Exporter (0) Imprimer
Développer tout
Cet article a fait l'objet d'une traduction manuelle. Déplacez votre pointeur sur les phrases de l'article pour voir la version originale de ce texte. Informations supplémentaires.
Traduction
Source
Ce sujet n'a pas encore été évalué - Évaluez ce sujet

Implémentation de la sécurité dynamique à l'aide des filtres de lignes

SQL Server 2012

Dans cette leçon supplémentaire, vous allez créer un rôle supplémentaire qui implémente la sécurité dynamique. La sécurité dynamique permet de définir la sécurité de niveau ligne en fonction du nom d'utilisateur ou de l'ID de connexion de l'utilisateur actuellement connecté. Pour en savoir plus, consultez Rôles (SSAS Tabulaire).

Pour implémenter la sécurité dynamique, vous devez ajouter une table à votre modèle qui contient les noms des utilisateurs Windows qui peuvent créer une connexion au modèle comme source de données et parcourir les objets de modèle et les données. Le modèle que vous allez créer à l'aide de ce didacticiel est dans le contexte d'Adventure Works Corp. Toutefois, pour pouvoir effectuer cette leçon, vous devez ajouter une table qui contient les utilisateurs de votre propre domaine. Vous n'aurez pas besoin de mots de passe pour les noms d'utilisateurs qui seront ajoutés. Pour créer une table Employee Security contenant un petit groupe d'utilisateurs de votre propre domaine, vous allez utiliser la fonctionnalité Coller pour coller les données à propos des employés à partir d'une feuille de calcul Excel. Dans la réalité, la table contenant les noms d'utilisateurs à ajouter à un modèle utiliserait une table provenant d'une base de données actuelle comme source de données (une table dimEmployee réelle, par exemple).

Pour implémenter la sécurité dynamique, vous allez utiliser deux nouvelles fonctions DAX : Fonction USERNAME (DAX) et Fonction LOOKUPVALUE (DAX). Ces fonctions, appliquées dans une formule de filtre de lignes, sont définies dans un nouveau rôle. Si vous utilisez la fonction LOOKUPVALUE, la formule spécifie une valeur à partir de la table Employee Security et la transmet ensuite à la fonction USERNAME, qui spécifie le nom d'utilisateur de l'utilisateur connecté à qui appartient ce rôle. L'utilisateur peut ensuite parcourir uniquement les données spécifiées par les filtres des lignes du rôle. Dans ce scénario, vous allez spécifier que les commerciaux peuvent uniquement parcourir les données de ventes Internet pour les secteurs de vente dont ils sont membres.

Pour pouvoir effectuer cette leçon supplémentaire, vous allez accomplir une succession de tâches. Les tâches qui sont propres à ce scénario de modèle tabulaire Adventure Works, et qui ne s'appliqueraient pas forcément à un scénario réel, sont identifiées en conséquence. Chaque tâche inclut des informations supplémentaires qui en décrivent l'objectif.

Durée estimée pour effectuer cette leçon : 30 minutes

Cette leçon supplémentaire fait partie d'un didacticiel de modélisation tabulaire, qui doit être suivi dans l'ordre. Avant d'effectuer les tâches de cette leçon supplémentaire, vous devez avoir terminé toutes les leçons précédentes.

Pour implémenter la sécurité dynamique pour ce scénario Adventure Works, vous devez ajouter deux tables supplémentaires à votre modèle. DimSalesTerritory est la première table à ajouter (sous le nom Sales Territory) à partir de la même base de données AdventureWorksDW2012. Vous devez ensuite appliquer un filtre de lignes à la table Sales Territory qui définit les données spécifiques que l'utilisateur connecté peut parcourir.

Pour ajouter la table dimSalesTerritory :

  1. Dans Outils de données SQL Server, cliquez sur le menu Modèle, puis sur Connexions existantes.

  2. Dans la boîte de dialogue Connexions existantes, vérifiez que la connexion à la source de données Base de données Adventure Works depuis SQL est sélectionnée, puis cliquez sur Ouvrir.

    Si la boîte de dialogue Informations d'identification de l'emprunt d'identité s'affiche, tapez les informations d'identification d'emprunt d'identité que vous avez utilisées dans la leçon 2 : Ajouter des données.

  3. Dans la page Choisir comment importer les données, laissez Sélectionner les données à importer dans une liste de tables et de vues sélectionné, puis cliquez sur Suivant.

  4. Dans la page Sélectionner des tables et des vues, sélectionnez la table DimSalesTerritory.

  5. Tapez Sales Territory dans la colonne Nom convivial.

  6. Cliquez sur Afficher un aperçu et filtrer.

  7. Désélectionnez la colonne SalesTerritoryAlternateKey, puis cliquez OK.

  8. Dans la page Sélectionner des tables et des vues, cliquez sur Terminer.

    La nouvelle table est ajoutée à l'espace de travail de modèle. Les objets et les données de la table dimSalesTerritory source sont ensuite importés dans la nouvelle table Sales Territory dans votre Modèle tabulaire AW Internet Sales.

  9. Cliquez sur Fermer une fois que la table a été importée.

Dans cette tâche, vous allez renommer les colonnes dans la table Sales Territory et leur donner des noms conviviaux. Il n'est pas toujours nécessaire de donner des noms conviviaux aux tables et/ou aux colonnes. Il est toutefois ainsi plus facile d'accéder à votre projet de modèle dans le concepteur de modèles et les utilisateurs peuvent parcourir plus facilement les objets et les données du modèle dans une liste de champs de l'application cliente.

Pour renommer des colonnes de la table Sales Territory :

  • Dans le concepteur de modèles, renommez les colonnes de la table Sales Territory :

    Sales Territory

    Nom de la source

    Nom convivial

    SalesTerritoryKey

    Sales Territory Id

    SalesTerritoryRegion

    Sales Territory Region

    SalesTerritoryCountry

    Sales Territory Country

    SalesTerritoryGroup

    Sales Territory Group

La table dimEmployee de l'exemple de base de données AdventureWorksDW2012 contient des utilisateurs du domaine AdventureWorks, or ces noms d'utilisateurs n'existent pas dans votre propre environnement, vous devez donc créer une table dans votre modèle qui contient un petit groupe (trois) d'utilisateurs réels de votre organisation. Vous devez ensuite ajouter ces utilisateurs en tant que membres au nouveau rôle. Vous n'avez pas besoin de mots de passe pour les exemples de noms d'utilisateurs, mais vous avez besoin de noms d'utilisateurs Windows réels de votre propre domaine.

Pour ajouter une table Employee Security :

  1. Ouvrez Microsoft Excel, en créant une nouvelle feuille de calcul.

  2. Copiez la table suivante (y compris la ligne d'en-tête), puis collez-la dans la feuille de calcul.

    Employee Id

    Sales Territory Id

    First Name

    Last Name

    Login Id

    1

    2

    <user first name>

    <user last name>

    <domain\username>

    1

    3

    <user first name>

    <user last name>

    <domain\username>

    2

    4

    <user first name>

    <user last name>

    <domain\username>

    3

    5

    <user first name>

    <user last name>

    <domain\username>

  3. Dans la nouvelle feuille de calcul, remplacez le prénom, le nom, et le domaine\nom d'utilisateur par les noms et les ID de connexion des trois utilisateurs de votre organisation. Pour l'ID d'employé 1, indiquez le même utilisateur sur les deux premières lignes. Cela signifie que cet utilisateur appartient à plusieurs secteurs de vente. Laissez les champs Employee Id et Sales Territory Id tels quels.

  4. Enregistrez la feuille de calcul sous le nom Sample Employee.

  5. Dans la feuille de calcul, sélectionnez toutes les cellules avec des données sur les employés, y compris les en-têtes, puis cliquez avec le bouton droit sur les données sélectionnées, cliquez ensuite sur Copier.

  6. Dans Outils de données SQL Server, cliquez sur le menu Modifier, puis sur Coller.

    Si l'option Coller est grisée, cliquez sur n'importe quelle colonne dans une table de la fenêtre du générateur de modèles, cliquez ensuite sur le menu Modifier, puis sur Coller.

  7. Dans la boîte de dialogue Aperçu avant collage, dans Nom de la table, tapez Employee Security.

  8. Dans Données à coller, vérifiez que les données contiennent toutes les données et en-têtes d'utilisateur de la feuille de calcul Sample Employee.

  9. Vérifiez que la case Utiliser la première ligne comme en-têtes de colonnes est cochée, puis cliquez sur OK.

    Une table nommée Employee Security avec les données sur les employés copiées à partir de la feuille de calcul Sample Employee est créée.

Les tables Internet Sales, Geography et Sales Territory contiennent toutes une colonne identique : Sales Territory Id. La colonne Sales Territory Id de la table Sales Territory contient des valeurs, un ID différent pour chaque secteur de vente.

Pour créer des relations entre les tables lnternet Sales, Geography et Sales Territory

  1. Dans le générateur de modèles, dans la vue de diagramme, dans la table Geography, cliquez et maintenez la sélection de la colonne Sales Territory Id, faites ensuite glisser le curseur sur la colonne Sales Territory Id dans la table Sales Territory, et relâchez la souris.

  2. Dans la table Internet Sales, cliquez et maintenez la sélection de la colonne Sales Territory Id, faites glisser le curseur sur la colonne Sales Territory Id dans la table Sales Territory, et relâchez la souris.

    Notez que la propriété Active pour cette relation est False, ce qui signifie qu'elle est inactive. Cela est dû au fait que la table Internet Sales a déjà une autre relation active qui est utilisée dans les mesures.

Dans cette tâche, vous allez masquer la table Employee Security, afin qu'elle n'apparaisse pas dans la liste de champs d'une application cliente. Gardez bien à l'esprit que le fait de masquer une table ne la sécurise pas. Les utilisateurs peuvent toujours interroger les données de la table Employee Security s'ils savent comment faire. Afin de sécuriser les données de la table Employee Security, pour empêcher les utilisateurs d'interroger n'importe laquelle de ses données, vous devez appliquer un filtre dans une tâche ultérieure.

Pour masquer la table Employee Security des applications clientes

  • Dans le générateur de modèles, dans la vue de diagramme, cliquez avec le bouton droit sur l'en-tête de la table Employee puis sur Masquer dans les outils clients.

Dans cette tâche, vous allez créer un rôle d'utilisateur. Ce rôle inclut une définition de filtre de lignes dont les lignes de la table Sales Territory sont visibles aux utilisateurs. Le filtre est ensuite appliqué dans la direction de la relation un-à-plusieurs à toutes les autres tables associées à la table Sales Territory. Vous allez également appliquer un filtre simple qui empêche la table Employee Security d'être interrogée par tout utilisateur membre du rôle.

Remarque Remarque

Le rôle Sales Employees by Territory que vous créez dans cette leçon autorise les membres à parcourir (ou à interroger) uniquement les données de ventes pour le secteur de vente auquel ils appartiennent. Si vous ajoutez un utilisateur comme membre au rôle Sales Employees by Territory et qu'il est également membre d'un rôle créé dans la Leçon 12 : Créer des rôles, vous obtiendrez une combinaison des autorisations. Lorsqu'un utilisateur est membre de plusieurs rôles, les autorisations et les filtres de lignes définis pour chaque rôle se cumulent. Autrement dit, l'utilisateur aura plus d'autorisations déterminées par la combinaison des rôles.

Pour créer un rôle d'utilisateur Sales Employees by Territory

  1. Dans Outils de données SQL Server, cliquez sur le menu Modèle, puis sur Rôles.

  2. Dans la boîte de dialogue Gestionnaire de rôles, cliquez sur Nouveau.

    Un nouveau rôle sans aucune autorisation est ajouté à la liste.

  3. Cliquez sur le nouveau rôle, puis dans la colonne Nom, renommez le rôle en Sales Employees by Territory.

  4. Dans la colonne Autorisations, cliquez sur la liste déroulante, puis sélectionnez l'autorisation Lecture.

  5. Cliquez sur l'onglet Membres, puis sur Ajouter.

  6. Dans la boîte de dialogue Sélectionner l'utilisateur ou le groupe, dans Entrez les noms d'objets à sélectionner, tapez le premier exemple de nom d'utilisateur que vous avez utilisé lors de la création la table Employee Security. Cliquez sur Vérifier les noms pour vérifier que le nom d'utilisateur est valide, puis cliquez sur OK.

    Répétez cette étape et ajoutez les autres exemples de noms d'utilisateurs que vous avez utilisés lors de la création de la table Employee Security.

  7. Cliquez sur l'onglet Filtres de lignes.

  8. Pour la table Employee Security, tapez la formule suivante dans la colonne Filtre DAX.

    =FALSE()

    Lorsque vous avez terminé de générer la formule, appuyez sur Entrée pour l'accepter.

    Cette formule indique que toutes les colonnes résolvent à la condition booléenne false ; par conséquent, aucune colonne de la table Employee Security ne peut être interrogée par un membre du rôle d'utilisateur Sales Employees by Territory.

  9. Tapez la formule suivante pour la table Sales Territory.

    ='Sales Territory'[Sales Territory Id]=LOOKUPVALUE('Employee Security'[Sales Territory Id], 'Employee Security'[Login Id], USERNAME(), 'Employee Security'[Sales Territory Id], 'Sales Territory'[Sales Territory Id])

    Lorsque vous avez terminé de générer la formule, appuyez sur Entrée pour l'accepter.

    Dans cette formule, la fonction LOOKUPVALUE retourne toutes les valeurs pour la colonne Employee Security[Sales Territory Id], où Employee Security[Login Id] est le même que le nom d'utilisateur Windows actuellement connecté, et Employee Security[Sales Territory Id] est le même que Sales Territory[Sales Territory Id].

    L'ensemble des identifiants Sales Territory ID retournés par LOOKUPVALUE est ensuite utilisé pour limiter le nombre de lignes affichées dans la table Sales Territory. Seules les lignes dont l'identifiant Sales Territory ID figure dans l'ensemble d'identifiants retournés par la fonction LOOKUPVALUE sont affichées.

  10. Cliquez sur Ok dans la boîte de dialogue Gestionnaire de rôles.

Dans cette tâche, vous allez utiliser la fonctionnalité Analyser dans Excel dans Outils de données SQL Server pour tester l'efficacité du rôle d'utilisateur Sales Employees by Territory. Vous allez spécifier l'un des noms d'utilisateurs que vous avez ajoutés à la table Employee Security et en tant que membre du rôle. Ce nom d'utilisateur sera ensuite utilisé comme le nom d'utilisateur effectif dans la connexion créée entre Excel et le modèle.

Pour tester le rôle d'utilisateur Sales Employees by Territory

  1. Dans Outils de données SQL Server, cliquez sur le menu Modèle, puis sur Analyser dans Excel.

  2. Dans la boîte de dialogue Analyser dans Excel, dans Spécifier le nom d'utilisateur ou le rôle à utiliser pour se connecter au modèle, sélectionnez Autre utilisateur Windows, puis cliquez sur Parcourir.

  3. Dans la boîte de dialogue Sélectionner l'utilisateur ou le groupe, dans Entrez les noms d'objets à sélectionner, tapez l'un des noms d'utilisateurs que vous avez inclus dans la table Employee, puis cliquez sur Vérifier les noms.

  4. Cliquez sur Ok pour fermer la boîte de dialogue Sélectionner l'utilisateur ou le groupe, puis cliquez à nouveau sur Ok pour fermer la boîte de dialogue Analyser dans Excel.

    Excel s'ouvre avec un nouveau classeur. Un tableau croisé dynamique est créé automatiquement. La liste des champs du tableau croisé dynamique inclut la plupart des champs de données disponibles dans votre nouveau modèle.

    Notez que la table Employee Security n'est pas visible dans la liste de champs du tableau croisé dynamique. Cela est dû au fait que vous avez choisi de masquer cette table des outils clients dans une tâche précédente.

  5. Dans la zone Liste de champs de tableau croisé dynamique, dans ∑ Internet Sales (mesures), sélectionnez la mesure Internet Total Sales. La mesure sera ensuite indiquée dans les champs de valeurs.

  6. Dans la zone Liste de champs de tableau croisé dynamique, sélectionnez la colonne Sales Territory Id à partir de la table Sales Territory. La colonne est ensuite entrée dans les champs Étiquettes de ligne.

    Notez que les chiffres de ventes sur Internet s'affichent uniquement pour le secteur auquel appartient le nom d'utilisateur que vous avez utilisé. Si vous sélectionnez une autre colonne (City, par exemple) dans la table Geography en tant que champ d'étiquette de ligne, seules les villes du secteur de vente auquel appartient l'utilisateur sont affichées.

    Cet utilisateur ne peut pas parcourir ou interroger les données des ventes Internet pour les secteurs autres que celui auquel il appartient, car le filtre de lignes défini pour la table Sales Territory dans le rôle d'utilisateur Sales Employees by Territory sécurise efficacement toutes les données associées à d'autres secteurs de vente.

Cela vous a-t-il été utile ?
(1500 caractères restants)
Merci pour vos suggestions.

Ajouts de la communauté

AJOUTER
Afficher:
© 2014 Microsoft. Tous droits réservés.