l'utilitaire SQL Server.

L'utilitaire SQL Server modélise les entités d'une organisation associées à SQL Server dans une vue unifiée. L'Explorateur de l'utilitaire et les points de vue de l'utilitaire SQL Server dans SQL Server Management Studio(SSMS) fournissent aux administrateurs une vue holistique de l'intégrité des ressources SQL Servervia une instance de SQL Server qui sert de point de contrôle de l'utilitaire (UCP). Les entités qui peuvent être affichées dans l'UCP SQL Server sont les suivantes :

  • instances de SQL Server ;

  • applications de la couche Données ;

  • fichiers de la base de données ;

  • volumes de stockage.

Les dimensions d'utilisation des ressources qui peuvent être affichées dans l'UCP SQL Server sont les suivantes :

  • utilisation du processeur ;

  • utilisation de l'espace de stockage.

Pour plus d'informations, consultez les sections suivantes de cette rubrique :

Architecture de l'utilitaire SQL Server

Figure 1. Architecture de l'utilitaire SQL Server dans SQL Server 2008 R2.

Le scénario d'utilisateur classique commence par la création d'un point de contrôle de l'utilitaire (UCP) qui établit le point de raisonnement central de l'utilitaire SQL Server. L'UCP fournit une vue consolidée de l'intégrité des ressources recueillie à partir des instances gérées de SQL Server dans l'utilitaire SQL Server. Après avoir créé l'UCP, vous inscrivez des instances de SQL Server dans l'utilitaire SQL Server afin qu'elles puissent être gérées par l'UCP.

Chaque instance gérée de SQL Server est instrumentée avec un jeu d'éléments de collecte de données qui envoie des données de configuration et de performances à l'UCP toutes les 15 minutes. Les applications de la couche Données sont gérées automatiquement par l'utilitaire SQL Server si elles appartiennent à une instance gérée de SQL Server. Les autres paramètres de surveillance sont l'utilisation de l'espace du fichier de base de données, l'utilisation du processeur et l'utilisation du volume de stockage.

Des données récapitulatives et détaillées sont présentées dans Management Studio pour chaque instance de SQL Server et chaque application de la couche Données gérée par l'utilitaire SQL Server. Le tableau de bord de l'utilitaire SQL Server dans SSMS présente un résumé en un coup d'œil des données de performances et de configuration de l'utilisation du processeur par l'instance gérée et l'application de la couche Données, et de leur utilisation du fichier de base de données, du volume de stockage et du processeur de l'ordinateur. Les affichages de données indiquent séparément les ressources surexploitées et sous-exploitées, et fournissent des graphiques sur l'évolution de l'utilisation du processeur et de l'utilisation du stockage.

Les points de vue et les détails de l'utilitaire SQL Server dans SSMS présentent un état détaillé des performances et de la configuration de chaque instance de SQL Server et application de la couche Données gérée par l'utilitaire SQL Server, ainsi qu'un accès aux contrôles de stratégie. Le mode Liste affiche l'état en cours en comparaison avec les définitions de stratégie, et les contrôles de stratégie affichent des définitions de stratégie pour les catégories d'utilisation suivantes :

  • stratégies d'utilisation du processeur par l'instance pour les instances de SQL Server et pour les applications de la couche Données ;

  • stratégies d'utilisation de l'espace de fichier pour les fichiers de base de données et les fichiers journaux ;

  • stratégies d'utilisation du processeur de l'ordinateur pour les ressources hôtes ;

  • stratégies de l'utilisation du volume de stockage pour les ressources hôtes ;

Chaque instance de SQL Server et application de la couche Données gérée par l'utilitaire SQL Server peut être surveillée en fonction des définitions de stratégie globales ou des définitions de stratégie individuelles.

La combinaison du résumé et des données détaillées présentée dans l'UCP, à la fois pour les stratégies de sous-exploitation et de surexploitation et pour divers paramètres clés, permet d'identifier facilement les possibilités de consolidation de ressources et la surexploitation des ressources. Les stratégies de contrôle d'intégrité sont configurables et peuvent être ajustées pour modifier des seuils d'exploitation des ressources supérieurs ou inférieurs. Vous pouvez modifier des stratégies de surveillance globales ou configurer des stratégies de surveillance individuelles pour chaque entité gérée dans l'utilitaire SQL Server.

Suivez la procédure ci-dessous pour démarrer l'utilitaire SQL Server :

Pour démarrer l'utilitaire SQL Server, vous devez créer un point de contrôle de l'utilitaire et inscrire des instances de SQL Server. Pour accéder aux étapes de configuration et à la documentation vidéo de l'utilitaire SQL Server via Management Studio, sélectionnez Affichage dans la barre de menus SSMS, puis sélectionnez Explorateur de l'utilitaire. Une page Mise en route se trouve dans l'un des deux onglets affichés dans le volet de contenu de SSMS.

Pour lancer l'Assistant pour une opération de l'utilitaire SQL Server, cliquez sur le titre de l'opération ; par exemple, « Créez un point de contrôle de l'utilitaire (UCP) ». Pour consulter une vidéo de l'opération, cliquez sur le bouton Vidéo à gauche du titre.

Ce sont des opérations uniques qui créent l'utilitaire SQL Server.

  1. Créez un point de contrôle de l'utilitaire - Procédure : créer un point de contrôle d'utilitaire SQL Server (utilitaire SQL Server)

  2. Inscrire des instances de SQL Server dans l'utilitaire SQL Server - Procédure : inscrire une instance de SQL Server (utilitaire SQL Server)

Après avoir créé votre utilitaire SQL Server, utilisez SSMS pour vous connecter à l'utilitaire SQL Server, surveillez des instances gérées de SQL Server et personnalisez des stratégies de surveillance pour satisfaire les besoins de votre organisation.

  1. Utilisez SSMS pour vous connecter à l'utilitaire SQL Server- Connexion à un utilitaire SQL Server

  2. Surveillez des instances gérées de SQL Server- Procédure : consulter les résultats d'une stratégie de contrôle d'intégrité des ressources (utilitaire SQL Server)

  3. Personnalisez les stratégies de surveillance de l'utilitaire SQL Server pour satisfaire vos besoins - Procédure : modifier une définition de la stratégie de contrôle d'intégrité des ressources (utilitaire SQL Server)

L'utilitaire SQL Server est géré via un point de contrôle de l'utilitaire à l'aide de l'Explorateur de l'utilitaire dans SSMS. L'UCP est configuré sur une instance de SQL Server. Il fournit le point de raisonnement central pour l'utilitaire SQL Server à l'aide de SSMS pour organiser et surveiller l'intégrité des ressources de SQL Server. L'UCP prend en charge les actions comme la spécification des stratégies d'utilisation des ressources qui suivent les besoins en utilisation de votre organisation.

L'interface utilisateur de l'Explorateur de l'utilitaire dans SSMS fournit une arborescence hiérarchique des entités gérées dans l'utilitaire. L'Explorateur de l'utilitaire est semblable à l'Explorateur d'objets SSMS pour parcourir et gérer les ressources dans l'utilitaire SQL Server. Les modes Liste et tableau de bord fournissent un résumé et une présentation détaillée sur l'intégrité des ressources et les détails de configuration des instances gérées de SQL Server, des applications de la couche Données et des ressources hôtes telles que l'utilisation du processeur, l'utilisation de l'espace de fichier et l'utilisation du volume.

L'UCP recueille des informations sur la configuration et les performances des instances gérées de SQL Server toutes les 15 minutes. Ces informations sont stockées dans l'entrepôt de données de gestion de l'utilitaire (UMDW) sur l'UCP. Le nom de fichier UMDW est sysutility_mdw. Les données de performances de SQL Server sont comparées aux stratégies pour identifier les goulots d'étranglement de l'utilisation des ressources et les possibilités de consolidation.

Dans cette version, l'UCP et toutes les instances gérées de SQL Server doivent respecter les conditions suivantes :

  • SQL Server doit être de version 10.50 ou ultérieure.

  • L'instance SQL Server doit être du type Moteur de base de données.

  • L'utilitaire SQL Server doit fonctionner dans un domaine Windows unique ou des domaines ayant des relations d'approbation bidirectionnelle.

  • Les comptes de service de SQL Server sur l'UCP et toutes les instances gérées de SQL Server doivent disposer d'un accès en lecture aux utilisateurs dans Active Directory.

Dans cette version, l'UCP doit respecter les exigences suivantes :

  • L'édition de SQL Server doit être Datacenter, Enterprise, Developer ou Evaluation.

  • Nous recommandons d'héberger l'UCP sur une instance de SQL Server qui respecte la casse.

  • Tenez compte des recommandations suivantes pour planifier la capacité sur l'ordinateur de l'UCP :

    • Dans un scénario classique, l'espace disque utilisé par la base de données UMDW (sysutility_mdw) sur l'UCP est d'environ 2 Go par instance gérée de SQL Server par an. Cette évaluation peut varier selon le nombre d'objets de base de données et système collectés par l'instance gérée. Le taux de croissance de l'espace disque de la base de données UMDW (sysutility_mdw) est plus élevé pendant les deux premiers jours.

    • Dans un scénario classique, l'espace disque utilisé par msdb sur l'UCP est d'environ 20 Mo par instance gérée de SQL Server. Notez que cette évaluation peut varier selon les stratégies d'utilisation des ressources et le nombre de bases de données et d'objets système collectés par l'instance gérée. En général, l'utilisation de l'espace disque augmente en proportion de l'augmentation du nombre de violations de la stratégie et de l'augmentation de la durée de la fenêtre temporelle mobile des ressources volatiles.

    • Notez que la suppression d'une instance gérée de l'UCP ne réduira pas l'espace disque utilisé par les bases de données de l'UCP jusqu'à expiration des périodes de rétention des données pour l'instance gérée.

Dans cette version, toutes les instances gérées de SQL Server doivent respecter les conditions suivantes :

  • Si l'UCP est hébergé par une instance de SQL Server sans respect de la casse, nous recommandons que les instances gérées de SQL Server soient également sans respect de la casse.

  • Les données FILESTREAM ne sont pas prises en charge pour la surveillance de l'utilitaire SQL Server.

Pour plus d'informations, consultez Spécifications des capacités maximales pour SQL Server.

Cela vous a-t-il été utile ?
(1500 caractères restants)
Merci pour vos suggestions.

Ajouts de la communauté

AJOUTER
Microsoft réalise une enquête en ligne pour recueillir votre opinion sur le site Web de MSDN. Si vous choisissez d’y participer, cette enquête en ligne vous sera présentée lorsque vous quitterez le site Web de MSDN.

Si vous souhaitez y participer,
Afficher:
© 2014 Microsoft