Exporter (0) Imprimer
Développer tout
Cet article a fait l'objet d'une traduction manuelle. Déplacez votre pointeur sur les phrases de l'article pour voir la version originale de ce texte. Informations supplémentaires.
Traduction
Source

Catalogue SSIS

Le catalogue SSISDB est l'élément central pour l'utilisation des projets Integration Services (SSIS) que vous avez déployés sur le serveur Integration Services. Ainsi, c'est dans ce catalogue que vous définissez les paramètres de projet et de package, configurez les environnements pour spécifier des valeurs d'exécution pour les packages, exécutez et résolvez les problèmes relatifs aux packages, et gérez les opérations du serveur Integration Services.

Les objets stockés dans le catalogue SSISDB sont les projets, les packages, les paramètres, les environnements et l'historique opérationnel.

Vous inspectez les objets, les paramètres et les données opérationnelles stockés dans le catalogue SSISDB en interrogeant les vues de la base de données SSISDB. Vous gérez des objets en appelant des procédures stockées situées dans la base de données SSISDB ou à l'aide de l'interface utilisateur du catalogue SSISDB. Dans de nombreux cas, la même tâche peut être effectuée dans l'interface utilisateur ou en appelant une procédure stockée.

Pour maintenir la base de données SSISDB, il est recommandé d'appliquer des stratégies d'entreprise standard pour la gestion des bases de données utilisateur. Pour plus d'informations sur la création de plans de maintenance, consultez Plans de maintenance.

Le catalogue SSISDB et la base de données SSISDB prennent en charge Windows PowerShell. Pour plus d'informations sur l'utilisation de SQL Server avec Windows PowerShell, consultez SQL Server PowerShell. Pour des exemples d'utilisation de Windows PowerShell pour exécuter des tâches telles que le déploiement d'un projet, consultez l'entrée de blog SSIS et PowerShell dans SQL Server 2012, sur blogs.msdn.com.

Pour plus d'informations sur l'affichage des données opérationnelles, consultez Analyse des exécutions de packages et d'autres opérations.

Vous accédez au catalogue SSISDB de SQL Server Management Studio en vous connectant au moteur de base de données de SQL Server, puis en développant le nœud Catalogues Integration Services dans l'Explorateur d'objets. Vous accédez à la base de données SSISDB de SQL Server Management Studio en développant le nœud Bases de données dans l'Explorateur d'objets.

Remarque Remarque

Vous ne pouvez pas renommer la base de données SSISDB.

Remarque Remarque

Si l'instance SQL Server à laque la base de données SSISDB est rattachée s'arrête ou ne répond pas, le processus ISServerExec.exe prend fin. Un message est écrit dans un journal des événements Windows.

Si les ressources SQL Server basculent dans le cadre d'un basculement de cluster, les packages en cours de exécution ne redémarrent pas. Vous pouvez utiliser les points de contrôle pour redémarrer les packages. Pour plus d'informations, consultez Redémarrer des packages à l'aide de points de contrôle.

Lorsque vous créez un objet dans le catalogue, attribuez-lui un nom. Ce nom constitue l'identificateur de l'objet. SQL Server définit des règles quant aux caractères pouvant être utilisés dans un identificateur. Les noms des objets suivants doivent respecter les règles liées aux identificateurs.

  • Dossier

  • Projet

  • Environnement

  • Paramètre

  • Variable d'environnement

Dossier, projet, environnement

Lorsque vous renommez un dossier, un projet ou un environnement, respectez les règles suivantes.

  • Les caractères non valides sont les caractères ASCII/Unicode 1 à 31, les guillemets ("), le signe inférieur à (<), le signe supérieur à (>), la barre verticale (|), le retour arrière (\b), la valeur null (\0) et la tabulation (\t).

  • Le nom ne peut pas contenir d'espaces de début ni de fin.

  • @ ne doit pas être utilisé comme premier caractère, mais il peut l'être par la suite.

  • La longueur du nom doit être supérieure à 0 et inférieure ou égale à 128.

Paramètre

Lorsque vous affectez un nom à un paramètre, respectez les règles suivantes :

  • Le premier caractère du nom doit être une lettre, ainsi que défini dans la norme Unicode 2.0, ou un trait de soulignement (_).

  • Les caractères suivants peuvent être des lettres ou des nombres conformément à la norme Unicode 2.0, ou un trait de soulignement (_).

Variable d'environnement

Lorsque vous attribuez un nom à une variable d'environnement, respectez les règles suivantes :

  • Les caractères non valides sont les caractères ASCII/Unicode 1 à 31, les guillemets ("), le signe inférieur à (<), le signe supérieur à (>), la barre verticale (|), le retour arrière (\b), la valeur null (\0) et la tabulation (\t).

  • Le nom ne peut pas contenir d'espaces de début ni de fin.

  • @ ne doit pas être utilisé comme premier caractère, mais il peut l'être par la suite.

  • La longueur du nom doit être supérieure à 0 et inférieure ou égale à 128.

  • Le premier caractère du nom doit être une lettre, ainsi que défini dans la norme Unicode 2.0, ou un trait de soulignement (_).

  • Les caractères suivants peuvent être des lettres ou des nombres conformément à la norme Unicode 2.0, ou un trait de soulignement (_).

Pour définir précisément le comportement du catalogue, vous devez ajuster ses propriétés. Les propriétés du catalogue définissent la façon dont les données sensibles sont chiffrées, ainsi que la façon dont les opérations et les données du contrôle de version des projets sont conservées. Pour définir les propriétés du catalogue, utilisez la boîte de dialogue Propriétés du catalogue ou appelez la procédure stockée catalog.configure_catalog (base de données SSISDB). Pour afficher les propriétés, utilisez la boîte de dialogue ou interrogez catalog.catalog_properties (base de données SSISDB). Cette boîte de dialogue est accessible en cliquant avec le bouton droit sur SSISDB dans l'Explorateur d'objets.

Nettoyage des opérations et des versions de projet

Les données d'état de nombreuses opérations du catalogue sont stockées dans des tables de base de données internes. Ainsi, le catalogue effectue le suivi de l'état des exécutions de packages et des déploiements de projets. Pour limiter la taille des données opérationnelles, le travail de maintenance de serveur SSIS dans SQL Server Management Studio est utilisé pour supprimer les anciennes données. Ce travail de l'Agent SQL Server est créé lors de l'installation de Integration Services.

Vous pouvez mettre à jour ou redéployer un projet Integration Services en le déployant avec le même nom dans le même dossier du catalogue. Par défaut, chaque fois que vous redéployez un projet, le catalogue SSISDB en conserve la version précédente. Pour limiter la taille des données opérationnelles, le travail de maintenance de serveur SSIS est utilisé pour supprimer les anciennes versions des projets.

Les propriétés de catalogue SSISDB suivantes définissent le comportement de ce travail de l'Agent SQL Server. Vous pouvez afficher et modifier les propriétés à l'aide de la boîte de dialogue Propriétés du catalogue ou avec catalog.catalog_properties (base de données SSISDB) et catalog.configure_catalog (base de données SSISDB).

Nettoyer les journaux régulièrement

L'étape de travail de nettoyage des opérations s'exécute lorsque cette propriété a la valeur True.

Période de conservation (jours)

Définit l'âge maximal des données opérationnelles autorisées (en jours). Les données plus anciennes sont supprimées.

La valeur minimale est de un jour. La valeur maximale est limitée uniquement par la valeur maximale des données SQL Server int. Pour plus d'informations sur ce type de données, consultez int, bigint, smallint et tinyint (Transact-SQL).

Supprimer régulièrement les anciennes versions

L'étape de travail de nettoyage des versions de projet s'exécute lorsque cette propriété a la valeur True.

Nombre maximal de versions par projet

Définit le nombre de versions d'un projet qui sont stockées dans le catalogue. Les versions antérieures des projets sont supprimées.

Algorithme de chiffrement

La propriété Algorithme de chiffrement spécifie le type de chiffrement utilisé pour chiffrer les valeurs des paramètres sensibles. Vous pouvez faire votre choix parmi les types de chiffrement suivants.

  • AES_256 (par défaut)

  • AES_192

  • AES_128

  • DESX

  • TRIPLE_DES_3KEY

  • TRIPLE_DES

  • DES

Lorsque vous déployez un projet Integration Services sur le serveur Integration Services, le catalogue chiffre automatiquement les données du package et les valeurs sensibles. Le catalogue déchiffre automatiquement les données lorsque vous les récupérez. Le catalogue SSISDB utilise le niveau de protection ServerStorage. Pour plus d'informations, consultez Contrôle d'accès pour les données sensibles présentes dans les packages.

La modification de l'algorithme de chiffrement est une opération qui prend du temps. Tout d'abord, le serveur doit utiliser l'algorithme précédemment spécifié pour déchiffrer toutes les valeurs de configuration. Le serveur doit ensuite utiliser le nouvel algorithme pour ré-chiffrer les valeurs. Pendant ce temps, aucune autre opération Integration Services ne peut être effectuée sur le serveur. Donc, pour permettre aux opérations Integration Services de continuer de façon ininterrompue, l'algorithme de chiffrement est une valeur en lecture seule de la boîte de dialogue dans Management Studio.

Pour modifier le paramètre de la propriété Algorithme de chiffrement, définissez la base de données SSISDB en mode mono-utilisateur, puis appelez la procédure stockée catalog.configure_catalog. Utilisez ENCRYPTION_ALGORITHM pour l'argument property_name. Pour connaître les valeurs de propriétés prises en charge, consultez catalog.catalog_properties (base de données SSISDB). Pour plus d'informations sur la procédure stockée, consultez catalog.configure_catalog (base de données SSISDB).

Pour plus d'informations sur le mode mono-utilisateur, consultez Définir une base de données en mode mono-utilisateur. Pour plus d'informations sur le chiffrement et les algorithmes de chiffrement dans SQL Server, consultez les rubriques de la section Chiffrement SQL Server.

Une clé principale de base de données est utilisée pour le chiffrement. La clé est générée lorsque vous créez le catalogue. Pour plus d'informations, consultez Créer le catalogue SSIS.

Le tableau suivant répertorie les noms des propriétés apparaissant dans la boîte de dialogue Propriétés du catalogue et les propriétés correspondantes en vue de base de données.

Nom de la propriété (boîte de dialogue Propriétés du catalogue)

Nom de la propriété (vue de base de données)

Nom de l'algorithme de chiffrement

ENCRYPTION_ALGORITHM

Nettoyer les journaux régulièrement

OPERATION_CLEANUP_ENABLED​

Période de conservation (jours)

RETENTION_WINDOW

Supprimer régulièrement les anciennes versions

VERSION_CLEANUP_ENABLED

Nombre maximal de versions par projet

MAX_PROJECT_VERSIONS

Niveau d'enregistrement par défaut au niveau du serveur

SERVER_LOGGING_LEVEL

Les projets, les environnements et les packages sont contenus dans des dossiers qui sont des objets sécurisables. Vous pouvez accorder des autorisations à un dossier, notamment l'autorisation de MANAGE_OBJECT_PERMISSIONS. MANAGE_OBJECT_PERMISSIONS vous permet de déléguer l'administration du contenu du dossier à un utilisateur sans avoir à accorder à celui-ci l'appartenance au rôle ssis_admin. Vous pouvez également accorder des autorisations relatives à des projets, des environnements et des opérations. Les opérations incluent l'initialisation de Integration Services, le déploiement de projets, la création et le démarrage d'exécutions, la validation de projets et de packages, ainsi que la configuration du catalogue SSISDB.

Pour plus d'informations sur les rôles de base de données, consultez Rôles au niveau de la base de données.

Le catalogue SSISDB utilise un déclencheur DDL, ddl_cleanup_object_permissions, pour appliquer l'intégrité des informations d'autorisations sur les éléments sécurisables SSIS. Le déclencheur est activé lorsqu'un principal de base de données, tel qu'un utilisateur de base de données, un rôle de base de données ou un rôle d'application de base de données, est supprimé de la base de données SSISDB.

Si le principal a accordé ou refusé des autorisations à d'autres principaux, révoquez les autorisations données par le fournisseur d'autorisations, avant que le principal puisse être supprimé. Sinon, un message d'erreur est retourné lorsque le système essaie de supprimer le principal. Le déclencheur supprime tous les enregistrements d'autorisation dans lesquels le principal de la base de données est un bénéficiaire.

Il est recommandé de ne pas désactiver le déclencheur car il garantit qu'il n'existe aucun enregistrement d'autorisation orphelin après la suppression d'un principal de la base de données SSISDB.

Gestion des autorisations

Vous pouvez gérer les autorisations à l'aide de l'interface utilisateur de SQL Server Management Studio, de procédures stockées et de l'espace de noms Microsoft.SqlServer.Management.IntegrationServicesnamespace.

Pour gérer les autorisations à l'aide de l'interface utilisateur de SQL Server Management Studio, servez-vous des boîtes de dialogue suivantes.

Pour gérer les autorisations à l'aide deTransact-SQL, appelez catalog.grant_permission (base de données SSISDB), catalog.deny_permission (base de données SSISDB) et catalog.revoke_permission (base de données SSISDB). Pour afficher les autorisations effectives du principal actuel de tous les objets, interrogez catalog.effective_object_permissions (base de données SSISDB). Cette rubrique fournit les descriptions des différents types d'autorisations. Pour afficher les autorisations explicitement affectées à l'utilisateur, interrogez catalog.explicit_object_permissions (base de données SSISDB).

Un dossier contient un ou plusieurs projets et environnements du catalogue SSISDB. Vous pouvez utiliser la vue catalog.folders (base de données SSISDB) pour accéder aux informations relatives aux dossiers du catalogue. Vous pouvez utiliser les procédures stockées suivantes pour gérer des dossiers.

Chaque projet peut contenir plusieurs packages. Les projets et les packages peuvent contenir des paramètres et des références aux environnements. Vous pouvez accéder aux paramètres et aux références d'environnement à l'aide de la Boîte de dialogue Configurer.

Vous pouvez effectuer d'autres tâches de projet en appelant les procédures stockées suivantes.

Ces vues fournissent des détails sur les packages, les projets et les versions des projets.

Vous utilisez des paramètres pour affecter des valeurs aux propriétés des packages au moment de l'exécution de ces packages. Pour définir la valeur d'un paramètre de package ou de projet et pour effacer cette valeur, appelez catalog.set_object_parameter_value (base de données SSISDB) et catalog.clear_object_parameter_value (base de données SSISDB). Pour définir la valeur d'un paramètre pour une instance d'exécution, appelez catalog.set_execution_parameter_value (base de données SSISDB). Vous pouvez récupérer les valeurs par défaut des paramètres en appelant catalog.get_parameter_values (base de données SSISDB).

Ces vues affichent les paramètres de tous les packages et projets, ainsi que les valeurs de paramètre utilisées pour une instance d'exécution.

Les environnements serveur contiennent des variables de serveur. Les valeurs des variables peuvent être utilisées lorsqu'un package est exécuté ou validé sur le serveur Integration Services.

Les procédures stockées suivantes vous permettent d'exécuter de nombreuses autres tâches de gestion sur les environnements et les variables.

En appelant la procédure stockée catalog.set_environment_variable_protection (base de données SSISDB), vous pouvez définir le bit de niveau de sensibilité d'une variable.

Pour utiliser la valeur d'une variable de serveur, spécifiez la référence entre le projet et l'environnement serveur. Vous pouvez utiliser les procédures stockées suivantes pour créer et supprimer des références. Vous pouvez également indiquer si l'environnement peut se trouver dans le même dossier que le projet ou dans un dossier différent.

Pour plus de détails sur les environnements et les variables, interrogez ces vues.

Une exécution est une instance d'une exécution de package. Appelez catalog.create_execution (base de données SSISDB) et catalog.start_execution (base de données SSISDB) pour créer et démarrer une exécution. Pour arrêter une exécution ou une validation de package/projet, appelez catalog.stop_operation (base de données SSISDB).

Pour suspendre un package en cours d'exécution et créer un fichier de vidage, appelez la procédure stockée catalog.create_execution_dump. Le fichier de vidage fournit des informations sur l'exécution d'un package, ce qui peut vous aider à résoudre les problèmes d'exécution. Pour plus d'informations sur la génération et la configuration de fichiers de vidage, consultez Générer de fichiers de vidage pour l'exécution des packages.

Pour plus de détails sur les exécutions, les validations et les messages enregistrés pendant les opérations, ainsi que pour obtenir des informations contextuelles sur les erreurs, interrogez ces vues.

Vous pouvez valider les projets et les packages en appelant les procédures stockées catalog.validate_project (base de données SSISDB) et catalog.validate_package (base de données SSISDB). La vue catalog.validations (base de données SSISDB) fournit des informations sur les validations, telles que les références d'environnement serveur prises en compte dans la validation, qu'il s'agisse d'une validation de dépendance ou d'une validation complète, et que le runtime utilisé pour exécuter le package soit de 32 ou 64 bits.

Icône Integration Services (petite)  Rester à jour avec Integration Services

Pour obtenir les derniers téléchargements, articles, exemples et vidéos de Microsoft, ainsi que des solutions sélectionnées par la communauté, visitez la page Integration Services sur MSDN :


Pour recevoir une notification automatique de ces mises à jour, abonnez-vous aux flux RSS disponibles sur la page.

Cela vous a-t-il été utile ?
(1500 caractères restants)
Merci pour vos suggestions.

Ajouts de la communauté

AJOUTER
Afficher:
© 2014 Microsoft