Exporter (0) Imprimer
Développer tout
Cet article a fait l'objet d'une traduction manuelle. Déplacez votre pointeur sur les phrases de l'article pour voir la version originale de ce texte. Informations supplémentaires.
Traduction
Source
0 sur 1 ont trouvé cela utile - Évaluez ce sujet

Fonctionnalités par mode de serveur ou par type de solution (SSAS)

SQL Server 2012

Analysis Services propose trois approches différentes pour la création d'un modèle sémantique Business Intelligence : tabulaire, multidimensionnel et PowerPivot. Les solutions tabulaires utilisent des constructions de modélisation relationnelle telles que des tables et des relations pour la modélisation des données, ainsi que le moteur d'analyse en mémoire xVelocity pour le stockage et le calcul des données. Les solutions multidimensionnelles et d'exploration de données utilisent des constructions de modélisation OLAP (cubes et dimensions) et le stockage MOLAP, ROLAP ou HOLAP. PowerPivot est une solution Business Intelligence libre-service qui permet aux analystes en informatique de gestion de créer un modèle de données analytiques dans un classeur Excel à l'aide du complément PowerPivot pour Excel. PowerPivot utilise également le moteur d'analyse en mémoire xVelocity dans Excel et sur SharePoint. Étant donné que les solutions PowerPivot utilisent Excel pour la modélisation et le rendu des données, le déploiement d'un classeur sur un serveur pour l'accès contrôlé et centralisé aux données nécessite SharePoint et Excel Services.

Les solutions tabulaires et multidimensionnelles sont créées à l'aide de Outils de données SQL Server et sont destinées aux projets Business Intelligence d'entreprise qui s'exécutent sur une instance Analysis Services autonome. Les deux solutions fournissent des bases de données d'analyse haute performance qui s'intègrent facilement aux rapports Excel Reporting Services, et à d'autres applications Business Intelligence fournies par Microsoft et par des tiers. Pourtant, chaque solution diffère dans la façon dont elle est créée, utilisée et déployée. Cette rubrique présente les différences, ce qui vous permet de comparer les solutions et d'identifier la solution la plus appropriée à la configuration de votre projet.

La solution tabulaire étant la plus récente, vous pouvez penser que la migration d'une solution multidimensionnelle existante vers le format tabulaire est l'action appropriée, mais ce n'est généralement pas le cas. Le format tabulaire ne remplace pas le format multidimensionnel et ces deux formats ne sont pas interchangeables. Sauf si vous avez une bonne raison de le faire, ne recréez pas une solution multidimensionnelle existante si elle répond déjà aux besoins de votre organisation. Pour les nouveaux projets, envisagez l'approche tabulaire. Il sera plus facile à concevoir, tester et déployer et fonctionnera mieux avec les applications Business Intelligence libre-service les plus récentes fournies par Microsoft.

Cette rubrique comprend les sections suivantes :

Prise en charge des sources de données par type de solution

Fonctionnalités de modèle

Taille des modèles

Prise en charge de la programmabilité et de l'extensibilité

Prise en charge des langages de requêtes et de script

Prise en charge des fonctionnalités de sécurité

Outils de conception

Prise en charge des applications clientes

Configuration requise de SharePoint

Modes de déploiement serveur des solutions multidimensionnelles et tabulaires

Étape suivante : générer une solution.

Des informations supplémentaires sont disponibles dans cet article technique sur MSDN : Choosing a Tabular or Multidimensional Modeling Experience in SQL Server 2012 Analysis Services.

Les modèles multidimensionnels, d'exploration de données, tabulaires et PowerPivot utilisent des données importées de sources externes. Le volume de données à importer, la configuration requise pour les fournisseurs de données et le type de source de données peuvent être la principale considération lorsque vous décidez quelle solution convient le mieux pour vos données.

Taille des données

Les solutions tabulaires et multidimensionnelles utilisent la compression des données, ce qui réduit la taille de la base de données Analysis Services par rapport à l'entrepôt de données à partir duquel vous importez les données. Étant donné que la compression réelle varie en fonction des caractéristiques des données sous-jacentes, il n'existe aucun moyen de connaître précisément la quantité d'espace disque et de mémoire requise par une solution après que les données ont été traitées et utilisées dans des requêtes. Une estimation utilisée par de nombreux développeurs Analysis Services est que le stockage principal d'une base de données multidimensionnelle sera environ équivalent à un tiers de la taille des données d'origine.

Les bases de données tabulaires peuvent parfois obtenir un taux de compression plus élevé, environ un dixième de la taille et ce, plus particulièrement si la plupart des données est importée depuis des tables de faits. Pour les bases de données tabulaires, la configuration requise pour la mémoire sera supérieure à la taille des données sur le disque en raison des structures de données supplémentaires qui sont créées lors du chargement de la base de données tabulaire dans la mémoire. Lors du chargement, la configuration requise pour le disque et la mémoire pour les deux types de solutions peut être augmentée à mesure qu'Analysis Services met en cache, stocke, analyse et interroge les données.

Pour certains projets, la configuration requise pour les données peut être si volumineuse qu'elle devient un facteur de choix entre les types de modèles. Si les données à charger représentent plusieurs téraoctets, une solution tabulaire ne répondra peut-être pas à vos besoins si la mémoire disponible n'est pas suffisante. Il existe une option de pagination qui place les données en mémoire sur disque ; cependant les très gros volumes de données sont mieux gérés dans des solutions multidimensionnelles. Les bases de données Analysis Services les plus volumineuses en production aujourd'hui sont multidimensionnelles. Pour plus d'informations sur les options de pagination en mémoire pour les solutions tabulaires, consultez Propriétés de mémoire. Pour plus d'informations sur la mise à l'échelle d'une solution multidimensionnelle, consultez Scale-Out Querying for Analysis Services with Read-Only Databases.

PowerPivot pour Excel a une limite de taille de fichier artificielle de 2 gigaoctets, qui est imposée de façon à ce que les classeurs créés dans PowerPivot pour Excel puissent être téléchargés sur SharePoint, qui définit des limites maximales sur la taille de téléchargement des fichiers. Une des principales raisons de la migration d'un classeur PowerPivot vers une solution tabulaire sur une instance Analysis Services autonome réside est le contournement de cette limitation de taille de fichier. Pour plus d'informations sur la configuration de la taille de téléchargement maximale des fichiers, consultez Configurer la taille maximale de téléchargement de fichiers (PowerPivot pour SharePoint).

Fournisseurs de données

Les solutions multidimensionnelles et d'exploration de données peuvent importer des données à partir des sources de données relationnelles à l'aide de fournisseurs natifs et gérés OLE DB. Les modèles tabulaires et PowerPivot peuvent importer des données à partir des sources de données relationnelles, des flux de données et de certaines vues des documents. Vous pouvez également utiliser des fournisseurs ODBC avec des modèles tabulaires et PowerPivot.

Sources de données prises en charge

Si votre solution tabulaire inclut DirectQuery, la source de données doit être une base de données relationnelles SQL Server, version SQL Server 2005 ou ultérieure.

Les classeurs PowerPivot ont les restrictions de source de données liées à l'actualisation des données sur un serveur. Dans l'espace de travail client, vous pouvez importer des données de documents Office et de bases de données Access par le biais de composants de la connectivité des données d'Office (ou d'un fournisseur ACE). Si, par la suite, vous publiez ce classeur sur un serveur, l'actualisation des données risque de poser des problèmes. Le fournisseur ACE n'est pas conçu pour les environnements serveur et par conséquent, n'est pas pris en charge, sauf dans l'application cliente PowerPivot.

Pour tous les autres modèles, en particulier ceux qui utilisent le stockage MOLAP ou le stockage en mémoire tabulaire, vous pouvez utiliser n'importe laquelle des sources de données prises en charge comme données à importer. Pour afficher la liste des sources de données externes que vous pouvez importer dans chaque modèle, consultez les rubriques suivantes :

Le tableau suivant résume la disponibilité des fonctionnalités au niveau du modèle. Si vous avez déjà installé Analysis Services, vous pouvez utiliser ces informations pour comprendre les possibilités offertes par le mode de serveur installé. Si vous êtes familiarisé avec les fonctionnalités de modèle dans Analysis Services et que les besoins de votre entreprise incluent une ou plusieurs de ces fonctionnalités, vous pouvez examiner cette liste pour vérifier que la fonctionnalité que vous voulez utiliser est disponible dans le type de modèle vous envisagez de créer.

Pour plus d'informations sur les fonctionnalités comparées par l'approche de modélisation, consultez l'article technique Choosing a Tabular or Multidimensional Modeling Experience in SQL Server 2012 Analysis Services sur MSDN.

Remarque Remarque

La modélisation tabulaire est prise en charge dans des éditions spécifiques de SQL Server. Pour plus d'informations, consultez Fonctionnalités prises en charge par les éditions de SQL Server 2012.

(Multidimensionnel)

Tabulaire

PowerPivot

Actions

Oui

Non

Non

Agrégations

Oui

Non

Non

Mesures calculées

Oui

Oui

Oui

Assemblys personnalisés

Oui

Non

Non

Cumuls personnalisés

Oui

Non

Non

Comptage de valeurs

Oui

Oui (via DAX)

Oui (via DAX)

Extraction

Oui

Oui

Oui (les détail s'affichent dans une feuille de calcul distincte)

Hiérarchies

Oui

Oui

Oui

Indicateurs de performance clés (KPI)

Oui

Oui

Oui

Objets liés

Oui

Non

Oui (tables liées)

Relations plusieurs-à-plusieurs

Oui

Non

Non

Hiérarchies parent-enfant

Oui

Oui (via DAX)

Oui (via DAX)

Partitions

Oui

Oui

Non

Perspectives

Oui

Oui

Oui

Mesures semi-additives

Oui

Oui

Oui

Traductions

Oui

Non

Non

Hiérarchies définies par l'utilisateur

Oui

Oui

Oui

Écriture différée

Oui

Non

Non

La taille du modèle, en termes de nombre total d'objets, est identique par type de solution. Toutefois, les outils de conception utilisés pour générer chaque solution varient dans la prise en charge d'un grand nombre d'objets. Il est plus facile de générer un modèle plus grand dans Outils de données SQL Server, car il fournit davantage de capacités de création de schémas et de listes des objets par type dans l'Explorateur d'objets et dans l'Explorateur de solutions. Dans SQL Server 2012, PowerPivot pour Excel a une vue de schéma que vous pouvez filtrer par type d'objet, mais la proximité des objets ne sera pas ajustée automatiquement. La disposition visuelle demeure identique, à l'exception des objets filtrés. Dans PowerPivot, vous ne pouvez pas afficher les objets dans une liste séquentielle.

Les modèles très volumineux composés de plusieurs centaines de tables ou dimensions sont souvent générés par programme dans Visual Studio et non pas par les outils de conception. Pour plus d'informations sur le nombre maximal d'objets dans un modèle, consultez Caractéristiques de capacité maximale (Analysis Services).

Il n'existe aucune prise en charge du développeur pour les classeurs PowerPivot. Si vous travaillez avec des classeurs PowerPivot, vous devez utiliser les applications clientes et serveur intégrées dans le cadre de votre solution. La programmation Excel et la programmation SharePoint sont les seules options.

Les solutions tabulaires ne prennent en charge qu'un seul fichier model.bim par solution, ce qui signifie que toutes les tâches doivent être effectuées dans un seul fichier. Les équipes de développement habituées à travailler avec plusieurs projets dans une seule solution devront peut-être modifier leur travail lors de la génération d'une solution tabulaire partagée.

Pour les modèles tabulaires et multidimensionnels, il existe un modèle objet partagé pour les deux modalités. AMO et ADOMD.NET prennent en charge les deux modes. Aucune bibliothèque cliente n'a été révisée pour les constructions tabulaires. Par conséquent, vous devez bien comprendre la façon dont les constructions multidimensionnelles et tabulaires et les conventions d'affection de noms sont liées les unes aux autres. La première étape consiste à examiner l'exemple de programmation des objets AMO vers des objets tabulaires pour en savoir plus sur la programmation AMO dans un modèle tabulaire. Pour plus d'informations, téléchargez l'exemple disponible sur le site Web Codeplex.

Analysis Services inclut MDX, DMX, DAX, XML/A et ASSL. La prise en charge de ces langages varie légèrement suivant le type de modèle. Si les spécifications du langage de requête et de script sont un facteur important, consultez la liste suivante.

  • Les classeurs PowerPivot utilisent DAX pour les calculs et les requêtes.

  • Les bases de données model tabulaires prennent en charge les calculs DAX, les requêtes DAX et les requêtes MDX.

  • Les bases de données model multidimensionnelles prennent en charge les calculs MDX, les requêtes MDX et ASSL.

  • Les modèles d'exploration de données prennent en charge DMX et ASSL.

  • PowerShell Analysis Services est pris en charge pour les modèles tabulaires, multidimensionnels et d'exploration de données.

Toutes les bases de données prennent en charge XML/A.

Toutes les solutions Analysis Services peuvent être sécurisées au niveau de la base de données. Les options de sécurité plus granulaires varient en fonction du mode. Si les paramètres de sécurité granulaires constituent un facteur important de votre solution, consultez la liste suivante pour vérifier que le niveau de sécurité que vous souhaitez est pris en charge dans le type de solution que vous voulez créer :

  • Les classeurs PowerPivot sont sécurisés au niveau des fichiers, à l'aide d'autorisations SharePoint.

  • Les bases de données model tabulaires peuvent utiliser la sécurité au niveau des lignes, à l'aide d'autorisations basées sur les rôles dans Analysis Services.

  • Les bases de données model multidimensionnelles peuvent utiliser la sécurité au niveau des cellules et des dimensions, à l'aide d'autorisations basées sur les rôles dans Analysis Services.

Les classeurs PowerPivot peuvent être restaurés à un serveur en mode tabulaire. Une fois le fichier restauré, il est découplé à partir de SharePoint, ce qui vous permet d'utiliser presque toutes les fonctionnalités de modélisation tabulaire, notamment la sécurité au niveau des lignes. La fonctionnalité de modélisation tabulaire que vous ne pouvez pas utiliser sur un classeur restauré est celle des tables liées.

Les compétences et l'expertise technique concernant la modélisation des données peuvent varier considérablement suivant les utilisateurs qui sont chargés de créer des modèles analytiques. Si la connaissance des outils ou le savoir-faire des utilisateurs constituent un facteur important, comparez les expériences suivantes pour la création de modèles.

Outil de modélisation

Mode d'utilisation

Outils de données SQL Server (SSDT)

À utiliser pour créer des solutions tabulaires, multidimensionnelles et d'exploration de données. Cet environnement de création utilise le shell Visual Studio pour fournir des espaces de travail, des volets de propriétés et la navigation entre les objets. Les utilisateurs techniques qui utilisent déjà Visual Studio préfèreront très probablement cet outil pour créer des applications décisionnelles.

PowerPivot pour Excel

À utiliser pour créer un classeur PowerPivot que vous déployez ultérieurement sur une batterie de serveurs SharePoint qui dispose d'une installation de PowerPivot pour SharePoint. PowerPivot pour Excel propose un espace de travail d'application distinct qui s'ouvre dans Excel. Il utilise les mêmes métaphores visuelles (pages à onglets, disposition sous forme de grille et barre de formule) qu'Excel. Les utilisateurs qui maîtrisent parfaitement Excel préfèreront cet outil sur Outils de données SQL Server (SSDT).

Si vous utilisez Reporting Services, la disponibilité des fonctionnalités de rapport varie en fonction des éditions et des modes de serveur. Par conséquent, le type de rapport que vous voulez créer peut influencer le mode de serveur que vous choisissez d'installer.

Power View, le nouvel outil de conception de rapports Reporting Services qui s'exécute dans SharePoint, est disponible sur un serveur de rapports qui est déployé dans une batterie de serveurs SharePoint 2010. Le seul type de source de données qui peut être utilisé avec ce rapport est une base de données model tabulaire Analysis Services ou un classeur PowerPivot. Cela signifie que vous devez avoir un serveur en mode tabulaire ou un serveur PowerPivot pour SharePoint pour héberger la source de données utilisée par ce type de rapport. Vous ne pouvez pas utiliser un modèle multidimensionnel comme source de données pour un rapport Power View. Vous devez créer une connexion de modèle sémantique BI PowerPivot ou une source de données partagée Reporting Services comme source de données pour un rapport Power View.

Le Générateur de rapports et le concepteur de rapports peuvent utiliser n'importe quelle base de données Analysis Services, notamment des classeurs PowerPivot hébergés sur PowerPivot pour SharePoint.

Les rapports de tableau croisé dynamique Excel sont pris en charge par toutes les bases de données Analysis Services. Les fonctionnalités Excel sont identiques que vous utilisiez une base de données tabulaire, une base de données multidimensionnelle ou un classeur PowerPivot, bien que l'écriture différée ne soit prise en charge que pour les bases de données multidimensionnelles.

Les tableaux de bord PerformancePoint peuvent se connecter à toutes les bases de données Analysis Services, y compris les classeurs PowerPivot. Pour plus d'informations, consultez Créer des connexions de données (PerformancePoint Services).

Une instance d'Analysis Services est installée dans un des trois modes qui définissent le contexte opérationnel du serveur. Le mode de serveur que vous installez détermine le type de solutions qui peuvent être déployées sur ce serveur. Le stockage et l'architecture de mémoire sont les principales différences entre ces modes, mais ce ne sont pas les seules. Les trois modes serveur sont brièvement décrits dans le tableau suivant. Pour plus d'informations, consultez Déterminer le mode serveur d'une instance Analysis Services.

Mode de déploiement

Description

0 - Mode multidimensionnel et d'exploration de données

Exécute les solutions multidimensionnelles et d'exploration de données que vous déployez sur une instance par défaut d'Analysis Services. Le mode de déploiement 0 est le mode par défaut pour une installation Analysis Services. Pour plus d'informations, consultez Installer Analysis Services en mode multidimensionnel et exploration de données.

1 - PowerPivot pour SharePoint

Pour l'accès aux données PowerPivot, Analysis Services est un composant interne d'une installation PowerPivot pour SharePoint. Analysis Services est installé en mode de déploiement 1 et utilisé exclusivement par les services PowerPivot dans un environnement SharePoint. Pour plus d'informations, consultez Installation PowerPivot pour SharePoint (SharePoint 2010).

2- Mode tabulaire

Exécute les solutions tabulaires sur une instance autonome d'Analysis Services configurée pour le mode de déploiement 2. Pour plus d'informations, consultez Installer Analysis Services en mode tabulaire.

Le mode de serveur et son corollaire, le type de solution, peuvent affecter la disponibilité de certaines fonctionnalités, notamment la prise en charge de sources de données externes, les outils de création, l'extensibilité, les langages de requête et de script, la granularité des fonctionnalités de sécurité, ainsi que les types d'applications clientes qui fonctionnent avec vos données.

SQL Server s'intègre à SharePoint en ajoutant la prise en charge pour l'accès aux données PowerPivot et aux données tabulaires. L'investissement dans l'intégration SharePoint et SQL Server augmente lorsque vous optimisez le nombre de fonctionnalités utilisées dans chaque produit. Si vous disposez de SharePoint, installez SQL Server PowerPivot pour SharePoint pour permettre l'accès aux données PowerPivot et obtenir les fichiers de connexion .bism PowerPivot utilisés pour accéder aux bases de données tabulaires exécutées sur une instance Analysis Services externe sur un serveur réseau.

La fonctionnalité de création de rapports Power View, qui utilise des bases de données PowerPivot et tabulaires comme source de données, est une fonctionnalité SharePoint fournie par SQL Server. Bien que les bases de données tabulaires s'exécutent sur une instance Analysis Services en dehors de SharePoint, les données sont consommées par les rapports Power View exécutés dans SharePoint.

Si vous n'utilisez pas SharePoint, vous pouvez toujours utiliser PowerPivot pour Excel pour créer des classeurs PowerPivot, mais vous n'aurez pas une expérience de visualisation des données cohésive. Chaque personne qui utilise le classeur doit télécharger et consulter le classeur dans Excel à l'aide du complément PowerPivot pour Excel pour obtenir l'interaction des données et les explorer à l'aide de segments, filtres et tableaux croisés dynamiques. Sinon, la visualisation du classeur est limitée aux données statiques telles qu'elles apparaissent lorsque vous ouvrez le classeur.

Les solutions tabulaires, multidimensionnelles et d'exploration de données s'exécutent sur des instances Analysis Services sur un réseau sans dépendance SharePoint.

Maintenant que vous avez des connaissances de base sur la comparaison des solutions, essayez les didacticiels suivants pour apprendre les étapes de création de chacune d'elles. Les liens suivants renvoient vers les didacticiels qui expliquent les étapes à suivre.

Cela vous a-t-il été utile ?
(1500 caractères restants)
Merci pour vos suggestions.

Ajouts de la communauté

AJOUTER
Afficher:
© 2014 Microsoft. Tous droits réservés.