Exporter (0) Imprimer
Développer tout

Fonctionnalités supprimées ou déconseillées dans Windows Server 2012

Publication: février 2012

Mis à jour: mai 2012

S'applique à: Windows Server 2012

La liste suivante répertorie les fonctionnalités qui ont été supprimées de la version actuelle de Windows Server® 2012 ou qui vont l’être dans les versions ultérieures. Ce produit s’adresse aux professionnels de l’informatique qui mettent à jour des systèmes d’exploitation dans un environnement commercial. Cette liste peut faire l’objet de modifications dans des versions ultérieures. Il est donc possible que certaines fonctionnalités déconseillées n’y figurent plus.

Les fonctionnalités suivantes ont été supprimées de cette version de Windows Server 2012. À moins que vous n’utilisiez une autre méthode, les applications, le code et les modes d’utilisation qui dépendent de ces fonctionnalités ne seront pas opérationnels dans cette version.

  • La prise en charge des applications qui utilisent la configuration « mode jeton NT » de l’agent Web a été supprimée. Les applications sont censées migrer vers Windows Identity Foundation et utiliser le « Service d’émission de jetons Revendications vers Windows » pour convertir un UPN d’un jeton SAML en un jeton Windows afin de le consommer dans l’application.

  • La prise en charge des « groupes de ressources » a été supprimée. (Les groupes de ressources sont traités dans l’article http://technet.microsoft.com/library/cc753670(WS.10).aspx)

  • La prise en charge de l’utilisation des services AD LDS (Active Directory Lightweight Directory Services) a été supprimée.

  • Vous devez migrer vers la version AD FS dans Windows Server 2012. La mise à niveau depuis AD FS 1.0 ou AD FS 2.0 (version prédéfinie) n’est pas prise en charge.

Oclist.exe a été supprimé. Vous devez à présent utiliser Dism.exe. Pour plus d’informations sur l’utilisation de Dism.exe, voir http://technet.microsoft.com/library/dd772580(WS.10).aspx.

  • L’interface de programmation d’applications (API) COM MSClus (Cluster Automation Server) est désormais un composant facultatif appelé « FailoverCluster-AutomationServer ». Celui-ci n’est pas installé par défaut. La fonctionnalité de programmation de cluster est à présent fournie par l’API du cluster de basculement et le fournisseur WMI du cluster de basculement.

  • L’interface de ligne de commande Cluster.exe est désormais un composant facultatif appelé « FailoverCluster-CmdInterface ». Celui-ci n’est pas installé par défaut. La fonctionnalité de ligne de commande de cluster est fournie par les applets de commande PowerShell de cluster de basculement.

  • La prise en charge des DLL de ressource de cluster 32 bits est déconseillée. Utilisez à la place les versions 64 bits.

  • La prise en charge des pilotes matériels pour XDDM a été supprimée. En conséquence, les pilotes de graphiques XDDM ne seront pas chargés dans Windows Server 2012. Vous pouvez à la place effectuer les opérations suivantes :

    • Utiliser le pilote WDDM de base (pour affichage uniquement) inclus dans le système d’exploitation.

    • Utiliser un pilote WDDM (pour affichage uniquement) fourni par un fabricant de matériel.

    • Utiliser un pilote WDDM complet fourni par un fabricant de matériel.

  • La prise en charge du format VGA natif par l’intermédiaire du BIOS PC/AT a été supprimée. Le pilote WDDM de base (pour affichage uniquement) fourni avec le système d’exploitation remplacera cette fonctionnalité. Dans les systèmes UEFI, vous constaterez peut-être un nombre moins important de modes haute résolution (VESA), mais aucun autre impact n’est à signaler.

  • La fonctionnalité VM Chimney (également appelée « TCP Offload ») a été supprimée. TCP Chimney ne sera pas accessible aux systèmes d’exploitation invités.

  • La prise en charge de la Static VMQ a été supprimée. Les pilotes utilisant NDIS 6.3 accèderont automatiquement aux fonctionnalités de la Dynamic VMQ introduites dans Windows Server 2012.

  • La fonctionnalité NetDMA a été supprimée.

  • La prise en charge des Token Rings a été supprimée.

Le collecteur de rôles (Ceiprole.exe) et l’API associée (Ceiprole.dll) ont été supprimés. Pour collecter des données de télémétrie sur des rôles serveur, utilisez le Gestionnaire de serveur.

SMB.sys a été supprimé. Le système d’exploitation utilise à présent WSK (Winsock Kernel) pour offrir la même fonctionnalité.

Les versions de Microsoft SQL Server antérieures à la version 7.0 ne sont plus prises en charge. Les ordinateurs exécutant Windows Server 2012 qui se connectent à des ordinateurs exécutant SQL Server 6.5 (ou version antérieure) recevront un message d’erreur.

  • Le composant logiciel enfichable Gestionnaire de stockage pour réseau SAN de la console MMC a été supprimé. Vous pouvez désormais gérer le stockage à l’aide des applets de commande PowerShell et du Gestionnaire de serveur.

  • Le composant logiciel enfichable Explorateur de stockage pour la console MMC a été supprimé.

  • Le pilote de carte de bus hôte SCSIport a été supprimé. Utilisez désormais un pilote Storport ou une autre carte de bus hôte.

La prise en charge de Visual Studio Analyzer 2003 sur ODBC, OLEDB et ADO a été supprimée.

Le programme d’aide de Windows (à savoir WinHlp32.exe, le fichier exécutable qui ouvre les fichiers d’aide *.hlp) ne figure plus dans Windows depuis Windows Server 2008. Avant, des packages téléchargeables proposant cette fonctionnalité étaient mis à disposition des utilisateurs (voir http://support.microsoft.com/kb/917607). À compter de cette version, aucun téléchargement n’est proposé pour permettre l’affichage de fichiers *.hlp sur Windows Server 2012. Pour cette version majeure, l’aide de Windows n’est pas pour le moment prise en charge dans Windows® 8.

Les fonctionnalités suivantes, qui sont déconseillées à compter de cette version, vont être entièrement supprimées du produit. Elles restent disponibles dans cette version, bien qu’amputées parfois de certaines fonctions. Nous vous recommandons dès à présent de faire le nécessaire pour trouver d’autres méthodes à employer si vos applications, votre code ou des modes d’utilisation dépendent de ces fonctionnalités.

Dcpromo.exe a été rendu obsolète. Dans Windows Server 2012, si vous exécutez dcpromo.exe (sans aucun paramètre) à partir d’une invite de commandes, vous recevez un message vous dirigeant vers le Gestionnaire de serveur, dans lequel vous pouvez installer les services de domaine Active Directory à l’aide de l’Assistant Ajout de rôles. Si vous exécutez dcpromo /unattend à partir d’une invite de commandes, vous pouvez encore effectuer des installations sans assistance utilisant Dcpromo.exe. Cela permet aux organisations de continuer à utiliser des routines automatisées d’installation des services AD DS basées sur dcpromo.exe jusqu’à ce qu’elles puissent réécrire ces routines à l’aide de Windows PowerShell. Pour plus d’informations, voir http://technet.microsoft.com/library/hh472160.aspx.

  • La prise en charge d’ODBC pour les applications et les pilotes 16 et 32 bits est déconseillée. Utilisez à la place les versions 64 bits.

  • La prise en charge d’ODBC/OLEDB pour Microsoft Oracle est déconseillée. Migrez vers des pilotes et des fournisseurs fournis par Oracle.

  • Les pilotes Jet Red RDBMS et ODBC sont déconseillés.

Les API pour NDIS (Network Driver Interface Specification) versions 5.0, 5.1 et 5.2 sont déconseillées. De nouveaux pilotes pour NDIS 6.0 doivent être écrits.

  • L’espace de noms WMI root\virtualization est déconseillé. Le nouvel espace de noms est root\virtualization\v2.

  • Le Gestionnaire d’autorisations Windows (AzMan) est déconseillé. Vous devrez peut-être utiliser de nouveaux outils de gestion pour les ordinateurs virtuels ou recréer le modèle d’autorisation.

Le protocole LPR/LPD (Line Printer Daemon) est déconseillé. Lorsque cette fonctionnalité est finalement supprimée, les clients qui impriment sur un serveur utilisant ce protocole, tels que les clients UNIX, ne pourront pas se connecter ou imprimer. Au lieu de cela, les clients UNIX doivent utiliser le protocole IPP. Les clients Windows peuvent se connecter à des imprimantes partagés UNIX à l’aide du moniteur de port standard Windows (pour plus d’informations, voir http://support.microsoft.com/kb/246868).

Le service de données à distance est déconseillé. Migrez vers l’API des services Web Windows.

Le protocole SMTP et les outils de gestion associés sont déconseillés. Bien que la fonctionnalité soit toujours disponible dans Windows Server 2012, nous vous conseillons de commencer à utiliser System.Net.Smtp. Avec cette API, vous ne pourrez pas insérer un message dans un fichier à des fins de collecte. Au lieu de cela, configurez les applications Web pour qu’elles se connectent sur le port 25 à un autre serveur via SMTP.

Le sous-système pour les applications UNIX (SUA) est déconseillé. Si vous utilisez le sous-système SUA POSIX avec cette version, utilisez Hyper-V pour virtualiser le serveur. Si vous utilisez les outils fournis par SUA, passez à l’émulation POSIX de Cygwin ou utilisez mingw-w64 (disponible sur Sourceforge.net) ou MinGW (disponible sur MinGW.org) pour créer un port natif.

  • L’interface TDI (Transport Driver Interface) est déconseillée. Utilisez la plateforme de filtrage Windows à la place.

  • Les fournisseurs de service en couche (LSP) sont déconseillés. Utilisez la plateforme de filtrage Windows à la place.

  • Winsock Direct est déconseillé. Utilisez Network Direct à la place.

  • La prise en charge d’ODBC/OLEDB pour SQL est déconseillée pour les versions ultérieures à SQL Server 7 et SQL 2000. Migrez vers SQL Native Client (SNAC) pour utiliser les fonctionnalités fournies par SQL Server 2005, SQL Server 2008 et versions ultérieures.

  • SQLXMLX est déconseillé. Migrez le code pour utiliser SQLXML.

Le Gestionnaire de ressources système Windows (WSRM) est déconseillé. Hyper-V offre des fonctionnalités analogues.

  • Le service SNMP étant déconseillé, le fournisseur WMI pour SNMP (Simple Network Management Protocol) l’est aussi.

  • Le fournisseur WMI pour l’API Win32_ServerFeature est déconseillé.

  • Le fournisseur WMI pour Active Directory est déconseillé. Gérez Active Directory avec des applets de commande PowerShell.

  • L’outil en ligne de commande WMI (Wmic) est déconseillé. Utilisez à la place des applets de commande PowerShell.

  • L’espace de noms pour la version 1.0 de WMI est déconseillé. Préparez-vous à adapter vos scripts à un espace de noms révisé.

  • Les éléments de schéma XDR (XML-Data Reduced) sont déconseillés. Migrez les applications Web qui utilisent ce schéma vers le schéma XML conforme aux normes W3C.

  • La fonctionnalité de modèle XSL de MSXML3 est déconseillée. Migrez les applications Web qui utilisent cette fonctionnalité vers l’ensemble des fonctionnalités XPath (XML Path Language) conforme aux normes W3C.

Ce document est fourni « en l’état ». Les informations et points de vue contenus dans ce document, y compris les URL et autres références à des sites Web, peuvent faire l’objet de modifications sans préavis.

Le présent document ne vous octroie aucun droit légal de propriété intellectuelle sur les produits Microsoft. Vous êtes autorisé à copier et utiliser le présent document à des fins de référence interne.

©2012 Microsoft Corporation. Tous droits réservés.

Microsoft, Active Directory, Hyper-V, MS-DOS, Windows, Windows NT, Windows Server et Windows Vista sont soit des marques de Microsoft Corporation, soit des marques déposées de Microsoft Corporation, aux États-Unis d’Amérique et/ou dans d’autres pays.

Ce produit contient un logiciel de filtrage graphique qui est basé en partie sur le travail du groupe Independent JPEG Group.

Toutes les autres marques sont la propriété de leurs détenteurs respectifs.

4,1

Cela vous a-t-il été utile ?
(1500 caractères restants)
Merci pour vos suggestions.

Ajouts de la communauté

AJOUTER
Microsoft réalise une enquête en ligne pour recueillir votre opinion sur le site Web de MSDN. Si vous choisissez d’y participer, cette enquête en ligne vous sera présentée lorsque vous quitterez le site Web de MSDN.

Si vous souhaitez y participer,
Afficher:
© 2014 Microsoft