Exporter (0) Imprimer
Développer tout
Cet article a fait l'objet d'une traduction manuelle. Déplacez votre pointeur sur les phrases de l'article pour voir la version originale de ce texte. Informations supplémentaires.
Traduction
Source

Vue d'ensemble des instructions Transact-SQL pour les groupes de disponibilité AlwaysOn (SQL Server)

État de la rubrique : certaines informations de cette rubrique constituent une documentation préliminaire et peuvent faire l'objet de modifications dans les versions à venir. Ces informations préliminaires décrivent les nouvelles fonctionnalités ou les modifications apportées à des fonctionnalités existantes de Microsoft SQL Server 2014.

Cette rubrique présente les instructions Transact-SQL qui prennent en charge le déploiement de Groupes de disponibilité AlwaysOn, ainsi que la création et la gestion d'un groupe de disponibilité donné, d'un réplica de disponibilité et d'une base de données de disponibilité.

Dans cette rubrique :

CREATE ENDPOINT … FOR DATABASE_MIRRORING crée un point de terminaison de mise en miroir de bases de données, s'il n'en existe aucun sur l'instance de serveur. Chaque instance de serveur sur laquelle vous envisagez de déployer Groupes de disponibilité AlwaysOn ou la mise en miroir de bases de données requiert un point de terminaison de mise en miroir de bases de données.

Exécutez cette instruction sur l'instance de serveur sur laquelle vous créez le point de terminaison. Vous pouvez créer un seul point de terminaison de mise en miroir de bases de données sur une instance de serveur donnée. Pour plus d'informations, consultez Point de terminaison de mise en miroir de bases de données (SQL Server).

CREATE AVAILABILITY GROUP crée un groupe de disponibilité et éventuellement un écouteur du groupe de disponibilité. Au minimum, vous devez spécifier votre instance de serveur locale, qui deviendra le réplica principal initial. Éventuellement, vous pouvez également spécifier jusqu'à quatre réplicas secondaires.

Exécutez CREATE AVAILABILITY GROUP sur l'instance de SQL Server que vous voulez utiliser pour héberger le réplica principal initial de votre nouveau groupe de disponibilité. Cette instance de serveur doit résider sur un nœud d'un cluster de basculement Windows Server (WSFC) (pour plus d'informations, consultez Conditions préalables requises, restrictions et recommandations pour les groupes de disponibilité AlwaysOn (SQL Server).)

ALTER AVAILABILITY GROUP prend en charge la modification d'un groupe de disponibilité ou d'un écouteur de groupe de disponibilité existant, ainsi que le basculement d'un groupe de disponibilité.

Exécutez ALTER AVAILABILITY GROUP sur l'instance de SQL Server qui héberge le réplica principal actuel.

Les options de la clause SET HADR de l'instruction ALTER DATABASE vous permettent de joindre une base de données secondaire au groupe de disponibilité de la base de données primaire correspondante, de supprimer une base de données jointe, d'interrompre la synchronisation des données sur une base de données jointe et de reprendre la synchronisation des données.

DROP AVAILABILITY GROUP supprime un groupe de disponibilité spécifié et tous ses réplicas. L'instruction DROP AVAILABILITY GROUP peut être exécutée à partir de n'importe quel nœud Groupes de disponibilité AlwaysOn dans le cluster de basculement WSFC.

Les instructions Transact-SQL CREATE AVAILABILITY GROUP, ALTER AVAILABILITY GROUP et DROP AVAILABILITY GROUP ont les limitations suivantes :

  • À l'exception de DROP AVAILABILITY GROUP, l'exécution de ces instructions requiert que le service HADR soit activé sur l'instance de SQL Server. Pour plus d'informations, consultez Activer et désactiver les groupes de disponibilité AlwaysOn (SQL Server).

  • Ces instructions ne peuvent pas être exécutées dans des transactions ou des lots.

  • Même si elles s'efforcent de procéder au nettoyage après une défaillance, ces instructions ne garantissent pas la restauration de toutes les modifications après une défaillance. Toutefois, les systèmes doivent être en mesure de gérer correctement, puis d'ignorer les défaillances partielles.

  • Ces instructions ne prennent pas en charge les expressions ni les variables.

  • Si une instruction Transact-SQL est exécutée alors qu'une autre récupération ou action de groupe de disponibilité est en cours, l'instruction retourne une erreur. Attendez la fin de l'action ou de la récupération, puis réessayez l'instruction, si nécessaire.

Cela vous a-t-il été utile ?
(1500 caractères restants)
Merci pour vos suggestions.

Ajouts de la communauté

AJOUTER
Afficher:
© 2014 Microsoft