Exporter (0) Imprimer
Développer tout
Développer Réduire

Nouveautés dans la Sauvegarde de Windows Server

Publication: août 2009

S'applique à: Windows Server 2008 R2

Quelles sont les principales évolutions ?

L’utilitaire de sauvegarde de Windows Server a été considérablement amélioré dans Windows Server® 2008 R2. Il inaugure des fonctionnalité qui autorisent un contrôle accru quant au choix des éléments à sauvegarder et des emplacements de sauvegarde. Il offre également une prise en charge étendue de la ligne de commande et de Windows PowerShell™ pour la gestion à distance des sauvegardes.

Windows Server 2008 R2 bénéficie des évolutions suivantes, qui se traduisent par des améliorations en termes de flexibilité, d’efficacité et de facilité de gestion sur le plan de la création et de la gestion des sauvegardes, et de l’exécution des récupérations.

  • Aptitude à sauvegarder/exclure des fichiers individuels et à inclure/exclure des types de fichiers et des chemins d’accès au niveau d’un volume

  • Amélioration des performances et de l’utilisation des sauvegardes incrémentielles

  • Options étendues de stockage des sauvegardes

  • Amélioration des options et des performances de sauvegarde et de récupérations de l’état du système

  • Prise en charge étendue de la ligne de commande

  • Prise en charge étendue de Windows PowerShell

Pour plus d’informations sur ces évolutions, voir la section relative aux nouvelles fonctionnalités plus loin dans cette rubrique

À quoi sert la Sauvegarde de Windows Server ?

L’utilitaire de sauvegarde de Windows Server consiste en un composant logiciel enfichable MMC (Microsoft Management Console), des outils de ligne de commande, ainsi qu’un composant logiciel enfichable et des applets de commande Windows PowerShell, qui constituent une solution complète pour vos besoins quotidiens en matière de sauvegarde et de récupération. Vous pouvez utiliser Sauvegarde de Windows Server pour sauvegarder l’intégralité d’un serveur (tous les volumes), des volumes spécifiques, l’état du système ou des fichiers ou dossiers spécifiques, et pour créer une sauvegarde utilisable pour la récupération complète du système. Vous pouvez récupérer des volumes, des dossiers, des fichiers, certaines applications, ainsi que l’état du système. Par ailleurs, dans l’éventualité d’un problème grave, par exemple une défaillance de disque dur, vous pouvez effectuer une récupération complète du système. Vous pouvez utiliser la Sauvegarde de Windows Server pour créer et gérer des sauvegardes de l’ordinateur local ou d’un ordinateur distant. Vous pouvez aussi planifier l’exécution automatique des sauvegardes.

À qui cette fonctionnalité s’adresse-t-elle ?

La Sauvegarde de Windows Server s’adresse à toute personne ayant besoin d’une solution de sauvegarde de base, des PME aux grandes entreprises.

Ces évolutions peuvent intéresser les groupes suivants :

  • Professionnels de l’informatique responsables de l’infrastructure, de la sauvegarde et de la récupération d’urgence

  • Petites entreprises ou individus autres que des professionnels de l’informatique en quête d’une solution de sauvegarde complète et pas à pas

  • Entreprises de taille moyenne ou grande à la recherche d’une solution de sauvegarde souple et efficace pouvant être scriptée et gérée à distance

Existe-t-il des considérations particulières ?

Pour effectuer une récupération (complète) du système d’exploitation, vous aurez besoin d’une sauvegarde (créée à l’aide de la Sauvegarde de Windows Server) complète du serveur ou uniquement des volumes qui contiennent les fichiers du système d’exploitation, ainsi que de l’environnement de récupération Windows, qui restaurera l’intégralité de votre système sur votre ancien système ou sur un nouveau disque dur. Pour plus d’informations, voir Récupérer le système d’exploitation ou l’intégralité du serveur (http://go.microsoft.com/fwlink/?LinkId=159599).

Certaines tâches de sauvegarde ou de récupération doivent être effectuées avec deux ordinateurs exécutant la même version de Windows Server 2008 ou de Windows Server 2008 R2, tandis que d’autres peuvent être effectuées avec des ordinateurs exécutant l’une ou l’autre de ces versions. Le tableau suivant présente les tâches que vous pouvez effectuer avec un type de sauvegarde donné.

Pour plus d’informations sur les questions à prendre en compte lors de l’utilisation de l’outil de sauvegarde de Windows Server dans Windows Server 2008 R2, voir Vue d’ensemble de la Sauvegarde de Windows Server (http://go.microsoft.com/fwlink/?LinkId=159614).

 

  Sauvegarde créée avec Windows Server 2008 Sauvegarde de volume créée avec Windows Server 2008 R2 Sauvegarde de fichiers/dossiers créée avec Windows Server 2008 R2 Sauvegarde complète du système créée avec Windows Server 2008

Effectuer une récupération de fichiers/dossiers pour un ordinateur exécutant Windows Server 2008

Pris en charge

Non pris en charge

Non pris en charge

Pris en charge

Effectuer une récupération de volume pour un ordinateur exécutant Windows Server 2008

Pris en charge

Non pris en charge

Non pris en charge

Pris en charge

Effectuer une récupération complète du système pour un ordinateur exécutant Windows Server 2008

Pris en charge

Non pris en charge

Non pris en charge

Pris en charge

Effectuer une récupération de l’état du système pour un ordinateur exécutant Windows Server 2008

Pris en charge

Non pris en charge

Non pris en charge

Pris en charge

Gérer les sauvegardes avec la commande Wbadmin sur un ordinateur exécutant Windows Server 2008

Pris en charge

Non pris en charge

Non pris en charge

Pris en charge

Gérer les sauvegardes avec le composant logiciel enfichable MMC Sauvegarde de Windows Server dans Windows Server 2008

Pris en charge

Non pris en charge

Non pris en charge

Pris en charge

Gérer les sauvegardes avec les applets de commande Windows PowerShell dans Windows Server 2008

Pris en charge

Non pris en charge

Non pris en charge

Pris en charge

Effectuer des sauvegardes ou des récupérations à distance à l’aide de l’option Se connecter à un autre ordinateur de Windows Server 2008 R2

Non pris en charge

Pris en charge

Pris en charge

Non pris en charge

Effectuer une récupération de fichiers/dossiers pour un ordinateur exécutant Windows Server 2008 R2

Pris en charge

Pris en charge

Pris en charge

Pris en charge

Effectuer une récupération de volume pour un ordinateur exécutant Windows Server 2008 R2

Pris en charge

Pris en charge

Pris en charge

Pris en charge

Effectuer une récupération complète du système pour un ordinateur exécutant Windows Server 2008 R2

Non pris en charge

Pris en charge

Pris en charge

Non pris en charge

Effectuer une récupération de l’état du système pour un ordinateur exécutant Windows Server 2008 R2

Non pris en charge

Pris en charge

Pris en charge

Non pris en charge

Gérer les sauvegardes avec la commande Wbadmin pour un ordinateur exécutant Windows Server 2008 R2

Pris en charge

Pris en charge

Pris en charge

Pris en charge

Gérer les sauvegardes avec l’interface utilisateur de Sauvegarde de Windows Server dans Windows Server 2008 R2

Pris en charge

Pris en charge

Pris en charge

Pris en charge

Gérer les sauvegardes avec les applets de commande Windows PowerShell dans Windows Server 2008 R2

Pris en charge

Pris en charge

Pris en charge

Pris en charge

Quelles sont les nouveautés de cette fonctionnalité ?

Aptitude à sauvegarder/exclure des fichiers individuels et à inclure/exclure des types de fichiers et des chemins d’accès au niveau d’un volume

L’outil de sauvegarde de Windows Server permet de sauvegarder des fichiers sélectionnés au lieu seulement de volumes complets. De plus, vous pouvez exclure certains fichiers de vos sauvegardes en fonction du type de fichier ou du chemin d’accès.

Pourquoi cette évolution est-elle importante ?

Cette évolution vous procure davantage de souplesse et de contrôle quant aux éléments à inclure dans vos sauvegardes, ce qui vous dispense de sauvegarder des volumes entiers.

Qu’est-ce qui fonctionne différemment ?

De nouvelles options ont été ajoutées aux Assistants Sauvegarde planifiée et Sauvegarde unique (disponibles dans le composant logiciel enfichable Sauvegarde de Windows Server). Ces options vous permettent de sélectionner les fichiers et les dossiers à ajouter à votre sauvegarde et d’exclure certains types de fichiers et chemins d’accès de votre sauvegarde. Par ailleurs, les commandes Wbadmin enable backup et Wbadmin start backup ont été mises à jour afin d’incorporer cette fonctionnalité.

Amélioration des performances et de l’utilisation des sauvegardes incrémentielles

Par défaut, l’utilitaire de sauvegarde de Windows Server crée des sauvegardes incrémentielles qui fonctionnent comme des sauvegardes complètes (vous pouvez récupérer un élément quelconque à partir d’une sauvegarde unique, mais la sauvegarde occupera seulement l’espace nécessaire à une sauvegarde incrémentielle). Toutes les sauvegardes de fichiers/dossiers (à l’exception des premières) sont des sauvegardes incrémentielles où seuls les fichiers modifiés sont lus et transférés à l’emplacement de stockage des sauvegardes. Par ailleurs, l’utilitaire de sauvegarde Windows Server ne demande aucune intervention de la part de l’utilisateur visant à supprimer périodiquement les sauvegardes les plus anciennes en vue de libérer de l’espace disque pour les nouvelles sauvegardes, les sauvegardes les plus anciennes étant supprimées automatiquement.

Pourquoi cette évolution est-elle importante ?

Cette évolution autorise des performances accrues en créant des sauvegardes qui occupent moins d’espace. De plus, du fait de cette évolution, les administrateurs ne sont plus contraints de supprimer manuellement les anciennes sauvegardes ou de veiller à ce que les sauvegardes inutiles soient supprimées.

Qu’est-ce qui fonctionne différemment ?

La création de sauvegardes incrémentielles ne nécessite aucune intervention de la part de l’utilisateur. Toutefois, si vous sauvegardez des volumes entiers, vous pouvez configurer les paramètres de performance dans la boîte de dialogue mise à jour Optimiser les performances de sauvegarde disponible dans le composant logiciel enfichable MMC Sauvegarde de Windows Server.

Options étendues de stockage des sauvegardes

Vous pouvez désormais stocker les sauvegardes créées au moyen d’une sauvegarde planifiée sur un dossier ou volume partagé distant. (Si vous stockez les sauvegardes dans un dossier partagé distant, une seule version de ces sauvegardes sera conservée.) Vous pouvez également stocker les sauvegardes sur des disques durs virtuels.

Pourquoi cette évolution est-elle importante ?

Cette évolution vous permet de stocker les sauvegardes à des emplacements qui contiennent également d’autres données, si bien que vous n’avez plus besoin de dédier un disque entier au stockage des sauvegardes.

Qu’est-ce qui fonctionne différemment ?

De nouvelles options ont été ajoutées à l’Assistant Sauvegarde planifiée (disponible dans le composant logiciel enfichable MMC Sauvegarde de Windows Server) pour sélectionner un dossier ou volume partagé distant comme emplacement de stockage de sauvegardes. Par ailleurs, la commande Wbadmin enable backup a été mise à jour afin d’incorporer cette fonctionnalité.

Amélioration des options et des performances de sauvegarde et de récupérations de l’état du système

Vous pouvez désormais utiliser le composant logiciel enfichable MMC Sauvegarde de Windows Server pour créer des sauvegardes dont vous pouvez vous servir pour effectuer des récupérations de l’état du système. En outre, vous pouvez utiliser une sauvegarde unique pour sauvegarder l’état du système et d’autres données sur votre serveur. Ces sauvegardes de l’état du système sont maintenant plus rapides et nécessitent moins d’espace pour des versions multiples, car elles utilisent des clichés instantanés pour le contrôle de version (à l’instar des sauvegardes basées sur un volume) et non des dossiers individuels pour chaque version. Pour plus d’informations sur le stockage des sauvegardes de l’état du système dans Windows Server 2008 R2, voir la Bibliothèque technique (http://go.microsoft.com/fwlink/?LinkID=143713) (éventuellement en anglais).

Pourquoi cette évolution est-elle importante ?

Dans Windows Server 2008, les sauvegardes de l’état du système ne pouvaient être crées qu’à l’aide de la commande Wbadmin. De plus, il n’était pas possible de sauvegarder l’état du système et d’autres éléments dans une même sauvegarde, ce qui rendait les opérations de récupération plus difficiles.

Qu’est-ce qui fonctionne différemment ?

De nouvelles options ont été ajoutées aux Assistants Sauvegarde planifiée et Sauvegarde unique (disponibles dans le composant logiciel enfichable MMC Sauvegarde de Windows Server) qui permettent de créer une sauvegarde de l’état du système et d’y ajouter en même temps d’autres éléments. Par ailleurs, les commandes Wbadmin enable backup et Wbadmin start backup ont été mises à jour pour incorporer le paramètre –systemState, ce qui permet d’inclure l’état du système dans une sauvegarde planifiée ou dans une sauvegarde unique.

Prise en charge étendue de la ligne de commande

Les changements apportés à la commande Wbadmin reflètent l’évolution du composant logiciel enfichable MMC Sauvegarde de Windows Server, avec la possibilité de sauvegarder des fichiers plutôt que des volumes entiers, d’exclure certains types de fichiers ou chemins d’accès et de stocker les sauvegardes planifiées dans des dossiers et volumes partagés distants. Pour la syntaxe et des exemples, voir le guide de référence des commandes (http://go.microsoft.com/fwlink/?LinkID=140216) (éventuellement en anglais).

Pourquoi cette évolution est-elle importante ?

Les évolutions de la commande Wbadmin offrent un contrôle, des performances et des capacités accrues, tout en assurant une parfaite cohérence entre l’interface utilisateur et la commande.

Qu’est-ce qui fonctionne différemment ?

La fonctionnalité des commandes suivantes a été mise à jour :

  • Wbadmin enable backup

  • Wbadmin start backup

  • Wbadmin start sysrecovery

Prise en charge étendue de Windows PowerShell

Pour les besoins de l’outil de sauvegarde de Windows Server, les applets de commande Windows PowerShell ont été améliorés dans Windows Server 2008 R2 afin d’automatiser les tâches de routine et mieux gérer les scripts de sauvegarde via les fonctionnalités de Windows PowerShell.

Pourquoi cette évolution est-elle importante ?

Ces évolutions offrent des améliorations en termes de capacités de gestion, de gestion à distance et de création de scripts, tout en assurant une parfaite cohérence entre la prise en charge des applets de commande et les évolutions du composant logiciel enfichable MMC Sauvegarde de Windows Server et de la commande Wbadmin.

noteRemarque
Les récupérations doivent toujours être effectuées à l’aide du composant logiciel enfichable MMC ou de la commande Wbadmin.

Qu’est-ce qui fonctionne différemment ?

À l’instar de la commande Wbadmin, les modifications apportées aux applets de commande Windows PowerShell pour l’outil de sauvegarde Windows reflètent les évolutions du composant logiciel enfichable MMC Sauvegarde de Windows Server, avec la possibilité de sauvegarder des fichiers plutôt que des volumes entiers, d’exclure certains types de fichiers ou chemins d’accès et de stocker les sauvegardes planifiées dans des dossiers et volumes partagés distants. Pour plus d’informations, voir le contenu relatif aux applets de commande Sauvegarde de Windows Server (http://go.microsoft.com/fwlink/?LinkId=159759) (éventuellement en anglais).

Existe-t-il des dépendances ?

Vous devez spécifiquement installer le composant Windows PowerShell Sauvegarde de Windows Server dans le Gestionnaire de serveur. Pour obtenir des instructions, voir Installer des outils de la Sauvegarde de Windows Server (http://go.microsoft.com/fwlink/?LinkID=101794).

Quelles éditions incluent cette fonctionnalité ?

La fonctionnalité Sauvegarde de Windows Server est disponible dans toutes les éditions de Windows Server 2008 et de Windows Server 2008 R2. Toutefois, le composant logiciel enfichable MMC Sauvegarde de Windows Server n’est pas disponible pour l’option d’installation Server Core de Windows Server 2008 R2. Pour effectuer des sauvegardes pour des ordinateurs dotés d’une installation Server Core, vous devez soit utiliser la commande Wbadmin ou les applets de commande Windows PowerShell pour la Sauvegarde de Windows Server, soit gérer les sauvegardes à distance à partir d’un autre ordinateur.

Références supplémentaires

Pour plus d’informations sur la sauvegarde ou la récupération de votre serveur, voir Sauvegarde et récupération (http://go.microsoft.com/fwlink/?LinkID=93012) (éventuellement en anglais).

Pour obtenir des instructions sur la sauvegarde et la récupération de serveurs exécutant les services de domaine Active Directory®, voir Récupération des services de domaine Active Directory (http://go.microsoft.com/fwlink/?LinkId=143754) (éventuellement en anglais).

Cela vous a-t-il été utile ?
(1500 caractères restants)
Merci pour vos suggestions.

Ajouts de la communauté

AJOUTER
Afficher:
© 2014 Microsoft