Exporter (0) Imprimer
Développer tout

Gérer plusieurs serveurs distants avec le Gestionnaire de serveur

Mis à jour: août 2012

S'applique à: Windows Server 2012

Le Gestionnaire de serveur est une console de gestion dans Windows Server® 2012 qui aide les professionnels de l’informatique à approvisionner et gérer les serveurs Windows à la fois locaux et distants à partir de leurs Bureaux, sans avoir besoin d’accéder physiquement aux serveurs ni d’activer les connexions RDP (Remote Desktop Protocol) vers chaque serveur. Même si le Gestionnaire de serveur est disponible dans Windows Server 2008 R2 et Windows Server 2008, le Gestionnaire de serveur a été entièrement repensé pour Windows Server 2012, afin de prendre en charge la gestion multiserveur à distance et de permettre d’augmenter le nombre de serveurs qu’un administrateur peut gérer.

Dans nos tests, le Gestionnaire de serveur dans Windows Server 2012 permet de gérer jusqu’à 100 serveurs qui sont configurés avec une charge de travail classique. Le nombre de serveurs que vous pouvez gérer en utilisant une console du Gestionnaire de serveur unique peut varier en fonction de la quantité de données que vous demandez aux serveurs gérés ainsi que des ressources matérielles et réseau disponibles pour l’ordinateur exécutant le Gestionnaire de serveur. Lorsque la quantité de données à afficher est sur le point d’atteindre la capacité des ressources de cet ordinateur, vous pouvez être confronté à des réactions lentes du Gestionnaire de serveur ainsi qu’à des retards dans la réalisation des actualisations. Pour augmenter le nombre de serveurs que vous pouvez gérer à l’aide du Gestionnaire de serveur, nous vous conseillons de limiter la quantité de données d’événement que le Gestionnaire de serveur obtient de vos serveurs gérés en utilisant les paramètres de la boîte de dialogue Configurer les données d’événement. Configurer les données d’événement peut être ouverte à partir du menu Tâches dans la vignette Événements. Si vous devez gérer un très grand nombre de serveurs dans votre organisation, nous vous recommandons d’évaluer des produits de la suite Microsoft® System Center.

Cette rubrique et ses sous-rubriques fournissent des informations sur l’utilisation des fonctionnalités de la nouvelle console du Gestionnaire de serveur. Cette rubrique contient les sections suivantes.

Les sections suivantes répertorient certaines considérations initiales que vous devez passer en revue ainsi que les configurations matérielle et logicielle pour le Gestionnaire de serveur.

Le Gestionnaire de serveur est installé par défaut avec toutes les éditions de Windows Server 2012. Aucune autre configuration matérielle requise n’existe pour le Gestionnaire de serveur.

Le Gestionnaire de serveur est installé par défaut avec toutes les éditions de Windows Server 2012. Même si vous pouvez utiliser le Gestionnaire de serveur pour gérer les options d’installation minimale de Windows Server 2012 et Windows Server 2008 R2 qui s’exécutent sur les ordinateurs distants, le Gestionnaire de serveur n’est pas directement exécuté sur les options d’installation minimale.

Pour gérer totalement les serveurs distants qui exécutent Windows Server 2008 ou Windows Server 2008 R2, installez les mises à jour suivantes, dans l’ordre indiqué.

  1. .NET Framework 4

  2. Windows Management Framework 3.0 Le package de téléchargement Windows Management Framework 3.0 met à jour les fournisseurs WMI (Windows Management Instrumentation) sur Windows Server 2008 et Windows Server 2008 R2. Les fournisseurs WMI mis à jour permettent au Gestionnaire de serveur de collecter des informations sur les rôles et les fonctionnalités qui sont installés sur les serveurs gérés. Tant que la mise à jour n’aura pas été appliquée, les serveurs exécutant Windows Server 2008 ou Windows Server 2008 R2 auront l’état de facilité de gestion Non accessible – Vérifiez que les versions antérieures exécutent Windows Management Framework 3.0.

  3. La mise à jour des performances associée à l’article 2682011 de la Base de connaissances permet au Gestionnaire de serveur de collecter des données de performance de Windows Server 2008 et Windows Server 2008 R2.

Le Gestionnaire de serveur est exécuté dans l’interface graphique serveur minimale, en d’autres termes lorsque la fonctionnalité Interpréteur de commandes graphique de serveur a été désinstallée. La fonctionnalité Interpréteur de commandes graphique de serveur est installée par défaut sur Windows Server 2012. Si vous désinstallez la fonctionnalité Interpréteur de commandes graphique de serveur, la console du Gestionnaire de serveur est exécutée, mais certaines applications ou certains outils disponibles à partir de la console ne le sont plus. Les navigateurs Internet ne pouvant être exécutés sans la fonctionnalité Interpréteur de commandes graphique de serveur, il est impossible d’ouvrir des pages Web et applications telles que l’aide HTML (aide F1 de la console MMC ou du Gestionnaire de serveur, par exemple). Vous ne pouvez pas ouvrir de boîtes de dialogue pour la configuration des mises à jour automatiques et du signalement de problèmes lorsque la fonctionnalité Interpréteur de commandes graphique de serveur n’est pas installée ; les commandes qui ouvrent ces boîtes de dialogue dans la console du Gestionnaire de serveur sont redirigées pour exécuter sconfig.cmd.

La console du Gestionnaire de serveur est incluse avec les Outils d’administration de serveur distant pour Windows® 8. Les Outils d’administration de serveur distant sont exécutés uniquement sur Windows® 8. Notez que, lorsque les Outils d’administration de serveur distant sont installés sur un ordinateur client, vous ne pouvez pas gérer l’ordinateur local à l’aide du Gestionnaire de serveur. Vous pouvez utiliser le Gestionnaire de serveur pour gérer uniquement les serveurs Windows.

 

Système d’exploitation source Ciblé sur Windows Server 2012 Ciblé sur Windows Server 2008 R2 ou Windows Server 2008 Ciblé sur Windows Server 2003

Windows 8 ou Windows Server 2012

Prise en charge complète

Une fois Configuration logicielle requise et conditions de configuration satisfaites, la plupart des tâches de gestion peuvent être effectuées, mais pas l’installation ni la désinstallation de rôles ou de fonctionnalités

Prise en charge limitée ; états en ligne et hors connexion uniquement

  1. Suivez les instructions dans Déployer les Outils d’administration de serveur distant pour installer les Outils d’administration de serveur distant pour Windows 8 sur un ordinateur qui exécute Windows 8.

  2. Dans l’écran d’accueil, cliquez sur Outils d’administration.

  3. Dans le dossier Outils d’administration, double-cliquez sur Gestionnaire de serveur.

  4. Si aucune des deux vignettes Outils d’administration ou Gestionnaire de serveur n’est affichée dans l’écran d’accueil après l’installation des Outils d’administration de serveur distant, et que la recherche du Gestionnaire de serveur dans l’écran d’accueil ne retourne aucun résultat, vérifiez que le paramètre Afficher les outils d’administration est activé. Pour afficher ce paramètre, pointez avec la souris dans l’angle supérieur droit de l’écran d’accueil, puis cliquez sur Paramètres. Si le paramètre Afficher les outils d’administration est désactivé, activez-le pour afficher les outils que vous avez installés dans le cadre des Outils d’administration de serveur distant pour Windows 8.

Pour plus d’informations sur l’exécution des Outils d’administration de serveur distant pour Windows 8 afin de gérer les serveurs distants, voir Outils d’administration de serveur distant sur TechNet Wiki.

securitySécurité Remarque
Par défaut, la gestion à distance du Gestionnaire de serveur et Windows PowerShell est activée dans Windows Server 2012.

Pour effectuer des tâches de gestion sur des serveurs distants à l’aide du Gestionnaire de serveur, les serveurs distants à gérer doivent être configurés pour permettre une gestion à distance avec le Gestionnaire de serveur et Windows PowerShell. Si la gestion à distance a été désactivée sur Windows Server 2012 et que vous voulez la réactiver, procédez comme suit.

  1. noteRemarque
    Les paramètres qui sont contrôlés par la boîte de dialogue Configurer l’administration à distance n’affectent pas les parties du Gestionnaire de serveur qui utilisent DCOM pour les communications distantes.

    Effectuez l’une des opérations suivantes pour ouvrir le Gestionnaire de serveur s’il ne l’est pas déjà.

    • Dans la barre des tâches Windows, cliquez sur le bouton Gestionnaire de serveur.

    • Dans l’écran d’accueil, cliquez sur Gestionnaire de serveur.

  2. Dans la zone Propriétés de la page Serveurs locaux, cliquez sur la valeur hypertexte pour la propriété Gestion à distance.

  3. Effectuez l’une des opérations suivantes, puis cliquez sur OK.

    • Pour empêcher la gestion à distance de cet ordinateur à l’aide du Gestionnaire de serveur (ou de Windows PowerShell s’il est installé), désactivez la case à cocher Autoriser la gestion à distance de ce serveur depuis d’autres ordinateurs.

    • Pour permettre la gestion à distance de cet ordinateur par le biais du Gestionnaire de serveur ou de Windows PowerShell, activez la case à cocher Autoriser la gestion à distance de ce serveur depuis d’autres ordinateurs.

  1. Effectuez l’une des opérations suivantes :

    • Pour exécuter Windows PowerShell en tant qu’administrateur à partir de l’écran d’accueil, cliquez avec le bouton droit sur la vignette Windows PowerShell, puis cliquez sur Exécuter en tant qu’administrateur.

    • Pour exécuter Windows PowerShell en tant qu’administrateur à partir du Bureau, cliquez avec le bouton droit sur le raccourci Windows PowerShell dans la barre des tâches, puis cliquez sur Exécuter en tant qu’administrateur.

  2. Tapez ce qui suit, puis appuyez sur Entrée pour activer toutes les exceptions des règles de pare-feu nécessaires.

    Configure-SMRemoting.exe -Enable

    noteRemarque
    Cette commande fonctionne également dans une invite de commandes ouverte avec des droits d’utilisateur élevés (Exécuter en tant qu’administrateur).

    En cas d’échec de l’activation de la gestion à distance, voir about_Remote_Troubleshooting sur Microsoft TechNet pour obtenir des conseils sur la résolution des problèmes et des meilleures pratiques.

Le Gestionnaire de serveur optimise l’administration du serveur en permettant aux administrateurs d’effectuer les tâches du tableau suivant à l’aide d’un seul outil. Dans Windows Server 2012, les utilisateurs standard d’un serveur et les membres du groupe Administrateurs peuvent effectuer des tâches de gestion dans le Gestionnaire de serveur, mais les utilisateurs standard ne sont pas autorisés par défaut à effectuer certaines tâches, comme illustré dans le tableau suivant.

 

Description de la tâche Administrateurs (y compris le compte Administrateur intégré) Utilisateurs de serveur standard

Ajouter des serveurs distants à un pool de serveurs que le Gestionnaire de serveur peut gérer.

Oui

Non

Créer et modifier des groupes de serveurs personnalisés, tels que des serveurs qui se trouvent dans un lieu géographique spécifique ou qui servent un objectif spécifique.

Oui

Oui

Installer ou désinstaller des rôles, services de rôle et fonctionnalités sur les serveurs locaux ou distants qui exécutent Windows Server 2012. Pour obtenir des définitions des rôles, services de rôle et fonctionnalités, voir Rôles, services de rôle et fonctionnalités.

Oui

Non

Afficher et modifier les fonctionnalités et rôles de serveur installés sur les serveurs locaux ou distants.

noteRemarque
Dans le Gestionnaire de serveur, les données des fonctionnalités et rôles sont affichées dans la langue de base du système, également appelée langue de l’interface utilisateur graphique par défaut du système, ou la langue sélectionnée pendant l’installation du système d’exploitation.

Oui

Les utilisateurs standard peuvent afficher et gérer les fonctionnalités et rôles ainsi qu’effectuer des tâches, telles que l’affichage des événements de rôle, mais ils ne peuvent pas ajouter ni supprimer des services de rôle.

Démarrer les outils de gestion, tels que les composants logiciels enfichables MMC ou Windows PowerShell. Vous pouvez démarrer une session Windows PowerShell ciblée sur un serveur distant en cliquant avec le bouton droit sur le serveur dans la vignette Serveurs, puis en cliquant sur Windows PowerShell. Vous pouvez démarrer les composants logiciels enfichables MMC à partir du menu Outils de la console du Gestionnaire de serveur, puis pointer l’élément MMC vers un ordinateur distant après l’ouverture du composant logiciel enfichable.

Oui

Oui

Gérer les serveurs distants avec différentes informations d’identification en cliquant avec le bouton droit sur un serveur dans la vignette Serveurs, puis en cliquant sur Gérer en tant que. Vous pouvez utiliser Gérer en tant que pour les tâches de gestion de serveur générales et des services de fichiers et de stockage.

Oui

Non

Effectuer des tâches de gestion associées au cycle de vie opérationnel des serveurs, telles que le démarrage ou l’arrêt des services, et démarrer d’autres outils qui vous permettent de configurer les paramètres réseau d’un serveur, les utilisateurs et les groupes, ainsi que les connexions Bureau à distance.

Oui

Les utilisateurs standard ne peuvent pas démarrer ni arrêter des services. Ils peuvent modifier le nom du serveur local, le groupe de travail ou l’appartenance à un domaine et les paramètres Bureau à distance, mais ils sont invités par le contrôle de compte d’utilisateur à fournir des informations d’identification d’administrateur avant de pouvoir effectuer ces tâches. Ils ne peuvent pas modifier les paramètres de gestion à distance.

Effectuer des tâches de gestion associées au cycle de vie opérationnel des rôles installés sur les serveurs, notamment l’analyse des rôles pour une mise en conformité avec les meilleures pratiques.

Oui

Les utilisateurs standard ne peuvent pas exécuter des analyses Best Practices Analyzer.

Déterminer l’état d’un serveur, identifier des événements critiques, analyser et dépanner des problèmes ou des échecs de configuration.

Oui

Oui

Personnaliser les événements, données de performance, services et résultats de Best Practices Analyzer au sujet desquels vous souhaitez recevoir des alertes dans le tableau de bord du Gestionnaire de serveur.

Oui

Oui

Redémarrer les serveurs.

Oui

Non

Actualiser les données qui sont affichées dans la console du Gestionnaire de serveur sur les serveurs gérés.

Oui

Non

noteRemarque
Le Gestionnaire de serveur peut recevoir uniquement des informations sur l’état en ligne ou hors connexion en provenance de serveurs Windows Server 2003. Le Gestionnaire de serveur ne peut pas être utilisé pour ajouter des rôles et des fonctionnalités aux serveurs qui exécutent Windows Server 2008 R2, Windows Server 2008 ou Windows Server 2003.

Le Gestionnaire de serveur démarre automatiquement par défaut sur les serveurs qui exécutent Windows Server 2012 lorsqu’un membre du groupe Administrateurs se connecte à un serveur. Si vous fermez le Gestionnaire de serveur, redémarrez-le de l’une des façons suivantes. Cette section présente également les étapes pour modifier le comportement par défaut et pour empêcher le Gestionnaire de serveur de démarrer automatiquement.

  • Dans l’écran d’accueil de Windows, cliquez sur la vignette Gestionnaire de serveur.

  • Dans la barre des tâches Windows, cliquez sur Gestionnaire de serveur.

  1. Dans la console du Gestionnaire de serveur, dans le menu Gérer, cliquez sur Propriétés du Gestionnaire de serveur.

  2. Dans la boîte de dialogue Propriétés du Gestionnaire de serveur, activez la case à cocher Ne pas démarrer automatiquement le Gestionnaire de serveur à l’ouverture de session. Cliquez sur OK.

  3. Vous pouvez également empêcher le démarrage automatique du Gestionnaire de serveur en activant le paramètre de stratégie de groupe Ne pas démarrer automatiquement le Gestionnaire de serveur à l’ouverture de session. Le chemin d’accès à ce paramètre de stratégie, dans la console Éditeur de stratégie de groupe locale, est Configuration de l’ordinateur\Modèles d’administration\Système\Gestionnaire de serveur.

Vous pouvez redémarrer un serveur distant à partir de la vignette Serveurs d’une page de groupe ou de rôle dans le Gestionnaire de serveur.

ImportantImportant
Le redémarrage d’un serveur distant force le serveur à redémarrer, même si des utilisateurs sont toujours connectés au serveur distant et que des programmes avec des données non enregistrées sont toujours ouverts. Ce comportement est différent de la fermeture ou du redémarrage de l’ordinateur local sur lequel vous êtes invité à enregistrer les données de programme non enregistrées et à confirmer que vous voulez forcer les utilisateurs connectés à fermer la session. Assurez-vous de pouvoir forcer d’autres utilisateurs à se déconnecter des serveurs distants et de pouvoir ignorer les données non enregistrées dans les programmes exécutés sur les serveurs distants.

Si une actualisation automatique a lieu dans le Gestionnaire de serveur alors qu’un serveur géré est arrêté, puis redémarré, des erreurs d’état de la gestion et de l’actualisation peuvent se produire pour le serveur géré, car le Gestionnaire de serveur ne peut pas se connecter au serveur distant tant que le redémarrage n’est pas terminé.

  1. Ouvrez une page d’accueil de groupe de serveurs ou de rôles dans le Gestionnaire de serveur.

  2. Sélectionnez un ou plusieurs serveurs distants que vous avez ajoutés au Gestionnaire de serveur. Appuyez sur la touche Ctrl et maintenez-la enfoncée pendant que vous cliquez pour sélectionner plusieurs serveurs simultanément. Pour plus d’informations sur l’ajout de serveurs au pool de serveurs du Gestionnaire de serveur, voir Ajouter des serveurs au Gestionnaire de serveur.

  3. Cliquez avec le bouton droit sur les serveurs sélectionnés, puis cliquez sur Redémarrer le serveur.

Dans le Gestionnaire de serveur, votre liste de serveurs gérés, les modifications apportées aux paramètres de la console du Gestionnaire de serveur et les groupes personnalisés que vous avez créés sont stockés dans les deux fichiers suivants. Vous pouvez réutiliser ces paramètres sur d’autres ordinateurs qui exécutent Windows Server 2012 (pas les ordinateurs qui exécutent l’option d’installation minimale) ou Windows 8. Les Outils d’administration de serveur distant pour Windows 8 doivent être exécutés sur des ordinateurs cibles qui exécutent Windows 8.

  • %appdata%\Microsoft\Windows\ServerManager\ServerList.xml

  • %appdata%\Local\Microsoft_Corporation\ServerManager.exe_StrongName_GUID\6.2.0.0\user.config

noteRemarque
  • Les informations d’identification Gérer en tant que (ou autres) pour les serveurs de votre pool de serveurs ne sont pas stockées dans le profil itinérant. Les utilisateurs du Gestionnaire de serveur doivent les ajouter à chaque ordinateur à partir duquel ils veulent effectuer la gestion.

  • Le profil itinérant du partage réseau n’est pas créé tant qu’un utilisateur ne s’est pas connecté au réseau, puis déconnecté pour la première fois. Le fichier Serverlist.xml est créé à ce stade.

Vous pouvez exporter les paramètres du Gestionnaire de serveur, rendre les paramètres du Gestionnaire de serveur portables ou les utiliser sur d’autres ordinateurs de l’une des deux façons suivantes.

  • Pour exporter les paramètres vers un autre ordinateur appartenant à un domaine, configurez l’utilisateur du Gestionnaire de serveur afin qu’il dispose d’un profil itinérant dans Utilisateurs et ordinateurs Active Directory. Vous devez être un administrateur de domaine pour modifier les propriétés des utilisateurs dans Utilisateurs et ordinateurs Active Directory.

  • Pour exporter les paramètres vers un autre ordinateur dans un groupe de travail, copiez les deux fichiers précédents au même emplacement sur l’ordinateur à partir duquel vous voulez effectuer la gestion à l’aide du Gestionnaire de serveur.

  1. Dans Utilisateurs et ordinateurs Active Directory, ouvrez la boîte de dialogue Propriétés pour un utilisateur du Gestionnaire de serveur.

  2. Sous l’onglet Profil, ajoutez un chemin d’accès à un partage réseau pour stocker le profil de l’utilisateur.

  3. Effectuez l’une des opérations suivantes :

    • Sur les versions en anglais des États-Unis (en-us), les modifications apportées au fichier ServerList.xml sont automatiquement enregistrées dans le profil. Passez à l’étape suivante.

    • Sur les autres versions, copiez les deux fichiers suivants à partir de l’ordinateur qui exécute le Gestionnaire de serveur vers le partage réseau qui fait partie du profil itinérant de l‘utilisateur.

      • %appdata%\Microsoft\Windows\ServerManager\ServerList.xml

      • %appdata%\Local\Microsoft_Corporation\ServerManager.exe_StrongName_GUID\6.2.0.0\user.config

  4. Cliquez sur OK pour enregistrer vos modifications et fermer la boîte de dialogue Propriétés.

  • Sur un ordinateur à partir duquel vous voulez gérer des serveurs distants, remplacez les deux fichiers suivants par les mêmes fichiers d’un autre ordinateur qui exécute le Gestionnaire de serveur et qui dispose des paramètres souhaités.

    • %appdata%\Microsoft\Windows\ServerManager\ServerList.xml

    • %appdata%\Local\Microsoft_Corporation\ServerManager.exe_StrongName_GUID\6.2.0.0\user.config

Cela vous a-t-il été utile ?
(1500 caractères restants)
Merci pour vos suggestions.

Ajouts de la communauté

AJOUTER
Microsoft réalise une enquête en ligne pour recueillir votre opinion sur le site Web de MSDN. Si vous choisissez d’y participer, cette enquête en ligne vous sera présentée lorsque vous quitterez le site Web de MSDN.

Si vous souhaitez y participer,
Afficher:
© 2014 Microsoft