Exporter (0) Imprimer
Développer tout
1 sur 4 ont trouvé cela utile - Évaluez ce sujet

Vue d’ensemble du protocole SMB (Server Message Block)

Publication: mars 2012

Mis à jour: mars 2012

S'applique à: Windows Server 2012

Cette rubrique décrit la fonctionnalité SMB 3.0 disponible dans Windows Server® 2012. Vous y découvrirez les usages pratiques de cette fonctionnalité, les principales fonctionnalités nouvelles ou mises à jour dans cette version par comparaison aux précédentes, ainsi que la configuration matérielle requise.

Le protocole SMB (Server Message Block) est un protocole de partage de fichiers réseau qui permet à des applications installées sur un ordinateur d’accéder en lecture et en écriture à des fichiers et de solliciter des services auprès de programmes serveur sur un réseau informatique. Le protocole SMB peut être utilisé en plus du protocole TCP/IP ou d‘autres protocoles réseau. Grâce à lui, une application (ou bien l’utilisateur d’une application) peut accéder à des fichiers ou d’autres ressources sur un serveur distant. Les applications peuvent ainsi lire, créer et mettre à jour des fichiers sur le serveur distant. Il permet aussi de communiquer avec n’importe quel programme serveur configuré pour recevoir une demande de client SMB. Windows Server 2012 présente la nouvelle version 3.0 du protocole SMB.

Cette section aborde quelques-unes des nouvelles pratiques d’utilisation du nouveau protocole SMB 3.0.

Stockage des fichiers pour virtualisation (Hyper-V™ sur SMB). La technologie Hyper-V permet de stocker des fichiers d’ordinateur virtuel, par exemple une configuration, des fichiers de disque dur virtuel (VHD) et des captures instantanées, dans des partages de fichiers sur le protocole SMB 3.0. Cette méthode peut être employée à la fois pour des serveurs de fichiers autonomes et des serveurs de fichiers en cluster utilisant Hyper-V et conjointement avec un système de stockage de fichiers partagés destiné au cluster.

Microsoft SQL Server sur SMB. SQL Server permet de stocker des fichiers de base de données utilisateur sur des partages de fichiers SMB. Pour l’heure, cette méthode est prise en charge avec SQL Server 2008 R2 pour des serveurs SQL autonomes. Les prochaines versions de SQL Server proposeront une prise en charge des serveurs SQL en cluster et des bases de données système.

Stockage classique pour les données de l’utilisateur final. Le protocole SMB 3.0 apporte des améliorations aux charges de travail des utilisateurs professionnels de l’information (Information Worker ou client). Ces améliorations réduisent notamment les valeurs de latence des applications auxquelles sont confrontés les utilisateurs des filiales lorsqu’ils accèdent à des données sur des réseaux étendus (WAN) et protègent des données contre des tentatives d’écoute clandestine.

SMB dans Windows Server 2012 inclut le nouveau protocole SMB 3.0 et de nombreuses nouvelles améliorations qui sont décrites dans le tableau suivant.

 

Fonctionnalité/fonction Nouveauté ou mise à jour Résumé

Basculement transparent SMB

Nouveauté

Permet aux administrateurs de procéder à des travaux de maintenance matérielle ou logicielle des nœuds sur un serveur de fichiers en cluster sans interrompre les applications serveur chargées de stocker les données sur ces partages de fichiers. De même, en cas de panne matérielle ou logicielle sur un nœud de cluster, les clients SMB sont reconnectés en toute transparence à un autre nœud de cluster sans interrompre les applications serveur qui stockent les données sur les partages de fichiers.

Montée en charge SMB

Nouveauté

Avec la version 2 des volumes partagés de cluster (CSV), les administrateurs peuvent créer des partages de fichiers offrant un accès simultané aux fichiers de données, avec des entrées/sorties (E/S) directes, via l’ensemble des nœuds dans un cluster de serveurs de fichiers. Cette approche garantit une meilleure utilisation de la bande passante réseau et un équilibrage de la charge pour les clients du serveur de fichiers. Elle permet aussi d’optimiser les performances des applications serveur.

SMB Multichannel

Nouveauté

Autorise l’agrégation de la bande passante réseau et de la tolérance de panne réseau lorsque plusieurs chemins sont disponibles entre le client SMB 3.0 et le serveur SMB 3.0. Les applications serveur peuvent ainsi bénéficier pleinement de toute la bande passante réseau disponible et résister à une panne réseau.

SMB Direct

Nouveauté

Prend en charge l’usage de cartes réseau dotées de la technologie RDMA et capables de fonctionner à pleine vitesse avec une très faible latence et une consommation minime de l’unité centrale. Pour des charges de travail de type Hyper-V ou Microsoft SQL Server, cette fonctionnalité permet à un serveur de fichiers distant d’agir comme un système de stockage local.

Compteurs de performances des applications serveur

Nouveauté

Les nouveaux compteurs de performances SMB offrent des informations détaillées par partage sur le débit, la latence et les opérations d’E/S par seconde (IOPS), permettant aux administrateurs d’analyser les performances des partages de fichiers SMB 3.0 dans lesquels leurs données sont stockées. Ces compteurs sont spécifiquement conçus pour des applications serveur, à l’instar d’Hyper-V et de SQL Server, qui stockent les fichiers dans des partages de fichiers distants.

Optimisation des performances

Mise à jour

Le client SMB 3.0 et le serveur SMB 3.0 ont tous deux été optimisés pour de petites opérations d’E/S en lecture/écriture aléatoires, ce qui est fréquent dans des applications serveur comme SQL Server OLTP. De plus, une unité de transmission maximale (MTU) de taille importante est activée par défaut, ce qui améliore considérablement les performances lors de transferts séquentiels volumineux, notamment les entrepôts de données SQL Server, la sauvegarde ou restauration de bases de données et le déploiement ou la copie de disques durs virtuels.

Applets de commande Windows PowerShell pour SMB

Nouveauté

Grâce aux applets de commande Windows PowerShell pour SMB, un administrateur peut gérer des partages de fichiers sur le serveur de fichiers, de bout en bout, depuis la ligne de commande.

Chiffrement SMB

Nouveauté

Permet un chiffrement de bout en bout des données SMB et protège les données contre les tentatives d’écoute clandestine sur des réseaux non approuvés. Aucun nouveau coût de déploiement n’est à prévoir. Aucune sécurité du protocole Internet (IPSec) ni aucun matériel spécialisé ou accélérateur WAN ne sont également nécessaires. Cette fonctionnalité peut être configurée par partage ou pour le serveur de fichiers tout entier et peut être activée pour un large éventail de scénarios où les données parcourent des réseaux non approuvés.

Bail de répertoire SMB

Nouveauté

Améliore les temps de réponse des applications dans les filiales. Grâce aux baux de répertoire, les allers retours du client au serveur sont réduits puisque les métadonnées sont extraites à partir d’un cache d’informations de répertoire avec une plus longue durée de vie. La cohérence du cache est maintenue puisque les clients sont informés dès que les informations de répertoire sur le serveur sont modifiées. Fonctionne avec des scénarios pour HomeFolder (lecture/écriture sans partage) et Publication (lecture seule avec partage).

Le basculement transparent SMB nécessite la configuration suivante :

  • Un cluster de basculement exécutant Windows Server 2012 avec au moins deux nœuds configurés. Le cluster doit réussir les tests de validation de cluster intégrés dans l’Assistant Validation.

  • Les partages de fichiers doivent être créés avec la propriété de disponibilité en continu (Continuous Availability ou CA) qui constitue la valeur par défaut.

  • Vous devez créer les partages de fichiers sur des chemins d’accès au volume pour garantir une montée en charge SMB.

  • Les ordinateurs clients doivent exécuter Windows® 8 ou Windows Server 2012, les deux incluant le client SMB mis à jour qui prend en charge la disponibilité continue.

noteRemarque
Notez que les clients de niveau inférieur peuvent se connecter à des partages de fichiers dotés de la propriété CA mais que le basculement transparent ne sera pas pris en charge pour ces clients.

Les fonctionnalités SMB Multichannel nécessitent la configuration suivante :

  • Au moins deux ordinateurs exécutant Windows Server 2012 sont requis. Aucune fonctionnalité supplémentaire n’est à installer ; la technologie est activée par défaut.

  • Pour plus d’informations sur les configurations réseau recommandées, consultez la section Voir aussi à la fin de cette rubrique.

SMB Direct nécessite la configuration suivante :

  • Au moins deux ordinateurs exécutant Windows Server 2012 sont requis. Aucune fonctionnalité supplémentaire n’est à installer ; la technologie est activée par défaut.

  • Des cartes réseau dotées de la technologie RDMA sont requises. Trois types de carte différents sont actuellement disponibles : iWARP, Infiniband ou RoCE (RDMA over Converged Ethernet).

Cela vous a-t-il été utile ?
(1500 caractères restants)
Merci pour vos suggestions.

Ajouts de la communauté

AJOUTER
Afficher:
© 2014 Microsoft. Tous droits réservés.