Exporter (0) Imprimer
Développer tout
Cet article a fait l'objet d'une traduction manuelle. Déplacez votre pointeur sur les phrases de l'article pour voir la version originale de ce texte. Informations supplémentaires.
Traduction
Source

SQL Server PowerShell

État de la rubrique : certaines informations de cette rubrique constituent une documentation préliminaire et peuvent faire l'objet de modifications dans les versions à venir. Ces informations préliminaires décrivent les nouvelles fonctionnalités ou les modifications apportées à des fonctionnalités existantes de Microsoft SQL Server 2014.

SQL Server 2014 prend en charge Windows PowerShell, un environnement de script puissant qui permet aux administrateurs et aux développeurs d'automatiser l'administration de serveurs et le déploiement d'applications. Le langage Windows PowerShell prend en charge une logique plus complexe que les scripts Transact-SQL, ce qui permet aux administrateurs SQL Server de générer des scripts d'administration fiables. Les scripts Windows PowerShell peuvent également être utilisés pour administrer d'autres produits serveur Microsoft. Cela fournit aux administrateurs un langage de script commun entre les serveurs.

SQL Server fournit un module Windows PowerShell nommé sqlps utilisé pour importer les composants de SQL Server dans un environnement ou un script Windows PowerShell 2.0. Le module sqlps charge deux composants logiciels enfichables Windows PowerShell qui implémentent les éléments suivants :

  • Un fournisseur SQL Server, qui active un mécanisme de navigation simple semblable aux chemins d'accès de système de fichiers. Vous pouvez générer des chemins d'accès semblables aux chemins d'accès de système de fichiers, où le lecteur est associé à un modèle SMO (SQL Server Management Object) et les nœuds sont basés sur les classes du modèle objet. Vous pouvez ensuite utiliser des commandes familières telles que cd et dir pour naviguer parmi les chemins d'accès semblables de la même façon que vous naviguez parmi des dossiers dans une fenêtre d'invite de commandes. Vous pouvez utiliser d'autres commandes, telles que ren ou del, pour effectuer des actions sur les nœuds du chemin d'accès.

  • Un jeu d'applets de commande, qui sont des commandes utilisées dans les scripts Windows PowerShell pour spécifier une action SQL Server. Les applets de commande SQL Server prennent en charge des actions telles que l'exécution d'un script sqlcmd contenant des instructions Transact-SQL ou XQuery.

Pour en savoir plus sur Windows PowerShell, consultez le Guide Mise en route de Windows PowerShell.

Les composants SQL Server 2014 PowerShell permettent de gérer des instances de SQL Server 2000 ou version ultérieure. Les instances de SQL Server 2005 doivent exécuter SP2 ou ultérieur. Les instances de SQL Server 2000 doivent exécuter SP4 ou ultérieur. Lorsque les composants SQL Server 2014 PowerShell sont utilisés avec des versions antérieures de SQL Server, ils sont limités aux fonctionnalités disponible dans ces versions.

Description de la tâche

Rubrique

Décrit le mécanisme par défaut pour exécuter les composants de SQL Server PowerShell, ouvrir une session PowerShell et charger le module sqlps. Le module sqlps charge le fournisseur et les applets de commande SQL Server PowerShell, ainsi que les assemblys SMO (SQL Server Management Object) utilisés par le fournisseur et les applets de commande.

Importer le module SQLPS

Explique comment charger uniquement les assemblys SMO sans fournisseur ni applet de commande.

Charger les assemblys SMO dans Windows PowerShell

Explique comment exécuter une session Windows PowerShell en cliquant avec le bouton droit sur un nœud dans l'Explorateur d'objets. Management Studio lance une session Windows Powershell, charge le module sqlps et affecte au chemin d'accès du fournisseur SQL Server l'objet sélectionné.

Exécuter Windows PowerShell à partir de SQL Server Management Studio

Explique comment créer les étapes d'un travail de l'Agent SQL Server qui exécutent un script Windows PowerShell. Les travaux peuvent ensuite être planifiés de manière à s'exécuter à des heures spécifiques ou en réponse à des événements.

Utiliser Windows PowerShell dans les étapes de travail de l'Agent SQL Server

Explique comment utiliser le fournisseur SQL Server pour naviguer dans une hiérarchie d'objets SQL Server.

Fournisseur PowerShell SQL Server

Explique comment utiliser les applets de commande SQL Server qui spécifient des actions du Moteur de base de données, telles que l'exécution d'un script Transact-SQL.

Utiliser les applets de commande du Moteur de base de données

Explique comment spécifier des identificateurs délimités SQL Server qui contiennent des caractères non pris en charge par Windows PowerShell.

Identificateurs SQL Server dans PowerShell

Explique comment établir des connexions d'authentification SQL Server. Par défaut, les composants SQL Server PowerShell utilisent des connexions d'authentification Windows à l'aide des informations d'identification Windows du processus exécutant Windows PowerShell.

Gérer l'authentification dans le moteur de base de données PowerShell

Explique comment utiliser des variables implémentées par le fournisseur SQL Server PowerShell pour contrôler le nombre d'objets répertoriés lors de l'utilisation de la saisie semi-automatique par tabulation Windows PowerShell. Cela est particulièrement utile lorsque vous travaillez sur des bases de données qui contiennent un grand nombre d'objets.

Gérer la saisie semi-automatique par tabulation (SQL Server PowerShell)

Explique comment utiliser Get-Help pour obtenir des informations sur les composants SQL Server dans l'environnement Windows PowerShell.

Obtenir de l'aide sur SQL Server PowerShell

Cela vous a-t-il été utile ?
(1500 caractères restants)
Merci pour vos suggestions.

Ajouts de la communauté

AJOUTER
Afficher:
© 2014 Microsoft