Exporter (0) Imprimer
Développer tout
Cet article a fait l'objet d'une traduction manuelle. Déplacez votre pointeur sur les phrases de l'article pour voir la version originale de ce texte. Informations supplémentaires.
Traduction
Source

Installer SQL Server PowerShell

Le programme d'installation de SQL Server s'arrête s'il détecte que vous avez sélectionné des fonctionnalités SQL Server qui incluent des composants PowerShell, alors que Windows PowerShell 2.0 n'est pas installé. Vous devez installer PowerShell à l'aide de Windows Management Framework, puis réexécuter l'installation.

Vous installez le logiciel qui fournit la prise en charge de SQL Server pour Windows PowerShell à l'aide du programme d'installation de SQL Server. Lorsque vous sélectionnez des fonctionnalités SQL Server qui requièrent la prise en charge de PowerShell, le programme d'installation vérifie que Windows PowerShell 2.0 est installé. Si PowerShell 2.0 est présent, le programme d'installation installe ensuite les composants suivants de SQL Server PowerShell :

  • Les composants logiciels enfichables SQL Server PowerShell. Les composants logiciels enfichables sont des fichiers DLL qui implémentent deux types de prises en charge de Windows PowerShell pour SQL Server :

    • Un jeu d'applets de commande SQL Server. Les applets de commande sont des commandes qui implémentent une action spécifique. Par exemple, Invoke-Sqlcmd exécute un script Transact-SQL ou XQuery qui peut également être exécuté à l'aide de l'utilitaire sqlcmd, et Invoke-PolicyEvaluation indique si les objets SQL Server sont conformes aux stratégies de la gestion basée sur des stratégies.

    • Un fournisseur SQL Server. Le fournisseur vous permet de naviguer dans la hiérarchie d'objets SQL Server en utilisant un chemin d'accès semblable à un chemin d'accès de système de fichiers. Chaque objet est associé à une classe des modèles objets de gestion SQL Server. Vous pouvez utiliser les méthodes et propriétés de la classe pour effectuer des travaux sur les objets. Par exemple, si vous changez de répertoire (cd) pour accéder à un objet de bases de données dans un chemin d'accès, vous pouvez utiliser les méthodes et propriétés de la classe Microsoft.SqlServer.Managment.SMO.Database pour gérer la base de données.

  • Le module sqlps importé dans des sessions Windows PowerShell 2.0 pour charger les composants logiciels enfichables SQL Server.

  • L'utilitaire sqlps déconseillé qui démarre une session Windows PowerShell 2.0 et importe le module sqlps.

  • SQL Server Management Studio prend en charge le démarrage de sessions Windows PowerShell à partir de l'arborescence de l'Explorateur d'objets. L'Agent SQL Server prend en charge des étapes de travail Windows PowerShell.

Si Windows PowerShell 2.0 n'a pas été installé ou a été désinstallé, vous devez l'installer en suivant les instructions figurant sur la page Windows Management Framework.

Si Windows PowerShell est désinstallé au terme de la procédure d'installation, les fonctionnalités de SQL Server pour Windows PowerShell ne s'exécutent pas. Windows PowerShell peut être désinstallé par les utilisateurs Windows, et il peut être nécessaire de désinstaller Windows PowerShell pour certaines mises à niveau du système d'exploitation Windows. Pour utiliser les fonctionnalités SQL Server PowerShell, vous devez réinstaller PowerShell 2.0 à l'aide de Windows Management Framework.

Cela vous a-t-il été utile ?
(1500 caractères restants)
Merci pour vos suggestions.

Ajouts de la communauté

AJOUTER
Microsoft réalise une enquête en ligne pour recueillir votre opinion sur le site Web de MSDN. Si vous choisissez d’y participer, cette enquête en ligne vous sera présentée lorsque vous quitterez le site Web de MSDN.

Si vous souhaitez y participer,
Afficher:
© 2014 Microsoft