Exporter (0) Imprimer
Développer tout

Nouveautés dans Hyper-V

Publication: février 2012

Mis à jour: juin 2012

S'applique à: Windows Server 2012

TipConseil
Hyper-V est amélioré dans Windows Server 2012. Parcourez le Guide d’évaluation et téléchargez la version d’évaluation de Windows Server 2012.

Cette rubrique décrit les fonctionnalités nouvelles et modifiées du rôle Hyper-V dans Windows Server® 2012.

Le rôle Hyper-V vous permet de créer et de gérer un environnement informatique virtualisé à l’aide de la technologie de virtualisation intégrée à Windows Server 2012. Hyper-V virtualise le matériel pour fournir un environnement dans lequel vous pouvez exécuter plusieurs systèmes d’exploitation en même temps sur un seul ordinateur physique. Pour cela, chaque système d’exploitation est exécuté dans son propre ordinateur virtuel. Pour plus d’informations sur Hyper-V, voir la Vue d’ensemble d’Hyper-V.

Le tableau suivant répertorie les nouveautés de cette version d’Hyper-V et les modifications qui ont été apportées.

 

Fonctionnalité/fonction Nouveauté ou mise à jour

Hyper-V client

Nouveauté

Mémoire dynamique

Mise à jour

Module Hyper-V pour Windows PowerShell

Nouveauté

Réplication Hyper-V

Nouveauté

Importation d’ordinateurs virtuels

Mise à jour

Migration dynamique

Mise à jour

Contrôle des ressources

Nouveauté

Augmentation de l’échelle et amélioration de la résilience de façon considérable

Mise à jour

Autorisation simplifiée

Nouveauté

SR-IOV

Nouveauté

Migration du stockage

Nouveauté

Stockage sur des partages de fichiers SMB 3.0

Nouveauté

Fibre Channel virtuel

Nouveauté

Format de disque dur virtuel

Mise à jour

Captures instantanées d’ordinateurs virtuels

Mise à jour

NUMA virtuel

Nouveauté

Commutateur virtuel

Mise à jour

La technologie Hyper-V est à présent disponible dans une version du système d’exploitation d’ordinateur Windows.

Quels avantages cette modification procure-t-elle ?

Cette modification vous permet d’utiliser Hyper-V sans installer de système d’exploitation serveur. Pour plus d’informations, voir Client Hyper-V.

Parmi les améliorations apportées à la mémoire dynamique, citons la prise en charge de la configuration de la mémoire minimale et la pagination intelligente. Cette dernière est une technique de gestion de la mémoire qui propose une expérience de redémarrage fiable pour les ordinateurs virtuels configurés avec une quantité de mémoire minimale inférieure à la quantité de mémoire de démarrage.

Quels avantages cette modification procure-t-elle ?

Ces modifications, qui rendent plus aisée l’exécution de plusieurs ordinateurs virtuels sur un même ordinateur physique en même temps, vous aident à améliorer l’utilisation du matériel. L’allocation des ressources mémoire aux ordinateurs virtuels peut également être plus efficace, et ce car vous pouvez configurer un ordinateur virtuel avec une quantité de mémoire minimale inférieure à la quantité de mémoire de démarrage sans être obligé de planifier la mise à disposition d’une quantité de mémoire suffisante pour redémarrer l’ordinateur virtuel.

En quoi le fonctionnement est-il différent ?

Vous pouvez à présent configurer un ordinateur virtuel avec une quantité de mémoire minimale à l’aide du Gestionnaire Hyper-V ou de l’applet de commande Set-VMMemory. En cas de redémarrage requis d’un ordinateur virtuel, la pagination intelligente réduit le risque de non-redémarrage lorsque la mémoire physique disponible est insuffisante. La pagination intelligente utilise des ressources de disque comme mémoire supplémentaire et temporaire lorsque le redémarrage d’un ordinateur virtuel nécessite une quantité de mémoire supérieure à celle actuellement allouée à un ordinateur virtuel. Pour minimiser l’impact potentiel sur les performances de la pagination intelligente, Hyper-V fait uniquement appel à celle-ci lorsque toutes les conditions suivantes sont réunies :

  1. l’ordinateur virtuel est redémarré ;

  2. il n’y a pas de mémoire physique disponible ;

  3. aucune mémoire ne peut être récupérée sur d’autres ordinateurs virtuels s’exécutant sur l’hôte.

Pour plus d’informations sur les améliorations apportées à la mémoire dynamique, voir Hyper-V Dynamic Memory Overview.

Le module Hyper-V pour Windows PowerShell comprend plus de 160 applets de commande pour gérer Hyper-V, les ordinateurs virtuels et les disques durs virtuels.

Quels avantages cette modification procure-t-elle ?

Même s’il était possible d’automatiser de nombreuses opérations dans les versions précédentes d’Hyper-V, la présence d’applets de commande Hyper-V intégrées facilite grandement cette tâche. Les noms des applets de commande respectent le format des autres applets de commande Windows PowerShell (avec des verbes tels que « Get » et « Set »), ce qui facilite l’apprentissage de nouvelles applets de commande pour les utilisateurs de Windows PowerShell.

En quoi le fonctionnement est-il différent ?

Les applets de commande Hyper-V sont disponibles dès leur installation. Les applets de commande peuvent être installées dans le cadre de l’installation du rôle ou sous forme d’une fonctionnalité disponible par le biais des Outils d’administration de serveur distant. Pour plus d’informations, voir Hyper-V Automation Overview.

Cette fonctionnalité vous permet de répliquer des ordinateurs virtuels entre des systèmes de stockage, des clusters et des centres de données sur deux sites pour assurer la continuité des activités et la récupération d’urgence.

Quels avantages cette modification procure-t-elle ?

Grâce à cette fonctionnalité, il est plus facile et moins coûteux de planifier et d’implémenter des solutions de continuité des activités et de récupération d’urgence pour vos ordinateurs virtuels.

En quoi le fonctionnement est-il différent ?

Vous pouvez utiliser une solution intégrée pour configurer des ordinateurs virtuels de manière à ce qu’ils soient répliqués sur un deuxième serveur exécutant Hyper-V. Pour plus d’informations, voir Maintenance de la continuité des activités des environnements virtualisés avec la réplication Hyper-V : vue d’ensemble du scénario.

Le processus d’importation a été mis à jour pour vous aider à résoudre les problèmes de configuration susceptibles d’empêcher l’importation d’un ordinateur virtuel. Vous pouvez également importer un ordinateur virtuel après avoir copié les fichiers manuellement, plutôt que d’exporter d’abord l’ordinateur virtuel.

Quels avantages cette modification procure-t-elle ?

Le processus d’importation a été simplifié et est désormais plus fiable.

En quoi le fonctionnement est-il différent ?

Avant cette mise à jour, le processus d’importation copiait un ordinateur virtuel et ses fichiers, mais il ne vérifiait pas les problèmes de configuration. Le processus d’importation a été repensé pour détecter certains problèmes de configuration et vous aider à les corriger.

Vous pouvez désormais effectuer une migration dynamique dans un environnement non-cluster, réaliser plusieurs migrations dynamiques en même temps et utiliser des bandes passantes réseau plus élevées.

Quels avantages cette modification procure-t-elle ?

Ces améliorations, qui facilitent et accélèrent les migrations dynamiques, vous offrent plus de souplesse lors du déplacement d’un ordinateur virtuel en cours d’exécution.

En quoi le fonctionnement est-il différent ?

Vous pouvez à présent effectuer une migration dynamique sans configurer de clustering de basculement ni de volumes partagés en clusters. La migration dynamique dans un environnement non-cluster est prise en charge lorsque le stockage se situe sur un partage SMB central et lorsque le stockage est local. Vous pouvez accélérer les migrations en utilisant des bandes passantes réseau plus élevées (jusqu’à 10 gigabit/s). Vous pouvez également effectuer plusieurs migrations dynamiques en même temps pour déplacer rapidement de nombreux ordinateurs virtuels. Pour plus d’informations, voir Virtual Machine Live Migration Overview. Pour retrouver les instructions sur la procédure à suivre pour la migration dynamique en dehors d’un cluster, voir Configurer et utiliser la migration dynamique sur des ordinateurs virtuels non-cluster.

Vous pouvez à présent faire le suivi de données relatives au processeur physique, à la mémoire, au stockage et à l’utilisation du réseau pour des ordinateurs virtuels spécifiques, et les collecter.

Quels avantages cette modification procure-t-elle ?

Vous pouvez déterminer l’utilisation des ressources d’ordinateurs virtuels spécifiques. Vous pouvez utiliser ces données pour planifier la capacité, analyser la consommation par divisions ou clients, ou encore capturer les données requises pour redistribuer les coûts de l’exécution d’une charge de travail.

En quoi le fonctionnement est-il différent ?

Vous pouvez configurer un ordinateur virtuel pour mesurer le processeur physique, la mémoire, le stockage et l’utilisation réseau, puis mesurer périodiquement l’utilisation. Pour plus d’informations, voir Hyper-V Resource Metering Overview.

Cette version d’Hyper-V, qui offre des ressources de calcul et de stockage beaucoup plus importantes que celles précédemment disponibles, améliore la gestion des erreurs matérielles.

Quels avantages cette modification procure-t-elle ?

Ces fonctionnalités vous permettent de configurer des ordinateurs virtuels de grande taille aux performances élevées pour prendre en charge des charges de travail qui peuvent augmenter de manière significative.

En quoi le fonctionnement est-il différent ?

L’ordinateur qui exécute Hyper-V dans Windows Server 2012 peut être configuré avec, au maximum, 320 processeurs logiques et 4 téraoctets (To) de mémoire. Les ordinateurs virtuels peuvent être configurés avec 64 processeurs virtuels et 1 To de mémoire. La gestion améliorée des erreurs matérielles augmente la résilience et la stabilité de l’environnement virtuel. Pour plus d’informations, voir Hyper-V Scalability in Windows Server 2012 et Hyper-V Support for Scaling Up and Scaling Out Overview.

Le groupe Administrateurs Hyper-V est introduit et est implémenté en tant que groupe de sécurité local.

Quels avantages cette modification procure-t-elle ?

Ce groupe peut réduire le nombre d’utilisateurs qui appartiennent au groupe Administrateurs local tout en fournissant aux utilisateurs un accès à Hyper-V.

En quoi le fonctionnement est-il différent ?

Le groupe Administrateurs Hyper-V est un nouveau groupe de sécurité local. Ajoutez des utilisateurs à ce groupe, et non au groupe Administrateurs local pour leur fournir un accès à Hyper-V. Les membres du groupe Administrateurs Hyper-V disposent d’un accès complet et non restreint à toutes les fonctionnalités d’Hyper-V.

Cette nouvelle fonctionnalité vous permet d’attribuer une carte réseau qui prend en charge la virtualisation d’E/S d’une racine unique (SR-IOV) directement à un ordinateur virtuel.

Quels avantages cette modification procure-t-elle ?

L’utilisation de SR-IOV maximise le débit réseau tout en minimisant la latence réseau ainsi que la surcharge du processeur requise pour traiter le trafic réseau.

En quoi le fonctionnement est-il différent ?

Vous pouvez fournir un ordinateur virtuel avec une connexion directe à une carte réseau physique. Pour plus d’informations, voir Hyper-V Support for Scaling Up and Scaling Out Overview.

Déplacez les disques durs virtuels utilisés par un ordinateur virtuel vers un stockage physique différent lorsque l’ordinateur virtuel est en cours d’exécution.

Quels avantages cette modification procure-t-elle ?

Cette nouvelle fonctionnalité facilite la gestion des sous-systèmes de stockage physiques utilisés par les ordinateurs virtuels.

En quoi le fonctionnement est-il différent ?

Il n’est plus nécessaire de mettre un ordinateur virtuel hors connexion pour déplacer, gérer ou mettre à niveau le stockage physique sous-jacent.

Hyper-V prend désormais en charge l’utilisation de partages de fichiers SMB 3.0 pour le stockage des ordinateurs virtuels.

Quels avantages cette modification procure-t-elle ?

Cette fonctionnalité offre une nouvelle façon de fournir un emplacement de stockage partagé à des ordinateurs virtuels, et ce sans recourir à un réseau de zone de stockage (SAN).

En quoi le fonctionnement est-il différent ?

Vous pouvez spécifier un partage de fichiers comme emplacement de stockage pour des ordinateurs virtuels. Pour plus d’informations, voir Déployer Hyper-V sur SMB.

Cette nouvelle fonctionnalité vous permet d’établir une connexion à un stockage Fibre Channel directement à partir du système d’exploitation invité qui s’exécute dans un ordinateur virtuel.

Quels avantages cette modification procure-t-elle ?

Cette fonctionnalité permet de virtualiser les charges de travail et les applications qui nécessitent un accès direct au stockage Fibre Channel. Elle permet également de configurer le clustering directement à partir du système d’exploitation invité (parfois appelé « clustering invité »).

En quoi le fonctionnement est-il différent ?

Cette fonctionnalité rend les ports HBA (Host Bust Adapter) disponibles dans le système d’exploitation invité. Pour plus d’informations, voir Vue d’ensemble de Fibre Channel virtuel Hyper-V.

Le nouveau format a été introduit pour répondre aux exigences en pleine évolution et tirer profit des innovations en matière de matériel de stockage.

Quels avantages cette modification procure-t-elle ?

Le nouveau format accroît la taille de stockage maximale par disque dur virtuel, et améliore également la stabilité et l’efficacité de ces disques.

En quoi le fonctionnement est-il différent ?

Un nouveau format de disque dur virtuel (VHDX) prend en charge jusqu’à 64 téraoctets de stockage. Il offre également une protection intégrée contre les risques d’endommagement suite à des pannes de courant, et empêche la dégradation des performances sur certains disques physiques à grands secteurs. Pour plus d’informations, voir Hyper-V Virtual Hard Disk Format Overview.

Après la suppression d’une capture instantanée d’ordinateur virtuel, l’espace de stockage consommé par la capture instantanée avant que celle-ci ne soit supprimée est à présent disponible lorsque l’ordinateur virtuel est en cours d’exécution.

Quels avantages cette modification procure-t-elle ?

Il est désormais inutile d’arrêter l’ordinateur virtuel, de le désactiver ou de le mettre en mémoire pour récupérer l’espace de stockage.

En quoi le fonctionnement est-il différent ?

Les opérations qui assurent la synchronisation de l’ordinateur virtuel et des captures instantanées restantes après la suppression d’une capture instantanée sont à présent effectuées lorsque l’ordinateur virtuel est en cours d’exécution. Une fois ces opérations terminées, les fichiers contenant les captures instantanées (fichiers .avhd) sont supprimés. Auparavant, ces opérations n’étaient pas réalisées lorsque l’ordinateur virtuel était en cours d’exécution ou suspendu.

Une topologie NUMA virtuelle est accessible au système d’exploitation invité dans un ordinateur virtuel.

Quels avantages cette modification procure-t-elle ?

Les systèmes d’exploitation plus récents et les applications à hautes performances telles que SQL Server bénéficient d’optimisations qui identifient la topologie NUMA d’un ordinateur pour accroître les performances en faisant appel à NUMA au moment de la planification de threads ou de l’allocation de mémoire. La fonctionnalité NUMA virtuelle permet au système d’exploitation invité et aux applications prenant en charge NUMA s’exécutant dans l’ordinateur virtuel (tel que SQL Server) de tirer parti de ces optimisations des performances.

En quoi le fonctionnement est-il différent ?

Une topologie NUMA virtuelle est accessible au système d’exploitation invité. La topologie NUMA virtuelle par défaut est optimisée pour correspondre à la topologie NUMA de l’ordinateur physique.

L’architecture du commutateur virtuel a été mise à jour pour fournir une infrastructure ouverte qui permet à des tiers d’ajouter de nouvelles fonctionnalités au commutateur virtuel.

Quels avantages cette modification procure-t-elle ?

Cette modification donne aux partenaires Microsoft la possibilité d’étendre le commutateur virtuel en proposant de nouvelles fonctionnalités telles que l’analyse, le transfert et le filtrage dans le commutateur virtuel.

En quoi le fonctionnement est-il différent ?

Du fait de l’architecture ouverte, il est possible d’utiliser des extensions qui sont implémentées à l’aide des pilotes de filtre NDIS (Network Device Interface Specification) et des pilotes d’appel de la plateforme de filtrage Windows (WFP). Ces deux plateformes Windows publiques conçues pour étendre les fonctionnalités réseau de Windows sont utilisées comme suit :

  • Les pilotes de filtre NDIS sont utilisés pour analyser ou modifier les paquets réseau dans Windows.

  • Les pilotes d’appel WFP permettent aux éditeurs de logiciels indépendants de créer des pilotes pour filtrer et modifier les paquets TCP/IP, analyser ou autoriser les connexions, filtrer le trafic protégé par IPsec (sécurité IP et filtrer les appels de procédure distante.

Pour plus d’informations, voir Vue d’ensemble du commutateur virtuel Hyper-V

Les fonctionnalités suivantes ont été supprimées de cette version d’Hyper-V. À moins que vous n’utilisiez une autre méthode, les applications, le code et les modes d’utilisation qui dépendent de ces fonctionnalités ne sont pas opérationnels dans cette version. Pour plus d’informations sur les fonctionnalités supprimées ou déconseillées de cette version, voir Fonctionnalités supprimées ou déconseillées dans Windows Server 2012.

  • Virtual machine (VM) Chimney, également appelé TCP Offload, a été supprimé. TCP Chimney ne sera pas accessible aux systèmes d’exploitation invités.

Les fonctionnalités suivantes, qui sont déconseillées à compter de cette version d’Hyper-V, seront par la suite entièrement supprimées du produit. Nous vous recommandons dès à présent de faire le nécessaire pour trouver d’autres méthodes à employer si vos applications, votre code ou des modes d’utilisation dépendent de ces fonctionnalités.

  • L’espace de noms WMI root\virtualization est déconseillé. Le nouvel espace de noms est root\virtualization\v2.

  • Le Gestionnaire d’autorisations Windows (AzMan) est déconseillé. Vous devrez peut-être utiliser de nouveaux outils de gestion pour les ordinateurs virtuels ou recréer le modèle d’autorisation que vous utilisez actuellement.

Cela vous a-t-il été utile ?
(1500 caractères restants)
Merci pour vos suggestions.

Ajouts de la communauté

AJOUTER
Microsoft réalise une enquête en ligne pour recueillir votre opinion sur le site Web de MSDN. Si vous choisissez d’y participer, cette enquête en ligne vous sera présentée lorsque vous quitterez le site Web de MSDN.

Si vous souhaitez y participer,
Afficher:
© 2014 Microsoft